Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfant d'Étoile (Oban)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Ven 8 Déc - 7:53

Il ne ferme les yeux que quelques minutes, avant que le bruit d'un oiseau qui s'est posé sur la verrière du poste de pilotage ne le ramène à ses sens. Le volatile décolle dès que Oban commence à bouger, mais c'est autre chose qui retient l'attention du garçon : Dans son dos, à l'intérieur de la soute, il entend cogner faiblement... et réalise bientôt qu'il doit s'agir de l'occupante du caisson de stase. Les vibrations de sa Source sont maintenant normales, signe qu'elle est probablement éveillée.

Pas moyen d'être tranquille deux minutes, hein ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, merde ! je me suis endormi ! J'ARRIVE, Dit-il en faisant vibrer la paroi, pour qu'elle entende. J'arrive tout de suite.

Oban se détache et court vers la soute, tombant à moitié au passage. Visiblement, l'appareil ne s'est pas exactement posé droit, mais qu'importe. Il appuie sur le bouton pour que la porte s'ouvre, avant de réaliser que ça ne fonctionnera pas. Alors il glisse les doigts dans la fente, et commence à ouvrir manuellement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La situation est euh... ça pourrait être pire, disons. Je m'appelle Oban, et toi ?

Ji, lui, reste sans voix.

...

Il faut dire que la jeune fille aux longs cheveux roux qui s'assied maintenant dans le tube ouvert est non seulement extrêmement belle, mais aussi extrêmement nue ! Elle semble désorientée, et surprise de se trouver ici, en face d'un jeune garçon à l'air épuisé et couvert de saleté et de graisse.
Elle dévisage Oban, en baissant les mains qu'elle avait instinctivement levé devant son visage, comme pour se protéger. Elle semble hésiter un moment, regarde autour d'elle puis se redresse pour sortir du tube. Pris dans sa contemplation, elle ne semble pas avoir réalisée qu'elle était nue. Elle repose son regard sur l'enfant avant de parler, dans un étrange dialecte.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Who are you ? Where am I ? Oh god please, don't tell me that it will begin again ?

Oban n'a pas compris ce qu'elle vient de dire, mais il y a quelque chose de fascinant dans sa voix, une vibration incroyablement mélodieuse, presque hypnotique. Oban est fasciné mais se concentre sur les yeux de la jeune femme.
Il approche doucement, les paumes en l'air, puis se pointe du doigt et dit :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oban. Et ji, tant qu'elle capte rien, régale-toi parce que je vais l'habiller, là. Pervers. Il dit tout ceci avec le sourire et un ton interrogatif, bien entendu.

Oh mais je profite, je profite... répond Ji sans la moindre honte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] You're human little boy ? A slave ?

Décidément, Oban a beau ne rien comprendre, cette voix...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fallait vraiment que ça tombe ici ou je comprends rien... EH ! Mais toi, tu sais ce qu'elle dit, non ? Dis moi comment dire "Tout va bien. Vous êtes libre. Je suis Oban."

Et soudain, dans un anglais très moyen, Oban répond ! On dirait qu'il mâche ses mots, mais a force de répéter il semble capable de se faire comprendre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Really, I'm free !? S'exclame d'elle en le serrant dans ses bras... ou contre sa poitrine, tout dépend du point de vue. Oh thanks thanks ! But... Elle s'écarte brusquement.
It's not again a stupid test ?

Oban, lui est un peu retourné. La peau nue de la jeune femme est si chaude et si douce... et elle sent tellement bon !

Eh ben ! T'es verni, toi ! dit Ji sans cesser d'admirer la plastique de la rousse.

Oh, et elle veut savoir si ce n'est pas un test. Tu peux essayer avec "No, it's not a test. You are safe. I'm a friend."

Et si tu veux lui demander son nom, c'est "What's your name ?"

Et ainsi, Oban répète approximativement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wassiour nem ? Oban, and you nayme ?

La jeune femme regarde encore autour d'elle, s’arrête sur les dégâts visible un peu partout, le visage crasseux d'oban et à l'air de décider de le croire. Elle ne peux s'empêcher de sourire à son horrible accent anglais, mais cela lui fait tellement de bien d'en entendre.  
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] I'm sorry, it's just... I didn't believe it anymore. My name is Amber. We should go quickly no ?

Elle dit qu'elle n'y croyais plus et qu'elle s'appelle Amber. Le prénom est aussi joli que le reste !

Et elle n'a aucune idée d'où on est, puisqu'elle te dit qu'on devrait se dépêcher d'y aller.

Oban, qui n'aime pas faire le perroquet, fait signe à la fille de se calmer, et détourne le regard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Par les seins... euh... Stop. Je vais chercher des habits. Pour s'habiller  ? Des habits. Une des filles aura bien laisse traîner un truc dans leur chambre. Au pire j'ai une bure, on recoudra.

C'est où... Ah.Voilà. Mettez ça, en attendant. Vous avez faim ?  Hongrie ?

Le garçon s'est absenté quelques instants, ce qui a laissé le temps à Amber de détailler l'endroit où elle se trouve. On dirait... une sorte de hangar métallique en piteux état, avec une grande porte oblique mue par des verins. L'air ne sent pas très bon, des débris métalliques jonchent le sol ici et là, et il y a une espèce de fumée...

Quand il revient, Oban lui tend un bout de tissu grossier, une sorte de robe marron et rugueuse, trop petite pour elle, mais il a l'air de tenir à ce qu'elle l'enfile. Par contre, il continue de lui parler, mais elle a définitivement un mal fou à le comprendre. Est-ce qu'il vient de lui dire que l'on est en Hongrie ?


Par contre, elle réalise aussi très vite qu'elle ressent sa présence de façon assez forte. Est-ce que... il serait comme elle ?

Elle prend le bout de tissus, déconcertée, et l'enfile. La robe et trop petite pour elle et lui arrive juste sous les fesses. Cela la couvrira pour l'instant, du moins tant qu'elle ne se penche pas.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Même habillé, elle reste terriblement sexy, dur de se concentrer

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Merci, désolé, je n'ai pas fais attention, je n'ai plus l'habitude de m'habiller depuis longtemps. Et non je ne viens pas de Hongrie, je suis Australienne.
Si vous êtes comme moi, c'est Ousmane qui vous envoie ? on ne craint rien ici, vous êtes sur ?>

Ji traduit au fur et à mesure.

C'est moi où elle est encore plus canon comme ça ? Merci, Terry. Tu as dû me laisser un peu de chance, finalement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L’Australie c'est le nom du continent austral sur Terre ? Je les voyais plus marrons. Traduis moi... Et Oban retranscrit : ça donne : < Je suis venu pour te ramener chez les humains. Les nouveaux chefs Drass te donnent en gage d'amitié. Et moi, je te rends ta liberté.

Deux Drass étaient avec nous pendant un... accident. Ils vont nous rejoindre, mais ils sont gentils. >

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Des Drass... Ce sont ses êtres ignobles à quatre yeux qui m'ont torturée pendant toute ses années ?>

Puis elle tombe à genoux, en pleur, aggripant la veste d'Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <C'est un piège, ils vont nous capturer et faire des expériences sur nous. Partons tout de suite, ramène moi chez moi s'il te plait ! Mon père doit être mort d'inquiétude.>

Comme à chaque fois, l'enfant semble regarder sur le côté et acquiescer avant de trouver les bons mots pour répondre :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Non non non, il y a les mauvais drass et les autres. Comme les humains. Mais ceux-là ont presque tous été vaincus. Par contre... Euh... Je ne sais pas ce qu'ils ont fait sur toi mais... Quand ils ont eu fini, ils t'ont mise dans une stase temporelle.

...

Dès que j'ai su que tu existais, je suis venu te chercher, forcément...  Mais je suis né un peu trop tard. Deux cent ans trop tard... >

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  QUOI ??? DEUX CENT ANS !!

Elle semble ne plus se préoccuper des Drass pour le moment mais par contre ses sanglots ont redoublé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay. Ji, j'ai pas vraiment d'argument, et j'ai besoin d'un interprête. Et j'imagine qu'être de temps en temps avec elle te dérangera pas ? On a beaucoup à faire, et ça me met un peu mal à l'aise, là... Je viens de ruiner sa vie pour -au moins - la seconde fois !

T'y es pour rien, bonhomme. T'es pas responsable de la mauvaise nouvelle, juste le messager.

Et puis elle va s'en remettre. C'est une Source, et on se remet de tout, tôt ou tard... alors tant que tu y es, finis d'annoncer la couleur : Il n'y a plus de Terre et on est sur une autre planète, tout ça. Je te dicte ça ou tu lui passe la ceinture et je m'en charge pendant que tu va faire un tour dehors.

D'ailleurs, si tu veux jeter un oeil à Dan de l'extérieur, ne tarde pas trop : Il va faire nuit dans pas longtemps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Je dois sortir. Reste ici, mets la ceinture. Dedans, il y a un terrien de ton époque. Il va t'expliquer. Mets la ceinture. Je dois sortir. Okay ?>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Héhéhéhé, démerde-toi. Allez hop. Les scaphandres ne doivent même pas marcher ici... Autant y aller cash, et sortir sans. Si seulement mes jumelles étaient pas coincées de le disque... Bah ! Une lentille fera l'affaire pour le moment. Une fois préparé, l'enfant passe le sas...

Celui-ci n'est pas difficile à franchir : Druac a dû en forcer l'ouverture pour s'éjecter avec Rahn'Avarshen. Une fois dehors, il se retrouve sur la rive du lac, alors que le soleil est tout près de se coucher. L'air a une odeur étrange, comme sur toute noucelle planète, mais il respire sans problème. La température ambiante doit approcher les 30°C. Ils ne sont qu'à quelques mètres de l'orée d'une forêt de feuillus plutôt dense.

La fumée et la poussière se sont dissipées, et il peut rapidement faire le tour de l'appareil. Il est à la fois horrifié par la quantité de travail qu'il va falloir avant que Dan puisse voler à nouveau et soulagé que ce ne soit pas pire : Etant donné les circonstances, cela tient du miracle qu'il soit encore en un seul morceau.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon. On s'en sort bien. J'ai le droit à une pause avant de retourner là-dedans.

Faisons une liste.

- Gérer les gens, le moral et le confort. Okay. J'ai ça. On va les occuper avec les indispensables, et se poser un peu
- L'approvisionnement. On va devoir changer Dan en habitation ou en extension le temps de le réparer. Ça ne me dit pas comment je vais le mettre hors-orbite, mais ce truc qui nous a freinés... Est peut-être bien la réponse.

Oh, je vais peut-être un peu vite... Il faut aussi récupérer les deux autres.

A force de traîner avec de faux gens, voilà que je parle tout seul...

Donc Oban se taît, et commence à repérer les indispensables : Ils ont l'eau et l'abri. Il leur faut trouver le point le plus haut du coin. Et retracer la chute pour repérer où ont pu tomber les autres. Au fait, peut-il les sentir ? Il faut essayer. Sinon, il reste la lentille...

Mais impossible de sentir la Source de Rahn'Avarshen. En faisant un rapide calcul mental, Oban réalise que elle et Druac ont dû atterrir à au moins trente ou quarante kilomètres du lac, derrière la rangée de collines au sud-est. Avec un peu de chance, ils auront pu repérer la direction dans laquelle chutait Dan et peut-être même voir le panache de fumée. Toutefois, impossible de s'en assurer pour le moment, et avec la nuit qui tombe impossible de leur envoyer un signal visible de là où ils doivent être avant le matin.

A la lueur des derniers rayons de soleil, Oban peut examiner un peu la plage... et réalise que l'impact de Dan dans l'eau a projeté un tas de poissons encore frétillants sur la grève, y compris un truc caparaçonné plus gros que le garçon. Avec un bout de carcasse de Dan bien pointu au bout, Oban empale quelques poissons qu'il met dans sa veste,
faute de mieux. Il faudra faire un feu, de toutes façons. Il met tout ça dans un coin, puis vérifie si le gros truc vit toujours... en tapant dessus avec une branche.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Eh, t'es mort ?

L'espèce de gros poisson à carapace a un soubresaut et ouvre grand sa gueule hérissée de dents pointues pour tenter d'attraper la branche de Oban. Il semble avoir des branchies, qui s'ouvrent et se ferment spasmodiquement mais en vain. Oban le contourne côté carapace, et le pousse du pied pour le faire rouler vers l'eau. En évitant les trucs gluants.

Mais soudain, avant qu'il ait pu remettre le poisson dans le lac, il entend et sent simultanément une autre présence sortir d'entre les arbres, à une vingtaine de mètres derrière lui. En se retournant, il aperçoit de nouvelles créatures qui se dirigent dans sa direction.



Au nombre de trois, ils sont juste assez grands pour arriver à l'épaule de Oban. Il avancent avec méfiance, en humant l'air et en regardant alternativement le garçon et le poisson échoué.

L'enfant ramasse quelques galets en reculant vers son butin, qu'il prend sur son dos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'essaie de rester positif. Je jure que j'essaie. Mais c'est pas facile.

Vous pouvez avoir le gros truc, là ! Faîtes_vous plaisir. Voilà. Si ça ne vous suffit pas, je devrai vous taper. Autant éviter, hein ? Ouais... Approche pas plus. Je peux te taper toi et j'aurai ton pote en prime.

Heureusement, le choix est vite fait pour les trois charognards. Entre un gros tas de viande vulnérable et un animal inconnu mais potentiellement dangereux, ils préfèrent le premier. Ils se dirigent donc vers le gros poisson pendant que Oban leur laisse de l'espace, et sans cesser de zieuter le garçon par intermittence ils se jettent sur ce repas inespéré. Bientôt, leurs crocs arrachent les écailles de l'animal et ils entreprennent de dévorer ses entrailles.

Oban, pour qui la surprise est passée, reste là, repose le sac à dos plein de poissons et le dispose entre lui et les bêtes, avec Dan dans son dos. Il écoute bien les sons qu'ils émettent. L'enfant a de quoi se défendre, après tout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

On va faire un petit test ou deux, maintenant que j'ai enfin le champ libre. Et la main du garçon se met à vibrer, passant sa fréquence à l'air alentours. Le son augmente.

D'abord intrigués, les trois charognards continuent leur repas sanglant. Toutefois, quand la puissance sonore commence à monter ils semblent incommodés, et ils commencent à feuler vers Oban de façon plus agressive. Il s'arrête. Il s'imaginait déjà taper sur ces animaux comme si c'étaient des punching balls. Mais non. S"ils deviennent agressifs, il pourra toujours voir si crier plus fort qu'eux, ça marche ou pas.


Dernière édition par Eric le Lun 11 Déc - 0:44, édité 23 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître


Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Dim 10 Déc - 18:44

Amber se demande bien ce que le garçon a voulu dire à propos de cette ceinture, mais il a insisté pour qu'elle l'enfile. Elle la boucle donc à sa taille et...

Hi, Amber ! fait un jeune homme asiatique vêtu d'un bermuda camouflage et d'un t-shirt noir.

Don't freak out, ok ? I'm the spirit in the stone. My name is Ji.

Amber qui ne comprenais déjà pas tout à la situation et qui est encore sonné par la nouvelle du temps écoulé et de tout ce que cela engendre reste bouche bée devant cette apparition.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

Okaaaay...

<Amber, il faut te ressaisir, ma grande. Je ne suis qu'une âme enfermée dans une pierre magique, mais je suis tout de même réel. Tu ne rêves pas, d'accord ?>

<Ton cauchemar est fini et tu n'es plus prisonnière, mais ça ne signifie pas que la situation soit idéale. On vient de s'échouer sur une planète inconnue, et Oban a beau être débrouillard, il va avoir besoin que tu gères, ok ?>

OK ? insiste l'apparition.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Oui je suis désolée. Un peu de mal à accuser le coup , mais je vais me ressaisir et faire ma part. Compte sur moi pour ne pas moisir sur une planète inconnue. J'ai assez donné pour les plans pourris !>
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Dire que je rangeais tranquillement mon surf dans le van et.... des extraterrestre, un caisson de stase et je me retrouve à parler à un type dans une ceinture....
Putain mais qu'est ce que j'ai mal fait ?


Voilà ! <C'est ça l'esprit !

Bon, j'ai une tonne de choses à te raconter pour te mettre à jour, chérie. Par quoi tu veux que je commence ?

Oh, et tu sais déjà que tu n'es pas une humaine comme les autres, pas vrai ? Que tu es immortelle ?>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Oh oui, crois moi, j'ai eu l'occasion de le découvrir ça ! Je ne sais pas ce que je suis, mais je sais que le gamin est comme moi.
Commence donc par la terre, elle a du faire un bon technologique fulgurant en deux cent ans pour qu'il puisse venir me chercher chez ces putain d'Alliens psychopathes ! Je vais découvrir quoi en rentrant, des voitures volantes, des petits E.T. qui vivent parfois les hommes ?>

<Ouais, les voitures volantes et tout le reste. Et les humains vivent sur plein d'autres planètes, aussi !>

Puis le cerveau de Amber fait le calcul, involontairement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]< Attend du coup j'ai... 220 ans, par là !>
Elle regarde ses mains, prise de panique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Ça à l'air d'aller...
Ne me mens pas, j'ai l'air de quoi, je ne suis pas toute frippée ?>

<Naaan, t'inquiète. T'es pas juste immortelle comme dans "je peux pas mourir". Tu es aussi immortelle comme dans "jeune et belle pour toujours".

En fait, tu es même carrément canon. Tu vaux largement un 9 sur 10, peut-être même un 9 et demi, et crois-moi, je peux compter les filles aussi sexy sur les doigts d'une seule main !>


Elle ne peut s'empêcher de sourire. C'est bref, léger, mais ça reste le premier sourire que Ji lui voit esquisser depuis qu'elle est sortie de sa boîte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Je t'ai dit de ne pas mentir monsieur le dragueur. En plus dans ton état, ça ne te servira à rien, il ne risque pas de se passer grand chose.
Bon sinon c'est quoi le plan, comment on rentre à la maison ?>

<Honnêtement ? Aucune idée.

En même temps, on vient juste d'arriver. Quand on aura eu le temps d'explorer un peu, on en saura plus. Au moins la planète a l'air vivable, et c'est déjà un gros point positif ! Et puis crois-moi, j'ai connu des tas de situations bien plus désespérées, alors pas de quoi s'affoler plus que ça.

Tu veux qu'on aille jeter un œil dehors avant qu'il ne fasse complètement nuit ? Tu pourras te faire une idée, comme ça... et moi aussi.>


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <C'est parti, faisons ça. dit-elle en avançant vers la sortie. Sinon comment ça se fait que le petit ne parle pas anglais, ils ne l'ont toujours adopté comme langue planétaire ?>

<Non. Les colons venus de la terre parlaient trop de langues différentes, et pas l'anglais pour beaucoup. En plus, choisir l'anglais comme langue officielle aurait provoqué un certain rejet par une partie de la population.>

Pour palier à ça, on a introduit une nouvelle langue, le terran. Il va falloir que tu l'apprennes, d'ailleurs. Ne t'inquiète pas, la caractéristique numéro un du terran, c'est sa facilité d'assimilation. On va t'apprendre au fur et à mesure et tu pratiqueras en un rien de temps !

Rapidement, Amber a rejoint le sas par lequel est sorti Oban. Le soleil est en train de passer sous l'horizon mais il fait encore juste assez clair pour que la jeune femme découvre à son tour le lac et la forêt près desquels ils se trouvent. Si la végétation a un air familier, elle garde tout de même un aspect un peu différent de ce qu'elle connaît.

A une trentaine de mètres, le garçon qui a accueilli Amber à son réveil se tient près de l'eau et... il fait un bruit sourd inexplicable. Mais ce qui retient le plus l'attention, ce sont les trois espèces de petits dinosaures (!) qui font claquer leurs mâchoires dans sa direction, à une dizaine de mètres de lui. Si Oban semble juste prudent, et pas trop inquiet, les prédateurs, eux, sont à la fois apeurés et en colère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Je crois qu'il ferais mieux d'arrêter son appareil.> dit Amber, qui reste à l'entrée du SAS, prête à rentrer si ça tourne mal.


Dernière édition par Eric le Lun 11 Déc - 2:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 11 Déc - 21:02

Ce n'est pas un appareil. C'est un de ses dons. Les sources développent toujours des pouvoirs particuliers. Celui de Oban, c'est de produire des vibrations. C'est ça que tu entendais.

C'est à ce moment que le bruit venant de Oban s'arrête. Après quelques hésitations, les trois charognards semblent décider que manger est plus important, et ils retournent à leur repas, non sans continuer à se montrer méfiant et à regarder vers le garçon à tour de rôle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Ah, ok ! Les sources tu dis... Je pensais que l'on avais tous les mêmes capacités. On a pas vraiment le temps mais un jour il faudra que tu m' explique tout ça.>

Puis rassuré que les monstres se soit quelque peu calmés, elle s'approche d'Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, reste loin... On va prendre de l'eau, du bois et faire un feu. Tu sais faire un feu ?



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] OooooK.... Salut alors. Et elle s'éloigne vers la forêt.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Dis Ji, il est pas étrange ce gamin ?demande-t-elle en commençant à ramasser du bois.>

Etrange ? Je ne sais pas. En tout cas, il n'est pas comme tout le monde, c'est certain.

Bon, il n'en fait pas vraiment un mystère, alors autant que je te raconte. Oban a vécu comme un fugitif toute sa vie. Sa famille biologique, ce sont des criminels, et ils ont pourchassé et tué quasiment toute sa famille adoptive au fil des années pour mettre la main sur lui. Du coup... disons qu'il a l'habitude de se débrouiller tout seul. Il a du mal à faire confiance et à se reposer sur les autres.

Heureusement, il a aussi un tas de bon côtés, tu verras !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Génial. L'équipage des déprimés à la vie de merde. De mieux en mieux.

Il ne faut pas très longtemps à Amber pour trouver de quoi allumer un feu. Après quelques minutes, elle est de retour près du vaisseau et se met au travail avec habileté. Encore un petit moment, et les premières flammes commencent à s'élever au cœur de son tas de brindilles.

Une fois cela fait, elle va chercher un récipient qui peut servir de casserole. Elle va chercher de l'eau au lac et la met à bouillir avant de commencer à ramasser du poisson.
Se faisant, elle discute avec Ji de ce qu'est devenu le monde. Ça fait du bien de parler,  et il faut bien commencer à rattraper son retard.

Oban, estomaqué de l'incompréhension, décide de simplement les suivre et de garder ses distances. Il ramasse du bois aussi. Il en faudra beaucoup quand ils seront réunis. Et le reste du temps, il écoute. Il comprend mal ce qu'elle dit, mais peu importe. Le ton  est clair. Tout ce qui compte maintenant, c'est qu'elle ne se fasse pas embusquer.


Mais non : Le feu qui brûle maintenant au pied du vaisseau dégage de belles flammes et devrait de toute façon tenir les prédateurs à distance. En plus, Amber semble savoir ce qu'elle fait. L'eau bouillie devrait être consommable et, cerise sur le gâteau, elle sait vider et écailler les poissons. Ce n'est à l'évidence pas la première fois qu'elle a à faire ça ou à poser un bivouac en pleine nature.

Une fois enfilé sur des bâtons pointus et mis sur le feu, le fruit de leur pêche improvisée commence à dégager une bonne odeur de grillé... alors que l'estomac de Oban se rappelle à son bon souvenir avec quelques gargouillis.

Amber est amusé de voir le garçon les suivres et tourner autour mais sans s'approcher, elle le voit bien lorgner sur le feu. Elle sait maintenant qu'il est farouche et que ce n'est pas facile pour lui, aussi fait elle le premier pas. Elle tapote le rocher à côté d'elle en disant.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Come little so.. va..jon. Elle articule étrangement mais à l'air très contente de son premier mot.
Viens, mange!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Ji, dis-lui que c'est bon,et que sans elle ça aurait été vachement moins bien fait, s'teplé. Je veux bien qu'elle me remontre demain. Mais qu'elle fasse plus attention aux prédateurs. Après manger, je vais émette des infra-sons pour que les autres sachent où on est. Et je dois avoir des fusées lumineuses aussi. Pourvu qu'elles marchent...

Et puis il parle à Amber plus directement, mais ca ressemble à du petit nègre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ch'est bon ! Miam miam. Yum. Mmmmm.

Merci.  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Thanks. Demain plus bon, plus temps.
Ce soir pouvoir aider toi ?

ccC'est fait. Maintenant on retrouve les deux autres. Une fille de mon âge et son protecteur Drass. On établit un périmètre de défense autour du vaisseau. Et à ce moment là, il faudra aller là-bas. Il montre une direction du doigt. On verra le reste à mesure.

... Merci, Ji. Et Amber ? Ji... Good... Friend ? Pendant la discussion, Oban jette diverses choses dans le feu. Il veut avoir une belle fumée bien dense et visible de loin. Il fait mentalement l'inventaire des produits chimiques disponibles, et pense au passage à certaines réactions qui pourraient les aider ici, au passage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ji bonne A.I. Acheter même quand trouver magasin. Apprendre plein chose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quoi ? Non ! Ji est une vraie personne, piégée dans cette pierre ! C'est tragique, mais je l'emmène pour qu'il puisse vivre par procuration. Et puis, il est super intelligent et il parle même ta langue.

Comment tu t'es fait capturer, sur Terre ?

Surprise elle se tourne vers Ji.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Désolé, j'avais pas vu les choses comme ça, les boules.> C'est pas croyable, il n'y en a pas un qui n'a pas une vie pourrie..

T'inquiète pas, chérie, je m'en suis accommodé depuis longtemps. En plus, ce qui m'est arrivé, je l'ai un peu cherché.

Et puis sans ça, je ne me retrouverais pas ici, accroché à la taille de l'une des plus belles filles de la galaxie !

Elle revient ensuite à Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Humain Blanc drogué moi puis donné Drass plus tard.
Vie de merde aller avec pouvoirs magiques ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hein ? Comment ça, "vie de merde" ? J'adore ma vie, et tu vas adorer la tienne. Ce qui t'es arrivé était injuste, et c'est irréparable. Mais maintenant, tu vas pouvoir faire tout ce que tu veux, pour le restant de tes jours. Dès qu'on sera repartis d'ici.

Sans rire, j'ai des problèmes, comme tout le monde, mais de bons moments, aussi. Le truc c'est que mes bons moments sont top au-delà de toute compréhension, et les mauvais sont assez intenses aussi. Imagine ton karma, avec tout ce que tu viens de subir. Ce qui t'attend est extraordinaire. Ji peut te raconter. Il vient vraiment de ton époque, mais il a vécu genre deux cent ans de plus que toi. Le mentor parfait. Mais tu me le rends, après...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui sur ! Même si l'on peut voir sur son visage qu'elle est déçu de devoir quitter Ji. Possible pouvoir dormir avec et rendre lui demain ? Si lui d'accord aussi bien sur, encore beaucoup question.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca sera mieux pour tout le monde. Tu dois apprendre à parler. Et sois toujours prudente, on ne sait pas ce qu'il y a ici. On reste ensemble autant que possible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ok. Beaucoup merci ! Quoi faire alors chef ? Moi pas savoir réparer ça, dit elle en désignant Dan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Moi si. Je ferai ça avec Druac. Mais on est sur une planète avec une sorte de champ. Tout ce qui est électronique est foutu, ici. Même en réparant... Il faut trouver comment quitter l'orbite. Mais je trouverai un truc. Il y a surtout une fille enceinte dans les bois, là. C'est qui m’inquiète le plus. Et quand on l'aura récupérée, tu pourras t'occuper d'elle, elle a vécu un truc différend de toi. Elle, elle est humaine mais son peuple était esclave depuis plusieurs générations, chez les drass. Leur chef l'a élevée comme une drass, mais elle ne connait rien aux mœurs humaines. Tu pourras lui raconter. Tu te sens d'aller les chercher ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh oui, aller chercher et aider elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon. On y va alors. On ferme bien le vaisseau, on s'équipe et on y va. Euh... Avant d'y aller... Tu as... des capacités particulières ou pas encore ? Sinon, je vais bien pouvoir te trouver une arme. On va se faire des torches, déjà. On les allumera avec du permanganate et de la glycérine. Dommage que je ne retrouve pas ni mon bâton, ni ma torche plasma. MAIS ! J'en ai une autre, que j'ai récupérée sur un vaisseau-plante... Longue histoire, vraiment. Rien d'électronique là-dedans. Moi je vais prendre euh... quelques billes de métal en rab.

...

T'as même pas de chaussures. Tiens, Netifer s'en fout des fringues. Je crois. Tu dois avoir la même taille qu'elle, moins d'épaule et plus de euh... tour de poitrine. Tiens, essaie ça.

Oban et Amber vont donc fouiller la chambre des filles. Elles n'ont vraimment rien laissé et Amber est déçu de ne pas pouvoir satisfaire le besoin du garçon de la voir s'habiller quand il lui tend la culotte qu'il vient de trouver sous un lit...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Même pas en rêve, tu en es conscient ? Laisse tomber pour les fringues, je suis déjà plus habillé que d'habitude. Si les nuits ne sont pas trop fraîche, ça ira.>
Quand il ressortent de Dan après leur fouille presque archéologique, le soleil à disparu et même si l'eau du lac reflétant la lune et l'absence d'arbre à cette endroit permettent d'y voir encore clair, on se rend tout de suite compte qu'il ne faudra pas compter là dessus en forêt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Plus habillée que d'habitude ? Mais t'es pratiquement nue !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors, ou être amis little chef ? Parce rien voir direction et danger nuit dans forêt. Toi savoir où être ? Eux jeter fusée ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh non, je n'ai pas eu le temps de leur en donner. Bon tu n'as pas tort. vas dormir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Nous plus partir ? La jeune femme a l'air réellement surprise, elle devait pensé que le gamin avait un plan.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon, toi reposer. Moi surveiller danger et retour eux. Moi trop dormi longtemps, pas fatiguée. Demain réveiller toi aube et partir chercher si pas retour !
Moi capacité pas utile forêt, mais capacité ressentir inquiétude et frustration toi. Pouvoir aider calmer pour dormir si tu vouloir ?
Moi pas beaucoup plus utile maintenant. Triste aider toi pas plus. Mais demain aider guider dans forêt, promis.
Toi dormir maintenant et moi trouver habit pour toi pas... Beurk moi demain ?
Moi pas habiller beaucoup, vivre nue longtemps. Moi animal chez Drass. Moi plus habiller mais faire ça pour toi ! en disant cela elle passe sa main dans les cheveux du garçon et ebouriffe sa crinière en souriant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Toi dormir maintenant little boy !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...Ouais... Ça a été une drôle de journée. Mais je peux quand même pas les laisser seuls !


... Et toi non plus. Okay. Demain. Je te montre les lieux, tu dors dans la chambre, et moi au poste de pilotage.


Dernière édition par Eric le Mar 12 Déc - 21:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 14 Déc - 17:53

Epuisé par leurs récentes aventures, Oban finit par s'endormir dans le siège du pilote.

A l'extérieur du vaisseau, Amber continue d'entretenir le feu tout en parlant avec Ji. Au-dessus d'elle le ciel nocturne a un aspect inhabituel : On distingue très peu d'étoiles, car celles-ci sont masquées par... ce qui ressemblent à des nuages colorés, principalement de bleu. Pourtant ces nuages-là n'appartiennent pas à l'atmosphère de la planète. Ils sont situés bien loin dans l'espace. Toutefois ils ne cachent pas la lune, bleutée elle aussi, qui finit par faire son apparition au-dessus de l'horizon. Ces deux phénomènes donnent une nuit plutôt claire, ce qui doit être la norme sur ce monde.

Ji lui fait un résumé des évènements qui ont incité l'humanité à quitter la terre, puis lui raconte un siècle et demi de colonisation spatiale. Après plusieurs heures de conversation, Amber est un peu plus à jour sur ce qu'il y a à savoir sur les "terrans" du futur : économie, politique, culture, tous ces sujets ont été abordés brièvement mais le temps manque pour entrer dans tous les détails.


Voilà. Ça c'est pour l'histoire officielle, fait Ji au bout d'un moment.

Maintenant, il faut que je te briefe sur ce qui s'est passé en coulisses... à peu près depuis l'époque où tu as été enlevée.

Quoique... Non, l'histoire commence bien avant. Tu sais où tu étais quand cet astéroïde a frappé la Lune et que les débris ont fait tant de dégâts sur terre ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pour sur, je ne risque pas de l'oublier, l'un des pires jours de ma vie, j'ai bien failli y passer, ma grand mère à eu moins de chance.
J'étais à Clarence en Tasmanie, pourquoi ça ?

Parce qu'il y a une autre histoire derrière.

Mais on va éviter de faire ça de manière trop décousue, alors on va reprendre au début. Tu vois, il y a pas loin de dix mille ans, un alien aux connainssaces très avancées est venu sur Terre. On l'appelle l'Orikan, ou le "Huit fois saint". Cet alien a "expérimenté" sur la race humaine. Attention, quand je parle d'expériences, je ne pense pas à des trucs de labo, avec des cobayes et tout, hein ? Quoique...
En fait, il a sélectionné des humains et leur a apporté civilisation et technologie. Tu as déjà entendu parler de l'Atlantide, je suppose ? Et d'autres civilisations mythiques comme Mu ? Et bien ça a réellement existé, grâce à lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  C'est vrai ? Et à quoi il ressemblait ? Elles étaient sur terre ces civilisations ?

Lui on ne l'a jamais vu. Enfin, pas moi, en tout cas. Et oui, ces civilisations avaient des cités sur terre.

Toujours est-il qu'après un long moment, du genre qui se compte en millénaires, l'Orikan a commencé à envoyer une partie des humains fonder d'autres civilisations sur d'autres planètes, loin de la Terre. Ces civilisations existent encore aujourd'hui, mais elles ont suivi des directions très différentes. Je te parlerai des autres plus tard, mais pour l'instant on va se concentrer sur ceux qu'il a envoyés sur la Lune, les sélénites. Leur rôle à eux était de veiller sur la Terre et de la protéger.

Du coup, c'est eux qui ont fait les frais de la première attaque : Quand cet astéroïde a frappé la Lune, il a en fait détruit la principale ville sélénite. Ce sont les débris de cette ville qui sont tombés sur Terre. Et dans ces débris, il y avait des Sources, entreposées là par l'Orikan depuis longtemps. Et avant que tu ne pose la question, les Sources, ce sont les espèces de machins faits d'énergie que toi, moi ou Oban avons absorbé, et ce sont elles qui nous rendent immortels et nous ont donné d'autres pouvoir en nous faisant évoluer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Alors je serais le résultat d'une sorte d'expérience extraterrestre qui a mal tournée ? Et il y en avait beaucoup de ces "sources" ?

Eh bien si on ne compte que les Sources qui ont trouvé un hôte cette fois là... en plus de moi, il y avait Caïn, Evira, T'nik, Aliénor, Leïla, Pedro, Jenny et Flipper, mais lui c'était un dauphin. Plus tard on a appris qu'il y avait aussi Jorgen, mais qu'il avait été envoyé loin de la Terre avant d'être capturé par les sélénites. Donc jusque là, je pensais qu'il y avait dix Sources créées ces jours-là... sauf qu'on ignorait ton existence, et qu'avec toi, ça fait onze.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je te corrige , au moins douze. Je n'étais pas la seule en captivité. Et pourquoi dis tu cette fois là, il y en a eu d'autre depuis ?

Oui. On a appris comment donner des Sources au gens, et on en a rencontré qui venaient d'ailleurs, alors...

Petit blanc.

Attends... comment ça, douze ? Il y avait... encore une autre Source prisonnière avec toi, tu veux dire ?!?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, Ousmane a été capturé peu après moi et il a été donné au Drass, comme moi. Mais lui a réussi à s'enfuir, avant que je ne sois mise dans le caisson. Je pensais qu'il viendrait me chercher...

Alors il y a une autre Source née sur Terre, et elle est dans la nature depuis deux siècles ?!?

C'est... impossible ! Je ne sais pas exactement quelles étaient les limites des pouvoirs de divination de Sorcha, alors j'ai supposé qu'elle ne t'avait peut-être pas vu dans ses prophéties parce que tu étais figée dans le temps, ou un truc comme ça. Mais ce... Ousmane, c'est ça ? Impossible qu'elle n'ait trouvé aucune trace de lui dans les méandres du futur.

A moins que...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Que quoi ? Tu crois qu'il est mort ?

Tout en posant cette question elle se relève.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je sens que l'on est partie pour le reste de la nuit et j'ai plein de chose à préparer pour demain, ça te dérange de me suivre ? Ah bah non je suis bête tu es accroché à ma taille alors forcément...
A ce propos, tu marche comment, tu peux t'éloigner ? Si j'enlève la ceinture mais que je reste là, tu me vois et m'entend encore ?

Nan, je n'existe que dans ta tête... en quelque sorte. Je vois ce que tu vois, j'entends ce que tu entends, et je ressens ce que tu ressens... comme les affreux grattements dûs à la robe de bure de Oban.

Par contre, ça s'arrête là. Et si tu enlèves la ceinture, c'est comme si je m'endormais.

Bon, on reparlera de Ousmane plus tard, j'y tiens, mais en attendant, j'ai encore plein de trucs à te raconter. Je te disais donc que des Sources étaient tombées sur Terre et s'étaient trouvé des hôtes humains, des enfants, toi, moi et les autres que je t'ai cités.

Ji reprend son récit en tâchent de respecter la chronologie.
Amber rit quand Ji lui parle des grattements puis entre dans Dan tout en écoutant le récit de Ji. Elle le coupe parfois à voix basse, pour poser une question, le temps de finir ses emplettes.
Elle va chercher la trousse de secours, passe ensuite chez netifer récupérer son drap puis terminé dans la chambre d'angie qui est maintenant la sienne.  Elle ferme la porte pour pouvoir parler normalement sans déranger Oban qui dort non loin de la et vide la trousse à pharmacie sur le lit.
Elle enlève ensuite sa robe, tout en farfouillant parmis les diverses pansement, médicament et autre objets inconnus.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu aurais dû le dire avant que ça te grattait aussi. J'aurais fait ça plus vite. Ça fait un bien fou de l'enlever ! Bon sinon... À ça, très bien ! Et ça parfait.
Dit elle en mettant de côte une paire de ciseaux et des bandages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Au fait, Je te coupe mais, tu rouilles ?

Ben non. Dans mon état, je ne risque pas de me rouiller même sans entraîn... Oh, tu parlais de la ceinture ? Nan, t'inquiète. C'est de l'orichalque, un métal "magique". C'est inoxydable, et quasiment indestructible.

Tu veux faire quoi avec ça ? dit-il en désignant la bande.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh ça ! Des habits.
Bon t'as de la chance, tu as gagné le droit de te rincer l'oeil une dernière fois avant que je te rende à Oban. Enfin que si tu continues tes histoires.

Et elle commence à découper le drap de netifer en longue bandes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Cette Netifer ne m'en voudra pas hein Ji de sacrifié son lit ? Elle doit être sympa si elle traine avec Oban.

Nétifer ? Heu... Elle a de bon côtés... et de moins bon. Mais ne t'inquiètes pas, je doute qu'elle se formalise pour une paire de vieux draps.

Elle en tresse certaines, pour fabriquer une corde. Elle met le reste de la trousse à pharmacie dans sa taie d'oreiller, ce sera son baluchon tout à l'heure. Elle va ensuite ramasser du bois autour du feu, et avec les bouts de draps qui lui reste, elle commence à confectionner des torches.

Une fois tout cela terminer, le soleil de va pas tarder à se lever, il sera bientôt temps de réveiller Oban et de se mettre en route. Mais avant, une dernière chose à faire, elle compte bien tenir sa parole et faire plaisir au jeune garçon.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon voilà, ça devient bon. Aller à la douche Ji, tu pue.

Dis elle en ramassant la culotte d'Angie. Elle regarde les petits coeurs dessus, soupire puis va prendre sa douche en en profitant pour la laver.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est génial, tu ne prends même pas place. Un homme parfait.
Et donc tu ne savais pas ce que ton groupe était devenu après toutes ses aventures. Pourquoi ne t'ont-ils pas emmené ? Même en " mode ceinture "

Mmmm... ? Oh, pardon, j'étais distrait. Tortionnaire, va !

Ils ont préféré me confier à Madelyne, la petite-fille d'Aliénor. Je crois qu'ils savaient qu'ils allaient disparaître de la circulation et qu'ils tenaient à ce que je sois là pour elle, qu'elle ne se sente pas complètement abandonnée. C'est qu'elle était encore très jeune.

Mais là on va trop vite. Je vais plutôt reprendre où j'en étais.

Ji recommence à raconter, jusqu'à arriver à un moment où il semble hésiter un peu.

...Et c'est la que le seigneur Xardass nous a informé qu'un ordre dissident de soeur drass avait donné aux sélénites renégats une arme capable de détruire la terre.

En fait, pour être exacte, les drasses leur avaient vendu cette arme... contre toi et ce Ousmane. Mais ça, même moi je ne l'ai appris que hier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  QUOI !!? Alors j'ai participé involontairement à la destruction de la terre ?

Te bile pas trop avec ça, Amber. On a été capturés en même temps que toi. Si ils ne vous avaient pas choisis pour servir de monnaie d'échange, Ousmane et toi, ça aurait été certains d'entre nous, et ça n'aurait rien changé au destin de la Terre.

Et puis elle n'a pas vraiment été détruite. On a pu ralentir le processus, ce qui nous a laissé une petite dizaine d'années pour mettre en place l'évacuation de la planète. Ensuite, on a pu utiliser un artefact laissé par l'Orikan pour la placer en stase temporelle. Un jour quelqu'un trouvera sûrement un moyen de neutraliser les effets de l'arme et on pourra retrouver notre monde.

Et tu te rends compte que c'est pas facile de te parler pendant que tu te savonnes, hein ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]T'inquiète pas trop j'ai fini ! Et ne te plains pas, je pourrais faire autre chose que me savonner...Lâche-t-elle avec un clin d’œil entendu.

Oh toi, chérie, tu as de la chance que je sois dans cet état, sans ça je t'aurais fait voir des étoiles, et pas celles qui sont dans le ciel !

Puis elle sort se sécher.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]j'ai oublié de prévoir les chaussures, y'a moyen de récupérer ça sur une combi spatiale ou je dois fabriquer ça ?

Les bottes sont intégrées aux scaphandres. Il va falloir te trouver un moyen de te faire des sandales, j'en ai peur.

Bon, tu m'as un peu fait perdre le fil, là. Où j'en étais, déjà ? Ah oui...

Et Ji reprends une nouvelle fois son histoire. Il n'est pas avare de détails sur la vie que menaient les premiers immortels humains, et Amber comprend que malgré des dissensions occasionnelles, ils formaient une vraie famille. Elle en apprend aussi beaucoup sur les sources, leurs forces et faiblesses, et sur leurs pouvoirs.
Ji lui raconte comment ils ont créé le Sélénium pour encadrer l'Exode terrien et comment ils ont mis au point la langue terranne pour garder l'humanité unie. Il lui narrent aussi bon nombre de leurs aventures, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils menaient une vie des plus intéressante.

Tout en écoutant Ji, Amber fini de s'habiller. Elle enfile la culotte d'Angie et se bande la poitrine.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] alors, qu'est ce que tu en dis ? Ça graterais moins et j'aurais moins chaud qu'avec la robe.
En tout cas merci pour la nuit. Ça fait beaucoup d'info.

Je vais me faire des scandales et je réveillerai Oban.


Dernière édition par Eric le Dim 17 Déc - 7:48, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 14 Déc - 21:44

Sur son fauteuil, à moitié endormi, Oban lutte encore pour aller chercher les drass, même en rêve.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'arrive, Rhane...

Oban, en rêve, revit sa bataille spatiale. Avec une ou deux grandes différences ; pour commencer, il gagne. Ensuite... Ce n'est pas vraiment lui qui pilote, ni son vaisseau, ni son corps.

C'est le Long Couteau, et ça lui semble normal.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hahahaha Dragdare, trois chasseurs en moins ! On fait quoi maintenant, tu m'en renvoies ou tu deviens économe ? Hahahahahaha !

Les vagues d'ennemis suivantes apparaissent sur le radar du garçon, extrêmement nombreuses, quand la voix grave du seigneur drass, digne d'un vilain de série B, répond sur les ondes...

Tu ne peux pas gagner contre moi, jeune imbécile ! Je suis trop puissant ! Muahahaha !!!

A côté de Oban, la jeune princesse désespérée lui agrippe le bras... De l'autre, Oban coupe la communication.

Je vous en supplie, ne le laissez pas me reprendre !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai un plan. Lâche juste mon bras, c'est pas pratique, là. Druac, aux commandes ! Je vais m'occuper de ça moi-même. J'ai un téléporteur à bord.

Oban se dirige verts le téléporteur, mais (à raison), Rahne lui explique :

Mais ça ne passera pas leurs boucliers !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est pour ça que je ne vais pas me téléporter DANS leur vaisseau, mais SUR leur vaisseau. Rassurez-vous, tout sera bientôt réglé.

Je vous en prie, soyez prudent, fait la princesse drasse avec de grands yeux éplorés. Si il vous arrivait quelque chose...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, ce n'est pas à moi qu'il va arriver quelque chose. Si je ne reviens pas, fuyez. Au pire, je vous gagnerai du temps, et au mieux, je vous rejoindrai avec un vaisseau ennemi.

Suite à quoi, Oban se rend au téléporteur, l'active, et demande à être envoyé sur le vaisseau du seigneur de guerre Drass.

Le téléporteur émet une vive lueur, et Oban réapparaît dans l'espace, les pieds sur la coque du gigantesque vaisseau-mère drass. Dans son scaphandre, Oban magnétise ses chaussures, et commence à arpenter l'appareil vers le poste de commandement. Il y arrive étrangement vite, et sort d'un disque sa fidèle torche à plasma. Coincé entre le champ scalaire et la coque, il fait tranquillement un trou.

Rapidement, une ouverture ronde lui permet d'entrer dans le vaisseau. Ce sont les même grands couloirs fait pour des drass de trois mètres... Il retire sa combinaison : elle l'empêcherait de se battre correctement. Et puis il s'avance vers les gardes et leur Chef dont Oban ne retient pas vraiment le nom.
Peu importe, après tout. Drakhar ? Ça devait être ça.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors tu vas laisser tes soldats mourir ou tu vas m'affronter en vrai guerrier ? Hein ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pauvre enfant, tu ne sais pas ce qui t'attend ! Muahahahahaha !

Comme prévu, la provocation diminue le nombre d'ennemis à affronter. Sur de ses capacités, Oban attend l'assaut pendant qu'il concentre ses énergies vibratoires dans son corps, pour que son ennemi ignore ce qu'il prépare.

Le drass passe à l'attaque, Mais Oban a calculé son coup à la perfection : il prend un bon appui sur ses jambes, voit la masse énorme s'approcher de lui, et avant qu'il ne touche l'enfant, celui-ci relâche l'énergie incommensurable qu'il vient de créer, et la projette vers l'avant.

Mais... Rien ne se passe.




Hahaha ! Un problème, gamin ? Tu manques de vitamines ? se moque le drass en roulant des épaules.

A partir de là, Oban réalise que tout son plan s'écroule. Il a abandonné Rahne à un sort pire que la mort,
et s'est jeté tout cru dans le gueule d'un loup bien plus puissant que lui. Et le rêve, comme tout bon rêve, ne s'arrange pas. Oban, tout en agressivité, devient une boule de peur. Fight or flight. Combat ou fuite. Et son cerveau reptilien lui hurle que le moment est à la fuite.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh merde, merde, merde...

Muahahaha !

Allez, les gars ! Choppez-moi ce gamin !!!


Aussitôt, une bande de drass se lance aux trousses de Oban en beuglant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Xavier le Ven 15 Déc - 17:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 16 Déc - 11:16

Lorsque Oban ouvre les yeux après ce bien étrange rêve, les premières lueurs de l'aube commencent à pointer au-dessus de l'horizon. Il jette un coup d’œil à l'extérieur et voit que Amber a entretenu le feu. Assise près du foyer, la jeune femme a laissé tomber la robe de bure pour des vêtements improvisés plutôt minimalistes et semble occupée à confectionner quelque chose... des sandales, peut-être ?

Et là il réalise qu'il sent la source de Rahn'Avarshen, à quelques kilomètres seulement, de l'autre côté du lac. Elle et Druac ont dû marcher quasiment toute la nuit pour les avoir déjà presque rejoints. Oban commence par tenter de repérer leur position, mais visuellement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

Salut, Amber. Tu as dormi ? Les autres arrivent. Je vais aller les chercher. Tu viens ou tu restes ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sur, moi venir. Pas préparer pour rien
D'ailleurs rendre ça.Dit elle en lui tendant la ceinture.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Au revoir Ji, à un de ces quatre peut être.>

<A plus, ma belle. Ce fut un plaisir.>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Woah. Tu sais déjà ... parler ? Cool. Bon bah c'est par là. Tu les sens ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non pas sentir encore.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors Garde-le encore. Ca sera plus pratique, et puis tu dois apprendre. Allez. On y va.

Oban ,un peu pressé, se dirige droit vers la source de Rahne.

Et ne flippe pas devant le drass... Il est plutôt gentil, tant que tu restes cool avec sa protégée.

Amber remet Ji à sa taille et s'empresse de suivre Oban. Elle est impatiente de découvrir les nouveaux arrivants même si elle a un peu peur.

<Eh bien finalement on ne se quitte pas ? Tant mieux. Il faut que tu apprennes le terran assez vite, de toute façon, et ce sera plus facile si je suis avec toi plutôt que avec Oban.>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Dis surtout que tu aimes te rincer l'oeil !>

Amber et Oban laissent le vaisseau derrière eux et commencent à contourner le lac. Oban semble savoir où il va, et en effet après une demi-heure de marche Amber commence elle aussi à sentir la présence d'une autre source. Il est temps, car les sandales de fortune qu'elle s'est confectionnées ne tiennent pas vraiment la route : La gauche part déjà en morceaux et la droite lui fait affreusement mal au pied.

Bientôt ils peuvent apercevoir une haute silhouette grise qui vient dans leur direction. Ils sont rapidement assez près pour que Amber reconnaisse un guerrier drass, avec une humaine assez petite vêtue d'une robe anthracite juchée sur son épaule.


Une fois qu'ils sont suffisamment proches, la jeune femme peut les détailler un peu mieux. Le mastodonte gris à quatre yeux a une mâchoire métallique et est couturé de cicatrices. Il a l'air... vieux, tout simplement. Sa seule vue fait remonter des souvenirs chez Amber, et pas des plus agréables. Elle sent un frisson lui courir le long de l'échine. Heureusement, l'aspect menaçant du drass est tempéré par celui de l'adolescente assise sur son épaule. Celle-ci doit avoir une quinzaine d'années, n'est pas très grande, a des cheveux noirs et courts, est plutôt jolie avec un air vaguement asiatique... et surtout, elle a le ventre d'une femme enceinte de six ou sept mois. Elle affiche un grand sourire en arrivant à leur rencontre. Le drass comme la jeune humaine semblent soulagés, contents de revoir le garçon, et un peu circonspects vis-à-vis de sa nouvelle compagne. Amber ne sent aucune hostilité chez eux, ce qui est un peu rassurant.

Oban ! Vous vous en êtes tirés sans trop de casse ? demande la jeune fille tandis que le drass la dépose au sol avec délicatesse.

Amber reste en retrait, un peu apeurée par le Drass, et laisse faire Oban.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tout s'est bien passé. Ce que je suis content de vous voir sains et saufs. Venez, on s'est plutôt bien posés, et l'appareil nous servira d'abri. On est juste à côté d'un lac et d'une forêt. On ne manquera ni d'eau ni de nourriture.

Je vous présente la source qui était dans la stase. Amber. Ce qui est un nom assez ironique, quand j'y pense... Amber, voici l'étoile naissante, Rahn'Avarshen, et son gardien, Druac. Sa mâchoire cybernétique est inactive ici, alors il ne peut plus parler. Mais j'espère que tout va bien, Druac. Merci d'avoir pris soin d'elle. Venez, vous devez être fatigués et il nous reste du poisson.

Druac approuve en silence, puis salue Amber en s'inclinant, confirmant son incapacité à parler. Sur son dos, il porte également les voiles des parachutes, soigneusement emballées.

Vous vous êtes déjà bien adaptés, à ce que je vois. Vous ne cessez de m'impressionner, Oban.

Salutations, Amber de la Terre, fait la jeune fille enceinte en s'inclinant assez cérémonieusement devant la rousse. Heureuse de faire votre connaissance.

Sa posture, son phrasé, ses manières, tout chez elle dénote une origine aristocratique. En tout cas, elle ne ment pas : Elle est sincèrement ravie de rencontrer l'humaine, et peut-être même animée d'une certaine fascination.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bonjour Dit timidement Amber avec un petit signe de la main et sans quitter le Drass des yeux.
Ravie également faire votre connaissance  étoile naissante ranavarcahen !
Fouf sacrément long, rana ça ira bien. Bonjour Druac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon. On peut passer à l'étape suivante, maintenant. Il y a un détail dont je ne vous ai pas parlé, mais peut-être que vous l'avez observé pendant que vous vous éjectiez du vaisseau....

Il y a eu un phénomène pas naturel, qui nous a empêchés de nous crasher trop violemment. Je veux dire, je sais piloter, mais quand même. Je ne sais pas si j'aurais réussi ça seul.

Avec un peu d'espoir, ce même phénomène pourra nous réexpédier dans l'espace quand on aura réparé. Donc... Après un peu de repos et quelques détails à organiser, je pense qu'on devra aller voir ce que c'était. Ça venait de là-bas, montre-t-il du doigt. Mais pour le moment, on va aller se poser. Suivez-moi !


Dernière édition par Eric le Dim 17 Déc - 11:32, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Dim 17 Déc - 20:12

Le petit groupe reprend donc la route vers le vaisseau. Amber est très vite obligée de se débarrasser de ses sandales ratées et de marcher pieds nus, ce qui ne va pas sans un certain inconfort.

Je n'avais aucune idée que ce système existait, fait Rahn'Avarshen en chemin. C'est une chance d'avoir trouvé un monde vivable, même si il recèle probablement de grands dangers. Nous avons vu des traces en chemin, avec Druac... les traces d'une ou plusieurs créatures de grande taille. De TRES grande taille, je veux dire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, nous vu. Ressembler à dinosaure de terre.

Elle semble soudain remarquer que Amber a un peu de mal à marcher sur les rives inégales du lac.

Excusez-moi, mais... désirez-vous que je demande à Druac de vous porter ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Merci. Moi habituée par force des choses marcher pied nue. Répond la jeune fille, qui n'a aucune envie d'approcher le Drass plus que necessaire, avec une mauvaise foi flagrante. Oban le voit bien, et sans vraiment demander, passe sa tête entre les jambes de la Terrienne, et contre toute attente, la soulève sans effort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Allez, chacun son porteur !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hiih !Lâche la jeune femme un peu surprise. Petit Homme Drôlement fort !

Ce phénomène dont vous parlez, nous n'en avons malheureusement rien vu. De quoi s'agissait-il ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne sais pas trop. C'est arrivé juste avant que vous ne sautiez, vraiment. J'ai ressenti une onde puissante, venue de la planète, vers cette direction. Mais c'est mon pouvoir qui me rend sensible aux ondes, ça aurait pu être autre chose. En tous cas ça m'a fait surfer en douceur un temps, juste de quoi stabiliser l'appareil. Vous allez voir, mon Dan n'a quasiment pas subi de réel dommages. A part ceux infligés par les vaisseaux ennemis, bien sur.... Justement, nous y sommes.

Au fait c'est quoi, un dinosaure de terre ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Toi pas connaitre ? Etre gros animaux vivre tres tres longtemps avant humain sur terre. Tous morts aujourd'hui.
Nous allons voir quoi produire la onde alors, peut être aide pour repartir là-bas.

Bien sûr, cela ne saurait être une coïncidence.

Une idée de où cela venait précisément ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pas vraiment. En fait, si, mais pour le mettre à l'échelle, ma zone de points d'émission possibles fait un petit pays de rayon. Par là. Dommage parce qu'avec ma moto-jet, j'en avais pour pas longtemps. Mais là... On va être là un moment. Oh putain, je viens de marcher sur un truc ! Ça a l'air mort. Mince. J'ai tué une sorte de... Limace ou je ne sais quoi. Excusez mon langage, Rahne. Flûte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Houla, être très  loin ça. Vaisseau à toi plus voler dans le espace, mais pas possible construire juste un peu pour voler juste dessus les arbres ?
Sinon aller chasser le dinosaure pour trouver monture rapide.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh ouaiiis ! Ca sonne trop bien : Oban, le monteur de dinosaure ! Je relève le challenge. Tu m'aideras, Amber ? Tu es immortelle, toi aussi, alors...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'ailleurs je me demandais... Rahne, comment ça va se passer pour l'enfant ? Tu lui passes des trucs.. de source ? ou d'humanité ? Elle pourra enfanter à son tour, du coup ? C'est à ça qu'ils veulent te.. destiner ?

Non, pas du tout, fait Rahne avec surprise. Je me contente de l'abriter. Ce n'était absolument pas prévu. Après... J'ignore totalement si il y a des effets secondaires quant au fait de porter un enfant tout en étant une Source. Cela, nous allons le découvrir, je suppose.

Par contre, il y a à l'évidence des conséquences à être enceinte pour une humaine. Je peine à régler correctement mon système hormonal, et je crains que cela n'affecte mon humeur. Et puis... est-ce que celles qui attendent un enfant ont toujours aussi faim ?!?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] hihi, oui ça être normal, toi manger pour deux maintenant. Je aller chercher poisson et bois pour petit déjeuner.

Et alors qu'ils arrivent au camp, Amber descend des épaules d'Oban et s'éloigne pour s'exécuter. Oban reste avec Rahne et ramasse quelques fruits sur les arbres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est quand même vachement beau, dans le coin. J'espère juste que vous n'aviez pas de plans pour les prochains jours. Oban repère une large branche d'arbre mourant, et pousse pour en sectionner la base. en faisant vibrer sa main, il commence à sculpter le bois avec ses ongles.

Il va nous falloir plein de choses. Déjà, faire l'inventaire des besoins et des fournitures. ce sera pour vous Rahne, si ça vous va. Sortir les couvertures, les habits et les sangles, les outils qui pourront servir. Il nous faut aussi trouver un moyen de communiquer pour Druac. Ecrire dans le sable, ce sera pas mal pour commencer.

Je la sens bien, cette chasse au gros lézards.


Dernière édition par Eric le Mar 19 Déc - 10:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 20 Déc - 10:06

Le petit groupe passe donc les heures suivantes à faire l'inventaire de tout ce qu'ils ont à leur disposition. Tout ce qui ne fonctionne pas sur ce monde est mis de côté, mais il reste heureusement pas mal de matériel utile. Beaucoup d'outils simples sont toujours fonctionnels, et Oban pense même pouvoir faire fonctionner sa torche à plasma en bricolant un système d'allumage plus primitif. Ils ont des sangles et des câbles en quantité, ainsi que du textile, grâce aux parachutes récupérés par Druac. Le métal ne sera pas non plus un problème et Oban a déjà repéré où il pourrait en prélever sans compromettre l'intégrité de Dan. Si la nourriture fraiche était malheureusement stockée en majeure partie dans les disques, il reste tout de même assez de rations lyophilisées pour tenir une petite semaine à quatre. Pour ce qui est des fournitures médicales, elles sont assez limitées, mais par bonheur les Sources ne devraient pas en avoir réellement besoin.

Après avoir aidé nos amis à sortir le matériel, le drass commence à écrire dans le sable avec un bâton.


Druac dit que si nous devons prévoir une expédition, il nous faudra de quoi allumer facilement du feu, de quoi transporter notre matériel, et des armes. Il dit aussi qu'il faut commencer à accumuler des vivres qui se conservent, mais aussi identifier ce qui est consommable ou pas car nous devrons probablement vivre de cueillette.

Nous pouvons commencer par observer ce que mangent les animaux, mais cela ne garantit pas que cela soit comestible pour nous. Il va falloir tester les fruits et végétaux. Je l'aurais bien fait moi-même, mais je ne peux malheureusement faire courir de risque à l'enfant. J'ai bien peur que ce soit vous qui deviez vous en charger, ajoute-t-elle pour Oban et Amber.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je pouvoir repérer quelques fruits comestible. Beaucoup chose même si un peu différentes ressemblance avec la terre. Je veux me charger bien de cette tache. Pour transport matériel, nous pouvoir fabriquer sorte  brancard avec  bois et toile de parachute, elles être plutôt résistantes. Nous tirerions chacun sa tour. Enfin pas toi rana, sur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non. On va capturer un de ces gros trucs, et on va poser nos fesses et nos affaires dessus. Avec le tissu, on se fera une selle ou une tente ou je ne sais quoi. Sur un de ces gros machins. Les Minosaures. On a de quoi tenir quelques jours pendant qu'on repère où ils chassent, et on tendra un piège pour en capturer un. Ou plusieurs, selon leur taille.

Ohhhh, je sais comment en attirer des petits. Et on a pas besoin de bouger d'ici.

Druac continue d'écrire.

Druac dit que si il y a de gros prédateurs, cela veut dire qu'il y a de gros herbivores, et qu'ils seront plus faciles à contrôler.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Bonne idée. Oban, si toi pouvoir attirer petit, moi vouloir faire test. Moi pouvoir faire naître sentiment chez gens. Peut être chez animaux, jamais testé.

Vous pouvez effectuer une manipulation empathique directe ?

Oh, je comprends mieux. C'est pour ça que je suis tombé amoureux au premier regard ! fait Ji après avoir traduit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  <Non mon petit Ji, ça c'est ton coeur d'artichaud.>
Pas savoir comment s'appeler mais doit être ça. Tester pour Drass sur beaucoup monde mais pas animaux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Si tu contrôles ça, ne me le fais plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mais... moi pas fait sur toi Oban... Jamais sans accord. Moi proposée nuit dernière pour apaiser toi aider dormage,  mais pas sans le accord. En plus moi pas très forte alors même sur animaux, pas sur marcher.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bah ça vaudrait mieux pour eux parce qu'une de mes stratégies est de leur taper dessus jusqu'à ce qu'ils abandonnent. Bon, je vais nager, fait Oban en se déshabillant pour ne garder que la pique de bois qu'il a sculptée. Puis il se dirige vers le lac, et y rentre doucement, parce que l'eau est froide.

Elle se tourne vers Rann'avarshen l'air un peu désabusée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pas tout comprendre.
Quand lui revenir, nous partir chercher monture. Toi avoir eu assez manger ?

Oui. Merci, Amber.



Dernière édition par Eric le Jeu 21 Déc - 16:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 21 Déc - 17:47

Pêcher avec son harpon improvisé s'avère plus difficile que prévu pour Oban, du moins au début. Heureusement pour lui que son écholocalisation fonctionne plutôt bien dans l'eau, mais même avec cet avantage il lui faut un certain temps d'adaptation avant d'être efficace et il remonte respirer une demi-douzaine de fois avant même d'avoir manqué son premier tir sur un poisson. A sa décharge, c'est la première fois qu'il s'adonne à ce genre d'exercice.
Heureusement, le garçon est persévérant, et il apprend vite. Après presque deux heures d'essais infructueux, il finit par remonter victorieux à la surface, braindissant sa pique au bout de laquelle s'agite un alevin frétillant. Sa prise n'est pas très impressionnante, mais c'est sa première !

Amber n'a pas eu beaucoup plus de chance en tentant d'identifier les variétés de fruits qui sont comestibles. Si les deux premières qu'elle a testé semblent inoffensives, quoique l'une soit assez dégueulasse, il n'en va pas de même pour la troisième. Au moment où Oban revient sur la plage avec son premier poisson, la jeune fille revient d'entre les arbres où elle est allée vider le contenu de son estomac.


Pendant ce temps, Druac a amassé assez de bois mort pour qu'ils n'aient pas à se préoccuper d'aller en chercher pendant au moins deux semaines et a fabriqué de quoi récupérer de l'eau avec un troc creux et des feuilles pour guider la pluie et la rosée. Quant à Rhan'Avarshen, elle a suivi le drass et en a profité pour cueillir autant de fruits de la première variété que possible.

Oban recommence la pêche assez vite, parce que s'il est vrai qu'il aime le défi d'apprendre à pêcher seul, son objectif est tout autre : il compte pêcher par infra-sons. Après tout, s'il arrive à descendre sous 7 Herz, le point de rupture de la chair serait atteint ; sous 20 Hertz déjà, les humains devraient perdre l'équilibre et se sentir nauséeux. Alors un poisson...

Oban s'entraîne donc principalement à canaliser ses vibrations sous l'eau pour assommer ses proies avant de les remonter en brochette, piquées sur le bâton. Cela s'avère nettement plus efficace et il ne tarde pas à accumuler de quoi faire plusieurs repas ou de quoi servir d'appât pour quelque chose de plus gros.

Amber étant un peu dégoutée des fruits pour le moment, elle vide les poissons avec habileté au fur et à mesure que Oban les ramène.


De son côté, Druac a emprunté quelques outils pour bricoler sa mâchoire mécanique. Il a démonté les servo-moteurs et a installé une petite manivelle sur le côté. Cela lui servira au-moins à pouvoir mâcher sa nourriture.

Que puis-je faire pour aider ? demande Rahn'Avarshen après un moment. Je suis désolée, mais j'ai bien peur de ne pas être très habile de mes mains.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh toujours trouver à faire. Tiens tas de poisson là, mets dans caisse là bas. Serviront d’appât tout à l'heure. Assez à manger pour long moment.
Je chercher Oban pour partir chasse pendant le temps. Et elle s'éloigne vers la rive pour appeler Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] OBANNNN !!! Assez poisson, chercher monture maintenant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mm okay, Je suis prêt quand t'es prête. Comment tu comptes faire ? Moi j'ai amené ça. Oban lui montre un casque, de type qu'on met pour écouter de la musique sans être dérangé par les sons de son environnement. Tu le mettras quand je te dirai. Si jamais on se trouve en situation de danger, je devrai trouver une fréquence sonore qui les dérange. Ça peut être dérangeant pour les gens autour.


Dernière édition par Eric le Ven 22 Déc - 1:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 23 Déc - 20:44

Comme Amber semble s'y retrouver dans la forêt, Oban reste derrière elle et passe plus de temps à ressentir qu'à regarder. Il finit par grimper dans un arbre aux branches basses et, autant que possible, se déplace en hauteur.

Ils étendent leur champ d'exploration aux collines alentours, couvertes d'une forêt assez dense faite de hauts arbres feuillus et d'une basse végétation principalement composée de fougères. Après avoir trouvé un point d'observation en hauteur, ils découvre que ce paysage s'étend sur des kilomètres dans toutes les directions. Très loin au nord-est, plus ou moins dans la direction d'où venait l'onde, on peut apercevoir les sommets enneigés d'une chaîne de montagne.

A force de barouder ainsi, ils finissent par repérer une trace, celle de pattes à quatre doigts munis de griffes des petits reptiles que Oban a croisé la veille. Ils ne semblent pas se déplacer en groupe très nombreux, quatre ou cinq individus au maximum.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On fait quoi, on les suit ? Ils chassent,. Is nous mèneront à des herbivores si Druac a raison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, mené à troupeau herbivore, reste repas gros carnivore où tester les pouvoirs et technique de chasse. Eux pas avoir l'air trop dangereux.  Dans tout cas bon à prendre et pas meilleure piste. On va suivre traces.

Et Amber commence donc à suivre la piste. Pendant près d'une heure, ils suivent les traces des créatures... et leurs crottes, aussi. Ils trouvent également les cadavres de petit gibiers sur la route des prédateurs, qui se montrent donc aussi capables de chasser. Ils continuent de remonter le fleuve qui alimente le lac, vers le nord. En montant sur un petit surplomb, on voit le cours d'eau et les collines de façon plus dégagée.


Sans être accueillant, l'environnement ne leur a pas réservé de mauvaise surprise jusqu'à présent. Il y a un nombre de formes de vie incroyable parmi la faune comme la flore, bien plus que sur n'importe laquelle des planètes colonisées que Oban a connues. Une telle variété de feuilles et de fleurs, d'insectes et de petits animaux, de chants d'oiseaux, le garçon n'a jamais vu ça. Il se rend compte également qu'il est assez difficile de se repérer en pleine nature sauvage. Heureusement le bruit du fleuve leur offre un bon point de repère et Amber ne semble pas trop perdue. En tout cas, ce n'est pas la première fois qu'elle suit une piste, c'est certain. Elle se fie aux empreintes dans le sol, aux branches cassées, aux excréments...

...Et elle finit par tomber sur une seconde piste qui rejoint la première. Deux groupes d'individus se sont rejoints ici avant de continuer vers le nord.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'espère toi en forme Oban. Si pouvoir moi pas marcher, beaucoup dinosaure avoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Compte sur moi. Je peux leur faire peur, et tu pourras renforcer ce sentiment, si on est dans la panade. Suivons-les encore.

Amber et Oban continuent de suivre la piste. Assez rapidement, ce dernier commence à entendre les petits cris de la meute, ainsi que le beuglement d'un créature plus grosse. Quelques minutes plus tard, depuis un point surélevé, nos amis retrouvent les charognards, dans une clairière à une cinquantaine de mètres d'eux. Ils sont une dizaine, et encerclent un gros herbivore de près de cinq mètres de haut.



Celui-ci tient à distance les prédateurs, mais il est à l'évidence affaibli. Quand il se tourne vers ceux qui le harcèlent par derrière, on voit que son flanc est marqué de profondes blessures qui saignent encore. Ces plaies sont fraiches, et ont dû être faites par quelque chose de beaucoup plus gros que les petits dinosaures. Après avoir dit à Amber de le couvrir avec ses pouvoirs (plus pour qu'elle reste loin du danger, en fait), Oban s'élance vers les bestioles. Il ne crie pas, en fait il court en tentant de faire le moins de bruit possible, sautant de pierre en branche. Il prend un peu de hauteur et tire une des pierres ramassées sur la route, avec pour objectif de toucher deux têtes au moins en un tir. Le gros caillou va fracasser le crâne d'un des animaux mais manque le deuxième. Cela suffit toutefois à faire diversion.

Et puis lorsqu'il arrive au contact, il décide de se lâcher un bon coup, pour voir s'il peut faire peur. Alors il frappe de toutes ses forces le premier dinosaure venu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Son poing fait craquer l'os, voler des dents, et projette violemment l'animal à plusieurs mètres. Il retombe mollement et ne bouge plus, mais plusieurs de ses congénères se sont maintenant tournés vers Oban.

De son côté, Amber laisse Oban gérer les petits carnivores et profite que l'herbivore soit tourné vers ses prédateurs pour l'approcher. Elle tente de poser la main sur sa croupe pour initier le contact et libère son pouvoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Calme toi bonhomme, on est là pour t'aider. Tu vas voir il n'ont aucune chance face à Oban.>

Faisant toute confiance à Oban, elle ferme les yeux et se concentre, imaginant qu'elle parle à un petit mammifère des plaines Australes afin d'évacuer son stress et d'apaiser l'imposante créature. Malheureusement, Amber est perturbée par son instinct, quand un des reptiles braque ses yeux sur elle et commence à marcher dans sa direction en sifflant. Elle a un élan de peur, qu'elle transmet au mastodonte. Il fait une embardée et percute Amber. Le souffle coupé, elle est jetée à terre.

Au même moment, Oban doit se préoccuper des six ou sept dinosaures qui commencent à l'encercler. Ils ne semblent pas avoir vraiment compris la leçon et croient qu'il pourrait faire une proie plus facile que le géant blessé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfait. 

Oban décide de reculer : si les bestioles veulent sa peau, reculer les mettra en confiance. Pendant ce temps, l'enfant se prépare à sauter à la verticale. Il prend deux pierres de sa sacoche, et commence à leur insuffler une onde ; l'air se met à vrombir, au moment où la meute se jette sur lui de tous côtés. Les Jambes de l'adolescent se tendent, et il se propulse à une hauteur raisonnable. Tout en remerciant mentalement Ji pour ses entraînements étranges, Oban jette violemment les pierres vers les yeux de deux bêtes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ils vont finir par se rendre compte qu'ils n'ont aucune chance. Et au pire ça fera de la viande pour ce soir.

Les deux morceaux de roc vont fracasser deux nouveaux crânes tandis que les bêtes se percutent les unes les autres sous les pieds de Oban en tentant de l'attraper... et il retombe dans la mêlée.

Amber tente de se relever péniblement, reprenant son souffle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde merde merde. Je vais me faire bouffer.

Amber n'a plus besoin de chercher à ressentir une émotion, elle panique vraimment, et laisse sa peur prendre le dessus. Elle regarde désespérément le petit bipède approcher, son regard passant de lui au sol, dans l'espoir de trouver une branche assez longue pour le tenir à distance. Elle n'a d'autre choix que d'attendre l'attaque, prête à insuffler toute la peur qu'elle peut au petit dinosaure...

...Mais l'image de cette gueule ouverte qui avance sur elle fait remonter des angoisses enfouies, qui trouvent leur origine dans les tortures qu'elle a subies, et elle se bloque. Incapable de penser ou même d'user de son pouvoir, elle est paralysée par la terreur.


C'est alors qu'Oban se met à hurler en faisant vibrer l'air autour de lui. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] GRAAAAAAAAAAAaaaaaaAAA !


Il crie comme Godzilla, ce vieux film que Ji lui avait montré, mais à des décibels alarmants. La surprise choque à la fois Amber et son poursuivant, et donne juste le temps à Oban de ramasser un cadavre par la queue. Il est temps de mouliner.


Dernière édition par Xavier le Sam 30 Déc - 0:36, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 30 Déc - 11:08

Le cri de Oban a fait sortir Amber de sa stupéfaction juste à temps, mais elle n'a que le temps d'agripper les mâchoires du dinosaure avant qu'elles ne se referment sur son cou. Percutée par l'animal, elle est à nouveau renversée et ils roulent tous deux à terre, alors que les griffes du prédateurs commencent à faire couler le sang.

La puissance du cri de Oban est bien plus forte à courte portée, et suffit à faire reculer et à désorienter les bêtes autour de lui, assez longtemps pour qu'il trouve une queue à attraper. Dans un mouvement de toupie, il utilise le petit dinosaure pour frapper tout autour de lui et disperser ses adversaires.

Il se met à frapper de droite à gauche, tout ce qui ne tente pas de fuir ou dont la tête dépasse, hurlant comme un dératé. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] DANS.. Coup de lézard. LA.. Coup de lézard.JUNGLE.. Coup de lézard. MIEUX VAUT ÊTRE... Coup de lézard. LE TIGRE !

ROAAAAAR ! Toi, là ! Laisse ma copine tranquille ! ROAAAAAAAR !

De son côté, Amber hurle de douleur en sentant les griffes lui déchirer la peau. Elle pivote pour se retrouver sur la créature et profitant d'avoir réussi à agripper sa mâchoire, elle commence à lui claquer la tête contre le sol, serrant les dents alors que les petites dents aiguisées lui lacèrent les mains.

Elle parvient à étourdir la bête, suffisamment pour la faire pivoter et la repousser de la force de ses deux jambes, l'envoyant rouler à trois bon mètres. Le dinosaure se relève rapidement, mais commence par essayer de se dépêtrer des bandages et de la culotte à cœur coincés dans ses griffes.

Pendant ce temps, les deux derniers carnivores qui s'en prenaient à Oban commencent à reculer. Même pour leurs minuscules cerveaux, l'évidence est là : Presque toute la meute est à terre, morte ou assommée, et ils regardent maintenant derrière eux en marchant à reculons, cherchant une issue à ce combat perdu d'avance.

Oban feule encore un peu jusqu'à ce que les derniers soient partis, avant d'aller vers le gros herbivore. Doucement. Juste assez pour se mettre entre lui et les prédateurs. Heureusement, ceux-ci ont fini par se décider : Ils ne demandent pas leur reste et commencent tous à détaler.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Amber ? Ça marche ton truc, ou pas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pas trop savoir. Pas l'air, mais moi tellement paniqué que pas pu le calmer. Peux réessayer mais toi doit être prêt sauter dessus si pas marché.
dit Amber en se relevant.

Elle regarde ensuite l'état de ses vétements, qui n'était déjà pas très couvrant mais là... il n'en reste simplement plus rien !
Elle hausse les épaules et s'avance tout doucement vers l'herbivore, prête à esquiver un coup de queue


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <C'est bon mon gros, tu ne crains plus rien, reste calme, on va s'occuper de toi.>Murmure-t-elle.

D'abord craintif, le mastodonte se laisse peu à peu envahir par le sentiment de calme et de confiance que projette Amber. Cette fois, elle peut poser la main sur son museau et il ne se défend pas. Encore quelques secondes, et c'est lui qui vient chercher son contact du bout du nez. Il reste un fond de crainte en lui, dû à la douleur de ses blessures, mais elle l'à bien sous son contrôle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Viens mon gros. On va t'emmener avec nous, on pourra soigner tes blessures ! >

Amber continu à lui parler un moment et à le caresser, elle le laisse se frotter afin qu'il s'habitue à sa voix et à son odeur puis fait signe à Oban de la rejoindre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Viens présenter toi. Lui encore un peu peur et mal, mais doit pouvoir nous emmener.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Salut, gros. Tu l'as échappée belle, dis donc. Câlin ? Et sans attendre de réponse, Oban se plaque les bras ouverts sur le gros machin. Il faudra soigner sa plaie. Ramenons-le à Druac, on reviendra dans ce coin. Je vais taguer des repères avec de la peinture sur le retour.

Mais le pachiderme fait une nouvelle embardée en relevant la tête, oreilles dressées. Amber parvient à le rassurer aussitôt, mais elle a senti la bouffée de peur qui a brièvement pris le dessus. Cette fois, cela ne venait pourtant pas d'elle...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Lui très peur. Sûrement gros prédateur. Monte Oban. Nous partir vite.
Elle calme le dinosaure pendant qu'Oban monte et lui emboîte le pas. Une fois dessus, Oban se sent mal :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu crois que c'étaient des adultes... ou des nouveaux-nés ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Adulte. Chasse en groupe comme velociraptor. Mais mange reste de T-Rex alors espérer pas lui dans le coin.
Et elle monte à son tour afin de rejoindre le campement au plus vite.


Dernière édition par Eric le Lun 1 Jan - 22:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 2 Jan - 21:56

Mais à peine Amber s'est-elle installée sur le dos du mastodonte qu'un bruit de branches brisées se fait entendre sur leur droite. A nouveau, l'animal a un élan de panique et la jeune femme doit se concentrer pour le calmer.

Oban, lui commence à percevoir une présence physique. Elle est furtive, mais puissante, et se déplace lentement, juste derrière les arbres, à une cinquantaine de mètres d'eux.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Houla, nous pas traîner, Je avoir un très mauvaise impression.
RUN BOY ! RUN !!!

Mais Oban reste en retrait et s'assure que tout le monde puisse repartir. Il jette un oeil en arrière, plus par curiosité que par peur. C'est là qu'il voit sortir d'entre les arbres une créature massive.



Avec presque quatre mètres au garrot et plus du double de long, elle est plutôt impressionnante et ses quatre yeux vont du mastodonte blessé aux deux humains.

Quant à la monture de nos deux amis, elle sent l'inquiétude de Amber et accélère le pas vers les arbres qui délimitent la clairière. Aussitôt, le prédateur en fait autant, maintenant la distance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Par les saints, la taille de cette chose ! C'est ça que je veux, comme monture, moi !

Regardez-ça... On dirait un drass préhistorique. Eh, mais...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Continuez, je vais le retarder. Au pire il me mangera. Je finirai par rentrer.

Fasciné, Oban n'en oublie pas d'être prudent, il garde les yeux sur la bête et décrit un arc de cercle à distance, pour retourner là où se trouvent encore les cadavres des carnivores. Il écoute autant que possible les infra-sons. Si sa théorie est bonne, ce truc doit avoir des points communs avec les drass...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ok. Moi ramène le monture et reviens toi chercher si tu pas arriver.

Et Amber fait signe à sa monture de s'élancer dans la forêt. Elle veut être sur de ramener au moins un moyen de locomotion afin de quitter cette planète au plus vite. Oban à l'air très fort et au pire elle fera demi tour une fois l'animal en sécurité. Toutefois, elle réalise très vite que progresser entre les arbres sera difficile : l'herbivore s'est réfugié ici pour échapper à son poursuivant, mais c'est un animal de plaine. Il est trop gros pour se mouvoir à l'aise dans les bois, et ses blessures continuent de l'affaiblir. En fait, la jeune femme commence à douter qu'il puisse arriver au campement, pas sans ralentir ou faire de pause.

Oban, de son côté, semble avoir attiré l'attention du gros prédateur. Celui-ci continue de suivre le mastodonte, mais jette maintenant des regards de plus en plus fréquents vers le garçon. Il émet parfois des grondements graves et la théorie de Oban pourrait bien être justifiée, car les bruits qu'émet la créature descendent effectivement dans les infra-sons. Il n'a pas l'air effrayé le moins du monde par les humains, et semblent vouloir attendre patiemment que sa proie s'épuise avant de passer à l'attaque.

Oban finit par lui jeter quelques cadavres des bêtes de tout à l'heure, pour voir si le prédateur pourrait s'en contenter...

Amber regarde derrière elle, la créature, suivi d'Oban. Elle fait ralentir sa monture pour ne pas l'épuiser en cédant au désespoir et analyse la situation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon nous n'atteindront jamais le vaisseau, changement de plan. Pour l'instant il semble nous suivre sans attaquer, mais pourquoi ?
Il ne veut pas se fatiguer et avoir à affronter trois adversaire, il va attendre que nous n'ayons plus de monture pour lui échapper.
Si je ralenti, Oban aura moins de mal à suivre.
De plus les herbivores vivent en groupe pour pouvoir se défendre...
Mais oui, il faut rejoindre le troupeau. C'est notre meilleure chance et il ne dois pas être loin. Il faut se diriger vers la plaine.

<On va changer de route. Retourne à ta famille mon grand, tu pourras t'y reposer>

Amber pense à sa propre famille, à son père surtout et essaye de faire passer les émotions qu'elle ressent a sa monture afin qu'il bifurque vers les siens.

Celle-ci obéit et repart dans le sens de la pente, qui doit être la direction d'où il venait. Derrière eux, la bête à quatre yeux a pris le temps de renifler un des cadavres de reptiles jeté par Oban, mais s'en est vite désintéressé. Il continue tranquillement son bonhomme de chemin derrière le gros herbivore, sans se presser mais sans se laisser distancer.

Hum... tu sais que ce truc ne lâchera pas sa proie, pas vrai ? dit Ji à Amber depuis le sol où il semble marcher près d'elle et de sa monture.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Oui Ji j'avais compris. Je me dis juste que si on rejoins le troupeau, on pourra changer de monture et celle ci aura une chance de s'en tirer. Si elle faiblit avant, on peut toujours l'abandonner à son prédateur afin de s'en sortir. C'est ce qui me semblait le plus facile, car si j'essaye de contrôler le gros machin qui nous suit et que je n'y arrive pas, on est dans la merde et je n'ai plus de solution de replis.>


De l'autre côté, Oban doit hausser la voix pour s'adresser à le Terrienne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Amber, ce truc vous lâchera pas. Je me vois mal lui taper dessus... On devrait peut-être changer de cible ? Ca ferait une super monture, ce truc.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui peut être tu avoir raison. Je être plus familiarisée avec dinosaure maintenant après tout. Et nous savoir que pouvoir marcher sur eux.


Oban observe toujours la chose, en retrait. Et puis lui vient une idée : il tente de reproduire un chant tout en infrasons que lui avait chanté Druac. Il avait trouvé ça assez moche, mais la bête pourrait apprécier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ahrum, Rhum Rhaaa... Arhum rhum rhaaaa.. Arhuma rhuma rhuma rhum rhum rhaaaa...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Après tout, je peux toujours tenter de le contrôler pendant qu'il se contente de suivre... Comme dis Oban, ce serait une super monture.
Continu ta route et n'ais pas peur bonhomme, je reviens très vite.
Et Amber, prenant son courage à demain se laisse glisser le long des flancs de l'herbivore. Elle le regarde s'éloigner, attendant que son prédateur arrive à sa hauteur en rassemblant ses émotions. Calme et sérénité l'envahissent, comme quand elle méditée dans sa cellule.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  D'abord se vider l'esprit, chasser ma peur.
ensuite choisir le bon. L'affection, c'est bien ça. Hein mon gros que tu vas m'adorer et m'obéir gentiment.  Viens me sentir comme le petit cadavre, viens.


Elle se concentre, prête à refermer le piège, et parle à la créature qui approche utilisant tout les atouts dont elle dispose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Viens me voir mon mignon, viens me sentir. Concentre toi sur ma voix. Aime moi mon gros. Oui doucement, encore un peu plus prêt.>

Et quand l'imposant animal est assez près, Elle libère son pouvoir et tente de le contrôler. Dans le coin de son champ de vision, Ji reste silencieux, ne voulant pas la déconcentrer.

L'énorme bête s'arrête, dardant ses deux paires d'yeux sur la jeune femme. Elle le sent d'abord méfiant, mais l'effet de sa voix s'insinue lentement en lui, renforcé par le chant de Oban, qui semble l'apaiser. L'affection qu'elle lui envoie trouve son chemin. Malgré sa taille, il doit être encore assez jeune pour être capable de ressentir quelque chose pour... une mère, peut-être ? Oui, c'est sûrement ça.

Toutefois, il y a un conflit en lui : Il se sent attiré par Amber, mais le sentiment est ambivalent. L'affection le dispute maintenant à... la faim ? Oui, la faim : Son estomac vide, c'est ce qui empêche Amber de prendre totalement le contrôle de ses émotions... et il est maintenant assez proche pour la croquer d'un bond.

Pendant ce temps, l'herbivore s'est détaché du contrôle de Amber et recommence à accélérer, la peur reprenant le dessus. Cela attire à nouveau le regard du prédateur, qui commence à ressentir de la frustration à voir sa proie s'éloigner.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Oh tu as faim à ce point mon gros. Viens on va aller chasser ensemble. Je vais te donner un coup de main si tu le laisse monter. Sois sage mon petit tout doux.

Amber continue de parler pour ne pas perdre le peu de contrôle qu'elle a acquis et s'approche de l'encolure du monstre. Elle le caresse puis tente de monter.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]< On va aller manger, ne t'inquiète pas, tout va bien se passer. Tu vois, je suis un poid plume, tu ne vas même pas me sentir.>


Dernière édition par Eric le Sam 6 Jan - 6:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Dim 7 Jan - 13:04

Amber parvient à se jucher sur le dos du monstre. L'épaisse peau tendue sur ses excroissances osseuses, un peu comme celle des drass, n'est pas très confortable mais au moins elle a de bonnes prises pour se tenir. Elle continue de lui parler pour entretenir le sentiment d'affection, la seule chose qui fait qu'il ne la dévore pas sur le champ. Toutefois, elle sent qu'il continue de se méfier de Oban, et surtout qu'il ne perd pas de vue son objectif primordial : Dévorer l'herbivore blessé.

Si elle est parvenu à générer assez d'affection pour que la bête la laisse monter sur elle, Amber ne la contrôle pas pour autant, et elle ne peut la diriger à sa guise. Quand à Oban, elle est certaine qu'il vaut mieux qu'il ne tente pas de la rejoindre pour le moment.
Elle fait signe à Oban de ne pas avancer plus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il pas être entièrement sous contrôle moi. Laisser lui chasser aller mieux après. Je revenir !

Et elle laisse sa nouvelle monture reprendre sa chasse, continuant de lui parler pour garder le contact déjà acquis.

Le prédateur à quatre yeux continue donc de suivre le mastodonte blessé. Celui-ci peine de plus en plus à passer entre les arbres et à progresser sur un terrain de plus en plus accidenté. Au bout d'un moment, Amber comprend que son poursuivant manœuvre pour l'obliger à tourner en rond et à emprunter des passages de plus en plus difficiles. Connectée au monstre, la jeune femme sent son excitation grandir et la partage à mesure que sa proie ralentit, jusqu'au moment où il se sent près à passer à l'attaque. Elle s'agrippe de son mieux quand enfin il bondit, lacérant le flanc de l'herbivore une nouvelle fois pour aussitôt reculer quand ce dernier se retourne. Elle est brutalement secouée mais parvient à rester accrochée quand il recommence plusieurs fois, jusqu'à finalement porter le coup de grâce en saisissant la nuque du mastodonte dans sa large gueule. Enivrée par la chasse elle aussi, presque malgré elle, Amber ne peut retenir un grognement de satisfaction quand l'animal succombe enfin et s'écroule.

Un coup de griffe plus tard et ses entrailles se déversent sur le sol, gigantesque festin pour le prédateur qui immédiatement commence à se remplir l'estomac avec fureur. Elle sent aussi qu'en se liant à lui et en le laissant assouvir ses instincts, elle a créé une connexion, peut-être pas permanente mais au moins durable... et qu'elle a reçu un peu de sa sauvagerie en retour.


Ayant assisté à la scène à distance, Oban ne peut s'empêcher d'être fasciné par le spectacle de cette force de la nature en train de dévorer sa proie, avec sur son dos cette amazone nue et sauvage, maintenant couverte de sang elle aussi. Quoiqu'il arrive, ils viennent de se trouver une sacré monture, qui portera facilement leurs bagages et qui tiendra à distance les prédateurs plus petits.

Sous l'effet de l'excitation, Amber se tourne dans la direction d' Oban en grognant, découvrant ses canines. Elle le regarde en passant sa langue sur ses lèvres,  pour lécher une giclée de sang qui y coule.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Je adore chasser. Toi avoir raison, monture être vraimment mieux ! Dit elle en offrant un spectacle à la fois sexy et flippant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais, quelle bonne idée j'ai eu... Mais tu peux garder le mérite !

...Tu saurais le faire sur deux de ces trucs à la fois ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ton chant calmer lui, travail équipe. Jamais essayé sur plusieurs, mais lien étrange alors moi penses que non.
Si en croiser un autre pouvoir faire test, ou si pas lien juste avec voix et chant peut être suffire si frère lui.
Mais plutôt avis filer avant maman lui arrive si pas loin.
Tu peux monter now !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay. Allons voir les drass. Mais je monte pas sur ce truc, il me regarde de travers.

Une fois la bête rassasiée, il est beaucoup plus facile pour Amber de le guider dans la direction qu'elle désire. Contrairement à l'herbivore, le prédateur se déplace avec agilité dans la forêt, malgré sa masse imposante, et ils ne mettent pas longtemps à revenir au campement. Ils y découvrent Druac occupé à fabriquer des armes, des lances de fortunes à sa taille mais aussi à taille humaine. Quand à Rahn'Avarshen, elle semble avoir terminé l'inventaire de l'équipement. En les voyant approcher avec leur nouveau compagnon, les deux drass adoptent une attitude prudente mais non agressive.

La bête, elle, se dirige naturellement vers la rive et entre dans l'eau pour se débarasser des restes d'entrailles et de sang et pour se désaltérer.


Tu devrais peut-être prendre un bain aussi, fait Ji à Amber. Même à travers ton odorat, je sens que tu pue les tripes de dino ! Et puis même si tu régénères, mieux vaut nettoyer ces blessures.

Amber suis les conseils de Ji et rentre également dans l'eau pour faire un brin de toilette.

Pendant ce temps, la jeune fille enceinte va vers Oban.

Eh bien ! Impressionnant animal que vous avez trouvé là ! Intrigant, aussi, avec ces quatre yeux...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] N'est-ce pas ? Et il entend les infra-sons, aussi... On dirait un Drass préhistorique. Pourtant, à ce que je sais, la plupart des animauxdes territoires Drass ont cette faune à quatre yeux. Et ce n'est pas le cas de tous les animaux du coin.

Oh, et le mérite revient quand même à Amber. Sans elle, je ne sais pas comment on aurait fait.

Et elle est certaine de pouvoir en garder le contrôle ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non. Mais on a pas vraiment le choix. Je pensais qu'avec Druac, vous auriez pu nous en dire plus sur cet animal. D'après Amber, il a aussi un odorat très développé. Je me disais que, si on met du sang de ses proies dans un sac au bout d'un bâton, on devrait pouvoir le faire avancer. En tous cas, il peut au moins porter Amber et nos affaires. Et vous, je pense.

Parfait. Dans ce cas, il nous reste à finir nos préparatifs et à faire nos réserves pour le voyage.

Il y a également une autre question à trancher. J'ai suggéré à Druac que nous devrions peut-être laisser un message pour indiquer dans quelle direction nous sommes partis, au cas où les secours envoyés par mon père trouveraient le vaisseau. Druac, au contraire, pense que ce serait prendre un trop grand risque, si jamais ce sont les renégats qui nous trouvent les premiers.

Qu'en pensez-vous ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Avec des poursuivants à nos trousses, mon premier réflexe aurait plutôt été de cacher nos traces. Recouvrir le vaisseau de branchages, atténuer les marques au sol... Et partir du site. De toutes façons, avec le champ planétaire, ils n'auront aucun moyen technologique de nous pister. Mais s'ils trouvent le vaisseau, on est foutus. Je serais plus de l'avis de Druac pour le moment.

...

On pourrait faire un compromis en leur laissant un message codé. Amber connait de l'ancien Terran. Moi je connais des langues que seul quelqu'un qui a une base de données sur les Terran pourra lire.


Dernière édition par Eric le Lun 8 Jan - 23:50, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 10 Jan - 22:59

Les préparatifs pour le voyage continue le lendemain. Tandis qu'ils accumulent les vivres et sélectionnent l'équipement à emmener, Amber en profite pour refaire une petite partie de chasse afin de récupérer le cuir d'une bestiole pour se refaire des habits.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle apprend à amadouer son sauvage compagnon, jusqu'à ce que finalement il accepte de laisser monter d'autres cavaliers avec elle. Rahn'Avarshen est plutôt impressionnée la première fois qu'elle accompagne l'australienne sur le dos de la bête.

Vous avez songé à lui donner un nom ? demande la jeune fille à Amber alors qu'elle font un tour d'essai. Cela fait rire Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, je l'ai baptisé Yoshi. En souvenir d'un dinosaure de mon enfance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et vous, vous avez pensé à lui donner un nom, Rahne ?

Mais Oban montre son ventre.

Cela aurait dû être fait par Daar'Gha, fait-elle avec une pointe de tristesse dans la voix.

Mais rien ne presse, ajoute-t-elle en retrouvant le sourire. Elle ne va pas naître tout de suite.

Pendant ce temps, Druac aide Oban à dissimuler Dan sous une couche de végétation. Le drass ne peut certes pas parler, mais il a entrepris d'apprendre quelques mots écrits au garçon et ils commencent également à se comprendre par signes, tant que cela reste simple. Oban suggère rapidement le langage militaire drass, et tente de se comporter en bon soldat pour passer silencieusement nombres et intentions.


Dernière édition par Eric le Jeu 11 Jan - 16:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 11 Jan - 16:10

Après trois jours supplémentaires, le petit groupe s'estime prêt. Le matériel est empaqueté et sera porté principalement par Druac et par Yoshi. Ce dernier s'est définitivement habitué à porter Rahne et Oban, mais n'accepte encore de chasser qu'avec Amber. De son côté, les traces de leur campement ont été effacées, Dan est quasiment invisible sous son camouflage, et les entrées ont toutes été scellées. Un message cryptique a été laissé, et il est maintenant temps de se mettre en route, en espérant trouver quelque chose au bout du voyage...

Avant de partir, Rahn'Avarshen prononce cérémonieusement quelques mots dans une langue drass archaïque, une prière aux ancètres, à laquelle Druac se joint en silence.

Une dernière chose à dire avant notre départ ? demande-t-elle quand elle a terminé. Oban ne dit rien, mais se signe et prie à la Force de l'aider à tous les sortir de là, son vaisseau y compris.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] GERONIMOO !! Hurle Amber déjà perchée sur Yoshi.

<Allons-y !> ajoute Ji en français avec un accent british forcé.

Cela donne le signal du départ et nos amis laissent Dan derrière eux pour s'enfoncer dans la forêt.

Leur rythme de marche se cale sur celui de Druac, à une allure soutenue d'environ dix kilomètres par heure : Le vétéran drass est habitué à porter un paquetage tout en progressant rapidement sur tous les terrains. Ils avalent donc assez rapidement la distance pour très vite se retrouver en territoire inexploré. Avec comme point de mire les montagnes qui pointent à l'horizon, ils traversent bois et collines en silence. Si ils aperçoivent parfois la faune locale de loin, la présence de Yoshi est suffisamment intimidante pour qu'aucun animal de taille significative ne s'approche d'eux et la première journée de voyage est sans histoire.

Ils ne font que de rares pauses et ont avalé plus de cent kilomètres quand le soleil commence à descendre sur l'horizon. Amber emmène son prédateur chasser pendant que les autres établissent un bivouac pour la nuit sous un surplomb rocheux. En grimpant sur un point surélevé, Oban peut observer le paysage qui s'étend devant eux : Les collines se font de plus en plus hautes alors qu'ils approchent des contreforts des montagnes et leur vitesse va forcément diminuer, mais il estime qu'il ne leur faudra que quatre ou cinq jours de plus avant d'arriver jusqu'à celle-ci. Elle doivent culminer à un peu plus de cinq mille mètres d'altitude, mais il voit déjà un ou deux cols qui semblent prometteurs pour les traverser.


La nuit est tombée depuis un moment quand assis autour d'un feu de camp ils finissent leur repas du soir, composé de viande cuite et de fruits. Leur réserves ne sont pas énormes, mais les restes des proies de Yoshi leur permettent de ne pas entamer le poisson fumé qu'ils conservent pour plus tard.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bien, voyage pas être trop long. Quelqu'un avoir idée de quoi chercher ?

Les regards des drass se tournent vers Oban.

Après avoir regardé de tous les côtés, Oban entreprend de ne pas bafouiller.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je pensais aller sur un pic dans le centre de la zone que j'ai délimitée plus tôt. Mais dès qu'on sera dans le périmètre, je vais commencer à essayer de.. lui parler. D'ailleurs, j'ai pris les fusées de repérage. Au cas où il pourrait nous voir. Plus ça avance, plus je suis certain que c'était une onde sciemment calculée. Et donc, calculée par quelqu'un. Je ne serais pas surpris de trouver une statue sous peu. Une statue Drass.

Ce serait... inhabituel. Nous évitons d'ordinaire de venir sur les mondes sans technologie, sous peine d'y rester piégés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Et expériences sur races extraterrestres, est... Habituel ?

Eh bien... Ce serait un mensonge que de vous dire que cela n'existe plus.

Toutefois, le type d'expériences que vous avez subies étaient plus communes autrefois, mais elles n'ont généralement plus court depuis longtemps. De nos jours, nous continuons d'étudier le génome et la biologie des autres espèces, mais cela n'implique plus d'utiliser le genre de tortures que vous avez endurées.

Non que nous n'utilisions plus la torture, notez bien. Elle a toujours sa place de manière courante dans le cadre d'interrogatoires de prisonniers. Toutefois, elle n'est plus nécessaire pour servir la science.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je vois... Je ai encore du mal me faire une idée sur Drass, on ne peut pas dire que vu les meilleurs aspects...
Ils avoir découvert voyage spatiale avant nous, avoir longueur d'avance sur le technologie en général même, il semble, ils font expérience sur autres peuples pour comprendre...
Tout ceci laisse penser peuple érudit, mais également ont coutumes jugées chez moi barbares. Cela était assez contradictoire, enfin, pour notre conception de l'évolution je voulais dire.

D'ailleurs Rana, comme toi. Toi humaine/Drass. Tête humaine mais toi penser être drass, tu dire avoir enfant Drass. Peuple vraimment étrange. Peut être très complexe et moi mal juger au début. Toi être gentille et Druac l'air aussi.

Pendant ce temps, Oban observe avec gène et soualgement la discussion entre les deux filles, et jette un oeil à Druac, l'enviant de ne pouvoir parler. Il joue avec un peu de sable et le fait vibrer, voler, le condense pour passer le temps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous savez, je crois que toutes les races font ça. Y'a eu un leader terrien à une époque, qui a tenté de tuer un peuple entier, non ? S'ils avaient eu un alien sous la main, ils l'auraient probablement torturé aussi, non ? Les autres... comment on dit déjà ? Les autres pays ? Bref, les autres nations l'ont battu, mais le potentiel de faire le mal est en chacun... Drass ou humain, non ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça est sur. Etre humain pas est bon du tout. Avoir de tout chez nous. Drass un peu pareil alors ? Je être contente de rencontrez vous.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ha ! Attends qu'on rentre, j'ai encore des gens et des choses à te montrer.

D'ailleurs, Rahne, mon offre tient toujours. Je serais plus que ravi d'être votre guide chez les Terran.

Merci. Quand mon père m'estimera prête, je serai honorée de vous avoir comme guide.


Dernière édition par Eric le Lun 15 Jan - 21:01, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 10:00

Durant la nuit, ils se relaient pour monter la garde, même si la présence de Yoshi offre une certaine sécurité : Le gros prédateur ne dort que d'une oreille et se redresse souvent pour humer l'air avant de se rendormir. Si danger il y avait, il le sentirait probablement bien avant eux.

Après un frugal petit déjeuner ils se remettent en route, et la seconde journée de voyage se passe sans histoire. Les reliefs s'accentuent au fur et à mesure qu'ils approchent des montagnes, ce qui ralentit leur allure, mais ils progressent tout de même bien.

Au cours de la journée, Oban sent tout de même une chose étrange se passer chez Rahn'Avershen. C'est toutefois elle qui aborde le sujet la première, le soir, quand ils se sont installés pour camper.


Vous avez senti ce que fait ma Source ? Avec le bébé, je veux dire...

Pour Oban, ce n'est pas une surprise, car il a perçu le phénomène depuis un moment, et même Amber le devine une fois son attention attirée sur le sujet : La Source de la jeune fille est en train de... se dupliquer ? Se diviser ? Toujours est-il que l'enfant dans son ventre semble développer une Source, lui aussi !

Tu peux lui dire que c'est normal, Amber. Ça s'est produit avec toutes les Sources humaines que j'ai connues et qui ont porté un bébé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Ji déjà vu plusieurs grossesses de source et lui dit ça être normal. Pas inquiétude Rana.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, ça semble logique qu'il ait déjà vécu même ça. Et il pourrait lui expliquer ce qui va lui arriver par la suite ? J'ai bien senti ce que la source faisait. On dirait qu'elle se scinde en deux, mais c'est plutôt comme si elle s'était étendue à travers le cordon ombilical. Si ce sont bel et bien des "sources de vie", il paraît logique qu'elles l'encouragent à croître sainement.

Tu n'as pas peur qu'ils te demandent de recommencer indéfiniment, si ça marchait... TROP bien ?

Je... J'espère que non, répond Rahne, un peu troublée par cette question.

Ouais, ben elle ferait bien de se la poser, cette question, connaissant les drass. D'autant que, à ma connaissance, les humaines sont les seules chez qui ce phénomène se produit. Avec les potes, on se demandait d'ailleurs si ce n'est pas précisément ça qui avait décidé l'Orikan à choisir les humains comme son "peuple élu".

Jusque là, à chaque fois que j'ai vu ça se produire, c'était temporaire, juste le temps de la grossesse. Ceci dit... plus la source enceinte est ancienne, plus la Source "image" chez le bébé devient tangible et durable. On a pas vécu assez vieux pour le vérifier, mais si ça se trouve au bout d'un moment les humaines pourraient bien dupliquer les Sources pour de bon.

Enfin... c'était juste une hypothèse, hein !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous savez, depuis que j'ai Ji avec moi on a parlé beaucoup des fonctionnements des drass, sur la route, forcément. Et ils auraient besoin de ça, en tant que race. J'imagine que l'enfant sera fertile. Et c'est la clé de la renaissance de votre peuple. Je ne veux pas vous faire peur, juste... qu'il ne vous arrive rien de mal.  Dit Oban qui n'entend plus son ami Kiaji.

Amber pâlit à l'annonce de Ji et répété ce qu'il vient de dire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je.. Je ne connais rien, mais cela pas sentir bon. Peut être toi mieux faire voyage chez humain pendant grossesse. Tu vouloir avoir Ji pour parler ça avec lui. Moi devoir pouvoir le débrouiller maintenant. Enfin si Oban et Ji bien vouloir bien sur..

Oh, moi, je veux bien tout, vous savez...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'imagine que c'est à lui de faire ses choix.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Lui être d'accord. Moi dire ça juste si elle avoir question pas envie d'étaler à tout le monde. Truc de fille. Rana ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mais c'est pas une fille, Ji... Ni un outil. C'est un ami, d'accord ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous savez, avant de venir ici, je suis allé dans une école pour les gens différents. Pour les méta-humains, en fait. Ils avaient là-bas une intelligence artificielle qui m'a pas mal aidé à affiner ma maîtrise, mais surtout ma compréhension de mon pouvoir. Sur la route, on pourrait faire des expériences avec vos dons. Tout en restant vigilants, bien sur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pas inquiétude Oban. Ji bon ami. Lui beaucoup aider moi et moi bien aimée aider lui a retrouver corps si possible en retour. Pas prendre pour objet du tout.

Et expérience... Possible. Répond Amber un peu plus bas. Même si elle sait qu'Oban ne pense pas à mal, le terme "expériences sur les dons" lui hérisse le poil.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je pensais à des trucs simples, pour qu'on puisse mieux se comprendre les uns les autres. On a tous des sens ou des particularités uniques. Moi, je peux différencier toute vibration dans une zone... qui s'étend de jour en jour. Les voix, les pas, le vent dans l'herbe...  

Toi, tu sens les émotions, ou tu les commniques, seulement ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Non je sens aussi. Peux savoir ce que interlocuteur ressent et donc aiguillé sur pensées ou s'il ment. Pour faire ressentir, plus facile accentuer que créer chez quelqu'un.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Donc si tu veux générer un sentiment, mieux vaut qu'il existe déjà. Je vois... Donc tu dois devenir une bonne oratrice et une bonne psychologue. Pour mettre des idées dans la tête des gens. Et tu peux réduire un sentiment ? Imaginons que je sois amoureux de la mauvaise personne, que ça ne crée que des ennuis, et qu'il vaille mieux pour moi comme pour l'autre que tout ça s'arrête. Tu saurais atténuer l'amour ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] oui si existait déjà plus facile. Sinon ressentir moi pour transmettre plus facile. Créer très dur. Atténuer être possible aussi. Ou remplacer par autre. Et pour amour, attirance. Pour moi pouvoir aider avec ma voix qui peut envoûter si je veux ! Très facile séduire ou faire peur ! Pour Yoshi aider de voix !


Dernière édition par Eric le Mer 17 Jan - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
paco
Source
avatar

Messages : 906
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : lost in space

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 14:30

édité
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 14:38

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 19:02

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 20:02

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
paco
Source
avatar

Messages : 906
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : lost in space

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 22:10

édité
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9647
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 17 Jan - 22:31

micro - édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Hier à 0:17

idem
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
paco
Source
avatar

Messages : 906
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : lost in space

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Hier à 0:21

Micro édité
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Hier à 14:15

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
paco
Source
avatar

Messages : 906
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : lost in space

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Hier à 15:59

édité
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7331
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Hier à 16:30

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfant d'Étoile (Oban)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Takuan Toshiya - L'Enfant de la Toile
» Enfant des étoile au mile torents (100%) attend validation ^^
» Stardust, le mystère de l'étoile.
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Du nouveau sur la toile--L'autreTV.com

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: