Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Star Academy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Star Academy   Ven 27 Jan - 11:46

Après lui avoir parlé sur son com, Oban retrouve Megan dans le parc. De loin, il la voit dire au revoir à ses amies, Babs et Artémis, avant de venir vers lui.

Hé, salut Orson ! Ça va ?

Il paraît que Kriss a eu un accident, hier soir ? Ce sont les filles qui me racontaient ça. Qu'est-ce qui lui est arrivé ? Tu sais si elle va bien ?

Oh c'était rien, elle sort bientôt. J'en reviens en fait. Mais je voulais te voir pour autre chose euh...

En classe d'art, vous faîtes des nus ?

Hein ? Heu... Oui, on en a fait un la semaine dernière. Pourquoi est-ce que tu demandes ça ?

Bah j'ai parlé avec Véronica de faire le modèle en classe d'art, mais elle dit que personne ne voudra parce que je suis trop jeune et que ça fait "pédophile" ou je ne sais quoi. Moi je trouve que ça peut être fait de façon  intelligente et euh... bah, artistique, quoi. Alors je me demandais si tu voudrais bien essayer, parce que t'es la meilleure que je connaisse.

Voila voila.

Tu veux que je fasse un portrait de toi... TOUT NU ?!?

Ça va pas, non ? Si c'est ta manière de faire des avances aux filles, je te préviens, c'est vraiment bizarre !


Tu crois que je te fais des avances ? Euh non, pas comme ça, non, je ferais jamais ça comme ça, au contraire... Écoute tant pis, je demanderai à un mec sans ce cas. Un adulte peut être, mais on me l'a déconseillé.  Wow. Je pensais qu'Alex se trompait mais il avait raison. Les planétaires ont un rapport étrange à la nudité.  

D'où je viens on prend nos douches tous ensemble, alors la nudité c'est moins tabou. En plus je suis pas en âge de fréquenter des filles.

Je peux pas vraiment te demander d'oublier tout ça mais si tu connais une personne que ça ne gênerait pas, ça serait bien... un ęgérian peut-être ?

Non, désolée, je ne vois vraiment pas, répond Megan sur un ton encore un peu sec.

Je peux faire autre chose pour toi ?

Non, tant pis... Je leur enverrai juste une image holo, comme d'habitude. Je pensais que ce serait un cadeau d'anniversaire sympa. C'est gentil d'avoir pris du temps pour me parler, Megan. Bonne journée. Je m'excuse, j'imagine.

Et le roublard Oban jette ses dernières billes dans sa façon de se retourner pour partir, la tête basse, la voix triste.

Du coin de l'oeil il voit Megan se radoucir un peu, hésiter... Mais finalement elle se tait et tourne les talons elle aussi.

Bon, bah j'aurais essayé. Item suivant.

Je dois trouver un remplacement pour Lethra. Epzibah ferait certainement l'affaire, en fait. La réunion est pour ce soir, on pourra voir pour Jarod. Je voulais voir les "détenus" mais je ne sais pas trop...

En même temps, une visite fait toujours plaisir, mais je ne peux pas leur dire la vérité, alors comment je vais faire...


Du coup, une fois éloigné, Oban appelle la psy. Elle saura comment faire.

Bonsoir, m'dame. Je me demandais si je pourrais aller voir les élèves en détention, parce que ça fait du bien, les visites. Mais vu que je suis sorti, je ne sais pas trop quoi leur dire pour leur expliquer, et puis j'imagine qu'il faut demander des autorisations ou je ne sais quoi... Alors je vous appelle.

Tu as bien fait, Orson. Tu peux les visiter, bien sûr. Il suffit que tu sois sur la liste des visiteurs autorisés, ce qui est déjà le cas, et que tu t'annonces à l'entrée. Essaie juste d'éviter les heures des repas et des cours, si tu peux.

Mais officiellement, pourquoi suis-je sorti détention ? Qu'est ce que je dois leur dire ?

Qu'après évaluation, la direction de l'Institut et moi-même avons jugé que l'isolement était peut-être excessif dans la mesure où tes pouvoirs n'étaient pas trop dangereux pour les autres. Tu peux leur dire que nous avons choisi de te placer en probation à la place.


Parfait alors. Ben dans ce cas, je viendrai dans une heure.

Oban se dirige alors vers le centre de détention en prenant son temps ; il passe récupérer de quoi manger, et se prépare à dévorer son sandwich en lisant un peu de ce que lui a conseillé Epsylom.

Il avale la dernière bouchée et s'apprête a arrêter de lire quand il tombe sur un passage vraiment intriguant dans "Les fils de la Guerre". Le drass explique au sélucéen que dans le temps, les seigneurs drass et leurs disciples avaient développé un art du combat très particulier, basé sur l'utilisation des vibrations. Ils étaient apparemment capables de choses vraiment prodigieuses.



Bien décidé à passer voir Epsylom à ce sujet, Oban part avec son tube et son sac au centre de détention. Il continue de lire en marchant, et se cogne parfois dans un passant distrait comme lui.


Dernière édition par Eric le Mar 31 Jan - 5:43, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître


Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 31 Jan - 22:13

Alekseï s'est vu donner rendez-vous par Epzibah dans une partie isolée du parc, derrière un des complexes d'entraînement virtuel. La professeure à la peau blanche n'est pourtant nulle part en vue quand il arrive à l'endroit indiqué. Il attend un peu, constate qu'il est pile l'heure convenue, mais il ne la voit toujours pas.

Bonjour, entend-t-il soudain dans son dos.

Il sursaute malgré lui et se retourne vivement pour se retrouver face à Epzibah.

Ah, mademoiselle Alaster ! Je ne vous avais pas vue.

Vous vouliez me voir, alors je suis venu au plus vite. Mais drôle d'endroit pour une rencontre. Tout va bien ?

Non, mais on fait avec.

Tenez, dit-elle en lui tendant une boite métallique. Vous trouverez là-dedans des disques de données à uploader auprès du Dandy.

Merci, dit-il en prenant la boîte. Puis-je vous demander le contenu des disques de données ? Je préfère savoir ce que j'uploade, et dans la mesure où je ne regarde pas les photos...

Des photos d'étudiantes et de professeures, prises à leur insu mais du genre à marquer des points. Disons juste que je n'ai pas chômé ces deux derniers jours.

Bien sûr, vous n'avez pas besoin des noms. Par contre, veillez à bien noter les scores pour chaque disque, s'il vous plaît.

A leur insu ? Je n'aime pas trop l'idée. Mais... Soupir. La fin justifie les moyens. C'est comme ça...
Je m'occupe des données.

Tant que vous êtes là, je voulais vous demander... Officiellement, qu'est-ce qui s'est passé pour Kriss, au cas où l'on me pose la question ?

Pour l'instant, pas de version officielle. Je voulais suggérer à Maddy une histoire d'agression par des anti-métas, mais nous en discuterons ce soir chez elle pendant notre meeting.

Très bien.
Bon, je m'occupe des photos tout de suite, et je n'oublie pas de noter les scores, puis... Attends... Quel est l'intérêt de connaître les scores, si on arrive à dépasser les 1000 points avec trois photos ? Maintenant, on connait les critères.
Oh. Peut-être que...

... Puis on se voit ce soir. Vous pourrez savoir si vous avez fait un meilleur résultat que mademoiselle Williams. , dit-il avec un petit sourire.

Cela m'étonnerait beaucoup, surtout si les critères physiques sont basés sur les canons de beauté standards.

Bien sûr, si par chance vous atteignez le score nécessaire, n'attendez pas ce soir : Récupérez immédiatement tout ce qui a été téléchargé auprès du Dandy pour que nous puissions l'étudier au plus vite.

Évidemment, mademoiselle Alaster. Si je m'occupe de ce sujet, c'est parce que vous savez déjà que je suis réactif et fiable.
... Et puisque vous êtes dans les fichiers, je sais déjà que nous aurons un autre modèle qui dépassera les 330 points ! Il n'y a plus qu'à espérer qu'une troisième nous permette de franchir le cap des 1000.

A ce soir, mademoiselle.

Alekseï repart vers la salle d'entraînement virtuelle. Sur le chemin, il hésite un moment, puis rassemble son courage pour envoyer un message à Natalia :
"Je vais finir très tard, ce soir. Mais je pourrais peut-être passer te voir après, si tu n'es pas couchée ? Des bisous...
Alex."

La réponse ne tarde pas : "Quand tu veux. Appelle-moi, même tard. XXX"

Une fois dans la salle virtuelle, Alekseï appelle l'Analyste, lance une simulation privée, puis utilise le mot de passe donné par Matemba pour avoir affaire au Dandy. Il procède à l'upload des photos, processus un peu long car il y a près d'une trentaine de disques dans la boite que lui a donnée Alaster.

Il enregistre soigneusement les scores au fur et à mesure. La plupart se situent entre 220 et 250 points, le plus bas étant à 197. Un score sort du lot à 347 points, le suivant étant de 282. Combiné au score de 344 déjà obtenu par Williams, les trois plus hautes notes donnent donc un total de 973.


Eh merde ! A 27 points près, j'aurais su qui était la "copine" de Chen... Il faudra donc une troisième à 309 points. Ça devrait être jouable, mas ça ne va pas plaire au filles...

Alekseï lance une simulation courte et sans importance, simplement pour justifier sa présence dans ces lieux.
Puis il retourne prendre une douche, dans sa chambre. Si Sato est là, il pourra lui demander s'il a senti un nouvel utilisateur d'Indigo au cours de ses déambulations... Mais le japonais n'a rien senti de ce côté récemment, malheureusement.
Et après...
Hé, mais quelle heure est-il, d'ailleurs ? Alekseï, qui a eu l'esprit bien occupé, vérifie l'heure ainsi que son planning (dans son agenda "papier") avant de se décider sur ce qu'il fera après son petit moment de détente sous l'eau chaude.

Il constate qu'il ne lui reste plus beaucoup de temps. Il a en effet été convenu qu'ils se retrouveraient tous les quatre à l'infirmerie pour la sortie de Nétifer, et pour y tenir une petite réunion avant de se rendre chez Madelyne Williams dans la soirée : Une idée d'Oban.

Hors de question de zapper la douche, mais il faut faire vite ! Ne pas être en retard pour la sortie de Nétie. En avance, ce serait même bien mieux ! On pourrait parler un peu...
Alekseï se savonne dans tous les sens et à toute vitesse, se rince à grande eau, sort se sécher tout en préparant des vêtements propres, et moins de dix minutes après être rentré dans la salle d'eau, il sort de son appartement.

Les cheveux encore un peu humides...

Il fonce vers l'infirmerie à grandes enjambées.


Dernière édition par Eric le Jeu 2 Fév - 22:07, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 31 Jan - 22:18

Oban arrive au centre d'isolement et continue son livre holo en attendant de pouvoir entrer. Après quelques minutes, il passe enfin le seuil et se rend dans une des salles virtuelles dédiées aux visiteurs.

Peu de temps après, le voilà dans le centre, comme lorsqu'il y était pensionnaire, libre d'aller voir les résidents à sa guise. Il erre un temps dans le corridor virtuel puis se dirige vers les logements les plus familiers, dont celui des jumelles.

Il prend le temps qu'il faut pour venir voir les filles en premier, vu qu'ils en sont au même point dans leurs cours. Il leur rend une visite polie, où il est détendu, et leur parle assez librement sans en attendre grand chose. Une visite scolaire où on rit un peu.

Ce qui le met de bonne humeur pour rendre visite à Cletus, pour qui il a préparé des updates de ses paramètres, pour qu'il puisse calibrer son système holo selon les sites de statistiques des matchs les plus récents des ligues de gravball. Il le trouve en train de réviser dans son logement.


Cletus ?

Salut, mec. Alors, ça se passe bien, la probation ?

Ouais, bah c'est comme d'habitude mais version surveillée. Je crois qu'ils voulaient me donner une leçon en m'envoyant ici. Et toi, alors ? Tout va bien ?

Ouais, ça va. Une leçon, tu dis ? Comme une punition ? Ce serait bien la première fois que quelqu'un serait envoyé ici pour ça.

Je t'ai amené quelque chose pour tes données : C'est les stats de tous les joueurs, mais celles-ci sont hyper récentes. Y ont pris en compte l'accident de Jibril, les retouches d'implants de Rocco Bopp. T'es à jour.

Cool. Merci. Je n'ai pas eu trop le temps de regarder ça ces derniers jours. J'ai un partiel de maths à préparer.

Ca doit être facile pour toi, avec tes tentacules.

Très drôle. Non, sérieusement, je galère et je n'ai plus qu'une semaine pour réviser tout ça, alors désolé, mais je n'ai vraiment pas trop le temps pour causer grav'ball pour l'instant. On se rattrapera la semaine prochaine, si tu veux.

Non, mais je réigole pas. Moi je suis plutôt bon en maths, et c'est parce que je compte en couleurs et que j'utilise mes doigts.

Oban passe un temps à s'expliquer, ignorant le côté ridicule de son introduction. C'est une méthode qu'il faut savoir conceptualiser, mais ayant plus de tentacules que de doigts, avec un peu de méthode, Cletus pourrait selon Oban améliorer sa vitesse de calcul et sa précision. Dan avait trouvé la méthode d'Oban révélatrice, après tout.

Et voilà. Tu devrais essayer avec des nombres simples, genre à trois chiffres, pour vérifier.

Et pense à m'envoyer des messages, je peux te faire parvenir ce que tu veux de l'extérieur. A manger ou un courrier. Hésite pas.

Je vais te prendre au mot ! C'est vrai que t'es bon, et j'aurais bien besoin d'un peu d'aide avec tout ça si tu a du temps cette semaine.

Appelle et on programmera un rendez-vous, ouais ? Parce que avec les épreuves qui approchent, j'ai intérêt à pas louper les entraînements. On a deux malades de l'entraînement dans le groupe, et ça motive autant que ça décourage... En tous cas ça mange du temps. Mais on trouvera un moment, ouais. Je vais retourner voir Epsylom, là. Je pourrai pas voir tout le monde d'un coup, mais je voulais passer te voir, toi. C'est cool que tu prennes les maths en mains, ça va aller vite tu vas voir.

Il parait qu'on peut apprendre sur des livres, sans personne.

Allez, à la semaine prochaine du coup.

Quand Oban s'éclipse et revient dans le "hub", il prend le temps de visualiser cet endroit tel qu'il serait, éteint. Après avoir vu l'extérieur et l'intérieur, et s'être imaginé la place que prennent les installations... Ça reste impressionnant. La dernière fois, il n'avait pas pris tout son temps pour fouiller la zone, et n'avait pas observé avec soin toutes les "maisons". Cette fois avant d'aller droit vers Epsylom, il observe tout et compte les gens qui sont "logés" ici, avant de s'y rendre. Ce faisant, il réalise qu'il y a deux autres résidents qu'il ne connaît pas encore, à moins que les logements soient inoccupés. Il faudra qu'il demande à clétus ou à quelqu'un d'autre de les lui présenter, si il en a l'occasion.

La porte d'Epsylom s'ouvre dès qu'il a frappé et il trouve l'homme en bure devant sa myriade d'écran, comme à l'accoutumée. Encore une fois, on y voit principalement des news, des reportages ou des holo-livres.

Bonjour, mon jeune ami. Que me vaut le plaisir de ta visite ?

Comme promis, je reviens rendre visite aux reclus. J'ai un peu lu de tes recommandations. C'est passionnant, ces contes Drass.

Dis-moi, si tu peux voir les gens tels qu'ils seront, tu saurais aussi voir ceux qui ne sont pas à leur place ? Logiquement...

Je ne vois pas les gens tels qu'ils seront forcément. Je vois tout ce qu'ils pourraient devenir. C'est différent.

Et pour ce qui est de ta question, tout dépend de ce que tu veux dire par "pas à leur place".


Je pensais à un alien métamorphe, ou à un voyageur temporel, ou un démon de l'enfer... Ce genre de choses.

Mais peu importe. Tu as guidé mon parcours avec ce livre. Pourquoi ? Tu dis ne pas vouloir faire ça.

J'ai fais cela ? Vraiment ? Avec un simple livre ? Tu me surestimes, jeune homme. Personne ne t'a jamais conseillé de la lecture avant moi ?

Quelques profs... Mais oui, je crois que tu cherches à orienter les gens que tu croises. Pourquoi rester ici, sinon ?

Mais tu as besoin de vivre un peu. Alors, tu penses sortir ? Venir nous voir jouer ?

Sortir, non, pas encore, même si le moment approche pour moi de passer à autre chose. Par contre, je regarderai la retransmission de l'épreuve, c'est certain.

Et puisque je sens que tu te poses déjà la question : Non, je n'ai pas besoin de voir les gens en personne pour avoir un aperçu de leur potentiel. A quoi bon tout cela, sinon ? dit-il en montrant le mur d'holo-écrans derrière lui.


Donc tu ne vois pas les affiliations, les cicatrices ou les accomplissements... Tu vois une image ? Ou une sensation ? Comment ça fonctionne ?

Un mélange de tout ça. C'est assez difficile à expliquer.

A ce moment le com d'Oban émet un signal sonore. Il y jette rapidement un oeil et constate qu'il vient de recevoir un message d'Angélica : "Où tu es ?" Bong sang ! Il est déjà temps d'aller retrouver les autres. Avec tout ça, il n'avait pas fait attention à l'heure.

Oh, Merde ! Euh, pardon, je veux dire, zut... Je dois y aller, mais on se reverra ! Et Oban sort rapidement pour filer au rendez-vous.


Dernière édition par Eric le Dim 5 Fév - 13:42, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Ven 3 Fév - 9:25

Alekseï arrive à l'antenne médicale, où il peut sentir les Sources de Nétifer et d'Angélica, mais pas celle d'Oban. Il consulte son com et constate qu'il a un peu d'avance. Il monte à l'étage où se trouve la chambre de la séclantie, frappe et entre.

...Et donc tout va bien, dit le docteur Farouk à Nétifer. Comme je vous le disais, aucune séquelle à prévoir. Vous êtes parfaitement rétablie.

Je vous avais dit que c'est une dure à cuire.

Oui, mais ce n'est pas une raison pour vous attirer encore des ennuis. Vous êtes libre de sortir quand vous le voulez, mais faites attention à vous, d'accord ? Je préfère ne voir les étudiants que pour les visites médicales et les vaccins.

Promis, docteur.

Bonjour, docteur, salut les filles !
Alekseï va pour s'assoir sur une chaise, attendant que Farouk quitte la chambre, ce qui ne tarde pas.

Ouf, pas trop tôt !

Tu m'étonnes ! Surtout que tu es d’aplomb depuis ce matin, au bas mot. Tu as du ronger ton frein...

Je voulais apporter un petit cadeau pour ta sortie de l'hôpital, mais je me suis dit que si l'on institutionnalise ça pour chacun d'entre nous, on va finir ruinés très vite, donc... On verra plus tard pour le présent. Alekseï a évidemment le petit sourire qui le caractérise lorsqu'il sort une boutade, mais il est soulagé que Nétifer aille mieux. Et ça se voit.

Sinon, du neuf, les filles ?

Oh, moi, tu sais... A part le fait que la nourriture soit bien meilleure ici que dans les hôpitaux de chez moi !

Angélica hésite un peu, puis...

Eh bien... Miss Alaster est venue me voir, ce matin, et...

... Et vous avez fait une séance photo, j'imagine ?
Elle m'a apporté des disques de données en milieu d'après-midi. Une trentaine... J'ai déjà uploadé. Il y avait deux très bon scores dedans, dont un qui dépasse le résultat de mademoiselle Williams.
Presque suffisant. Seulement "presque" malheureusement... On est à 973.
Il nous faut un nouveau modèle qui atteigne les 309 points.
Désolé.

Ne le soit pas. Tu n'y es pour rien.

Vivement que l'on en ait fini avec ça, quand même. Toute cette histoire de photos, c'est juste malsain.

Je suis d'accord, j'en ai même fait un cauchemar quand j'étais dans les vapes, hier... Lethra et Angélica qui me poursuivait pour me manger ! , dit-il avec un petit sourire.

Bon, il va être l'heure. Je me demande ce que fait Oban. Je vais lui envoyer un message, dit-elle en sortant son smartcom.


Dernière édition par Eric le Dim 5 Fév - 13:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 5 Fév - 18:20

Oban se hâte de sortir du centre d'isolement et de rejoindre ses amis à l'infirmerie. Tous trois s'y trouvent déjà.

Salut, Oban. On attendait plus que toi.

Alors que c'est à mon initiative, haha, on dirait presque que je me suis fait attendre exprès.

Alekseï fait un petit signe de salutation au gamin.

Alek, tu lui réexpliques, pour les photos ?

Oui, bien sûr. En résumé, on n'est pas passé loin d'être débarrassés de cette affaire grâce à Angélica et mademoiselle Alaster. En fait... Et Alekseï reprend quasiment mot pour mot ce qu'il a déjà exposé il y a moins de deux minutes.

Et on a essayé de mettre plusieurs filles sur un seul cliché ?

Je n'en sais rien... Il faudrait demander à mesdemoiselles Williams et Alaster. Je te rappelle que j'ai promis de ne pas regarder les clichés. , dit-il en redressant le menton avec fierté, comme s'il avait réussi à triompher d'une épreuve difficile.
Plusieurs filles sur une seule photo... Comme dans mon cauchemar.

Tu ne nous avais pas raconté que Justin avait essayé de faire ça, avec les Muses ?

Il voulait les muses quand elles se changeaient, ouais. J'imagine que plusieurs filles valent plus de points qu'une fille. Dans leur système, hein.

Mais quand est-ce qu'on a plusieurs personnes nues en même temps... Comme chez les égérians, là. Vous voyez ? Comment ça s'appelle ?

C'est... Euh... Une soirée où... Enfin, c'est un truc malsain, et ce n'est pas de ton âge.
Ne commence pas à partir dans le même... Dans les même déviances que Cathy. Je fait tout pour éviter de la rencontrer à cause de ça.
Il y a des gens qui aiment ça, mais c'est mal.
Il se retourne vers Angélica et Nétifer, cherchant clairement de l'aide.

Mmmm... On t'expliquera quand tu seras plus grand. Mais si j'ai bien compris ce qu'a dit Idriss, les points sont attribués par personne, et pas par photo, de toute façon.

Bon, et si tu nous disais pourquoi tu voulais absolument qu'on se réunisse avant d'aller chez Williams ce soir ?

Je pense que la Directrice est bien gentille, mais que ses manières d'agir peuvent nous court-circuiter.

On a deux objectifs : L'école et Jarod. Et je ne suis pas d'accord sur la partie "C'est bon, Jarod est sauf". Il reste en danger, même isolé. SURTOUT isolé, en fait.

Et Angie, tu as posé pour les photos, toi ? Tu n'es pas obligée, mais... Je pense que ça devrait nous permettre de passer ce cap. Et Alec "ne regarde surtout pas les images".

Oui, ce matin. Elles doivent faire partie de celles qu'Alek a uploadées tout à l'heure.

Et je dois dire que je suis assez d'accord au sujet de Jarod. Si j'ai bien compris comment fonctionne la veille du temps, tout danger n'est pas écarté, surtout à partir du moment où il devrait être mort.

Ce qui nous laisse encore un peu de temps... Mais c'est vrai qu'un Jarod isolé ET surveillé, c'est mieux. J'imagine que mademoiselle Williams a déjà prévu ça. C'est la base.

En tout cas, il ne faut pas se décourager. Même si nous avons fait des erreurs, nous avons trouvé beaucoup de pièce du puzzle. Reste à les assembler, et on saura quelle pièce ne colle pas. Et des choses qui ne collent pas, il y en a encore à examiner...

Oui il en reste, mais une chose à la fois. Moi, Jarod, je pense qu'il faut le garder avec nous. C'est le seul télépathe qui surpasse les inhibiteurs, et il est dans le bon camp, à priori.

Je veux bien m'en charger si vous ne voulez pas le faire, mais il faut décider maintenant, qu'on soit tous d'accord devant la directrice.

Je pense que Jarod est un problème secondaire, même si j'aime bien ce p'tit con et que je tiens beaucoup à respecter la parole que j'ai donné à Luna. Après tout, si la bombe explose, il est mort...

Le garder avec nous peut être un avantage, c'est sûr. C'est un excellent télépathe.
Mais ce sera également un gros investissement de temps pour le surveiller, et la source de beaucoup de problèmes s'il n'est pas géré correctement. Ça reste un gamin qui n'en fait qu'à sa tête... En plus, je suis sûr que mademoiselle Williams saurait le garder en sécurité.

En gros, il y a du pour et du contre. Je n'ai pas d'avis tranché.
Sur ce coup là, je vous fait confiance pour choisir la meilleure option, et je me rangerai à votre avis.
Ma priorité, c'est la bombe... Je compte bien mettre toute mon énergie sur ce problème là.

Moi je suis contre. D'une part, rien ne garantit qu'il sera plus en sécurité avec nous. L'incident avec Balthazar Chen en est la preuve. Il s'en est fallu de peu qu'il y reste, cette fois-là. Croire que tu pourras forcément le protéger, Oban, c'est de l'arrogance.

Et même si il serait utile, il n'est pas indispensable. On a déjà Williams et Alester comme télépathes, et le seul obstacle qui nous empêche d'utiliser la télépathie pour résoudre cette crise, ce n'est pas les inhibiteurs, ce sont les scrupules de la directrice... Scrupules idiots auxquels il faudra bien qu'elle renonce si on n'avance pas autrement !

Heu... Désolé, Oban, mais là Nétifer marque un point.

On est dans la même équipe, elle peut marquer autant de points qu'elle veut. Mais plus sérieusement, je suis de l'avis de Néti : La directrice nous empêche d'avancer. Et c'est POUR CA que j'aimerais avoir un télépathe sans scrupules pour vérifier ce qui doit l'être. Si vous n'êtes pas d'accord, j'aimerais juste qu'on puisse s'assurer d'à quel point il est à l'abri. En fait, je crois que si elle y pense à deux fois, Néti sera de mon avis.

Pourquoi ? Parce que tu es plus intelligent et que ton avis est donc forcément le bon ? On va lui demander des comptes pour ce qui est de Jarod, pour s'assurer qu'il est bien à l'abri comme tu dis, mais pas besoin de l'avoir dans nos pattes.

C'est que tu oublies un truc : Angie a proposé une série de règles, et Williams a accepté de s'y soumettre comme nous, en pensant que c'était surtout pour te canaliser. Mais parmi ces règles, il y en a une qui dit qu'on doit se soumettre aux décisions prises à la majorité. En d'autres termes, si ce soir on vote pour commencer immédiatement les investigations télépathiques et qu'on la met en minorité, elle sera forcée d'accepter. Et même si Alaster et Adley se rangent de son côté, si on est d'accord tous les quatre, on peut l'y obliger.

Houlà ! Elle ne va pas aimer !

Et alors ? Personnellement, rien à cirer.

C'est une idée qui me plaît assez. Et qu'elle aime ou pas, on va devoir prendre les choses en mains à un moment ou à un autre.

Sauf que moi non plus je ne suis pas pour des investigations télépathiques. Du moins sans s'imposer de sérieux garde-fou, et en les limitant au strict nécessaire. En d'autre terme, seulement pour quelqu'un sur qui pèse déjà de très lourds soupçons, et avec son accord...

S'il commence à y avoir des intrusions télépathiques dans tous les sens, ça détruira l'Institut aussi sûrement que la bombe gravitique, et je ne parle même pas du ressenti anti-mutant dans la société en cas de fuite. Et des fuites, il y en aura. Là, on donnerait la victoire au Sang de la Terre. Sur un plateau d'argent...

Je reste sur ma première idée : Il nous reste du temps, il nous reste des pistes. Continuons de manière classique. Si on se rend compte que nous pataugeons encore quand le délai se rapprochera, nous prendrons des mesures plus radicales.

Pensez aux enregistrement des vidéos de l'épreuve de laser-tag. C'est bientôt, et ça peut nous débloquer. En plus, il y a un truc qui ne colle pas avec l'Indigo. Ca aussi, ça peut aider...

Qu'est-ce qui ne colle pas avec l'indigo ?

Attend, Angie, ne nous éparpillons pas. Je vais vous expliquer ce qui m'embête juste après.
Pour l'instant, qu'est-ce que vous pensez de ma position sur l'utilisation de la télépathie, ses risques, et ma proposition de se donner encore un peu de temps ?

Qu'on passe du coq à l'âne sans avoir décidé pour le coq. Que nos investigations n'ont rien à voir avec celles de la directrice, et donc ne la mettent pas en cause. Et qu'on a donc pas à obéir aux lois qui régissent l'établissement, puisqu'on existe pas.

Tu peux développer ? Parce que là, je ne comprends pas un mot de ce que tu racontes.

Eh Bien Alec semble avoir peur que les opérations télépathiques de Jarod nuisent à l'école.
Mais si nous le supervisons, nous qui n'avons ni moyens ni affiliation à l'école puisque nous avons de fausses identités et que nous comptons disparaître à la fin de cette histoire, la responsabilité n'ira pas à l'école.

Et puis pas vu, pas pris. Je ne parle pas de soumettre tout ce qui bouge à un interrogatoire télépathique. Mais notre coupable n'avouera pas. Et il faudra dissiper les doutes à un moment.

Tout ce qui compte pour moi c'est qu'autour de la date de la mort de Jarod, quelqu'un soit là pour le protéger. Qu'on se mette au moins d'accord sur ça.

Pour que quelqu'un soit avec Jarod quand la date fatidique approche, je suis d'accord.

Ça, oui, bien sûr. C'est une évidence.

Angélica approuve également de la tête.

Bon, on est au moins d'accord sur quelque chose.

Parfait.

Pour le problème de la télépathie, j'y suis toujours opposé, pour l'instant du moins.
Et utiliser Jarod pour ça, ça va à l'encontre de tout ce que tu as dit, Oban : Lui n'a pas de fausse identité, lui est affilié à l'école, lui va commettre un délit. C'est lui qui se mettra en danger.
Ça aurait été un de nous trois le télépathe, vu notre statut pour les officiels, à la limite... Je n'aurai pas aimé, mais j'aurai accepté.
Attendons encore un peu, et s'il le faut, ce sera Williams et Alaster qui le feront.
On leur demandera leur avis tout à l'heure.

Je crois que tu ne comprends pas bien, ou alors tu le fais exprès. Personnellement, je n'ai toujours pas confiance en Williams. Et je n'apprécie pas ses méthodes. Si on est là c'est justement pour ne pas avoir à "passer par la directrice".

Elle se refuse à faire ce qui doit l'être et refuse aussi d'appeler de l'aide. Elle veut que des gosses règlent son problème mais n'applique aucune solution. Personnellement, j'aime l'idée de Nétifer.

D'ailleurs, tu voulais parler de l'indigo ? Bah vas-y, parce que ma théorie n'a toujours pas changé à ce sujet. Le souci, c'est Gabriel. Alors toutes les précautions pour éviter que la bombe ne soit amenée à l'intérieur de l'école... Ça n'aura servi à rien si ce n'est à alerter l'adversaire.

Vous vous mettez deux secondes à la place de notre terroriste ? Vous avez un plan béton, il se déroule petit à petit, et à chaque étape, un changement de dernière minute vient vous casser les pieds. Vous perdez vos pions, les pistes remontent jusqu'à vous. Moi à leur place, je ne mettrais pas longtemps à nous repérer tous les quatre, et à nous neutraliser un par un.

Pour la réaction des terroristes et le fait qu'ils nous ont déjà repéré, je suis 100% d'accord.
Pour le reste... Soupir. C'est la cinquième ou sixième fois que je te répète que Gabriel n'est pas la bombe. Il est étrange, on est d'accord, mais il aime les métas, et n'a pas les capacité de faire ça. Son pouvoir, c'est l'inverse de la bombe, pizdets ! Même Brown nous l'a affirmé !

Mais je m'en tape de te faire répéter ! Moi, je me répète, vous n'écoutez jamais, mais je viens pas pleurer !

C'est vrai, quoi ! C'est quoi, cette fixette sur ce type ? Et puis ce n'est même pas un mutant : On n'a aucune idée de ce que l'indigo produirait comme effet avec lui.

Quant à moi, j'ai confiance dans Williams. C'est elle qui nous a ramené dans le temps pour aider. Quel intérêt si c'était elle la responsable ?
Il lui suffisait de nous empêcher de passer la faille. Et vu sa force, elle aurait largement pu. Ne sois pas paranoïaque, Oban !
Après, ses méthodes, ça se discute, mais elle nous a toujours couvert, fait confiance et aidé...

Et puis à t'entendre, on dirait qu'elle ne fait rien, alors que j'ai plutôt l'impression qu'elle se démène en coulisse.

Et l'Indigo, j'en parle quand on a réglé le problème actuel. Déjà que ça part dans tous les sens, pas besoin de rajouter du chaos dans cette discussion...

Oui, revenons au sujet, justement : Désolée, mais moi je ne vois pas pourquoi on serait "repérés", comme vous dites. Ce n'est pas comme si on leur avait vraiment mis des bâtons dans les roues jusque là !

Le seul revers qu'ils ont subi, c'est la mort de Chen, et ils avaient clairement envisagé que ça pouvait arriver étant donné qu'ils avaient préparé des contre-mesures. Il serait plus logique pour eux de penser que ce sont les autres gentlemen qui l'ont percé à jour... plutôt que quatre ados venus du futur !

A part ça, on passe peut-être pour des originaux, on a peut-être l'air d'avoir des trucs à cacher, mais c'est le cas de beaucoup d'autres étudiants, quand on y pense. Je ne vois vraiment pas quoi d'autre aurait pu leur mettre la puce à l'oreille nous concernant.

Deux choses :
Gabriel, pour revenir à lui, je l'ai vu cet après-midi.
Et clairement, il nous trouve louches. On ne peut pas lui en vouloir, cinq Sources dans la même équipe ! Lui, il peut les sentir. En plus, Natalia, qui est une de ses amies de détention, lui a parlé de ce qui s'est passé. Je ne sais pas jusqu'à quel point, je lui demanderai ce soir.
En tout cas, il m'a dit qu'il fouillerait sur nous. J'espère avoir réussi à noyer le poisson et à l'avoir dissuadé. Mon speech n'était pas mal...

Quant à ce que l'Indigo ferait sur une Source, on ne sait pas. Et c'est la seul chose qui me laisse un doute sur la certitude d'Oban quant à Gabriel. Mais Brown m'a proposé de le tester sur moi.
Je vais accepter, comme ça, nous serons fixés. Test avec toutes les mesures de sécurité, j'imagine...

T'es pas un peu cinglé ? Imagine que ça te laisse des séquelles permanentes ?

Normalement, on ne peut pas avoir de séquelles permanentes, d'après Luna et mademoiselle Williams. Mais je lui demanderai son avis. Une question de plus à lui poser... Si c'est sans trop risques et que ça peut persuader Oban qu'il a tort... Ou mieux, confirmer son idée et nous permettre de nous préparer, ce sera une bonne chose.


Dernière édition par Eric le Lun 6 Fév - 20:55, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 7 Fév - 19:50

Quand même, c'est risqué... Mais tu n'as pas tort : Autant savoir quel effet cela a sur une Source, et pas seulement par curiosité scientifique ou pour confirmer ou pas l'hypothèse d'Oban. Si ça augmente nos pouvoirs, ça peut nous être utile, et puis qui sait, on risque peut-être d'y être exposés contre notre gré à un moment ou un autre.

Et puis c'est une toxine, après tout. Si on se fie à ce que Madelyne nous a dit sur nos capacités de Sources, on devrait la métaboliser assez vite, comme n'importe quel poison.

Voilà. C'est ça l'idée... On verra l'opinion de Madelyne sur ce point. Le professeur Brown avait l'air enthousiaste, en tout cas.

Oban ?

...

Non ?

Non, c'est bon, fais tes trucs, m'en fous. Vous avez décidé à la majorité que j'avais tort et que la prudence n'était pas de mise. Passons.



Bon, on reviendra sur les sujets précédents plus tard si tu en as envie. En attendant, mon problème avec l'Indigo...


Donc, pour l'Indigo, en fait, on en sait très peu. Simplement que c'est très rare, qu'il y en a qui traîne déjà dans l'Institut, et qu'une nouvelle cargaison devait arriver.
On connait les effets : booster les pouvoirs d'un mutant, ou en donner à un classique. Temporairement.
On sait que Chen en avait, et clairement c'était un mutant vu l'effet "boost". Même chose pour Stepjan, si l'incident de la falaise vient de lui, ce que je crois..

Le fait que Chen soit lié au piratage de l'Analyste ET qu'il ait eu de l'Indigo parait trop gros pour être une coïncidence. Surtout que le produit est rare, difficile à trouver et sûrement cher. Chen ne me semblait pas si débrouillard, ni du genre a trainer avec les dealers de Crépuscule...

On a donc supposé que c'était sa "copine", liée à la bombe gravitationnelle du Sang de la Terre puisque le piratage est lui même lié aux anti-méta, qui lui a fourni. Après l'avoir acheté au dealer qui s'est enfuit depuis le suicide de Chen. Ou l'avoir mis en contact. Je reste sur cette idée.

Parfait.

Alors, question : Qu'est ce que vient faire Stepjan là-dedans ?

Encore une fois, le produit est rare et quasi-inconnu. Donc, si deux étudiants de St Charles en ont, on peut légitimement se dire qu'il ont le même fournisseur.
Or Stepjan n'était pas ami avec Chen, il ne faisait pas parti des Gentlemen, et je le vois mal être membre du Sang de la Terre, ni être manipulé par une fille.

Conclusion : la "copine" de Chen et Stepjan se connaissent.

Nouvelle question : Pourquoi une activiste anti-mutant fournirait ça au capitaine des Black Kings, avec tous les risques de "fuite" que ça implique ?

Il y a un truc qui ne colle pas... A part si je me suis planté à un endroit de mon raisonnement.

Votre avis ?

Bah ils ne se connaissent pas forcément.

Pour moi, l'indigo n'est qu'un outil. Ça fait des thunes, et en plus ça leur permet de se faire passer pour des mutants - mais ça ne reste qu'une théorie - mais aussi, ça booste des mutants qu'ils contrôlent alors (parce que j'imagine que ça crée une dépendance), et au final ça les tuera certainement. Que du bénéfice, en somme, quand on hait les mutants. Les dealers... c'est une piste trop longue à remonter.

Si seulement notre politique télépathique nous permettait d'aller fouiller l'esprit de Step-machin, ce serait tellement pratique.

...

Mais j'imagine qu'il nous reste la torture et la tromperie. Ou alors on peut attendre jusqu'à l'explosion.

Moi, je pense qu'on fait de la merde, et qu'on avancerait plus vite en allant espionner le commanditaire, dans sa prison. Espionner ses communications, genre. Les gens qui vont lui rendre visite.

Aller espionner à l'intérieur d'une prison terrienne ? Vu nos "petits soucis" avec l'administration judiciaire, tu m'étonnes qu'on avancerait plus vite. Mais à l'intérieur de notre propre cellule...
Par contre, le personnel pénitentiaire doit déjà le surveiller de près. On peut avoir des renseignement grâce à quelqu'un qui a des liens avec eux, j'imagine.

Quant à Stepjan, il faudra peut-être passer par la télépathie si on ne trouve pas d'informations rapidement.
Le problème de la télépathie, tu sais, Oban, c'est que ça reste un interrogatoire pour faire remonter les souvenirs que l'on désire atteindre, et la cible s'en rend compte.
Si on se plante, on est grillés. Stepjan en parlera autour de lui. En plus, je suspecte que "la copine" de Chen soit une de ses proches, donc... Attendons un peu d'avoir plus qu'une intuition.

 Et un bluff ? Je veux dire... Quand j'ai vu Jarod toucher et lire l'esprit de mon colocataire, là, Lieber... Lieber savait qu'il était télépathe, le gamin. Et il a flippé grave.

Si on avait un faux télépathe, et qu'on pouvait lui faire CROIRE qu'on a lu ses pensées, il changerait de comportement assez vite, et irait probablement prévenir ses complices qu'il y a un souci, non ?

Si c'est le coupable, oui. Si il est innocent, il dénoncerait simplement le "faux télépathe" à la direction.
L'idée est bonne... Mais il y a un problème : tous les TP ont un inhibiteur, et ils sont obligés de se faire connaître.
Je ne vois vraiment pas comment on pourrait lui faire croire qu'un non-télépathe en soit un. En plus, quand un télépathe rentre dans ton esprit, tu le sens. Je crois, en tout cas...

Nous, peut-être, mais les gens normaux, je ne crois pas. Si c'était le cas, les télépathes ne seraient pas si craints.

Bon, on commence à tourner en rond, là ! Palabrer encore et encore ne va pas nous mener très loin.

Moi, je vous propose un truc : On va voir Williams ce soir en lui demandant tous les détails sur ce qu'elle a fait et appris de son côté et on lui pose un ultimatum. Si on n'a pas trouvé notre ou nos traîtres d'ici quelques jours elle commence les investigations télépathiques, en commençant par Stepjan et les autres gens les plus suspects. Et si ça tourne mal, on suit l'idée d'Oban et l'un de nous sert de fusible en faisant en sorte qu'on puisse tout lui mettre sur le dos, genre il était télépathe mais pas déclaré.

Alors ?

Comme vous déciderez. Tout ce que je sous-entendais, c'est qu'on a un mec aux cheveux blancs. Et je dois pouvoir bidouiller un faux inhibiteur... Quelle impatience, cette fille...

Alors, je pense que ce que tu proposes est exactement ce que je proposais il y a cinq minutes, notion d'ultimatum en moins. Se donner encore un peu de temps avant de passer aux mesures radicales.

Donc, je suis évidemment d'accord. Merci d'avoir recadré, Nétie... , dit-il avec un petit sourire fatigué.

Pour le "télépathe-fusible", je prends le rôle.
J'ai déjà discuté avec un frère et une sœur Sélénites, étudiants ici, qui ont été assez surpris de ma conception de leur don. Très proche de la leur. Il pourront dire qu'ils l'avaient senti.
Et surtout, avec mes cheveux et mes quelques gènes sélénites, je pense être le meilleur candidat, en effet Oban.
J'espère juste que nous n'en arriverons pas à cette extrémité, parce que c'est une couverture très faible. Le moindre TP de bas niveau se rendra compte que je n'en suis pas un.

Désolée, mais je crois que tu ne feras pas l'affaire. Avoir des cheveux blancs ne fait pas tout, et tout le monde sait déjà que ton pouvoir, c'est l'électricité. Ça ET la télépathie chez la même personne ? Ça ferait beaucoup, non ?

Je suis la seule dont les pouvoirs ne soient pas connus, et pour cause. Je suis toujours restée évasive sur le sujet, à tel point que certains se demandent déjà sûrement ce que je peut bien faire là. Je devrais prendre le rôle.

C'est logique, et c'est propre. Ça me va.

Et pour l'inhibiteur, pas besoin de bidouiller. L'école en a en réserve, donc Williams nous le fournira si besoin... Et l'avantage avec un vrai, c'est que quand il est activé, on ne peut pas distinguer un TP d'une personne normale.

Bon, on continue de tirer des plans dans le vide, là. Tant qu'on ne sera pas concertés avec Williams et les autres, c'est du vent, fait Nétifer en se levant.

Donc à moins qu'on ait autre chose à voir juste entre nous quatre, je suggère de ne pas user notre salive pour rien et d'aviser ce soir.

Personnellement, je n'ai rien à ajouter. , dit-il en restant tout de même assis.

Oban, lui, se concentre pour ne pas lever les yeux en l'air. De toutes façons, ce dont il voulait parler, il l'a déjà oublié avec tout ça. Il marmonne donc son accord et croise les bras.


Dernière édition par Eric le Sam 11 Fév - 18:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 13 Fév - 22:44

Quelques heures plus tard, dans la banlieue de Neo Salem, nos amis arrivent de manière dispersée à la résidence de Madelyne williams.
Alekseï est parti un peu en avance afin d'avoir le temps d'acheter un joli cran d'arrêt dans une coutellerie.

Ils y retrouvent la directrice et Epzibah alaster, et y sont vite rejoints par Anne Adley, mais aussi par le Professeur Brown. C'est l'occasion pour eux tous de faire le point sur la situation et sur ce qu'ils ont appris jusque là.

Ce qu'ils savent de manière certaine sur le futur, c'est que Jarod Fitzroy y est assassiné le 7 août par la détonation d'une grenade psychique artisanale, et que le 2 septembre ce qui ressemble à une bombe à gravité détonne dans l'école, entraînant sa destruction.

Les investigations menées jusque là ont permis de mettre en lumière certains éléments et d'établir un faisceau de présomptions. On sait qu'il y a des années un club photo illégal, le club de gentlemen, a été monté par Diouf Matemba, qui a profité de son travail de programmeur du système de l'Analyste pour créer un sous-programme nommé le Dandy, qui lui permettait à lui et ses amis de profiter de simulations pornographiques en toute discrétion.
On suppose que des années plus tard, il y a environ deux ans pour être plus précis, le Sang de la Terre a été mis au courant de l'existence de cette faille dans la sécurité de l'Institut par un mutant nommé Kurt Haendel. On suppose ensuite qu'ils ont envoyé un ou plusieurs de leurs agents, peut-être déguisé(s) en mutant(s) grâce à l'indigo, pour infiltrer l'Institut et exploiter cette faille. Le ou les infiltré(s) aurait utilisé pour ce faire un des membres du nouveau club des gentlemen, Balthazar Chen. Celui-ci aurait été manipulé par une fille/femme pour qui il aurait uploadé des photos probablement porteuse d'un virus de type cheval de Troie, explication possible au fait que le système de sécurité de St-Charles n'ait pu détecter l'explosif qui va détruire l'école.
On sait de manière certaine que de l'indigo circule dans l'Institut puisqu'au moins un étudiant, Stepjan Velnik, en a fait usage et en possédait. Il a obtenu la drogue d'un dealer en ville, qui a quitté la ville de manière précipitée juste après la mort de Chen. Dans un tout dernier développement, Madelyne Williams vient d'apprendre que son corps venait d'être retrouvé dans les toilette d'un astroport où il était en transit, apparemment victime d'une overdose.


Voilà à peu près où nous en sommes au niveau des éléments les plus probants. Bien sûr, de nombreuses hypothèses sont possibles à partir de là, mais rien que nous n'ayons pu vérifier de manière indiscutable jusque là.
Anne, Epzibah, vous avez un regard plus neuf que le nôtre sur tout cela. Des réflexions ?

Une question, surtout. "On" a pris des risques et "on" s'est donné beaucoup de mal pour manipuler Chen, à coup sûr pour exploiter la backdoor dans le système, mais pourquoi ? Pour empêcher le système de sécurité de détecter une bombe gravitationnelle ? Je ne crois pas.

Pourquoi se donner tout ce mal juste pour introduire une bombe G ? S'il s'agissait juste de détruire l'école ou de tuer tous les étudiants, je peux vous donner plusieurs moyens plus discrets, qui ne nécessitaient pas de pirater notre système et qui font appel à du matériel moins coûteux et plus facile à se procurer : Attaque biologique ou chimique, explosifs plus conventionnels, ou même juste crasher un vaisseau sur nous.

Utiliser une bombe G, c'est comme utiliser un canon lourd pour tuer une souris.

Hum. Passons sur le fait que tu commences à me faire peur. Tu penses à quelque chose de précis ?

J'ai seulement des hypothèses.

Soit le Sang de la Terre ne veut pas tuer que nos étudiants, mais aussi toute la population autour, pour faire passer le message qu'abriter des métas présente un risque aussi pour eux... Mais politiquement, c'est très risqué.

Soit ce n'était PAS une bombe G, mais quelque chose avec un rayon d'action plus limité. Après tout, ton toi futur n'a pas vraiment eu le temps d'analyser le phénomène. Là on peut revenir sur la possibilité que l'explosion soit causée par un autre type de dispositif, voire un étudiant...

Brown ouvre la bouche pour parler, mais williams le fait taire d'un geste.

...mais dans ce cas, pourquoi pirater notre système ?

Dernière possibilité, utiliser un tel niveau de destruction peut servir à masquer quelque chose.

Tout cela reste très hypothétique. Quelqu'un a des réflexions à ce sujet ?

Pas vraiment. A part une autre théorie : simplement démontrer une puissance de frappe monumentale pour instiller la peur.
Mais les théories ne sont pas très utiles en ce moment. On se noie dedans...

Oh ! Et une évidence qui est intéressante de pointer du doigt... Le timing entre l'explosion et le communiqué du Sang de la Terre était parfait. Autrement dit, le responsable a eu un signal. Je ne pense pas que l'interview était programmée à une heure précise, donc...
Un signal extérieur, ou c'était convenu que ça se passe au moment où l'on voyait l'homme de Cristo s'exprimer. Mais j'imagine qu'il fallait un peu de temps de préparation, donc je n'y crois pas trop.

Alekseï a raison : On va encore commencer à se noyer dans les théories, là ! Et si on se concentrait plutôt sur ce qu'on va FAIRE ?

Il serait peut-être temps de passer à la vitesse supérieure, non ? Pour l'instant, on ne fait que réagir. Je crois qu'on devrait commencer à être plus actif, et à utiliser TOUS les moyens à notre disposition, y compris la télépathie, pour trouver nos traîtres.

Nous en avons déjà parlé. J'aimerais autant commencer par épuiser toutes nos autres options... Trouver qui a manipulé Chen, par exemple. Du neuf à ce sujet ?

Peut-être. Alekseï, vous avez pu uploader les photos ?

Oui, j'ai uploadé. Presque suffisant. On a un score supérieur à mademoiselle Williams, le disque 26. Je ne m'y attendais pas...
Ce qui nous amène à 973 en comptant le troisième meilleur score.
Il nous faut un nouveau modèle qui atteigne les 309 points à la place de la troisième photo. Le seuil moyen de 333 diminue, ça devrait être jouable.

Et quels disques ont eu les deux plus hauts scores ?

Euhhh... Une seconde... Alekseï sort de sa poche un papier plié en quatre. Donc... 344 pour mademoiselle Williams. 347 points pour le disque 26. Le suivant c'était le numéro 3, pour 282. Ensuite, ça chute à 268 avec le huitième support de données.
Tenez, mademoiselle Alaster... , dit-il en tendant à Epzibah le récapitulatif des scores.

Merci. Donc, sans surprise, Lethra fait un meilleur score que toi, Maddie.

Et ?

Oh, je suis sûre que malgré le côté scabreux de la situation, ça doit t'énerver un peu, quelque part, fait Epzibah avec un sourire moqueur.

Et je ne pas plus surprise de voir que Angélica fait le deuxième score.

Qui ? Moi ?!?

Evidemment ! Vous êtes une des plus jolies filles de l'école, une des plus intelligentes aussi, et peut-être déjà une des plus populaires. Ne soyez pas surprise : Votre participation au jeu vous a fait connaître, sans compter les faite que vous soyez très active sur les réseau sociaux, et comme vous avez un tempérament des plus agréable. Cela a beaucoup joué en votre faveur.

Merci, mais cela ne nous aide pas beaucoup. Il manque encore des points. Il va falloir trouver une meilleure candidate.

Désolée, mais il n'y en a pas. Croyez-moi, j'ai fait le tour. Mais tout n'est pas perdu : Si nous n'avons pas la candidate idéale, nous pouvons la fabriquer. Angélica n'a pas dû marquer beaucoup de points sur les critères d'autorité et d'inaccessibilité. Si nous améliorons ces points, elle devrait gagner ce qui nous manque encore.

Et comment est-ce que tu comptes faire ça ?

Facile. Lethra marque forcément des points en autorité parce qu'elle est le leader d'une des meilleures équipes du Jeu. Faisons d'Angie votre chef d'équipe, faisons en sorte que tout le monde voit bien que c'est elle qui prend les décisions... Et tâchez de vous qualifier avec brio !

Moi ? Chef d'équipe ? Mais...

...

... C'est une bonne idée. Tu en es parfaitement capable, Angie, et nous t'aiderons tous en sous-main si tu en as besoin. En plus, je suis sûr que nous nous qualifierons. Avec style.

Mais il faut aussi travailler sur l’inaccessibilité. Il suffit de suivre l'exemple de Lethra, je pense : qu'un des garçons les plus en vue de l'Institut te courtise ouvertement, et que tu l'envoies paître gentiment, mais fermement. Tout aussi ouvertement.

Ou encore adopter une solution approchante, mais encore plus radicale. L'inaccessibilité joue probablement du point de vue des membres du club des gentlemen... Et le club n'est ouvert qu'aux garçons, n'est-ce pas ?

Okay, c'est super, vos trucs, maintenant on sait qu'Alec doit draguer Angie et se faire rabattre le caquet.

On peut passer à un truc plus utile ? C'est chiant, ces histoires. Est-ce que je peux accéder aux fichiers de tous les élèves, leurs pouvoirs, leurs classes et leur date d'arrivée ?

J'aimerais aussi savoir un truc : Vous faîtes des visites médicales ? Avec des prises de sang ?

Oui, bien sûr. Et pour ce qui est d'accéder aux fichiers des étudiants, tu peux le faire depuis longtemps. Tu étais là quand j'ai donné les codes d'accès à Alekseï. Tu n'as pas pensé à les lui demander ?

Tu cherches quoi, exactement ? Peut-être que je peux t'aider ?

Peut-être. Je cherche tous les étudiants ici depuis deux ans qui auraient le potentiel de ne pas être des mutants, dont les dons seraient internes ou impossibles à vérifier, ou des télépathes peu expérimentés, qui traîneraient dans les cours des suspects. Recouper tout ce qu'on cherche et voir combien de profils correspondent. Surtout si leur santé se dégrade. Et je voudrais bien savoir aussi, si on a des données sur les effets secondaires de l'indigo et du composé bleu.

D'ailleurs, on sait pourquoi l'indigo est indigo et pas bleu ?

Alekseï griffonne le code d'accès du serveur interne sur une page de son carnet, et la tend sans un mot au gamin.


Dernière édition par Eric le Mar 14 Fév - 3:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 14 Fév - 21:21

En fait, techniquement, il est bleu, pas indigo. J'ignore pourquoi on l'appelle comme cela.

Probablement pour des raisons de marketing. C'est sûrement plus vendeur.

Et tant que j'y suis, si vous voulez bien me laisser expliquer, j'ai peut-être quelques éléments de réponse à apporter à Mr Cross.

Oui, allez-y. C'est le moment.

J'ai déjà épluché la liste des étudiants en y intégrant la variable "indigo", afin de vérifier la théorie de Mr Cross au sujet de la bombe. Pour savoir si elle pourrait être un étudiant, ou même un professeur, je veux dire.

Et alors ? Ça a donné quelque chose ?

Eh bien... Désolé, mais je ne suis sûr de rien. J'ai refait quelques tests aujourd'hui, et aucun étudiant ne semble pouvoir produire les effets d'une bombe G en étant exposé à une dose standard d'indigo. Toutefois, si certains étaient exposés à une surdose massive... Peut-être que ce serait possible. Malheureusement, je ne peut tester cette théorie sans une quantité plus importante d'indigo, mi même à partir de simples échantillons sanguins.

Et pour les Sources, comme Gabriel Sabba ?

Encore une fois, je ne suis sûr de rien. Si Mr Sabba était un mutant, je dirais non, mais j'ignore quels effets l'indigo a sur une Source, donc...

Toutefois, si la bombe était un étudiant, il ne serait pas le plus haut dans ma liste, loin de là.

Vous penseriez plutôt à qui ?

Encore une fois, j'hésite à faire des conjectures, mais... SI une surdose massive d'indigo pouvait développer les pouvoirs d'un individu par un facteur de plusieurs millions, ce qui reste improbable, il y aurait Mr Rivel, qui peut augmenter sa densité, Mlle Creed, qui peut absorber les propriétés physiques des objets... Voire même Mlle Ariandel, si elle pouvait ouvrir un portail près d'un trou noir et le garder stable assez longtemps sans périr elle-même. Et il y en a quelques autres.

Toutefois, j'insiste, tout cela reste peu probable, juste possible.

On arrête les conjectures. Ça fait perdre du temps.
Si nous avons l'autorisation de mademoiselle Williams, et je lui demande de façon appuyée, testez l'Indigo sur moi.
En dose normale, et en surdose. A condition que l'environnement soit parfaitement sécurisé. J'insiste sur le "parfaitement". Je veux du 100% de certitude. Et je ne parle pas de ma sécurité, mais des dégâts collatéraux.

Nous en avions déjà parlé, Professeur Brown...

Si les circonstances étaient différentes, je serais contre. Mais là... Ca a l'air d'être la chose à faire. Mais sommes-nous certains que... Eh bien que ça ne laissera pas de séquelles permanentes ?

Oh non, aucune chance, puisque même si cela causait des dommages que la source ne pouvait réparer par le processus de régénération normal, il suffirait de vous désintégrer complètement pour qu'elle vous recrée à partir de rien, dit Brown comme si ce n'était rien.

Quelques paires d'yeux s'écarquillent tout de même autour de la table. Oban, loin de se démonter, se porte alors nonchalamment volontaire.

Okay.

Prévoyez une combinaison ignifuge et non-conductrice, et de quoi désintégrer Alec avant de commencer, alors. Je le ferai s'il le faut.

Si ça peut te faire plaisir, Oban.
Par contre, finissons d'aborder tous les sujets qu'il faut aborder avant de tester ce truc sur moi.


Dernière édition par Eric le Mar 14 Fév - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 15 Fév - 1:02

Oui, je crois que certains d'entre nous s'interrogent sur les mesures de sécurité supplémentaires que vous avez prises.

Oui, notamment au sujet de Jarod.
N'est-ce pas, Oban ?

Ouais, c'est vrai, ça ! Je pense que comme nous ne savons pas ce que la veille du temps peut faire pour euh... rester sur sa lancée, on va dire, il faut qu'un de nous reste avec lui pour éviter une mort "accidentelle". Oban insiste bien en faisant ses guillemets avec les doigts.

Il est déjà sous surveillance accrue, et je prévoyais de la renforcer à l'approche du jour de sa mort et ensuite, mais pourquoi pas. Tu es volontaire pour lui servir de garde du corps ?

Tout à fait. C'est peut-être une perte de temps, mais je m'en voudrais de ne pas avoir fait tout mon possible pour tenir ma parole.

Très bien. Je ne voulais pas imposer ça à l'un de vous, mais si tu es prêt à le faire, soit.

Je n'ai évidemment jamais été garde du corps, mais j'en ai côtoyé pas mal... Si tu veux, je te donnerai quelques astuces que j'ai appris en les observant...

Sinon, pour Stepjan, vous comptez faire quoi, mademoiselle Williams ? Laisser courir sous surveillance, intervenir, nous laisser gérer ?

Le laisser libre de ses mouvements pour l'instant. Intervenir maintenant risquerait de faire savoir que la direction sait pour l'indigo, et nous ne voulons pas ça. Néanmoins, je ne peux le laisser continuer à s'en servir, ce qui présente un risque pour lui comme pour les autres. J'ai donc demandé au Pr Brown de concocter un substitut identique en apparence mais qui le rendra juste malade. J'irai l'échanger dans sa planque.

C'est prêt, d'ailleurs. J'en ai plusieurs doses avec moi.

Excellente idée, si je puis me permettre... L'inciter à arrêter, le protéger de l'effet de la drogue, et rester sous couvert.
Pourrais-je avoir une fausse dose, aussi, au cas où ça me serait utile ? J'ai l'impression que je vais retrouver de l'Indigo sur mon chemin très bientôt...

Brown interroge Williams du regard et elle hoche la tête.

Tenez, dit-il en posant sa sacoche sur la table avant d'en extraire un minuscule flacon rempli de liquide bleu. C'est indiscernable du vrai avant la prise, sauf à posséder un laboratoire capable de faire une analyse moléculaire avancée.

Oban en prend une dans la main, en regardant autour de lui si personne n'y voit d'objection avant de le mettre dans sa poche. Ça peut en effet servir, se dit-il.

De même pour Alekseï, se promettant de le stocker dans son casier du gymnase. Sato pourrait le sentir, dans la chambre, et se serait difficile d’expliquer cette présence.

Bon. Il semble que la prochaine piste à suivre sera l'enregistrement du match de laser-tag. Angélica, tu te souviens des gens que nous avons vu sur le film ? C'était pendant quelle rencontre, à priori ?

Si je me souviens bien, c'était les Griffons contre les Titans.

Mais j'ai observé la disposition des lieux, et on pourra sûrement dire de quels gradins les images ont été prises, mais de là à savoir quelle personne précise filmait, c'est une autre histoire.


N'oubliez pas qu'il y a une équipe de plus, maintenant. Ajoute Oban en pianotant le terminal pour faire le tri dans les élèves, n'écoutant que d'une oreille.

... Il faudrait que des caméras discrètes soient installées, filmant le public. Si on détermine une zone, on pourra se repasser les images, voir qui était dedans avec un dispositif d'enregistrement, et même analyser les comportements sur la durée de l'épreuve.

Ce n'est pas un problème. Toutefois, n'oubliez pas que ce n'est pas parce qu'une vidéo va servir pour la propagande du Sang de la Terre qu'elle aura forcément été prise par quelqu'un de chez eux. L'interdiction de diffuser des images prises à l'intérieur de l'établissement est une clause du règlement intérieur signé par tous les élèves, mais nous n'avons aucun moyen de l'empêcher totalement.

Je n'oublie pas. Mais ça voudra dire que l'information a transité par celui qui a pris la vidéo.
Vu qu'il y a interdiction de diffuser à l'extérieur, ça donnera un moyen de pression pour savoir à qui elle a été donnée.
Et si c'est posté sur le réseau social interne, de pister les IP qui l'ont consulté. Ce sera vague, mais mieux que rien.

Vous savez, je raisonne à la façon de l'araignée. Sentir sur quel fil il y a du mouvement, puis remonter. Si la proie se débat, elle s'empêtre, et il faut remonter plus vite. Ça, c'est une leçon mot pour mot d'Anastasia, sa tutrice.

Oh ? A vous entendre, vous êtes un spécialiste de ce genre de situation ?

Non, pas vraiment, mademoiselle Adley. Je m'excuse si j'ai pu paraître prétentieux.

J'ai simplement eu un professeur qui m'a appris à jouer aux échec, et une professeure qui m'a appris à... être manipulateur ... à être vigilant et attentif, on va dire. J'applique leurs leçons. J'espère que je n'aurais pas à les décevoir, c'est tout...

Pendant la discussion, Oban ne dit rien, mais aucun mot ne lui échappe. Seulement, ses yeux sont rivés sur les listes des étudiants ; il ne s'intéresse pas encore aux résumés, mais aux listes en elle-même : il les recoupe par date, d'abord, et élimine les personnes arrivées avant la date de l'agression de l'ancien "Gentleman". Puis, comme il l'avait annoncé à la directrice, il réduit la liste et en fait de plus petites, avec des labels colorés. Les télépathes, en blanc, les élèves qui ont eu contact avec stepjan durant leurs cours, en rouge. Ceux dont la description des dons comprennent des termes "inexplicable" ou "inconnu", en orange, et ainsi de suite. Il organise tout cela pour que les disques s'intersectionnent, donnant une liste à leur croisement qui serait de plus en plus réduite... Cela devrait lui permettre à terme d'organiser la liste de manière à avoir en haut les étudiants réunissant le plus de couleurs, donc ceux sur lesquels devraient peser le plus de soupçons. Toutefois, il va lui falloir quelques heures de travail pour finaliser tout ça.

Bon, et pour les autres mesures de sécurité que vous avez prises ?

Eh bien j'ai fait jouer quelques relations et j'ai eu confirmation ce matin qu'un Voyager sera stationné en orbite au-dessus de nous pendant deux semaines au moment de l'attentat. Officiellement, c'est pour que les élèves puissent le visiter par petits groupes pendant cette période.

...

Gé-nial. Manquait plus que ça. On ne pourra même plus fuir cette putain de planète, avec les condé qui nous attendent à la sortie.

En fait, c'est même pire que ça, on ne pourra même pas atterrir !


Ceci dit, notre meilleure défense reste de réussir à identifier le ou les agents du sang de la Terre dans l'Institut. C'est pour cela que récupérer les fichiers uploadés par Chen au plus vite est primordial.

Dans la mesure où cela passe par le fait de faire gagner le plus de points possible à Angélica et que cela se fera dans la prochaine épreuve du Jeu... Votre stratégie est au point ?

Quelle stratégie ? On a rien comme informations pour se préparer. On s'entraîne au tir, au déplacement A-G, mais c'est tout ce qu'on peut faire. Et à ce que j'ai vu, ça va être... compliqué pour certains. Seulement, on ne peut pas tout faire. Par exemple, on aura du mal à galvaniser Megan. Alec peut encore s'améliorer en A-G, mais je pense qu'il sera sacrément utile une fois prêt, mais moi je ne suis pas le meilleur tireur du monde, non plus. C'est Nétifer, notre meilleur élément. c'est clairement elle qui se fera le plus remarquer...

On devrait peut-être travailler là-dessus, aussi.

Ceci dit, Oban rabaisse la tête sur son écran, surtout pour éviter la réaction de la Séclanti, mais ses mots n'ont pas eu l'air d'avoir un effet négatif elle.

Ce serait dommage, parce que c'est Angélica qui doit se faire le plus remarquer. Et toi, Angie, des suggestions ?

Heu... En fait, j'aimerais bien qu'Oban m'aide pour définir nos plans possible, et pour étudier les équipes adverses. En fonction de leurs comportements habituels et de leurs pouvoirs, on devrait pouvoir préparer une liste de stratégies.

Ce serait bien, oui, mais n'oubliez pas qu'on a plus que trois jour pour les répéter.

Oui. Déjà avoir une stratégie de base, à moduler par la suite.
Je pense que vu nos compétence respectives, et ce que nous voulons montrer aux autres, Angélica doit lancer les ordres, organiser les mouvements. Il faudra apprendre un code...
Nétifer est une excellente tireuse, elle devrait rester en couverture.
Oban et moi savons nous servir d'une arme à feu, sans être des tireurs d'élites. Par contre, on bouge bien. On devrait être en attaque.
Et Megan devrait utiliser son portail pour attaquer leurs arrières par surprise.

On va laisser Angie décider de tout ça, comme convenu. On s'y met après la réunion, si tu veux.


Dernière édition par Eric le Dim 19 Fév - 16:53, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 19 Fév - 17:26

Bon, je vous fais confiance pour préparer ça, mais si vous avez besoin d'aide ou de conseils, n'hésitez pas.

Ne vous inquiétez pas, on va se débrouiller.

Par contre, autre chose : Miss Williams, vous aviez dit que vous pourriez nous apprendre à dissimuler nos Sources. Je ne sais pas si ce sera forcément utile dans l'immédiat, mais dans le doute... On devrait peut-être s'y mettre, non ?

Oui, c'est vrai. Quand voulez-vous commencer ?

C'est rapide à comprendre ? Parce que le plus tôt serait le mieux, mais je commence à m'embrouiller avec tout ce qu'on est censés faire, maîtriser, apprendre, organiser... Tout en gardant notre couverture, bien entendu...

Quelques heures d'entraînement devraient suffire pour apprendre les bases. Après, il vous faudra de la pratique, mais vous pourrez vous entraîner entre vous.

Je m'y soumettrai en même temps que les autres, alors. On doit bien pouvoir arranger ça.

Dès que vous aurez passé la prochaine épreuve, je trouverai un moment. En attendant, concentrez-vous sur votre entraînement pour le Jeu, parce que tu as raison : Trop vous disperser vous rendrait les choses plus difficiles.

Une dernière question : les membres de la Bratva, ils en sont où ?
Ils n'ont pas dévoilé mon identité aux autorités ?

Allons, ils n'ont pas vu l'ombre d'un uniforme ! Ils sont au secret. Nous ne les livrerons que dans quelques semaines, quand vous aurez quitté cette planète.


Dernière édition par Eric le Dim 19 Fév - 22:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 20 Fév - 18:38

Il est donc convenu d'en finir là pour ce soir. Chacun quitte donc la maison de Madelyne Williams et retourne à l'Institut.

Toutefois, au moment où Oban s'apprête à partir, la directrice l'interpelle.


Oban ? J'arrangerai un changement de chambre pour vous dès demain, pour que vous partagiez celle de Jarod. Toutefois, je peux vous montrer dès ce soir ce que j'ai mis en place pour sa sécurité et, surtout, vous présenter son autre chaperon.

Mais mieux vaut ne pas arriver ensemble à l'Institut. Je vous retrouve là-bas dans une heure, d'accord ?

Juste le temps d’aller chercher mes affaires et dire au revoir aux colocataires, alors. Comme vous voudrez.

Vous comprenez bien que je ne remets pas en doute vos précautions, j'espère. Je veux juste faire ce que je peux, le mieux possible. Bon, dans ce cas je vous retrouve là-bas avec mon sac.

Et l'ado part chercher le peu d'affaires qu'il a (et qu'il laisse dans la chambre plutôt que dans un casier) avant de retourner au point de rendez-vous, tout en se demandant quel genre de chaperon elle a bien pu trouver.

Nul besoin de s'appeler pour retrouver la directrice. Sa Source le mène directement jusqu'à elle, en bas de l'immeuble ou vit Jarod.

Tu as toutes tes affaires ? Parfait. Allons-y.

Il entrent et se dirigent vers la chambre du frère de Luna, au rez-de chaussée.

Il n'y a que trois chambres à ce niveau, et j'ai fait en sorte de réaffecter les autres locataires dans les étages. Vous serez les seuls à loger au rez-de-chaussée.

Il y a des détecteurs de présence et des nano-caméras dans le couloir, cachés dans le plafond. Je reçois automatiquement une alerte si quelqu'un d'autre que Jarod entre ici. Quand tu vérifieras tes messages, tu verras que je t'ai envoyé l'application pour que tu y aie accès aussi.

Une application... D'accord. Bon, déjà, ça ne servira à rien contre nos hackers, mais ça peut le faire pour d'autres. Si j'étais un danger potentiel, j'arriverais par l'étage, de toutes façons. Je vais sonder le truc pour estimer l'épaisseur des sols entre les étages, tiens.

C'est... beaucoup de matériel, vous prenez ça au sérieux, dit-il sans trop d'ironie en tapant le mur du poing pour faire ses estimations. Il est présent, Jarod ?

Oui. Il est tard. Si ça se trouve il est même en train de dormir.

Il y a d'autres détecteurs du même genre dans la chambre, bien sûr... Et encore plus de matériel. Tu vas voir.

Elle frappe à la porte de Jarod, et au bout d'un moment on entend des pas trainants à l'intérieur avant que le garçon ne leur ouvre, l'air blasé.

Ah, c'est vous. Salut.

Bonsoir, Jarod. Je t'amène ton nouveau colocataire.

Il jette un regard morne à Oban et soupire.

Vous êtes pas sérieuse ?

Et c'est supposé vouloir dire quoi, cette phrase ? Excuse-moi, je suis pas télépathe, et là comme ça on dirait que tu as envie que la Veille du temps te rattrape et te tue sans que quelqu'un d'autre ne puisse l'empêcher.

Ou que je pue. sur quoi Oban lâche son sac à terre et sent ses aisselles.

Bah, laisse tomber. J'imagine que j'ai pas le choix, de toute façon.

Tu ronfles pas, au moins ?

J'en sais rien, je dors. Mais personne sur le vaisseau ne s'est plaint. Et puis il parait que j'ai un corps parfait, donc ce serait surprenant.

Tu suis le sport ?

Jarod lève les yeux au ciel.

Eh ben ça promet...

Là-dessus, au moins, on ne peut pas te contredire.

Nous pouvons entrer, peut-être ?

Il hausse les épaules.

Je peux vous en empêcher ? Non ? Alors allez-y, dit-il en s'écartant. Oban ne se démonte pas et va poser ses affaires dans un coin.

Ecoute, c'est juste temporaire. Et puis j'ai promis à ta soeur, alors je le fais, c'est tout. Tu peux le prendre comme une punition si tu veux. Ou pas. A ta place, j'essaierai d'en tirer quelque chose, mais bon.

Et l'autre personne dont on m'a parlé, c'est qui ?

Oh, tu vas voir, c'est tordant.

Jarod, ça suffit.

Zarina, tu peux venir s'il te plait ? demande la directrice dans le vide.

A ce moment, Oban entend un léger bourdonnement, le même qu'il a déjà entendu chez Madelyne Williams, la toute première fois. Oban se prend l'arête du nez entre l'index et le pouce, tête baissée. Il a du mal à y croire. Il regarde Jarod d'un air dépité et compréhensif.

Bon, je sens que la soirée va être longue. Il y a un terminal, ici ? J'ai du boulot à faire sur la liste des étudiants. Tu voudrais m'aider, Jar ?

Mais avant que Jarod puisse répondre, un petit être ailé, pas plus grand qu'un doigt d'Oban, vient voleter à quelques centimètres seulement de son nez, au point qu'il doit loucher pour la voir nettement.

Dis-donc, jeune homme, ce n'est pas très poli de m'ignorer comme ça, dit-elle d'une voix artificiellement amplifiée.

Oban, voici Zarina, une vieille amie.

Oh wow ! Impressionnant ! Tu... tu es quoi, au juste, Zarina ? Si c'est un automate, comment fait-on tenir ce qu'il lui faut dans un si petit assemblage ? C'est dingue !

Je suis entosienne, et une vieille amie de Maddie. Et toi, tu viens d'où ? fait la fille ailée en tournant autour de sa tête.

Une entosienne ? Oban a entendu beaucoup d'histoire au sujet des entosiens dans le Noyau, mais ils se montrent rarement et il n'en avait jamais vu en vrai. Ils sont réputés pour ne pas aimer vivre avec les autres espèces, et donc ne pas beaucoup quitter leur monde. Toutefois, leurs oeuvres d'art sont réputées et il parait qu'ils ont une technologie vraiment très avancée, même selon les critères de la Fédération.

Moi ? Je ne sais pas exactement. Je crois que je suis Terrien, d'origine Turque. Mais j'ai vécu hors de la fédération pendant douze ans... Madame. Ou mademoiselle ?

Et il y en a combien, comme toi, sur cette planète ? Vous êtes plusieurs, pas vrai ?

L'enfant est à la fois rassuré qu'elle ne soit pas un robot, et fasciné par cette vision. Et s'il a "vu" juste, ce qu'il a entendu chez la directrice, c'étaient donc d'autres entosiens...

Mademoiselle, selon vos critères. Et non, à ma connaissance, je suis seule.

Zarina était mon invitée quand vous êtes arrivés, et elle a proposé de me prêter main forte après avoir entendu notre conversation, le premier soir. Enfin, quand je dis "entendu", je voulais dire "espionné", dit Williams d'un ton sarcastique.

Allons, tu sais que je suis une curieuse invétérée.

C'était donc ça...

Oui, ça c'est sûr : si tu dois loger ici, dit Jarod à Oban, oublie tout espoir d'intimité.

Essaie de vivre dans un vaisseau de deux personnes à cinq pendant quelques temps, tu reverras ton concept d'intimité. Et puis c'est pas pour bien longtemps.

Eh bien, merci Madame la directrice. Je vais vous laisser à vos occupations, et retourner aux miennes. Le plus vite serait le mieux. J'ai besoin de parler avec Jarod, seul à seul.

D'accord, comme tu veux. A demain, les garçons.

Elle s'éclipse, laissant Oban et Jarod seuls avec Zarina, qui va se poser sur le sommet d'une chaise.


Dernière édition par Eric le Mer 22 Fév - 19:43, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 20 Fév - 18:43

Alekseï fait la route de retour seul, comme les autres, pour ne pas attirer l'attention. Dès qu'il arrive à l'Institut, il envoie un message à Natalia, comme convenu. Celle-ci lui répond très vite :

"Dis-moi où on se retrouve et j'arrive."

Evidemment, il ne peuvent se retrouver à sa chambre, même si elle ne la partage avec personne : Il est déjà tard, presque 23h00, et les dortoirs des filles sont interdits aux garçons à cette heure.

"Je t'attends à l'entrée de ton bâtiment. Je suis là dans 5 min."

Alekseï se rend au point de rendez-vous très vite, et place le petit paquet cadeau contenant le joli (mais d'excellente qualité) cran d'arrêt qu'il a acheté pour Natalia dans la poche de sa veste.

Elle ne met pas longtemps à descendre le rejoindre, et lui sourit dès qu'elle le voit.

Un sourire en retour.

Salut.

привет, Наташа. <Salut, Natacha.> , dit-il en lui prenant la main et en l'attirant doucement contre lui. Dès que Natalia est collée à lui, il passe ses bras autour d'elle.

Désolé d'avoir été si long. Véronica nous met la pression pour l'épreuve de laser-tag... Ça a été ta journée, toi ?

да, répond-t-elle en posant ses mains sur ses épaules. Tu n'es pas trop fatigué, au moins ?

Non, ça va... C'était une réunion à propos de la stratégie, pas un entrainement. Petit baiser rapide.

Mais j'aurais aimé rentrer plus tôt. On aurait pu aller manger en ville, et peut-être... Rester dormir là-bas, à deux.
J'ai un petit cadeau pour toi, pour me faire pardonner ! Il sort le paquet de sa poche et lui tend.

... C'est pas grand chose, mais... J'espère que ça te fera plaisir et que ça compensera...

спасибо. C'est gentil, dit-elle en s'écartant pour mieux ouvrir le paquet. Elle découvre le couteau et fait jaillir la lame avec un claquement et un éclat de rire.

Hahaha ! Excellent choix, mon cher. Vous savez ce qui plaît aux fille ! dit-elle avec un clin d’œil. Mais attends, tu n'as pas mangé ?

Elle consulte rapidement l'heure sur son com.

Alors dépêche toi : Les portes ferment dans trois minutes. Après on ne pourra plus sortir !

Et on serait bloqués tout les deux à l'extérieur jusqu'au matin, obligés de se trouver un petit coin pour passer la nuit ensemble ? Hummm...

Ça me va !

Alekseï lui attrape la main et l'entraîne en courant vers les grilles de St Charles.
Dès qu'ils ont passé le seuil, il ralenti.


Tu sais que Gabriel est venu me voir, en début d'après-midi ?

Ah ? Pourquoi ? demande-t-elle en haussant un sourcil.

Comment dire... Il m'aime bien, mais il sent que je lui cache quelque chose. Et comme il te voit un peu comme sa petite sœur, eh bien... Il s'inquiète. Et il va fouiller sur moi.
Je peux comprendre sa réaction, je ne lui en veux pas.

Elle se rembrunit.

Oui, il est assez protecteur, en général, et pas seulement avec moi.

Je lui parlerai, ne t'inquiète pas.

D'accord. Bon, en attendant... Il sort son smartcom et fait une recherche rapide sur les restaurants encore ouvert à cette heure tardive.
Italien, français, chinois, japonais, fast-food et turc... Je mets mon veto sur le fast-food et le turc, mais à part ça... Qu'est-ce que tu préfères ?

Va pour un chinois, alors. On n'aura pas à attendre des heures avant d'être servis, comme ça.


Dernière édition par Eric le Mer 22 Fév - 21:14, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7124
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 22 Fév - 20:03

Oban hésite un peu à demander à l'entosienne de les laisser, mais ça ne servirait à rien. Il dépose ses affaires et se pose en tailleur dans le salon.

Bon, Jarod... Je sais que la situation est merdique de ton point de vue, mais crois-moi, elle est pire que ça du mien.

Je suis venu ici pour te protéger, et je le ferai que tu le veuille ou non. Parce que je tiens mes promesses. Mais j'ai aussi besoin de ton aide pour protéger tout le reste de l'école.

Les gens pensent que tu n'es "qu'un enfant", et je sais bien ce que ça fait, par expérience. Mais moi je sais que tu es aussi super intelligent, et un puissant télépathe, avec ça. Sans parler de tes compétences informatiques, tes talents de détective et les saints seuls savent ce que tu réserves encore comme surprises.

Tu veux bien m'aider ?

Ça dépend. Qu'est-ce que tu as en tête ?

Je veux réunir toutes les  informations dont je dispose, et isoler les personnes les plus suspectes. Ça représente pas mal de boulot, et je ne sais pas si je peux faire ça seul.

Tu es déjà "ciblé" par la Veille du temps, donc tu peux m'aider, et je peux te dire tout ce que je sais. Toi, Zarina, tu restes à tes risques et périls. Oban attend une minute en fixant la "fée", libre à elle de partir ou de rester.

Risques ET périls ? Vendu ! fait l'entosienne d'un ton joyeux.

Donc ce que je te propose, c'est de te résumer tout ce qu'on sait ; ensuite, de te faire profiter de l'accès aux fichiers des étudiants pour les trier et tenter de repérer qui pourrait travailler pour le Sang de la Terre ou leurs commanditaires. J'ai commencé, mais on m'interrompt tout le temps avec des réunions, des entraînements, des interventions, des kidnappings...

Enfin bref. Si tu es partant, je t'explique, mais vu comme ça va être long d'être exhaustif, j'aimerais autant que tu me préviennes de suite si tu t'en fous.

Tu rigoles ? Je le ferai autant pour les raisons que tu cites que pour le seul plaisir de pouvoir fouiller dans les dossiers de tout le monde !

Alors on peut travailler ensemble, tu vois que ça va bien se passer ! Alors, où commencer...

Attends, je nous fais un support holo... alors, comment ça marche déjà...

Oban voit Jarod comme un fouineur mêlé d'un je-sais-tout-faire-mieux-que-toi. Comme sa soeur, à vrai dire ; aussi l'entraîne-t-il en le faisant travailler pour lui en se montrant parfois gauche, afin qu'il réalise la partie technique de sa démonstration ; il lui fournit les données à classer et tente de le laisser faire tandis qu'il dicte les données à sélectionner. A vrai dire, le jeune sélénite est en effet plus calé que lui en informatique et en machines de précision, et certainement en matière de connaissances sur les élèves en général...

Sous le regard curieux de Zarina, qui volette autour d'eux sans pour autant les interrompre, ils finissent par obtenir un premier classement. Les élèves étant en première et deuxième année et qui soit sont télépathes soit portent un inhibiteur sont en haut de la liste. Cela fait encore une cinquantaine de noms : En effet, ce sont surtout les étudiants les moins anciens qui portent des inhibiteurs psy. Ceux qui sont là depuis plus longtemps y ont pour la plupart renoncé après s'être habitués à la présence des télépathes.
Oban et Jarod font ensuite monter en haut dudit classement ceux dont les pouvoirs sont de nature indéterminée et les mutants, qui pourraient simuler grâce à l'indigo. Cela fait encore plus de trente noms, moitié filles moitié garçons.


Bon, il y a une chance correcte pour que la fille qui ait séduit Chen soit dans ces seize là, donc. Mais... Tu as aussi accès aux dossiers des professeurs ?

J'imagine ; vérifie avec le prof d'informatique, mais je pense bien que oui. Par contre, on se calme sur les indiscrétions inutiles, hein...

Mais lui j'aimerais connaître son pouvoir, on m'a juste dit que c'était dégueulasse. Ça m'a rendu curieux, j'avoue...

Qui ça ? Sboj ? Tu m'intéresses, là. On regarde ?

Ils commencent à fouiller dans les dossiers des professeurs, et constatent vite qu'une partie des informations concernant certains d'entre eux ne sont pas accessibles avec les codes donnés par Williams. Toutefois, ils peuvent tout de même apprendre quel est le pouvoir mutant de leur professeur d'informatique : Il peut provoquer une décontraction musculaire totale par simple toucher.

Je vais avoir du mal à l'approcher désormais, lui.

Remets-moi la liste des seize femmes, s'il te plaît. On fouinera plus tard.

Voilà, je t'ai envoyé ça sur ton com. Bon, il est une heure du matin, là, et je crois que je vais aller me coucher, moi. On continuera demain, ok ?


 Mmm. Cool.  Je vais finir ça. J'ai mille trucs à faire, j'ai même pas révisé les langues aujourd'hui.

Pour Oban, la suite est une évidence : lire les dossier de ces seize femmes, réviser son Turc, et surtout s'endormir sur des légendes Drass.


Dernière édition par Xavier le Ven 24 Fév - 0:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2947
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Mer 22 Fév - 21:35

Natalia et Alekseï sortent du restaurant chinois repus. Certes, ils ont été vite servis. On leur a même offert à la fin du repas le saké dans une petite coupelle kitsch, avec une image de femme asiatique dénudée et beaucoup trop poilue au fond.

Je n'ai pas compris... Le saké, c'est japonais, non ? Qu'est ce que ça vient faire dans un chinois ?

Certes, chacun a à la main un calendrier hideux sur un support imitant le bambou et représentant un... Panda ? Oui, ça doit être un panda... Ainsi qu'un "fortune cookie".
C'est bien la première fois qu'Alekseï dîne dans un restaurant de ce type, et il n'est pas enchanté. Certes, ce n'était pas cher, mais on comprend pourquoi.


Pourquoi n'a-t-elle pas choisi un restaurant avec un peu plus de standing ?

En temps normal, Alekseï serait de fort mauvaise humeur. Mais là, Natalia est avec lui, alors il a le sourire...

On en fait quoi de ce truc ? , dit-il en montrant le petit gâteau sec et peu engageant.
Ça se mange ?

Si tu veux, mais seulement après l'avoir ouvert.

Joignant le geste à la parole et brise le sien en deux et en extrait une bandelette de papier.

C'est censé te dire ton avenir. Tu n'as jamais mangé de biscuit de la fortune ?

Non, jamais.
En fait, je ne suis jamais rentré dans un restaurant comme ça... J'ai déjà mangé au restaurant gastronomique préféré de l'ambassadeur Xian Hing, sur Babylon II, un restaurant chinois aussi.
Mais ça n'avait rien à voir... C'était sacrément meilleur ! Et il n'y avait pas de biscuits de fortune.

Alekseï imite Natalia et ouvre son biscuit. Il le lit...

"La nuit paraît courte dans le plaisir, les veilles semblent longues dans la solitude."

...

Tu as eu quoi, toi ?

Mmmm... fait Natalia en regardant le sien. Il est écrit "Ce n'était pas du poulet !"

...

On se casse d'ici. Vite...

Viens.

Alekseï lui prend la main, et l'entraîne avec lui. Cette fois-ci, il ne va certainement pas lui demander son avis sur l'endroit dans lequel ils vont dormir. Elle serait capable de choisir un bouge infâme, simplement pour s'y rendre plus vite.
Il l'entraîne donc vers un hôtel plutôt luxueux. Pas le plus côté de la ville, mais pas loin.
Il reste au jeune russe un peu d'argent, et c'est le moment de le dépenser. Les souvenirs sont vivaces : autant qu'ils soient bons.


Les voilà bientôt dans le hall d'un palace, presque désert à cette heure. Les seuls bruits de conversation viennent du bar. Le réceptionniste est une IA holographique, qui leur attribue une chambre dans les moyens d'Alekseï sans poser de questions.

On se commande du champagne ?

Euh... Le mot "champagne" fait revenir un souvenir fugace d'une soirée sur la Marjorie-Céleste avec Nétifer. Bref instant de malaise, très vite camouflé.
... Oui, bien sûr ! Notre première nuit ensemble, il faut la célébrer !

Réceptionniste, faite monter une bouteille de champagne dans notre chambre, s'il vous plaît.

Le temps de prendre l'ascenseur et de traverser le couloir et les voilà dans la suite. Celle-ci est spacieuse, dispose d'une chambre à coucher, d'une salle de bain et d'un séjour avec une grande baie vitrée donnant sur un balcon. La vue sur les lumières d'une Neo Salem plongée dans la nuit est des plus agréable.

Au moment où Natalia jette sa veste sur le dossier d'un fauteuil, une sonnerie retentit et la porte du monte-charge s'ouvre, révélant un plateau avec une bouteille dans son seau de glace et deux flûtes de cristal.

Alekseï s'occupe de déboucher le champagne et de remplir les coupes, en tend une à Natalia puis l'entraîne avec lui vers le balcon.
Le jeune homme vient se coller derrière elle et en profite pour lui glisser un petit baiser dans son cou.


L'endroit te plaît ?

Mmm... oui, c'est parfait, dit-elle en penchant la tête pour lui laisser le champ libre.

Alekseï s'attarde sur les baisers dans le cou, jusqu'à remonter et lui mordiller gentiment le lobe de l'oreille. De sa main libre, il explore lentement le corps de Natalia qu'il n'avait encore jamais vraiment touché de cette façon.

Je suis tellement content d'être ici avec toi.
J'ai toujours rêvé d'aller à la fac comme un garçon normal, et d'y avoir une petite amie comme toi.


Et moi donc, soupire la jeune fille en lui passant la main dans les cheveux, apparemment décidée à l'inciter à continuer ce qu'il fait.

L'envie de sentir la peau nue de sa partenaire l'incite à passer la main sous son débardeur. Puis à la remonter doucement.

Je sais. On vient de mondes opposés, mais je crois qu'on a eu le même genre de frustrations.

Elle se retourne pour lui faire face, et jette son verre qui va se briser plus loin sur le balcon.

Oui, et j'en ai marre de la frustration. Je veux faire ce que j'ai envie, pour une fois.

Et elle l'embrasse avec violence, tout en passant ses mains à elle sous sa chemise à lui.

Alekseï réagit de la même manière, et le baiser fougueux dure de longues secondes. Puis il se détache.

Je savais que tu allais faire ça ! , dit-il avec un grand sourire.

Il s'abaisse à toute vitesse, comme pour se dégager, et la saisit par les jambes et le dos, dans un mouvement clairement issu des arts martiaux. Une fois la jeune fille dans ses bras, il la porte à l'intérieur et la jette sur le lit.

... Mais je ne savais pas quand !

Une seconde pour retirer sa chemise en toute hâte, et Alekseï la rejoint, encore empêtré dans une de ses manches qui ne veut pas le lâcher. Quant à elle, elle s'est débarrassée de son chemisier, ne gardant que son soutient-gorge. Une fois Alekseï de retour au-dessus d'elle, elle l'embrasse à nouveau avec passion.

...

Elle ne dit rien, mais son regard est une invitation des plus explicite, et des plus pressantes.

Mais le jeune homme n'a pas envie de se précipiter, surtout pour leur première nuit ensemble. Et malgré leurs respirations qui se font plus saccadés et l'excitation qui monte, c'est bien petit à petit que leurs derniers vêtements sont retirés, et que les caresses deviennent plus intimes.
Jusqu'au moment où ils ne font plus qu'un...


Dernière édition par Nicolas le Dim 26 Fév - 11:09, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7124
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Ven 24 Fév - 1:11

Oban vient de sauter. Il est tellement léger et tellement fort que lorsqu'il saute, il commence à dépasser les nuages...



D'en haut, il ne peut plus voir le sol. Il sait qu'il est là pour découvrir ce qui se cache en bas, mais il est si léger que retomber est exclus, alors il marche et saute sur les nuages....

Il finit par poser les pieds sur quelque chose de solide. Plongé dans le blanc de la brume céleste, il ne peut voir ce que c'est, mais ça bouge. Lorsque enfin il émerge du nuage, il a le souffle coupé !


Emporté par l'élan des Nageurs des nuages, l'enfant est libéré de toute contrainte. Il s'élance et glisse sur sa nageoire titanesque, poursuit sa lancée sur le dos cambré de la bête et profite de ses contractions pour être propulsé en avant. Il rebondit sur sa tête et profite de ce moment pour se propulser très fort, très loin, vers l'île flottante dont il la fait son objectif.

Il se sent bien, il se sent libre, et il sait qu'ici, il ne peut blesser personne. Alors il se laisse aller.

Il fait vibrer son corps tout entier et crie. Ce n'est pas un cri ordinaire. Il ne contient aucun stress, aucune urgence, c'est un son pur et régulier qui le parcourt, dirigé derrière lui, vers ses jambes, et le propulse comme un avion humain. Il vole ainsi un moment, virevoltant parmi les énormes Nageurs.


Bientôt, le voilà au-dessus de l’ile, dont il commence à distinguer les détails...


Il y a là-bas de l'eau, et c'est essentiel quand on vole en criant. Oban sent qu'il approche du but. Quel but ? C'est flou. Mais ce n'est pas un hasard s'il y a de l'eau là-bas. Il survole l'endroit pour un repérage rapide, principalement pour atterrir près du cours d'eau, et profiter du paysage. Une fois au-dessus, il change son cri en un long "Woohoo" en deux phases : le Wooooooo très aigu qui le ralentit à peine mais permet de cibler sa chute, et le son plus grave du Hooooooo qui sert clairement de frein.

Arrivé en bas, il s'abreuve à même une rivière bordée d'arbres. Des deux côtés de l'eau, une forêt se forme  graduellement. Le vent est bien présent, mais le contraste avec le soleil direct le met dans un état de sur-oxygénation qui le rend joyeux. Au loin, il entend via la terre des gens se déplaçant très vite. Tout un groupe de gens qui doivent courir. On peut aussi entendre leurs cris dans l'air, et il résonne de joie. Il se met à penser qu'il est peut-être là pour un jeu.


Bientôt, il voit des silhouettes d'enfants émerger d'entre les arbres, et il lui prend l'envie de courir, lui aussi. Il ôte rapidement ses habits, se libérant des dernières choses qui l'entravent un tant soit peu, et rejoint plusieurs personnes ; tous sont très jeunes et très différents, la plupart humains. Tout le monde semble d'accord sur la direction à suivre, mais rapidement Oban réalise qu'il s'agit d'une course et d'une chasse à la fois. C'est comme... un défi. Mais un défi amusant.


La plupart des gens sont totalement humains en apparence, mais il repère au bout d'un moment une jeune mutante et un chien, par exemple. Il demande alors à la personne le plus proche :

Vous êtes au maximum, vous ?

Oh, non. Si tu t'épuises maintenant, jamais tu ne la rattraperas !

Elle ? C'est une fille qui va si vite ? Elle est jeune ? Est-ce qu'elle est un peu verte ?

Mais non ! La fille verte, c'est celle qui court juste derrière toi.

Oban jette alors un oeil par-dessus son épaule.

Hé, salut ! lui lance la fille en question avant d'arriver à sa hauteur.

Par les huit saints ! C'est toi ! Comment tu t'appelles ? On court... au travers du temps ?

La conscience d'Oban lutte contre son inconscient pour trouver une signification à ces éléments épars. Il a presque envie d'arrêter de courir pour sauter au cou de la jeune fille. Il a tant de questions pour elle !

Quoi ? Non. Enfin... Ça dépend. Cela n'a pas vraiment de sens, pour moi, comme les noms, d'ailleurs.

C'est drôle, non ? dit-elle en continuant de courir avec un grand sourire.

Carrément ! Mais quand même... Ce serait bien si on pouvait m'expliquer qui tu es.

Je n'ai pas eu beaucoup de temps pour y penser, mais... Je suis un souvenir, je crois. L'hôte précédent de ta Source. Elle se souvient encore de moi, alors me voilà.

On s'est rencontré en vrai, tu sais ? Mais tu ne peut pas t'en rappeler : Tu n'étais qu'un petit bébé.

Oh, je comprends, maintenant. Alors j'ai une source... d'occasion ?

Ça me correspond à merveille !

A présent rassuré, Oban en oublie qu'il n'a toujours pas le nom de sa "sœur".  Il court avec les autres, surpris de ne pas perdre haleine ; c'est comme si il se sentait de mieux en mieux à mesure qu'il court. Du coup, il fait connaissance avec les gens en leur lançant à l''occasion :

Hey, salut ! Je suis Oban ! Retiens bien ce nom, parce que je serai le gagnant de ce jeu !

Mais non ! Tu ne peux pas la rattraper : Ta cloche est en train de sonner.

Oban tend l'oreille et constate que, en effet, il entend un son de cloche, qui va crescendo. Il lui faut un moment pour réaliser que c'est son réveil-matin. Il se met debout, enfile un t-shirt et se met à sourire en ouvrant le frigo.

 Ça va être une super journée !


Dernière édition par Xavier le Mer 1 Mar - 14:18, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 27 Fév - 22:59

Alekseï commence à ouvrir les yeux sous l'effet des rayons du soleil. Celui-ci est déjà haut dans le ciel. Natalia et lui ne se sont finalement endormis que très tard, après avoir fait l'amour, bu du champagne, encore fait l'amour, discuté, et recommencé ainsi jusqu'au petit matin.

Il découvre Natalia en train de le regarder.

Bonjour, toi. Xорошо спать?

Hummm... да. Pas assez dormi, mais je ne regrette pas une seconde... , dit-il en remuant un peu dans le lit pour venir se coller à Natalia, posant la tête sur sa poitrine et passant un bras sur ses hanches. Ronronnant presque...

C'est la première fois depuis longtemps que je loupe mon entraînement matinal et que je me réveille aussi... Oh ! Sainte Vierge ! , s'exclame Alekseï en réalisant la hauteur du soleil. Les cours !
On a raté les cours !

Elle a un petit rire.

Ah ça oui. On a déjà séché toute la matinée. Ceci dit, au point où on en est... On peut bien manquer la journée, non ?

Comme tu dis, au point où l'on en est... Et puis, c'est pour une occasion exceptionnelle, donc...
Par contre, ce soir, il y a entraînement pour l'épreuve de lasertag. Je ne peux pas me défiler, sinon Véronica va me tuer !

En attendant, tu commandes un brunch ? De mon côté, je fais couler un bain chaud. Ce serait dommage de quitter l'hôtel sans tester la salle de bain, tu ne penses pas ?

Bonne idée. Vas-y, je te rejoins.


Dernière édition par Eric le Mer 1 Mar - 4:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 2 Mar - 6:00

Lundi 13 juillet 145 PE

La journée du lundi est principalement consacrée à l'entraînement pour Oban, Angélica, Nétifer et Megan, pendant que Alekseï se prélasse à l'hôtel en compagnie de Natalia. Quand ils ne sont pas en apesanteur ou dans le stand de tir, Oban et angélica commencent à étudier de près les équipes adverses, surtout celles qui leur semblent les plus dangereuses, et à mettre au point toute une variété de stratégies. Le jeune garçon n'est pas vraiment surpris de constater que l'italienne est vraiment douée pour ça. Quant à Alekseï et Natalia, ils écopent de quelques heures de travaux d'intérêt général pour avoir séché les cours.

Dans la soirée, Epzibah leur apporte à tous un inhibiteur psy, sur la demande de Nétifer, juste "au cas où". Elle leur précise bien que ces appareils brouillent la lecture de pensé mais ne les protégeront pas en cas d'attaque psychique en règle.

La femme blanche en profite pour revenir sur un point qu'elle n'avait pas fini d'aborder lors de la réunion de la veille : Pour faire gagner des points d'inaccessibilité à Angélica, elle voit une solution plus efficace que de simuler le rejet d'un prétendant en public. (D'autant plus que jouer cette comédie pourrait maintenant valoir quelques ennuis à Alekseï.)
Comme le "concours" des Gentlemen n'est ouvert qu'aux garçons, elle suggère tout simplement de faire croire que angélica n'est intéressée que par les filles. La jeune femme tique un peu au début, mais plutôt par peur de la réaction de Nétifer. Toutefois, celle-ci convient que c'est une bonne idée et que jouer une "gouine" n'est pas pire que de jouer une criminelle pour maintenir une couverture. Angélica accepte donc l'idée et suggère de commencer à construire cette image sur les réseaux sociaux où elle est active. Oban en parle à Jarod, qu'il fait participer aux projets divers ; il connaît bien l'école et les gens, et son aptitude à la manipulation peut être utile.

Il va aussi voir la directrice pour qu'elle lui accorde un rendez-vous particulier, afin de parler des saints et des premières sources.



Mardi 14 juillet 145 PE

A nouveau, la journée se passe à s'entraîner au maximum entre les cours. Oban et Angélica font partager aux autres leurs observations sur les autres équipes et leur font répéter les stratégies qu'ils ont mis au point. Tous font des progrès et en fin de soirée toute l'équipe est épuisée mais se sent aussi prête que possible. De plus, ils ont pu constater que Megan contrôlait de mieux en mieux ses portails. Il lui faut encore plusieurs secondes pour les ouvrir, et elle ne peut donc vraiment compter sur un effet de surprise, mais elle est de plus en plus précise dans leur placement. Plusieurs tactiques mises au point se basent d'ailleurs sur lesdits portails, et Oban passe une partie de son temps libre à travailler avec elle pour s'acclimater à utiliser son talent.


Mercredi 15 juillet 145 PE

Cette fois, c'est le grand jour. L'équipe au complet s'est retrouvée au petit matin dans les vestiaires de l'arène de gravity ball. On leur attribue à tous leurs tenues personnalisée. Le staff de l'institut s'est donné beaucoup de mal pour fournir à chacun une combinaison adaptée à l'usage de leurs pouvoirs respectifs. Elle sont basées sur des armures de type militaire, pour leur assurer un maximum de protection lors de l'épreuve. On leur confie également leurs armes, des pistolets à rayons, inoffensifs sur la matière organique mais déclenchant la paralysie en "bloquant" la partie d'armure touchée chez la cible pendant vingt secondes : Un membre touché ne pourra plus bouger et un tir au torse ou à la tête provoque une paralysie totale. Toutefois, ces armes ne peuvent tirer qu'une fois toutes les quatre secondes.

Lorsqu'ils font leur entrée dans l'arène, nos amis constatent que le public afflue déjà. La plupart des sièges seront occupés, car l'immense majorité des étudiants et des professeurs vient assister à l'épreuve, qui promet d'être la plus spectaculaire jusque là. Les Nouveaux vont s'asseoir dans la partie des gradins réservée aux équipes du Jeu. Ils se retrouvent tout en haut, juste à côté des Griffons et un rang au-dessus des Muses et des cinq Fabuleux. Tous semblent impatients de connaître les détails des règles de l'épreuve, qui n'ont pas encore été divulgués.


En tout cas Alekseï semble plutôt détendu, et ce depuis qu'il a appris la cadence de tir de leurs armes. Une faible cadence favorise les bons tireurs, et l'équipe des Nouveaux est certainement la mieux pourvue dans ce domaine. Et il observe l'attitude de ses futurs adversaires. En commençant bien sûr par Stepjan.

Oban est arrivé après un entraînement matinal, histoire d'être échauffé immédiatement. Il remue sans cesse pour rester vif, et observe ceux qui les observent, en utilisant ses yeux comme ses autres sens. Il lui faut garder l'esprit aiguisé, se rappeler que la compétition est secondaire.  

Mais il n'y arrive pas.


Bon. On sait que plusieurs des autres équipes ont un télépathe parmi elles qui servira de coordinateur aux attaques. Mais qu'il n'aura pas le droit de lire nos pensées. Vous vous souvenez bien des codes numériques qu'on a mis en place pour nos différentes stratégies, comme pour l'ancien football des grosses fiottes de ricains ? , chuchote Alekseï en continuant de fixer le groupe des Black Kings.

Mais oui, ne t'inquiète pas. Véronica nous a assez fait répéter.

Assis tout en bas des gradins les Kings ne parlent pas beaucoup mais semblent assez sûr d'eux, surtout Stepjan. La plupart des autres équipes semblent un peu tendues, voire un peu abattus pour les groupes les plus faibles.



Dernière édition par Eric le Sam 4 Mar - 15:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Sam 4 Mar - 16:15

Les derniers arrivant sont encore en train de s'installer autour de l'arène quand les projecteurs s'allument. Sur l'estrade normalement réservée aux coachs, le professeur Snowden s'avancent et commence à s'adresser au public et aux compétiteurs avec une voix amplifiée.

Bonjour à tous ! Bienvenue à la troisième épreuve de notre compétition annuelle. Merci d'être venus si nombreux.

Cris, sifflets et applaudissements dans le public. Nos amis réalisent qu'ils vont cette fois concourir devant la quasi-totalité des élèves de l'école. Malgré eux, ils ne peuvent s'empêcher de ressentir une certaine pression.

Mais je crois que vous êtes tous impatients de commencer, n'est-ce pas ? Alors sans attendre, voilà comment va se dérouler l'épreuve. Elle se disputera en trois phases. Lors de la première, les équipes ont été divisées en trois poules de quatre. Chacun d'entre vous aura donc l'occasion de disputer au moins trois rencontres. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiés pour la phase suivante, soit six équipes au total.

Voici les groupes qui s'affronteront lors de la première phase !

Derrière lui, sur un grand holo-écran, apparaissent trois listes :

Goupe A
- Les Rapaces
- La Division Omega
- Les Griffons
- Les Muses

Groupe B
- Les Troubadours
- La Ligue
- Les Champions
- Les Blacks Kings

Goupe C
- Les Titans
- Les Nouveaux
- Les Cinq Fabulueux
- Les Outsiders


Évidemment, le classement aura de l'importance. En effet, lors de la deuxième phase, les premiers du groupe A affronteront les second du groupe B, les premiers du groupe B les seconds du groupe C et les premiers du groupe C les seconds du groupe A.

Les premières réactions ne se font pas attendre et les premiers pronostics fusent. Certains se lamentent déjà du tirage, d'autres s'en réjouissent.

Bon, quelles que soient les règles, les plus durs à battre seront les Titans, sans conteste, même si d'après ce qu'on a vu l'autre jour ils ne sont pas tous très à l'aise en apesanteur.

Oui. Et la force physique ne semble pas être l'atout le plus important pour cette épreuve. Plutôt la rapidité, la précision et la stratégie.
Par contre, que l'on soit premiers ou deuxièmes, on aura du lourd pour la suite. Il faudra éviter de sortir nos meilleures stratégies dans les premiers matchs...


On a une strat par équipe, donc quoi qu'il arrive, on a (au moins) un plan différent pour chaque match.

Comment tu te sens après l'entraînement d'hier, Megan ? Moi je t'ai trouvée parfaite, en tous cas.

Pour Oban, les équipes en face représentent moins de problèmes que son équipe, et particulièrement le manque de confiance de la jeune Mégarienne.

Ça va aller, ne t'inquiète pas. Je crois que je commence à être au niveau. Et puis ce n'est pas moi qui ait la position la plus risquée.


Dernière édition par Eric le Jeu 9 Mar - 15:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Sam 4 Mar - 18:42

Après avoir laissé une petite minute aux participants pour prendre connaissance du groupe dans lequel ils sont, Snowden reprend la parole.

Lors de cette première phase, les règles sont simples : Il s'agit tout simplement de celles du gravity ball de la ligue terran... A quelques détails près. Une balle est mise en jeu au centre, et le but est de vous en emparer pour aller marquer dans le but adverse. Vous n'avez pas le droit de frapper vos adversaires, mais vous pouvez les pousser ou les attraper. Si le porteur de balle est saisi, il dispose de trois secondes pour se dégager ou pour passer, sans quoi la balle change de camp. Simple, non ?

Il y a toutefois deux différences de taille avec les règles classiques : La première, c'est que tous les joueurs disposent d'une arme paralysante.

La seconde, c'est que tous les pouvoirs sont autorisés tant que vous ne blessez pas vos adversaires. Vous allez tous devoir montrer de la maîtrise dans leur utilisation !

Un concert de rumeurs s'élève à cette annonce. Dans les rangs des différentes équipes du Jeu, on s'interroge : Tous les pouvoirs ?!? Même la téléportation ? Ou la télépathie ?

Tous les pouvoirs ? Il va y avoir du sport... , annonce Alekseï avec un petit sourire satisfait.
... Mais je me demande ce que Snowden appelle être "blessé". Une bonne petite décharge pour tétaniser et faire lâcher la balle, ou une petite ponction d'âme pour démoraliser et hébéter l'adversaire, est-ce que c'est considéré comme une blessure ?

En tout cas, il faudra porter nos inhibiteurs. Même si je risque de faire griller le mien très vite.


Oban regarde Angélica. Il n'est pas vraiment paniqué, mais certains de leurs plans viennent de changer en mal, et d'autres en bien.

Tu crois qu'on va avoir le droit de les renvoyer dans la cour de l'école ? lui lance-t-il tout bas en montrant Megan des yeux.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire. Je ne suis jamais allé dans une vraie cour d'école... En tout cas, nous, on ne risque rien, et ça devrait nous donner confiance.

Je parle de les envoyer par téléportation hors de la zone et jusque dans la cour de l'école, littéralement.

 Aucun ne fait le poids face à nous, à part... En fait, les individualités que je crains le plus sont chez les Muses, et ce n'est pas pour tout de suite.

Par contre, je n'avais pas prévu que ce soit une variante de Gravity-Ball. Il va falloir que tu gères, Orson. Tu es le seul à avoir de l'expérience là-dedans.


Il suffit de te rappeler qu'il n'y a pas de haut, et qu'il n'y a pas de bas. Chaque fois que tu sautes, tu dois connaitre ton ratio poussée-mouvement. C'est pour ça que je demandais de faire des sauts de un, trois, et cinq mètres en salle anti-g. Pour que tout le monde s'habitue. Je pense qu'on est pas mal, là.

Je pense aussi. J'ai bien travaillé ça. Et tu peux nous faire confiance, à Kriss et moi, pour nettoyer le chemin vers les buts !

On devrait vraiment essayer de finir premiers, par contre, parce que ce ne sont pas les Muses que je crains le plus. Avec tous les pouvoirs autorisés, les Black Kings deviennent les favoris, selon moi... Et si on finit deuxièmes, on a toutes les chances de se retrouver contre eux.

Évidemment, on va tout faire pour finir premier. Mais si on finit premiers, on est sur les Muses. Et sauf ton respect, je les trouve bien plus dangereuses que les Kings dans ce genre d'épreuve. Je pense à Kat et à Jiěmèi. Honey et Redmoon ont des atouts aussi. 'Fin, on verra bien quand on y sera.

Euh... Alec ? Tu sais qu'il y a une ou deux strats qui consistent à t'utiliser comme bouclier humain, ça ne te gênera pas trop j'espère ? C'est juste que c'est toi le plus grand, et puis ça ne devrait pas t'empêcher de viser...

Tu sais très bien que ce n'est pas un problème.

Et tu peux m'utiliser aussi si je me fais toucher. Mais gardons ça pour renverser une situation vraiment désavantageuse.

Oui, oui. S'il le faut. Ça va bien se passer, gamin. On va gagner.

Oh, je n'ai pas peur, je suis comme... électrisé. Tu devrais comprendre !


Dernière édition par Eric le Sam 4 Mar - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 5 Mar - 21:14

Le premier match opposera donc les Rapaces à la Division Omega. Faite leur une ovation !

Les cris d'encouragement et les applaudissements se font assourdissants tandis que les membres des deux équipes citées se lèvent plusieurs rangs en-dessous de nos amis. Ils descendent prendre place près du professeur Snowden en enfilant leurs casques, puis s'élancent avec plus ou moins d'adresse dans la zone de gravité zéro pour aller prendre leurs positions.

Bon... Les rapaces n'ont pas forcément les pouvoirs les plus intéressants, mais il y en a deux parmi eux qui peuvent voler. Je parierais plutôt sur eux.

Je ne sais pas. Je n'ai pas vraiment étudié ces équipes. Je te fais confiance...

Par contre, je vais me focaliser sur l'arbitrage. Ma plus grosse incertitude, c'est savoir jusqu'où l'on peut aller sans se prendre un carton.

Oban n'entend pas vraiment ces commentaires. Il se concentre sur l'action, en particulier sur la gestion des ordres et l'organisation globale de chacun ; leur entraînement  à eux tendait à encourager des déplacements semi-groupés très chorégraphiés misant beaucoup sur le terrain et leur connaissance des capacités ennemies.

Avant les affrontements, il tient surtout à voir les lieux et les goulets potentiels où un sniper pourrait se positionner. Et les mouvements de chacun.


Comme lors des entraînements de gravity ball classiques, c'est Epzibah qui assure l'arbitrage. Elle donne le coup d'envoi et les deux équipes se mettent en mouvement. Le décompte de temps se déclenche, le compte à rebours indiquant un temps de jeu de quinze minutes.

Les Rapaces s'emparent de la balle les premiers. Leur stratégie devient vite évidente. Elle est simple, mais efficace : Les deux volants utilisent la partie extérieure de l'arène, où la rareté des balises rend difficile le déplacement à l'aide des grappins magnétiques et où leurs adversaires vont forcément avoir du mal à les intercepter. Les autres assurent leur protection avec une rotation bien rodée dans les tirs pour assurer un feu constant sur les défenseurs adverses et particulièrement sur la plus grosse menace chez la division Oméga : Un utilisateur de magie shamanique capable d'influencer la météo. Ce dernier parvient à invoquer quelques micro-nuages de tempêtes et des rafales de vent, mais les Rapaces sont trop vifs dans leurs déplacements. Même l'agilité d'un bloqueur nain ou l'allonge d'un métamorphe capable de prendre la forme d'un grand simien poilu ne suffisent pas. L'un des deux volants marque dès la première action, après moins d'une minute de jeu.
A mesure que la partie avance, chaque équipe prend la mesure de l'autre et la défense de la division Omega se fait plus efficace, et mieux coordonnée par leur télépathe, mais rien n'y fait : Les Rapaces finissent par remporter le match par 3 buts à 1.


Il n'y a eu que fort peu de contacts physiques lors de cette partie. Peu de pouvoirs relativement dangereux ont été utilisés, et lorsque cela a été le cas les armures ont fort bien assuré leur rôle de protection. Les seules fautes sifflées l'ont été pour rétention trop longue de la balle. Le match a toutefois été riche en enseignements pour les observateurs, notamment quant au rôle décisif des armes paralysantes, surtout à bout portant : Garder un tir en réserve pour le moment où l'adversaire est presque sur vous semble très efficace.


Alors, Angie, qu'est-ce que tu en penses ?

Mmm ? Oh, oui, pardon. Eh bien... A la lumière de ce qu'on vient de voir, je pense que toutes nos stratégies restent valides. On aurait battu ces deux équipes-là, je crois.

Mais maintenant, c'est Griffons contre Muses... Et là je ne sais vraiment pas. Question pouvoirs les Muses semblent mieux pourvues, et ce sont toutes de grandes sportives, mais les Griffons ont Gerald dans leurs rangs et Snow est une bien meilleure télépathe que celui de la Division Omega. Je dirais quand même léger avantage pour les Griffons, mais je ne suis sûre de rien...

Moi, je parie sur les Muses. Même si c'est vrai que Gerald est impressionnant, je reste persuadé que Kat et Jiěmèi vont faire des étincelles !

Et je me demande si une de mes décharges pourrait démagnétiser un grappin adverse. Et si on a le droit de piquer l'arme d'un concurrent qu'on a neutralisé. Où de se les donner entre nous. Nétie avec deux flingues, ce serait bien...

Les muses vont perdre. Ce qui est dommage, mais inévitable.

Ils ont le mec qu'il faut pour bloquer Kat. Qui est franchement leur meilleur atout. En fait, je crois qu'il n'ont de chance de gagner que si Creed a l'esprit d'équipe et qu'elle la joue fine. Mais vu ce qu'on dit d'elle, c'est foutu.

En tous cas on a le droit de se transformer, visiblement. Yay.


Depuis quand est-ce que tu te fies à ce qu'on colporte comme rumeurs sur les gens, Oban ? A mon avis, si les Muses ont recruté Creed, ce n'est pas un hasard.

C'est probable, mais ça ne change rien. Les griffons ont l'expérience et leur équipe est plus vieille. Les muses piochent d'une étrange façon, crois-moi.

Une fois que les Rapaces et la Division Omega se sont serré la main avec fair-play avant de rejoindre les gradins, les Griffons et les Muses se lèvent pour aller disputer leur rencontre. A ce moment, nos mis peuvent voir les cinq jeunes filles qui étaient assises juste en-dessous d'eux ont toutes choisi de porter des inhibiteurs télépathiques, visibles sous leurs cheveux, ce qui semble judicieux dans leur position.


Les deux équipes se mettent en place, et on constate immédiatement que des deux côtés les joueurs sont nettement plus à l'aise en apesanteur que dans le match précédent. Chez les Muses ce sont Jiěmèi et Kat qui se positionnent en pointe, avec Carla Creed et Honey en deuxième ligne et Chumani dans les buts. En face, chez les Griffons, c'est Ramon qui fait office de gardien. Gerald s'est positionné en pivot central avec Lethra et Allen en ailiers tandis que Frejä reste en défense.

Epzibah donne le signal du départ, et c'est Gérald qui s'empare de la balle le premier avant de passer à Allen. Toutefois, de façon encore plus marquée que dans le premier match, on remarque vite que les actions sont beaucoup moins fluides que dans une rencontre de gravity ball classique. En effet, la menace constante d'être paralysé d'un coup de pistolet incite les joueurs à rester à couvert tant que les défenseurs n'ont pas gâché un tir. C'est donc de façon prudente que les Griffons commencent à progresser vers le but adverse, leurs trois attaquants se faisant des passes en restant à l'abri, tandis que Snow les coordonne depuis l'arrière d'où elle a une bonne vision du jeu. En face, les Muses temporisent mais gardent leur sang-froid et semblent tout aussi bien organisées, même sans télépathe.

Oban, de nouveau, regarde tantôt les gradins et les gens qui filment, tantôt les placements des gens dans le match ; au fond, il aimerait mieux que les muses l'emportent, mais ça n'arrivera pas, il en est persuadé. Il attend "l'élément de surprise".


Ils ont peur l'un de l'autre. Ils jouent sur la réserve. Mais elles observent. Même l’amérindienne. Elle n'a pas encore utilisé sa magie.

En parlant de jouer, dans notre poule, on part sur quelle stratégie à la base ?

On affronte qui, déjà ?

( et je pense que les griffons réservent une surprise à leurs adversaires...)

On joue contre les Titans, ce qui veut dire qu'on ne pourra pas se roder avec un match facile. Contre eux, notre première priorité, c'est d'éviter les confrontations physiques. Même le plus faible d'entre eux est plus fort que n'importe lequel d'entre nous, donc...

Par contre, on leur sera supérieurs en déplacement. Carmen ou Lee peuvent peut-être nous poser quelques problèmes en terme de vitesse et d'agilité, mais c'est Pria qui sera sûrement la plus dangereuse pour nous. Il faudra bien les garder à l'oeil, elle et son épée. L'utilisation des armes paralysantes sera un autre atout en notre faveur : On a de meilleurs tireurs et si Xifos s'amuse à grandir il deviendra une cible facile. Non seulement je pense qu'on peut gagner en misant sur le jeu de passes, mais je crois qu'on peut le faire en limitant l'usage des portails de Megan a quelques situations bien précises.


L'épée de Pria doit être métallique. On devrait pouvoir l'attraper avec nos grappins, au cas où...

Mouais, si elle est magnétisée, ça se tente. Les Titans... C'est eux qui ont le type qui chauffe quand il s'excite ? Il va falloir l'énerver ou le stimuler, lui. Il deviendra un problème pour l'arène et pour ses coéquipiers.

Et pour le reste de la stratégie, Je crois que c'était basé sur notre mobilité, en effet. On se faufile et on passe beaucoup. Tout simplement. on doit juste danser autour d'eux sans se laisser approcher.


Pendant ce temps, le match continue. Les Muses viennent de récupérer la balle grâce à Kat, qui a pris Allen par surprise en phasant à travers la balise derrière laquelle il se cachait. Elle a immédiatement passé à Carla, qui a immédiatement et puissamment lancé vers l'avant, dans un espace vide à gauche de Snow, droit vers le but. Cisco semble pouvoir intercepter facilement, mais au dernier moment un esprit-faucon invoqué par Chumani depuis l'arrière vient attraper la balle au vol, évite le gardien en faisant un tonneau, et traverse le but avec un cri perçant !

Le public s'enflamme devant ce retournement inattendu. Les Muses mènent un à zéro après moins de deux minutes et n'ont pas l'air de vouloir garder leurs meilleurs coups pour plus tard !


Bon, dès que les Griffons auront perdu, ce sera à nous d'entrer dans l'arène.


Dernière édition par Eric le Mer 8 Mar - 21:01, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Mar 7 Mar - 21:42

Des deux côtés, les joueurs gardent leur sang-froid et la belle est remise en jeu par les Griffons. Les actions s'enchaînent jusqu'à ce qu'après une jolie combinaison avec Lethra, Gerald se retrouve quasi seul devant le but. Il feinte la gardienne avec un faux tir puis lance pour marquer. Tout le monde le voit déjà égaliser mais Honey, qui a parfaitement lu l'action, vient s'interposer au dernier moment. Elle traverse le but en attrapant la balle au vol et passe aussitôt à Carla... qui lance à son tour vers le but et marque contre son camp !

C'est l'incompréhension dans le stade, du moins pour ceux qui n'ont pas remarqué qu'il y a deux Carla Creed dans l'aire de jeu. Celle qui vient de marquer se transforme alors, pour reprendre la forme d'Allen, qui envoie un baiser provocateur à une Honey assez rageuse de s'être ainsi faite piéger.


Il faudra qu'on fasse attention à ça, si jamais on les rencontre. Comme les Muses, on n'a pas de télépathe pour nous avertir de ce genre de ruse.

On fera attention... Alekseï suit avec attention la remise en jeu. Surtout l'attitude des différents joueurs face à ce moment de victoire ou de défaite. Il voit bien que la tension monte, mais les deux équipes restent concentrées et déterminées. C'est toutefois une autre histoire dans les gradins : Beaucoup de participants semblent découragés en voyant un tel niveau de jeu.

La suite du match est réellement passionnante. Les deux équipes font feu de tout bois. Les Griffons prennent un moment l'avantage au score quand Gerald sert de bouclier humain à haute inertie pour Allen et qu'ils traversent tous deux l'en-but, paralysés par les tirs adverses mais toujours porteurs de la balle. Les Muses égalisent un peu plus tard grâce à une action de Jiemeï qui se démultiplie pour prendre l'avantage numérique face au but tandis que ses équipières parviennent à dévier tous les défenseurs. Les cinq jeunes femmes manquent même de marquer à nouveau de la même façon que la première fois, grâce à un esprit faucon. Toutefois Cisco n'est pas pris par surprise cette fois et grâce à son empathie animale il lit parfaitement la trajectoire de l'oiseau et intercepte à temps.

Alors que la fin du match approche, Kat phase à travers la défense adverse, capte une passe et s'apprête à lancer vers Jiemeï qui s'est à nouveau démultipliée autour du but des Griffons. Mais la jeune femme s'arrête en réalisant qu'il y a cinq chinoises en face d'elle au lieu de quatre : Allen a refait le coup de la polymorphie. Son hésitation dure juste assez longtemps pour que Gerald vienne la percuter de plein fouet. Elle n'a pas le temps de se rendre intangible et il l'écrase avec violence contre une balise. Il y a un instant de silence, tout le monde se demandant si une faute va être sifflée, mais non : L'armure a encaissé le choc et la jeune fille n'est pas blessée, juste étourdie.


C'est bon, ça.

Il ne reste que cinq minutes à jouer et le score est toujours de deux à deux. Toutefois, les Griffons prennent maintenant lentement l'avantage : Leurs tactiques se font plus efficaces, tandis qu'ils contrent systématiquement celles des Muses, même les plus inventives, en faisant preuve d'un sens de l'anticipation vraiment surprenant. De plus, Kat commet quelques ratés, dont au moins deux passes manquées qui permettent à Lethra et à ses équipiers de placer des contres meurtriers. La première fois Honey parvient encore à les empêcher de marquer in extremis, mais la seconde Lethra traverse l'anneau adverse avec la balle, donnant l'avantage au score aux Griffons à moins d'une minute de la fin.

Incroyable ! C'est presque comme si... Par la Lumière ! Je viens de comprendre !

Quoi donc ?

Lors du choc avec Kat, tout à l'heure, je suis presque sûre que Gerald a réussi à endommager son inhibiteur télépathique à travers son casque. C'est pour ça que toutes les stratégies des Muses échouent et que Kat a fait autant d'erreurs : Frejä a libre accès à son esprit depuis ce moment-là !

Woo... Lire les esprits, retransmettre à son équipe, et tout ça dans le feu de l'action... Elle est douée, Snow. Heureusement pour eux qu'il ne reste plus beaucoup de temps, parce que je ne pense pas qu'elle pourrait tenir longtemps comme ça.

Ils sont plus retords que je n'aurais cru. Véronica, y'a bien des cristaux psy dans ces inhibiteurs ?

Oui, bien sûr. Mais comme nous n'avons pas de télépathe, nos adversaires n'auront même pas besoin d'en porter.

Les Muses font ce qu'elles peuvent pour tenter d'égaliser au dernier moment, mais malgré tous leurs efforts elles ne parviennent pas à marquer. Les Griffons l'emportent par trois buts à deux.

Au moment où les deux équipes reviennent sur la terre ferme et se serrent la main, Snow glisse un mot à l'oreille de Kat. Celle-ci semble d'abord surprise, puis vérifie son inhibiteur avant de jeter un regard rageur à la télépathe. Quand les cinq jeunes filles reviennent prendre leur place dans la rangée en dessous de nos amis, elles ont l'air plutôt dépitées. Heureusement, les Griffons ont le bon goût de rester sobres dans la victoire et n'en rajoutent pas.

Le match suivant, qui oppose les Troubadours à la Ligue, est nettement moins intéressant. Le niveau de jeu est bien inférieur à ce que l'on a pu voir jusque là, les erreurs nombreuses, les déplacements approximatifs et les lancers peu précis en général. Ces deux équipes là n'ont aucune chance de battre ni les Griffons ni les Muses.
La Ligue l'emporte un à zéro, avec un peu de chance.


Ce sont maintenant les Black Kings qui vont affronter les Champions.

Bon, puisque les Griffons risquent de finir premiers de leurs groupes, ce sont donc les Black Kings qui devraient être deuxième du leur... Je vous rappelle qu'ils doivent s'affronter, normalement. Et vu le schéma de poule...

Mmm... Non. Le match qu'on a vu sur la vidéo opposait les Griffons aux Titans. De toute façon, notre présence a probablement bouleversé le tirage au sort, donc rien ne dit que ce match aura lieu.

Cela n'a pas vraiment d'importance, ceci dit. Je suis déjà presque sûre de savoir de quelle tribune les images diffusée par Vargas ont été prises. La notre.


Eh merde ! 'Fin, pas d'avoir oublié l'information, j'ai été un peu distrait ces temps-ci, mais que... Ça vient d'une des équipes.

En même temps, celui ou celle qui a pris la vidéo n'est pas forcément le bon suspect. Regarde, il y en a un paquet qui filment en ce moment même.

En y prêtant attention, Alekseï constate qu'en effet plus d'une dizaine de concurrents ont leur smartcom à la main et filment les black Kings en train de s'élancer dans l'aire de jeu. Même Allen, Honey et Kat ont commencé à en faire autant à peine revenus à leurs places.

Sans compter que si toutes ces vidéos ne sont pas censées sortir de l'école, elles ont dû circuler en interne. Certaines sont même déjà sur le site de l'Institut. Regarde.

Angélica lui montre son propre smartcom : Plusieurs vidéos des deux matchs qui ont été joués sont disponibles au visionnage sur les réseau sociaux privés de St-charles.

Ça va être coton pour tracer les IP... Je le savais déjà, bien sûr, mais je n'imaginais que ce serait à ce point là.

Laissez tomber cette piste. J'ai déjà une liste de 16 femmes qui pourraient être notre séductrice. Et je me demandais... Pourquoi kidnapper ta copine russe avant les événements ? On les a interrogés, les mecs ? Vous croyez que la maffia pourrait avoir un rôle dns cette histoire ?

Je suis presque sûre que si c'était le cas, Epzibah nous l'aurait dit. Elle n'a pas les mêmes scrupules que Williams pour lire dans l'esprit des gens, d'autant plus que ce ne sont pas des élèves mais des criminels.

Le match suivant commence, et les Black Kings démontrent très vite leur supériorité, alors même que les Champions était l'équipe qui pouvait leur poser le plus de problèmes. Dans les buts, Gabriel peut aisément arrêter n'importe quel tir ou dévier n'importe quel attaquant juste avec ses pouvoirs, et sans transpirer. Devant lui, Bester coordonne son équipe aussi bien que le faisait Snow. Cela laisse le champ libre à Velnik, Crow et Bimon pour attaquer à tout va. Si Stepjan n'égale pas Gerald, il reste un excellent athlète, et Bimon est vraiment exceptionnel en terme d'agilité et de précision. Quant à Crow, elle ne se gène pas pour lancer des sorts d'invisibilité sur elle-même ou ses partenaires. La rencontre tourne vite à l'humiliation pour les Champions, qui concèdent le match sur un score sans appel de huit à zéro... alors même que les Kings en ont clairement gardé sous le coude.

Les public applaudit les deux équipes, mais avec tout de même nettement moins de ferveur qu'à l'issue des rencontres précédentes.


Cela confirme ce qu'on pensait : On ne veut pas rencontrer les Black Kings en phase deux. Il faudra vraiment battre les Titans.

On va les battre.

... Oh, Véronica, n'oublie pas de passer en première lorsque nous serons appelés.


On va devoir procéder par élimination pour la vidéo. Mais, Alec, tu sens pas les courants électriques hors de toi ?

Si, bien sûr. Mais je ne vois pas en quoi ça peut aider...

Non, je demandais comme ça. J4ai pas bien suivi ton entraînement, de ce côté là.


Dernière édition par Eric le Mer 8 Mar - 22:17, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 9 Mar - 15:24

Bon, ça devrait être à nous, maintenant.

Et en effet...

Bravo aux Kings pour cette belle victoire.

Et maintenant, nous allons pouvoir assister à la rencontre entre les Titans et les Nouveaux ! Si les deux équipes veulent bien s'avancer.

Et voilà. Allez, tout le monde. En lice, fait Angélica en se levant.

Après vous, mesdemoiselles... , dit-il en laissant passer Angélica, mais aussi Nétifer et Megan. Alekseï a l'air parfaitement détendu. Oban passe en avant-dernier et salue le public la main levée vers le haut. Il réajuste ensuite sa tenue et dirige son regard vers l'équipe adverse. Derrière Angélica, Nétifer donne quelques derniers encouragements à megan, qui est visiblement un peu nerveuse.

De l'autre côté des gradins, les titans descendent les marches eux aussi, l'air sûr d'eux, en saluant le public eux aussi. Les cris et les applaudissements retentissent dans l'arène. toutefois, un peu à la surprise de nos amis, on entend davantage scander le nom des Nouveaux que celui des titans.

Hé, merci, salue Megan à son tour.

C'est vraiment nous qu'ils encouragent ?!?

Une question amusante. De quoi ça à l'air ?

Je crois qu'on a plus fait parler de nous que je n'aurais cru...

... Alekseï ne salue pas la foule, ne dit pas un mot. Il est déjà dans son monde intérieur, concentré, comme il l'a toujours été avant les compétitions de danse ou avant les combats et duels.

Allez, tout le monde, à vos places, dit Angélica de façon bien audible. Kriss et Megan, en défense. Alexandre et Orson, devant, ajoute la jeune femme avant de s'élancer vers le but. Oban se met en position ; il connait l'arène, la stratégie, et ses adversaires autant que possible. Leur premier objectif est simple :

Prendre l'initiative.


Alekseï se met en position pour récupérer la balle lors de l'engagement, comptant sur ses réflexes et sa vitesse.


Dernière édition par Eric le Jeu 9 Mar - 20:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 9 Mar - 21:38

En face des Nouveaux, les Titans se mettent en position eux aussi. Les deux filles, Pria et Carmen, sont à la pointe de l'attaque. Zende est au centre, Lee en défense, et Xifos, leur capitaine, est dans les buts.

Epzibah s'approche jusqu'au centre du terrain en portant la balle. Face à Alekseï, c'est Pria qui se tient sur une des balises flottante, prête à s'élancer pour l'engagement. Quand l'arbitre aura lâché la balle, les joueurs des deux équipes auront quatre secondes avant que les pistolets ne soient chargés et prêt à tirer.


Alexandre, numéro trois ! crie Angie depuis l'arrière.

Celle stratégie-la est simple : Si il parviennent à prendre la balle, passer vers l'arrière et laisser avancer leurs adversaires pour étirer leurs lignes. Oban attend de voir ce qu'Alekseï réussit à donner, prêt à aller vers le mur extérieur. Quand ils auront la balle, il se joindra aux passes offensives, ou ira surfer sur le mur extérieur pour prendre de la vitesse. Tout dépend d'Alekseï, maintenant.

Epzibah relâche la balle, ce qui donne le signal du départ. Plus rapide que la jeune indienne, Alekseï s'élance et saisit la balle. Toutefois, il voit déjà qu'il ne pourra éviter que la jeune femme n'arrive au contact et ne parvienne à l'attraper. Il a tout de même le temps de se retourner et de trouver une solution. Il a le choix entre une passe courte vers Oban, un peu derrière lui, ou une passe longue vers les filles à l'arrière. La stratégie trois impliquant une passe arrière, Oban part se positionner pour recevoir une balle de la position des filles et s'infiltrer dans les défenses ennemies. Il ne pointe personne en particulier de son arme, mais se prépare à couvrir Alec si quelqu'un l'approche de trop près.

De son côté, Alekseï s'en tient à la stratégie et, dès qu'il se saisit de la balle, pivote pour envoyer une passe tendue et puissante vers l'arrière, dans la direction de Megan. Dans peu de temps, les armes fonctionneront et il préfère laisser Nétifer libre de tirer...
En prévision du contact avec Pria, il replie les jambes afin de pousser de ces dernières sur l'indienne, le propulsant à l'abri d'une pyramide et repoussant la jeune fille par la même occasion... Mais il n'en a pas l'occasion. Il n'avait pas assez d'avance sur l'indienne pour à la fois se retourner et passer ET pour gérer le choc avec elle. Pria, voyant qu'elle n'aurait pas la balle, a dévié juste assez pour le percuter au niveau des genou et le faire partir en tonneaux. Incapable de se stabiliser, Alekseï perd tout sens des directions pendant quelques secondes.


De son côté, Oban est satisfait de voir que Megan réceptionne comme il le lui a appris : Sans prendre de risque, à deux mains, au creux de l'estomac. Plutôt contente d'elle, elle s'agrippe aussitôt à une balise et lève la tête pour chercher ses coéquipiers du regard.

Du côté des Titans, Pria a réussi à s'accrocher elle aussi après avoir envoyé bouler Alekseï et Carmen s'est habilement élancée d'abri en abri pour tenter de mettre la pression sur la défense des Nouveaux. Leurs défenseurs également amorcent un mouvement vers l'avant et, comme prévu, la distance entre eux et leur but augmente.

Comme les filles vont devoir compter sur un jeu de passes, Oban, déjà positionné et démarqué, commence à viser les environs de la balle : Si un ennemi s'approche de trop près, il se prendra un bon vieux tir paralysant dans le dos.


... Alekseï, qui a compté dans sa tête, sait que les armes sont sur le point d'être actives. Hors de question de continuer à tourner sur place... Il lance son grappin vers la première balise qu'il voit, et s'élance pour s'y accrocher, s'y stabiliser et s'y abriter avant les premiers tirs. Il y parvient juste avant que Zende ne tente sa chance avec son pistolet. Heureusement, sa visée est plutôt imprécise et il manque Alekseï de deux bon mètres.

En comparaison, les tirs des nouveaux sont bien plus ajustés : Oban touche Da Costa au milieu du dos alors qu'elle n'était plus qu'à une dizaine de mètres de Megan et Nétifer parvient à toucher Zende malgré la distance.

A toi, Megan, en relai !

C'est parti !

La jeune fille fait une passe courte à Nétifer qui relance aussitôt et puissamment vers Oban. Celui-ci n'a presque pas besoin de bouger pour l'attraper au vol.

A cet instant, la situation lui est favorable : Il est dans la moitié de terrain adverse, à vingt-cinq mètres de leur anneau, et il a Alekseï en soutient pas loin de lui. Du côté des titans, Pria se retrouve isolée loin derrière lui et Carmen et Zende sont paralysés pour encore vingt secondes. A environ quinze mètres devant lui et Alekseï, seul Lee peut encore défendre le but gardé par Xifos.

Oban se propulse des deux jambes de sa position vers le sol, à un angle très court. Tout semble indiquer qu'il va rebondir. Il crie en Turc (il sait qu'Alekseï le parle) :


<<Une-deux !>>

Et une fois que le défenseur prend impulsion pour se diriger vers lui, il fait un rebond avec la balle pour qu'elle atterrisse dans les mains d'alekseï. Comme ils l'avaient convenu, l'appel au "une-deux" est en fait un appel qui indique qu'Oban sait que l'un et l'autre ont chacun une chance de marquer. Aucun d'eux ne voudrait manquer une opportunité.

Utilisant la surprise des adversaires qui doivent hésiter à effectuer un demi-tour maladroit, il finit son saut, non pas en rebondissant, mais en glissant sur le sol, lui assurant de s'approcher encore du but.


Dès qu'il reçoit la balle, l'arme déjà sortie, Alekseï fonce vers le défenseur qui suivait la balle des yeux, et lui tire dessus.
Il perçoit Oban, qui prend un route extérieure.
Alekseï et Lee font feu au dernier moment l'un vers l'autre. Le défenseur des Titans est touché au torse, mais est tout de même parvenu à atteindre Alekseï à la jambe. C'est gênant, mais cela ne l'empêche pas de passer à Oban qui continue de glisser sur la paroi sphérique de l'arêne. Ce dernier reçoit la balle après avoir dépassé la limite du Cube. Il n'est plus qu'à une quinzaine de mètres du but gardé par Xifos, le seul qui puisse encore l'empêcher de marquer.


Haha ! fait le titan en grandissant. Vous jouez bien, mais dans cette situation je suis le meilleur gardien du monde !

Xifos a atteint sa taille maximale en un éclair, et s'est agrippé à l'anneau de façon à y coller son large torse et à fermer les côtés avec ses bras. Apparemment, il a dû bien étudier la position à adopter, car son corps forme maintenant un mur infranchissable dans le but : Pas le moindre interstice par lequel faire passer la balle !

Oban et Angélica sourient, car c'était exactement le pire qui pouvait arriver, et ça a donc été planifié ; tout en glissant, Oban tente une passe en une bande vers Alekseï, s'élance vers l'oreille du géant, et flotte en criant ; toutefois, il s'arrange cette fois pour diriger les ondes uniquement vers l'adversaire, épargnant ainsi le public et son équipe, cette fois.

Et il prie pour que le géant lève les bras, créant ainsi une ouverture... Mais non. Lui aussi a dû étudier l'équipe adverse et savait donc pour le cri qui tue d'"Orson". Il y est préparé, serre les dents, et malheureusement pour notre jeune ami le géant a assez d'endurance et de volonté pour résister. Oban se retrouve donc face à un choix difficile : Il peut encore augmenter le volume, en espérant que ce soit suffisant (sans garantie), mais il risque alors de lui percer les tympans et d'être sanctionné par une exclusion pour avoir infligé une blessure... Sans compter que Angélica a bien insisté pour qu'ils se comportent de façon exemplaire.

Malheureusement, "exemplaire" n'a pas la même définition pour l'enfant, qui continue, mais aussi monte le volume, et saute au visage du théopolien pour lui décocher un coup de poing jusque dans l'oreille.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 5:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 12 Mar - 6:28

Oban parvient à avoir l'effet voulu : Grimaçant de douleur, Xifos finit par lever une main par réflexe pour se protéger. Il crée ainsi un espace suffisant et Oban lance et marque !

Un coup de sifflet retentit à ce moment. L'action s'arrête aussitôt et Oban voit Epzibah venir vers lui en le montrant du doigt. Pendant que les deux équipes flottent en attendant de voir ce qui va se passer, elle fait signe à Angélica de s'approcher.


Faute pour agression illicite, dit-elle à Oban. Attendez là.

Xifos, vous allez bien ? Pas blessé ?

Naaan, fait le géant. Il en faut plus que ça pour m'entamer, madame.

Bon, tant mieux.

Orson, vous avez de la chance. Ce sera seulement une minute d'exclusion. Oh, et le but n'est pas valide, bien sûr.

Angélica arrive à ce moment.

Veronica, assurez-vous qu'il ne recommence pas ça. La prochaine fois, c'est l'exclusion définitive.

Oui madame.

La jeune femme se tourne vers Oban en fronçant les sourcils. Difficile de dire si elle est juste dans son rôle de chef d'équipe ou si elle est sincère.

Orson, bon sang, c'était quoi ça ? On avait dit qu'on jouait fair-play. Sans compter que maintenant on va jouer en infériorité numérique et qu'ils récupèrent la balle !

Je croyais qu'on pouvait, à cause du pain que s'est pris la fille... Il est grand, et... Peu importe. Désolé, Je vais sur le banc. Ca ne se reproduira plus.

Pardon, mec. On m'a assuré que j'avais pas une chance de te sonner.

T'inquiète, gamin. Je comprends. l'envie de gagner, quand ça vous prend...

Par contre, la prochaine fois, je ne bougerai pas, je te préviens.

Oban s'apprête à sortir mais pas avant que Angélica ne lui glisse à l'oreille...

Bon, ne t'inquiète pas trop quand même. On va faire comme si tout ça avait été planifié. J'ai une idée pour marquer. Ça va nous obliger à griller une de nos meilleurs cartes, mais de toute façon on a pas le choix vu la façon dont il bloque le but. Profites-en pour observer.

Oban rejoint le banc de touche.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 6:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Dim 12 Mar - 8:40

Pendant que Oban part s'asseoir hors du terrain, Angélica réunit brièvement l'équipe avant la remise en jeu. Elle calme tout de suite les râleries au sujet de la faute d'Oban et en vient vite à la stratégie à suivre.

Bon, c'est Xifos qui a la balle et il doit être un peu énervé. Vu la façon dont les titans se sont éloignés du centre pour vous obliger à les marquer en bordure du cube, je crois savoir ce qu'il va essayer. Alex et Kriss, entrez dans leur jeu, marquez-les sur les bords. Megan, tu dégages le centre, mais ne t'éloigne pas trop du but quand même. Cette fois-ci, ce sera à toi de jouer. Tu te souviens de la numéro vingt-sept ?

Oui, bien sûr, mais... Et si je ne vais pas assez vite ?

Fais comme à l'entraînement et tout ira bien. Allez, tout le monde, en place.

Conformément au plan, Les Nouveaux se laissent attirer vers l'extérieur du cube par les Titans, ce qui laisse une ligne bien dégagée entre les deux buts. Epzibah donne la balle à Xifos pour la remise en jeu. Celui-ci, exactement comme prévu, reprend sa taille de géant et arme son tir, avant de lancer de toutes ses forces ! Avec sa force surhumaine et l'amplitude donnée par son bras, la balle acquière une vitesse prodigieuse tandis qu'elle file vers le but gardé par Angélica. Cette dernière n'a aucune chance d'arrêter un tel boulet de canon et Alekseï et Nétifer sont trop loin pour la dévier.

Les Nouveaux croisent intérieurement les doigts : Est-ce que Megan va pouvoir ouvrir un portail assez vite ? A l'entraînement, cela n'a pas toujours été le cas.

Il faut moins d'une seconde à la balle pour franchir la distance entre les deux anneaux. Il en faut trois au mieux à Megan pour ouvrir son portail. Cela signifie qu'elle a dû commencer à se concentrer avant même que le géant ne lâche son projectile.

La scène semble se dérouler au ralenti devant les yeux de Alekseï, Oban et les autres. Ils ont même le temps de sentir une goutte de sueur froide leur couler dans le dos... Mais le portail s'ouvre in extremis ! La balle disparaît dans le cercle lumineux.

On entend alors un cri de surprise de l'autre côté de l'aire de jeu. Le boulet de canon de Xifos est ressorti d'un second portail derrière lui, a traversé le but, et l'a touché dans le dos. Les titans sont frappés de stupeur !


OUUIIII !!!

Ha ! Vous avez peut-être le meilleur gardien du monde, mais notre gardien est la meilleure de la galaxie ! Et le meilleur buteur, avec ça ! Héhé ! Un clin d'oeil à "Véronica" : il est temps d'énerver l'adversaire. L'enfant assume ce rôle avec une joie sans fond, et entame les danses sardoniques, et les mimes de pleurs.  

Bravo, Megan ! Alekseï est de retour au centre du terrain, concentré sur la remise en jeu.

Bien joué, Ariandel ! Tu vois, quand tu le veux vraiment, tu peux tout réussir.

Bravo, Megan !

Bon allez, reprenez vos places. Ils ne vont pas nous attendre.

Oban profite de sa situation pour comprendre la dynamique entre les adversaires ; qui a l'air énervé, stressé, serein. Vers qui les regards se tournent. Sans grande surprise, les titans sont déçus, mais on voit qu'ils ne se découragent pas, et c'est surtout vers Xifos qu'ils se tournent. Il n'est pas leur leader par hasard et leur remonte déjà le moral.

Pendant ce temps, Oban se demande si les géants sont chatouilleux.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Mar - 21:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9404
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Star Academy   Lun 13 Mar - 9:23

Le match reprend. La balle est remise aux Titans, au centre, et cette fois ils se montrent nettement plus prudents. Ils restent à couvert au maximum, redoutant la précision des Tirs des Nouveaux, et assurent des passes courtes en progressant lentement dans la moitié de terrain adverse. Pendant ce temps, Xifos a à nouveau verrouillé son anneau, apparemment décidé à ne plus encaisser de nouveau but. Cela laisse le champ libre à ses partenaires qui peuvent se concentrer tous les quatre sur l'attaque.

Ils n'ont pas beaucoup avancé quand Oban est autorisé à revenir en jeu. Il retourne prendre sa place et Angélica annonce la marche à suivre.


Tant qu'on a l'avantage au score, on assure la défense. Si on récupère la balle, on déplace le jeu vers chez eux mais on prend son temps. Si on parvient à les empêcher de marquer assez longtemps, ils vont devoir commencer à prendre des risques, et peut-être même que Xifos devra libérer son but.

Des questions ?

Megan et Nétifer font non de la tête.

On garde nos positions de départ ou on les change ? Est ce qu'Alec et moi on reste en avant ?

On reste tous les deux les plus en avant de notre équipe, mais on recule dans notre zone, pas trop loin du milieu de terrain.

Oban se retourne face à Angélica pour qu'elle donne l'avis final publiquement.

Oui, comme ça. Dès qu'on leur prend la balle, ce sera à vous deux d'avancer en duo.

Les Nouveaux reprennent leurs places et commencent à défendre, suivant les indications d'Angélica au fur et à mesure. Cette dernière se révèle vraiment douée pour anticiper les actions des Titans et pour faire les bons choix à chaque fois. Même Pria ne parvient pas à prendre nos amis par surprise. Résultat, après plusieurs minutes passées à repousser les assauts de leurs adversaires, Alekseï finit par intercepter une passe imprécise de Zende, à vingt mètres de son but.

Une fois de retour à couvert derrière une balise, il lève les yeux et voit Oban à quinze mètres à sa gauche. Seules les deux représentantes féminines des Titans peuvent poser une menace immédiate : Carmen est arrimée sur la balise voisine et s'en protège tandis que Pria est plus proche d'Oban.


Alekseï s'élance vers une balise plus en avant, vigilant quant à la réaction de Carmen, arme braquée sur la position de la brésilienne.
Il compte bien passer à Oban, mais il faut d'abord créer un surnombre sur lui et que le gamin se débarrasse de Pria, une des adversaires les plus agiles.
Et après tout, le but est de temporiser.


Au moment où Alekseï penche la tête pour surveiller Da Costa, cette dernière tente sa chance, et contre toute attente, son tir touche Alekseï en plein dans sa visière ! Il se retrouve aussitôt paralysé, et le restera pour vingt secondes. Il part à la dérive...

Aussitôt, Carmen s'élance vers lui et prenant bien soin de se mettre dans l'alignement d'une balise de façon à ce que la meilleure tireuse des Nouveaux, Nétifer, ne puisse la toucher à longue distance. Quant à Pria, elle lance son arme vers le russe de derrière son couvert et disparaît. Sur la balise voisine, seul Oban peut intervenir dans l'immédiat.

Les paramètres étant simples et limités, Oban agit prestement ; la préparation préalable et les ordres d'Angie étaient clairs : avancer à deux, temporiser, garder la balle, bien gérer son temps et son placement.

Oban se pousse donc puissamment des jambes et utilise le grappin sur sa balise pour maitriser sa trajectoire et s'accélérer un peu, direction : Alekseï. Il ne peut pas avoir Pria avant quelques secondes, et tant mieux : il arme, vise et tire sur Carmen sans plus attendre, dans l'idée d'ensuite se saisir de son partenaire. Au pire, il a la balle, il n'est pas lourd, et il fera un bon bouclier pendant quelques secondes.


En quelques instants, tout s'enchaîne. Le tir d'Oban touche Da Costa, mais seulement au bras. Cela ne la gêne pas suffisamment pour l'empêcher d'atteindre Alekseï et d'arracher la balle de ses doigts paralysés... Non sans se prendre une bonne décharge électrique au passage. Cela n'est pas suffisant pour être dangereux pour elle mais elle lâche la sphère métallique et continue sur sa lancée. Elle ne pourra plus s'en mêler avant de s'être rétablie plus loin.

Oban sait que Pria doit l'embusquer pas loin, et même temporairement, Carmen est moins un danger ; l'enfant s'accroche à son partenaire, dont le pistolet est encore chargé, se met contre lui et le fait pivoter pour que son bras se retrouve dans la direction de l'épée.


Pria ne s'y attendait sûrement pas, et au moment où elle se rematérialise il appuie sur le doigt d'alekseï et la touche à bout portant, un pleine poitrine, lui arrachant un cri de surprise.

Derrière, Angie lance ses ordres et Nétifer achève de paralyser Carmen d'un autre tir bien placé.

Oban peut alors rapidement récupérer la balle. Alek est figé pour encore dix secondes, et les deux filles des titans pour un peu plus... Et du coin de l'oeil, il voit un portail s'ouvrir près de lui, derrière une balise, là où Lee et zende ne peuvent le voir. Il s'y glisse aussitôt, de façon à laisser croire qu'il s'est juste caché derrière la pyramide flottante.


Il ressort derrière une autre balise, toujours hors de vue des Titans, mais tout proche du but hermétiquement fermé par Xifos. Ce dernier tend le cou, tentant de mieux voir ce qui se passe à l'autre bout de l'arène, et ne peut donc apercevoir non plus le jeune garçon. Oban se cache, et cherche un endroit intelligent pour cacher la balle, au cas où. Il jette un œil au compteur pour savoir de combien de temps ils disposent, et constate qu'il reste huit minutes à jouer.

Alekseï est libéré de sa paralysie, ainsi que Carmen et Pria. Tout le monde cherche maintenant Oban du regard. Il gagne un peu de temps de cette façon, mais à mesure que ses adversaires se dispersent pour essayer de le retrouver, l'angle mort dans lequel il se trouve se réduit, et va bientôt disparaître.


A nouveau, Angélica crie une série d'instructions.

Orson, çalışıyor gıdıklama !

Alexandre, отвлечение !

Kriss, eslac accat !

Megan, esïil sµlãndïl !


По вашему приказу, капитан ! <A vos ordres, Capitaine !>

Alekseï ouvre le feu sur Pria ou s'il le peut, ou Carmen si c'est plus envisageable. Puis il se déplace assez rapidement vers le but adverse, visible des adversaires, mais avec quelques décrochages et acrobaties qui lui évitent d'être une cible trop facile.
De plus, il libère des décharges électriques autour de lui, à pleine puissance. Elles sont visibles par toutes et tous, et de loin, comme si Alekseï s'illuminait.


C'est le moment. J'espère que j'ai compris ce qu'elle disait, et qu'on a la même idée, parce que si je fais ça et qu'elle voulait dire autre chose on va tous avoir l'air très bêtes, moi le premier.

... J'aurais préféré avoir un support pour passer.

Allons-y....


Oban réutilise son sonar pour vérifier si cette distraction est efficace dans son environnement direct, mais ne perd pas trop de temps : C'est l'heure de bondir vers le géant.

Vers ses côtes, ou encore mieux : vers ses aisselles. Après tout, il ne peut pas s'amuser à écraser Oban, sans quoi il serait probablement disqualifié ou éjecté. Et il ne peut pas vraiment bouger non plus, tout bloqué qu'il est dans son but...


Sois chatouilleux, sois chatouilleux... On va y aller à grands renforts d'ondes, ça ne lui fera rien, sinon.

Oban prend appui sur sa balise pour se projeter vers le géant... Et à l'instant critique, son pied dérape ! Il part de travers, et doit raccrocher son arme à sa ceinture pour pouvoir utiliser un gant magnétique afin de corriger sa trajectoire. Il pense alors que c'est fichu, mais contre toute attente Xifos ne l'a pas vu, trop absorbé par la diversion créée par Alekseï.

Profitant de son coup de chance, le garçon décrit une courbe qui l'amène près du gardien des Titans par l'arrière. Il pose sa main libre sous son aisselle, et envoie une vibration à travers sa combinaison.


MUHAHAHA ! fait le géant avec un spasme qui ouvre une toute petite ouverture entre son bras et son corps.

Héberlué de cette réussite, Oban dégaine et tire immédiatement dans le géant, de la main gauche, puis jette la balle dans l'ouverture, de la droite... Et il marque !


Dans le stade, les cris du public se font assourdissants tandis que dans l'arène les Titans se sont figés. Le jeune garçon peut entendre le grognement de colère de Xifos, piégé dans son armure.


Dernière édition par Eric le Jeu 16 Mar - 13:26, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7124
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Star Academy   Jeu 16 Mar - 14:14

Mais Oban est sur la route retour vers ses buts, afin de serrer ses amis dans ses bras ou de leur taper dans la main, Megan et Angélica en premier lieu.

Vous êtes trop fortes ! Megan, sans toi, qu'est-ce qu'on ferait ?

Et Véronica ! On a eu la même idée, mais je n'osais pas la tester ! Sans tes conseils, jamais j'aurais pris le risque !

Oh, je n'ai pas vraiment de mérite. L'ex-petite amie de Xifos a balancé sur le réseau à propos de sa sensibilité aux chatouilles. Elle était un peu en colère après lui, apparemment.

Au passage, le théopolien, là... Il est bien énervé comme il faut, on vient de les écraser psychologiquement. Je ne serai pas étonné qu'ils changent de stratégie avec leur but, ou qu'ils commencent à s'enguirlander les uns les autres.

Bien joué, Orson. Bien joué, Megan. Et jolis tirs à longue distance, Kriss. , annonce le plus calmement du monde Alekseï tout en observant le chronomètre du match, et les positions que rejoignent les Titans.

Ah, mais de toutes façons on s'en serait jamais sortis sans ta diversion. C'était tellement bien calibré. J'ai l'impression que même la chance était de notre côté.

Mais j'm'emballe. On peut rester en pleine défense si vous voulez, maintenant, je suis rassuré.

Ça oui, il va falloir défendre. Si il leur reste une stratégie maîtresse ou un atout qu'ils n'ont pas encore utilisé, c'est maintenant qu'il vont le sortir.

... Mais il ne faut surtout pas se rétracter complétement dans notre zone, sinon, ils vont nous presser. Il faut laisser au moins une personne en pointe pour empêcher leurs défenseurs de trop monter.

Inutile, puisqu'ils savent maintenant à quel point les portails de Megan nous permettent de contrer rapidement. Mais tu n'as pas complètement tort : Mieux vaut ne pas s'agglomérer autour de notre but non plus.

On garde la même configuration pour l'instant, mais sur les vingt derniers mètres seulement. Allez, à vos places. Voyons ce qu'ils nous réservent.

Toujours tout sourire, Oban retourne vers sa position, et fait un petit coucou de la main aux adversaires, surtout au plus grand. C'est clairement de la provocation.

Les Titans se sont réunis autour de leur but et ont une discussion plutôt animée. Oban n'en capte que quelques bribes et comprend juste qu'ils ne sont pas tous d'accord sur la manière de procéder. Apparemment, il leur reste une tactique à utiliser, et certains pensent qu'il vaudrait mieux la garder pour plus tard quitte à finir deuxièmes de la poule. C'est toutefois Xifos qui a le dernier mot et ils changent de configuration : Seule Pria s'avance vers le milieu de terrain pour l'engagement. Les autres sont restés autour de leur anneau. On peut voir Zende faire un échauffement, frappant dans le vide avec intensité, pendant que les autres le haranguent et lui donnent des tapes derrière la tête, jusqu'à ce que de la fumée commence à sortir par les jointures de son armure.

Ca va chauffer, on dirait, Alex. Tu prends Pria ou "gros qui brûle" ? J'aurais une préférence pour le gros, personnellement. Pria est bien trop rapide pour moi. Et j'ai une idée pour faire capoter leur stratégie, je crois.

Je prends Pria pour l'engagement. Elle sait que je suis plus rapide qu'elle, ça va l'obliger à passer en arrière immédiatement.
... Et après, comme prévu, je reste le plus en pointe.

Oban se retourne quand même vers Véronica et lui montre Pria et ensuite Alex, et Zende puis lui-même, en faisant en sorte qu'on ne voie pas ses mains dans le camp adverse.


Dernière édition par Xavier le Jeu 16 Mar - 21:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Star Academy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Star Academy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» Résultats pour la "Smiley Academy"
» Star Academy
» Grégory Lemarchal (Star Academy 4) vient de mourir
» Star Academy
» Star Wars Pocket Models TGC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: