Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Star Academy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 9 Mar - 21:38

En face des Nouveaux, les Titans se mettent en position eux aussi. Les deux filles, Pria et Carmen, sont à la pointe de l'attaque. Zende est au centre, Lee en défense, et Xifos, leur capitaine, est dans les buts.

Epzibah s'approche jusqu'au centre du terrain en portant la balle. Face à Alekseï, c'est Pria qui se tient sur une des balises flottante, prête à s'élancer pour l'engagement. Quand l'arbitre aura lâché la balle, les joueurs des deux équipes auront quatre secondes avant que les pistolets ne soient chargés et prêt à tirer.


Alexandre, numéro trois ! crie Angie depuis l'arrière.

Celle stratégie-la est simple : Si il parviennent à prendre la balle, passer vers l'arrière et laisser avancer leurs adversaires pour étirer leurs lignes. Oban attend de voir ce qu'Alekseï réussit à donner, prêt à aller vers le mur extérieur. Quand ils auront la balle, il se joindra aux passes offensives, ou ira surfer sur le mur extérieur pour prendre de la vitesse. Tout dépend d'Alekseï, maintenant.

Epzibah relâche la balle, ce qui donne le signal du départ. Plus rapide que la jeune indienne, Alekseï s'élance et saisit la balle. Toutefois, il voit déjà qu'il ne pourra éviter que la jeune femme n'arrive au contact et ne parvienne à l'attraper. Il a tout de même le temps de se retourner et de trouver une solution. Il a le choix entre une passe courte vers Oban, un peu derrière lui, ou une passe longue vers les filles à l'arrière. La stratégie trois impliquant une passe arrière, Oban part se positionner pour recevoir une balle de la position des filles et s'infiltrer dans les défenses ennemies. Il ne pointe personne en particulier de son arme, mais se prépare à couvrir Alec si quelqu'un l'approche de trop près.

De son côté, Alekseï s'en tient à la stratégie et, dès qu'il se saisit de la balle, pivote pour envoyer une passe tendue et puissante vers l'arrière, dans la direction de Megan. Dans peu de temps, les armes fonctionneront et il préfère laisser Nétifer libre de tirer...
En prévision du contact avec Pria, il replie les jambes afin de pousser de ces dernières sur l'indienne, le propulsant à l'abri d'une pyramide et repoussant la jeune fille par la même occasion... Mais il n'en a pas l'occasion. Il n'avait pas assez d'avance sur l'indienne pour à la fois se retourner et passer ET pour gérer le choc avec elle. Pria, voyant qu'elle n'aurait pas la balle, a dévié juste assez pour le percuter au niveau des genou et le faire partir en tonneaux. Incapable de se stabiliser, Alekseï perd tout sens des directions pendant quelques secondes.


De son côté, Oban est satisfait de voir que Megan réceptionne comme il le lui a appris : Sans prendre de risque, à deux mains, au creux de l'estomac. Plutôt contente d'elle, elle s'agrippe aussitôt à une balise et lève la tête pour chercher ses coéquipiers du regard.

Du côté des Titans, Pria a réussi à s'accrocher elle aussi après avoir envoyé bouler Alekseï et Carmen s'est habilement élancée d'abri en abri pour tenter de mettre la pression sur la défense des Nouveaux. Leurs défenseurs également amorcent un mouvement vers l'avant et, comme prévu, la distance entre eux et leur but augmente.

Comme les filles vont devoir compter sur un jeu de passes, Oban, déjà positionné et démarqué, commence à viser les environs de la balle : Si un ennemi s'approche de trop près, il se prendra un bon vieux tir paralysant dans le dos.


... Alekseï, qui a compté dans sa tête, sait que les armes sont sur le point d'être actives. Hors de question de continuer à tourner sur place... Il lance son grappin vers la première balise qu'il voit, et s'élance pour s'y accrocher, s'y stabiliser et s'y abriter avant les premiers tirs. Il y parvient juste avant que Zende ne tente sa chance avec son pistolet. Heureusement, sa visée est plutôt imprécise et il manque Alekseï de deux bon mètres.

En comparaison, les tirs des nouveaux sont bien plus ajustés : Oban touche Da Costa au milieu du dos alors qu'elle n'était plus qu'à une dizaine de mètres de Megan et Nétifer parvient à toucher Zende malgré la distance.

A toi, Megan, en relai !

C'est parti !

La jeune fille fait une passe courte à Nétifer qui relance aussitôt et puissamment vers Oban. Celui-ci n'a presque pas besoin de bouger pour l'attraper au vol.

A cet instant, la situation lui est favorable : Il est dans la moitié de terrain adverse, à vingt-cinq mètres de leur anneau, et il a Alekseï en soutient pas loin de lui. Du côté des titans, Pria se retrouve isolée loin derrière lui et Carmen et Zende sont paralysés pour encore vingt secondes. A environ quinze mètres devant lui et Alekseï, seul Lee peut encore défendre le but gardé par Xifos.

Oban se propulse des deux jambes de sa position vers le sol, à un angle très court. Tout semble indiquer qu'il va rebondir. Il crie en Turc (il sait qu'Alekseï le parle) :


<<Une-deux !>>

Et une fois que le défenseur prend impulsion pour se diriger vers lui, il fait un rebond avec la balle pour qu'elle atterrisse dans les mains d'alekseï. Comme ils l'avaient convenu, l'appel au "une-deux" est en fait un appel qui indique qu'Oban sait que l'un et l'autre ont chacun une chance de marquer. Aucun d'eux ne voudrait manquer une opportunité.

Utilisant la surprise des adversaires qui doivent hésiter à effectuer un demi-tour maladroit, il finit son saut, non pas en rebondissant, mais en glissant sur le sol, lui assurant de s'approcher encore du but.


Dès qu'il reçoit la balle, l'arme déjà sortie, Alekseï fonce vers le défenseur qui suivait la balle des yeux, et lui tire dessus.
Il perçoit Oban, qui prend un route extérieure.
Alekseï et Lee font feu au dernier moment l'un vers l'autre. Le défenseur des Titans est touché au torse, mais est tout de même parvenu à atteindre Alekseï à la jambe. C'est gênant, mais cela ne l'empêche pas de passer à Oban qui continue de glisser sur la paroi sphérique de l'arêne. Ce dernier reçoit la balle après avoir dépassé la limite du Cube. Il n'est plus qu'à une quinzaine de mètres du but gardé par Xifos, le seul qui puisse encore l'empêcher de marquer.


Haha ! fait le titan en grandissant. Vous jouez bien, mais dans cette situation je suis le meilleur gardien du monde !

Xifos a atteint sa taille maximale en un éclair, et s'est agrippé à l'anneau de façon à y coller son large torse et à fermer les côtés avec ses bras. Apparemment, il a dû bien étudier la position à adopter, car son corps forme maintenant un mur infranchissable dans le but : Pas le moindre interstice par lequel faire passer la balle !

Oban et Angélica sourient, car c'était exactement le pire qui pouvait arriver, et ça a donc été planifié ; tout en glissant, Oban tente une passe en une bande vers Alekseï, s'élance vers l'oreille du géant, et flotte en criant ; toutefois, il s'arrange cette fois pour diriger les ondes uniquement vers l'adversaire, épargnant ainsi le public et son équipe, cette fois.

Et il prie pour que le géant lève les bras, créant ainsi une ouverture... Mais non. Lui aussi a dû étudier l'équipe adverse et savait donc pour le cri qui tue d'"Orson". Il y est préparé, serre les dents, et malheureusement pour notre jeune ami le géant a assez d'endurance et de volonté pour résister. Oban se retrouve donc face à un choix difficile : Il peut encore augmenter le volume, en espérant que ce soit suffisant (sans garantie), mais il risque alors de lui percer les tympans et d'être sanctionné par une exclusion pour avoir infligé une blessure... Sans compter que Angélica a bien insisté pour qu'ils se comportent de façon exemplaire.

Malheureusement, "exemplaire" n'a pas la même définition pour l'enfant, qui continue, mais aussi monte le volume, et saute au visage du théopolien pour lui décocher un coup de poing jusque dans l'oreille.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 5:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître


Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 12 Mar - 6:28

Oban parvient à avoir l'effet voulu : Grimaçant de douleur, Xifos finit par lever une main par réflexe pour se protéger. Il crée ainsi un espace suffisant et Oban lance et marque !

Un coup de sifflet retentit à ce moment. L'action s'arrête aussitôt et Oban voit Epzibah venir vers lui en le montrant du doigt. Pendant que les deux équipes flottent en attendant de voir ce qui va se passer, elle fait signe à Angélica de s'approcher.


Faute pour agression illicite, dit-elle à Oban. Attendez là.

Xifos, vous allez bien ? Pas blessé ?

Naaan, fait le géant. Il en faut plus que ça pour m'entamer, madame.

Bon, tant mieux.

Orson, vous avez de la chance. Ce sera seulement une minute d'exclusion. Oh, et le but n'est pas valide, bien sûr.

Angélica arrive à ce moment.

Veronica, assurez-vous qu'il ne recommence pas ça. La prochaine fois, c'est l'exclusion définitive.

Oui madame.

La jeune femme se tourne vers Oban en fronçant les sourcils. Difficile de dire si elle est juste dans son rôle de chef d'équipe ou si elle est sincère.

Orson, bon sang, c'était quoi ça ? On avait dit qu'on jouait fair-play. Sans compter que maintenant on va jouer en infériorité numérique et qu'ils récupèrent la balle !

Je croyais qu'on pouvait, à cause du pain que s'est pris la fille... Il est grand, et... Peu importe. Désolé, Je vais sur le banc. Ca ne se reproduira plus.

Pardon, mec. On m'a assuré que j'avais pas une chance de te sonner.

T'inquiète, gamin. Je comprends. l'envie de gagner, quand ça vous prend...

Par contre, la prochaine fois, je ne bougerai pas, je te préviens.

Oban s'apprête à sortir mais pas avant que Angélica ne lui glisse à l'oreille...

Bon, ne t'inquiète pas trop quand même. On va faire comme si tout ça avait été planifié. J'ai une idée pour marquer. Ça va nous obliger à griller une de nos meilleurs cartes, mais de toute façon on a pas le choix vu la façon dont il bloque le but. Profites-en pour observer.

Oban rejoint le banc de touche.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 6:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 12 Mar - 8:40

Pendant que Oban part s'asseoir hors du terrain, Angélica réunit brièvement l'équipe avant la remise en jeu. Elle calme tout de suite les râleries au sujet de la faute d'Oban et en vient vite à la stratégie à suivre.

Bon, c'est Xifos qui a la balle et il doit être un peu énervé. Vu la façon dont les titans se sont éloignés du centre pour vous obliger à les marquer en bordure du cube, je crois savoir ce qu'il va essayer. Alex et Kriss, entrez dans leur jeu, marquez-les sur les bords. Megan, tu dégages le centre, mais ne t'éloigne pas trop du but quand même. Cette fois-ci, ce sera à toi de jouer. Tu te souviens de la numéro vingt-sept ?

Oui, bien sûr, mais... Et si je ne vais pas assez vite ?

Fais comme à l'entraînement et tout ira bien. Allez, tout le monde, en place.

Conformément au plan, Les Nouveaux se laissent attirer vers l'extérieur du cube par les Titans, ce qui laisse une ligne bien dégagée entre les deux buts. Epzibah donne la balle à Xifos pour la remise en jeu. Celui-ci, exactement comme prévu, reprend sa taille de géant et arme son tir, avant de lancer de toutes ses forces ! Avec sa force surhumaine et l'amplitude donnée par son bras, la balle acquière une vitesse prodigieuse tandis qu'elle file vers le but gardé par Angélica. Cette dernière n'a aucune chance d'arrêter un tel boulet de canon et Alekseï et Nétifer sont trop loin pour la dévier.

Les Nouveaux croisent intérieurement les doigts : Est-ce que Megan va pouvoir ouvrir un portail assez vite ? A l'entraînement, cela n'a pas toujours été le cas.

Il faut moins d'une seconde à la balle pour franchir la distance entre les deux anneaux. Il en faut trois au mieux à Megan pour ouvrir son portail. Cela signifie qu'elle a dû commencer à se concentrer avant même que le géant ne lâche son projectile.

La scène semble se dérouler au ralenti devant les yeux de Alekseï, Oban et les autres. Ils ont même le temps de sentir une goutte de sueur froide leur couler dans le dos... Mais le portail s'ouvre in extremis ! La balle disparaît dans le cercle lumineux.

On entend alors un cri de surprise de l'autre côté de l'aire de jeu. Le boulet de canon de Xifos est ressorti d'un second portail derrière lui, a traversé le but, et l'a touché dans le dos. Les titans sont frappés de stupeur !


OUUIIII !!!

Ha ! Vous avez peut-être le meilleur gardien du monde, mais notre gardien est la meilleure de la galaxie ! Et le meilleur buteur, avec ça ! Héhé ! Un clin d'oeil à "Véronica" : il est temps d'énerver l'adversaire. L'enfant assume ce rôle avec une joie sans fond, et entame les danses sardoniques, et les mimes de pleurs.  

Bravo, Megan ! Alekseï est de retour au centre du terrain, concentré sur la remise en jeu.

Bien joué, Ariandel ! Tu vois, quand tu le veux vraiment, tu peux tout réussir.

Bravo, Megan !

Bon allez, reprenez vos places. Ils ne vont pas nous attendre.

Oban profite de sa situation pour comprendre la dynamique entre les adversaires ; qui a l'air énervé, stressé, serein. Vers qui les regards se tournent. Sans grande surprise, les titans sont déçus, mais on voit qu'ils ne se découragent pas, et c'est surtout vers Xifos qu'ils se tournent. Il n'est pas leur leader par hasard et leur remonte déjà le moral.

Pendant ce temps, Oban se demande si les géants sont chatouilleux.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 13 Mar - 9:23

Le match reprend. La balle est remise aux Titans, au centre, et cette fois ils se montrent nettement plus prudents. Ils restent à couvert au maximum, redoutant la précision des Tirs des Nouveaux, et assurent des passes courtes en progressant lentement dans la moitié de terrain adverse. Pendant ce temps, Xifos a à nouveau verrouillé son anneau, apparemment décidé à ne plus encaisser de nouveau but. Cela laisse le champ libre à ses partenaires qui peuvent se concentrer tous les quatre sur l'attaque.

Ils n'ont pas beaucoup avancé quand Oban est autorisé à revenir en jeu. Il retourne prendre sa place et Angélica annonce la marche à suivre.


Tant qu'on a l'avantage au score, on assure la défense. Si on récupère la balle, on déplace le jeu vers chez eux mais on prend son temps. Si on parvient à les empêcher de marquer assez longtemps, ils vont devoir commencer à prendre des risques, et peut-être même que Xifos devra libérer son but.

Des questions ?

Megan et Nétifer font non de la tête.

On garde nos positions de départ ou on les change ? Est ce qu'Alec et moi on reste en avant ?

On reste tous les deux les plus en avant de notre équipe, mais on recule dans notre zone, pas trop loin du milieu de terrain.

Oban se retourne face à Angélica pour qu'elle donne l'avis final publiquement.

Oui, comme ça. Dès qu'on leur prend la balle, ce sera à vous deux d'avancer en duo.

Les Nouveaux reprennent leurs places et commencent à défendre, suivant les indications d'Angélica au fur et à mesure. Cette dernière se révèle vraiment douée pour anticiper les actions des Titans et pour faire les bons choix à chaque fois. Même Pria ne parvient pas à prendre nos amis par surprise. Résultat, après plusieurs minutes passées à repousser les assauts de leurs adversaires, Alekseï finit par intercepter une passe imprécise de Zende, à vingt mètres de son but.

Une fois de retour à couvert derrière une balise, il lève les yeux et voit Oban à quinze mètres à sa gauche. Seules les deux représentantes féminines des Titans peuvent poser une menace immédiate : Carmen est arrimée sur la balise voisine et s'en protège tandis que Pria est plus proche d'Oban.


Alekseï s'élance vers une balise plus en avant, vigilant quant à la réaction de Carmen, arme braquée sur la position de la brésilienne.
Il compte bien passer à Oban, mais il faut d'abord créer un surnombre sur lui et que le gamin se débarrasse de Pria, une des adversaires les plus agiles.
Et après tout, le but est de temporiser.


Au moment où Alekseï penche la tête pour surveiller Da Costa, cette dernière tente sa chance, et contre toute attente, son tir touche Alekseï en plein dans sa visière ! Il se retrouve aussitôt paralysé, et le restera pour vingt secondes. Il part à la dérive...

Aussitôt, Carmen s'élance vers lui et prenant bien soin de se mettre dans l'alignement d'une balise de façon à ce que la meilleure tireuse des Nouveaux, Nétifer, ne puisse la toucher à longue distance. Quant à Pria, elle lance son arme vers le russe de derrière son couvert et disparaît. Sur la balise voisine, seul Oban peut intervenir dans l'immédiat.

Les paramètres étant simples et limités, Oban agit prestement ; la préparation préalable et les ordres d'Angie étaient clairs : avancer à deux, temporiser, garder la balle, bien gérer son temps et son placement.

Oban se pousse donc puissamment des jambes et utilise le grappin sur sa balise pour maitriser sa trajectoire et s'accélérer un peu, direction : Alekseï. Il ne peut pas avoir Pria avant quelques secondes, et tant mieux : il arme, vise et tire sur Carmen sans plus attendre, dans l'idée d'ensuite se saisir de son partenaire. Au pire, il a la balle, il n'est pas lourd, et il fera un bon bouclier pendant quelques secondes.


En quelques instants, tout s'enchaîne. Le tir d'Oban touche Da Costa, mais seulement au bras. Cela ne la gêne pas suffisamment pour l'empêcher d'atteindre Alekseï et d'arracher la balle de ses doigts paralysés... Non sans se prendre une bonne décharge électrique au passage. Cela n'est pas suffisant pour être dangereux pour elle mais elle lâche la sphère métallique et continue sur sa lancée. Elle ne pourra plus s'en mêler avant de s'être rétablie plus loin.

Oban sait que Pria doit l'embusquer pas loin, et même temporairement, Carmen est moins un danger ; l'enfant s'accroche à son partenaire, dont le pistolet est encore chargé, se met contre lui et le fait pivoter pour que son bras se retrouve dans la direction de l'épée.


Pria ne s'y attendait sûrement pas, et au moment où elle se rematérialise il appuie sur le doigt d'alekseï et la touche à bout portant, un pleine poitrine, lui arrachant un cri de surprise.

Derrière, Angie lance ses ordres et Nétifer achève de paralyser Carmen d'un autre tir bien placé.

Oban peut alors rapidement récupérer la balle. Alek est figé pour encore dix secondes, et les deux filles des titans pour un peu plus... Et du coin de l'oeil, il voit un portail s'ouvrir près de lui, derrière une balise, là où Lee et zende ne peuvent le voir. Il s'y glisse aussitôt, de façon à laisser croire qu'il s'est juste caché derrière la pyramide flottante.


Il ressort derrière une autre balise, toujours hors de vue des Titans, mais tout proche du but hermétiquement fermé par Xifos. Ce dernier tend le cou, tentant de mieux voir ce qui se passe à l'autre bout de l'arène, et ne peut donc apercevoir non plus le jeune garçon. Oban se cache, et cherche un endroit intelligent pour cacher la balle, au cas où. Il jette un œil au compteur pour savoir de combien de temps ils disposent, et constate qu'il reste huit minutes à jouer.

Alekseï est libéré de sa paralysie, ainsi que Carmen et Pria. Tout le monde cherche maintenant Oban du regard. Il gagne un peu de temps de cette façon, mais à mesure que ses adversaires se dispersent pour essayer de le retrouver, l'angle mort dans lequel il se trouve se réduit, et va bientôt disparaître.


A nouveau, Angélica crie une série d'instructions.

Orson, çalışıyor gıdıklama !

Alexandre, отвлечение !

Kriss, eslac accat !

Megan, esïil sµlãndïl !


По вашему приказу, капитан ! <A vos ordres, Capitaine !>

Alekseï ouvre le feu sur Pria ou s'il le peut, ou Carmen si c'est plus envisageable. Puis il se déplace assez rapidement vers le but adverse, visible des adversaires, mais avec quelques décrochages et acrobaties qui lui évitent d'être une cible trop facile.
De plus, il libère des décharges électriques autour de lui, à pleine puissance. Elles sont visibles par toutes et tous, et de loin, comme si Alekseï s'illuminait.


C'est le moment. J'espère que j'ai compris ce qu'elle disait, et qu'on a la même idée, parce que si je fais ça et qu'elle voulait dire autre chose on va tous avoir l'air très bêtes, moi le premier.

... J'aurais préféré avoir un support pour passer.

Allons-y....


Oban réutilise son sonar pour vérifier si cette distraction est efficace dans son environnement direct, mais ne perd pas trop de temps : C'est l'heure de bondir vers le géant.

Vers ses côtes, ou encore mieux : vers ses aisselles. Après tout, il ne peut pas s'amuser à écraser Oban, sans quoi il serait probablement disqualifié ou éjecté. Et il ne peut pas vraiment bouger non plus, tout bloqué qu'il est dans son but...


Sois chatouilleux, sois chatouilleux... On va y aller à grands renforts d'ondes, ça ne lui fera rien, sinon.

Oban prend appui sur sa balise pour se projeter vers le géant... Et à l'instant critique, son pied dérape ! Il part de travers, et doit raccrocher son arme à sa ceinture pour pouvoir utiliser un gant magnétique afin de corriger sa trajectoire. Il pense alors que c'est fichu, mais contre toute attente Xifos ne l'a pas vu, trop absorbé par la diversion créée par Alekseï.

Profitant de son coup de chance, le garçon décrit une courbe qui l'amène près du gardien des Titans par l'arrière. Il pose sa main libre sous son aisselle, et envoie une vibration à travers sa combinaison.


MUHAHAHA ! fait le géant avec un spasme qui ouvre une toute petite ouverture entre son bras et son corps.

Héberlué de cette réussite, Oban dégaine et tire immédiatement dans le géant, de la main gauche, puis jette la balle dans l'ouverture, de la droite... Et il marque !


Dans le stade, les cris du public se font assourdissants tandis que dans l'arène les Titans se sont figés. Le jeune garçon peut entendre le grognement de colère de Xifos, piégé dans son armure.


Dernière édition par Eric le Jeu 16 Mar - 13:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 16 Mar - 14:14

Mais Oban est sur la route retour vers ses buts, afin de serrer ses amis dans ses bras ou de leur taper dans la main, Megan et Angélica en premier lieu.

Vous êtes trop fortes ! Megan, sans toi, qu'est-ce qu'on ferait ?

Et Véronica ! On a eu la même idée, mais je n'osais pas la tester ! Sans tes conseils, jamais j'aurais pris le risque !

Oh, je n'ai pas vraiment de mérite. L'ex-petite amie de Xifos a balancé sur le réseau à propos de sa sensibilité aux chatouilles. Elle était un peu en colère après lui, apparemment.

Au passage, le théopolien, là... Il est bien énervé comme il faut, on vient de les écraser psychologiquement. Je ne serai pas étonné qu'ils changent de stratégie avec leur but, ou qu'ils commencent à s'enguirlander les uns les autres.

Bien joué, Orson. Bien joué, Megan. Et jolis tirs à longue distance, Kriss. , annonce le plus calmement du monde Alekseï tout en observant le chronomètre du match, et les positions que rejoignent les Titans.

Ah, mais de toutes façons on s'en serait jamais sortis sans ta diversion. C'était tellement bien calibré. J'ai l'impression que même la chance était de notre côté.

Mais j'm'emballe. On peut rester en pleine défense si vous voulez, maintenant, je suis rassuré.

Ça oui, il va falloir défendre. Si il leur reste une stratégie maîtresse ou un atout qu'ils n'ont pas encore utilisé, c'est maintenant qu'il vont le sortir.

... Mais il ne faut surtout pas se rétracter complétement dans notre zone, sinon, ils vont nous presser. Il faut laisser au moins une personne en pointe pour empêcher leurs défenseurs de trop monter.

Inutile, puisqu'ils savent maintenant à quel point les portails de Megan nous permettent de contrer rapidement. Mais tu n'as pas complètement tort : Mieux vaut ne pas s'agglomérer autour de notre but non plus.

On garde la même configuration pour l'instant, mais sur les vingt derniers mètres seulement. Allez, à vos places. Voyons ce qu'ils nous réservent.

Toujours tout sourire, Oban retourne vers sa position, et fait un petit coucou de la main aux adversaires, surtout au plus grand. C'est clairement de la provocation.

Les Titans se sont réunis autour de leur but et ont une discussion plutôt animée. Oban n'en capte que quelques bribes et comprend juste qu'ils ne sont pas tous d'accord sur la manière de procéder. Apparemment, il leur reste une tactique à utiliser, et certains pensent qu'il vaudrait mieux la garder pour plus tard quitte à finir deuxièmes de la poule. C'est toutefois Xifos qui a le dernier mot et ils changent de configuration : Seule Pria s'avance vers le milieu de terrain pour l'engagement. Les autres sont restés autour de leur anneau. On peut voir Zende faire un échauffement, frappant dans le vide avec intensité, pendant que les autres le haranguent et lui donnent des tapes derrière la tête, jusqu'à ce que de la fumée commence à sortir par les jointures de son armure.

Ca va chauffer, on dirait, Alex. Tu prends Pria ou "gros qui brûle" ? J'aurais une préférence pour le gros, personnellement. Pria est bien trop rapide pour moi. Et j'ai une idée pour faire capoter leur stratégie, je crois.

Je prends Pria pour l'engagement. Elle sait que je suis plus rapide qu'elle, ça va l'obliger à passer en arrière immédiatement.
... Et après, comme prévu, je reste le plus en pointe.

Oban se retourne quand même vers Véronica et lui montre Pria et ensuite Alex, et Zende puis lui-même, en faisant en sorte qu'on ne voie pas ses mains dans le camp adverse.


Dernière édition par Xavier le Jeu 16 Mar - 21:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 16 Mar - 22:05

Tandis que les quatre autres Titans flottent toujours autour de leur but, Pria reçoit la balle, se place au point d'engagement et attend le signal de Epzibah. Au coup de sifflet de celle-ci, elle lance aussitôt vers ses coéquipiers, d'abord la balle puis son épée, avant de disparaître.

Quarante mètres derrière, c'est Da Costa qui réceptionne. Pendant ce temps Zende a posé ses pieds sur l'anneau et s'est ramassé sur lui même. Pria les rejoint à ce moment et elle, Carmen et Lee s'accrochent à Xifos qui s'est tourné pour faire face à l'africain et poser ses pieds dans ses mains.

Zende et Xifos poussent alors de toutes leurs forces, ce qui lance le théopolien et ceux qui le tiennent vers l'avant à très grande vitesse. Xifos reprend alors sa taille de géant, se courbe vers l'avant et replie ses bras et ses jambes pour former un bouclier pour Pria, Carmen et Lee. C'est donc à couvert derrière le colosse, armes prêtes, qu'ils filent vers le but des Nouveaux à grande vitesse.

Il leur faudra moins d'une dizaine de secondes pour traverser le terrain d'un but à l'autre.

Alekseï, à la pointe des nouveaux, sera donc le premier à croiser le "boulet humain". En fait, il compte bien faire plus que de le croiser, puisqu'il va essayer de s'y accrocher, puis de rejoindre, paralyser et taser le maximum de concurrents qui s'abritent derrière le géant. Vu sa rapidité, l'effet de surprise, et son habilité au corps à corps, il a plutôt confiance.
Évidemment, le but ultime est de dégager la balle de leur possession. Qu'importe où elle va, du moment que ce ne soit pas dans leur but...

Quelques mètres derrière, Oban sait que s'il tire maintenant, il gênera la "sortie" de l'équipe adverse, et au moins Xifos ne pourra plus être utile, et son arme aura peut-être le temps de se recharger à temps. Il tire donc sur le géant, une cible difficile à rater, et retourne illico vers l'arrière.


Les Titans escomptaient bien sur que Xifos serait paralysé. Ne pas le faire aurait été idiot de la part de leurs adversaires. Néanmoins la "forteresse volante" passe le milieu de terrain et arrive sur nos amis. Il ne leur reste que quelques secondes pour agir, mais Carmen, puis Lee puis Pria enchaînent rapidement trois tirs pour les inciter à rester à couvert. Aucun ne fait mouche, mais il ne reste presque plus de temps.

Alekseï bondit sur eux. Il tire en vol sur celui qui semble avoir la balle (au hasard s'il ne le perçoit pas immédiatement), et tente de s'accrocher aux deux autres pour leur envoyer une bonne décharge électrique.

Pendant ce temps, maintenant que le géant est un bouclier POUR oban, il se rue sur lui d'un bond, agrippe ses pieds entre lui et son armure de jeu, et active ses grappins magnétiques sur une balise plus haut. Même s'ils continuent d'avancer, ils se retrouveront à tourner.


Au moment où le géant arrive à son niveau, Alekseï s'élance et tire, mais ne touche que le bras de Xifos, derrière lequel était caché Lee Wulgard. Le jeune russe voit trop tard que celui-ci dispose d'une seconde arme, encore chargée, celle de Zende probablement. Il jaillit de son abri vers lui, réplique et touche Alekseï en pleine poitrine, le paralysant immédiatement. Dans la seconde, Lee est touché à son tour par un tir de Nétifer et lui et Alekseï viennent se percuter comme deux blocs inertes.

De son côté, Oban a réussi à atteindre le colosse et commence à le faire pivoter comme il l'escomptait grâce à ses gants, mais beaucoup trop lentement : L'inertie du géant est énorme et il est déjà trop près du but des Nouveaux pour avoir le temps de le faire pivoter de façon suffisante.

Les trois Titans restant et Oban filent droit sur l'anneau des Nouveaux, essuient un tir manqué de Megan, et au tout dernier instant Xifos reprend sa taille normale. Tenant la balle bien cachée entre eux, ils viennent percuter Angélica, impuissante à les arrêter malgré un tir à bout portant sur Carmen, et traversent le but.

Un coup de sifflet de Epzibah valide le point et les Titans qui ne sont pas paralysés lèvent les bras et poussent un cri de triomphe.


Dernière édition par Eric le Lun 20 Mar - 9:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 20 Mar - 12:14

Bon, c'est pour ce genre de cas de figure qu'on avait un point d'avance. C'était une belle configuration, on avait des idées relativement similaires, au fond.

Je propose qu'on marque à nouveau, Nouveaux !

Oui. Et qu'on se mette d'accord sur une organisation s'il tentent de nous refaire le coup. , dit-il l'air passablement énervé, les mâchoires un peu serrée. En tout cas, Lee, je lui réserve un chien de ma chienne.

Oban se retourne une fois de plus vers Angélica, comme convenu.

Que doit-on faire, chef ?

Si jamais ils arrivent à nous refaire le même coup, Orson et Alex vous remontez votre défense : Ils sont plus vulnérables par l'arrière dans cette configuration et plus vous serez avancés plus cela vous laissera de temps pour les paralyser par derrière.
Mais l'idéal seraient de les empêcher de lancer Xifos, donc si ils parviennent à reprendre la balle et se positionnent près de leur anneau comme cette fois... Megan, tu envoies Kriss là-bas aussitôt, comme avec Orson tout à l'heure. Oh, et tu peux tout de suite lui donner ton arme : elle sera plus efficace entre ses mains quoi qu'il arrive.

D'accord, chef. Je me tiens prête.

En attendant, à nous l'engagement. Xifos va sûrement verrouiller son but à nouveau tant que la balle sera à nous, et le coup des chatouilles ne marchera sûrement plus, donc il va falloir essayer autre chose... Mais je ne sais pas encore quoi.

Complétement d'accord avec ton analyse, Véronica.
Pour l'engagement, je pensais passer la balle à l'arrière pour nous laisser le temps de nous déployer vers l'avant, Orson et moi.

Oban fronce légèrement les sourcils, mais ne pipe mot. Il attend une réaction d'Angie, qui approuve du chef.

A ce moment, Epzibah fait signe aux Nouveaux de s'approcher pour la remise en jeu.

Alekseï se hâte d'aller au centre.


Dernière édition par Xavier le Mar 21 Mar - 16:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 21 Mar - 5:27

Tout le monde reprend sa place. Les Titans semblent avoir repris confiance et se mettent en position offensive. Carmen et Pria se tiennent prêtes sur la ligne de démarcation, avec Lee un peu derrière. Zende est le seul défenseur. Quant à Xifos, il referme l'anneau encore une fois.

Epzibah donne la balle à Alekseï. Au coup de sifflet, celui-ci lance immédiatement vers l'arrière.

Au même instant, Pria a lancé son arme de toutes ses forces, sur une trajectoire qui va couper celle de la balle au milieu du terrain des Nouveaux.

Oban avance et se positionne derrière une balise, vise l'arme, et laisse Alekseï prendre sa place.


De son côté, le jeune russe fait confiance à sa défense. Surtout si Pria se retrouve seule en attaque. Et pour qu'elle soit isolée, eh bien... Un mouvement latéral rapide pour éviter que Carmen ou Lee puissent le viser facilement. Puis il tire sur la brésilienne avant de foncer à couvert. Il compte bien remonter le terrain assez prudemment, protégé derrière les balises, du moins le temps que son arme soit rechargée. Pour se retrouver en pointe de l'attaque.

A mi-chemin entre le point d'engagement et le but des Nouveaux, Pria se rematérialise et attrape la balle au vol. Oban tire et la manque de justesse. Nétifer, plus proche d'elle, parvient à la toucher mais seulement à la jambe. L'indienne se retourne, cherche une solution vers Lee ou Carmen... Et le second tir de Nétifer la frappe dans le dos. Confier l'arme de Megan à la séclantie était une bonne idée, finalement.

Emportée par son élan, Pria continue vers le but des nouveaux, et Angélica n'a qu'à s'avancer pour arracher la balle de ses doigts pétrifiés. L'italienne passe alors à Megan, qui va s'abriter derrière la balise de Nétifer.


Angie et la séclantie ont alors un bref échange verbal, puis la première fait signe à Oban et Alekseï d'avancer en attaque tandis que la seconde va se cacher avec Megan. Oban sent alors l'énergie typique d'un portail qui se crée hors de vue des titans, au niveau des deux jeunes femmes, tandis que la sortie s'ouvre tout près du but de Xifos, cachée elle aussi par une balise.

Oban et Alekseï progressent alors vers l'avant à couvert, comme demandé par leur blonde stratège, tandis que Carmen se dirige vers la défense des Nouveaux pour leur mettre plus de pression et se retrouve donc derrière eux. Quant à Lee, il joue la prudence et rejoint Zende sur sa ligne arrière.

Très vite, Alekseï et Oban sentent que la Source de Nétifer s'est déplacée. Après avoir traversé le portail, elle se retrouve cachée près de Xifos, comme Oban la première fois. Ce dernier a alors une impression familière, comme près du hangar où les russes retenaient Alekseï et Natalia : Depuis son couvert, la séclantie a commencé à absorber l'énergie spirituelle du géant, qui commence à avoir du mal à garder sa position dans son anneau... Car il est en train de rapetisser !


Les garçons réagissent aussitôt. Megan a la balle, Nétifer s'occupe du gardien. LE rôle d'Alekseï est sûrement de neutraliser la défense et de faire diversion.
Un instant de concentration. Un tir ciblé vers Lee. Alekseï sort de sa cachette, enveloppé d'une électricité statique impressionnante et très visible, et fonce vers Zende.

Au même moment, Oban surgit du haut de l'arène, emporté vers les buts par un élan pris plus tôt, glissant sur la paroi, poussé par ses grappins magnétiques... Mais contrairement à ce qu'il pensait, c'est Nétifer qui avait emporté la balle avec elle. La séclantie lui fait une passe longue et précise alors qu'il passe derrière le but des Titans.


Quant à Alekseï, toujours nimbé d'électricité, il essuie un tir manqué par Zende, puis un de Lee, qui le touche à l'abdomen... sans aucun effet ! C'est comme si le fait de ioniser l'air autour de lui avait neutralisé la décharge, empêchant sa tenue de recevoir le signal devant le paralyser.

De son côté, Xifos a déjà perdu trois bons mètres et il a un mal de chien à garder sa position : Des espaces apparaissent déjà entre ses jambes et entre ses bras et son torse. De plus il semble plus préoccupé à cet instant par ce qui lui arrive plutôt que par le jeu.

D'un bond, Oban saute vers le corps du géant, la balle coincée au creux de son bras, appuyée contre son torse ; il vise une trouée entre l'ennemi et le but, et compte bien y rentrer même si un tir devait l'atteindre.


Oh mon Dieu ! Le jackpot ! Mais il ne faut surtout pas le gâcher... Garder l'effet de surprise pour un moment déterminant... Alekseï se fige, et se laisse dériver, comme s'il était paralysé par le tir de Lee. Il commence à compter mentalement jusqu'à vingt. Et il profite de ce moment pour observer la situation, analyser les positions des adversaires, et vérifier qu'aucune menace ne pèse sur les membres de son équipe.

Il est alors en position idéale pour assister à la scène : Oban arrive, silencieux, vers le géant. Mais le regard figé de leurs coéquipiers l'alerte et, bien qu'il rétrécisse encore, il finit par réagir.


Oh non, gamin, tu ne m'auras pas deux fois !

Sur quoi le géant, toujours immense, lève la main pour balayer l'enfant comme on chasse un moustique. Oban a tellement peur de la claque qu'il émet un cri qui lui paraît assourdissant, mais personne ne l'entend. Il crie pourtant, et si fort qu'il vient de sortir des fréquences audibles. Et alors, comme dans son rêve, il se sent comme s'il volait. Il s'arrête en pleine course, se raidit comme un piquet et passe miraculeusement entre les doigts du géant, qui réussit toutefois à lui arracher la balle du bout du doigt.

Alors Oban réagit de nouveau d'instinct. L'index de Xifos a délogé la balle, alors il s'appuie sur le majeur, tourne autour et alors qu'un tir venu de Pria frôle son visage, il arrive de justesse à toucher la balle du pied !

La foule reste bouche bée, certains ont du mal à suivre l'action des yeux ; pour les plus observateurs, la balle passe entre les jambes de Xifos, rebondit sur le sol , puis sur l'anneau, et fait un dernier rebond sur le dos du géant pour finir mollement dans le but.

Dans la foule hébétée certains commencent à applaudir, et le mouvement contamine vite l'ensemble de l'assistance.

Oban retombe lentement le long du bras du géant qui est comme paralysé en regardant autour de lui.


Très vite, le public est debout ! Il ne se contente pas de frapper dans ses mains mais crie, siffle et manifeste bruyamment son admiration pour ce qui est sans conteste le plus beau geste de jeu que l'on ait vu jusqu'à présent, jusque dans les gradins où se trouvent les autres équipes où on applaudit à tout rompre. Oban voit même Gerald Rivel s'incliner avec respect en le regardant. Ses coéquipiers ne sont pas en reste : Nétifer applaudit elle aussi, et Megan et Angélica improvisent une petite danse de victoire en apesanteur.

... Et Alekseï meurt d'envie d'applaudir lui-même à tout rompre, mais il a assez de contrôle sur lui-même pour se retenir. Les vingt secondes ne sont pas encore passées, et il est toujours sensé être paralysé ! Néanmoins, il crie un grand "Bravo, Orson !", étouffé par les cris de a foule.

Oban vit à ce moment-là ce qu'il prend pour LA réalisation de sa vie : la reconnaissance de ses pairs. Il aimerait frimer un peu, lever les bras et crier, mais les larmes pointent et il faut déjà qu'il pense à la suite. Il salue la foule, l'équipe adverse (mais de façon plus humble que précédemment), et s'en retourne vers ses amis.


Dernière édition par Eric le Mer 22 Mar - 22:20, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 22 Mar - 22:37

Cette fois, les titans sont plutôt abattus : Il ne reste qu'une minute à jouer et ils sont menés trois buts à un. De plus, Xifos semble pour le moment incapable de reprendre sa taille maximale, ce qui les empêchera de reproduire la tactique qui leur a permis de marquer.

Alors que le public se rassied peu à peu et qu'un silence relatif revient, chacun retourne prendre ses positions. Angélica leur fait signe de défendre pendant ce qu'il reste du match et on se prépare à l'engagement.

Oban et alekseï sont encore sous le coup de l'émotion, mais cela ne les empêche pas se brusquement sentir quelque chose d'étrange. Ils se tournent vers Epzibah, qui a la balle en main, prête à la confier aux Titans. Toutefois la femme blanche prend son temps et semble plutôt s'intéresser à Nétifer. Les deux Nouveaux comprennent alors ce qu'ils ont perçu : Epzibah est en conversation télépathique avec la séclantie... Et quoi qu'elle soit en train de lui dire, cela n'a pas l'air de plaire à Nétifer, mais alors pas du tout : Elle fait un "non" imperceptible de la tête, le visage un peu rouge et les dents serrées. Epzibah fait la moue en la regardant, comme si elle insistait sur quelque chose, et Nétifer finit par écarter les bras en signe d'abandon, même si elle foudroie la femme blanche du regard.


Cela n'a duré qu'un instant et nos deux amis n'ont guère le temps de se poser davantage de questions : Pria reçoit la balle et le match reprend. Comme convenu les Nouveaux assurent une défense de fer, et même si les titans font de leur mieux ils ne parviennent plus à s'approcher de leur anneau. Le temps s'égrène peu à peu, et bientôt il ne reste que trente secondes, puis quinze... dix... cinq... Et un coup de sifflet de l'arbitre met fin à la rencontre.

YOUHOU !!! On a gagné !!!

Merci Megan, c'est vraiment toi qui a changé toute la donne. Vraiment, merci.

Tu rigoles ? Tu as vu ce but que tu as marqué !!

Ouais, mais sans toi pas de passe, pas de but !

Plus loin, Nétifer passe près d'Alekseï, la mâchoire contractée.

Je hais cette garce, glisse-t-elle au jeune homme avec un regard noir vers Epzibah, surtout quand elle a raison.

Puis elle se force à sourire et rejoint Angélica, non loin de Oban et Megan. Comme prise dans l'euphorie de la victoire, elle prend l'italienne dans ses bras, tournoie un instant avec elle... Puis l'embrasse à pleine bouche !

Oban écarquille les yeux, et regarde ailleurs, comme gêné. En fait, il essaie de ne pas rire.


Angélica semble aussi avoir prise par surprise, et elle devient rouge pivoine. Quand Nétifer la laisse enfin respirer, elle ne sait pas quoi dire.

Que... Je... Tu... Mais...

Souris, tu viens de marquer des points, lui glisse Nétifer en souriant d'un air un peu trop crispé.

Pizdets... ! Je hais cette garce d'Epzibah aussi... Elle n'avait pas le droit de lui demander de faire ça pour gagner quelques points sur les photos !
Salope ! Demander ça à ma Nétifer, quand elle se sait obligée de s'y plier pour la survie de St Charles, c'est... Bafouer son honneur ! Et...

... Non. Alek, tu es simplement jaloux. Tu connais exactement les tenants et aboutissants, c'est de la stratégie. Calme-toi. Respire.

Regard noir vers la femme blanche. Si les yeux d'Alekseï pouvait tuer, elle serait morte.

Waow ! fait Megan à Oban. Tu savais qu'elles étaient ensemble, toi ? C'est... C'est... vraiment trop romantique !

Mmmm. Bon, bah moi je vais aux toilettes. A toute.


Dernière édition par Eric le Jeu 23 Mar - 17:13, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 22 Mar - 22:56

Une fois remit de sa surprise, et de sa hausse de tension qui a d'ailleurs généré quelques étincelles (au sens propre), Alekseï va vers le gamin et la gamine. Le visage fermé. Mais à leur approche, il se force à sourire. Pourtant il bout intérieurement.

Vous avez été géniaux, tous les deux ! Les deux plus jeunes de l'équipe qui marquent tous nos buts ! Ça, ça va faire du bruit ! Petite claque sur le dos d'Oban et de Megan.

Mais il va falloir débriefer avant le prochain match... Dépêchons nous de retourner dans nos tribunes.

Avant cela, il va saluer respectueusement chaque membre des Titans, puis s'approche d'Epzibah pour lui dire un mot.

J'ai une question sur les règles, madame l'arbitre. Je peux vous la poser avant de quitter le stade ? Ton mortellement froid, poings et mâchoire serrés.

Bien sûr, vas-y.

Tu es sûr que tout va bien ? Tu m'as l'air tendu.

Et elle se fout de ma gueule, en plus... Rien à voir avec cette épreuve, Madame. Passons, si vous le voulez bien.

... Bien, je me demandais une chose. A-t-on le droit de subtiliser l'arme d'un adversaire que l'on a paralysé ? Et aussi, savez-vous si mon inhibiteur est capable de résister à la charge si je m'électrifie ?

Par réflexe, Alekseï se met à parler plus bas lorsqu'il formule ses questions, tout en se grattant le menton pour dissimuler ses lèvres.

Si ce n'est pas interdit par le règlement, tu peux le faire. Ce genre d'épreuve est censé simuler un conflit réel, où tout ou presque est permis.

Et bonne question pour l'inhibiteur. A mon avis, il va griller... A moins de le modifier pour qu'il résiste à la charge.

On pourrait m'en fournir un "modifié" au plus vite ? Pour la fin des matchs de poule, ce serait parfait. Je me permets de demander, vu que notre équipement est sensé être adapté à nos pouvoirs, et que l'inhibiteur est clairement un équipement...

Je vais voir ce que je peux faire. Avant la fin des matchs de poule ce sera difficile, ceci dit.

Merci, Madame. Avant de rencontrer une équipe ayant un télépathe puissant, ce sera suffisant.


Dernière édition par Eric le Jeu 23 Mar - 18:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Ven 24 Mar - 18:30

Les Nouveaux retournent s'installer à leurs places tandis que les équipes suivantes viennent prendre leur place. Ce sont les deux autres équipes contre lesquelles nos amis vont devoir jouer dans leur poule qui s'affrontent maintenant : Les Outsiders et les Cinq Fabuleux.

Très vite on constate que ces deux formations ne sont pas au même niveau de jeu que les Nouveaux, ou même que les Titans : Ils ne sont pas très à l'aise en apesanteur, et encore moins avec leurs armes. On voit bien qu'ils ont essayé de profiter de leurs pouvoirs respectifs pour mettre en place des stratégies, mais tout cela reste très approximatif. Les Outsiders finissent par gagner deux buts à un tout de même.

Et les matchs continuent de s'enchaîner. Dans la première poule, les Griffons puis les Muses triomphent facilement de leurs adversaires, tout comme les Black Kings. Quand revient le tour des titans et des Nouveaux, c'est sans grande difficulté qu'ils gagnent eux aussi.

Pendant que les équipes montent et descendent des gradins au fil des matchs, plusieurs autres joueurs en profitent pour venir féliciter les nouveaux... Surtout Angélica et Oban, en fait, la première pour ses stratégies impeccables et le second pour son but d'anthologie et l'incroyable précision de ses lancers.

A la fin de la matinée les matchs de poule sont terminés et les rencontres de la phase deux sont déjà déterminées :


Les Griffons contre les Champions

Les Black Kings contre les Titans

Les Nouveaux contre les Muses


Félicitations à toutes les équipes. C'était passionnant, n'est-ce pas ?

Il est toutefois temps de faire une pause pour le déjeuner. Les matchs reprendront dans deux heures. Je suis certains que les qualifiés mettront ce temps à profit pour se préparer à nous offrir des rencontres encore plus folles !

Plus loin, Oban maugrée un peu ; pour lui, la plupart de leurs stratégies gagnantes ont été mises à jour, et leur dernière arme secrète, maintenant, c'est en fait Nétifer et son vol d'énergie. Si les Titans n'en ont pas fait une affaire publique...

Ça va vraiment être tendu. Si on veut gagner le prochain match, il va falloir être plus carrés sur les stratégies de Véronica. On aurait pu faire mieux au dernier match, quoi qu'en disent les gens.

Pour les muses, les seules qui me fassent vraiment peur, c'est Kat et la fille multiple.

On a quoi pour contrer Kat... Le son et l'électricité. Ou Kriss. Et on est pas certains que ça marche vraiment. En plus, Kriss va devoir s'occuper de Redmoon.

Jordan, ça va encore, mais... son pouvoir est assez phénoménal, il faut s'attendre à ce que chacune de ses actions soient parfaites.

La seule qui ne me fasse pas peur c'est celle qui change la matière de son corps, là... Elle a peu de choix, dans l'arène. Le métal, ce serait une mauvaise idée avec tous les grappins magnétiques. Le caoutchouc, à la limite, serait sa meilleure option.

Et la fille multiple, quand elle est unie, c'est flippant. Même Alec, je ne sais pas s'il la battrait de vitesse. Qu'est-ce que t'en penses, toi ?

Petit sourire du russe.

Je pense que c'est quand elle sera "séparée" qu'elle sera la plus dangereuse. Et je pense que je suis plus rapide qu'elle. Mais seulement très légèrement. C'est une concurrente formidable. Indéniablement.

Je n'ai pas donné mon maximum dans les premiers matchs, vous savez ? Kriss non plus. Aucun d'entre nous, en fait !
Vu que nous n'avons jamais été mis en danger, ça aurait été stupide...

En fait, personnellement, je me suis surtout concentré sur l'analyse du jeu, les biais que l'on peut trouver dans les règles, et surtout tout faire pour tester mes propres capacités, mieux gérer l'apesanteur...

Et grâce à cela, je pense avoir trouvé deux méchantes petites surprises à réserver à nos adversaires. Qui peuvent nous faire gagner un match. Véronica les optimisera au mieux. Je vous parle de ça dès que nous serons loin des oreilles indiscrètes.

D'ailleurs, en parlant de ce sujet... La pause sera utilisé par certaines équipes pour glaner des informations. Tous les coups sont permis tant qu'il ne violent pas une règle, et il n'y en a pas au sujet de la pause. Plus bas :

Je vous conseille de mettre vos inhibiteurs... Ce qu'il fait lui-même de ce pas. ... et, si on se l'autorise, d'espionner les concurrents. Avec les oreilles d'Orson et les portails "qui permettent de voir" de Megan, on doit pouvoir faire pas mal de choses.
Je sais que c'est n'est pas notre façon de faire, mais c'est une option que je suggère quand même.

Selon le stratège Sun Tzu, le renseignement a toujours été un élément prépondérant pour déterminer la victoire. Et le repas, c'est le moment où tout le monde va parler.

Même le professeur Snowden l'a laissé entendre. Je suis sûr que ce n'était pas un hasard...

Le corolaire, c'est qu'il faut nous aussi rester vigilant quant à l'espionnage.


Mais... espionner les autres, ce ne serait pas un peu...

Déloyal ? Pas dans ce genre de compétition, non. Ce n'est pas juste du sport. Ce type d'épreuve est supposé nous préparer à affronter des situations réelles, donc Alexandre a raison : c'est tout à fait approprié.

Et puis ce n'est pas comme si je pouvais m'empêcher d'entendre. A force de faire les paranoïaques sur la télépathie, on en oublie que plein de gens ici peuvent percevoir des subtilités insoupçonnées. Même si quelqu'un ici connaissait nos secrets, il nous faudrait savoir composer avec ça.

Et le mieux, pour garder un secret, c'est de ne pas en parler, dit Nétifer qui n'avait pas desserré les dents jusque là. On a suffisamment répété nos stratégies à l'entraînement, de toute façon.

Mais ça ne nous empêche pas de parler des autres équipes.

Oui. D'ailleurs, j'ai remarqué quelque chose. Vous avez vu que Kat a semblé plusieurs fois ne pas entendre les appels de ses coéquipières quand elle était dématérialisée ? Je crois que dans cet état elle est totalement sourde.

Je n'avais pas remarqué... On va manger à l'extérieur de l'Institut ? On pourra parler plus librement.
Orson se chargera du contre-espionnage. Si tu veux bien. T'es le meilleur pour ça.


Clairement. J'ai pratiqué ça à la cantine, en plus. Si tu savais de quoi parlent les étudiants à table...

J'imagine, et ça me suffit largement. Je ne veux pas savoir... De films de série Z, des filles ou des garçons qu'ils veulent avoir dans leur lit ?
Bon, allons-y, j'ai faim...
Alekseï fait un pas en avant pour mener le petit groupe vers la sortie de la salle, puis de l'Institut, mais il s'arrête presque immédiatement.
Véronica, tu choisis un restaurant et tu nous y emmènes ?

Sans moi. J'ai de quoi manger dans ma sacoche, et puis c'est pas super compatible avec ton raisonnement précédent. Parles-en avec Véronica si tu veux, elle adaptera nos strats ; mais moi je reste dans le coin.

Ma proposition est tout à fait cohérente. S'éloigner permet de se protéger de la masse des étudiants, d'un flux ingérable en terme d'observation. Le fait que tu sentes les gens de loin aurait été un deuxième barrage, pour les individualités qui nous auraient suivi.
Quant à Megan, le fait d'être loin ne posait pas de problème... Gagnant-gagnant. C'était juste une simple optimisation des portées d'attaque et de défense en terme d'espionnage.

Mais fait ce que tu veux, on a l'habitude...


Ouais, continue d'être condescendant. Je ne te gratifierai pas d'une réponse. J'entends les vibrations, gros. Le brouhaha ne me gène pas. Si tu veux pas faire filtrer d'infos importantes, tais-toi. On ne va pas tous le suivre à chaque fois qu'il dit un truc. Techniquement, j'offre une alternative à un truc inutile.


Dernière édition par Eric le Sam 25 Mar - 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 28 Mar - 20:59

Alors que l'heure de la reprise des matchs approche, nos amis sont de retour dans le stade. Ils vont reprendre leurs places en haut des gradins, avec les autres équipes. Au passage, Epzibah a glissé dans la main d'Alekseï l'inhibiteur psy qu'il lui a demandé.

Le professeur Snowden se remet à parler sur son estrade, mais davantage à l'intention du public que des joueurs. Il résume les rencontre de la matinée et remontre les temps forts sur holo-écrans. Pendant ce temps les équipes encore en lice se concentrent en attendant le premier match, qui opposera les Champions aux Griffons. De leurs places, nos amis peuvent voir que la directrice s'est finalement jointe aux spectateurs et s'est assise au premier rang, parmi plusieurs autres professeurs, dont Anne Adley.

Les deux premières équipes descendent déjà vers l’arène, mais les Nouveaux peuvent assister à un autre spectacle, juste en-dessous d'eux : Une vive discussion a lieu au sein des Black Kings, entre Gabriel et Stepjan. L'échange a l'air plutôt intense et les trois autres membres de l'équipe s'en tiennent prudemment à l'écart.

Comme convenu, Oban fait un signe rapide à un de ses partenaires, et s'approche autant que possible en se concentrant sur les deux participants à ce désaccord.


Alekseï, après avoir jeté un œil au banc des Kings et au signe d'Oban, se désintéresse pour l'instant de cet événement. Il est tranquillement installé dans son fauteuil, à côté de Nétifer, et fait comme le public : il applaudit l'arrivée des Griffons et des Champions dans l'Arène.

Oban prend la conversation en cours :

...et je ne crois pas que ce soit une bonne idée, Stepjan.

Tu devrais peut-être écouter Gabriel, tu sais.

Je ne suis pas très à l'aise avec ça non plus, en fait.

Vous voulez gagner, ou pas ? rétorque Stepjan, irrité.

Oui, mais de cette façon là...

Tu es sûr que ce n'est pas plutôt à cause de ta fixation sur cette fille, Lethra ?

Bon, ça suffit. Qui est le leader, dans cette équipe, bon sang ?

Il y a alors comme un flottement... Et plusieurs regard se tournent vers Gabriel.

Ok, je vois... Comme vous voudrez, lâche-t-il en levant les mains en signe d'exaspération.

La discussion s'achève sur ces mots et ils vont s'asseoir à leurs places. Oban, lui, observe tout le monde aux alentours. Les conclusions s'enchaînent dans son esprit, mais il commence à se méfier des logiques un peu trop hâtives. Malgré tout, il y a une enquête à mener. Et elle passera par Lethra, Stepjan, et avec l'accord des autres, par Gabriel. Mais ça, c'est le travail D'Alec.

Bon, les amis... C'est en train de se préciser, là. Faut qu'on parle.

Qu'on parle de quoi ? Que Stepjan propose de tricher, et que Gabriel est contre ?
Je pense qu'on ne devrait pas se mêler de ça. On a déjà géré ce problème...


Mais il va les forcer. Et on ne sait pas s'il avait des réserves. Sa dose n'était que pour une personne, pas vrai ?

Et ils ont mentionné sa fixation irrationnelle sur une fille...


Oui, Lethra, j'imagine. C'est pas nouveau. Et notre alliée à traqué les doses par psychométrie. Je ne vois pas comment elle aurait pu en louper.

La fille en question, Lethra, est assise sur la même rangée qu'eux et est actuellement en grande conversation avec Angélica et Megan. Nétifer se tenait à l'écart et est donc intriguée par ce que disent Oban et Alekseï.

De quoi vous parlez, tous les deux ?

Stepjan incite les autres à tricher, ils refusent. Et ils mentionnent que la fixette de Velnik sur Lethra est irrationnelle. Je pense qu'on ne devrait pas ignorer ce genre de détails, mais Alec pense autrement.

Non, on ignore rien, on reste vigilants. C'est seulement qu'on sait déjà tout ça...

Et puis si ça se trouve, il les incite à prendre de l'indigo... Sauf que sa réserve a été remplacée.

Oui bah on sait d'autres choses, et savoir nous permet d'agir. On est pas là pour rester les bras croisés, quand même. Et si c'est elle, l'enjôleuse ? C'est pas si tiré par les cheveux que ça, penses-y deux minutes.

Qui, "elle" ? Lethra ?!?

Bah quoi, elle vient pas de deux peuples de magiciens ? Qu'est-ce qu'il y a de si étrange ? Pourquoi PAS elle ? Et puis... Que la drogue soit vraie ou pas, c'est illégal. Ça peut les disqualifier.. Oban sifflotte son innocence.

Pour Lethra, je n'y crois pas une seconde. Mais c'est vrai que j'avais aussi dit qu'il ne fallait écarter personne, alors, qui sait...

Pour la drogue, il ne faut surtout pas agir comme ça, Oban ! T'es devenu fou ?!? Si on a remplacé les doses, c'est justement pour qu'il ne soupçonne rien et qu'on puisse remonter ! Si la direction avait voulu le virer, ce serait déjà fait !

Patiente un peu. Grâce à nos bons résultats et au petit sacrifice de Nétie, Angie va nous faire passer les 1000 points...


J'espère bien !

Ah, ils appellent les concurrents, on dirait.

Et en effet, depuis son estrade le professeur Snowden annonce la reprise des matchs. Les Titans et les Champions se lèvent et descendent les marches.


Dernière édition par Eric le Ven 31 Mar - 5:08, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 30 Mar - 20:49

Oban bout intérieurement. Savoir sans agir, ça n'est pas son truc.

... Comme vous voulez. Fait chier, ouais.

L'enfant fait demi-tour, et se rend vers Megan et Angélica d'un pas décidé. Une fois qu'il approche, il se jette sur un siège et les salue avant de se mettre à regarder le match.

Et donc, à quelques mètres d'Oban...

Il me déteste, Nétie... J'aime pas cette impression qu'il se fait de moi. C'est vrai que je le rabroue parfois, mais c'est parce qu'il nous sort des choses tellement improbables...  Il n'y connait rien en stratégie et en planification, il n'a aucune patience ! Je ne sais pas comment je peux faire mieux, avec Oban. J'aimerai vraiment qu'il m'apprécie...
Je suis si dur que ça avec lui ? Je fais des effort, pourtant, tu sais...

Et toi aussi. Rien que ce que tu as fais tout à l'heure... C'était une grande preuve de ton sens de l'abnégation pour sauver des vies. Et ça marchera.


Ouais... Si on pouvait éviter de reparler de ÇA, j'aimerais autant, d'accord ?

Bien sûr. On n'en parle plus.

Alors que les Griffons et les Champions sont prêts à s'élancer dans la zone antigrav, le professeur Snowden annonce quelques changements.

Pour cette seconde phase, nous allons corser un peu les choses. Les règles restent les même à quelques détails près.

Tout d'abord, il y aura désormais deux balles en jeu au lieu d'une seule. Cela signifie que vous aurez à gérer en même temps l'attaque et la défense... Sauf si vous laissez votre adversaire prendre possession des deux en même temps. Dans ce cas-là, bon courage ! De ce fait, les remises en jeu auront maintenant lieu au niveau de votre but. Ensuite, si jamais un joueur vient à entrer en contact avec les deux balles en même temps, il sera paralysé, exactement comme si il avait été touché par un tir.

Bon match !

Immédiatement, l'arbitre fait signe aux joueurs d'aller prendre leur place, ce qu'ils font non sans prendre leur temps pour discuter de ce que ces nouvelles règles impliquent.

Du côté de Nétifer et Alekseï, ce dernier prend la parole.


Il faut rejoindre Véronica et Oban. Il y a quelques ajustements de stratégie et de tactique à faire...

Quand il arrive, Oban a les yeux et la bouche closes. Il se concentre sur l'équipe adverse. Les Muses sont en train de discuter à voix basse, mais il parvient tout de même à capter quelques bribes de conversation. Les cinq jeunes femmes semblent avoir été un peu surprise par l'annonce de Snowden et se demande comment s'organiser maintenant qu'il y aura deux balles en jeu. Elles semblent redouter les Nouveaux, surtout les portails de Megan, et semblent penser qu'il faudra garder la jeune erren sous pression constante pour l'empêcher de les utiliser efficacement. Elles pensent aussi qu'avoir deux balles en jeu sera à leur avantage grâce au surnombre que peut créer Jiemeï.

Pendant ce temps, le match a commencé. Chacune des deux équipes part de son anneau avec la balle et les hostilités commencent rapidement. Les Griffons ont adopté la même configuration qu'au premier match et Lethra, Gerald et Jarod mettent très vite la pression sur les Champions. Ces derniers semblent plus hésitants dans leurs passes, mais c'est probablement qu'ils s'assurent d'avoir toujours Allen en vue pour qu'il ne les feinte pas avec ses capacités de doppleganger.

Mouais... Avec deux balles, les joueurs vont devoir être encore plus actifs. Ce qui favorise encore plus l'utilisation des tirs, notre point fort. Je pense que, du moins pour l'entame du jeu, nous devrions rester sur le même genre d'organisation "groupe de défense-groupe d'attaque". Peut-être changer plus tard pour "groupe balle 1-groupe balle 2-gardien"... Qu'est-ce que tu en penses, Véronica ?

Attendez. Il va falloir paralyser la chinoise avant qu'elle ne se démultiplie. Elle est à la base de la stratégie ennemie. Et elles vont essayer de déstabiliser Megan, il faudra la protéger. Ça nous donnera des opportunités de les paralyser à leur tour. Pour le reste, à vous de voir.

Exact. Jiěmèi Yu est un élément central des Muses, qu'il faut donc neutraliser le plus souvent possible, quelque soit la stratégie.
Et donc, il faut protéger Megan ? Bien...
En formation classique, il y aura Kriss et ses deux flingues à l'arrière, plus Véronica. Suffisant. Nous deux, en attaque.
Si on joue "par balle", je vois bien Megan en binôme avec Kriss, qui pourra dézinguer autour d'elle. Et même chose pour nous deux, Orson. Tu marques des buts, et je joue le wingman qui dézingue pour te libérer la voie. Et Véronica qui observe, coordonne et garde l'anneau.

Mais bon, c'est toi qui voit, Véronica, bien sûr...


Oh, ça me paraît très bien pour commencer. Et puis tout va dépendre de la façon dont les Muses décident de jouer avec leur surnombre. Si j'étais elles, j'utiliserai Jiěmèi pour assurer la défense toute seule, pour avoir le surnombre devant comme derrière, si possible en lui laissant une arme supplémentaire.

Oui, c'est vous les spécialistes officiels du grav'ball, après tout... Mais si je peux me permettre, avec deux balles, le plus efficace, ça reste le "une-deux" permanent. Comme dans votre "panier-balle". Si jamais on en a besoin, je suis certain de pouvoir gérer deux balles d'un coup, juste en jonglant. D'ailleurs, toi aussi, Alec, si j'ai bien compris. Comme c'est toi le meilleur tireur de nous deux, n'hésite pas à passer, cette fois.

Pendant ce temps le match continue et les Griffons démontrent leur supériorité physique comme tactique en prenant très vite l'avantage un but à zéro.

Quant aux Muses, elles suivent le match sans cesser de parler à voix basses, elles aussi. Oban ne saisit toujours que des bribes de leur conversation mais peut tout de même comprendre que la prédiction de Angélica était juste : C'est la chinoise qui assurera la défense. Toutefois, elles ont prévu un autre changement en mettant Honey dans l'anneau pour envoyer Redmoon en attaque. Cette dernière suggère aussi d'utiliser la technique de "la toile" pour protéger leur but, sans plus d'explications.

Après la remise en jeu les champions se montrent plus agressifs et se sentent obligés d'utiliser un de leurs atouts principaux : L'un d'eux peut non seulement générer du froid, mais aussi créer de grandes quantités de glace. Il s'en sert pour créer des murs très épais un peu partout et transformer l'arène en véritable labyrinthe polaire. Cela vient cacher les joueurs au public, mais heureusement des holo-écrans géants s'affichent pour permettre de suivre l'évolution du match grâce à des prises de vue faites depuis l'intérieur de l'aire de jeu.

Quoi ? Il fait de la glace et il essaie même pas d'en protéger ses buts ? Quelle perte d'énergie... Par contre, les muses vont tisser une toile sur les leurs, je pense que Kriss va devoir passer en attaque ou en reconnaissance à un moment...

Sûrement, oui. Mais en restant en défense avec Megan, ça lui permet de se projeter en avant quasi-instantanément, en cas de besoin.
Oh, et n'oubliez pas que le match contre les Muses n'est pas sensé être notre dernier match. Dans la mesure du possible, autant garder le maximum de surprises pour les Griffons et les Kings : on n'est pas obligé de s'y mettre à fond si l'on mène.


C'est certain, mais je ne sais pas si nous pouvons nous le permettre face à elles. On a déjà révélé la moitié de nos meilleurs coups face aux Titans, et ce match-là risque d'être encore plus corsé.

La suite du match entre les Griffons et les Champions est intéressante, mais nos amis comprennent assez vite que c'est sur un terrain invisible que le match se joue réellement : Les deux équipes ont chacune un télépathe dans leurs rangs pour les coordonner, mais Frejä Snow est bien plus puissante et mieux entraînée que son homologue d'en face. Il est difficile de voir exactement ce qu'elle fait, mais si la coordination des Griffons reste parfaite, celle de leurs adversaire commence vite à laisser à désirer. Finalement, Lethra se fraie un chemin à travers la glace en soufflant une gerbe de feu blanc, sans pour autant quitter sa forme humaine, et va marquer un second but.

Woooo... Elle m'impressionne de plus en plus, leur chef d'équipe ! Se tournant vers Angélica : Elle me fait penser à toi. Sur pas mal de domaines...

Oh. Et je n'ai pas de super-ouïe, mais je suis persuadé que les Muses sont plus inquiètes de nous que nous le sommes d'elles. Nous avons quoi ? La meilleure stratège en tant que capitaine.
La meilleure tireuse d'élite et combattante en close-combat, positionnée en défense. Tacticienne pleine de sang-froid.
A ses côtés, Megan qui dispose d'un des pouvoirs les plus utile dans cette épreuve, qui progresse à chaque seconde, et qui est remontée à bloc !
En attaque, un spécialiste de Grav-ball, bien affûté, et qui marque des buts venant de nul part ! Et moi, il savent que je suis certainement le plus rapide des joueurs restant, et dangereux à courte et moyenne portée. La suite arrive.

Franchement, elle doivent flipper...


Oui. Mais pour le moment, elles flippent de Lethra. Je me disais bien qu'elle devait pouvoir faire ça, mais la couleur du truc... Et le temps qu'elle a mis à fondre ça...

Une flamme blanche... Plus de 1300°C. En dessous, ce serait de couleur violette ou bleue. Je crois avoir lu ça dans un vieux cours de physique. Mais c'est comme pour mon électricité : Puisqu'on ne peut pas blesser l'adversaire, ça reste une utilisation très limitée.

Oui, mais... Étant donné l'alliage dans lequel est faite la balle, elle doit pouvoir la faire chauffer à blanc pour être seule capable de la tenir, et ce ne serait pas considéré comme une attaque directe. Je me demande si elle y a pensé...

La suite du match est plutôt à sens unique et les Griffons finissent par l'emporter trois buts à zéro. Ils reviennent s'asseoir sous les applaudissements du public tandis que les deux équipes suivantes, Les Black Kings et les Titans, descendent des gradins pour les remplacer.

Avant qu'il n'enfile son casque, on voit que Stepjan a les dents serrées et le regard dur, d'autant plus que ses coéquipiers se tournent maintenant davantage vers Gabriel pour prendre leurs consignes.

Il y a des la tension chez les Kings, on dirait.

Pendant ce temps, les Griffons sont revenus à leurs places et Lethra s'est de nouveau assise près d'Angélica, tout près d'Oban.

Bravo. C'était très bien joué. Impressionnant, même.

Merci. Mais le plus dur reste à venir. La finale avec l'équipe de Gabriel et vous ou les Muses, cela risque d'être bien plus compliqué.

Tu veux dire l'équipe de Stepjan, non ? Gabriel, c'est le chauve muet, c'est ça ? Nous, on a commencé toutes ces histoires de compétition pour lui rabattre le caquet. Et là, Oban fait claquer sa langue et commence une analyse complète de Lethra, malheureusement pour la première fois : son rythme cardiaque, ses énergies mystiques, son esprit, vu qu'elle est assez proche, ses réactions à ces déclarations, tout.   Tu te souviens certainement, tu étais là après tout.

Oui, c'est vrai, mais si c'était votre raison de vous inscrire au départ, j'ai dans l'idée que vous avez continué parce que vous avez réellement pris goût à la compétition.

Et ce n'est plus l'équipe de Stepjan. Regarde bien, et tu verras qu'il n'a plus de leader que le titre.

Lethra reste sereine, avec cette air à la fois bienveillant et légèrement amusé qu'elle affiche généralement. Quant à ses énergies... Elles sont considérables. Elle est physiquement l'égale d'un Xyfos sous forme de géant, psychiquement trop forte pour qu'il l'évalue exactement, et sur le plan mystique... Oban n'a pas vraiment de référence à mettre en face d'elle, mais c'est là que son énergie est la plus élevée. Si il fait le total elle est peut-être bien au-dessus de Williams, qui est pourtant la personne la plus puissante qu'il ait pu analyser jusque-là. Oban tente de cacher à la fois sa soudaine appréhension, et le fait qu'elle soit issue du fait qu'il savait déjà, mais se refusait à regarder.

Tu dois être soulagée... C'était une sorte de rival, ou de gène... Maintenant, il n'est plus un danger. Et tu n'as presque rien eu à faire... il s'est fait ça tout seul.

Elle se fait plus sérieuse.

Soulagée ? Non, pas vraiment. Au contraire, même. Son amour-propre vient d'en prendre un coup, et qui sait comment il va réagir, maintenant.

Mal. Je connais bien les gars dans son genre...


Dernière édition par Eric le Dim 2 Avr - 17:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 2 Avr - 17:41

Pendant ce temps le match a commencé. Xyfos, qui a pleinement récupéré, a fermé le but des Titans dès le début de la rencontre et ses quatre partenaires sont passés à l'attaque. en face, les Black Kings jouent la défense, comme si ils voulaient attirer leurs adversaires dans leur moitié de terrain. Dans son anneau, Gabriel se tient les bras croisés mais observe l'action avec attention. Au-dessus de lui, debout sur le but, Rachel Crow est en train de tracer d'éphémères symboles lumineux dans les airs. Malgré la distance Oban peut sentir s'accumuler l'énergie spirituelle. L'exercice est amusant, aussi suit-il l'action afin de s'y familiariser. Elle doit charger, c'est déjà une bonne chose à savoir, mais où va l'énergie ?

En se concentrant davantage, il peut sentir que ladite énergie se concentre autour de la jeune sorcière, comme un halo invisible. Pour le moment elle ne lance pas encore de sort mais se contente d'accumuler la puissance pour le faire... Une puissance considérable.

Dans la moitié de terrain des Kings l'action s'est accélérée. Les quatre Titans en attaque se font plus pressants et Bester, Stepjan et Bimon commence à céder du terrain. Lee parvient même à placer un tir cadré, qui est malheureusement dévié par les pouvoirs de Gabriel. Pria parvient toutefois à reprendre la balle avant les Kings et continue de menacer leur anneau.


Les gestes de Crow se mettent à changer et elle se met à marmonner, très concentrée. Oban sent qu'elle canalise l'énergie accumulée. Les Titans lancent une nouvelle attaque, Pria lance son arme et disparaît, comme à l'accoutumée... Et Crow lance une imprécation avec force. L'épée de l'indienne passe tout près de la balle, et on s'attend à la voir réapparaître pour s'en saisir et tirer, mais non : la lame continue son chemin et va se perdre dans la partie extérieure de l'aire de jeu, tandis que Bimon récupère la sphère métallique. Les autres titans n'en reviennent pas.

Par les dieux... Elle a scellé Singh dans son arme !

Ce n'est pas interdit ?!?

Non. Il est interdit de blesser son adversaire, pas de le neutraliser sans lui faire de mal... Même si ça n'est pas très fair-play.

Mmmm... , marmonne Alekseï pour toute intervention dans la conversation de ces deux-là. Un fragment de son rêve lui revient en mémoire.
Puis il focalise son attention sur Stepjan et son comportement, même quand il est loin de la balle, mais le tchèque semble pour l'instant concentré sur le jeu, d'autant qu'il a une des deux balles en main.


Neutraliser un joueur adverse est autorisé si il n'est pas blessé ? Intéressant...

Oban ne commente pas, mais quand son regard croise ceux de Megan et d'Angie, ils savent tous à quoi l'autre pense.

Les Titans semblent ébranlés, mais Epzibah leur fait signe de continuer à jouer. Ils refluent en défense, maintenant que les Kings ont les deux balles en leur possession... Et que Gabriel laisse sa place dans le but à Crow pour se joindre à Stepjan et Bimon en attaque. Saba n'a même pas besoin de ses gants magnétiques pour se déplacer aussi est-il maintenant le joueur le plus mobile sur le terrain, et de loin : Il louvoie avec facilité entre les balises, tant et si bien que les tirs de ses adversaires ne parviennent pas à le toucher. Le trio d'attaque des Kings se rapproche de l'anneau toujours fermé par Xifos.

Je me demande comment ils vont ouvrir le but.

Oui, même les pouvoirs de Gabriel ne sont pas assez puissants pour forcer Xifos à bouger et je doute qu'ils tentent le coup des chatouilles.

Peut-être que Bester va simplement demander à Xifos de bouger. Il suffit de lui retirer son inhibiteur...

...Et c'est exactement ce qui se passe, grâce aux pouvoirs de Stepjan sur le métal, probablement. L'inhibiteur de Xifos doit soudain avoir cessé de fonctionner car il lâche l'anneau pour porter les mains à sa tête, confus... Et Gabriel n'a plus qu'à guider une des balles dans le but sans même avoir besoin de la toucher.

Les Kings mènent un à zéro, après seulement trois minutes de jeu.


... J'ai vu plus sportif, mais c'est un défi comme un autre à relever. puis quand les gens se focalisent ailleurs, surtout Lethra, il s'approche de Megan pour lui susurrer  :

Megan ? Ta porte, tu peux la faire vers l'extérieur, et faire le point de départ apparaitre juste sous eux, ou derrière ? La gravité devrait les aspirer, du coup...

Je ne sais pas. Je... Tu crois que la gravité passe à travers mes portails ?!?

Au pire je serai prêt à les pousser dedans s'il le faut... J'avoue que je n'en sais rien. Ça me semblerait logique, mais... On ne saura pas sans tester.

Mmmm... J'aurais du demander plusieurs inhibiteurs protégés.
Dommage.
Alekseï se gratte le menton.
... Et ce match va partir en boucherie.

Et à nouveau, la prédiction d'Alekseï s'avère juste. Réduits à quatre, et avec leurs inhibiteurs neutralisés l'un après l'autre, les Titans s'effondrent. Les Kings commencent à enchaîner les buts, devant un public de moins en moins enthousiaste. Après dix minutes, ils mènent six à zéro et les spectateurs applaudissent à peine.

Maintenant, quiconque les battra gagnera le respect des gens. Et deviendra aussi populaire que ces gars sont controversifs. Bien pensé, n'empêche. Mais on peut les avoir quand même...
Si on va vite.


Bah voilà... Pliés.
Exactement de la manière prévue.

Kriss ? Tu auras peut-être besoin de rab... , dit-il en lui confiant son ancien inhibiteur et en mettant le nouveau.
Et si on tombe sur eux, je m'occupe personnellement de Stepjan.

Pourquoi ? Tu sais comment le neutraliser ? Ou tu as juste envie de te faire plaisir ?

Les deux, mon capitaine ! Pour le neutraliser, il suffit de le paralyser puis de le projeter loin des balises. Et 40 secondes... Je compte 20 secondes de paralysie et 20 secondes pour revenir en jeu.
... Et donc, plus tard, recommencer... Je peux faire ça. Je pense que mon nouvel inhibiteur résiste à son "truc". Et puis, je peux faire d'autres choses, en quarante secondes !


La rencontre se termine plus lentement, Gabriel étant retourné dans ses buts, se désintéressant apparemment de l'attaque. Les Kings gagnent tout de même huit à zéro au bout du temps réglementaire. Lorsque les deux équipes rejoignent le bord du terrain, le public semble plutôt du côté des perdants. Quant aux Titans, ils se hâtent de réclamer que Crow libère Pria. La sorcière à la peau bleue commence par leur répondre que le sortilège se dissipera tout seul dans un jour ou deux, ce qui fait ricaner Stepjan. Toutefois Gabriel finit par intervenir et malgré le regard noir que jette Stepjan, Rachel Crow finit par obtempérer en soupirant. Elle fait quelques passes avec les mains et brise son sort, libérant du même coup la jeune indienne qui peut enfin sortir de son arme.

Félicitations aux Black Kings pour cette bel... heu... Pour cette victoire. Je plains ceux qui devront les affronter en finale !

Et pour le dernier match de cette deuxième phase, j'appelle les Nouveaux, l'équipe la plus inattendue et la plus surprenante de cette année, et les Muses, toujours à la hauteur de leur réputation et toujours aussi charmantes !

Les applaudissements du public se font nettement plus enthousiastes à cette annonce.

Alekseï se lève presque immédiatement, mais laisse passer Angélica, Nétifer et Megan en premières dans la file. Oban passe bon dernier, et avance en faisant quelques échauffements.


Dernière édition par Eric le Dim 2 Avr - 22:52, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 4 Avr - 10:56

Tandis que les Nouveaux descendent les marches derrière les Muses, Angélica manipule son smartcom. Quand elle arrive près de l'estrade, Snowden l'interpelle.

Mademoiselle Mercury, est-ce bien le moment ?

Mmmm ? Oh, désolée. J'ai terminé, de toute façon.

Ah, vous les jeunes et vos coms ! Incapables de vous en passer, hein ?

Bon, allez, vous pouvez entrer en jeu.

Bonne chance à vous ! leur lance Honey avant de sauter dans le vide avec son équipe.


Hey Honey ! Salut ! Bonne chance à vous, les filles ! Vous en aurez besoin, crois-moi.

Les Nouveaux s'élancent eux aussi dans l'aire de jeu et ont encore quelques instants avant que l'arbitre ne donne le coup d'envoi. Angélica en profite pour réunir l'équipe pour un dernier point à voix basse.

Qu'est-ce que tu faisais avec ton com, là ?

Une petite surprise pour nos adversaires suivants. Je connais quelqu'un au département d'étude des matériaux. Elle devrait pouvoir nous fournir quelques échantillons de psyrite pour remplacer nos inhibiteurs. Par contre, ça ne servira que si on va en finale... Mais on va gagner ce match, pas vrai ?

Oui, on va gagner ! Et puis on ne veux pas décevoir notre public ! dit Megan avec un signe vers les gradins, où on peut apercevoir ses colocataires, Babs et Artémis, qui se manifestent bruyamment.

Tu m'étonnes qu'on va gagner.

Une chose, tout de même. La tactique qui consiste à expulser un adversaire du terrain via portail, on essaie à tout prix de ne pas s'en servir dans ce match. Les seuls contre qui on pourra l'utiliser sans perdre la faveur du public, ce sont les Kings, donc on va garder ça pour la finale, d'accord ?

Okay. On définit la strat', du coup ? Ca va commencer, là, il serait temps...

Compris, Véronica. Je partage ton analyse...

Pour commencer on part de notre but avec notre balle et on voit comment se positionne nos adversaires.

Epzibah donne une balle à chaque équipe et leur fait signe de se mettre en place. Lorsque c'est fait, elle donne un coup de sifflet pour indiquer le début de la rencontre.

Face au nouveaux, les Muses ont changé de disposition. C'est maintenant Honey qui est dans l'anneau. En défense, Jiěmèi s'est déjà divisée en quatre et assure les arrières de Cumani, maintenant en position centrale. Devant, ce sont Kat et Carla qui semblent chargées de mener l'attaque.


Bon, le nombre va jouer en leur faveur... Donc notre meilleure chance c'est d'avoir les deux balles pour mieux diviser leur défense. Orson, en pointe. Tu gardes la balle et tu les balades, mais ne prends aucun risque. Alexandre, au centre, mais prêt à défendre. Kriss et Megan, sur la ligne arrière. On laisse venir leurs attaquantes et on récupère leur balle.

Ça vous convient ?


Je soutiens Orson, je tiens le contrôle du milieu de terrain mais en laissant passer la balle adverse, et je suis prêt à la récupérer ou à retourner en défense.

Bien compris.

Soeur, yes soeur. Oban y met même le petit signe militaire de la main, tout sourire. Et puis il part se mettre en position pour le départ du match en continuant de sourire : mentalement, il revoit toutes les filles nues, sauf une.


Dernière édition par Eric le Mar 4 Avr - 23:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 5 Avr - 18:01

Le jeu se met en place rapidement. Du côté des Muses, Honey passe rapidement à l'une des quatre chinoises qui transmet aussitôt à Chumani, tandis que Kat et Carla s'aventurent à la limite du terrain des Nouveaux. En face, Oban reçoit rapidement la balle.

Chumani envoie à Carla, qui s'avance dans la partie haute du terrain. Cela laisse le champ libre à Oban pour faire de même dans la partie basse.

Alekseï reste à égale distance de sa défense et de son attaque, comme Chumani à vingt mètres en face de lui.

Oban temporise en gardant un œil autour. Il flotte jusqu'à une balise plus proche des buts, en "hauteur", prêt à s'arrêter pour faire durer le jeu dès qu'il aperçoit quelqu'un s'approcher de lui, ce qui se produit assez vite : Il est encore à vingt mètres de l'anneau des Muses quand deux des chinoises s'avancent pour le prendre en tenaille. Comme les deux autres, restées en arrière près de Honey, elles gardent une main dans le dos, de manière à ce qu'il ne sache pas laquelle porte une arme.

Oban passe derrière la balise, afin de ne plus être en vue des cinq filles. Il se place le dos contre la balise,
les pieds repliés comme un nageur prêt à se pousser du bord d'une piscine. Il se remémore alors le bruit exact de ses pieds frottant à grande vitesse sur le plafond, reproduit ce bruit et s'en sert comme sonar pour savoir si les filles sont séparées pour le prendre à revers ou pas.

Une fois qu'il a une idée de tout ça, elles devraient avoir été distraites, et il sort de sa cachette pour tirer.


De son côté, c'est calme pour Alekseï. Normal pour un début... Les balles sont parties au loin, Oban temporise, et il est certain que les trois filles à l'arrière peuvent facilement tenir tête à Carla et Kat.
Aussi, il commence à accomplir ce qui lui semble être le point important de ce match, sur la durée : faire du centre un domaine sûr pour eux, affaiblir les muses et renforcer sa défense. On verra plus tard comment ça évolue.

Le jeune russe avance en zigzaguant vers Chumani. C'est la plus proche, et son adversaire directe. Il compte bien la paralyser et lui subtiliser son arme. S'il doit essuyer des tirs, ce sera l'esquive et son "armure ionisante". Elle se déplace alors sur le flanc pour maintenir une certaine distance avec lui. Il remarque alors qu'elle ne porte pas son pistolet, ce qui signifie qu'une autre des Muses doit l'avoir. Voyant que "Alexandre" compte bien continuer à lui mettre la pression, elle finit par se cacher derrière une balise.


Chumani ! Chumani ! Allez, viens...
C'est pour rire, gamine, tu vas pas rester seule derrière cette balise, hein ?! Viens ! En fait, il continue d'avancer vers les défenses adverses. Savoir qui a cette pµT@!n d'arme supplémentaire. En sachant que les quatre chinoises n'en ont qu'une, normalement.

Pas trop. Ce n'est que le début, et Alekseï sait très bien que ça pourrait être une stratégie pour l'éloigner du centre. Mais déstabiliser un peu l'attention des chinoises sans se mettre en danger, il prend.


Le tir d'Oban les prend par surprise et touche une de ses adversaires les plus proches. Ce doit être Sun Yu, ou peut-être bien Jiao... A moins que ce soit Li meï ? Peu importe : L'autre en profite pour se précipiter vers lui maintenant qu'elle a une fenêtre de quelques secondes, tandis qu'une des deux qui se trouvait près du but avance pour combler l'espace laissé par sa sœur paralysée.

Comme prévu. Oban s'élance d'une poussée en serrant la balle entre son corps et son bras pour leur faire perdre le plus de temps possible si elles arrivaient à toucher, et il entame son décompte pour savoir exactement quand il pourra tirer de nouveau. Pour le moment, il vise le plafond, prêt à slalomer dessus en glissant.

Du côté d'Alekseï, à la limite de ses perceptions, une dizaine de mètres devant lui, il sent l'énergie spirituelle affluer derrière la balise où est cachée Chumani.


Il en prend bonne note. Mais comme elle a reculé et ne semble pas armée, laissant le contrôle du centre au jeune russe, celui-ci en profite pour apporter le chaos dans la défense adverse.
Alekseï prend appui sur une balise pour bien se stabiliser, puis tente un tir ciblé sur Honey, la gardienne. Certes, elle est loin, mais plutôt immobile. Malheureusement, les pistolets ne sont pas très précis à longue distance et il la manque d'un bon mètre.


Le tir d'Alekseï offre tout de même une petite distraction à Oban, qui parvient à rejoindre la paroi extérieure et à y glisser jusqu'à passer derrière l'anneau, toujours gardé de près par Honey et une des chinoises. Les deux autres, toujours en défense, s'en rapproche pour pouvoir intercepter tout tir de sa part.

Du côté de la défense des Nouveaux, les trois filles se sont positionnées pour empêcher Carla et Kat d'avancer. Cela n'empêche pas cette dernière de tenter un tir à moyenne distance. Il devrait être plutôt facile à intercepter, mais soudain un esprit-faucon invoqué par Chumani surgit et attrape la balle dans ses serres avant de fondre sur le but.
Il se volatilise toutefois en plein vol lorsque Nétifer absorbe d'un coup toute son énergie spirituelle d'un simple regard, et Angélica n'a plus qu'a récupérer la sphère métallique.


Parfait... Alekseï jette un regard aux alentours, afin de repérer la position des alliés et adversaires, puis se démarque du mieux qu'il peut afin de faciliter une passe vers lui.

Du côté des Muses, Carla et Chumani repartent aussitôt vers l'arrière pour renforcer leur défense alors que Kat se précipite vers Angélica pour lui mettre la pression. Mais cette dernière passe aussitôt vers Nétifer, qui lève la tête pour chercher Alekseï et relance aussitôt vers lui. Il capte facilement la balle.

Oban surfe sur le mur arrondi, alternant haut et bas pour éviter les tirs. Ses 4 secondes passées, il aligne la première chinoise qu'il estime assez près, et tire à nouveau, à peu près en même temps qu'elle en fait autant. Elle le manque, mais pas lui, et elle est paralysée... Mais dans la seconde qui suit, c'est un tir de Honey qui vient le frapper à l'abdomen ! Une autre chinoise prend alors appui sur l'anneau pour s'élancer vers lui, lui ôter la sphère métallique des mains et la passer à sa gardienne.


Les deux balles viennent de changer de camp à,peu de temps d'intervalle, et cela plait au public qui se manifeste bruyamment. Oban est un peu moins satisfait, mais reste silencieux, espérant qu'une fois sa paralysie passée, il pourra intervenir par surprise. Son décompte mental reprend. Un, deux...

Ah, mince ! On n'aura pas les deux balles en attaques pour pouvoir appliquer le plan d'Angélica... Bon, Oban est paralysé pour 20 secondes. Ça me laisse largement le temps de m’approcher de leur but.

Et c'est ce qu'il fait, remontant le terrain assez vite. Aucune Muse n'est assez proche pour avoir une chance raisonnable de le toucher alors qu'il est en mouvement. Après, il avisera entre le passage en force et la temporisation, selon les redéploiements. Derrière lui, Kat revient mais est encore à une vingtaines de mètres. Autour du but de Honey, les quatre chinoises sont regroupées : Deux d'entre elles sont encore paralysées, mais une des deux ne le sera plus très longtemps. Quant à Carla et Chumani, elle se sont positionnées à l'abri de deux balises à dix mètres de leur anneau mais sur son passage, à environ quinze mètres de lui.

Même immunisé contre les tirs, elles sont toujours 7 en face de moi. Individuellement je suis meilleur, mais je ne passerai pas en force... Il faut temporiser, et continuer à les gêner.

Alekseï dévie légèrement sa trajectoire pour s'accrocher à une balise.
Et il se retourne instantanément, dos à cette dernière, arme braquée vers sa poursuivante : Kat. Il tire !
Si les muses n'ont plus d'attaque, leur balle restera dans leur zone... Mais le faisceau de son arme passe à travers Kat sans lui faire le moindre effet !


Surprise ! lui lance la jeune fille en fondant droit sur lui.

Joli réflexe ! répond le russe en se projetant sur la direction "côté extérieur" du stade. Le but est de partir vers l'anneau des Muses, mais en passant par le côté.
Évidemment, il s'électrise pour éviter de se faire paralyser pendant sa manœuvre.


Après tout, le but était de l'empêcher de se positionner en attaque. Si elle me suit, ça marche aussi...

Elle le suit, mais ralentit, pour laisser le temps à Carla de se rapprocher de lui par l'arrière. Elles semblent vouloir le prendre en tenaille.

A l'arrière, les Muses restantes se sont divisées : Deux des chinoises et Chumani sont reparties vers le centre pour lancer une nouvelle attaque. Quant à Oban, près de la paroi, du côté opposé à Alekseï, il peut de nouveau bouger.

Alekseï qui n'a pas envie d'être pris en tenaille, même par des filles comme Kat et Carla, et qui n'a aucune vraie crainte d'être paralysé autrement que par un "catch", accélère d'un coup vers le but des Muses (et donc vers Carla) à la suite d'une sorte de "décrochage" acrobatique.


Dernière édition par Eric le Lun 10 Avr - 19:59, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 11 Avr - 20:13

Oban continue de dériver, et se hisse derrière une des balises. A l'autre bout du cube mais près des buts, comme Alekseï, il entend bien le couvrir pour empêcher la défense ennemie  de l'arrêter. Mais en attendant, il vise, analyse et observe en se cachant.

Quant à Alekseï, il essuie deux tirs. Le premier, celui de Carla, le manque de peu. Le second, venant de Kat, le touche à l'épaule, ce qui aurait dû lui paralyser le bras droit, celui du côté duquel il tient son arme. Se croyant à l'abri d'un tir de réponse, Carla lui fonce alors dessus, apparemment sans craindre l'aura électrique qui étincelle autour du jeune russe.

Il se dit que Carla a sûrement prévue de se changer en matière isolante. En tout cas, Alekseï a instantanément cessé de se servir de son bras droit, qu'il garde comme paralysé.

20... Il tente d'éviter la charge de la Muse, qu'il sait beaucoup moins agile et réactive que lui, en se décalant vivement mais souplement, à la manière d'un toréro. Il y rajoute une petite poussée du pied sur le flanc de la Muse pour la déséquilibrer et l'envoyer valdinguer loin de lui.


19... ... Avant de se réorienter vers le but, et de filer en flèche vers son objectif.
Clairement, "Alexandre" ne compte pas s'en arrêter là... Mais arrêté, il l'est, et brutalement : Carla a réussi à lui saisir la cheville ! Cela signifie qu'il n'a que trois secondes pour passer la balle, or les filles sont loin et trois Muses se trouvent entre elles et lui. Il reste Oban, mais il est complètement de l'autre côté du terrain de jeu, et c'est sans compter sur Kat qui sera sur lui dans un instant.


Oban a pu assister à l'échange depuis l'autre côté du terrain, à environ soixante neuf mètres de là. Il voit aussi Chumani et les deux chinoises pénétrer dans la moitié de terrain de son équipe, mais la défense des nouveaux semble prête à les accueillir.


'Fait chier ! Je ne peux pas leur laisser une balle de plus... Sortir ma surprise plus tôt que prévue... Essayer de camoufler au mieux ce que je vais faire... Allez !

Alekseï remonte d'un geste vif son genou pour que Carla et lui soient au corps à corps, que l'action paraisse la plus confuse possible pour les spectateurs. Et il tire à bout portant sur la Muse. En une fraction de seconde, il range son arme dans son holster et tente de se saisir de celle de Carla, sans parvenir à l'arracher de sa main. Puis, de sa jambe libre, il prend appui sur le ventre de son adversaire et pousse de toutes ses forces pour se dégager... Mais impossible de faire lâcher prise à la mutante dont les doigts restent fermement serrés sur sa cheville.

Plus qu'une seconde, et Kat a dévié pour gêner une éventuelle passe plutôt que de lui foncer dessus.

C'est le moment qu'Oban attendait : il tire dans le dos de la fille intangible, et il fait mouche ! Kat ne s'y attendait pas et s'était solidifiée pour avoir une chance de bloquer la balle, aussi la voilà paralysée pour vingt secondes et elle part à la dérive. Oban se jette dans leur direction, s'aidant de ses deux grappins pour obtenir la trajectoire la plus imprévisible possible : en faisant vibrer Creed, il pourra peut-être récupérer la balle.


Prends son flingue !

Puisqu'il n'arrive pas à se dégager, Alekseï lance la balle d'un tir tendu dans la direction d'Oban. Puis, s'adressant à Carla...

Bon... Qu'est ce qu'on fait ? Tu te retransformes ou nous restons collés ensemble 20 secondes ?

On dirait que l'arbitre ne siffle pas pour saisie illégale, donc... Ouais, on va rester comme ça, mon pote.

Pendant ce temps, la balle file plus ou moins vers Oban, qui s'est déjà élancé dans la bonne direction, mais ce faisant la sphère métallique va passer à à peine quinze mètres de l'anneau des Muses, aussi une des deux chinoises qui s'y trouvent s'élance pour tenter de s'en saisir avant le garçon. Elle a ses deux mains libres, ce qui veut dire que derrière elle, sa sœur et Honey sont armées. Oban change de direction avec son grappin, et file vers la chinoise désarmée. Après tout, elle ne peut rien lui faire, et elle fera un très bon bouclier, en attendant.


Bah, je me disais qu'on aurait pu négocier le fait que tu me laisses partir... On aurait pu trouver un accord gagnant-gagnant. Tant pis, je vais bien trouver un moyen de m'occuper ! Ressortant son arme, qui sera très bientôt rechargée, Alekseï prend bien son temps pour viser Honey.

Arrivé près de la balle, Oban met sa stratégie à profit : elle va certainement essayer de tout faire pour attraper la balle, mais l'enfant s'interpose, et se sert d'elle comme couverture en utilisant son élan pour la faire pivoter, comme au taichi : il lui saisit le bras, lui imprime sa rotation, et pousse des pieds pour la renvoyer d'où elle vient en se projetant vers la balle.


Dernière édition par Xavier le Ven 14 Avr - 21:00, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Sam 15 Avr - 21:09

...Une bonne dizaine de minutes plus tard.

Les deux équipes rejoignent le bord de l'arêne, sous les acclamations du public. Même si les Nouveaux l'ont emporté par deux buts à zéro, les applaudissements vont également aux Muses qui ont magnifiquement joué. Elles ne doivent finalement leur défaite qu'à la supériorité athlétique des Nouveaux et à la judicieuse utilisation de ses portails par Megan, sur qui elles n'ont pas réussi à mettre assez de pression.

Bien joué. Victoire méritée, rien à dire !

C'était un beau match. Sûrement le plus beau depuis le début. Pour ça, il faut deux bonnes équipes. Donc, bravo à vous aussi.
Et puis avec huit joueuses et seulement deux joueurs, ça ne pouvait être qu'un joli match.

De son côté, Oban est beaucoup moins emballé, et il ne cache pas ses humeurs avec d'autres ; il salue Honey, bien sur, mais prend un peu plus de temps pour discuter avec Kat.

Vous méritiez la victoire, au fond. Mais on a un compte à régler en finale ; Sans rancune, j'espère.

Bien sûr. Ce n'est qu'un jeu, répond Kat avec un serrement de la mâchoire qui dément ses propos. A l'évidence, elle n'est pas aussi bonne joueuse que Honey.

Je comprends. Désolé.

Pendant ce temps, le professeur Snowden félicite les deux équipes et annonce la suite du programme : Les joueurs vont avoir droit à une demi-heure de pause, puis aura lieu une finale à trois équipe, à laquelle participeront les Griffons, les Black Kings, et les Nouveaux.

De son côté, Alekseï reçoit une transmission télépathique de Epzibah.


Alekseï ? Une demi-heure, c'est bien suffisant pour que vous ayez le temps de faire un saut en salle holo. Pourquoi n'en profiteriez-vous pas pour voir si notre amie Angélica a gagné suffisamment de points pour passer le cap crucial ?

En effet, mademoiselle. Je vais aller consulter ça. Juste quelques mots à l'oreille de Nétifer pour lui indiquer où il se rend, puis il sort du "stadium".

Pas très intéressé par le passé, Oban quitte les Muses, cherche Stepjan du regard, et se dirige vers lui. Celui-ci est en train de se rendre vers les vestiaires, seul et les poings serrés. Quant Oban arrive à sa hauteur, il lui jette un regard noir.

Qu'est-ce que tu veux, toi ?

Je viens pour te dire que je te pardonne. Mais à voir son visage, Oban est partagé.

Pfff... Que tu me pardonnes quoi, exactement ?!? répond-t-il un peu surpris. Oban le sonde autant qu'il peut, et fait bien sur exprès de l'énerver, pour commencer, mais il veut aussi que ses partenaires et l'équipe de Lethra entendent tout.

Je ne crois pas que ça soit de ta faute si tu es comme ça. Bien sur, je vais quand même te donner une leçon tout à l'heure. Tu l'as mérité, après tout : si tu n'étais pas aussi pédant, je ne me serais jamais mis en avant comme ça. Mais je pense que tu n'as pas le contrôle de tes sentiments. T'es manipulé. Alors quoi qu'il arrive pendant le match, je voulais que tu saches que je te pardonne.

Je ne comprends pas la moitié de ce que tu racontes, et pour être honnête, j'en ai rien à foutre. Tu n'es qu'un cafard, et je vais t'écraser comme un cafard pendant ce match.

Et là, j'ai mieux à faire, comme d'aller pisser, dit-il en reprenant le chemin des vestiaires.

Oban sourit, et envisage de le ridiculiser ; mais perdre pour si peu, ce serait vraiment trop dommage.


Après le départ de Stepjan, il tombe sur Gogo et fred, ses partenaires d'entraînement de Grav'ball, venus le féliciter. Ils discutent quelques minutes, puis alors qu'ils viennent de le quitter, il tombe sur Alekseï qui revient tout juste de l'extérieur...


Dernière édition par Eric le Lun 17 Avr - 21:33, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 16 Avr - 20:05

Alekseï sort de l'arêne et se dirige vers la salle holo la plus proche, à une centaine de mètres de là. L'endroit est désert et il peut tranquillement activer l'Analyste, puis donner le mot de passe lui permettant d'avoir affaire au Dandy.

Que puis-je pour vous, monsieur ?

J'aimerais savoir où j'en suis au niveau de mon décompte de points, Dandy...

Bien sûr, monsieur. Une petite minute, je fais la mise à jour.

...

Félicitations, monsieur. Votre total est maintenant de 1007 points.

J'ai donc le plaisir de vous annoncer que vous êtes le nouveau Gentleman. Je suis à votre service, monsieur. Désirez-vous accéder à une simulation ?

Non, pas pour l'instant. Plus tard...

Par contre, j'aimerais avoir accès à quelques dossiers dès à présent. En premier lieu, je veux voir les photos uploadées par Balthazar Chen.
Et savoir si je peux supprimer des photos, y compris celles qui me permettent d'atteindre 1007 pts, sans perdre mon statut et mes privilèges de Gentleman.

Bien sûr, monsieur. Ce ne sera pas un problème.

Et voici les images offertes par Mr Chen.

L'icône holo d'un dossier apparaît. Alekseï l'ouvre d'un doigt et une série de photographies miniatures apparaissent. Ils les agrandit, et trouve comme il s'y attendait les images d'une jeune fille posant nue, et de façon franchement indécente. Toutefois, il ne reconnaît pas du premier coup d’œil la fille menue aux yeux violets et au côté femme-enfant...



...Même si elle lui dit clairement quelque chose. Ce doit être les cheveux.

En tout cas, étant donné jusqu'où elle va sur ces photos, pas étonnant qu'un garçon influençable comme Chen soit instantanément tombé sous le charme. Même Alekseï ne peut s'empêcher de ressentir un frémissement à la vu de ce corps offert à l'objectif.


Wooh... C'est... Non, il me faut une preuve, sinon elles ne me croiront jamais. Dandy, copie de cette photo. Cadrage autour du visage. Bien... Découpage et download sur mon smartcom.

Fermeture de session. Alekseï repart d'un pas relativement pressé vers le stadium en réajustant son inhibiteur. Il n'a pas pris le temps d'aller sur le dossier de Matemba pour effacer les photos de Nétifer. Ce sera pour plus tard...


Dernière édition par Eric le Lun 17 Avr - 8:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 17 Avr - 21:36

Alekseï retourne au plus vite jusqu'à l'arène, traversant au pas de course les couloirs qui l’amènent près de l'aire de jeu, au pied des gradins. Tout près de la porte par laquelle il entre se tient justement Oban...

Orson. Mets ton inhibiteur.
On a atteint les 1000 pts. Et elle, c'est la "copine" de Chen. Il lui montre discrètement la photo qu'il a transféré dans son com'.
Pas de vagues pour l'instant. On attend que Veronica, Kriss et Madelyne soient mises au courant, et que l'on puisse y réfléchir un moment.

Clic. Oban a posé l'engin sur sa tête.

Euh... C'est qui, ça ?

Kat, je pense, non ? C'est vrai que j'ai eu du mal à la reconnaître. Mais les yeux violets, c'est pas commun...
Oui, la coupe de cheveux est différente. Le même genre de "carré" que Crow. Kat devait se coiffer comme ça il y a quelques mois. A vérifier.

En tout cas, moi, j'adore les carrés... Tellement sexy.

Naaaan, sans déconner...

Pourquoi ? Tu as un doute sur son identité ?

Hein ? Non, j'aurais jamais pensé à elle.

...Tu préviendrais pas les huiles pendant que je m'occupe des filles ?


On fait comme ça. Soit discret.

Alekseï relève la tête et passe le regard dans les gradins, cherchant Madelyne ou Epzibah. La première est assise avec d'autres professeurs, dans la tribune voisine de celle des joueurs, à trente mètres de là. La seconde est en train de parler avec elle.

Oban regarde vers le bas pour être certain de ne pas regarder vers la "mutante", tout en réfléchissant au fait que c'est une des rares qui pourrait réchapper d'une explosion massive. Il se dirige vers Angélica.


Oui ? Oban s'approche de l'oreille de son amie et sussure :

Alec a eu les résultats de son test... Sur la photo on voit une fille qui ressemble fort à Kat...

Ho ! Sérieusement ? Dans ce cas, on a un problème !

Alekseï passe donc devant la tribune des joueurs et des professeurs, essayant "d'accrocher" le regard d'Epzibah ou de Williams. S'il y parvient, il éteindra son inhibiteur discrètement. Pour justifier sa déambulation, l'objectif semble être d'aller rejoindre Natalia pour une ou deux minutes.

Des nouvelles ? lui demande Epzibah dès qu'elle le voit approcher.

Oui. On a passé les 1000. Et j'ai consulté le dossier de Chen. Sa copine, c'est Kat, mais avec une autre coiffure. Je ne sais pas si ça correspond à son "look" d'il y a quelques mois. A vérifier... Je vous envoie la photo sur votre 'com d'ici quelques secondes, mademoiselle. Alekseï, même novice en tout ce qui est télépathie, prend bien soin de ne pas regarder Epzibah alors qu'elle lui "parle".

Kat Cirrus ? Vraiment ?

Epzibah jette un coup d'oeil vers les gradins.

Et vous savez où elle est ?

Non, je viens de revenir. Mais j'ai été le plus prudent possible. Oban doit déjà avoir prévenu Angélica et Nétifer. Elles sont restées, elle en savent peut-être plus.
Autre chose avant de remettre mon inhibiteur ?


Rien qui ne puisse attendre qu'on l'aie capturée. Maddie ?

Je lance une localisation par reconnaissance faciale. Si elle essaie de sortir, on le saura très vite.

Beau travail, mais maintenant, il faut réussir à la prendre, et en bon état surtout.


Ça ne va pas être facile. Ses pouvoirs la rendent très compliqué à attraper sans la neutraliser. Je vais essayer de la retrouver. Alekseï remet son inhibiteur, puis remonte les tribunes vers Natalia. Mais il faut bien avouer que c'est surtout pour se donner un meilleur poste d'observation...

Plus haut, Angélica montre à Oban le siège vide de Kat dans la rangée du dessous.

Elle est partie précipitamment il y a une minute à peine.

Je viens de la quitter. Elle n'est pas en vue, mais elle ne peut pas être SI loin. Laisse-moi chercher. Oban se concentre sur les âmes locales, et en cherche une en particulier. On pourrait penser que ça revient à chercher une aiguille dans une botte de gens, mais Oban a en tête le "goût" de son âme, ses vibrations personnelles et il cherche principalement une âme ou un corps qui serait à un endroit illogique ou simplement en déplacement.  

D'accord, essaie de la trouver d'ici. Je descend prévenir Nétie.

Pendant que Angélica rejoint Nétifer tout en bas des gradins, près de l'aire de jeu, Oban se concentre un moment, essaie de filtrer les parasites créés par la foule, jusqu'à ce que, très brièvement, il sente quelque chose. Il ouvre les yeux, et elle est là, à une bonne cinquantaine de mètres de lui, en train de se faufiler vers une des sorties à contre-courant du public qui revient prendre sa place. Le temps de voir son visage tandis qu'elle jette un coup d’œil nerveux par-dessus son épaule et la voilà déjà qui sort de son champ de vision pour s'enfoncer dans la galerie qui mène hors de l’arène.

Oban prend l'épaule de Megan dans sa main, et parle très brièvement ; on peut sentir l'urgence dans chaque mot.


Megan, j'ai besoin que tu m'ouvres une porte vers l'extérieur ; il montre alors la direction souhaitée. Vite, s'il te plaît. Je t'expliquerai.

Hein ? Heu... d'accord.

Elle se concentre, et quelques longues secondes plus tard, un portail aux contours luminescents apparaît à côté d'eux. A travers, Oban peut voir la pelouse à l'extérieur de l'arène. Oban court, et avant de sauter dans la fenètre, lance :

Préviens un des autres, ils comprendront ! Merciiiii....


Dernière édition par Eric le Mer 19 Avr - 21:11, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 19 Avr - 21:18

Alekseï arrive près des gradins et s'apprête à monter quand il tombe sur Nétifer et Angélica.

On a un problème. Dis-lui, Angie.

Oui. Il y a quelque chose de pas normal. Kat fait partie de ces étudiants qui porte toujours un inhibiteur, tu te souviens ? Normal si elle ne voulait pas être découverte. Mais en au moins deux occasions, on sait que quelqu'un a été en liaison télépathique prolongée avec elle.

Tu vois où je veux en venir ?


Pas sûr. On ne réfléchit pas de la même façon, toi et moi...

Mais oui, j'ai remarqué qu'elle a été à découvert, à certains moments. Et on peut légitiment se demander pourquoi elle s'éclipse maintenant et pas avant. Maintenant, il faut aussi rester cohérent. Une intrusion télépathique ne veut pas dire "tout apprendre". Il faut cibler, c'est long... A part si c'est une communication.

Attends... Kat a été en liaison télépathique avec Snow. Deux fois. Et qui d'autre ? Personne à ma connaissance.


Oui. C'est étrange, non ?

Alekseï cherche des yeux la télépathe des Griffons. Après quelques secondes, il l'aperçoit en train de s'éloigner des gradins en regardant son smartcom, à une trentaine de mètres de là. Au même moment, elle lève les yeux de son écran pour regarder autour d'elle, et son regard croise celui d'Alekseï.

...

Instantanément, chacun des deux sait que l'autre sait... Et elle pique un sprint vers la sortie.

... Пиздец ! Prévenez Epzibah pour Snow, je m'occupe d'elle.

Vas-y, Angie. Je le suis.

Alekseï se dépêche de poursuivre la télépathe des Griffons, sans trop attirer l'attention tant qu'il est dans la foule, mais en sortant une bonne pointe de vitesse dès qu'il le peut, avec Nétifer sur ses talons.

Il s'enfonce dans le large couloir qui mène à l'extérieur. Frejä Snow vient de se faufiler au milieu de l'équipe des Titans, qui revient dans l'arène pour assister à la finale.

Quand lui-même arrive à leur hauteur, Snow se retourne et il peut sentir la vague d'énergie psychique qu'elle émet.


Arrêter...

...Alexandre...

...arrêter...

Lee et Pria se jettent sur Alekseï, tandis que Zende se précipite sur Nétifer.

Mais l'objectif du jeune russe reste Snow. Les Titans sont juste des distractions. Mouvement éclair pour mettre Lee entre lui et Pria. Tentative pour le déséquilibrer et le renvoyer sur l'Indienne en une fraction de seconde.

Il est plus rapide que Lee, et parvient à le déséquilibrer et à le projeter vers Pria, mais cette dernière évite l'allemand et arme un coup pour frapper Alekseï... quand un faisceau d'énergie venu de l'arrière vient la frapper dans le dos et paralyse son armure de jeu. Toujours aux prises avec Zende, Nétifer a malgré tout réussi à libérer son bras pour tirer.

Fonce ! Chope-la ! crie la séclantie en continuant de lutter.

Alekseï se remet à courir derrière Snow, qui est presque arrivée au bout du tunnel menant à l'extérieur, une trentaine de mètres devant le jeune homme. Elle continue d'émettre des ondes psychiques et les deux seuls autres étudiants entre elle et lui, une petite brune et un grand malabar qu'il ne connaît pas, se mette à le regarder fixement eux aussi.

Le Nouveau profite de cette petite distance pour atteindre sa vitesse de course maximum, se décale légèrement comme s'il voulait passer près du grand costaud, et change de direction au dernier moment pour tenter d'effacer la jeune fille. Ils hésitent, ne savent pas de quel côté aller, et il leur passe à travers en louvoyant sans grand effort. Quelques secondes plus tard, il émerge à l'extérieur. Un instant ébloui par le soleil de fin d'après-midi, il ne tarde pas à repérer à nouveau Snow, qui détale vers la sortie principale, laquelle est à quatre cents mètres de là.

Au même moment, un bip sonore se fait entendre.


BIIIIP !

Il vient du bracelet que lui a donné le Pr Brown.

Eh merde ! De toute façon, pas le choix...
Alekseï continue la poursuite, avalant les mètres qui le sépare de Snow.

Les étudiants sont maintenant tous rentrés pour assister à la finale, aussi le parc est désert. Sans personne à manipuler pour ralentir Alekseï, Snow voit son avance fondre comme neige au soleil. Bientôt plus que vingt-cinq mètres, vingt, quinze... Elle n'a aucune chance de semer le jeune homme, ce dont elle s'aperçoit au premier coup d'oeil jeté par-dessus son épaule.

Aussi elle s'arrête net.


Dégage !!!

L'onde psychique qui frappe Alekseï lui donne l'impression que son cerveau explose. Il voit la télépathe tomber à la renverse elle aussi, mais la douleur est insoutenable et il s'effondre.

Il parvient à rester conscient, mais c'est à peine si il se souvient encore de son nom. Qu'est-ce qu'il fait là, déjà ? Et pourquoi est-ce que ça fait aussi MAL ?!?


Et une injonction sort du fond de sa mémoire, du fond des âges. Qui ? Aucune idée. Mais la voix est rauque, masculine et sans appel.
"Tu as mal, mon pauvre petit lapin ? Tu veux abandonner ? ... Relève-toi et souris à ton adversaire, fillette. Toujours. Quoi qu'il en coûte. Debout ! Bats-toi comme un homme ! Il entend des pleurs d'enfant, en écho. Sûrement les siens...
Je ne sais pas pourquoi je perds mon temps à t'entraîner, Ivanovna, tu es une fiotte... Allez, debout !"

Aussi, il essaye de se relever, de toute ses forces. Et de sourire à son adversaire. Vieil automatisme. Quel qu'il soit.
Elle... C'est la seule présente, c'est elle, cette rousse...
En tout cas, Alekseï essaye de se remettre les idées en place. Et de lutter. "Dégage !" lui a-t-il semblé entendre, avec un peu de peur dans la voix... Il avance. Instinct de prédateur. D'abord à quatre pattes, puis en se relevant.


Oh non, fillette. Sourire vers sa proie. Sourire un peu crispé. Qui peut paraître malsain. Tu es à moi...

Snow a réussi à se relever elle aussi, quoique encore chancelante. Elle saigne du nez et grimace de douleur.

En quoi t'es fait, toi ?

Elle dégaine son arme de jeu et vise Alekseï. Ce dernier s'apprête à ioniser l'air autour de lui quand soudain le monde se met à tourner. Snow dit autre chose, mais les mots sont comme mélangés. Brièvement, d'autres images se superposent à la réalité, et pendant une seconde lui et la fille rousse se tiennent au milieu d'un champ de ruines, sous un ciel noir de cendres : Une vision de l'Institut après sa destruction.

BIIIIIP !!!

Le son strident le ramène à la réalité juste quand le tir de Snow le touche en pleine poitrine, paralysant son armure.

Eh merde ! Gagner un peu de temps... Arrête, Snow. Tu es grillée, rends-toi.

Désolée, mais je crois que je vais tenter ma chance !

Elle tourne les talons pour s'enfuir.

Tu ne sais rien, Snow. L'inciter à s'approcher pour retirer mon inhibiteur... Et en ne comprenant rien de ce qui se passe, où seras-tu dans une heure, dans une semaine, dans un an ?
Tu as encore une vraie chance... Saisis-la.

Une chance de quoi ? Cette monstruosité doit disparaître ! dit-elle en écartant les bras pour englober l'Institut. C'est toi qui ne sait rien, Alekseï Ivanovna !

Tant pis pour toi. Je... Je...

Non ! Tu as des amis, ici ! Snow, tu peux encore...

Elle vacille en arrière, incrédule. Un faisceau d'énergie venu de derrière Alekseï vient de la frapper en pleine poitrine. A presque cent mètres de là, Nétifer vient de réussir son meilleur tir de la journée.

Alekseï voit Snow tomber, paralysée, mais ne l'entend pas toucher le sol à cause du BIIIIIP retentissant qu'émet son bracelet. La tête lui tourne plus que jamais, et il a soudain l'impression de ne plus rien peser.

Il reconnait cette impression... Le KO. Et il sait qu'il doit laisser couler. Fermer les yeux et tomber. Le passage vers l'inconscient devient moins... Agressif ?


Dernière édition par Eric le Sam 22 Avr - 23:26, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 20 Avr - 6:06

Oban atterrit dans l'herbe, de l'autre côté du portail, qui se referme très vite. Il lève les yeux et constate qu'il est à une vingtaine de mètres de l'entrée du stade. La finale doit avoir lieu dans quelques minutes et les derniers retardataires se hâtent de retourner à l'intérieur... Sauf Kat, qui sort au même moment, facilement repérable dans sa combinaison de grav'ball mauve.

Elle marche d'un bon pas, et quoiqu'elle jette de fréquents coups d’œil autour d'elle, elle n'a pas encore vu Oban. Il active son communicateur, dont le gps, coupe le volume, et appelle Angélica. Il range lappareil dans sa poche et continue à suivre la jeune femme en changeant fréquemment de couvert. Il observe ses tics comportementaux pour se faire une idée de son état d'esprit, car si elle rejoint son équipe, Oban devra improviser, et on lui reproche toujours ses improvisations.


Elle est à l'évidence plutôt nerveuse, mais pas hésitante pour autant : En s'éloignant du bâtiment, elle semble savoir où elle va : Droit vers la partie boisée du parc. Oban a maintenant clairement identifié les vibrations spécifiques qu'elle émet et n'a donc aucun mal à la suivre d'assez loin, sans être repéré.

Très vite, elle s'enfonce entre les arbres. Le jeune garçon jurerait qu'elle se rend vers l'endroit où Jarod est mort, ou plutôt là où il aurait dû mourir. C'est un endroit connu de l'enfant, car il l'a déjà épié plusieurs fois, il mangeait là... Aussi, il connait plusieurs bonnes planques, et de plus en plus persuadé qu'elle va rejoindre quelqu'un, il regarde de loin.

Si jamais il y avait une bombe psychique ici, autant ne pas être dans son rayon d'action. A mesure qu'elle avance, il suit. Mais il la perd toujours du regard pendant trois secondes avant d'avancer : il peut la sentir sans la voir. Et puis il repère son arbre d'observation fétiche, et prend une seconde pour repérer comment sauter dedans sans trop de bruit.


Profitant d'un moment où le vent agite les branches, il se faufile en hauteur, jusqu'à avoir un bon point de vue sur Kat, qui s'est arrêtée à une vingtaine de mètres de lui. Elle jette un dernier regard aux alentours, puis se penche pour phaser son bras à travers le sol, au pied d'un arbre. Elle l'y enfonce jusqu'à l'épaule, puis le ressort finalement, tenant dans sa main un étrange objet, un petit globe fait d'un verre opaque et sombre. Oban prend des photos qu'il accompagne de sa géolocalisation, le tout allant directement sur les smartcoms d'Angie, Alec et Nétifer.  


Pourvu que Jarod soit tranquillement à l'abri... Je devrais lui envoyer un message... mais ça le ferait peut-être venir de le contacter... Concentre-toi, Oban. Les yeux sur la scène.  Je suis parti trop vite,
j'ai pas mon sac... Il va falloir que je trouve un projectile digne de ce nom. Elle ne sera sûrement pas intangible tout du long. Et je vais devoir l'assommer.


Il regarde autour de lui, mais dans son arbre il n'y a rien qu'il puisse lancer. Il pourrait casser une branche, mais pas sans attirer l'attention de Kat. Reste le pistolet de jeu qu'il a à la ceinture, mais il est fait de matière synthétique légère : Pas certain qu'il réussisse à assommer la jeune fille avec ça. Les seuls projectiles digne de ce nom qu'il a en vu sont des pierres qui se trouvent malheureusement au sol.

Oban sent alors comme une "pression" à l'arrière du crâne, tandis que des mots inintelligibles se forment dans sa tête. Quelqu'un essaie assurément d'entrer en contact télépathique avec lui.

Au même moment, Kat regarde le globe et se parle à elle-même.


Allez tous brûler en enfer ! dit-elle en saisissant les deux hémisphères de la boule de verre noir pour les faire pivoter.

Cette fois, c'en est trop. Oban prend son casque de gravball, puisqu'il est toujours en tenue, et le jette en cloche pour qu'il prenne un peu de vélocité avant de retomber sur la tête de cette malade, tant qu'elle reste tangible. De l'autre main, il se prépare à utiliser son grappin magnétique...


Il lance son casque, et au même instant son bracelet se met à sonner.

BIIIIP !

Au son émit par le dispositif du Pr Brown, Kat relève la tête, et aperçoit Oban... Mais pas le casque, qui la frappe en plein front. Elle pousse un cri de douleur en tombant à la renverse. Elle laisse également tomber la sphère qui roule à deux mètres de là. Oban maudit ce truc bruyant, et saute de l'arbre. Il court tout en activant son grappin magnétique gauche en direction de cette sphère.

Pourvu qu'elle soit métallique !

Mais non, la sphère de verre noir ne bouge pas. Kat reprend ses appuis sur le sol et lève la tête. Un filet de sang coule sur son front. A quatre pattes, elle tente alors d'atteindre l'objet avant Oban... qui émet alors la plus pénible des ondes sonores à sa disposition : sans force surhumaine, Kat risque d'en perdre ses tympans, mais c'est un risque à prendre si jamais cette chose est une bombe ou un moyen d'appeler des secours. Comme elle est sourde quand elle phase, elle ne pourra pas attraper la sphère à temps si elle se protège. Oban ne s'arrête pas de courir, et il compte bien arriver sur l'objet avant elle, ou lui sauter dessus s'il le faut. Le résultat sera le même. A tout hasard, il dirige son grappin vers Kat. Elle doit bien avoir une boucle de ceinture, ou quoi que ce soit de métallique sur elle, même s'il en doute.

Mais la jeune fille s'est cambrée en arrière avec un nouveau gémissement de douleur avant de porter ses mains à ses oreilles quand le cri d'Oban l'a frappée. Forcément restée tangible pour espérer attraper la sphère, elle était vulnérable. Elle chute en arrière... Et sa présence disparaît dans le sol, quoique son armure maintenant vide soit restée sur l'herbe.

Oban attrape le globe noir, tout en suivant de ses sens la présence de Kat, qui a plongé à plusieurs mètres de profondeur. Une présence, il en sent une seconde qui approche rapidement, venant du stade. Il reconnaît les vibrations caractéristiques de Epzibah. Toutefois, dans les deux cas, ses perceptions ont quelque chose d'étrange. Elles sont comme... décalées. Et il y a ce bip sonore qui recommence, plus long et plus fort.


BIIIIIIP !!!

Pendant une seconde, une autre image se superpose à la forêt autour de lui, celle d'un champ de cendres sous un ciel noir, avant que le garçon ne revienne à ses sens. Son coeur se serre malgré lui. Il continue toutefois à courir, cette fois vers Epzibah. Il examine l'objet afin de définir si c'est bien une bombe. Et si elle a eu le temps de l'activer ! Peut-être est il possible de la défuser. Et il lui faut aussi vérifier que la fille intangible n'essaie pas de le prendre par surprise, si ses sens temporels sont déboussolés... l'enfant tente de ne pas paniquer.

Kat semble ne pas vouloir demander son reste et sa présence s'éloigne à l'opposé d'Oban. Quant à l'objet qu'il tient en main, il distingue à travers la surface de verre sombre une série de trois symboles rouges légèrement luminescents, qui ne cessent de changer au fur et à mesure qu'ils défilent. Il ne reconnaît pas ces signes, mais si ça ce n'est pas un compte à rebours...

Epzibah arrive vers lui en courant au même moment.

Oban ! Où est passée Kat ?


sous le sol par là!  J'ai la bombe dans les mains, elle est activée! faites venir Megan, fissa !

pendant ce temps, Oban tente de faire pivoter ce truc en mode "n'explose pas" !

Il y a un nouveau BIIIIIIP encore plus sonore, et à nouveau, Oban a comme un vertige. Avec l'impression de flotter hors de son corps, il manipule la sphère mais celle-ci ne présente pas la moindre aspérité, ni la moindre fente visible. Toutefois, au bout de quelques secondes, il parvient contre toute attente à faire pivoter les deux hémisphères.

Aucun déclic ne se fait entendre, mais les symboles qui défilait sous le verre disparaissent.


BIIIIIIP !!!


Faîtes venir Megan ! Qu'elle imagine l'espace !Crie-t-il. VITE !

Oban ? Qu'est-ce qui t'arrive. On dirait que tu...

Mais c'est à peine si le jeune garçon entend la fin de la phrase de la femme blanche. Il a cette impression d'être tiré vers le haut et de chuter à la fois.

Pardon.


Dernière édition par Eric le Sam 22 Avr - 23:16, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 23 Avr - 16:14

Expérience totale du scénario : 30+10+10+80

Compétences :

Oban :

Technologie +10
Informatique +20
Physique +50
Biologie
Naturalisme

Psychologie +20
Comédie +30

Stratégie +30
Cultures humaines +30
Cultures xénos
Linguistique +20
Géographie

Artisanat
Art +10
Musique +20

Corps à corps +30
Mélée
Tir +20

Athlétisme +40
Discrétion +10
Pilotage

Observation +20
Survie
Méditation +10

Maîtrise vibratoire : +30

+ 400 points libres

Alekseï :

Technologie +10
Informatique
Physique +20
Biologie
Naturalisme

Psychologie +20
Comédie +30

Stratégie +30
Cultures humaines +50
Cultures xénos
Linguistique +20
Géographie +30

Artisanat
Art +10
Musique

Corps à corps +30
Mélée +30
Tir +20

Athlétisme +40
Discrétion +10
Pilotage

Observation +30
Survie +20
Méditation

+ 400 points libres
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Star Academy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Star Academy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10, 11, 12
 Sujets similaires
-
» Résultats pour la "Smiley Academy"
» Star Academy
» Grégory Lemarchal (Star Academy 4) vient de mourir
» Star Academy
» Star Wars Pocket Models TGC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: