Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Aveugle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: L'Aveugle   Sam 16 Sep - 10:42

Dan atteint rapidement l'orbite de la Lune de Crépuscule et Oban lance les calculs pour un saut hyperspatial. Ils détectent l'entrée d'un croiseur de la Flotte dans le système juste avant d'effectuer leur bond, mais n'auront heureusement pas eu le temps d'être repérés.

Une fois dans l'hyperespace, ils peuvent suivre en direct l'évolution de la situation à Neo Salem sur les chaînes d'informations, qui font toute leur une sur le même sujet...




Mesdames et messieurs, bonjour. Ici Tháng tư McGuire en direct de la Newsroom pour Amazon Channel.

Suite de notre flash d'informations spécial sur la situation à Néo Salem, ou l'action terroriste revendiquée par la faction armée du Sang de la Terre semble avoir pris fin. Nous recevons les premières images en direct.

A l'écran la présentatrice laisse place à une vue aérienne sur la ville, prise par drone-reporter.

Elle rappelle qu'au moment où le Sang de la Terre diffusait un message de propagande sur les ondes, Neo Salem a fait l'objet de plusieurs attaques par EMP, probablement pour détourner les autorités et les forces de sécurité du véritable objectif des terroristes, l'Institut St-Charles. Les images de l'école suivent. On peut maintenant voir des véhicules de la police et des services de secours stationnées en grand nombre devant la partie endommagée du dôme.

Les autorités n'ont pour l'instant communiqué aucun bilan provisoire, mais nous pouvons d'ors et déjà affirmer que les pertes ont été nombreuse autant du côté des résidents de l'Institut que des forces terroristes. Le maire de Neo Salem devrait prendre la parole en direct dans quelques minutes...

Oban décroche vite des news ; jusque là, rien d'intéressant. Il est même plutôt surpris de voir que les journalistes ne partagent à priori pas les croyances du Sang de la Terre. Mais l'enfant s'en veut un peu : il ne s'en veut pas assez à son goût. Il ne pense qu'à Dan, et à l'avenir... Et parfois à Luna.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous voulez continuer à regarder ça ? Ça me déprime, personnellement. Saints que c'est bon de voler à nouveau. Comme ça m'avait manqué !

Ce n'est pas pour nous faire nous sentir mieux. C'est pour en savoir un peu plus. Vos médias sont libres de diffuser ce genre d'informations, alors autant en profiter.

La présentatrice continue son laïus...

Notre envoyé spécial, Kent Small, est maintenant sur place et pourra nous en dire un peu plus. Kent ? A quoi ressemble la situation ?

Un image parallèle à celle de la newsroom montre maintenant un homme se tenant au milieu des véhicules des services de secours.

A une zone de guerre, dit-il d'une voix forte pour couvrir le bruit ambiant. Je n'ai jamais rien vu de tel. Ce sont probablement près de deux cents miliciens du Sang de la Terre qui ont mené l'assaut contre cette université cette nuit.

Il explique que l'attaque était digne d'une vrai offensive militaire, comme en attestent l'équipement porté par les terroristes, dont un certain nombre est en train d'être emmené par des policiers en arrière plan. Il montre également les débris des véhicules et des batteries de missiles utilisées par les assaillants.

Pourtant les premiers chiffres indiquent plus de pertes chez les terroristes que chez les étudiants. Pouvez-vous nous le confirmer ?

Tout à fait. Si j'en crois le nombre de... de sacs mortuaires, dit-il un peu choqué lui-même, il y eu beaucoup plus de morts chez les terroristes. Apparemment, les étudiants de l'Institut St-Charles auraient mené une défense héroïque pendant près d'une heure, jusqu'à ce que les combats cessent brusquement de manière encore inexpliquée.

Pendant qu'il parle, on peut voir les ambulances charger les blessés les moins graves, les plus sérieux ayant probablement été directement téléportés vers les hôpitaux. Oban peut brièvement apercevoir Gogo sur une civière, un masque respiratoire sur le visage, avant que la caméra ne se détourne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Par les saints, merci. Elle est en vie...

Il faudra attendre les émissions de débat d'idées et les sondages pour voir comment va se tourner pour l'opinion publique. Pour l'instant, c'est plutôt bien présenté, mais...
... Ça risque de sérieusement dégénérer dans les mois qui viennent.

Ça ne dérange personne que je prenne le premier quart de sommeil, après l'intervention du Maire ? Je suis vraiment fatigué...

Vas-y. Toi aussi, Angie, tu devrais te reposer. Je vais tenir compagnie à Oban, dit la séclantie en s'asseyant dans le siège du copilote.

Merci. Ce n'est pas de refus. Moi aussi je suis vidée.

La journaliste revient à l'image.

Merci Kent. Nous serons de retour avec vous dans quelques instants, mais pour l'instant nous allons pouvoir suivre en direct l'allocution du maire de Neo Salem, monsieur Bertan Ducham.

Sur la parvis de l'hôtel de ville de Neo Salem éclairé par des projecteurs, un homme d'à peine quarante ans à l'allure abattue, vient prendre place derrière un pupitre et prend la parole.

Mesdames et Messieurs, habitants de Neo Salem, et citoyens terrans, l'heure et grave. Notre communauté est aujourd'hui en deuil suite à un acte terroriste d'une infamie jamais vue depuis l'Exode.

Le début du discours est fait de condoléances s'adressant aux familles et aux proches des victimes, puis d'assurances concernant des mesures à venir pour arrêter l'ensemble des responsables et pour assurer la sécurité des habitants de Neo Salem et des étudiants de St-Charles. La suite est plus intéressante, et donne le premier bilan officiel, du moins pour le nombre de pertes à l'Institut. Vingt-quatre élèves et trois professeurs et membres de l'équipe éducatives seraient décédés, et plus de cinquante seraient actuellement en soins intensifs, dont plusieurs dans un état critique.
Le maire laisse ensuite la parole au chef de la police de la ville, qui fait un récit plus précis de la chronologie des évènements. Il n'apprend pour l'instant pas grand chose de nouveau à nos amis, si ce n'est que l'enquête en cours vient d'être confié aux Magistrats, avec l'assistance des autorités fédérales.

Après un bref retour vers l'envoyé spécial à St-Charles, la journaliste donne la parole à un nouvel intervenant.


Nous sommes maintenant en direct avec le sénateur Clifford K. Anderson de Gaïa Prime, membre de la commissions des droits des métahumains.
Bonjour, Sénateur. Quelle est votre analyse de la situation ?

Bonjour, mademoiselle McGuire. J'aimerais tout d'abord me joindre à monsieur Ducham pour présenter mes condoléances aux familles. Je suis tout simplement horrifié par ce qui vient de se produire.
Pour en revenir à votre question, la première conséquence... Eh bien c'est que nous allons devoir revoir tout ce que nous croyions savoir sur cette organisation qu'est le Sang de la Terre. Jusqu'ici, personne ne les imaginait capables de lever une telle armée, ni de mettre au point une telle opération. Cela démontre non seulement que ce ne sont pas juste des cellules dispersées uniquement unies par un lien idéologique ténu, mais au contraire qu'il s'agit d'un groupe puissant et qu'ils bénéficient d'importants soutiens logistiques et financier. Démasquer toutes les parties impliquées sera un enjeu majeur de l'enquête à venir.

Et concernant l'Institut St-Charles, monsieur le sénateur, son existence a été dévoilée juste avant l'attaque par celui qui est désormais le nouveau visage du Sang de la Terre, un homme que les autorités ont identifié sous le seul nom de Vargas. Comment croyez-vous que le public va réagir en apprenant l'existence d'une école secrète de métahumains ?

L'existence de l'Institut St-Charles et la nature de ses élèves n'avait rien d'un secret, mademoiselle McGuire. De nombreuses personnes, entre autres au sein du gouvernement, étaient parfaitement au courant et avaient approuvé ce projet depuis longtemps. Tenir cette école loin des feux des médias visaient surtout à assurer sa sécurité. Je pense que tout le monde peut comprendre pourquoi aujourd'hui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu m'étonnes. Tous les gens intelligents peuvent comprendre. Ça en laisse beaucoup qui ne le sont pas...

Dan, fais monter la température de deux degrés dans les chambres et donne-moi une estimation du temps de voyage restant, s'il te plaît.
J'ai toujours pas sommeil, moi. Je dors de moins en moins, mais il va bien falloir que je m'y mette un jour...

On verra bien ce que les survivants raconteront aux Magistrats. Ainsi que Madelyne. Et comment les médias vont tourner ça...

Allez, bonne nuit. Et Alekseï passe par le coin douche avant de rejoindre ce qui lui sert de cabine.


Dernière édition par Eric le Dim 17 Sep - 8:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Dim 17 Sep - 22:46

Après trois ou quatre heures de sommeil agité, Alekseï se lève, et va se chercher une tasse de café dans la cabine de pilotage.
Il a toujours l'air assez morose.


Je n'arrive pas à m'empêcher de penser qu'on n'a pas servi à grand chose, là-bas.
Oh, je sais... Il y a eu moins de morts que si une bombe à vortex avait explosé. Mais les conséquences médiatiques seront peut-être pires.

Et Jarod est mort. Je ne sais pas comment Luna va répercuter ça sur nous. Snow et Cirrus sont toujours en liberté. La mère de Megan est toujours prisonnière, ce qui fait que notre petite Erren est toujours à la merci de ces salopes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde. T'as raison. Tout est allé si vite...

Après, il faut bien comprendre que ce ne sont pas juste les membres du Sang de la Terre qui les ont tués. C'est la Veille du temps. Tu peux te rassurer : on a évité beaucoup de morts. Et Jarod... Eh bien Jarod est le parfait exemple : Il devait mourir. Si sa soeur n'a pas pu le protéger, rien ni personne n'aurait pu.

Et pour Luna, justement... T'en fais pas. Elle n'en voudra qu'à moi. Oban détourne le regard aussitôt pour faire semblant de rechercher quelque chose sur son communicateur.

...

Mouais... Je pense surtout que tu te mens à toi-même.
Pas pour le nombre de morts comparé. Je suis plutôt d'accord avec toi.
Mais la Veille du Temps, c'est seulement une bonne excuse. On peut lutter efficacement contre elle quand on gagne : c'est normal, et c'est la Veille intouchable quand on perd ? Non...

Pour Luna, je ne vois pas pourquoi elle t'en voudrait plus qu'à nous. On est tous dans le même bain...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  T'as raison pour la Veille. Mais lors d'un événement qui touche autant de personnes, notre rayon d'action est limité par nos capacités.

Et j'ai dû choisir entre régler le problème à la source, et rester avec Jarod et Luna. J'ai jugé qu'ils pouvaient se débrouiller si je les amenais à l'abri. Mais visiblement, ça n'a pas suffi. Quand je suis parti, Luna me suppliait de ne pas les abandonner...

Mais je n'avais pas le choix... N'est-ce pas ?

"Choisir, c'est renoncer". On a toujours le choix. Il suffit de décider à quoi l'on renonce.

Putain, Oban... Je suis pas là pour te réconforter, ni pour t'enfoncer. Ce qui est fait est fait. Et j'en sais rien, si ça tombe, tu as bien choisi ! Mais...

Mets-toi à la place de Luna. Elle a supplié, on a refusé. Par deux fois, maintenant. Et résultat, son frère est mort.
A sa place, je ne voudrais plus jamais entendre parler de vous. Au mieux ! Si une de mes sœurs venait à mourir, je te jure que je serais sans pitié, vraiment sans pitié, avec quiconque j'estime en être responsable.

Comment on peut régler ça ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Qui a demandé du réconfort ? Je t'informe, c'est tout, ment Oban. Et on ne peut pas ; elle est folle et inflexible. Le temps fera son œuvre. Après, si elle veut, elle peut tuer mes sœurs, si ça la soulage.

Oh mon dieu. Dan.

Tu n'as pas de sœurs, Oban. Enfin, pas des vraies.
Et Luna est loin d'être folle, loin d'être inflexible.

Soupir.

Je lui parlerai. Mais ne t'avise pas de ressortir les conneries que tu viens de me dire, surtout en face d'elle. Elle n'a pas besoin de ça en plus. Ma pauvre petite Luna....

Alekseï reprend une gorgée de café, comme si le sujet était clos. Sale discussion de si petit matin. Dommage pour lui, ses manières n'ont jamais arrêté une discussion dont Oban faisait partie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu me prend vraiment pour un imbécile, n'est-ce pas ? Pourquoi tu suggères toujours que je vais faire des trucs aberrants ? Tu m'as vu insister pour lui dire au revoir ? Non ? Essaie d'utiliser ton cerveau et tes sentiments, parfois. Luna est bel et bien folle. Comme toi, d'ailleurs. Y'a que vous qui ayez eu des pétages de plombs explosifs. T'es toujours là "oh ma petite Luna".... Elle t'a fait -littéralement- exploser de colère, souviens-toi !

Et malgré tout vos quirks, ça n'empêche pas que je vous supporte, et que je ne risque pas d'aller lui dire tout ça en face. On a pas les mêmes manières, mais ça ne signifie pas qu'un de nous soit meilleur que l'autre, merde alors. J'ai des défauts aussi, et tu me les jette au visage aussi ; de toutes façons Luna est indiscrète et télépathe, alors je suis certain qu'elle sait déjà ce que je pense. Et oui, j'ai dit des mots négatifs mais ils sont vrais. Comme, tu es lunatique, je suis impulsif, Angie est passive et Nétifer est coincée.

C'est quoi le problème ?

Alekseï repose sa tasse, et passe la main devant lui, comme s'il lui montrait la situation.

Exactement ça...

Tu es impulsif. Et tu t'énerves quand ton interlocuteur n'est pas d'accord avec toi, puis tu le prends de face.
Luna risque fort de ne pas être d'accord avec toi, et je te suggère fortement de ne pas la prendre de face.
Simple conseil.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, je l'appliquerai. On risque de ne pas la voir pendant plusieurs mois, tu sais.

Ou on risque de la voir dans moins de trois jours, si Madelyne tient parole...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Eh merde.


Dernière édition par Nicolas le Lun 18 Sep - 23:47, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 18 Sep - 5:19

Alekseï et Oban sont rejoints par une Angélica en chemise de nuit qui, contrairement à eux, est tout sourire.

Salut les garçons ! J'ai une bonne nouvelle ! Je n'arrivais pas à dormir, alors j'ai lancé quelques recherches sur le net pour passer le temps, notamment sur tout ce qui avait trait au Sang de la Terre, et regardez ce qui est tombé dans les dépêches d'infos.

Sans attendre de réponse, elle pose son com sur la table et affiche des pages du net.

Ça ne s'est pas encore frayé un chemin jusqu'à la une des news, mais il y a eu un triple homicide sur Megara IV. Les victimes viennent d'être identifiées comme appartenant au Sang de la Terre. Le truc, c'est que ça a eu lieu à moins de cinq kilomètres de l'endroit où vit la mère de Megan. Et là j'ai un autre rapport, faisant état d'une femme s'étant présentée dans un commissariat tout proche peu après en affirmant avoir été kidnappée !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... J'imagine que la partie qui t'enchante c'est que la mère de Megan soit libérée ? Tu t'es pas demandé qui avait tué les trois types ? Parce que moi, ça ne m'évoque rien de bon... J'espère que Megan n'a pas fait ça elle-même.

Connaissant Megan, et même avec ce qu'elle vient de vivre, j'en doute fort. Il y a une déduction bien plus logique. Elle est partie avec le mercenaire que Alek avait laissé derrière, si ce que Epsylom vous a dit était exact, pas vrai ? Je ne vois vraiment pas pourquoi elle aurait accepté de le faire sortir, à moins qu'il lui ait proposé quelque chose en échange... comme d'aller au secours de sa mère ? Il avait beau être un indépendant, il a été au contact du Sang de la Terre pour préparer sa mission, et pouvait très bien savoir où elle était retenue en otage.

Bien sûr, il faudrait qu'il ait respecté sa part du marché. Alek, tu es le seul à lui avoir vraiment parlé. Tu crois que c'est le genre de type qui aurait tenu parole si il avait passé ce genre d'accord avec Megan ?

Je pense, oui.
C'est une bonne nouvelle. Première depuis pas mal de temps...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On a eu notre lot de mauvaises nouvelles, ouais... Mais l'un dans l'autre, je trouve le bilan positif.

On a presque appris tout ce qu'on voulait savoir sur nous-mêmes. On va re-rencontrer l'aveugle, là... On s'est fait un max d'amis humains. Enfin surtout moi, j'imagine que pour vous c'est habituel. On s'est renfloués en monnaie, en pièces de rechange, en nourriture et en armes. Et je ne sais pas... J'ai l'impression que notre avenir n'est pas rose, mais... On a été avertis. Et puis j'ai Ji avec moi. Oban fait un high five qui, pour les autres, semble être fait en solo, et reste hilare pendant une seconde et demie, jusqu'à ce qu'il voie la tête de ses camarades.

Yeah, man ! répond Ji en lui rendant son high five.
Et on est parés pour l'aventure !

Ji ? fait simplement Angélica en haussant un sourcil.

Un ami imaginaire ? , répond le jeune russe en haussant les épaules.
Bon, c'est pas tout ça... Je dois aller me laver, prier, et m'exercer un peu dans la soute.

Oban soutient le regard d'Angélica le temps qu'Alekseï parte ; puis il la prend par la main pour l'inciter à s'asseoir au poste de second.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suis pas fou, je te jure ! Il y a dans ma ceinture l'âme d'un des saints ! On l'appelait l'Acrobate, et il pouvait se multiplier à l'infini. Et un bout de lui a été emprisonné là-dedans. Il a connu les premières sources humaines, et la grand-mère de la directrice, et le Berger... Et il est marrant, en plus clin d'oeil vers Ji, ou vers le vide, du point de vue de'Angélica.

Genre, vas-y, si tu as une question, il t'entend. Je pourrais te répéter. Ça t'ennuie pas, mec ? toujours en regardant derrière lui, puis en reposant son regard vers Angie.

Si ça me permets de rester dans la même pièce qu'une aussi jolie blonde en chemise de nuit, je réponds à toutes les questions que tu veux !!!

Attends... le VRAI Acrobate ?!?

Le seul et l'unique, chérie !

Enfin... non, en fait. C'est très con, ce que je viens de dire. Je devrais arrêter d'utiliser cette expression, moi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais. Ou alors un bon imitateur, mais je vois pas comment Madelyne aurait pu se faire berner : elle connaissait l'original... Alors ? Tu as une question ?

Alors... les Saints, c'étaient vraiment des sources humaines, comme nous ? Et où est-ce qu'ils sont, maintenant ? On peut les rencontrer ?

Tu devrais peut-être comencer par lui expliquer que je ne me souviens pas de tout, tu sais ?

Et pour ce qui est de retrouver les autres, Madelyne a déjà essayé, pendant plusieurs années, sans succès. Soient ils ont disparu pour de bon, soit ils ne veulent vraiment pas qu'on les trouve.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En fait, ce Ji là n'en sait pas plus que Madelyne : ils se sont séparés avant ces événements. Il dit que les Saints, si on ne les trouve pas... C'est qu'ils ne le veulent pas, ou qu'ils ont eu un gros problème.

Mais il sait plein de truc ssur ce qui s'est passé AVANT ! On a discuté, il se souvient d'avoir vécu sur la Terre. Il se souvient de l'humanité pré-exode, et surement de pas mal de leurs aventures, mais sa psyché est fragmentée, il n' pas tout en tête. Mais il a bon goût, ça c'est sûr. Il dit que tu es très belle.

Ji propose de m'emmener sur la trace de certaines de ses aventures. Il se pourrait bien qu'ainsi, on puisse retrouver leur trace, par exemple.   Mais on a d'autres priorités, là. On doit rencontrer Agrias l'aveugle, déjà. Qu'on sache ce qu'elle attend de nous.

Agrias ? Holà ! Tu peux être sûr que ça a un lien avec des prophéties ! Je suis pas fan des prophéties, en passant. Rien de tel pour vous pourrir la vie.

Et il sait d'où viennent les Sources exactement ? A l'origine, je veux dire ?

Alors ça c'est dur de l'oublier, chérie ! Il me manque quelques détails, mais en gros elles ont été créées par les Premiers, la toute première espèce intelligente à avoir vu le jour, il y a des milliards d'années. Pour faire court, ils ont tellement évolué qu'ils pouvaient voir l'intégralité du Temps, et ils se sont rendu compte qu'ils seraient la seule forme de vie consciente qui existerait jamais. Alors ils ont... "ensemencé" l'univers avec les Sources, pour que la vie se développe partout.

Ceci dit, ça tient plus de la légende que de faits établis, mais ça se recoupait assez pour qu'on puisse fortement y croire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ce sont les "premiers", des êtres omniscients mais solitaires. alors il ont ensemencé l'univers avec les sources, et elles ont développé la vie. En tous cas ce sont les légendes auxquelles les Saints croient. "Ils pouvaient voir l'intégralité du temps"... Oban reste songeur, sur cette phrase. C'est Agrias qui fait les prédictions ? Tu la connais comment ?

Non, Agrias n'est pas une presciente, mais elle fréquente un tas d'entre eux. Elle servait au palais des Oracles, il y a longtemps, et c'est elle qui a présenté Ali, la Sorcière, à Sorcha, l'Oracle, sa future épouse. Agrias, c'était une sorte de... d'agent secret badass, en son temps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Forcément, un agent secret au service de l'Oracle..ca explique d'où viennent ses infos. Si on peut lui faire confiance, tant mieux. Il n'y a pas assez de gens à qui l'on peut faire confiance.

Entre les racistes, les mages voleurs de sources, les fantômes, vampires, pirates, mutants, les télépathes, le Sélénium, et certainement des séclanti et des russes qui veulent notr epeau, je sais plus où donner de la tête, moi... JE crois qu'Alec avait raison. Je devrais dormir...


Dernière édition par Eric le Mer 20 Sep - 19:09, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 18 Sep - 21:19

Alekseï part donc prendre une douche froide, puis se met à genoux devant le mur où sont affichés les photos de certains de ses amis pour prier la Sainte Vierge. Malheureusement, il y a tellement de personnes auxquelles penser. Tout les morts de l'Institut...
Il prie beaucoup pour Jarod, Artémis, Barbara et, même si elle a survécu, pour Luna. Ainsi que pour le chef des mercenaires. Il est mort avec honneur.
Ce moment dure près d'un quart d'heure.
Puis il se rend dans la soute pour un petit échauffement avant de passer sur l'unique sac de frappe, disposé dans un coin.


Réussir à contrôler la foudre, tout en frappant. Et en me mettant en situation de défense mentale...

Quelques coups de pieds vers le bas, "accélérés" en rafale ininterrompues. Le jeune russe reste très concentré sur ses pensées, tout en essayant de maintenir les aller-retour d'un petit éclair entre ses deux mains. Un pas en arrière, une rotation, et un frappe retournée à hauteur de tête.
Un coup d’œil pour vérifier qu'il a gardé l'éclair sous son contrôle, mais il s'avère que l'exercice est plutôt difficile. Il va sûrement falloir qu'il s'entraîne pendant un moment pour y parvenir à tous les coups.


Et c'est ce qu'il fait. En fait, il reprend ses exercices habituels, mais en y intégrant un petit éclair qu'il essaye de maintenir en mouvement autour de lui. Lorsqu'il y parvient, on croirait presque pouvoir admirer un jongleur !
C'est au cours d'un de ces mouvements au sol que le regard d'Alekseï revient sur le sac de frappe en cuir, à quelques mètres de lui, désormais. Puis le crépitement dans sa main.
Et là, l'envie de... Non. D'abord vérifier...


Dan ? A quel point les équipements de la soute sont isolés ?

La voix de Dan répond immédiatement.

La soute est faite de métal conducteur, Alekseï. Pourquoi ?

Parce que je voulais essayer de lancer des éclairs sur le sac de frappe, histoire de m'habituer, mais c'est possible que je touche à côté.
De tout petits éclairs, hein.
Ça ne craint pas ?

C'est qu'il y a un tas d'électronique un peu partout, sous le plancher et derrière les murs. Cela ne pourrait pas attendre qu'on soit à terre ?

Si. Je voulais juste me vider la tête de manière utile. Mais si c'est dangereux... C'est pour ça que je t'ai demandé ton avis !
Aussi, il continue ses exercices spécifiques, mais sans projeter sa foudre.


Dernière édition par Nicolas le Mer 20 Sep - 19:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Mer 20 Sep - 23:01

Il aura fallu moins de vingt-quatre heures à Dan pour arriver à destination, à peine le temps de se reposer correctement après tant d'évènements. Les quatre Sources ont encore la tête pleine de préoccupations lorsqu'ils parviennent aux coordonnées stellaires que leur a données Madelyne Williams. Quant à Gurtuk, il n'a pas bougé de la soute, regardant Alekseï s'entraîner sans mot dire.

Comme il y a également des coordonnées en longitude et latitude, ils s'attendaient à trouver une planète, mais plus accueillante que le monde gelé qu'ils voient maintenant depuis le poste de pilotage.


Il y a de la vie, là en bas ?

Sûrement il y a longtemps, mais ça m'étonnerait qu'il y reste grand chose. Cette planète a une atmosphère oxygénée et de l'eau, mais son orbite a dû changer au cours des derniers millions d'années et il ne doit plus rien y avoir de liquide. Les senseurs de Dan indiquent des températures de surface comprises entre -50°C et -110°C.

Ce n'est pas aujourd'hui qu'on va sortir les maillots de bains.

Haha ! Que tu crois, blondinette ! Je me souviens de l'endroit, maintenant. Tu peux y aller, Oban. Il n'y a pas de danger.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mmm. Okay. J'ai l'affaire en main, les amis.

Le vaisseau pénètre dans l'atmosphère et se dirige vers les coordonnées finales. On ne voit toujours que de la glace, et des montagnes de roches froides qui émergent de la glace, et de la glace charriée par le vent. Encore et toujours de la glace, à tel point que l'on finirait par en avoir mal aux yeux, mais aucune trace d'un endroit propice où se poser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] T'es sûr de toi, là ?

T'inquiète ! Ralentit un peu et descend. Voilà. Et... surprise !

Dan vient de passer à travers une espèce de champ de force, qui sert aussi de camouflage, un camouflage si bien réalisé que ni les senseurs du vaisseau ni les sens des Sources n'ont rien perçu avant le dernier moment.

Le voilà maintenant en train de voler au-dessus d'une petite vallée luxuriante, où la température n'a rien à voir avec celle du dehors. Ils peuvent voir des flancs de collines boisés, de petites prairies traversées par des ruisseaux, le tout couvert par une végétation dense et particulièrement verte. Il y a même des oiseaux dans le ciel !


C'est... incroyable !

Alekseï, dès qu'il entend l'alerte annonçant l'approche d'une planète, se rue vers le poste de pilotage. Habillé comme hier : en tenue "casual". Et il soupire de soulagement en voyant le paysage.

Oui... C'est un bel endroit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bah tant mieux parce qu'on est mal équipés pour ça. A part les scaphandres...

Suivant les indications de Ji, Oban trouve rapidement un plateau de pierre où se poser. Quelques minutes plus tard, il sont descendu, et une fois franchi le rideau végétal qui entoure, le vaisseau, ils découvrent un véritable petit bout de paradis.


La douce chaleur, les senteurs exotiques, le ruissellement de l'eau et les cris des oiseaux, tout contribue à les faire se sentir bien ici. Leurs soucis n'ont pas disparu, et pourtant ils se sentent soudain sereins, détendus.

Tu peux dire à tes amis que nous sommes dans un des jardins de Thomas, le Jardinier. C'est un endroit fait spécialement pour se reposer et pour méditer.

Tu peux pas savoir comme je suis content de voir que c'est encore là !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wah... On est dans le jardin de méditation du Jardinier. Le Saint à la connaissance infinie. Le Bon Compagnon. Un ample sourire naît sur le visage d'Oban. Aucun de ses rêves n'équivaut ces deux derniers jours.

En fait, c'est UN des jardins de Thomas. Il y en a plusieurs.

Je ne m'intéresse pas autant que toi à ces soit-disant "Saints", mais il faut avouer que celui qui a fait ça est doué.
J'espère presque que nous soyons un peu en avance pour avoir le temps de se baigner.

On est en avance ? , dit-il en retirant déjà son blouson de cuir.

On a deux jours d'avance, Alek ! Je file chercher mon maillot et je te rejoins !

J'imagine qu'il y a pire endroit où attendre.

Tu m'étonnes ! Oh, et n'hésitez pas à goûter les fruits. Tout est comestible et délicieux, ici. Pas d'espèce dangereuse non plus, ni végétale ni animale. En d'autres termes, vous pouvez totalement vous détendre !

Oui, avec une serviette et un maillot de bain, c'est mieux ! Je t'accompagne, en fait, Angie ! Bizarre, j'ai l'impression d'oublier quelque chose d'important...

Alekseï emboite le pas de l'italienne en se triturant le cerveau, et, au bout de quelques pas :

Merde ! On a oublié de prévenir Mac du lieu de rendez-vous ! Il voulait voir Agrias, lui aussi !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pas bête, je vais lui passer un appel. je reviens, j'aimerais montrer tout ça à Gurtuk. Je l'ai un peu laissé de côté pendant le voyage... Et il retourne au vaisseau, où se trouve de toutes manières son maillot de douche.

Guuuurt ! Viens voir, on est bien là, et y'a rien à craindre. Viens t'installer !


Dernière édition par Eric le Jeu 21 Sep - 8:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Jeu 21 Sep - 19:01

Quelques minutes plus tard, Alekseï, Oban et Angélica ont piqué une tête dans l'eau, tandis que Nétifer s'est allongée à l'ombre d'un arbre. Oban n'a pas réussi à passer un appel, le jardin étant complètement isolé de l'extérieur, mais Angélica lui a promis de s'en occuper plus tard depuis l'autre côté du camouflage.

La rivière est un peu fraîche, mais la baignade reste des plus agréable. La faune aquatique est aussi bigarrée que celle que l'on voit dans le ciel et dans les arbres et ils ont déjà pu observer de nombreux poissons colorés, des martin-pêcheurs, un cygne, etc. A un moment, Oban s'est même retrouvé nez à nez avec un colibri, qui a fait du surplace devant son visage quelques secondes avant d'aller voler plus loin.


Alekseï passe un peu de temps à plonger pour observer les poissons, et puis lorsqu'il commence à s'en ennuyer, eh bien...
Il commence à taquiner Oban et Angélica en leur envoyant de l'eau à la figure. Et même Nétifer. Si elle ne va pas à l'eau, c'est l'eau qui ira à elle...


Signe que l'ambiance est vraiment à la bonne humeur, se faire asperger fait plutôt rire Nétifer qu'autre chose. Elle préfère toutefois aller marcher un peu que de se retrouver mouillée à nouveau.

Quand la séclantie revient quelques minutes plus tard, elle hèle les nageurs.


Hé, venez voir ce que j'ai trouvé ! Ça va vous plaire.

Les trois jeunes gens n'ont même pas à quitter la rivière. Il leur suffit de nager un peu et deux cents mètres plus loin, ils voient la même chose que Nétifer.

Près de la rive, un grand abri en bois a été construit. Il y a un toit porté par des poteau, sous lequel il y a une chaise longue, un fauteuil, une table basse et deux coffres, plus un petit frigo autonome. Les feuilles d'arbre posées ici et là montre que l'endroit n'a pas dû être utilisé depuis plusieurs années, mais passé ce détail le tout est en parfait état.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ohhhh ! Cette cabane est une relique. Je n'y mettrai pas les pieds tant qu'on aura pas vu Agrias. Oban sort et fait vibrer son corps pour se sécher. Au fait, tout est supposé être comestible, ici. Vous pouvez vous servir.

Une relique ? De tes saints, tu veux dire ? Ça m'étonnerait. Elle n'a pas été utilisée depuis un moment, mais pas depuis SI longtemps.

A mon avis, ta brunette a raison. Quand les autres venaient dans un jardin, ils ne laissaient rien derrière eux, en général.

Une relique ? Écoute, je respecte toutes les religions, même si ce ne sont pas les miennes, même si je n'y crois pas...
Mais là...
Putain, Oban, il y a une chaise longue et un frigo ! C'est pas l'image classique d'une relique ! Sérieusement, c'est un campement, c'est tout...

Et Alekseï s'approche pour y regarder de plus près. En commençant par le frigo. Les coffres viendront plus tard. L'appareil est sous tension, mais quand il l'ouvre il n'y trouve que quelques bouteilles de bière. Il y a un compartiment, en bas, qui fait office de cave à vin. Il ne contient qu'une bouteille, un Château-Pertuis 1996.

Suivant le mouvement, Angélica et Nétifer se sont approché et ont ouvert les coffres.

Celui-là contient des vêtements de femme, des tenues de bain, un nécessaire de toilette et une bouteille de "bourbon".

Et dans l'autre, ce ne sont que des livres. Il y a un peu de tout. Des trucs modernes, mais aussi pas mal de littérature pré-Exode. Tiens, Sa Majesté des Mouches, je ne l'ai jamais lu, celui-là. Il y a même du théâtre grec antique.

Hahaha ! C'est à Maddie, tout ça ! Ce sont ses livres favoris.

Tenez, il y a ça, aussi, dit Nétifer en sortant une boite à cigares hermétique en métal. Celle-ci ne contient pourtant pas de cigares, mais des feuilles à rouler, du tabac, et de l'herbe séchée. De quoi faire des cigarettes ?

Hum... Pas exactement, ma chère. C'est de l'herbe. Du cannabis. Et à l'odeur, elle est encore bonne, dit Angie en lui prenant la boite des mains.

Maddiiiie ! Toujours pleine de surprises !

Ohhhhhhh ! Château-Pertuis 1996 ! Ça, c'est une relique !
Même dans la cave de mon père, on ne pouvait pas trouver ce genre de bouteille ! Ça vaut une véritable fortune. C'est peut-être la dernière existante dans la galaxie... Alekseï ose à peine la manipuler. Il ne faut surtout pas y toucher. Et il referme la porte du frigo avec une délicatesse tout religieuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai faim.... Oh, et tout ça, là, c'est à Madelyne, au fait. Raison de plus pour ne pas y toucher, de mon point de vue. Je vais goûter les fruits, j'arrive.

En revenant, endroit sacré ou pas, Oban n'approche pas la cabane et s'assied dans l'herbe, au seuil de celle-ci.

Angélica va se chercher un fruit, puis se dirige vers le vaisseau.

Le temps d'enfiler une combi et de prendre ce qu'il me faut, et j'envoie le message à Mac. Je prends Gurtuk avec moi, dit-elle en avisant le cyborg, resté assis au bord de l'eau un peu plus loin, et je lui dit de venir ici avec nous après.

Oh, au fait, Oban, à mon avis, Madelyne ne dira rien si on s'installe, tu sais ? C'est elle qui nous a envoyé ici. Si il fallait ne toucher à rien, elle l'aurait dit, je pense.

Bon allez, je me dépêche. A tout de suite.

OK. A toute à l'heure !
Les maillots de bain et l'herbe sont donc à Madelyne ? Le bourbon, j'aurais dû deviner... Une plongée dans son imagination, avec un petit sourire vicieux.
Alekseï sort une bouteille de bière, et s'affale dans la chaise longue.

Ehhh... Mais maintenant que j'y pense, Angie a reconnu le cannabis ! Elle sait ce que c'est ! Et elle l'a embarqué, d'ailleurs...

Après coup, comme Oban reste en permanence à portée d'oreille, il se permet de s'éloigner. Il retourne près de l'eau, et décide d'utiliser le jardin de méditation pour méditer. Mais d'abord... Il lui faut aller voir Angélica pour lui demander de l'aide : les autres penseront que c'est une mauvaise idée, mais lui sait que l'herbe était à la base même de la philosophie du Jardinier. Comme la méditation. Après en avoir parlé à Ji, Oban est formel : il lui faut essayer.


Dernière édition par Eric le Jeu 21 Sep - 22:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Jeu 21 Sep - 23:52

Deux heures plus tard, alors que le soleil commence à être bas sur l'horizon, nos amis se sont installés pour manger un repas fait à la fois des rations venant du vaisseau et des fruits prélevés sur les arbres, qui sont d'ailleurs tout simplement délicieux. Oban et Angie sont assis dans l'herbe, Alekseï sur la chaise longue et Nétifer dans le fauteuil. Gurtuk s'est posé non loin, et a dit être très bien mais il semble plus intéressé par l'observation des oiseaux et des papillons que parla conversation.

Hé, et si on s'amusait un peu ? Jusque là on s'est raconté des trucs sur nous, mais seulement des choses sérieuses. Et si on passait à quelque chose de plus drôle ? On se fait un jeu de la vérité ?

Genre on te pose n'importe quelle question et tu dois dire la vérité ? Merci mais je passe.

Mais non, c'est pas ça du tout. Et ça pourrait devenir embarrassant. Le principe du jeu, c'est que tu racontes trois anecdotes sur toi, les plus improbables possible. Deux seront vraies, et la troisième sera fausse. Les autres doivent deviner laquelle est un mensonge.

Allez, je commence, dit Angélica en ouvrant la boite à cigare sur ses genoux avant d'y prendre de l'herbe, qu'elle commence à émietter.

Alors... Une fois, j'ai fait un saut en haute atmosphère avec mon groupe, à l'Académie, et mon parachute antigrav est tombé en panne. Ma binôme a dû couper le sien pour plonger à ma poursuite. Quand elle m'a rattrapée, on a pas pu redresser à temps mais heureusement elle a réussi à nous faire atterrir dans une piscine, celle d'un petit couple de retraités qui n'en sont pas revenus. On a eu de la chance, parce que c'était la seule piscine à des kilomètres à la ronde !

Une autre fois, j'ai dû traverser la caserne complètement nue pour rejoindre mon dortoir. Les copines m'avaient volé mes affaires pour la blague alors que je prenais ma douche après un quart de nuit. J'avais presque réussi à rentrer, en me faufilant de buisson en buisson, et j'étais presque à ma chambre, quand je tombe sur l'officier de quart, un jeune lieutenant. Par réflexe, je me mets au garde-à-vous. Je reste comme ça au moins trente secondes pendant que lui me regarde, et il finit par dire "Pas très réglementaire, votre tenue", avant de me laisser partir. Il ne m'a plus regardée dans les yeux de toute l'année !

Et pour la dernière... Lors de ma première leçon de contrôle des systèmes sur un Voyager, j'ai confondu les stabilisateurs d'inertie et la gravité artificielle... Et j'ai coupé la gravité. Evidemment, tout s'est envolé dans le vaisseau. Le technicien qui était avec moi a heureusement pu la rebrancher assez vite, et il n'y a pas eu de blessés ni de gros dégâts, mais on a vu débarquer le commandant quelques minutes plus tard avec la moitié de son repas répandu sur son uniforme. Il était rouge de colère et hurlait "C'était du cassoulet, bande de pignoufs !!!"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hahahaha !

D'un adroit coup de langue, elle humecte sa feuille avant de la refermer sur le tabac et l'herbe.

Alors, à votre avis, laquelle est fausse ?

Oh, et quelqu'un a du feu ?

Oban sort une torche à plasma de son sac, la pose sur le sol et l'allume. Une petite flammèche claire en sort en continu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La première, elle est tellement pas crédible...

Hummmm...

La troisième, c'est plausible. La seconde, pfff... C'est du lourd, mais c'est bien dans l'esprit militaire.
Je suis d'accord avec Oban, je dirais que la première est fausse.

Nétie ?

Nétifer semble prendre le jeu très au sérieux et réfléchit pendant que Angélica se penche vers la torche à plasma pour allumer son joint.

Mmmm... J'aurais bien dit comme vous, mais... Non, la troisième, plutôt. Je ne te vois pas faire une erreur aussi grossière.

Bien joué, Nétie ! Bon, c'est vraiment arrivé, en fait, mais pas à moi. C'est un de mes équipiers qui a fait la bourde. Il s'est retrouvé de corvée de latrines pendant un sacré moment !

Et oui, la première est vraiment arrivée. Je peux vous dire que ça vous donne une sacrée poussée d'adrénaline ! Après ça, moi et Mariko, ma binôme, on est devenues... vraiment très copines.

Mariko... Ce n'est pas la première fois qu'elle en parle. C'est sûrement sa "vraie" petite copine.

Elle tire deux longues taffes sur le pétard, puis le tend à Nétifer.

Je ne suis pas trop sûre d'avoir envie de prendre de la drogue, Angie.

Allez, tu vas voir, c'est marrant. Fais pas ta coincée.

Je ne suis pas coinc... Pfff... C'est bon, donne moi ça !

Nétifer prend le joint et Angélica commence aussitôt à en rouler un second.

Allez, les garçons. Qui s'y colle ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Moi moi moi !

Okay, alors... Ma mère disait que j'ai dormi dans plus de poubelles que de berceaux.

Un jour, pendant la colocation, j'ai été obligé de faire semblant de dormir parce que Lieber avait ramené une fille. Mais j'ai une bonne ouïe alors j'ai reconnu sa voix : C'était la fille, là, celle qui traînait avec Martin quand on est sortis du passage.

Et j'ai appris l'existence de la Terre après avoir appris l'existence des Saints.

Justin ? Ramener une fille ? Je n'y crois pas une seconde !

Pareil. Les deux autres sont étonnamment crédibles, surtout celle au sujet des poubelles.

Difficile.
La troisième, je dirais que c'est vrai.
La deuxième... Mmmm... Je ne pense pas que Lieber soit du goût de Cathy, mais... Elle n'est pas si difficile, question garçon. Peut-être...
Mais la première... Même si c'est vrai, jamais une mère ne dirait ça à son fils ! La première !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah en fait la seconde était pas crédible. Lieber et les filles... Ca n'arrivera pas avant quelques années. Ma mère tirait cette histoire de sa poche quand elle voulait me montrer à quel point on ne pouvait que s'élever dans la vie, quand on part de peu. C'était une leçon positive, je trouve.

Nétifer éclate de rire, manquant de s'étrangler avec la fumée.

Je ne croyais vraiment pas qu'il fallait le prendre au figuré ! Désolée !

Allez, Alek, à toi !

Angélica, plutôt rapide, allume déjà le deuxième joint et le passe aussitôt à Oban... et en commence encore un autre.


Ok. Alors, moi...

Pour la première, c'était à l'école, sur Babylon, lors d'un contrôle sur l'histoire Drass. L'époque des raids sur les frégates sélucéeennes.
Je n'avais pas révisé ce sujet. Mon voisin, Sithris, était Sélucéen. Alors, j'ai recopié discrètement... J'ai changé les formulations, bien sûr, mais j'ai laissé un passage où j'ai noté "notre peuple a pendant des années...". J'ai un peu eu l'air d'un con quand le prof a rendu les copies et a cité mon passage !

La deuxième : Là, j'étais gamin. Toujours sur la station diplomatique. Il y a eu une alerte de sécurité, alors que j'étais à l'école. Comme si des vaisseaux menaçaient Babylon. Les militaires nous ont escorté vers les sous-terrains, et ils nous ont dit que c'était un défi, qu'il fallait jouer à cache-cache, ne pas faire de bruit. Je me suis faufilé profondément dans une conduite d'aération, et quand l'alerte s'est finie, eh bien, je n'y ai pas cru. Pour moi, c'était une ruse pour me faire sortir, je voulais gagner, et je n'ai pas bougé !
Et il y a eu une battue de plusieurs heures pour me retrouver, avec des détecteurs de signes de vie... Du soir, c'était pas la fête pour moi, à la maison...

Et la troisième : j'étais plus grand. Douze ans. Ma mère s'occupait d'organiser des défilés de mode, avec des mannequins. Elle est créatrice de mode. Elles se changeaient dans les coulisses, et ça ne posait pas trop de problèmes que je m'y ballade : j'étais un gamin...
Et j'ai joué un sale coup à mon grand frère... J'ai prévenu les modèles que j'avais vu un jeune homme qui rodait et qui regardait partout dans les loges, sûrement un pervers. J'ai décrit Serafim.
Puis j'ai prévenu mon frère qu'il y avait un type suspect dans les loges, mais que je n'osais pas y aller... Il est parti pour essayer de l'attraper. En mode discret, silencieux, commando. Evidemment, il s'est fait choper sous les cris des mannequins ! C'était trop drôle !

La tête commence vite à tourner à Oban après quelques inspirations. Quant à Nétifer, elle semble maintenant en permanence au bord de la crise de rire.

Ha ! Drôle ? Non, pas tellement... Mais c'est bien une blague de terran, ça ! Et tu es assez borné pour que je crois à la deuxième, donc je dirais plutôt la première.

Et moi je ne te vois pas tricher pour réussir. Désolée, mais je crois que tu es juste trop fier pour ça.

"Assez borné, et trop fier" ? Ahah ! Merci les filles, ce sont des compliments qui me vont droit au cœur ! Vraiment, sans mauvais esprit. Je... Merci de me voir comme ça, les filles.

Oban ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je crois pas non plus que tu te traiterais de con toi-même. La première. Oban tousse et passe ce truc à la personne la plus proche en agitant l'air en face de lui. Dans les autres, tu es fier de toi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wow, c'est spécial. 'Tendez... Il se met en tailleur, le dos droit, et ferme les yeux. Alors que le monde tourne, Oban se raccroche à ses sens, mais ces derniers sont chamboulés. Faute de s'accrocher au contrôle, il tente de se laisser aller. Il n'est plus tout à fait présent.

Tous à côté... C'était la seconde qui était fausse.
Je ne suis pas très fier de moi pour la triche, mais à l'époque mon père me mettaient vraiment la pression pour les études. Revenir avec une note en dessous de la moyenne, c'était le fouet... En tout cas, ça a était la première et dernière fois que j'ai copié sur le voisin !

Par contre, l'alerte de sécurité a bien eu lieu, quand j'avais six ans. Mais je suis ressorti en même temps que les autres enfants. Les militaires distribuaient des bonbons, alors forcément...

Il ne reste donc plus que Nétie, à passer ?

Hmmm ? Oh, oui, c'est mon tour, c'est vrai. N'empêche, je suis déçue, Alek. Vraaaiiiment très déçue ! Pfff....

Dis, Angie, c'est moi ou l'effet de ton truc n'est pas très... heu... Je disais quoi, déjà ?

Le jeu, Nétie. Trois anecdotes, lui dit la jeune femme en allumant le troisième joint, Alekseï ayant reçu celui de Oban.

Ah oui, c'est vrai.

Elle prend quelques secondes pour bien se concentrer, se laisse glisser du fauteuil pour mieux s'assoir dans l'herbe, puis commence.

Alors... Quand j'ai eu douze ans, on m'a annoncé que ma sœur, le "génie" de la famille, allait devenir une eksibet, une... un croisement entre une nonne et une chercheuse scientifique, en quelque sorte. La conséquence pour moi, c'est que c'était moi qui allait devoir me marier pour perpétuer la famille et faire des enfants. Même si cela n'allait pas arriver avant mes seize ans, je n'avais aucune envie de devenir une épouse modèle, alors j'ai fui la maison. Pendant presque trente jours, j'ai vécu dans la rue, dormi où je pouvais, volé et fait les poubelles pour manger, jusqu'à être finalement attrapée et ramenée.

La deuxième, ça s'est passé quand j'avais neuf ans. Ma sœur m'avait volé un skuris, un bijou que m'avait offert ma grand-mère, juste pour me faire enrager. J'y tenais énormément, alors je suis allée voir mon père pour qu'elle me le rende, mais il m'a dit que c'était à moi de faire le nécessaire. C'est ce que j'ai fait. Une nuit je me suis glissée dans sa chambre quand elle dormait. Quand elle s'est réveillée, j'étais à califourchon sur elle avec mon couteau sur sa gorge.
Elle m'a rendu le bijou, et ne m'a plus jamais rien volé.

La troisième, c'est que j'ai un tatouage, mais rien de militaire. C'est un poème ancien, en langue skarbak, écrit tout petit... Et comme mon père n'aurait vraaaiiiment pas apprécié, je l'ai fait faire là où personne ne peut le voir !

Alors, à votre avis ?

Pendant que tout le monde parlait, Oban était calibré sur les pulsations de chacun. Quand Nétifer a commencé à discourir, Oban s'est focalisé sur son cœur. Il attend pour le moment que les autres parlent, les yeux fermés, un sourire béat sur le visage.

Je ne te vois pas sortir un couteau contre ta sœur, par surprise. De face peut-être, à la limite, mais pas comme ça, pendant son sommeil... Je dirais que c'est cette histoire là qui est fausse.
D'un autre côté, je me suis planté à chaque fois jusqu'à présent. Donc...

Puisqu'il n'a plus à réfléchir pour se trouver des anecdotes, Alekseï se laisse aller en arrière dans sa chaise longue, et goûte le pétard.
Une petite bouffée. Il n'a jamais fumé ça, et vu l'état de Nétifer et d'Oban - qui sont pourtant des forces de la nature - il se promet d'y aller mollo.


Angie ?

Mmmm... Comme Alek, je dirais... Mais franchement, je ne suis sûre de rien.
Et toi, Oban ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, moi j'y crois, au couteau. C'est la dernière, à laquelle je ne crois pas. Mais comme je dois être le seul à ne pas t'avoir regardée nue...

Au moment des transferts temporels ? Rassure-toi, Nétie, on n'a pas vraiment eu le temps de rentrer dans le détail. J'ai même vu qu'Alek faisait un très gros effort pour regarder ailleurs !

Vous savez quoi ? Elle exhale une longue bouffée. Eh bien là tout suite, j'en ai rien à fiche. Tu avais raison, Angie. Ton truc, c'est magique... et peut-être que parfois je suis effectivement un peu coincée comparée aux terrans.

Complètement coincée, tu veux dire ! Bon, et alors ? Quelle histoire était fausse ?

Celle du couteau, bien sûr. Si vous trouvez que je suis coincée, vous devriez voir ma sœur ! Jamais elle n'aurait commis un vol. Et puis je ne suis quand même pas une psychopathe. Elle et moi on ne s'est pas toujours bien entendues, surtout à l'adolescence, mais jamais je n'aurais pu menacer ma propre sœur comme ça !

En fait, c'est une de nos esclaves de maison qui m'avait volée. Comment elle s'appelait, déjà ?... Ah oui, Bido, c'est ça. C'est elle qui s'est réveillée avec mon couteau sur le cou. Quand j'ai eu récupéré le skuris, mon père l'a revendue pour qu'elle soit envoyée travailler dans les mines.

Elle reprend une longue inspiration.

Okaaay... édifiant, comme histoire.

Une histoire sur trois trouvée ! J'ai sauvé l'honneur !
Et elles sont toutes édifiantes, ces histoires. Surtout la première de Nétie...
Et elles sont toutes édifiantes, ces histoires. C'est un chouette jeu, Angie. Je veux bien rejouer, un jour !
Et toi, où est-ce que tu as appris à rouler des pétards ? J'ai observé, tu as l'habitude... Je suis vraaaiiiment déçu ! Je ne te voyais pas comme ça , ajoute-t-il en riant.

Pourquoi est-ce que tout le monde croit toujours que je suis une oie blanche innocente ? Je sais m'amuser aussi !

Sur ce, je vais retourner piquer une tête, mais un peu plus loin... et toute seule, parce que je ne compte pas mettre de maillot, cette fois ! dit Angélica en se levant. Il y a trop longtemps que je n'ai pas fait ça !

Oookay... Profite bien !

Hé ! , dit-il avant qu'elle ne s'éloigne. C'était pour rire ! Je ne t'ai jamais vu comme une "oie blanche", tu le sais bien. Ni Nétie comme une "coincée".
Alekseï s'apprête à retirer une bouffée sur le pétard, mais vu qu'il y va vraiment doucement - le temps de sentir les effets avant d'y retourner - le joint s'est éteint. Aussi, d'un petit claquement de doigt, il ionise l'air au dessus de son pouce. Voilà...

Menteur ! Je suis coincée, bon sang. J'y peux rien, c'est comme ça, et je redeviendrai probablement moi-même dès que les effets de l'herbe se seront dissipés.
...
Alors merde, autant en profiter ! dit-elle en sautant sur ses pieds, avant de devoir se rattraper au fauteuil. Attends, Angie, je te rejoins !

Et elle s'en va en vacillant, laissant Oban et Alekseï seuls avec Gurtuk.


Dernière édition par Eric le Ven 22 Sep - 22:33, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Ven 22 Sep - 23:26

Alekseï a comme une sorte de coup dans l'estomac en entendant parler Nétifer. Ses pensées s'emballent. Il se redresse un peu sur sa chaise longue, fronce les sourcils, pose les mains sur les accoudoirs comme pour se lever, et...

... Et finalement, après quelques secondes de tension, il se réinstalle et avale de nouveau un peu de fumée.
Voilà. Beaucoup plus détendu... Comme s'il avait fait le tour de la question en une fraction de seconde, là où d'habitude il aurait mis des heures à ruminer.


Woooh... Costaud ce truc. Et chaud, la réaction des filles...
Qu'est ce que tu en penses, Oban ? Gurtuk ?

Gurtuk ne comprends pas bien, dit simplement le cyborg avant de recommencer à fixer le ciel, où les deux lunes sont bien visibles. Le soleil est maintenant passé sous l'horizon, et les premières étoiles commencent à apparaître. Gurtuk ne voit pas l'intérêt d'altérer sciemment son propre fonctionnement cérébral.

Une partie de son fonctionnement cérébral, Gurtuk. Une partie...
Un retour aux sources profondes... Mais qu'est ce que je dis ? Bah, de toute façon, ce que je dis, ce que je pense, ce que je ressens, tout le monde s'en fout... Nétie la première. Mais Angie, je n'y aurais pas cru... Alors, autant y aller...

Une nouvelle bouffée.

Oban ne dit rien. Mais si on est attentif, il fait des micro mouvements. Il n'a jamais enlevé la ceinture, même pas pendant la nage. Et il répond silencieusement, depuis tout à l'heure, aux demandes orales de Kiai-Ji. En restant immobile, il peut se concentrer sur tout ce qui l'entoure. Et il le fait. Il essaie de se détacher des événements, si ce n'est à titre informatif. Ne garder que les données, ne pas intervenir.

Nétifer semble excitée. Tous ses rythmes sont accélérés. Angie, au contraire, est détendue. Et Alekseï semble nerveux. Oban ? Oban est détaché. Il observe la scène avec Gurtuk mais préfère ne pas intervenir. Quand ils l'auront oublié, que se passera-t-il ? Il baisse ses niveaux d'énergie.


Allez, on va les rejoindre, il n'y a pas de raison. Oban... Oban ? Ah merde... Alekseï prend le temps de mettre une des serviettes de bain sur le gamin en guise de couverture, et en glisse une autre sous sa tête, pliée en quatre en tant qu'oreiller. Comme il l'a souvent fait auparavant, sur Dan.

Tu viens Gurtuk ? Ce sera encore plus beau là-bas...

Gurtuk préfère rester. Gurtuk pense que Alekseï va s'attirer des ennuis.

Mais non, Gurtuk... C'est cool.
Je me demande bien comment ses algorithmes peuvent produire ce genre de réponse, tiens...

Et Alekseï se dirige donc vers la rivière. La nuit se fait plus noire, mais la lueur des lunes jumelles lui permet de voir où il met les pieds. Bientôt, il entend des voix, a demi-couvertes par le clapotis de l'eau. En plissant les yeux, il distingue les chevelures noires et blondes des deux jeunes femmes. Elles sont toutes les deux dans l'eau, adossées de chaque côté d'un rocher, et discutent à voix basses. Elles ne semblent pas avoir prêté attention à sa présence.

Il s'arrête, regarde, et essaye d'analyser. Ce qui est difficile, l'esprit embrumé. Mais c'est l'une des forces d'Alekseï, et il se discipline jusqu'à y arriver.
Alekseï hésite. S'annoncer à haute voix ? Rester discrètement et écouter ?
Il essaye de se recentrer sur ses valeurs, ce qu'il est. Au moins, elles ne sont pas collées l'une à l'autre, ce qui est un soulagement et l'aide à réfléchir plus sereinement..
Arriver comme un mendiant en quête d'attention... Non.
Espionner des amies... Non. Même si ses intestins se tordent d'anxiété en imaginant ce qui peut se dire derrière ces rochers entre les deux jeunes femmes.
Et être venu pour rien... Non.


Ahhh putain... Je me sens si faible...

Plus envie de réfléchir. Trop compliqué dans cette brume qui lui sert de cerveau. Alekseï s'éloigne, fait un long détour pour passer la rivière et atteindre l'autre côté. Il entre à son tour dans l'eau, à bonne distance.

Soupir. Pourquoi quelqu'un aussi fort que lui peut se soucier de contingences aussi mesquines ?


Et c'est adossé à un rocher, nu, qu'il finit son pétard.


Dernière édition par Nicolas le Sam 23 Sep - 3:24, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Sam 23 Sep - 1:09

Une fois qu'il a isolé leurs rythmes, Oban ne se concentre plus que sur eux. Il observe les flux de leurs âmes et le mouvements de leurs corps, et leurs interactions avec leurs énergies bioélectriques... Et soudain, il les comprend. Le reste disparaît ; il ne reste que les sources. Elles aussi, pulsent et vibrent à un rythme unique. Il est sur le point d'y parvenir, quand les autres l'entendent soudain... ronfller.

Oban allait y arriver, pourtant, mais c'est là qu'il a perçu une arythmie dans sa propre pulsation. Il a l'impression de flotter dans le noir, et seules des lumières ondulantes restent, là où étaient ses amis par rapport à lui. Mais il y en a une autre, celle qui est EN lui. Il y plonge son regard, s'y enfonce, de plus en plus profondément. Le voilà à présent dans un labyrinthe de formes étranges, brumeuses, et tout au fond, il y a comme un passage. Il s'y engouffre...


La jeune femme avance prestement dans les couloirs du palais, ses épées battant dans son dos, mais l'écho de ses pas est couvert par les battements rapides de son cœur. Elle tente de maîtriser ses émotions, sa colère, sa honte, mais aussi et surtout sa peur. En face d'elle, une grande porte gardée par deux eunuques, derrière laquelle l'attend la chose qu'elle vénère mais aussi qu'elle craint le plus au monde.

<Le maître vous attendait.> lui dit en turc le guerrier de droite en s'inclinant avec déférence.

<Je sais !> s'entend répondre Oban avec sécheresse.

L'homme baisse les yeux et pousse le lourd battant, suffisamment pour qu'elle se glisse à l'intérieur. Le claquement que produit la porte en se refermant sonne comme une sentence funeste.

La chambre occulte richement décorée est sombre et chargée d'une odeur d'encens. Machinalement elle lance un regard vers l'un des nombreux miroirs, qui lui renvoie l'image d'une jeune fille de quinze ou seize ans, à l'air excessivement mature de ceux qui ont déjà connu trop d'épreuves. Le sang coule encore sur son visage où transparaît une angoisse qu'elle tente à grand peine de masquer.

...

Serrant les dents, elle se dirige vers son père dont la présence imposante emplit toute la pièce. Résistant à l'envie de baisser la tête, elle redresse fièrement le menton et fixe ses yeux sur l'homme barbu au torse massif et nu couvert de tatouages qui lui tourne le dos.

<Père, je...>

<Tu as échoué. Encore.> dit-il en lui lançant un regard froid comme l'acier.

Dans la voix de son père ne transpire aucune déception. Il se contente d'énoncer un fait, comme si il n'était pas surpris de son échec. Elle ne connaît pourtant que trop bien les implications de ce qu'il vient de dire.

<Je... J'y étais presque, père. Utiliser son fr... le traître comme appât a fonctionné. Je l'ai attiré à moi, comme prévu, mais... Il avait des alliés, cette fois. Des alliés immortels.>

Elle sait que tenter de se justifier est inutile, et pourtant elle ne peut s'en empêcher, dans le vain espoir d'atténuer les conséquences.

<Tu as donc non seulement échoué à me ramener mon héritier, mais aussi à récolter d'autres Sources pour notre grand œuvre,> rétorque l'homme.

<Ils n'étaient pas comme ceux que nous avons déjà capturés, père,> continue-t-elle en sachant pertinemment qu'aucune excuse n'allègera sa punition. <Ils étaient plus vieux, et formés à se battre. C'est à peine si j'ai pu leur échapper.>

<Uniquement parce que tes pouvoirs se sont finalement manifestés, sans quoi c'est toi qui serais leur prisonnière. Tu as été faible, et seule ta chance t'a sauvée.>

Cette fois le mépris est clairement audible dans chaque mot.

<Je... Oui, mais je maîtriserai bientôt ces pouvoirs ! La prochaine fois il ne m'échappera pas !>

<Pourquoi t'accordais-je une autre chance ? Je songe plutôt à confier cette tâche à l'une de tes sœurs.>

Les derniers mots de son père font remonter des larmes de rage et d'humiliation dans les yeux de la jeune fille, qui fait un effort prodigieux pour les empêcher de couler : Il en va de son salut.

<Je n'échouerai pas la prochaine fois, père. Je vous le jure sur ma vie !>

Il hausse un sourcil.

<Sur ta vie ? Ce ne sont pas des mots que l'on prononce à la légère devant moi, tu le sais.>

Il reste à la jauger quelques secondes, et elle prie intérieurement pour qu'il accepte son serment.

<Soit. Tu auras une autre opportunité. La dernière.>

<Maintenant, sors d'ici, et la prochaine fois que tu te tiendras en ma présence, tâche d'être plus présentable.>

La mâchoire crispée, elle s'incline avec déférence et repart vers la porte, maîtrisant son envie de courir pour sortir de la pièce.

<Bien sûr, tu méditeras sur ton échec dans la Chambre Rouge, comme il se doit.>

<Pendant une lune entière.>

<Je... Oui, père.>

Alors qu'elle passe la porte, elle frissonne. Une lune ? Elle savait qu'elle devrait faire pénitence, mais... une lune entière ? Elle n'a jamais tenu plus de dix jours dans la Chambre...

Les enuques referment les battants derrière la jeune fille. L'un d'eux ne peut réprimer un rictus en voyant sa pâleur et l'eau dans ses yeux.

<Je ne suis peut-être plus en grâces... Mais tu me dois toujours le respect !> lui lance-t-elle en dégainant.

La lame tranche instantanément le cou du guerrier et le sang jaillit sur le mur. Son corps s'effondre grotesquement tandis que sa tête roule sur le sol. La jeune fille regarde un instant la mare rouge qui s'étend au sol, puis se tourne vers le deuxième homme.

<Tu feras nettoyer ça !>

<Oui, maîtresse.>

Elle essuie sa lame sur les vêtements du cadavre et repart. Elle prend son temps pour traverser à nouveau le palais, le ventre noué. Bientôt, la voilà devant la Chambre Rouge. Elle dépose ses épées dans l'antichambre, et se défait de ses vêtements, qu'elle plie soigneusement. La sueur coule déjà sur son corps nu quand elle entre dans la Chambre, dont les murs ne sont en réalité pas rouges, mais noirs de suie. Elle s'agenouille en son centre, et murmure une prière avant de poser ses mains sur le sol et de libérer l'enchantement.

Elle hurle quand les flammes jaillissent.

Et c'est en criant lui aussi qu'Oban ouvre les yeux, expulsé de sa transe par la douleur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le souffle court, il lui faut quelques secondes pour comprendre où il est, que ce n'était qu'une vision... Une vision si réaliste qu'en baissant les yeux, il voit que ses mains et ses avant-bras sont couverts de cloques.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh Merde... C'était le passé, ça...  Les gars ? Les gars ? Y'a quelqu'un ???


Dernière édition par Xavier le Lun 25 Sep - 12:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Sam 23 Sep - 4:29

Les ailes déployées, le vent lui ébouriffant les plumes, Alekseï vole dans la tempête qui fait rage au-dessus du Jardin. Il louvoie entre les éclairs sans en être effrayé le moins du monde, au contraire : Se trouver au milieu des éléments déchaînés a quelque chose de grisant.


Il tournoie un moment dans le ciel puis, lorsque la pluie commence à tomber trop violemment, il descend au-dessus de la rivière et la longe en planant jusqu'à arriver à un abri. Il se pose sur une branche basse, sous le toit de feuilles d'un vieux chêne, et secoue son plumage pour se débarrasser de l'excès d'eau.

Bonjour, petit oiseau, lui dit la femme a genoux entre les racines du grand arbre. Tu n'aime pas être mouillé, on dirait. Cela ne te dérange pas que je partage ton refuge ?

Curieux et nullement effrayé par cette présence, l'oiseau-Alekseï sautille pour se rapprocher d'elle.

Merci, lui dit-elle gentiment. Tu veux m'aider ? Je cherche à comprendre quelque chose de vraiment très difficile.

L'oiseau remarque alors les formes rectangulaires qui flottent devant elle, couvertes de motifs et de couleurs. La femme les contemple avec beaucoup d'attention, puis les attrape et les range dans une pile d'autres formes identiques. Elle les mélange, puis en sort de nouvelles, une à une, qui se mettent à nouveau à léviter devant elle. Alekseï trouve les formes jolies, fascinantes, même, d'autant plus qu'elles changent sitôt que les rectangles décorés ont pris leurs places dans les airs.



La Reine Noire ? Tu me porte chance, petit oiseau. D'ordinaire, les cartes ne me disent pas grand chose sur elle. Elle est entouré du Chevalier et du Hérault des Cieux, comme souvent. Ces trois-là sont très liés, tu sais ? Le Chevalier et le Hérault ont un rôle majeur à jouer dans son destin, mais reste à savoir comment, et c'est là que ça devient difficile.

Elle tire d'autres rectangles de la pile, qui vont flotter près des premiers, alors que les gouttes d'eau commencent à passer entre les feuilles et à mouiller à nouveau les plumes d'Alekseï.


Décidément, ta présence était de bon augure, dit à nouveau la femme à l'oiseau. Voilà enfin quelque chose de nouveau. Elle est surmontée du Prince et de la Sorcière, maintenant, mais c'est la faucheuse qui est tout en haut. Cela veut dire que c'est la mort de l'un des autres qui lui permettra de s'élever.

Voyons, qui d'autre a un rôle à jouer dans son destin.

Devant l'oiseau au pelage de plus en plus humide, elle tire une nouvelle carte, mais cela en fait sortir une autre du paquet, et c'est cette dernière qui vient flotter autour des autres.


Encore ? C'est la deuxième fois ces jours-ci que je tire le Général, mais que c'est l'Acrobate qui vient prendre sa place !

Mais c'est à peine si l'oiseau parvient encore à porter attention à la femme et aux jolies couleurs, car ce sont maintenant des trombes d'eau qui s'abattent sur lui. La pluie le fait tomber de sa branche, le courant l'entraîne jusque dans la rivière. Il tournoie, emporté par les flots, ne peut plus respirer...

Mais il est soudain sauvé de la noyade par une poigne puissante, et il reprend une grande bouffée d'air en ouvrant les yeux.


Ça va ?!? lui fait Nétifer en sortant de l'eau, Alekseï dans ses bras. Qu'est-ce que tu nous a fait, là ? continue-t-elle, l'air inquiète.

Le frottement de sa peau nue sur celle de Nétifer, qui ne porte qu'un bikini emprunté à Madelyne, achève de réveiller Alekseï. Il peut clairement sentir ses muscles jouer contre lui tandis que la séclantie le dépose dans l'herbe, sur la berge, sous le regard de Angélica qui n'a pas quitté l'onde. Malgré la semi-obscurité, il voit qu'il se trouve à l'endroit où les deux jeunes femmes se baignaient, signe qu'il a dû dériver.

Le jeune homme reprend son souffle, et s'apprête à lui répondre, quand un cri puissant résonne soudain : C'est Oban, en train d'appeler au secours plus loin le long du cours d'eau.

Fetz ! Quoi encore ? Bouge pas, j'y vais, fait la jeune femme avant de partir en courant dans la direction d'où venait l'appel.

Alekseï essaye de se relever, tant bien que mal. Il jette un regard hagard vers ce qui l'entoure, essaye de remettre ses idées en place.

Qu'est-ce... Qu'est-ce que je fous là ? J'étais en train de me noyer ? Qu'est ce qui se passe ?

Tu dérivais dans le courant, lui répond Angélica, qui s'est accoudée sur le bord de la rivière. Trop fumé, peut-être ?

Oh, et tu devrais peut-être remettre un pantalon. Tu as de la chance que Nétie n'ait pas eu le temps de voir ça, ajoute la jeune femme, l'air hilare, avec un regard vers son entrejambe. L'eau n'était pas assez froide, on dirait !

Alekseï baisse les yeux remarque alors que, en effet, il n'est pas le seul à s'être réveillé au contact de Nétifer.

Je... ? Oh mon dieu ! , s'exclame Alekseï en couvrant son intimité des mains. Mon pantalon, il est de l'autre côté !

Je... Angie, je t'en prie ! Tu ne diras rien à Nétie, hein ? Si elle apprend ça... ! Oh mon dieu...

Et il plonge de nouveau dans l'eau afin de rejoindre ses vêtements, plus loin sur la berge opposée, accompagné par le rire cristallin de Angélica.

Alekseï se dépêche de se rhabiller intégralement encore un peu sonné par son rêve, puis court rejoindre Oban et Nétifer.


Dernière édition par Eric le Mar 26 Sep - 15:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 25 Sep - 20:48

Oban se sent subitement seul, et désemparé : il n'a jamais été blessé ainsi, et se savoir immortel ne l'aide pas vraiment, pour le coup.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Les gars, s'il vous plaît...

AU SECOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURS !!!

L'appel de détresse est peut-être un peu fort et incontrôlé. Personne à un kilomètre n'a pu louper ça.

Les autres se trouvant à quelques centaines de mètres, le premier à réagir est forcément Ji.

Oban ?!? Qu'est-ce qui t'arrive ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...Ma sœur a brûlé et j'ai des cloques partout ! J'ai... Oh mon dieu j'ai eu une vision horrible. Mon père est un psychopathe. Dit Oban, en regardant ses mains.

Ouais, heu... J'aurais dû vous prévenir que la beuh de Thomas peut parfois donner des visions assez costaudes, quelquefois même un peu prophétiques. Désolé.

Avant qu'il n'ait eu le temps de continuer, Nétifer arrive en courant et s'arrête près de Oban, en scrutant les alentours avec méfiance.

Ça va ? Qu'est-ce qui t'arrive ?

Houlà ! Ça se détend sévère, là ! dit Ji en détaillant Nétifer, qui ne porte qu'un bikini noir venant de l'un des coffres. J'ai toujours aimé voir juste ce qu'il faut de muscles sur une fille, moi...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Je... J'ai eu une vision. Et elle était... si réaliste que je pense que c'était le passé proche de ma soeur. Elle a parlé de Dan et elle a été punie de ne pas m'avoir ramené.

Ils l'ont mise dans une fournaise durant un mois...

Okaaay. Donc tu cries au secours parce que tu as eu une vision...

Soupir excédé.

Bon, ce n'est pas que ce n'est pas intéressant, mais si tu permets d'abord je vais m'habiller, et ensuite tu me raconteras.

Elle fais demi-tour et retourne rapidement vers la cabane.

Un peu plus tard, Oban est entouré de ses amis, à présent tous vêtus.

Oban ! Ça va ? Toi aussi tu as fait un rêve bizarre ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non. J'ai vu le passé. Ce n'était clairement pas un rêve. Je sais à quoi ressemble mon père, et j'ai vu le visage d'une de mes sœurs. Et je ne les envie pas.

Et tu as vu quoi, précisément ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'étais une fille, je suis rentrée dans un bâtiment. Un type avec un drap sur la tête m'a parlé en turc. En fait, j'étais ma sœur, après qu'on l'aie croisée quand on est allés chercher Dan. Elle a fait son rapport à notre père... Et il l'a envoyée au four pour la punir de cet échec. Pendant une lune. Elle n'était pas très heureuse mais s'y est pliée.

Et en me réveillant, j'étais plein de cloques. Regarde, on voit encore les traces ! En tous cas... En tous cas, ça va me servir. Je suis désolé d'avoir crié, j'ai eu peur...

Au four ? Tu veux dire... littéralement ? Et moi qui trouvais que mon père était strict.

Alekseï examine quand même les brûlures sur les bras du gamin.

Tu as donc vu l'endroit où il habite ? Des détails sur l'endroit ? Il faisait jour ou nuit ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh... Jour. Il y avait des fenêtres dans le palais mais trop loin, je n'ai pas vu l'extérieur. Et elle regardait uniquement son père. Les gardes sont des eunuques, ça j'en suis certain. Je ne sais pas comment je le sais, mais je le sais. Et ils doivent en avoir un sacré paquet parce que un regard de travers, et hop, on les tue.

Bizarre, les gardes eunuques. Bien sûr c'est une tradition byzantine, mais à ma connaissance ils n'étaient utilisés que pour protéger les harems...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On a du réseau, ici ? Demande Oban, à personne en particulier. Je me demande si on pourrait trouver ce palais... Ou juste des informations sur ma famille...

Non, il n'y a pas de réseau ici, Oban. On est isolé de l'extérieur. Il faut repasser de l'autre côté de la barrière pour faire ça. Quant à trouver ce palais avec uniquement ce que tu as vu, bon courage...

Il faudra en parler à l'ambassadrice Messaris. Luna avait l'air de dire qu'elle avait plus d'informations sur le Long Couteau.

Sinon, moi aussi j'ai fait un rêve étrange. Une femme qui tirait des cartes de tarot devant moi, mais pas celles que je connais. Tout en me parlant...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'était l'Oracle, tu crois ? Elle racontait quoi ? Et les cartes ?

L'Oracle ? Comme chez tes Saints ? Je ne sais pas...

En tout cas, elle voulait que je l'aide. Mais comme j'étais un oiseau, je ne pouvais pas parler, alors... Par contre elle m'a dit que je lui ai porté chance pour ses tirages.
Elle semblait s'intéresser à une Figure : la Reine Noire. Et d'autres Figures associées. Le Chevalier, le Héraut des Cieux.
Une interaction avec la Sorcière, le Prince, et la Faucheuse. Un truc comme quoi ce serait la mort d'une des autres figures présente qui permettrait à la Reine Noire de s'élever.
Elle parlait aussi du Général, et la carte de l'Acrobate qui prenait sa place depuis quelque temps. Mais je n'y connais rien en tarot, moi...

En tout cas, je vais mettre mes souvenirs par écrit tant qu'ils sont frais. J'ai l'impression que c'était important.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L'acrobate ? Oban se tourne vers Kiai-Ji, bien sur, attendant une explication, même si l'adolescent est persuadé qu'il ne peut rien à avoir à voir avec tout ça, il aura peut-être une idée.

Hé, pourquoi tu me regarde comme ça ? Les cartes ne représentent pas forcément des gens. Ça peut aussi être des circonstances ou un évènement particuliers. Et même quand ça représente une personne, songe qu'il y a un nombre limité de cartes dans un jeu de divination, même ceux de Sorcha. L'Acrobate, ce n'est pas toujours moi !

Ah, aussi... Les illustrations des cartes... Je me trompe peut-être, mais la Reine Noire me faisait penser à Nétifer. Le Héraut des Cieux à Angélica. Et le Chevalier, à moi.

Mais j'ai beaucoup fumé. J'ai continué tout seul une fois qu'Angie et Nétie sont partie, après que tu te sois endormi. Donc tout ça n'est sûrement pas très fiable...

Oban bondit sur ses pieds, et saisit Alekseï par les épaules.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alek, c'était vrai ! Je ne sais pas si tu as vu le présent, le passé ou le futur, mais c'était vrai ! Fais comme moi, décris tout ce dont tu te souviens, c'est important ! Oban enlève ses mains, en tentant autant que possible de ne pas montrer qu'il a mal.

L'Acrobate, c'est quelqu'un ! C'est le type dans la ceinture, c'est un des saints ! Si tu as raison...Petit instant de réflexion...

D'ailleurs, y'avait pas de carte qui me ressemblait, à moi ?

Je ne crois pas. Je ne sais pas... Mais promis, je vais écrire tout ça.

Chevalier... Reine, ou Dame... On a déjà utilisé ces mots, Nétie et moi. La partie de poker sur la Marjorie-Céleste. L'adoubement, avec l'histoire de ma tête tranchée issue de ses visions. A chaque fois, c'était pour rire. J'aurais intégré ça dans mes rêves ?

Encore autre chose qu'il faudra évoquer avec cette Agrias. Elle est supposée être en relation avec des devins accadiens, non ? Elle doit s'y connaître mieux que nous.

Je te préviens, bonhomme : Essayer d'interpréter soi-même une divination de l'Oracle, c'est trèèèès risqué. Personnellement, j'ai toujours trouvé qu'ignorer les prophéties et juste vivre ta vie et prendre tes propres décisions était encore ce qu'il y avait de mieux à faire.

Ceci dit, il y a deux des cartes vues par Alekseï que je connais assez bien. L'Acrobate, c'est un facteur imprévisible, qui peut complètement retourner une situation, en bien comme en mal, et la Sorcière c'est un pouvoir qui est soit basé sur des connaissances secrètes, soit dissimulé derrière une apparence trompeuse. Pour les autres... J'aurais peur de dire des conneries.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alekseï... Elle devait être emmerdée, non ? Ta voyante, là. Elle était contrariée ?

Non. Elle semblait curieuse, mais sereine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay. Ji dit que l'Acrobate est une carte qui a un caractère imprévisible qui peut changer une situation.

Moi je vais dans l'eau, parce que j'ai mal partout.


Dernière édition par Xavier le Mer 27 Sep - 16:02, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Jeu 28 Sep - 5:54

Les brûlures de Oben disparaissent très vite et la vie reprend son cours dans le Jardin. Si les Sources ont a nouveau l'occasion de parler des visions, des évènements récents et de leurs projets pour le futur, ce ne sont pour l'instant que des spéculations. Ils ont donc le loisirs d'avoir d'autre priorités.

Angélica les informe dès le premier matin que Maccari a répondu à son message. Il était déjà en route pour l'espace terran et pourra donc être là à temps. L'italienne lui a donné les coordonnées d'un système proche et le guidera jusqu'au Jardin quand il sera avec une communication à courte portée, pour ne pas diffuser trop largement leur position.

En attendant, ils ont le loisir de vaquer à leurs occupations. A force d'entraînement, Alekseï commence à maîtriser un peu mieux la création d'éclairs, même si les diriger avec précision reste difficile. Entre deux séances d'entraînement, il a même le temps de faire quelques progrès aux échecs en jouant sur un holo-jeu contre Angélica, quand cette dernière ne dévore pas les livres que contient le coffre de Madelyne.

De son côté, Oban en apprend davantage sur les Saints lors de ses conversations avec Ji, même si ce dernier aime avant tout narrer des anecdotes divertissantes. Il continue son entraînement à la maîtrise des phénomènes vibratoires, et Nétifer a le temps de poursuivre son éducation dans le combat au corps à corps. Dans ce dernier domaine, les conseils de Ji s'avèrent précieux, même si sa vision de la chose est assez diamétralement opposée à celle de la séclantie : Il admet que son close-combat militaire est efficace, mais il le trouve profondément ennuyeux et est partisan d'un style plus imprévisible.

Oban profite de son temps avec Nétifer pour lui rappeler qu'ils peuvent toujours échanger leurs tâches si jamais elle le souhaite, et ce quoi que leur réserve l'avenir. Pour ce qui est du corps-à-corps, il tente de piquer ce qui lui correspond chez chacun, car il est aussi admiratif des mouvements du Saint que de l'imparable précision de la jeune femme. Et il ne peut pas s'empêcher de remarquer qu'elle devient meilleure, plus forte et plus souple, chaque fois qu'ils s'entraînent.

Ils sont là depuis presque deux jours lorsque arrive finalement Madelyne Williams, dans un petit appareil monoplace. Alors même qu'elle se pose non loin de Dan, il leur faut vite se rendre à l'évidence : Elle est venue seule. Elle semble avoir récupéré durant les derniers jours, mais est loin d'avoir retrouvé son entrain et son assurance habituelle.


Bonjour, jeunes gens, sont ses premiers mots en sortant de son vaisseau.

Bonjour, Madelyne. Vous êtes venue...

Seule ? Oui. J'ai bien peur que Mademoiselle Fitzroy n'ait quitté l'Institut sans dire au revoir... comme beaucoup d'autres étudiants, malheureusement.

Oh non... Elle a tout de même su que devions fuir au plus vite, avec l'arrivée de la Flotte ? Qu'on ne voulait pas l'abandonner ?

Oui, mais elle n'avait pas l'air d'en avoir quelque chose à faire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je m'en doutais. On peut s'attendre à tout et n'importe quoi venant d'elle, la prochaine fois.

Elle attrape son sac et le jette sur son épaule.

Vous avez trouvé la cabane ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et on a fumé votre herbe, et on a eu des visions. Oui. Merci pour tout ça, on a peut-être un peu abusé, je ne sais pas quelle est la coutume pour ça. Ça ne semblait pas très grave. Au début.

Les questions brûlent les lèvres d'Alekseï, mais elles sont toutes sinistres. Autant attendre que Madelyne ait pu s'installer et souffler un peu.

Vous... soupir... Bien sûr que vous avez fumé et eu des visions. Comme si il pouvait en être autrement, dit-elle d'un air blasé.

Laissez-moi poser mes affaires et je suis toute à vous. Il faut que nous parlions sérieusement.

Bien sûr !



Dernière édition par Eric le Ven 29 Sep - 8:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Ven 29 Sep - 9:26

Quelques minutes plus tard, Madelyne et les quatre Sources sont assises autour d'un café. C'est encore le matin mais ils savent qu'ils n'ont que quelques heures avant l'arrivée de Maccari et que l'ambassadrice Messaris devrait être là avant la fin de la journée.

Alors, quelle est la situation à l'Institut ?

Très compliquée, comme vous pouvez l'imaginer. Entre les obsèques à organiser, l'enquête des magistrats, les étudiants qui s'en vont en masse et le cirque médiatique, j'ai bien cru que je ne pourrais jamais vous rejoindre. Et c'est sans compter le déménagement.

Vous quittez Neo Salem ?

Oui. Nous sommes trop exposés, maintenant. Il y avait déjà un second site de repli en préparation, plus sécurisé, au cas où ce genre de chose se produirait. Il faut juste que je fasse accélérer les travaux, maintenant.

Je suis désolé de vous poser la question, mais il faut que je sache...
Les HoloNews parlaient de 24 morts chez les étudiants, et trois chez les professeurs. Je voudrais connaître les noms.

Tout le monde attend la réponse à la question d'Alekseï en silence.

Oui, je comprends.

Cette fois, avant de répondre, c'est un verre de bourbon qu'elle se verse et avale cul-sec. Elle entreprend ensuite de donner les noms. Parmi les étudiants décédés, certains n'étaient pas ou peu connus de nos amis, mais ils y en a quelques-uns dont ils étaient plus proches : Jarod Fitzroy, le frère de Luna, Talia Winters, la joueuse de gball, Kathy Berkovitch, la journaliste, Sun Yu, l'une des quadruplées, Chumani Redmoon, la shamane, et Roberto Ramon, l'un des Griffons, en plus de Artémis et Babs, les colocataires de Megan.

Et chez les enseignants, nous avons perdu le Pr Boone, que vous avez rencontré le jour de votre intégration, ainsi que le le Pr Nambati, mais je ne crois pas que vous le connaissiez.

Et... Anne, finit Madelyne, la gorge serrée.

Elle se verse un autre verre. Après quelques instants de silence, c'est Angélica qui reprend la parole.

Nous sommes vraiment désolés, Madelyne. Pour Anne et pour les autres.

Et pour ce qui est de Megan, vous avez des nouvelles ?

Elle n'a pas reparu. Je crois toutefois qu'elle va bien. Elle a délivré sa mère, avec l'aide d'un homme inconnu, mais est repartie aussitôt après. D'après madame Ariandel, elle semblait agir de son propre chef.

Au moins, elle s'en est sortie.

Et Luna, vous avez une idée de où elle a pu aller ?

Oui, malheureusement. Elle n'a même pas pris la peine de masquer ses résidus psychiques, et ils étaient très clairs : Elle a quitté l'Institut avec Gabriel et quelques autres... avec pour objectif de se mettre en chasse des assassins de leurs proches.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Ils s'attaquent aux symptômes. Moi, je m'attaquerai à la maladie.

Gabriel et Luna se sont alliés pour se venger d'eux ? Ça ne sent pas bon pour le Sang de la Terre. Vous savez qui d'autre est parti avec eux ?

Epiphany, Fred Sagrav et Rachel Crow.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Concentre-toi sur tes défenses mentales, Oban. Ne laisse rien transparaître, On s'en fout de ton avis. Les choses sont comme elles sont. On devra certainement s'en occuper plus tard,
mais... plus tard.


Quelque part, ça me rassure pour Luna. Gabriel fera attention à elle.

Et il n'y a personne d'autre qui soit parti avec Gabriel ?

Pas à ma connaissance. La plupart des autres étudiants qui ont quitté l'Institut ont été rappelés par leurs familles, quand ils n'ont pas décidé par eux-même qu'il était trop dangereux de rester.

Oh, et Epsylom a disparu, lui aussi. Il n'a laissé aucune trace derrière lui. Je ne sais pas comment il a fait, mais tous les documents le concernant ont été effacés du système.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et vous, comment est-ce que vous allez ? On peut faire quelque chose pour aider ? Et aussi, vous comptez aller où ?

Oh, je ne pars nulle part. Je vais m'assurer de reconstruire l'école et de l'améliorer.

Et merci, Oban, mais il me faut juste un peu de temps. C'est à la fois la bénédiction et la malédiction d'être une Source : On se remet de tout ou presque, tôt ou tard. Là j'ai juste besoin de penser à autre chose qu'à nos morts.

Alors je sais ce qu'il vous faut, dit Angélica en allant chercher la boite à cigares.

Elle a tout compris, cette fille !

...

Oh, et pourquoi pas, après tout. Bon, et si vous me racontiez ces visions ?

Après le récit d'Alekseï, Madelyne peut confirmer que c'est en effet l'Oracle qu'il a vu, presque à coup sûr. Elle n'est malheureusement pas en mesure de l'éclairer au sujet du tirage de cartes : Elle était trop jeune quand les saints ont disparu pour avoir reçu un enseignement à ce sujet.

Quant à l'histoire de Oban, elle la trouve assez horrible, mais ce qui l'inquiète le plus, c'est cette histoire d'enlèvements de Sources, comme si le Long Couteau n'en était pas à son coup d'essai. Elle promet de tenter de se renseigner davantage à ce sujet en faisant jouer ses relations et en utilisant l'Oeil de la Sorcière. Oban la prévient : ce sont des magiciens, et on ignore leurs ressources. Il prendra toute information, mais il ne veut pas que d'autres paient pour sa vendetta. Qu'il ne voit d'ailleurs pas comme une vendetta : Oban, jusque là, n'a pas l'intention de tuer toute sa famille. Plutôt de leur ouvrir les yeux.


Oh, puisqu'on parle de l’œil de la Sorcière, de Magiciens... Je sais que c'est trivial, mais là, c'est le moment de se détendre... Cette chaîne que vous m'avez donné, pourquoi se trouvait-elle dans le caveau ? Même chose pour l'étrange pistolet de Nétie... Ils sont si dangereux que ça ?

Le pistolet est dangereux, oui, mais c'est aussi un souvenir. C'est ma grand-mère et la Voleuse qui l'ont récupéré. Il a été fabriqué par une espèce de généticien complètement cinglé.

Un... généticien ?

Oui. La coque est métallique, mais l'intérieur est vivant, conçu à partir du génome d'un mutant dont les yeux étaient des fenêtres vers une dimension de pure énergie. Il y a vraiment un œil cloné au fond du canon.

Dégoutant !

Mais efficace. Par contre, le morceau de Gleipnir a été étudié par le département occulte et il ne lui ont trouvé qu'une seule propriété : La chaîne est indestructible. Pas juste résistante, vraiment Indestructible.

Mmmm... Il va falloir que j'apprenne à faire des nœuds coulants, moi. Et vérifier que la chaîne conduit l'électricité...

Pendant que Angie allume son joint, Madelyne fouille dans son sac.

Cela me fait penser... Quelques objets que vous aviez sur vous quand vous avez été expulsés dans la brèche temporelle sont réapparus. Rien de valeur, à part peut-être ça.

Elle sort de ses affaires un couteau, celui que Parisse avait offert à Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, par les saints, merci ! Vous n'avez pas idée, j'y tiens beaucoup. Si vous vous connectiez à moi, vous pourriez parler avec Ji, au fait. Tant que vous me prévenez d'abord, je n'y vois pas de problème.

Ça ne marcherait pas. Même les télépathes ne peuvent le voir ou lui parler à travers toi. Par contre je t'emprunterais bien la ceinture un petit peu, si tu veux bien... mais tout à l'heure.

Ouais, il va falloir qu'on se cause, elle et moi. Mais t'inquiete, bonhomme, je reste avec toi après ça, quoi qu'il arrive !

La main d'Alekseï se dirige vers la tête d'Oban pour ébouriffer un peu ses cheveux, comme l'on fait pour un gamin méritant. Mais il se ravise et pose plutôt une main sur son épaule.

Je suis... Non... Tu peux être fier de toi, Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hum... Merci, Alec.

Mais pourquoi ?

D'être attaché à ce poignard, et surtout à ce qu'il signifie. Et de te préoccuper de Madelyne. C'est important.

Tenez, dit Angélica à Madelyne en lui tendant le joint. Et après, baignade obligatoire ! Ça vous changera les idées.

Oui... Il y a longtemps que je n'ai pas profité de cet endroit, mais il m'a toujours fait du bien, dit-elle avant de tirer une longue bouffée.


Dernière édition par Eric le Sam 30 Sep - 12:36, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Sam 30 Sep - 15:43

Nos amis profitent à nouveau de la rivière avec Madelyne. Cette dernière les y a rejoint après avoir pris un maillot dans son coffre et elle finit par se détendre. L'abus d'alcool et d'herbe n'y sont sûrement pas étrangers, mais la bonne humeur ambiante et l'aura apaisante du Jardin aident aussi beaucoup.

La première fois que Oban fait une bombe près d'elle pour l'éclabousser, il se demande un instant si il a bien fait en voyant le regard furibond qu'elle lui jette... mais elle ne garde pas son sérieux bien longtemps et se venge en riant d'une grosse vague créée par télékinésie qui manque de lui faire boire la tasse. Un peu plus tard, il est même très surpris quand elle se prend vraiment au jeu et le catapulte en l'air avec une force dont lui-même ne serait pas capable. Madelyne finit même par taquiner Nétifer, restée sur le bord, en insistant pour qu'elle les rejoigne, mais sans résultat.

Après quelques heures, faites de nage et d'amusements, mais aussi de pauses pour parler de sujets légers et sans conséquences en buvant et en fumant des joints, ils ont retrouvé la Madelyne Williams qu'ils connaissent. En fait, elle est peut-être même plus détendue, n'ayant pas à jouer son rôle de directrice, et ils peuvent lui découvrir un côté presque espiègle qu'elle n'avait jamais dévoilé jusque-là.

Ils sont assis sur un rocher au milieu de l'eau en train de finir un pétard quand Oban puis Madelyne peuvent sentir approcher une source, que le garçon reconnaît comme celle de Maccari. Quelques instants plus tard, un petit appareil antigrav traverse le champ de camouflage et se pose près de Dan et du monoplace de Williams. L'égérian en descend, fidèle à lui même, épée et pistolets aussi bien accrochés à sa ceinture que son sourire à son visage.

Hé ! Salut la compagnie ! Sacré endroit que vous avez là ! lance-t-il à ceux qui s'avancent déjà vers lui pour l'accueillir.
Parmi lesquels se trouve Alekseï. Un petit quart d'heure avant l'heure d'arrivée prévue de l'égérian, il a quitté la rivière pour retourner sur Dan. C'est là qu'il s'est rhabillé, et a glissé à sa ceinture son épée et son revolver préféré, celui à effet Gauss.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Salut Mac, ça fait plaisir de te voir. Ça nous a paru plus long qu'à toi, j'imagine.

Oh, vous connaissant, j'imagine que vous avez trouvé à vous occuper !

Après s'être chaleureusement serré les mains, il quittent la zone d'atterrissage et prennent la direction de la rivière.

Parisse n'a pas pu venir, mais elle m'a dit de vous saluer pour elle. J'ai d'autres messages pour vous, mais d'abord dites-moi, qu'est-ce que vous avez fait ces derniers temps ? Des aventures intéress...

Il s'interrompt soudain, les yeux grands ouverts.

Par tous les dieux de la galaxie ! Mais... Waow !

En suivant son regard stupéfait, on voit Madelyne sortir de la rivière un peu plus loin, vêtue de son seul bikini noir.

Mais qui est donc cette... déesse ?!?

C'est Madelyne, et oui, elle est "Waow", comme tu dis... mais même toi tu ne joue pas dans la bonne catégorie, à mon avis, dit Angie, l'air amusé. Tu risques de t'attaquer à l'impossible.

Impossible est mon deuxième prénom, ma chère. Il va falloir me présenter !

Allez, Mac ! Toutes voiles dehors et à l'abordage !
dit-il en bombant le torse et en se parant de son sourire le plus ravageur avant d'allonger le pas.

Euh... Directement, comme ça ? Bah, comme tu veux... , dit Alekseï en l'accompagnant.

Ils arrivent à la hauteur de Williams, qui a attrapé une serviette pour s'essuyer.

Madelyne, voici Maccari Astérionis. Mac, je te présente Madelyne williams.

Enchantée, dit simplement Madelyne et s'enroulant dans sa serviette avant de tendre la main à l'égérian pour la lui serrer.

Ce dernier préfère toutefois s'incliner pour la lui baiser.

Ainsi donc vous êtes réelle ?!? Pendant un instant, j'ai cru à une apparition toute droit sortie d'un rêve éveillé !

Essayeriez-vous de me faire du charme, jeune homme ? demande Madelyne en haussant un sourcil, surprise.

Comment pourrais-je résister à cette envie devant tant de splendeur ? Je ne suis qu'un pauvre mortel tombé sous le pouvoir d'une déesse ! dit-il sans lâcher ses doigts.

Dans la bouche de quelqu'un d'autre, ce genre d'approche paraîtrait incroyablement outrancière, mais avec Mac... Il y a quelque chose dans la voix, dans le regard et même dans sa posture qui fait totalement mouche.

Cette fois, Williams semble franchement amusée.


Eh bien ! Il y a longtemps que l'on ne m'avait complimenté de cette façon, mais... et si vous me laissiez allez enfiler quelque chose avant que ma "divine beauté" ne vous éblouisse un peu trop.

Bien sûr ! Je n'ai plus qu'un seul but dans la vie : Satisfaire le moindre de vos désirs ! finit Mac avec une œillade assez équivoque.

Madelyne a un petit rire, puis elle dégage sa main avant de repartir vers ses vêtements en jetant sa serviette sur son épaule. Mac ne la quitte évidemment pas des yeux.

Dis-donc, le bellâtre, là ! Et si tu levais un peu les yeux !

C'est officiel : Je suis amoureux ! Et ce côté "maitresse d'école sexy"... Brrrr !

Tu es amoureux dès que tu voix une jolie fille, Mac. Et Madelyne EST une maîtresse d'école, en quelque sorte.

C'est... c'est vrai ? dit l'égérian avant d'afficher un sourire béat.

En fait, c'est pas exactement ça. Elle est directrice d'école. Très autoritaire. Et elle a l'habitude de punir les vilains garçons, tu sais ?

Bon, en attendant qu'elle revienne, comment ça se passe sur le Nastrama ? Tout le monde va bien ?

Oban ne dit rien, il est content pour la première fois depuis un moment. Il profite juste de tout le monde. Même les réactions de Ji le font rire.

Mmmm... oui oui, tout va bien, dit-il distraitement sans lâcher des yeux la chute de reins de Williams.

Il reprend ses esprits quand elle quitte son champ de vision pour se changer.

Sur le Nastrama, tu disais ? Eh bien c'est moi le capitaine, maintenant ! Zeb m'a officiellement légué le navire. Le conseil des anciens a décidé de l'envoyer en expédition à la recherche du trésor de Arloc et ils lui ont confié un nouveau vaisseau tout neuf pour ça, donc j'ai hérité du sien. Ça lui a fendu le cœur, je crois.

Par contre je vole en équipage réduit : La moitié de ses hommes l'a suivi et je n'ai pas vraiment eu le temps de recruter. Parisse est partie avec lui aussi. C'est logique, puisque c'est elle l'experte qui a décrypté le journal, mais elle me manque déjà.

Félicitations, Capitaine Astérionis ! J'espère que le recrutement se passera bien. On pourra peut-être aider, de temps en temps...
D'ailleurs, en parlant d'équipage, Vitellis est restée sur ton vaisseau ?

Vi ? Oui, elle est restée. Zeb a lourdement insisté pour qu'elle l'accompagne aussi, mais elle a refusé.

Bon, et vous ? Qu'est-ce que vous avez fait ces dernières semaines ?

C'est compliqué à expliquer. On va le faire, mais ça va prendre du temps.
On était dans l'école que dirige Madelyne, en tant qu'étudiants. A la base pour retrouver Luna. Tu te souviens, on t'en avait parlé...
Mais ça ne s'est pas passé comme prévu.

Je veux bien commencer, mais sache que ce qui s'est passé a été très dur pour nous tous. Madelyne y compris. Il y a eu beaucoup de morts parmi des gens qu'on aimait... Oban, qui allait parler et raconter quelque chose de léger pour alléger l'ambiance, se ravise.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, tu nous connais. On est allés là où on pouvait trouver les plus gros problèmes. Et on a fui quand il a fallu écoper. Encore.
Mais j'ai fait de gros progrès, en tous cas ! On en a tous fait. Et on a transformé une grosse catastrophe en incident grave. Ils sont juste encore un peu traumatisés. L'espace Terran, c'est vachement compliqué, en fait.


Dernière édition par Eric le Sam 30 Sep - 23:45, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Dim 1 Oct - 0:21

Tout en marchant, ils rejoignent la cabane, où Nétifer est en train de cuisiner un repas en améliorant les rations du vaisseau.

Bonjour, Nétifer ! dit l'égérian en avançant sur elle en écartant les bras pour la serrer contre lui.

Elle se raidit et l'arrête en posant la pointe de son couteau de cuisine sur sa poitrine juste avant qu'il ne puisse l'enlacer.

Ça c'est trop près, Mac. Beaucoup trop près.

Bonjour quand même.

Il éclate d'un rire franc en reculant.

Je te taquinais, c'est tout, dit-il avec un clin d’œil.

Bon, vous me raconterez votre histoire quand ce sera le moment, fait Mac en se tournant vers Alekseï et Oban. Il y a quelque chose à boire, par ici ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L'eau est potable. Les fruits sont bons. On attend plus que l'informateur.

Il y a de la bière aussi, si tu préfères. , dit-il en sortant une bouteille du réfrigérateur.

Ce sera parfait, dit Mac avant de la décapsuler d'un coup de pouce et d'en avaler une gorgée.

Hé, on va manquer de bières ! s'exclame Angélica en voyant qu'il n'en reste que deux dans le frigo.

Mais non, fait une Madelyne maintenant rhabillée.

Elle s'approche du réfrigérateur, ouvre une petite trappe sur le côté et y pose les doigts. Deux secondes plus tard, une lueur brille à l'intérieur du frigo. Quand elle s'éteint, celui-ci est à nouveau plein de bouteilles de bière, et même de champagne.

Par les vents de l'espace ! Et en plus vous faites des miracles ! Divine dans tous les sens du terme !

Madelyne éclate de rire à nouveau.

Alekseï sort d'autres bières et les distribue à qui veut, en en gardant une pour lui. Le tout avec un petit sourire amusé vers Mac.
Le jeune russe apprécie beaucoup le spectacle que produit l'égérien lorsqu'il se met en tête de séduire une jolie femme. Tant que ce n'est pas Nétifer...


C'était quoi, ça ? Une téléportation venant d'une autre réserve dans le coin ? , demande-t-il en se rapprochant de son ami Mac.
Et si tu veux, on vous laisse, hein ?

Il y a juste un disque de stockage de masse intégré là, sur le côté.

Ce qui fait que vous avez un... Frigo de la Bière Infinie ?!?

Meilleure utilisation d'un disque de tous les temps !

Euuuuhh... Je suis vachement content qu'on puisse avoir quelques bières de plus, mais... C'est pas un immense gâchis d'utiliser un disque de stockage pour alimenter un réfrigérateur ?
Avec ce qu'il y a dans ce frigo, y compris le Château-Pertuis 1996, on peut acheter un vaisseau spatial !

Oh, la bouteille vaut bien plus que cela.
Par contre, pour ce qui est des disques, j'ai été habituée à voir ma famille en utiliser quotidiennement quand j'étais petite. Ils en fabriquaient par dizaines.

Tu m'étonnes ! C'est le truc le plus pratique de l'univers, ces machins !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Des dimensions de poche ? Woooooaaah. Vous pouvez garder la bouteille.

En fait, je comptais vous donner ça plus tard, mais puisque le sujet est sur la table... J'ai fait un petit détour par un central du Sélénium en venant. Il y a encore quelques personnes là-bas qui me doivent des services, alors j'ai pu vous dégotter ça, dit Madelyne en allant chercher une petite boite dans son sac.

Elle la pose sur la table et l'ouvre, révélant quatre disques métalliques couverts de micro-circuits de cinq centimètres de large, enchâssés dans leurs protections carrées et proprement rangés dans des fentes prévues à cet effet dans le petit conteneur.

Chacun contient de l'équipement de mission standard pour les agents de niveau triple 8 : Une S.I.M.S., de l'armement, du nécessaire de survie et un tas de petits appareils utiles.

Pour nous ?!? C'est génial ! Merci !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Noooooon !

Merci beaucoup, Madelyne ! Mais c'est trop... Ça vaut une fortune. Sans compter les objets du caveau... Et vous nous avez appris tant de choses ! On ne pourra jamais vous rembourser, vous le savez ?

Me rembourser ? Vous plaisantez ? C'est encore moi qui ait une dette envers vous.

Et désolée, Mac, mais je n'en ai pas prévu pour vous.

Aucune importance ! Je ne demande rien de plus de vous qu'un autre sourire.

Sourire qu'il obtient facilement.

Woooh... Il est très fort, quand même. Je me demande bien s'il va réussir à mettre Madelyne dans son lit...
Je devrais peut-être m'inspirer de son exemple.
...
Non, en fait. C'est naturel chez lui. Chez moi, ce serait simplement sur-joué, gênant. Et puis Nétie n'aime pas ce style... Autant rester moi-même.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est pile ce dont elle a besoin, en fait je ferais aussi bien de m'esquiver. Ou de les esquiver... Vous pouvez lui montrer les lieux, Madelyne ? Avec l'équipe, on doit faire notre réunion quotidienne sur Dan. N'EST-CE PAS ?

Euhh, oui, exact. Mais il y a le repas que prépare Nétie et...
Et on peut l'emporter pour la réunion, pas de soucis !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Oui et puis comme je disais, le micro-management, c'est parfois savoir manger pendant la réunion. Ou parler pendant le repas. Bref.

Ou ça peut se réchauffer. Pas vrai, Nétifer ?

Oui, mais...

Alors c'est décidé ! Oh, et j'emmène ça, dit Angélica en prenant la boite contenant les disques sur la table. On va y jeter un œil.

Sérieusement ? envoie Madelyne aux quatre Sources. Vous croyez que je ne voie pas à quel jeu vous j...

Mais avant qu'elle ne puisse finir, Maccari a déjà sauté sur l'occasion en lui attrapant la main pour l'entraîner hors de la cabane.

C'est une excellente idée ! Allons, Madelyne, je suis sûr que vous avez des tas de choses à me montrer !

Vous allez me payer ça, je vous préviens ! est la dernière pensée qu'elle leur transmet avant de se laisser entraîner.


Dernière édition par Eric le Lun 2 Oct - 0:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 2 Oct - 0:37

Plus loin, à bord de Dan, les quatre compagnons prennent leur repas avec une IA, un hôte invisible et Gurtuk. Forcément, ça a déjà beaucoup jasé au sujet de Maccari.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca lui fera du bien de penser à autre chose. Maccari... Il ne s'arrête donc jamais ?

Moi, j'ai juste hâte de voir l'aveugle.

L'ambassadrice Messaris ? Oh, elle devrait bientôt arriver.

Moi j'ai surtout hâte de voir ce qu'il y a dans ces disques, dit Angélica en en sortant un.

Comment ça marche ?

Il y a une interface psy, de ce côté. Tu vois ?

Oban pose le doigt sur la sienne, et réfléchit un instant au fonctionnement de l'objet, puis pense :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Inventaire.

Alekseï a encore un grand sourire en se remémorant la dernière pensée que leur a envoyé la Directrice, et en imaginant le grand jeu que doit lui sortir Mac à l'instant présent. Mais il se reconcentre.

Et donc, on doit toucher cette interface ? Ce qu'il fait en prenant l'un des disques.

Oban a davantage l'habitude des interfaces psychiques que Alekseï, mais ils savent tous deux s'en servir. La première chose qu'ils constatent c'est qu'il y a une sécurité mais que celle-ci n'est pas activée. Ils pourront la configurer plus tard pour restreindre l'usage du disque à une ou plusieurs personnes.

Quelques secondes de concentration leur suffisent pour afficher dans leur esprit la liste du matériel contenu dans le disque. Seule une petite moitié de l'espace disponible est utilisé, mais il est déjà bien rempli. On y trouve :


Une S.I.M.S. (Shapeshifting Instable Molecular Suit)
Un pack dorsal antigrav
Un générateur de bouclier gravitationnel et électromagnétique individuel
Un générateur de bouclier psionique individuel
Un fusil modulaire de type Avenger
Un pistolet multifonction
Une vibro-dague
Différents types d'explosifs, télécommandables ou non
Un ordinateur de poche haut de gamme
Des lunettes multifonctions
Du matériel de communication varié
Du matériel de surveillance varié
Une pharmacie très complète
Plusieurs med-packs
Des créditubes de différents types (terran, du Noyau, sélucéen, etc.)
Du matériel de plongée et un respirateur longue durée
Du matériel de camping et de survie en milieu hostile, y compris un bateau gonflable
Une caisse à outils assez complète
Des batteries de rechanges adaptables
Du répulsif anti-requins

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Dément. C'est de ca que tu parlais, alors. Et je peux mettre mon sac dedans et tout ?

Ohhh... C'est génial, il y a tout ! Même... Du répulsif anti-requin ? Qu'est ce que ça fout là, ce truc ?

Aucune idée.

Bon, maintenant, essayage : J'ai toujours voulu voir de près comment marchait une S.I.M.S. ! dit la jeune femme en faisant se matérialiser une tenue soigneusement pliée et emballée.

Je vais à côté pour me changer.

OK. Tu nous expliqueras comment ça marche... Et j'imagine que tu vas tester l'Avenger, Nétie ? Moi, de mon côté, j'aimerais bien voir comment fonctionne le matériel de surveillance, mais je n'ai rien à espionner pour l'instant, alors... Pourvu que le petit pervers se charge de l'essayer sur l'attraction du moment, maintenant que j'ai lancé l'idée ! - ricanement mental diabolique -
... Je vais regarder les détails. Et Alekseï vérifie les produits présents dans la pharmacie, aidé par la banque de donnée de Dan, ainsi que les montants présents dans les différents crédit-tubes.

Avant tout je voudrais savoir si il y a des manuels d'instruction pour tout ça... Ah, voilà. C'est là.

Pendant ce temps, Oban fait disparaitre tout son fatras dans le vide et un sourire satisfait apparaît sur son visage. Il pense à une de ses billes. Elle se matérialise dans sa main.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ji, ça va déchirer, tout ce que je vais pouvoir faire avec juste ce petit truc !

T'as pas idée, bonhomme ! Je te montrerai quelques trucs à ma façon, tu verras !

Pendant une bonne heure, nos amis passent leurs équipements en revue. Angélica leur montre comment utiliser leurs S.I.M.S., qui ont déjà une centaine de modèles vestimentaires programmés et qui peuvent en recevoir davantage. Elle aide aussi Nétifer avec le vocabulaire technique, car le terran de la séclantie est encore limité dans ce domaine.


Dernière édition par Xavier le Lun 2 Oct - 3:31, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 2 Oct - 12:39

Lorsque les quatre Sources reviennent finalement à la cabane, ils découvrent une scène plutôt surprenante.

Madelyne est allongée dans la chaise longue, regardant le ciel avec un verre de bourbon dans une main et un joint allumé dans l'autre. Ce qui est surprenant, c'est qu'elle a ôté ses chaussures... et qu'un Maccari en caleçon est en train de lui masser les pieds. Sur la table basse, juste à côté, un jeu de cartes égérian est étalé et les affaires de Mac sont posées en tas non loin.


Alors, jeunes gens ? Contents de votre nouvel équipement ?

Oui, très, mais...

Angélica a un regard équivoque vers le Maccari à demi-nu qui continue son massage. Il n'a pas l'air mécontent de sa position mais a aussi le regard de quelqu'un qui ne comprend pas bien comment il en est arrivé là.

Oh, ça ? Eh bien Mac a voulu m'apprendre à jouer au fedjin, un jeu égérian, et il a voulu pimenter un peu la partie en pariant gages et vêtements.

Il se peut que j'ai oublié de mentionner que j'y avais déjà joué.

Yeah ! Maddie 1, le bellâtre 0 !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne crois pas que ça marche comme ça, Ji. Les points sont bien répartis, je pense. Et puis elle se détend, c'est tout ce qui compte.

C'est cool, Maddie... euh, mademoiselle. C'est de ça qu'on avait besoin depuis le début !

Exactement ! On arrivait à se débrouiller sans, donc "avec", on va faire des étincelles !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Woah, Alec... Mais.. Mais... C'était de l'humour !?

Non, pourquoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh, non, rien...

Avant qu'ils ne puissent poursuivre, Oban reçoit une communication de Dan sur son com.

Oban, mes senseurs détectent un nouvel appareil de petite taille en approche. Il descend dans notre direction et a échappé à mes radars jusque là, et devrait se poser dans moins d'une minute. Oban, excité, poursuit son repas tout en beuglant :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les gars ! Elle arrive ! Elle arrive !


Dernière édition par Eric le Lun 2 Oct - 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Lun 2 Oct - 20:58

Ils voient un petit engin spatial profilé de couleur sombre passer au-dessus des arbres, puis descendre derrière-ceux ci, vers la zone d'atterrissage où se trouvent déjà les autres appareils.

On devraient peut-être aller l'accueillir, non ? dit Angélica en se levant.

Ou la laisser venir à nous, juste histoire de lui faire sentir qu'on a encore des doutes à son sujet, répond Nétifer sans bouger de sa place.

En tout cas, moi j'y vais, dit l'italienne avant de se hâter vers les vaisseaux.

Moi aussi. Et il se dépêche de rejoindre Agrias, aux côtés d'Angélica. Oban reste avec Nétifer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] A quoi ça te sert, de faire du boudin ? Stratégiquement parlant, tu veux qu'elle ne sache pas que tu t'en méfies. T'en fais pas, je m'en méfiais aussi. Mais "Le Saint dans la boîte" m'a fait comprendre qui c'était, et tu sais, si elle est la moitié de ce qu'on m'en a dit, tu peux lui faire plus confiance qu'à Madelyne. Allez, viens, va.

... Ok, dit Nétifer en soupirant.

Madelyne et Mac leurs emboitent aussi le pas. Seul Gurtuk reste en arrière, penché au bord de la rivière, occupé à contempler un poisson multicolore.

Les six Sources arrivent au pied des vaisseaux au moment où s'ouvre la rampe du nouvel arrivant. Quelques instant plus tard, une femme assez petite aux cheveux blancs et vêtue de robes sombres en descend. Il est difficile de lui donner un âge. Oban sait pertinemment qu'elle a au moins deux cents ans, d'après ce que Ji lui a dit, pourtant elle paraît en avoir soixante tout au plus. Sa démarche est lente mais assurée tandis qu'elle se dirige vers eux, ce qui est surprenant pour une aveugle.

Bonjour, mes amis, dit la femme d'une voix qui ne trahit pas plus son âge que son visage presque sans rides.

Alekseï reconnaît sans conteste l'ambassadrice Messaris, qu'il a déjà rencontré, même si elle lui paraît bien plus petite que lorsqu'il était enfant. En fait, elle fait à peine une demi-tête de plus que Oban.

Bonjour, Agrias, dit Madelyne en s'avançant la première, l'air presque intimidée. Cela faisait longtemps.

Oui, bien trop longtemps. Tu as bien grandi, jeune fille. Tu avais... quoi, sept ans, quand nous nous sommes vues pour la dernière fois ? dit-elle en s'avançant pour prendre les mains de Madelyne dans les siennes.

Quelque chose comme ça, oui.

Elle se tourne ensuite vers les autres.

Il va donc falloir refaire les présentations, j'imagine. Je suis Agrias Messaris, consul d'Accadia sur Babylon... mais vous pouvez m'appeler simplement Agrias.

Bienvenue, Votre Excellence. Alekseï utilise le terme diplomatique adapté à un consul étranger pour commencer, puis...
Je suis content de vous voir, Agrias. On a tellement de questions, et vous êtes a priori la seule à pouvoir y répondre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Moi j'en ai une et je ne vous cache pas que la réponse décidera de la suite. Vous savez, actuellement, on a peu de raisons de rester ensemble. Ce serait bien que vous nous disiez pourquoi on a accepté tout ça.

C'est vrai que c'est une bonne question, Oban. Une des premières à poser.
Mais on peut respecter les bons usages, et permettre à Agrias de se mettre à l'aise avant cela ? Son voyage a sûrement dû être long et éprouvant. Surtout à son âge.

Bien dit, Alekseï, dit Maccari en s'avançant vers l'aveugle. Un peu de galanterie.

Puis-je vous offrir mon bras, Agrias ?

Merci beaucoup, jeune homme, répond-t-elle en posant sa main sur son bras.

Maccari Astérionis, je présume ?

Le seul et unique !

Mac guide l'aveugle jusqu'à la cabane. Celle-ci est curieuse de savoir à quoi ressemble le Jardin, car c'est la première fois qu'elle vient en un tel lieu, et l'égérian le lui décrit avec une certaine dose de poésie chemin faisant. Il est évident que Nétifer ronge son frein, encore plus que Oban, impatiente d'en venir à l'essentiel. Quand enfin ils arrivent à leur refuge, Agrias préfère rester debout, expliquant qu'elle vient de rester trop longtemps assise dans son vaisseau. Quand tout le monde est réuni autour d'elle et attentif, elle reprend la parole.

Encore merci, Maccari, dit-elle avant de le lâcher.

Bien... Oban m'a posée une question essentielle. Pourquoi avez-vous décidé de former cette alliance et de vous laisser guider par moi ? La moindre des raisons était de réussir à vous disculper des crimes qui vous sont reprochés afin de ne plus avoir à mener la vie de hors-la-lois. Il reste encore beaucoup à faire en ce sens, mais ce n'était pas votre motivation principale, aussi nous y reviendrons plus tard.

La raison première, c'est que vous avez décidé de vous donner les moyens de choisir votre propre destin. C'est ce que l'Oracle désirait pour vous, et c'est ce qu'elle vous a expliqué dans le message qu'elle a laissé sur Askad-Ys. Je n'en connaît pas les détails, car cette vision n'était destinée qu'à vous et vous avez gardé le secret sur ce que vous avez vu. Néanmoins, vous m'avez dit que, contrairement à ce à quoi vous vous attendiez, Sorcha n'a jamais attendu de vous que vous suiviez des instructions précises, à part une seule : Vous réunir tous les huit au moins une fois. Une fois que cela sera fait, ce sera à vous de décider de ce que vous voulez faire.

C'est en fait tout à fait conforme aux instructions qu'elle m'a laissé à votre sujet : Vous retrouver tous les huit, les huit Sources qu'elle et la Sorcière ont ajouté au processus, vous réunir, puis ne plus intervenir à moins que vous ne demandiez mon assistance.

Quelque chose vient de frapper Oban : Plus Agrias parle, plus il a le sentiment d'avoir déjà entendu cette voix.

Mais qu'est-ce qu'elle attendait de cette réunion ? Pourquoi nous rassembler tous les huit au même endroit juste une fois ? Il est censé se passer quelque chose de spécial ?

Rien de visible, non, mais cela est censé vous libérer de l'influence de la Veille du Temps.

Mais... c'est possible ? Et puis... l'Oracle a bien fait des prédictions à notre sujet, non ? Si la Veille n'avait plus d'influence sur nous...

Vous n’apparaîtriez plus dans aucune prophétie, c'est exact.

En fait, Sorcha elle-même, tout Oracle qu'elle soit, ne pouvait plus rien voir à votre sujet à partir du moment de votre réunion. Rien n'indiquait qu'il vous arriverait quoi que ce soit de néfaste, et pourtant vous disparaissiez totalement de tous ses tirages. La Veille cessait d'avoir le moindre plan pour vous.

Ce qui veut dire que jusque là, elle sait tout. Et après, nous seront libres ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Libres ? Avoir une destinée, ce n'est pas une fatalité, on le sait. Et ce n'est pas une prison non plus. En tous cas, ça explique l'Acrobate.

Dîtes, mamie, j'ai déjà reconnu votre voix lors de nos premières rencontres ? Vous m'avez rencontré à quel âge, exactement ?

Quand je t'ai secouru alors que ton vaisseau était en perdition, après ta fuite hors de la Fédération du Noyau. Déjà sur Babylon tu t'étais souvenu de cet épisode. Tu n'étais pas aussi évanoui que je le pensais, ce jour-là.

Et tu as tout à fait raison, le destin n'est pas une fatalité, mais il est plus facile de choisir le sien lorsque l'on a pas à lutter contre celui que la Veille veut nous voir accomplir, comme il est plus aisé de ramer sur un lac sans vague que contre le courant d'une rivière.

Donc oui, vous serez libre, au moins de l'influence de la Veille.

C'est évidemment ce que je voulais dire. Et j'ai moi aussi des questions personnelles, mais elles attendront. Même si savoir si ma famille va bien, c'est primordial... Mais passons. Je dois montrer l'exemple.
Qu'est ce que vous... Enfin, l'Oracle, j'imagine... Avez prévu pour nous, après l'opération de la Marjorie-Céleste ?

De continuer à chercher les huit, et il se trouve que pendant que vous étiez sur la Marjorie-Céleste, nous avons justement retrouvé la septième Source... à un endroit fort inattendu. Elle se trouve actuellement en espace drass.

Il y a des humains chez les drass ?

Assez peu, quelques dizaines de milliers tout au plus, mais oui, il y en a. Des hommes ont été capturés par des drass il y a plusieurs milliers d'années de cela, pendant le premier exode, et leur peuple a subsisté en esclavage depuis tout ce temps.

J'ai envoyé un agent mener une enquête sur place, et je dois reconnaître que j'ai été très surprise de le voir revenir avec un message pour moi. Un message du seigneur Xardass en personne.

Attendez... LE Xardass ? Le nouveau "roi-dieu" des drass ?

Exact. J'ai été très étonnée de constater qu'il savait exactement ce que nous cherchions, et encore plus qu'il ait formulé une invitation pour que l'un de vous puisse rencontrer la Source en question. Il accepte que l'aîné d'entre vous vienne sur son territoire, mais seul.

Vous voulez que j'aille en espace drass ? Sérieusement ?

Non. Ce n'est pas de vous que je parle. L'invitation du seigneur Xardass vaut pour la Source qui a été donnée à un hôte la première, dit l'aveugle en se tournant vers Oban.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

Oban, seul chez les Drass ? Ce n'est pas possible !
Vous ne vous rendez pas compte... Il n'y connait rien en diplomatie, il ne connait pas leur civilisation et il s'énerve pour un rien ! Ça mènerait à une catastrophe !

Oui, si vous voulez d'un casus belli pour déclencher une guerre avec eux, allez-y !
Ça c'est vraiment l'idée la plus idiote du jour !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suis là.

Exactement ! Alekseï jette un regard vers tous les autres qui ne semblent pas s'offusquer pour l'instant, avant de se retourner vers la séclantie.
A la limite, avec quelqu'un de sensé avec lui, comme Nétifer ou moi, ou même Angélica, pourquoi pas... Mais seul ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est bon, vous avez fini ? Déjà, je m'y connais plus en tout ce qui touche aux Drass que vous. Quoi que tu aies appris à ton école, Alec. Moi, j'en ai rencontré, des Drass. Des vrais. Je sais comment ils pensent.

Et j'attends ça depuis des mois ! Même Epsylom m'y a préparé ! J'ai fini deux bouquins d'histoire Drass et un d'histoire Turque pendant le trajet. Tous mes défauts, chez les Drass, ce sont des qualités. Et s'il doit parler spécifiquement à ma source... Je n'ai pas vraiment le choix, si ?

J'accepte avec plaisir l'invitation du dieu vivant, mamie.

Catastrophe... , pense Alekseï en baissant les yeux.

On ne peut pas laisser faire ça ! Madelyne, dites quelque chose, enfin ! Vous savez comment il est !

Williams semble hésitante.

C'est vrai, mais... Oban a fait beaucoup de progrès ces derniers temps, je trouve.

Et puis il ne serait pas vraiment seul. Il a Ji avec lui, et il n'y a personne ici qui connaisse les drass aussi bien que lui.

Ça c'est sûr. Je les ai croisés un paquet de fois, les gros méchants gris... Et il ne faut pas les prendre à la légère, bonhomme. On peut le faire, hein, mais il va falloir marcher sur des œufs.

Mais si tu es sûr de toi, j'en suis !

C'est pas vrai... et toi, Mac, tu vas nous dire que tu es d'accord aussi ?

Eh bien... Ça tient du "ça passe ou ça casse", mais j'ai toujours été pour que les jeunes se confrontent très tôt à des expériences enrichissantes. Et puis si il est l'invité du seigneur Xardass en personne, il devrait être en sécurité tant qu'il ne fait pas n'importe quoi. Les drass sont très stricts sur ce genre de choses.

Dans ce cas, j'imagine que c'est décidé.

Oban, tu te sens vraiment prêt pour ça ? Tu es certain ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous allez voir ! Je sais pas ce qu'il veut de moi, mais je règlerai le problème. Et je ramènerai la source. Je l'ai vu en vision, que j'allais aller chez les Drass, alors... Si pour le moment on est liés à la Veille comme tout le monde, on a pas vraiment le choix, pas vrai ? Tout ce qu'on a vu est voué à arriver ?

Non, absolument pas. Mais aller dans le sens du destin fait de la Veille ton allié au lieu de ton ennemi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Encore mieux !

Alekseï soupire, et se met un peu en recul de la conversation tout en s'approchant de Nétifer.

On aura fait ce qu'on a pu. Mais là, c'est foutu : il est remonté à bloc. Et avec les autres qui le soutiennent...
Au pire, s'il s'attire trop d'ennuis, on ira le sortir de là...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] TU SAIS QUE JE T'ENTENDS, HEIN ?

Désespérée, Nétifer va chercher la boîte à cigare pour étouffer ses craintes.

Bien. Oban répondra donc à l'invitation du seigneur Xardass. Maintenant, cette question étant réglée, il en est une autre que nous devons aborder.

Sur Babylon, avant que vous ne deviez fuir, je vous ai fait une promesse, celle de veiller de mon mieux sur vos familles et vos proches...

Alekseï, qui allait s'éloigner encore un peu plus - après tout, puisqu'on écoute pas son avis... - , se fige net.

... Regard inquiet vers Agrias.

...Et nous avons un problème.

Avec qui ? demande Angélica, soudain angoissée elle aussi.

Pas avec vous, Angélica. Ni avec Alekseï. Vos deux familles vont parfaitement bien.

Et Oban, pour ce qui est de Dan, je suis toujours à sa recherche, mais je n'ai pas encore pu le localiser.

Non, le problème est de votre côté, dit Agrias en regardant Nétifer. Les voyants à mon service sont formels. Il va arriver quelque chose à...

...à mon père ?

Non. A votre sœur. Elle va mourir, très bientôt. Assassinée.

Un silence de mort suit cette annonce, tandis que la séclantie repousse sa boite vers angélica et serre les dents en fixant l'aveugle.

C'est inéluctable ?

Bien sûr que non, sinon à quoi bon pouvoir prédire ce genre de chose. Il reste une chance d'agir... Si vous le désirez.

A nouveau, Nétifer reste silencieuse, la mâchoire crispée.

Alekseï brûle d'envie de lui proposer son aide. La mort du frère de Luna est encore très vivace dans son esprit, comme un constat d'échec qu'il ne veut pas revivre.
Mais c'est évidemment à la séclantie de parler en premier. Aussi, il attend en la regardant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Désolé, Net, mais je vais avoir du mal à échanger sur ce coup. Quoi que, si je pouvais retarder le truc avec le dieu-roi-je-sais-pas-quoi, là... Je pourrais lui venir en renfort. Et une fois que ça serait réglé, je vais chez les Drass, et elle va sortir Dan. La pauvre, on dirait qu'elle va rompre, là. Elle était tendue, et on vient de lui asséner un coup imprévu.

Au bout d'un moment, la séclantie reprend la parole.

Très bien... Qu'est-ce que je peux faire ? dit-elle presque à contrecœur.

Si vous voulez avoir une chance de la sauver, il va vous falloir retourner chez vous, en espace séclanti, et rapidement.

Vous réalisez que je ne sais même pas où elle se trouve ?

Moi je le sais. Je peux vous fournir une destination, mais vous devrez être là-bas dans deux mois au plus.

Mais... même en empruntant une porte d'accélération HS, les territoires séclantis sont à trois mois de voyage au mieux.

Pas pour le Nastrama. Je peux l'emmener là-bas dans les délais... Si Nétifer peut supporter de passer tout ce temps à mon bord, bien sûr.

J'imagine que je n'ai guère le choix.

C'est certain. Mais ça va bien se passer. Je ferai attention à ce qu'il n'y ait pas de malentendus.

... Enfin, si tu acceptes que je t'accompagne. J'imagine qu'un coup de main pour empêcher l'assassinat de ta sœur ne sera pas de trop, n'est-ce pas ?

Oui, je suppose. Merci.

Si il n'y a pas d'autre urgence, j'en suis aussi. Et puis j'ai toujours eu envie de voir les mondes séclantis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mamie,  c'est pressé le truc avec le dieu ? Ou je peux aider Netifer d'abord ?

Désolée, Oban, mais on ne fait pas attendre quelqu'un comme le seigneur Xardass.

De plus, retrouver les huit le plus rapidement possible est une priorité. Si jamais l'un de vous venait à manquer, la réunion serait impossible et tout nos efforts auraient été vains. Nous avons déjà cru avoir échoué avec la mort de Sybil...

, Merci, Oban, mais ne t'inquiète pas. J'ai toute l'aide qu'il me faut et c'est beaucoup moins important que ta mission... Sur laquelle tu vas rester concentré, bien sûr !

Je vais tout de suite contacter le Nastrama, fait Mac en se levant. Mais calculer le meilleur trajet et prévoir les ravitaillements en route va prendre quelques heures.

Tant mieux. Cela me laissera le temps d'expliquer à Nétifer les éléments en ma possession au sujet de sa sœur, mais aussi de répondre à vos autres questions, car j'imagine que vous en avez ?


Dernière édition par Eric le Mar 3 Oct - 22:54, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 3004
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Mar 3 Oct - 23:10

Ooh oui ! On a déjà fait une petite liste commune, et j'imagine qu'il y a des questions personnelles, plus toutes celles qui se rajoute à chaque fois que vous parlez, Agrias !

La question de nos visions, à Oban et moi, pour commencer ? Je lui laisserai le soin d'expliquer la sienne, mais la mienne était vraiment étrange et impliquait l'Oracle, si Madelyne a raison.

S'en suit la description la plus précise possible de ce qu'il a rêvé. Mais aucune de ses conclusions personnelles.

Vous en pensez quoi, Ambassadrice ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Moi ma vision, à part pour retrouver le château de mon père, mais sinon je m'en fous pour le moment.

D'après votre description, Alekseï, je dirais qu'il s'agissait bien de Sorcha.

Malheureusement, je ne sais pas tout au sujet des prédictions qu'elle a pu faire à votre sujet. De plus, vous n'étiez même pas nés au moment où elle a fait ce tirage, loin de là, aussi il serait très hasardeux de tenter de lier les cartes que vous avez vues à des personnes en particulier. J'ai appris il y a longtemps que tenter d'interpréter les tirages de l'Oracle soi-même était vain... et même dangereux. Si j'étais vous, je me contenterais de l'explication qu'elle en donnait dans la vision : C'est probablement la plus fiable qu'il vous sera donnée d'entendre.

Tu vois, bonhomme ! Exactement ce que je te disais : Ne jamais essayer de jouer les oracles quand on en est pas un !

Désolée de ne pas vous être d'une plus grande aide à ce sujet... mais je peux toujours décrire ce tirage à des accadiens plus versés que moi dans l'art de la divination et leur demander ce qu'ils en pensent.

Je veux bien, si vous ne révélez pas que c'est moi qui ai vu ce tirage...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Vous savez quoi, d'ailleurs, sur le long couteau ?

Ah... Le Long Couteau. Oui, il faut que je t'explique tout cela à nouveau.

Tu sais déjà que tu es le fils biologique de Herdogan Uzun Bıçak, le maître du Long Couteau, n'est-ce pas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, j'ai ré-appris ça y'a peu... Je ne sais pas grand chose pour le moment. Mais je suis son fils, j'ai hérité de la source de Sybil, donc j'imagine que le couteau la lui a prise de force. Ils font de la magie. Ils sont turcs, vivent dans un château. Et quand les filles de mon père échouent, il les met dans un four pendant un mois.  Oban est blasé, presque sur ses gardes, à cet instant. Je n'en sais pas plus. J'aimerais savoir qui m'a enlevé à eux. Et Dans quelles circonstances.

Ta mère biologique, si ce que j'ai pu glaner comme histoires est exact. Elle a voulu te soustraire à Herdogan et t'a confié à de lointains cousins à elle. Ce sont eux qui t'ont tenu lieu de famille après ça... jusqu'à ce que le Long Couteau les retrouve et se lance à leur poursuite.

Et qu'est-ce qui est arrivé à la vraie mère de Oban ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh, oui, bonne question, ça. Si vous aviez son nom, aussi...

Je l'ignore. On a plus jamais entendu parler d'elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde... Elle aura fini dans un four, connaissant l'animal.

Tu dois comprendre à quel point tu es important pour Herdogan, Oban. Tu es son unique héritier mâle, et le seul qu'il aura jamais.

Il semble pourtant tout à fait capable d'avoir des enfants, non ?

Mais pas des garçons.

Ce que je vais vous raconter, je l'ai appris en glanant des histoires qui ne sont guère plus que des rumeurs. Tous ceux qui connaissaient intimement Herdogan ont disparu de la circulation depuis longtemps et il m'a été très difficile de réunir des informations sur les Uzun Biçak. Leur organisation est si bien cachée que même les autorités terrannes n'en ont jamais entendu parler, ou alors ils ne croient pas à son existence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Attendez, Attendez, Attendez... Je croyais qu'on était "super-fertiles" !? Il n'a pas de source pour lui-même ?

Si, mais... Mieux vaut que je commence par le début. N'oubliez pas, encore une fois, que ce que je vais vous conter ici est une suite de déductions plutôt que des faits avérés.

Herdogan vient d'une famille de sorciers dont la tradition remonte à la Terre pré-Exode. Ils n'ont jamais été parmi les plus puissants, mais plutôt parmi les plus secrets. Bien avant de recevoir une source, Herdogan était un jeune apprenti doué, peut-être le plus doué depuis très longtemps, mais cela ne lui suffisait pas. Il voulait toujours davantage de pouvoir, aussi il conclut un pacte avec une entité d'au-delà du Voile. Selon les histoires, il s'agirait d'un djinn, d'un efreet, voire même d'un démon, mais peu importe : Il reçu les pouvoirs qu'il convoitait mais trompa la créature et la détruisit. Toutefois, le djinn eu le temps de le maudire avant de disparaître, le condamnant à ne jamais avoir de descendance mâle, le privant ainsi d'un héritier tel qu'il en rêvait.

Ce n'est que plus tard, alors qu'il avait déjà passé la trentaine, que Herdogan reçu une Source.

J'avais compris que les Sources étaient plutôt données à des enfants, d'ordinaire, non ?

C'est presque toujours le cas aujourd'hui, oui, mais quand la distribution a commencé, certains des individus les plus à même d'en recevoir une avaient eu le temps d'atteindre l'âge adulte. C'est ce qui s'est passé pour Herdogan.

Après avoir tué son père, il hérita des ressources de ce dernier et les fit fructifier, employant tous les moyens à sa disposition pour accroître son pouvoir séculier comme son pouvoir occulte. Je pense que l'un de ses buts principaux était d'acquérir les moyens de briser la malédiction.

Il a dû y parvenir, puisque Oban est là.

Une brèche temporaire dans cette malédiction est tout ce qu'il a pu obtenir, apparemment. Nous ne savons pas exactement jusqu'où il a dû aller pour pouvoir concevoir Oban, mais il a dû profiter d'une conjonction d'éléments qui ne se reproduira pas de sitôt. Si c'était le cas, il n'investirait pas autant de ressources pour retrouver son fils; il en aurait conçu un autre.

Mmmm... Le Long Couteau est donc plus dangereux que je ne l'aurais cru. Pour moi, c'étaient des "seconds couteaux", sans jeu de mot, ... Mais il faut que je m'en souvienne, je la ressortirai, celle-là... , mais qui essayaient de se faire une petite place au soleil avec quelques notions rudimentaires de politique et de sorcellerie.
Le fait que le chef de famille ait une Source et soit un mage doué change la donne. Le fait qu'Oban soit le seul héritier la change aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mais vu qu'il est immortel, pourquoi il veut un héritier ?

Pour transmettre son savoir ? Par respect pour ses traditions ? Ou peut-être pour des raisons moins avouables ? Je l'ignore, Oban. Je ne sais pas ce qui motive Hardogan Uzun Biçak, ni quels sont ses plans. Simplement réussir à m'assurer de sa simple existence et apprendre quelques détails sur lui s'est déjà révélé très difficile.

Et de quels genres de ressources dispose le Long Couteau ? Quels sont leurs activités ? Leur niveau d'Influence ?

C'est difficile à établir, mais je peux déjà vous assurer qu'ils se mêlent très peu de politique. Leur pouvoir s'exerce davantage dans le monde occulte, et surtout dans le monde criminel. Ils ont des connexions avec presque toutes les organisations malhonnêtes terrannes qui ont un peu d'envergure, à qui ils fournissent sortilèges et artefacts; c'est leur fond de commerce principal.
En fait, je soupçonne même qu'ils aient occasionnellement des liens avec de telles groupes à l'échelle galactique, comme les Sec-buk-tras séluçéennes, le High Noon ou les Lames Noires jagers. Mais encore une fois, je ne saurai prouver ce que j'avance : Ils sont extrêmement doués pour masquer leurs agissements, et procèdent presque toujours à travers une impressionnante succession d'intermédiaires.

Donc peut-être un lien avec les красные братья. Eux, ils ont de "l'envergure". Plus j'y pense et plus je crois qu'en tant que "terroriste", nous devrions profiter de cette réputation pour mieux connaître les réseaux sous-terrains... On n'en aura peut-être plus l'opportunité une fois blanchis.

Pourtant Verda agit au grand jour, non ?

Ah... Verda Uzun Biçak, la fille aînée... Oui, vous avez raison. J'en ignore le pourquoi, mais elle est l'exception.

Et malgré cela, cette femme est plus insaisissable qu'une anguille.

Il faut avouer qu'elle est très douée. Et sa servante encore plus. On ne vous a pas fait de rapport sur l'épisode de la Marjorie-Céleste, d'ailleurs ? Il faudra faire ça, après...

Excusez-moi ? Vous avez... rencontré Verda Uzun Biçak ? Face à face ? fait l'aveugle, surprise pour la première fois depuis le début de la conversation.

Exact. Elle nous a bien roulé lors de l'évacuation du vaisseau. Elle nous a subtilisé le journal d'Arloc.

Enfin, pour être honnête, vous avez essayé de la rouler les premiers avec le journal... Elle s'est juste montrée plus maligne que vous, dit Angélica avec un regard vers Mac, qui est bien obligé d'acquiescer à contrecœur.

Mais c'est Oban qui a le plus été en contact avec elle. Oban ?

Soudain, Oban se souvient de détails... Qu'il décide de garder pour lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est vite dit. On est allé au restaurant ensemble, elle a ri quand je lui ai donné le nom de ma couverture, elle a dit être dans  l'import-export, et s'est tirée en payant la note. Elle était irritée par les autres clients... Et je crois que parfois, elle arnaque les siens. Et elle est née sur New Jerusalem. Pourquoi m'avoir dit ça... ? Elle a des serviteurs qui pratiquent la magie, mais on ne l'a pas vue faire, elle.

Et c'est tout ce que je sais.

C'est... surprenant. Et donc, tu penses qu'elle pourrait trahir le Long Couteau ? Pourquoi cela ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hein ? Qui a dit ça ? J'ai même pas pensé ça. Enfin, je crois pas... Vous lisez mes pensées, mamie ?

Tu viens de dire que tu croyais que parfois elle arnaquait les siens. Pour des gens comme sa famille, de l'arnaque à la trahison, la frontière est mince. Très mince.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, non... Enfin, je ne sais pas. Elle a dit qu'elle vendait des babioles aux gens et parfois ils n'y connaissent rien alors elle leur donne des faux, c'est ses clients qu'elle arnaque.

Mais vous soulevez une question intéressante : Pourquoi elle n'a pas essayé de.. Je ne sais pas moi, me marquer ou m'enlever ou... Enfin, elle doit bien avoir pour mission de me ramener, non ? Mais elle n'en a rien fait. Je me demande même si elle l'a dit à son père. Et je ne serais pas si étonné qu'elle ne l'ait pas fait.

Il faut dire qu'il y avait ce quelque chose chez elle qui... Je ne sais pas pourquoi, mais même avec le recul, je ne crois pas qu'elle ait été une menace pour nous ce jour-là.

Je vous suggèrerais tout de même de rester très méfiants si vous deviez la recroiser un jour. Elle a déjà laissé des morts dans son sillage, beaucoup de morts.

En fait, on sait qu'elle ne voulait pas te ramener chez son père. Elle aurait pu le faire trèèèès facilement.
Vous vous souvenez, on ne savait pas encore que nous étions immortels, et quand tu es mort, on a sérieusement pensé à envoyer ton corps dans l'espace.
Elle aurait pu te récupérer après cela. Et pourtant Verda nous a dit de ne pas le faire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah bon ? J'étais trop décédé pour m'en souvenir... Mais c'est toujours sympa d'apprendre que vous vouliez me jeter dans l'espace. Mais bref, en effet, c'est très bête de sa part.

On voulait faire des funérailles égériannes, et techniquement, ils éjectent le corps dans l'espace, donc...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et au fait, mamie... C'était qui l'homme avec vous quand vous m'avez récupéré dans mon vaisseau ?

Agrias fronce les sourcils.

Il n'y avait aucun homme avec moi.

J'y pense seulement maintenant, mais vous avez pensé à nous apporter de nouveaux communicateurs sécurisés ?

Un peu malpoli, Oban coupe clairement Alekseï pour faire une de ses imitations :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hem...

"- Il est si jeune. Tu crois qu'il peut y arriver ? Il est si différent d'elle.

- Nous n'avons pas vraiment le choix. Il faudra qu'il soit à la hauteur.

- Il ne souviendra pas de tout ça, tu est sûre ?

- Non. Il croira avoir été secouru par une nef sélucéenne, en route vers chez nous. Nous allons faire remettre en état son appareil.

- Oban Cross, tu es notre dernier espoir. Bonne chance."

Vous devez bien reconnaître les voix, au moins ?

Tu n'étais vraiment pas évanoui, alors... mais un peu sonné quand même, car la seconde voix était celle d'une femme, dit-elle avec un sourire amusé, comme si elle s'imaginait déjà rapporter cet échange à quelqu'un. Une femme dont je tairai le nom, car je ne trahis jamais les secrets qui m'ont été confiés.

Et oui, Alekseï. Ils sont dans mon vaisseau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non mais elle est sérieuse la vioque ? Elle vient modifier ma vie de fond en comble, elle vaut me faire faire des trucs aberrants, et elle estime que j'ai pas le droit de savoir ???

Parfait.
J'imagine que nous allons devoir nous séparer très bientôt, donc c'est important de les récupérer.

Je suis désolé de vous demander quelque chose d'aussi futile, mais, avant que vous n'abordiez les données que vous possédez sur la tentative d'assassinat de la sœur de Nétifer, je voulais savoir...

Les miennes, de sœurs... Elles vont bien ? Je sais qu'elles ne sont pas en danger, mais je voulais savoir si leurs études se passent bien. Si elles ont des amis, si père, mère, Duncan et Anastasia ne sont pas trop durs avec elles, si elles pensent à moi, ce genre de choses...

Et mon frère ? Toujours officier dans la Flotte ?

Oui, votre frère est toujours dans la Flotte, et il vient d'être promu officier en second sur un croiseur. Sa carrière avance très vite pour quelqu'un d'aussi jeune.

Quant à vos sœurs, elles vont bien, mais comprenez que si je garde un œil sur elles, je ne vais pas jusqu'à m’immiscer dans leur intimité quotidienne. Toutefois, j'aurais tendance à dire que tout se passe pour le mieux, même si Natasha et votre père semble un peu en froid récemment. Si vous voulez mon avis, cela est dû au fait qu'à quinze ans passés, elle commence à s'intéresser aux garçons et...
...eh bien vous savez comment est votre père, n'est-ce pas ?

Quinze ans... la mention de l'âge de sa soeur rappelle à Alekseï que si pour lui seulement un peu plus de deux mois ont passé, cela fait en fait près d'un an qu'il ne l'a pas vue.

Et mes parents ? Ils vont bien ?

Très bien, oui. La santé de votre père va beaucoup mieux et ils viennent de passer trois semaines chez votre tante, sur Komina VI.

Si vous voulez leur écrire, je transmettrais le message, comme je l'ai déjà fait.

L'offre vaut aussi pour vous Alekseï, même si vous n'en avez jamais profité jusque là.

Non. Ça causerait plus de problèmes qu'autre chose.
Tout le monde va bien, c'est l'essentiel...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Donc en gros, je suis le seul qui ait une famille complètement folle. A part Dan... Qui est finalement une sorte de cousin.


Dernière édition par Nicolas le Ven 6 Oct - 17:36, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Sam 7 Oct - 6:24

Et si on reparlait de ce qui s'est passé sur Babylon quand tout ça a commencé ? Luna nous en a raconté une partie, mais elle n'avait pas autant de détails que vous.

Bien sûr. Et que vous a dit Mlle Fitzroy, exactement ?

Que vous vouliez arranger une première rencontre entre nous, mais que vous aviez dû changer vos plans suite à l'arrivée d'un agent de l'Ennemi, un homme se faisant passer pour un lobbyiste politique.

Oui, c'est cela. Il se faisait appeler Kel Conroy. Sa présence faisait peser une menace sur vous, mais c'était aussi le signe que l'Ennemi était de retour. Cela m'a obligé à accélérer mes plans. Je ne pouvais plus attendre : Il me fallait vous parler, tout vous raconter et requérir votre aide pour trouver le reste des huit au plus vite.

Qu'est-ce qui pressait autant, d'un seul coup ? Vous ne pouviez pas vous occuper vous-même de ce type ?

Si, mais... Désolée, je vais devoir faire une petite digression.

Il y a une quarantaine de cycles, quand le plan de l'Orikan a débuté et que les sources commençaient tout juste à être distribuées, on a soudain assisté à une recrudescence de l'activité de l'Ennemi, chez les terran mais aussi partout ailleurs dans la galaxie. Des agents se manifestaient dans des centaines d'endroits, plusieurs flottes entières de vaisseaux à son service furent signalées, et de nouveaux types de créatures corrompues toujours plus dangereuses apparurent. Les sources humaines, ou les "saints" si vous préférez, tentèrent d'endiguer la montée en puissance de l'Ennemi, mais ses serviteurs se multipliaient plus vite qu'ils ne les détruisaient.

Et soudain, il y a maintenant presque trente cycles, les saints disparurent, et l'Ennemi avec eux. Plus aucune activité de sa part, plus aucun signalement, rien du tout. Cela a duré ces trois dernières décennies. Il y a bien eu quelques rumeurs depuis une dizaine de cycles, mais aucune de vérifiée. L'agent de l'Ennemi présent sur Babylon était le premier indice indéniable de son retour.

C'est pour ça qu'ils ont tous disparu ?!? Ils ne m'ont jamais rien dit avant que...

J'imagine qu'ils ont voulu vous préserver.

Evidemment, avec l'Ennemi de retour, il devenait urgent de tous vous retrouver et vous réunir. Je ne pouvais plus me permettre de perdre du temps. Je vous ai donc conseillé de partir au plus vite mais... C'est là que vous avez décidé de jouer les héros et de mener votre propre enquête sur Mr Conroy.

Et pourquoi est-ce qu'on aurait fait ça ?

En fait vous et Alekseï aviez déjà croisé Mr Conroy lors de soirées mondaines réunissant des diplomates, et vous craigniez de laisser quelqu'un d'aussi dangereux traîner autour de vos familles, surtout lorsque Alekseï s'est rappelé l'avoir vu parler à une de ses sœurs en au moins une occasion. Angélica était du genre à être toujours prête à aider, et pour ce qui est de Oban... J'imagine qu'il aura suffit que vous lui disiez de rester en dehors de ça parce que "il était trop jeune" pour le décider.

Toujours est-il que vous avez commencé à le surveiller, jusqu'à découvrir en espionnant les conversations de ses hommes qu'il projetait d'assassiner un élu terran, le sénateur Kuona. Vous avez essayé de prévenir le sénateur mais il ne vous a pas cru aussi vous l'avez kidnappé avant l'arrivée des tueurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Donc c'est lui que l'on me voit embarquer sous la menace dans la voiture...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et ll'homme qu'Angie a tué ? C'était un gars horrible qui le méritait, pas vrai ? Si vous en savez plus là-dessus, je crois que ça lui ferait du bien de savoir pourquoi elle a fait ça.

C'est sur Kel Conroy que Angélica a tiré, et j'ai bien peur qu'il n'ait pas succombé à ses blessures. Toutefois, l'évènement ayant eu lieu en public, cela a suffit à détruire sa couverture et à l'obliger à quitter Babylon. Je n'ai pas réussi à retrouver sa trace depuis ce moment-là.

J'imagine que tirer sur un agent de l'Ennemi ne compte pas vraiment comme un crime...

Et l'homme qui nous a fait désigner comme terroristes, Ronal Assett, quel est son lien avec tout ça ?

Je n'ai pas réussi à trouver la moindre connexion entre le sénateur Assett et Mr Conroy. En fait, il est très plausible qu'il ait simplement profité de la situation. En vous faisant rechercher par la sécurité terranne, il voulait probablement tenter d'obtenir un levier pour faire pression sur les pères respectifs de Alekseï et Nétifer pour des manœuvres purement politiciennes.

Evidemment, vos pères étant tous deux du genre inflexible et incorruptible, cela n'a pas eu l'effet escompté. Toutefois, il en irait peut-être autrement si vous étiez arrêtés.

Nétifer a un reniflement dédaigneux.

C'est bien d'un terran de penser que m'utiliser suffirait à pousser mon père à se compromettre, quand bien même je devrais passer ma vie en prison.

Mon père non plus ne marcherait jamais dans ce genre de combine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On va dire que je ne me sens pas visé par la remarque hyper raciste.

Mamie, on sait quoi sur ce genre d'agents ? Comment ils sont recrutés, comment les tuer pour de bon ?  Quelque chose ? On va être amenés à en croiser, des euh, comment vous aviez dit ? Des "créatures corrompues" ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

Avec un peu de chance, pas dans l'immédiat, mais qui sait.

La dernière fois vous m'aviez demandé les même choses, et malgré une discussion assez longue sur le sujet nous avions eu du mal à en faire le tour. C'est pour cette raison que cette fois je vous ai amené des cristaux de données contenant tout ce que j'ai pu obtenir comme informations sur l'Ennemi. Ce sont pour la plupart des archives léguées au Sélénium ou aux accadiens par les Saints, mais certaines viennent aussi des archives de la Lumière, ou même de découvertes archéologiques ayant révélé que d'anciennes civilisations avaient déjà des connaissances sur l'Ennemi et ses servants.

Eh bien ça nous fera de la lecture pendant le voyage.

Une dernière chose : Le message que l'Oracle a laissé pour nous, nous pouvons le revoir ?

Oui, mais pour cela il nous faudra retourner à Askad-Ys, la cité blanche. Je m'arrangerai pour que ce soit possible dès votre retour.

Excusez-moi, mais... maintenant que vous avez posé la plupart de vos questions, jeune gens, j'aimerais parler un peu seule à seule avec Agrias. J'ai... quelques petites choses à rattraper.

Vous n'y voyiez pas d'inconvénient, Agrias ?

Nullement. Et rassurez-vous dit l'aveugle aux quatre jeunes sources, je répondrai à vos autres questions avant votre départ, si vous en avez.


Dernière édition par Eric le Dim 8 Oct - 10:08, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Dim 8 Oct - 10:20

Tandis que Madelyne et Agrias s'éloignent pour parler, nos quatre amis restent seuls en attendant le retour de Mac, parti contacter le Nastrama.

Alors, qu'est-ce que vous pensez de tout ça ?

Elle est peut-être bien réglo, mais... il y a un truc chez elle que je n'aime pas beaucoup. C'est comme si elle nous disait toujours la vérité, mais seulement une partie de cette vérité.

D'un autre côté, le peuple accadien est connu pour être très secret.
En plus de ça, elle est ambassadrice : c'est presque une déformation professionnelle de ne pas dire tout ce que l'on sait...

Moi, elle m'a fait bonne impression, en tout cas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je reviens. Oban se retire précipitamment vers Agrias et Madelyne.

Et Nétie... On va faire le maximum pour ta sœur et on s'assurera qu'il ne lui arrive rien, d'accord ?

Merci mais... Pfff... non, rien, laisse tomber.

Ecoute, je sais que c'est risqué de faire ce genre de promesse, mais je le pense vraiment.

C'est pas ça. C'est juste que... ma sœur et moi, on ne s'est pas quittées en très bon termes, la dernière fois, et... disons que je ne sais pas si elle sera vraiment ravie de me voir et je ne m'imaginais pas voler à son secours. Mais je le dois, alors...

Je sais que ça ne va pas te plaire, Nétie. Je sais bien que tu n'aimes pas parler de ta vie privée...
Mais il faudrait que tu nous parles de ta sœur, de votre histoire et de vos différents. Je ne connais même pas son prénom !
Quand on sera sur place, ce seront peut-être de petits détails qui nous permettront de prendre les meilleurs décisions. Peut-être de la sauver.

Tu sais, mon frère et moi on s'est aussi aussi disputés. Très violemment. On se déteste vraiment, en fait. C'est un sale con...
Mais je suis sûr qu'il viendrait à mon secours s'il le devait, s'il le pouvait. Et moi aussi. C'est toujours comme ça, les familles !


Ce qui me fait penser qu'il faudra que je demande à Agrias le nom du vaisseau sur lequel il officie en tant que Second...

Ne vous inquiétez pas. Je ne vais pas vous demander de plonger là-dedans avec moi sans rien vous raconter... mais si il nous faut deux mois pour y aller, on a tout le temps pour ça.

Bon, je suppose qu'on devrait commencer à aller chercher nos affaires sur Dan, ajoute-t-elle en se levant.

Oui, tu as raison. Mac a dit qu'il y en avait pour quelques heures avant le départ, mais autant se tenir prêts.

On va faire ça...
Et c'est vrai que deux mois, c'est long. Mais on aura plein de choses à faire ! Ne serait-ce qu'apprendre quelques bases du langage Séclanti... Je ne sais dire que "bonjour", "au revoir", "merci", ainsi que "je t'aime"... Plus quelques insultes et compter jusqu'à dix !
'Fin, les premiers trucs que l'on apprend dans toute langue étrangère...

Et commander à boire, non ?

Exact ! Je connais l'expression aussi ! Grand sourire. En fait, j'en sais plus que je ne pensais !
Sans rire, j'ai aussi appris quelques verbes de base, les pronoms, tout ça, mais on aura quand même besoin de cours intensifs...

Tu pourras nous aider, Nétie, n'est-ce pas ?

Bien sûr. Même si vous aurez des traducteurs, ce sera mieux si vous pouvez comprendre un minimum sans eux.

Alekseï tout en se dirigeant vers Dan pour faire son paquetage, continue de discuter avec la séclantie et l'italienne.

Oui. Personnellement, je considère qu'apprendre un minimum la langue du peuple chez qui l'on séjourne, c'est une simple forme de respect. Et que les communicateurs, même si c'est super pratique, ça incite à une certaine paresse intellectuelle.

D'ailleurs, en parlant de séjourner... Comment ça se passe pour les étrangers, chez toi ? Nos identités fonctionneront ? Et comment allons-nous justifier notre présence à tes côtés ?

Je suis toujours la fille du général Krantz; cela devrait aider. Et puis ça dépend de où l'aveugle nous envoie exactement.

Et puis je doute que le fait que nous soyons recherchés chez les terrans pose un problème : Nous n'avons encore aucun accord de collaboration judiciaire, et encore moins d'extradition.

Mmmm... C'est bien ce que je pensais. Je voulais en être sûr.

Mais le fait d'arriver ensemble, d'être liés, ça, ça va soulever des questions ! Même si elles ne sont pas d'ordre juridique.
En fait, ça va déterminer les relations que nous sommes supposés avoir avec toi, et donc qui nous sommes pour ton père et ta sœur. Autant dire une très grosse partie de notre "capital intégration". Et par conséquent, à terme, de notre efficacité pour contrer l'assassinat.

Parce que j'imagine que nous sommes d'accord : on ne peut pas dire toute la vérité...

Du genre "Nous venons sauver ma sœur d'un assassinat sur les bases des prédictions de voyants accadiens" ? Non, on ne peut pas vraiment arriver avec ça. Nous sommes un peuple plutôt... comment vous dites, déjà ? Cartésiens ? Oui, c'est ça. Et ma soeur l'est encore plus que la moyenne. Ce serait passer pour des originaux au mieux, des fous dangereux au pire. Il va falloir réfléchir à mieux que ça.

Et si tu disais simplement que tu viens voir ta sœur pour faire table rase du passé et pour... pardonner et te faire pardonner ?

...

Je crois qu'une histoire de prophétie serait plus crédible.

Même si je pense que l'idée d'Angie est plutôt bonne, tu n'es pas obligée d'aller jusque là. Tu es partie depuis plus d'un an. Renouer avec ta famille, reprendre ta place légitime, je crois que c'est suffisant comme excuse... Pour toi.
Le problème, c'est d'expliquer pourquoi tu reviens avec deux terrans.
On a encore le temps d'y réfléchir, mais il va falloir trouver quelque chose de solide. Et je refuse l'option où je suis un esclave...

Vraiment ? Angie non plus ? Dommage...

De toute façon, ce ne serait pas une bonne idée. Il va vous falloir une certaine latitude sur place, latitude dont vous ne disposeriez pas comme esclaves.

Par contre, vous pourriez être tout simplement mes employés. Ce ne serait pas la première fois qu'une... personne haut placée... prend à son service des étrangers. En fait, depuis que nos deux peuples sont entrés en contact il y a un peu plus d'un siècle, il y a même des terrans qui ont réussi à se faire une place de choix chez nous en se mettant à disposition des puissants. Alekseï serait mon garde du corps, et Angie ma... conseillère technique ? Le terme est suffisamment vague pour que ça passe.

Evidemment, le fait que je voyage avec deux terrans de mon âge, et surtout un mâle, risque de faire jaser. Ce serait totalement contre les convenances, surtout pour quelqu'un de mon rang.

Bah ! Ça c'est facile à résoudre. Alek et moi n'avons qu'à faire croire que nous sommes en couple.

Euuuh... Oui. On devrait pouvoir réussir à faire croire ça. Les séclantis ne sont pas très démonstratifs en public, donc ça ne devrait pas être trop difficile de nous faire passer pour amants.
En tant que garde du corps, je pourrais garder mes armes. Angie, en tant que conseillère, serait légitime à venir te parler à l'oreille.
Et tout deux à rester à tes côtés...

Ça me semble pas mal...

Et pour Mac ? Qu'est-ce qu'on lui trouve comme rôle ?

Oh, Sainte Vierge, Mac ! Je l'avais complétement oublié !
Il pourrait... Euuhhh... Eh bien, déjà, ce sera le capitaine du vaisseau qui nous aura mené jusque là. Après, c'est un excellent négociateur et commerçant. On pourrait imaginer qu'il a négocié notre trajet contre un accès privilégié aux personnes, aux nobles et marchands influents de ton monde.
En restant sous ta surveillance, Nétie, bien sûr...

Ça pourrait coller ?

... Mmmoui, peut-être. De toute façon, je doute que l'on arrive à trouver mieux. Ceci dit, nous avons encore deux mois pour peaufiner les détails.

C'est à peu près à ce moment que le susnommé revient vers nos amis.

Et voilà, les préparatifs sont lancés. On peut être partis d'ici deux heures.

J'imagine que je vais devoir remettre la conquête de Madelyne à une autre fois, dit-il avec un regard vers Williams, qui se tient avec Agrias et Oban à bonne distance.

Ça te laissera le temps de peaufiner les détails... , répond Alekseï en écho à la dernière phrase de Nétifer.
Même si ta première tentative s'est mieux passé que ce que j'avais imaginé.


Dernière édition par Eric le Ven 13 Oct - 13:14, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Ven 13 Oct - 13:18

Pendant ce temps, Oban s'est éloigné du petit groupe pour aller vers Madelyne et Agrias. En se rapprochant d'elles, il constate qu'elles discutent par l'esprit, et qu'à la façon dont leurs ondes psychiques s'accordent, Williams n'est pas la seule télépathe des deux. Quelle que soit la nature de leur conversation, elle semble assez sérieuse d'après la mine grave qu'affiche Madelyne.

Oui, Oban ? lui demande l'aveugle à voix haute quand il arrive près d'elles.

Il parle vite pour pouvoir repartir aussi vite ; il n'attend clairement pas de réponse.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Désolé, je sais que vous préféreriez être seules. Mais j'avais des choses à dire, et c'est le seul moment.

Demandez à Madelyne, notre groupe est volontaire, mais méfiant. Si tout ce que vous nous avez dit est exact, vous gagnerez à apaiser Nétifer et à gagner sa confiance. Et pas que Nétifer, d'ailleurs. On est très reconnaissants pour le matériel et tout ça, bien entendu... Mais on est jamais en terrain familier, on doit prendre pour argent comptant la plupart de vos informations, et on doute de nos propres mémoires !

Ça vous faciliterait la tâche de nous laisser entrevoir pourquoi vous nous cachez encore des choses, quand vous le faîtes. Avant de vous voir, je n'excluais pas de quitter toute le monde si vos objectifs ne me plaisaient plus. Mais j'imagine qu'aller dans le sens de la Veille du temps sera plus reposant que ce qu'on a fait ces derniers temps. Et ça m'offre un break : l'humanité, c'est vraiment trop bizarre.

Sur ce, je vais me préparer. Et Oban salue et tourne les talons ; il n'a pas croisé le regard de Madelyne, et préfère s'éclipser rapidement. De retour vers son vaisseau, il entend la discussion des autres, qui se préparent à leur propre avenir. Il écoute un moment avant d'intervenir, cachant sa source.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: L'Aveugle   Ven 13 Oct - 17:03

Vient finalement le temps des au-revoir.

Angélica est la première à venir serrer Oban dans ses bras, se fichant bien qu'il ne soit pas fan des câlins.

Fait attention à toi, d'accord ? Tu vas me manquer.

Oban saisit les bras d'Angélica, de façon à ce qu'elle ne puisse pas se dégager.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Angie... Tu sais que vous allez au devant de gros événements, pas vrai ? Fais parler les autres de leurs visions. Alec a mentionné une flotte de vaisseaux rouges, et d'autres trucs... Ne résumez pas l'affaire à ce que vous avez sous les yeux. Et surveille Nétifer, parce que ses ondes personnelles sont plutôt perturbées ces  temps ci. Elle change, et c'est à toi de t'assurer qu'elle change pour le mieux. J'ai du mal à m'ôter de l'idée que du point de vue de l'Oracle et de pas mal d'autres, vous êtes deux facettes de la même pièce.

Je sais que c'est discutable, mais je crois qu'un jour tu auras besoin d'elle comme elle a besoin de toi maintenant. Et j'insiste : de toi. Pas de quelqu'un qui lui ressemble.


D... d'accord. Promis, je veillerai sur elle. Tu peux me lâcher, maintenant ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh. Pardon. Tu vas me manquer aussi, Angie, mais... faîtes attention à vous, c'est tout.

Pendant ce temps, Madelyne fait ses adieux à Alekseï et Nétifer.

Ce fut un réel plaisir, jeunes gens. Lorsque vous reviendrez, nous aurons déménagé l'école, alors venez voir le nouveau site, d'accord ?

Je viendrai sans faute, Madelyne ! Dès que toutes ces histoires se seront tassées...


Dernière édition par Eric le Sam 14 Oct - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Aveugle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Aveugle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Caniche F Toy âgée, sourde, aveugle va mourrir en fourrièr
» Caniche moyen et aveugle env. 8 ans ( frelinghien 59)
» MON AMOUR DE CANICHE DEVIENT AVEUGLE
» TROUVE VIEUX CANICHE QUASI AVEUGLE
» LUTTI caniche femelle aveugle 14 ans (Paris)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: