Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Club de recherche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Le Club de recherche   Lun 31 Mar - 22:45

Il y a des années, les sources ont obtenu d'énormes ressources. Leurs progrès en termes de production scientifique s'accrurent d'autant. Ils pouvaient reproduire la technologie des disques, disposaient de matières premières abondantes. Dans leur équipement régulier, on trouvait tout ce dont un aventurier peut avoir besoin. Mais ce n'était pas suffisant.

Plus tard, la Sorcière a réuni la plupart de ses découvertes personnelles pour former un vaisseau modulable, durable, et intelligent. Les débuts du Witchip.

Mais depuis quelques décennies, ils ont ajouté à la technologie quelques connaissances spirituelles. La langue universelle. L'attachement d'esprits. La fabrication de l'Uru. Les champs temporels. L'altération du voile.

Depuis, les sources ont tenté plusieurs fois de travailler de concert. Créer une oeuvre que chacun, individuellement, ne pourrait reproduire, et doter le monde (et en attendant, eux) d'objets et d'êtres uniques et précieux.

ceci est l'histoire de leurs origines.

Tout commença avec un dîner de "famille", réunissant Jorgen, Aliénor, Rin, Sorcha et quelques autres, durant l'époque où la Sorcière et l'Oracle étaient mariées. En fait, tout commença avec une réplique de Rin :


Rin
Ce serait trop bien si on pouvait faire un vaisseau tous ensemble. Je ferais l'AI. Aliénor les gadgets et les armes. Jorgen y mettrait de la vie.

Aliénor
On y arrive pas, on est jamais d'accord.

Rin
Je pourrais être votre arbitre ! Ou encore Voltar, il est très impartial, on doit lui reconnaître ça. Il représente une super main d'oeuvre, aussi.

VOLTAR
CcCc'EeSst toOout Aà FaiiIit ExaAct.

Aliénor
J'imagine qu'on peut se le permettre...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 31 Mar - 23:01

Il y a longtemps, Jörgen a découvert les Pratiquants du Grand Art de la Terre. Puis les courants telluriques qui parcourent la galaxie, puis la planète Askad-Ys. Puis les Mages et Dragons Val deys, ainsi que leur "château spatial". Et encore beaucoup d'autres merveilles ! Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est cette histoire...

Un jour, en voyant le vaisseau interstellaire ridiculement massif d'un peuple tout juste passé à l'ère du voyage entre les planètes, il eut une idée.
Une boîte de métal, un "tank de l'espace" : si peu adapté, si primitif. Quasiment aucune notions de dynamique des fluides, d'esthétique, de polyvalence. Les concepteurs devaient même ignorer ce qu'est un "vrai" combat spatial. Juste la puissance brute qui permet de se dégager de l'atmosphère de leur planète, et d'arriver à une vitesse correcte. Selon leurs critères... Jörgen lista, sans être un expert (loin de là !), tout ce qui pourrait être amélioré facilement. Une liste qu'il mit quelques secondes à établir.

Puis il imagina ce qu'un bataillon d'ingénieurs et de techniciens humains, Voltar, Na-Bot et Aliénor pourrait en faire en quelques heures ! Si Jörgen, ainsi que que ses invocations, y mettaient leur grain de sel. Avec les Accadiens et leurs technologies psychiques, avec les Séclantis et leur habitude du combat, avec les Egérians et leur mobilité ! Et avec les forces mystiques : avec les pratiquants du Grand Art, les Val deys...

Et là, le souvenir du "Château spatial" fit son apparition... Si semblable à ce "machin".
Tellement facile de le rendre... Ou d'en faire un tout nouveau vaisseau. Complétement différent d'un Voyager NG, de part son fonctionnement, bien sûr.

Mais magique. Et du même niveau d'efficacité.

Quelques semaines plus tard, Jörgen et Sxirxinx organisèrent une conférence psychique. Les meilleurs physiciens, ingénieurs, techniciens, amiraux et visionnaires des différents Peuples Humains.
L'élite des Val deys concernant le voyage spatial. Mages, Dragons... mais aussi les Mystiques les plus importants de chaque peuple allié, ainsi que Voltar.

Cette conférence sur le thème d'un nouveau vaisseau spatial, mystique celui-là, dura longtemps. Même en terme d'échange télépathique.
Mais il aboutit à des prototypes. Imparfaits.

Mais chaque jour, le projet a avancé.

Ali n'était pas au courant, et chaque participant avait fait promesse de ne parler à personne de cela. Jörgen comptait bien offrir un projet abouti à Aliénor pour une date anniversaire, qu'elle pourrait peaufiner.

Avec eux tous.


Dernière édition par Nicolas le Lun 31 Mar - 23:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 31 Mar - 23:11

C'est marrant que tu me convoques pour cette réunion, Ali...

Vous n'avez pas vendu le morceau, j'espère, Rin... Voltar ?

Bon. Ce n'était pas prévu avant deux ou trois mois, mais tant pis...

Jörgen glisse un cristal de donnée dans le réceptacle informatique...
S'affichent des plans sur l'écran. Par centaines. Des mois et des mois de travaux collectifs, venant de lui et de tous ses compères.


Alors quoi ? C'est au stade de projet ou vous avez déjà construit ? Fait des tests ?

Non, non, ce ne sont pas uniquement des plans. On a plusieurs prototypes différents qui sont testés. L'un d'entre eux est simplement un vaisseau Val deys, amélioré à partir de mes connaissances et de celles des autres mystiques, plus quelques notions de physique des matériaux, d'aérodynamisme, d'expérience de combat spatial réel et ce genre de chose que je ne maitrise pas vraiment... T'inquiète, de vrai "pros" ont bossé dessus ! On est quand même passé de la charrette à la Porsche ! En fait, la science d'Askad-ys m'a beaucoup aidé à améliorer celle des Dagorians. J'ai beaucoup progressé sur ce domaine depuis dix ans. Mais je suis sûr de ne pas en avoir encore complétement fait le tour...
C'est aussi sur celui là qu'on teste les défenses et l'armement mystique !

Mais il y en a un autre. Un modèle hybride technologique/mystique, dont le ratio entre les deux est piloté par un esprit du Voile. Selon le type de résistance, il utilise plus un côté ou l'autre. C'est prometteur, mais pas encore parfaitement stable. On avance...
De plus, pour lui, on est resté sur un ancien modèle val deys. Pas besoin de gonfler les coûts de production. Mais on teste quand même des nouveautés. Entre autre, un système qui lutte contre les distorsions spatiales. En gros, quelque chose qui pourrait permettre au vaisseau de survivre à un tir d'une "Cathédrale de l'Ennemi".

Je te passe tous les essais intermédiaires, et toutes les expériences sur les lignes telluriques, celles qui se sont passé en labo...

La bonne nouvelle, c'est que la version Bêta, la fusion des deux prototypes, on va dire, et presque finie. Je comptais te présenter ça bientôt.

Tout est fiable ?

Non, tout n'est pas encore fiable à 100%, mais presque, c'est en bonne voie. C'est compliqué, cette fusion technologique/mystique. C'est pour ça que j'avais encore besoin de quelques mois.

Attends, c'est marqué quoi là, au niveau des propulsions ?

Ah ! La propulsion ! C'est un des trucs les plus intéressant...

Alors, en gros, pour la propulsion classique, ce sont des esprits de l'Espace. A l'arrière, ils dilatent l'espace et poussent le vaisseau, à l'avant, ils compriment l'espace et aspirent le vaisseau. Et ça glisse, de plus en plus vite, comme sur une pente... Évidemment, ils sont aussi capable de téléportation de petite ampleur. En combat, ça permet des changements de direction instantanés, en replaçant la structure entière dans la bonne direction de marche ! Ou, dans le pire des cas, d'esquiver un tir en se déplaçant d'une centaine de kilomètres d'un coup. Le reste du temps, c'est un simple différentiel de force entre tribord et bâbord. Moins violent, et moins gourmand en énergie.

MMMokay. Mais si on a pas de Jorgen en chef à bord ? Comment ça roule ? T'as une interface ? Y'a des risques qu'ils se vexent, qu'ils refusent de faire leur truc, qu'on les "désinvoque" ?

Il y a un "conseil d'esprits" qui gèrent le fonctionnement classique du vaisseau. Un du Temps, un de l'Espace, un du Voile, un qui s'occupe de la coque, un de l'armement, et ainsi de suite, qui s'occupent ensemble de la coordination. L'Esprit du Temps permet une décision quasi-instantanée... Pour donner des ordres, il suffit de leur parler. Le "conseil" a appris le norvégien, et avec les traducteurs ça passe pour n'importe qu'elle autre langue connue. Si la technologie ne fonctionne pas à certains moments, il faudra que le capitaine parle norvégien... Ou que je passe du temps à leur apprendre une autre langue. Mais j'aimerais une interface psychique, ce que je n'arrive pas à gérer avec ce genre d'Esprits. Ce serait plus rapide.

Au niveau de leur autonomie... Euhhh... Imagine-les comme un équipage. Si tu donnes un ordre aberrant, ils risquent de refuser. A part s'ils ont confiance, s'ils estiment, aiment, celui qui le donne. Le capitaine est la clé. Ce qui peut être une sécurité, ou un problème, on est d'accord.
Le vaisseau a une volonté, en quelque sorte. C'est un paramètre à prendre en compte. Il faudra lui montrer du respect, de l'amour...

Quant au Bannissement, vu leurs forces, vu les distances spatiales, vu les protections mystiques et psychiques... Je n'arrive pas à imaginer quelqu'un qui puisse faire ça. Ça existe peut-être. Mais les probabilités d'être en face d'un type comme ça sont aussi basses que celle de rencontrer un "maitre des machines" qui puisse contrôler un NG à distance...


Je vois. Mais euh... J'apprécie tout vos efforts, bien sur. Mais imaginons que ce cas improbable arrive. On est dans la merde, non ? Ou un bête modificateur de voile. On en a, je vous le rappelle. D'autres aussi. Non, je pense que ce que vous avez fait est remarquable, mais imagine un vaisseau, le must du moment, disons. Bardé de trucs cool et d'emplacements vides. On y crée pile ce qu'il faut pour qu'il puisse créer ses propres ressources vitales pour l'équipage. Bouffe, tout ça... En version autarcique. Et là, vos enchantements et le conseil emménagent dans cette coquille. Chaque ajout d'un côté où de l'autre pourrait être renforcé par une contrepartie spirituelle. Ou complété.

Je peux, je pense, créer des enchantements écrits qui peuvent servir de "piège", le mot n'est pas le bon... Mais vous voyez l'idée... Pour accueillir de tels esprits. Si tu peux les mettre, Jorgen. Mais je m'avance un peu, continuez de me parler de votre chef d'oeuvre. Jorgen a commencé, j'imagine que j'entendrai les autres ensuite. Okay. C'est quoi ton esprit indéfini qui veille sur la coque ? Et elle est faîte en quoi ?

La coque, ce sont de multiples Esprits de Métaux, de Terres et de Psyrite, déterminés en laboratoires pour être les plus polyvalents possibles, ensembles. Qui peuvent changer de structure moléculaire sur ordre pour résister à différents stress. Chaleur, ondes, lumière amplifiée, choc cinétiques, attaques psychiques, distorsions spatiales...

Pour le Voile, il y a justement un "thermostat"  du Voile. Ce qui n'existe pas chez ton Witchip. S'il s'approche de Dagoria, il tombe comme une pierre...

Tu penses sérieusement que je n'ai pas pensé à ça ? Héhé.

Mais... Putain ! Comment je peux dire ça... ? Le visage de Jörgen s'assombrit un court instant.

On s'en fout de la coque et de toutes ces conneries, Ali... Tu as sûrement une meilleure idée au fond de ton cerveau. On changera... C'est pas très important.

Ah mais non, pas besoin. Il est surement très bien ainsi. C'est juste que j'ai plus envie de travailler avec vous que d'avoir le résultat tout fait, c'est moins excitant.

 Écoute... Ce projet que je t'amène, c'est un cadeau. C'est en échange de tout ce que tu as fait pour nous, les humains, et je n'ai pas le temps ni même la mémoire pour en faire la liste. Tu en fais ce que tu veux, de ce vaisseau mystique. Tu auras le dernier mot, promis. Les plans et la direction du projet sont à toi. C'est un cadeau.

Moi, j'ai réfléchi à un vaisseau presque vivant. Des vaisseaux qui soient nos amis. Nos alliés. Qui peuvent même, à terme et avec l'expérience, agir sans équipage, à part peut-être son capitaine. Et encore, avec le temps...

Toi, tu veux enfermer leurs capacités pour éventuellement les libérer au moment où ce sera utile. Je comprends l'idée, même si je suis certain que rien n'est sûr. Pas plus ta technologie que notre magie. Poses-toi la question : es-tu sûre que personne ne peut prendre le contrôle d'un NG en un clin d’œil ? Quelqu'un qui ne pourrait pas le faire avec mon prototype ?

On va travailler ensemble. Tu as énormément de choses à apporter à ce projet. Tout ce que je demande, c'est qu'un seul de ces vaisseaux reste libre. Ce sera celui des Bergers.

Oh. Tu as oublié de me poser des questions sur l'arme mystique secrète dont je t'ai parlé et sur ses autres moyens de défense. Un mammifère libère de l'adrénaline lorsqu'il est en danger. Ce vaisseau fait de même...

Bah j'ai pas eu le temps encore, mais vas-y, expose, je suis toute ouie !

Bon, tu me connais, les grosses armes qui font "boum", c'est pas trop mon truc. Mais neutraliser, ça je sais faire... Puisque c'est un vaisseau capable de fonctionner sans technologie, autant en profiter. Voilà... Une autre image s'affiche, montrant un disque gravé d'un réseau complexe de lignes. Ça, c'est un esprit puissant du Voile qui est enfermé. A usage unique, malheureusement. Et difficile à invoquer. Mais une fois libéré, c'est Dagoria dans toute la zone. Je veux dire, plus de technologie. Comme une EMP, mais mystique. Tous les vaisseaux avancés ont une protection contre les EMP classiques, mais contre ça...

Ah, et tu connais les Vers de l'Espace ? Dégueulasse. Et dangereux, pour un vaisseau, s'il sont plusieurs. Ils se collent à ce qui dégage de la chaleur, de l'énergie, et ils pompent... Sauf qu'ils sont solitaires, donc tout le monde s'en fout. Mais là... J'en ai des centaines qui sont dressés pour attaquer une cible désignée, prêt à être relâchés ! Des chasseurs vivants !

Incapable de résister, Aliénor pouffe d'un rire mesquin rien qu'à imaginer la tête d'un capitaine de vaisseau face à ça....

La coque, tu as compris, ce sont des Esprits de matériaux résistants. Sauf qu'il y en a en réserve ! Un trou, des avaries ? Pas grave, ça se régénère !

Et pour les cas vraiment dangereux, l'adrénaline... Tu a déjà vu mes "perles mystiques", celles dans lesquelles je stocke de l'énergie... Et bien il y en aura plein, et des grosses, dans ce vaisseau ! On peut booster ses capacités en cas de danger. Sans compter d'autres invocations à usage unique, qui peuvent "exploser" pour tenir le choc dans un mauvais moment. Des esprits de Psyrite qui peuvent englober le vaisseau, Seigneur Tortue pour les dangers physiques...

C'est chouette, non ? Je suis sûr qu'on va avoir une petite merveille, une fois que tu associeras ces innovations aux technologies que tu as développé pour le Witchip !

Ce serait presque dommage de faire tous ces efforts pour un "petit" vaisseau... Je me demande si le temps ne serait pas venu de se faire une putain de forteresse. Pas de suite de suite, on devrait tester tout ça d'abord... D'ailleurs, ça t'a pas trop épuisé tous ces enchantements ? Ils sont quasi-permanents, j'imagine ?

Pour la plupart, oui. Le "conseil", la propulsion, tout ça... Pour tout ce qui est "expulsé" du vaisseau, les "chasseurs invoqués", l'EMP mystique, et autre trucs de ce genre, non.

Évidemment, ça m'a fatigué. Mais j'ai un bataillon de Mages, des vrais, avec moi. Bien plus compétents que les shamans qui m'ont aidé en Australie, il y a de ça plusieurs dizaine d'années. Surtout les Val deys.
Avec quelques Sources en plus, ce serait du gâteau, pour peu que l'on se donne quelques jours de corvée de temps en temps...

Et j'ai pas mal progressé en rituels, maintenant. Je peux inclure plus de trente personnes pour travailler sur un projet. Ils récupèrent moins vite que moi, bien sûr, mais puisqu'il y a plusieurs groupes, ça tourne... Et je les aide en les guérissant, quand je peux.


Dernière édition par Nicolas le Jeu 3 Avr - 0:32, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Jeu 3 Avr - 21:04

Voilà pour la petite présentation. Mais de toute façon, on repart à zéro. Tu as dit que ce qui t’intéresse, c'est de bosser avec tout le monde ?

Considère ce que nous avons fait en secret avec Rin, Voltar, et les autres comme une simple préparation...

Les mystiques Val deys, et les autres, ont maintenant les bases de compréhension de la technologie, les techniciens et ingénieurs ont acquis les bases de la compréhension du Grand Art. Ils ont appris à parler le même langage. On a développé des méthodes de travail efficaces, ensemble. C'est déjà beaucoup.

On a les structures de production et d’ingénierie mystiques. les classiques, tu les as.
On a un vaisseau intégralement mystique Dagorian, déjà amélioré.
On a un vaisseau hybride en test.
On a un Voyager NG qui sert aux comparaisons d'efficacité pendant les tests. Un étalon de mesure.

On a des stocks de matériaux magiques prêt à être utilisés, des échantillons d'enchantement de tout types, des invocations prêtes à être sorties de leur réceptacles...

Maintenant, on a seulement besoin que tu ramènes le Witchip, et que tu deviennes le chef de projet.

Mais honnêtement, il nous manque encore beaucoup de choses avant de passer au "vaisseau géant". La rétro-ingénierie de l'Octoèdre. Ses interfaces entre énergies physiques, psychiques et mystiques, je ne comprend pas encore tout. 'Fin, je ne comprend encore quasiment rien.
Les technologies d'Askad-Ys. J'ai pas mal progressé, mais les téléportations instantanées grâces à l'architecture tellurique du lieu me dépassent encore. Et j'ai l'impression que c'est la base de la technologie, chez eux.
Les espaces dilatés, comme ceux du vaisseau de Xardass...
Et l'Uru ? Pas sûr d'être au courant de toutes ses possibilités. Pourtant, si on pouvait en produire en quantité énorme, intégré dans la coque...

Et même des choses qui nous paraissent banales... Est-ce que l'on est sûr de connaître tous les points forts des vaisseaux Drass, Seclantis, Sélucéens, et autres ? Ceux que l'on pourrait copier ?

On peut faire bien mieux que ce que je t'ai présenté, et que ce que tu as déjà fait. Mais il ne va pas falloir se précipiter.

On a tout le temps du monde, joli Berger. Tu veux bien essayer quelques enchantements joints ? On a toujours pas fait ça, et si on doit travailler ensemble sur un projet, il le faut.

Comme tu le sais, nos magies sont très différentes. Personnellement, j'envoie du pouvoir dans des mots qui... comment le dire... qui sont "vus", et donc "lus" par la réalité. Des cheat codes qui la modifient ou lui permettent de générer un effet inhabituel. Et puis il y a l'uru.

Toi... tu apportes la vie, tu invoques l'essence des choses. Je crois que, clairement, tu es la base, et je ne peux faire que le squelette. Mais ce peut être un beau squelette. Et si pour commencer, on partait sur un corps simple ?

A ton service ! On commence lorsque tu le désires. Si tu veux, on peut même se prendre un moment sur Askad-Ys, Voltar, Rin, toi et moi. Pour enchanter, ce sera plus facile. En plus tu n'es jamais venu, Voltar, et toi non plus, Rin, je crois ?

J'aimerais vraiment que vous découvriez l'endroit et que vous me donniez votre impression.

Il y a des chambres pour y loger, des salles d'eau, de quoi se restaurer. C'est le paradis, vous verrez...

C'est ma colocation avec une race inconnue.

Ouais. Je suis un squatter, mais j'assume...

Allons y demain. J'ai envie de danser après le repas, et il faudra que je prenne quelques affaires.

Très bien. Moi aussi, j'ai faim et je suis toujours partant pour une petite fête.
Et... Dis, je ne savais pas que tu aimais danser ?

J'étais une adolescente quand tout ça a commencé, Jorgen. D'ailleurs, quand j'y pense, tout a commencé par une danse, dans le sable. C'est comme ça que j'ai rencontré Thomas, et que j'ai trouvé de quoi manger et me loger chez Caïn dans ma période fugueuse. Finis ton assiette et rejoins nous !

Jörgen affiche un sourire jusqu'aux oreilles.

Ça me fait du bien de te voir si joyeuse... J'arrive ! Bon, mon petit cadeau lui a plu, finalement ! Elle a l'air plus détendue que jamais. Ça doit lui faire du bien de savoir qu'elle n'est pas seule à penser au futur... Soupir. Je suis content... J'aime ça...


Dernière édition par Nicolas le Ven 11 Avr - 23:36, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 14 Avr - 0:07

Quelques heures plus tard, sur Askad-Ys.

... Donc c'est pour ça que je pense que commencer par un prototype de tatouage serait l'idéal. Je travaillerai au niveau micro, et j'enchanterai avec une encre de ta confection, une sorte de nouvelle maison pour un esprit. D'où ma question : on tatoue quoi sur qui ?

Le totem d'Aliénor est fort présent, aujourd'hui. Peut-être l'effet d'Askad-Ys. Ou serait-ce un reflet de son impatience, de sa curiosité ?

En fait, je ne sais pas trop. Tu sais, mon tatouage... Dit Jörgen en baissant un peu sa chemise, révélant un Phoenix stylisé. Je ne l'ai jamais "tatoué" ! Il est apparu comme ça, quand j'ai décidé de lui proposer mon corps comme refuge.
Je ne sais pas vraiment comment on fait... Mais on peut y travailler !

Moi, je propose de commencer petit. Un petit esprit. Et il faut trouver un être vivant volontaire. Il y a bien Pyarak, mon chien. Il monte la garde ici. Et c'est un ancien esprit animal, invoqué définitivement. Un peu comme la Succube. Mais ça reste un simple chien. Parfait, mais classique. Par contre, il est adorable ! Je peux lui demander, mais je ne sais pas s'il sera d'accord... S'il accepte, je sais ce qu'il aimerait ! Il voudrait parler la langue des humains.

Ou toi, si tu veux. Mais c'est risqué. Même l'encre, je ne suis pas certain de comment m'y prendre. Ce serait sûrement une préparation à base de mon sang qui serait le plus efficace...

Euh... Rembobine, tu veux. Tu as un tatouage, apparu spontanément ? Je peux regarder ? Jamais tu ne te dis qu'un tatouage, c'est un écrit, qu'on peut peut-être déchiffrer ?

Et sinon, je préfèrerais un truc vivant non-invoqué. Et pour l'encre je peux gérer. Je croyais juste que tu voudrais la faire. Allez, déshabilles-moi tous ces muscles, là. Que je voie ce piaf.

Euhh... Si tu veux. Il enlève entièrement sa chemise. Ce n'est pas un écrit. Je ne crois pas, du moins. C'est sa forme, stylisée. Mais si tu as envie d'essayer de le lire... En effet, des lignes lumineuses parcourent le torse du Berger, dessinant le corps et la tête d'un oiseau de feu, et se propagent sur son dos pour former des ailes. Les marques d'immenses plumes caudales disparaissent sous son jean. Elles doivent se propager sur ses cuisses. Une impression de force, comme si une grande quantité d'énergie vitale y était concentrée, s'en dégage. C'est un Esprit divin de la Vie et de la Mort. On a négocié ensemble. Il m'aide lorsque je lui demande, et je lui sers de refuge dans le monde matériel. Mon premier enchantement. L'équivalent de ton Bourdon. Ces marques sont le symbole de notre attachement.

Bon... Jörgen à l'air un peu gêné de la façon dont il est examiné. J'imagine même pas la scène si j'avais demandé la même chose. Oups. Elle entend peut-être... Ali reconnait immédiatement les techniques et l'enseignement de Sxirxinx lorsqu'une pseudo-défense mentale se lève. Encore bien trop faible, mais l'idée est là. ... Pour l'encre, je veux bien y travailler, vraiment. Pour l'être vivant, il faudra aller le chercher ailleurs. Il n'y a pas de vie animale classique, ici. Et j'insiste pour avoir l'accord du sujet.

Ah, au fait... Ton piaf à toi semble bien actif aussi...


Dernière édition par Xavier le Lun 14 Avr - 21:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Mar 15 Avr - 21:24

Après leurs analyses...

Et si on enchantait un récipient et qu'on le greffait ? Genre des yeux bioniques ET magiques. On enchante les yeux, on les cède à un militaire blessé. Et on a notre test.

Oui, c'est intéressant... Mais compliqué, pour un premier essai. Il y a interaction entre ta magie, la mienne, la technologie, et la biologie. Plus le fait que pour un premier test, utiliser un humain...J'aime pas trop. Comme le côté prothèse bionique. Si tu connais un homme dans cette situation, amène-moi à lui, et je le soignerai au plus vite. Je prendrai le temps.
Je pense qu'on peut y arriver, à terme. Je vois bien cette idée pour dans quelques semaines...

Mais que dirais-tu d'un truc plus simple, pour commencer ? Un truc de base, utile pour un vaisseau spatial. Pour alimenter ceux qui sont encore en train de bosser sur nos prototypes ?

Une simple plaque de revêtement de coque. On essaie de la rendre la plus résistante possible. Le meilleur alliage de base, et ta magie ainsi que la mienne pour le renforcer. Et on teste ça en labo par rapport au même alliage sans enchantement. Pour voir le résultat.
Et on pourra faire des comparaisons, selon les types d'attaques, avec d'autres enchantements, d'autres matériaux. Avec de l'Uru ?

On se fera une idée, des échelles, des données, un barème... Ce sera utile pour la suite, pour les analyses. Et on commencera à apprendre à bosser ensemble... Sur un truc tranquille.

On laisse Rin et Voltar visiter, et on discute de ça à l'atrium ?

Euh, okay, je te suis. Et oui, on va devoir en passer par l'Uru. Pour toute la coque, ce serait hyper couteux. Surtout que je vois bien plusieurs strates d'urus différents. On devrait commencer par un chasseur. Même principe, moins d'ampleur. Si c'est concluant on passe à ton vaisseau. C'est pour ça que je pensais à une prothèse. Les yeux c'était juste pour te faire passer à une autre partie du corps.

Mais bon, j'imagine qu'un petit vaisseau ferait l'affaire.

Tu vas trop vite. Et moi, pas assez. Mais j'ai raison sur ce coup là. On ne va pas construire une maison sans avoir essayé de planter un clou. Pas besoin de chasseur. Un simple morceau de revêtement suffira, pour l'instant. C'est notre première journée, non ?

Viens. Jörgen l'amène devant l'entrée d'un bâtiment, puis pose la main sur son épaule. Atrium.


Et tout deux sont téléportés dans la salle qui sert de lieu de méditation, mais aussi de lieu de résidence à Jörgen. Un peu plus loin, une table garnie de fruits, d'un pichet de vin. Un peu d'herbe, du tabac, un gros bouquin, des disques de stockage. De l'autre côté, des draps, une couverture. Des coussins... Pas loin de là, affalé sur un vieux tapis dagorian, un gros labrador lève à peine les yeux à leur arrivée. Piarak tourne la tête, puis la repose sur ses pattes, et retourne à ses rêves de chien après un bref aboiement de bienvenue.

Qu'est ce que tu peux faire pour renforcer la matière ? Moi, je peux y lier un esprit. Animal. Seigneur Tortue, par exemple. Ou un élémentaire. Un seigneur du Diamant. Jörgen sort de son disque un morceau de coque d'un NG. Un de ceux récupéré pour les tests.
Toi, tu peux y graver des runes, je crois. On essaye ? On va essayer différente combinaisons. On verra après pour ce qui est de la matière de base.

Eh bien il nous faut du fer. Et de la matière ou de l'énergie élémentaire. Moi, je ne fais que de l'uru-tempête. J'ai un peu d'uru-ombre que j'ai fait avec Eziod. Mais avec toi, on peut taper dans l'exotisme et la variété. J'ai avec moi mon atelier à Uru, qui utilise mes poches comme stabilisateur temporel pour stabiliser le métal. Et les matières premières sont en poches aussi.

Mais il nous faut une matière idéale. Hyper solide. Comme... un esprit de diamant. Ou... Un élémentaire de je-ne-sais quoi. On peut faire de l'uru-espace ? Hop, plus de menace, elle passe de l'autre côté de la coque...A moins que je ne puisse faire un enchantement... Ce serait moins temporaire... Je ne sais pas, que proposes-tu ?

Je propose de tester. Un esprit de Diamant, un de l'Espace. J'aime bien l'idée d'une coque qui laisserait passer les agression pour les sortir de l'autre côté. C'est génial, Ali !
Le plomb, ça bloque les ondes, aussi. Un troisième sur la liste. Il faut essayer seigneur Tortue, oui. De l'Uru-Tortue. Rien que le nom est marrant ! Et la liste va s'agrandir. On construit ici, et on testera dans l'espace, face aux armes d'un NG ?

Il faudra simplement que tu m'apprennes à façonner l'Uru.

Il y a un gymnase, ou un truc qui y ressemble, en bas. On en fait notre atelier, c'est décidé ?
Et on commence tout ça. J'ai pas mal de matériel dans mes disques aussi. Ensemble, je pense qu'on a tout ce qu'il nous faut ! dit-il en récupérant une dizaine de disques qu'il met dans ses poches.

Sur la route pour s'y rendre, Aliénor, un peu génée, explique :


Je ne sais pas pour l'Uru-tortue. Enfin, si, je sais que non. Pour l'espace, je ne sais pas mais... Pour faire l'uru, il faut essentiellement fabriquer un acier. Il nous faut du fer, mais on réduit la quantité de carbone. On place le mélange dans une stase temporelle, et on y insère l'énergie. Pour l'uru-tempête, je sais faire. Pour l'uru-ombre, Eziod a été un partenaire utile. Et l'ombre, ce n'est pas de l'énergie...

Bref, une fois le mélange pris, je le fige à nouveau dans le temps, on fait notre moule, et on coule le métal.

En fait, il nous faut une grosse forge, des matériaux de base, et pas mal de tests et d'échecs pour mieux comprendre le truc. C'est parti...
On passe commande au Voyager en orbite. Le temps que tout le monde s'installe dans le bâtiment qu'il a choisi, et on aura ça.
Je te promets que les avancées que tu as fait avec Eziod, ce sera du pipi de chat par rapport à ce que l'on va faire ici ! Le Berger est gonflé à bloc, ça se sent.

Non, tu ne comprends pas... J'ai sur moi du métal à ne savoir qu'en faire, et tout mon atelier de forge. Vraiment. J'ai qu'à le sortir de mes poches. Et comme je contrôle le temps qui y passe, je peux stabiliser le métal... en allant travailler dans ma poche ! On a tout ce dont on a besoin ici. Sauf peut être les nains... Eux auraient de bons conseils.

Tsss... Les nains, j'ai. Des centaines d'ingénieurs et de prêtres nains, si tu le désires... Ça, c'est vraiment pas un problème.

Je parle de Eitri et de ses deux frères. Les forgerons de Mjolnir. Tu sais, de vrais experts en uru.

Plus compliqué. Celui qui est mort, je ne pense pas pouvoir le rappeler. Il est au Walhalla. L'autre, s'il a rejoint Asgard, c'est faisable. Je peux essayer dès maintenant. (mais là, il faut une confirmation d'Eric)

On est pas aux pièces pour ça, on va déjà essayer par nous-même.

Et sinon, il y a toujours le dieu de la forge, Volund. Il doit s'y connaître en Uru.

D'après Brokk et Eitri c'est un rigolo, et c'est pas pour rien qu'on leur filait les boulots importants. Je cite.


Oui, bah, on verra bien. Je vais invoquer Völund et Brokk. On verra si Brokk fait encore ce genre de remarques face à lui.
Par contre, j'aurais besoin d'un petit coup de main de ta part. Pour que ça ne dure pas trop longtemps, et que je ne gaspille pas des "perles mystiques"...

... c'est pas vraiment utile pour Brokk, qui vit sur Forge et est à côté d'un octogone. Et pour ton dieu c'est vraiment nécessaire ? Je veux bien, mais c'est un peu overkill, autant tuer des mouches à l'atomique...

Je vous l'ai déjà dit, ma chère : vous êtes le chef de notre grand projet.
Je propose ce que je peux faire, mais vous en disposez à votre guise... Jörgen effectue une petite courbette, avec un petit sourire en coin, il faut bien le dire.

Facile, non ?

Dans ce cas, prend ceci comme un ordre : Allons chercher Sire Brokk !

A vos ordres ! mais... Sire ? il y a eu de la promotion...

Je les ai toujours appelés comme ça.

Quelques minutes plus tard, les voici sur Forge. Aliénor se rend de l'octogone à la demeure du nain, et frappe à la porte, que personne ne ferme jamais : les sécurités sont telles que Brokk doit déjà savoir qu'ils sont là.

Sire Brokk ?

Je suis là, je suis là. Je finis ceci et je suis à vous. Mais entrez, entrez...

Salut, Brokk. J'espère que ça va... Qu'on ne dérange pas trop. Jörgen entre comme s'il était chez lui, et sort de son disque un fût estampillée "Bière triple fermentation haute de l'Abbaye de Bourg-du-Lac. Brassée sur Demeter, la tradition depuis 2034", qu'il pose au sol.
On vient te demander un petit service. Donc, je me suis dis qu'un petit cadeau ne serait pas de trop. C'est ce qu'il se fait de mieux à l'heure actuelle dans les mondes humains...

Jorgen, premier entré, est le premier surpris : La maison du nain a drastiquement changé. On dirait un musée des sciences, excepté qu'il sent partout des traces infimes de magie. Un creuset ici, des machines à vapeur à l'utilité douteuse, des alambics, des générateurs faits maison, côte à côte avec un générateur de nanobots cédé par Aliénor. Il semble que, dans son deuil, le nain se soit mis à étudier la science humaine... Dans l'ordre chronologique. Et bien entendu, en ajoutant sa touche personnelle à chaque re-découverte...

Je finis juste mon alcool d'oranges bleues. Elles sont fameuses, sur Forge. Mais vous saviez certainement cela ! Je vous l'échange volontiers contre une belle pinte d'hydromel ! Hahahar !

Ça me va... En fait, on venu pour profiter de cours du soir. Sur L'Uru, en particulier. Tu penses pouvoir nous arranger ça ?


Dernière édition par Xavier le Sam 26 Avr - 21:22, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: li   Dim 27 Avr - 0:41

L'uru, hein ? Je ne sais pas. Seul, je n'en ai plus jamais fait. Je travaillais mieux avec mon frère. Mais je m'ennuie... Que se passe-t-il ? Dîtes moi que ce n'est pas ENCORE un marteau !

 Promis, ce n'est pas pour un marteau ! Sourire.
En fait Ali et moi, on aimerait bien faire de l'Uru. Et peut-être y inclure certaines choses en plus... Certaines combinaisons.
Mais vu que je n'y connais rien, et qu'Ali n'a que les bases... Et que tout ça paraît bien compliqué !

En fait, il nous faudrait un véritable expert. Un maître en la matière pour nous épauler...

Et un ami sur qui l'on puisse compter.

Bah. Ce sera toujours mieux que de rester seul ici. La population me laisse tranquille, certes. Mais trop de tranquillité, j'appelle ça de l'ennui. Je veux bien vous aider, mais sachez ceci : je suis intransigeant, je suis dur, et celui qui n'écoute pas mes conseils ne mérite pas mon respect.

Et aussi... Nous ne ferons pas d'essais. Chaque once d'uru se doit d'être parfaite.

Ainsi soit-il.


Dernière édition par Xavier le Lun 28 Avr - 23:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Ven 2 Mai - 14:44

Ainsi commença une longue série d'essais, tous concluants, grâce à la technique de Brokk, ses conseils avisés, et beaucoup de hurlements et d'insultes dont le récit peut se passer.

Les participants commencèrent par utiliser leurs propres ressources. sur un commun accord, la première création fût une arme de poing, sorte de pistolet primitif fait d'uru-tonnerre.

Puis Brokk se moqua des créations d'uru-ombre réalisées préalablement par Eziod et Aliénor. Ainsi, Jorgen invoqua successivement plusieurs esprits après que le métal ait été préparé et figé dans une poche dimensionnelle.

L'Uru-Ombre serait parfait pour plusieurs choses ; il permettrait de camoufler et protéger une coque. Ils avaient leur couche externe.

Ensuite, les discussions reprirent afin que tous se mettent d'accord sur la marche à suivre pour leurs créations ultérieures.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Sam 3 Mai - 23:25

Non, Ali... J'en ai marre. On peut en discuter, mais sur les plages d'Oniros. En maillot de bain. Ou dans un chalet dans les montagnes de Demeter. Avec un verre de vin chaud.
Mais plus de forges pour moi, avant un bout de temps !

Sérieusement, j'ai passé trois semaines de travail pour 30 Kgs d'Uru-Espace ? En sachant qu'il en faudrait des tonnes pour l'utiliser en tant que revêtement de coque ? Sur le même temps, j'aurais pu faire des dizaines de tonnes d'Uru-Feu... Je sais bien qu'il ne nous en faut moins que ça pour gérer la température interne du vaisseau, mais c'est à titre de comparaison ! Fait chier...

Écoute, on se pose quelques jours en vacances, ce qui ne nous empêchera pas de parler, et de tester quelques petits trucs.
En plus ce sera le laps de temps pour que mon équipe finalise le prototype Beta. La fusion des deux prototypes dont je t'ai parlé.

On le testera, on examinera ses performances, on amènera nos nouveaux matériaux aux équipes des laboratoires, et on aura la joie de leur dire que l'on reprend à zéro ! Enfin, presque...

Ah, Berger de peu de foi... Tu vois ces deux plaques d'Uru-espace ? Coûteux en moyens, énergie et temps ? C'était tellement dur que tu te décourages en pensant qu'on doit en foutre partout. Eh bien c'est là que tu te trompes. Bien sur j'en voudrais plus, mais vraiment, avec seulement ces deux plaques, je peux faire des merveilles. Bien sur elles ne couvriront pas toute la coque. Elles seront MOBILES !

On veut déformer l'espace ? On en positionne une à l'avant, et l'autre à l'arrière. On veut réfracter un tir ? On les dispose selon l'angle voulu. Et ainsi de suite.

Va, Berger, va sur ta plage, je te rejoindrai après avoir donné mes instructions de fabrication aux robots. On va le faire ton Uru-feu. Mais il nous faut de l'automatisation. On coulera tout ça dans les moules, et toutes les opérations qui ne requièrent aucune magie pourront être effectuées automatiquement.

Pour le reste, si tu veux vraiment qu'on se décharge, on fera appel à tes invocations. La machine à Uru est prête, on peut passer à l'étape suivante.

Pendant qu'on discutait, je me suis dit qu'une interface psychique reliée à l'intellect central du vaisseau serait un atout de poids pour que les besoins immédiats du pilote soient transités directement aux esprits. Tu peux invoquer un... esprit de l'esprit ? Tu sais, genre, un esprit du collectif psychique humain, ou un... Je ne sais pas, moi... un truc qui pourrait faire le lien entre les domaines psychique et mystique ?

Oh c'est bon, arrête de me regarder comme ça, je mets mon maillot... C'est quoi ton problème avec les environnements ?

Non, tu n'as pas bien compris ce que je voulais dire. Je voulais simplement dire "ça va prendre du temps, autant se poser dans un lieu agréable pour continuer à réfléchir ensemble". On peut certes automatiser la production d'Uru, d'ailleurs, je pense être maintenant capable d'en produire par moi-même. Mais il faudra quand même notre intervention directe. Pour l'Uru-Feu, ne t'inquiète pas. Les doigts dans le nez...

En fait, le vrai problème c'est qu'il est hors de question de se fabriquer une boîte à savon spatiale avec des trucs qui bougent parce qu'on n'a pas voulu chercher la perfection ! J'aurais trop honte. De l'Uru-Espace, je vais t'en fabriquer des tonnes... Promis.

Ce que je veux dire, c'est qu'il est temps de faire des tests. De rectifier après avoir vu ce que ça donne. De montrer ce que l'on a produit à notre équipe. De voir ce que eux ont fait. De penser à d'autres trucs, l'esprit détendu. D'où la plage. Notre vrai chef-d’œuvre, il naîtra dans des années. Pas demain. Tu es la responsable du projet, mais je t’interdis de le bâcler, c'est bien compris, Ali ? On a un accord ?

Pour l'interface psychique, par contre, c'est sans moi. J'y ai déjà pensé, et tout ce qui viendrait de moi serait bancal. C'est pas mon domaine. Pour ça il faudra chercher dans l'Octoèdre. Ou dans tes connaissances.
La seule invocation puissante en terme psychique que j'ai développé, c'est une invocation de Vox. Et je ne veux pas de ça dans un enchantement.
C'est sans appel.
Ou il faudra chercher une conscience centrale. Mais on part dans le domaine de mes invocation divines. Je te propose de voir ça plus tard. On a le temps, vraiment.


Dernière édition par Nicolas le Dim 4 Mai - 21:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 12 Mai - 22:38

Bon, ma belle, on arrête ça. Si je te parlais de plage, de maillot de bain, de temps qui nous reste, d'autres personnes qui bossent, et d'un projet qui avance même sans nous, ce n'est pas pour rien...

Je pense qu'il est temps de penser un peu à nous. De penser à ce que l'on veut pour nous, tout les deux. Les autres, on va s'en occuper, bien sûr...
Mais je crois que l'on mérite ça.
Se baigner. Que je te serve une Margarita. Jörgen dépose un cocktail à côté d'Ali. Et que tu me demandes ce que tu veux. Moi, j'ai déjà une idée de ce que j'aimerai... Pour lui-même, mais certainement perceptible par Ali : une arme en Uru-Glace. Une épée, ou un bâton. Ça m'éviterait d'invoquer à chaque fois que j'ai besoin d'une arme de poing, et avec les idées et la capacités de la Sorcière, ce serait bien plus que ce que je peux imaginer par moi-même... Mais toi d'abord. Et lâche ces écouteurs, écoute plutôt le bruit des vagues, merde. On est en vacances !



Deux secondes, deux secondes... En plus c'est pas de la musique c'est une liste d'idées que j'ai eues. Comme te faire un objet qui t'aiderait à canaliser tes énergies. LE Bourdon fait ça pour moi, c'est utile d'avoir comme... Comme un ampli psy, mais pour la magie. Par exemple. Techniquement, ce n'est qu'un enchantement, je peux le mettre sur n'importe quoi. Mais c'est long, je préfèrerais le mettre sur quelque chose d'approprié.



Oh, bah, j'ai déjà une idée. Un truc de base, mais pratique.
Mais j'ai dis "toi d'abord". Prem's.

Euh... J'avais surtout des idées pour toi. Pour moi, j'ai bien entendu toujours des choses à te demander.. .Mais à fabriquer ? Je ne sais pas. Si j'ai un corps artificiel, un fantôme et un cerveau artificiel sans personnalité, tu crois qu'on pourrait le mettre dedans ?

Ah, si ! Je le tiens ! J'ai bossé sur un enchantement qui attacherait une de tes invocations à un endroit donné. Tu peux invoquer de gros trucs qui du coup, ne dûreront pas longtemps, j'ai bon ? Eh bien si mon truc marche, on pourrait mettre des esprits végétaux pour garder un jardin ou une plantation. Des dragons pour garder des trésors, tout ça. Dans des situations qui leur plairaient, bien sur...

Sinon on peut bosser sur des armes. Je te fais voir mes prototypes, je te dis pourquoi ils ne marchent pas, tu vois comment la magie pourrait circonvenir le problème, on essaie...

Par exemple, toi et moi on sait que l'énergie est partout. Sous ses trois formes primaires, l'esprit, l'âme et le corps en nous, et leurs dérivés dans et à travers la matière. Mais on n'a pas de... transformateurs. On sait puiser dans l'une mais pas l'utiliser pour l'autre. J'aimerais vraiment alimenter des appareils avec de la mana.

Alors...
Une âme fixée à un cerveau artificiel, oui. Je pense que je peux y arriver.

Attacher une de mes invocation à un endroit donné, ça je sais faire assez facilement. Même sans enchanter, même les invocations les plus puissantes, elles peuvent rester une journée. Pour les plus faibles, des dizaines d'années... En enchantant, eh bien, ça devient quasi-permanent. Comme pour le conseil de notre futur vaisseau.

Mais pour les transferts entre physique, psychique et mystique... En fait je ne connais qu'une seule chose qui sait faire ça, pour l'instant. Ce sont les machines des octogones et de l'Octoèdre, ainsi que celle des Dieux de Théopolis. J'y travaille... Mais ce n'est pas pas pour tout de suite. En fait, ce n'est pas pour ce siècle, si tu te fies uniquement à moi...
D'un domaine à l'autre uniquement, je peux peut-être trouver quelque chose. Mais je n'ai rien pour l'instant.

Bah écoute, y'a plein de tes pouvoirs que j'utiliserais volontiers pour créer des matériaux. Mais là comme ça, je crois pas avoir connaissance d'un truc que tu peux faire et que je pourrais vouloir... Sans vouloir paraître hautaine... Tu fais des trucs nouveaux ? Ou tu as des idées ?

T'inquiète pas... Tu es un génie qui manque de diplomatie. Je suis habitué maintenant. Si je devais retourner mon nez à chaque fois, je ne serais pas sorti de l'auberge...
Tiens, ça, c'est nouveau, et j'en ai un pour toi.

Jörgen montre son index, où se trouve une bague en forme d'araignée stylisée.

Je peux te toucher le poignet ? Sans attendre de réponse, il le fait. Puis il sort une vieille photo du groupe des Sources, et touche le visage de cette Ali figée dans le papier depuis maintenant cinquante ans.

Voilà... Regarde avec tes sens mystiques. Concentre-toi, c'est assez discret. En effet, un filament tellurique à peine perceptible lie maintenant le poignet de la Sorcière à sa représentation picturale.

Ça peut servir à tracer quelqu'un. Ou même à enchevêtrer de fils un endroit pour servir de signal d'alarme, ou plein d'autres utilisations. L'Araignée tisse pour toi.
Tu aimes ?

Ah ça, oui ! Même la forme, elle irait carrément bien avec...

Désolée, je me suis crue avec une fille un instant. Mais oui, c'est pile le genre de choses dont j'aurais l'utilité. Je pourrais même tracer des sorts sans que ça se sache.... Merci.

En retour, je pourrais te faire quoi... Un genre d'ampli psy pour mages ? T'as déjà ça, je parie ?

Non, du tout.
J'ai des formes de stockage d'énergie magique, je sais accumuler la puissance des êtres qui m'aident par rituels... Mais amplifier... Je ne vois même pas comment c'est possible !

C'est une série d'enchantements circulaires qui fonctionnent comme... disons, comme une loupe. On fait passer l'énergie mystique au travers, et ça la canalise, comme une loupe ferait avec de la lumière. Il faut juste s'entraîner à faire circuler l'énergie avant de lui donner forme.

Bon évidemment ça n'est pas du tout une loupe, mais l'idée est là. Ce serait plutôt comme un cyclotron.

Ça m’intéresse à fond ! Enfin, si je peux me balader avec ça. Parce que d'après ce que je sais de la structure des cyclotrons, c'est assez massif...

Pas si tu les graves de façon microscopique. T'as pas idée du nombre de micro-enchantements qu'on peut enchasser sur... le manche d'une épée, par exemple ? Je t'ai vu faire ta tête d'intéressé quand on a parlé des différents Urus. La glace en particulier, je me trompe ?

Non, tu as raison pour l'Uru-glace. Par contre, si c'est un amplificateur magique, il me faut quelque chose de moins agressif qu'une épée, comme réceptacle. Je ne peux pas me permettre de sortir une lame n'importe quand. Un bâton ?
De toute façon, je me bats mieux au bâton qu'à l'épée...

D'accord. Des spécifications ? Tu comptes y apporter ton quelque chose, assurément. Alors autant recueillir tes idées avant de procéder à l'assemblage...

Oui. on a le substrat. De l'Uru-Glace. On a un enchantement venant de toi, une amplification. Il y manque un esprit.
Vu que ça amplifie, eh bien... Je pense qu'un esprit du Voile serait approprié. Ça amplifierait l'amplification. Ou au contraire, en ferait un simple bâton. Un simple bâton, d'une substance étrange, mais inoffensif en apparence. Qu'en penses-tu ?

Que l'on peut facilement insérer l'uru dans du bois. Qu'on peut aussi y mettre quelques outils de base qui composent mon Bourdon.

Qu'on pourrait peut-être améliorer mon Bourdon. Qu'on devrait faire venir Rin ici, histoire de parler de l'Intelligence Artificielle qu'elle pourrait créer pour le vaisseau, et que je pourrais coder en langue universelle, pour qu'il préside le "conseil d'esprits". Et boire d'autres margaritas, elles sont excellentes. Ce sont des citrons Amariens, dedans ?

Euhhh... Non ? Ce sont des citrons "normaux". Cultivés sur Demeter, en pleine terre. Mais c'est vrai que la margarita est sympa ! Dit-il en remplissant de nouveau leurs deux verres.
Bon... Pour le bois, on s'est mal compris. Quand je parle de bâton, je parle de la forme. Je me suis toujours entraîné avec un bâton d'acier renforcé au titane. Ça cassait au premier coup, sinon... Mais pour les outils de base incorporés, ça m'intéresse.

Sinon, Rin est la bienvenue, évidemment. Son travail sur une IA aussi. En langue universelle? Encore mieux...
Mais je n'aime pas trop l'idée qu'une IA "préside", ton bourdon non plus, et un esprit unique non plus. Qu'un nouveau venu puisse être membre honoraire du conseil, bien sûr. S'il a une conscience, pourquoi pas, ça me va...
C'est justement le but d'un conseil. Qu'il n'y ait pas de chef unique. Trop risqué, trop fragile, une cible trop facile, trop de dépendance... C'est comme pour Phoenix. J'ai pensé à un moment à l'intégrer au conseil, mais uniquement en invité.

Tu me prends trop littéralement. De toutes façons, l'optimum, c'est une semi-indépendance du vaisseau, mais qu'il soit tout de même notre allié. Je me dis juste qu'une interface de ce type pourrait gérer tous les requis informatiques, effectuer des prévisions, et transmettre aux esprits nos volontés, même si tu n'es pas là. Penses-y plutôt comme une interface, un messager, qu'un président. Bien sur, il doit être au même niveau qu'eux. Mais il doit surtout leur apporter des infos plus concrètes. Les esprits ne pensent pas comme nous. Il leur faut quelqu'un pour leur rappeler nos besoins et nos priorités.

Vu comme ça, je suis complétement d'accord. juste un petit problème : Il faudra voir l'IA comme un "plus", pas comme un outil indispensable. Je te rappelle que l'on envisageait de pouvoir utiliser le vaisseau dans un environnement non-technologique, et que cette particularité était même un atout principal, couplé à certaines armes.
L'IA est technologique, j'en ai peur...

C'est à tester, j'avoue que c'est très théorique. Mais en principe, selon ce dont on discute souvent avec Rin (qui m'éclipse en termes de programmation), elle procède ces derniers temps par cerveaux positroniques pico-codés. Leurs connexions changent pour emmagasiner des souvenirs comme un cerveau organique le ferait. Le fait que chaque codage sera un enchantement, fait qu'il sera en fait... un enchantement, pas un programme.

Il pourrait se connecter à de la technologie classique, mais point. Il n'en aurait pas besoin pour fonctionner. Il faudra, avant de le mettre dans le vaisseau, le mettre en situation, sous l'influence de ta fille, par exemple. Mais on peut aussi faire ça nous-même.

Non, le problème de ce vaisseau, c'est  plutôt que le Voile empêche la magie. Voilà ce qui m'inquiète. Il y aura des systèmes classiques si l'enchantement n'est pas probant.

On en a déjà parlé. Ce sera un vaisseau hybride. Sans aucune magie, avec les avancées que l'on a fait depuis, il sera au moins aussi performant qu'un NG. Beaucoup plus, j'espère. C'est déjà pas mal.
Et l'Esprit du Voile gérera un environnement adéquat pour les systèmes mystiques. Au mieux, un environnement adéquat pour les systèmes mystiques et technologiques.
Après, oui, l'Esprit du Voile peut toujours se faire avoir. Mais avec la coque et ses petit copains qui le protégeront, j'ai confiance.

De plus, on a rarement rencontré des endroits ou la magie de haute volée ne fonctionnait pas. C'était beaucoup plus souvent l'inverse.

Excuse moi, veux-tu. J'oublie toujours les esprits. Ça me semble si... Sidérant. Je cherche les failles, mais la seule que je trouve jusque là c'est : comment tu les pousse à coopérer ?

Euhhhh... Comment expliquer ça...

Un invocateur comme Nuada ou comme ceux qui existent chez les Zaarites te parleraient sûrement de Vrais Noms, de chaînes magiques, et de différentiels entre les Cercles spirituels et la force mystique de l'invocateur.

J'utilise ça aussi de temps en temps, bien sûr, mais le principal ce n'est pas ça. Demande-toi plutôt :
Comment Evira et toi vous faites pour pousser les Sources à coopérer ?
Je crois que j'utilise le même genre de méthode. Un mélange de confiance, de respect, d'autorité, d’amitié et d'amour.

C'est pour ça que le capitaine du vaisseau sera un point clé. Je t'en avais déjà parlé...

Oui. Il faudra trouver quelqu'un d'intéressé et d'intéressant.

Mainenant, tu te souviens de cette source parallèle ? Maxime Santos ? J'ai pas mal de descriptifs de ses vaisseaux organiques.

C'est un ajout pour d'ultérieures générations, mais il faut y penser. Un autre ajout, qui, lui, sera pour cette version-ci, sera les voiles mystiques égériannes. Pour ça, on aura besoin d'un peu d'espionnage industriel...

Des voiles égériannes ? En plus ? Euhh... C'est vrai que c'est tentant. Mais c'est le dernier gros truc en plus que l'on essaye d'ajouter, hein ? Tu sais, le mieux est l'ennemi du bien. Ça commence a être le foutoir ce projet de vaisseau...

Et puis, espionner des alliés, je ne sais pas trop. En tout cas, pas moi. je serais le pire espion que l'on puisse imaginer.

Par contre, j'avais pensé à un cadeau pour Kiaji. On pourrait lui faire un Mecha, à partir de quelques une des idées que l'on a développé ? Ca ferait un chouette chasseur personnalisé, et surtout un bon test à petite échelle de ce que l'on veut faire.

Et t'imagine sa tête si on lui offre ça ? il deviendrait complétement fou !


Dernière édition par Nicolas le Lun 19 Mai - 22:40, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 19 Mai - 22:49

Kiai-Ji en capitaine. Aussi brillant que fou. S'il passe le cap du chasseur ça peut le faire.

Et oui, des voiles égériannes, rien de tel quand on est un petit chasseur qui doit prendre de la vitesse soudainement. Par exemple. Et puis on devait les tester de toutes façons. Sur notre chasseur préliminaire, on teste tout ce qui devra aller sur le plus grand vaisseau ? Avec un conseil différent et tout, ou ce sera dur pour toi ?

Houla... tu interprètes ce que je dis ! Je n'ai jamais parlé des voiles égériannes pour le Mecha, ni même de Ji comme capitaine du vaisseau mystique ! Même si... pourquoi pas, après tout ?

Pour notre robot géant-chasseur, j'imagine que l'on n'a pas besoin de TOUT ce que l'on mettra dans le vaisseau-mère. Mais ça nous permettra de tester le principal. La coque, les propulsions, les systèmes de survie, l'armement de base, et bien sûr un Conseil d'Esprits. Moins puissant que pour notre vrai projet, bien sûr, mais ça reste le chasseur dédié d'une Source. Autant faire un truc costaud quand même.

On a du pain sur la planche. Entre le bâton que tu m'as promis et les tonnes d'Uru-Espace que je vais devoir produire pour le Mecha de Kiaji, on a de quoi s'occuper.

Mais pas aujourd'hui. Journée plage, surf, baignade et margaritas d'abord !

...

Mais on en a déjà, des méchas...

Jörgen, déjà loin d'Ali après avoir pris son élan pour effectuer un plongeon de plusieurs dizaines de mètres dans la mer, a vraiment une excellente ouïe puisqu'il répond en hurlant :

Pas des comme ça !

Après une pause, les sources reviennent avec un partenaire auquel ils vont confier une partie des projets. Aliénor ramène Rinifédès, et Jörgen décide d'inviter un vieil ami qu'il n'a pas vu depuis très longtemps...
Le seul invocateur allié digne de ce nom, et qui ne soit pas Dagorian, qu'il connaisse :
Le grand shaman Terrien Ogoué.


C'est un bel endroit, dit-il en parcourant l'étendue du regard. Puis il incline légèrement la tête devant les deux "jeunes" femmes.
Que la paix soit sur toi, Sorcière. Que la paix soit sur toi, Nomade des Étoiles.

Ouh, nomade des étoiles. Appelle-moi Rin, ô Ogoué. Salut Jorgen. Il parait que vous avez avancé ces derniers temps.

Salut à toi, Ogoué.

Ogoué est là pour t'expliquer des choses pendant qu'on boit des margaritas en répondant à tes questions. Ca va être super.

Eh bien j'en ai des tas ! Mais j'imagine qu'on va garder les récits de nos voyages pour une autre fois... Mais avant tout, je tiens à rappeler que si vous cherchez une perle rare, un objet ancien, ou du matériel Ixien, j'ai de bons fournisseurs.

Je t'ai dit, je tiens à ce que tout soit fait maison. Jorgen me rejoindra là-dessus. D'ailleurs, Jorgen, comment procède-t-on ?

Jörgen, les cheveux encore trempés, n'est sorti de sa baignade que depuis quelques minutes.

Oui, le fait-maison, c'est toujours mieux... Comment on procède ? C'est facile : trois mesures de tequila, deux mesures de triple-sec, et une mesure de jus de citron vert pressé. Le tout au shaker, avec de la glace pillé.

...

Hum. Ce n'était pas ce que tu voulais dire par "comment on procède ?", n'est ce pas ? Je le vois dans ton regard, Ali...
Tu parlais du vaisseau, pas des margaritas ?

...

Bah, j'imagine que l'on commence par étudier ensemble les plans des modèles que l'on a déjà fait, ainsi que le résultat de leurs tests.
On réfléchi à la façon dont on va y intégrer les nouveaux trucs dont on a discuté à deux.
On modifie les plans.
On construit à petite échelle, avec le Mecha de Ji.
Et on passe au gros morceau...

Euuuuuuh... Oui... Alors j'ai réfléchi, et j'ai mieux pour le pilote. Et aussi, ça me fait chier de faire un mécha.

Voilà voilà.

Jennifer ferait un pilote hors pair. On fera un modèle mécha. Plus tard. Mais pour le test, y'a pas mieux qu'elle. Réfléchis-y, tu verras.

Oh et je voulais dire "qu'est-ce qu'on fait avec monsieur pagne", là.


C'est toi le chef de projet, je te l'ai déjà dit. OK, on fait un modèle de chasseur plus conventionnel. Même si, tu le sais, un mecha, c'est un chasseur qui peut aussi se débrouiller au sol. Mais plus tard, ça me va. Tu me connais, je suis facile à vivre...

Jenny en pilote d'essai, c'est le top, évidemment. Elle va prendre son pied à tester un modèle comme ça.

Bon. Je valide.

Ah, et Ogoué, c'est... C'est un invocateur qui a beaucoup plus d'expérience que moi. C'est un des Mages humain immortel. En tant que "second préposé au mystique", je ne vois pas mieux. J'aurai préféré Myrddin... ou Merlin, comme tu veux... mais il est sensé être mort.
Ogoué est fiable. Et je suis sûr qu'il ne mettra pas longtemps à apprendre la technique de fabrication de l'Uru. Sans compter l'aide précieuse qu'il pourrait apporter pour tout ce qui touche aux esprits. En plus, depuis le temps, il n'est plus hermétique aux principes technologiques et physique, contrairement à pas mal de ses pairs.


Mmm... Tu expliques ce qu'il faut de mystique dans l'IA à Rin, et je donne des cours de sciences alchimiques à Ogoué. Ca te va ? Et n'y glisse pas ta bite, okay ?

Jörgen prend un air outré, ouvre la bouche sans pouvoir sortir un mot, mais se reprend très vite. En soutenant le regard d'Ali, il réplique :

D'accord. Si tu n'essayes pas de te taper Ogoué... Sinon Rin va la sentir passer.

... Ça va, j'ai été aussi vulgaire que toi ? On est à égalité ?

Bon. Ça ne va pas être facile pour l'IA, vu que je n'y connais rien, mais je vais faire mon possible. Je vais y réfléchir avec elle.

Hum... Vous réalisez que j'entends absolument tout de votre conversation mentale, n'est-ce pas ? Et si monsieur Jorgen cherche un endroit où fourrer sa bite, je serait très heureuse de lui présenter des ami(e)s à moi qui serait raaaavi(e)s de la sentir passer.

Désolé, Rin. Je ne voulais pas t'offenser, et je te présente mes excuses. Je me suis senti... agressé par ce qu'a pensé Ali et, j'ai réagi de manière inappropriée. J'ai répondu au mal par le mal, et ce n'était pas une bonne idée.

On croirait presque qu'il y a une tension sexuelle entre vous. Je me trompe ?

...

Naaaaan. Et tu perces ma télépathie, toi ? Je croyais que j'étais la seule à avoir progressé.
Pense-t-elle en mentant.

On peut, peut-être, revenir au vrai sujet ? Il faut se transmettre certaines connaissances...

Oui, oui...  bah écoute, j'emmène Ogoué, et on va s'éloigner un peu.

Oui. J'emmène Rin, et on va discuter d'IA et d'Esprits.
Ce n'est pas le genre de discussion que j'aurais imaginer avoir un jour, mais bon...


Dernière édition par Xavier le Lun 26 Mai - 20:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 2 Juin - 22:30

Un mois plus tard, Astéroïde test #42, 11867km de l'emplacement de Théopolis.

Jorgen, Ogoué, Rin et Aliénor accueillent Jenny, qui ignore l'objet de sa présence. Jorgen est allé la chercher afin qu'elle teste le prototype de Chasseur-Uru qu'ils ont mis au point, ensemble. Tous leurs espoirs et leurs ambitions de ces derniers mois y sont compactés. Un vaisseau maniable, intelligent, à la fois technologique et magique. Le must de leurs capacités réunies.


Hey, girlfriend. Le blond ne t'a pas spoilée j'espère ?

Je n'ai rien spoilé, promis, à part si Jenny a eu l'impatience de lire mon esprit...
J'ai juste expliqué que nous avions besoin d'un pilote d'essai d'exception, pour tester un chasseur d'exception. J'espère.

Jenny ? Si tu veux bien venir voir le premier né des industries "Jörgali and co". C'est particulier, je te préviens...

Qu'est-ce que vous avez encore inventé, tous les deux ?

un prototype de chasseur technico-mystique. La propulsion est assurée par des esprits de l'Espace, la coque est faite de différents type d'Uru qui assurent une protection différente de celle que nous connaissons, il y a un système qui ressemble à une... à une IA spirituelle on va dire. L'armement est varié, il a de la nouveauté, mais il reste en grande partie relativement classique.
Il y a une interface qui te donnera toutes les informations nécessaires.

Bon, en fait, on veut que tu l'essayes. Normalement, contre combien de nos chasseurs, piloté par des Nameks, tu serais en grosse difficulté ?

On mettra cette force là en place, et... Et on verra ce que vaut notre bêta-test. Si tu veux bien. Mais ça risque d'être chaud...

Eh bien... Laissez-moi une petite heure pour le tester en vol et envoyez-moi de l'opposition. Combien ? Faites-moi la surprise.

Oh. d'accord. Mais bon, les surprises, c'est le domaine, d'Ali... Bon courage.
Et n'hésite pas à demander des infos en cours de test. On reste en communication.


Dernière édition par Xavier le Mar 3 Juin - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Jeu 26 Juin - 13:27

Du poste d'observation, Aliénor ricane alors que Jorgen, la main sur les yeux, regarde à travers ses doigts. Ce sont quatre Voyager et une multitude de drones en tous genre, le tout automatisé, qu'elle lance à l'assaut du petit chasseur.

L'un des Voyager a une fonction "bélier", un autre gère les drones, en retrait, et les deux restants sont des tireurs.

Aliénor voit ça comme un jeu vidéo, où elle jouerait la flotille ennemie. Elle ne compte pas ménager Jennifer, malgré l'apparent handicap. Elle sait, pourtant, que le plus gros malus de Jenny est le fait qu'elle ne connaît pas bien les systèmes. Ce qui sera vite réparé si elle s'entend bien avec le vaisseau : le conseil de bord lui expliqera ses ressources. Elle est télépathe, ça se fera vite. Elle voit l'avenir à court terme, ça lui donnera un tas d'options. Même avec un tas de ferraille, elle pourrait faire des merveilles, alors avec ça...


HAhahaha ! Tiennnns, prends ça, pour commencer léger. double blast, deux vaisseaux ensemble...

Ce qui te fait aller là... Et BAM ! Coup de bélier !

Rha. Elle esquive. Repositionnons-la... avec les drones expansifs. Bélier, fais demi-tour, prépare-toi au signal. Oh, elle vient de capter les tirs de base. Ca va aider pour les  drones, mais pas pour le prochain coup de bélier !

Hahhahaha ! Tir large portée ! Je défonce mes drones mais je m'en branle ! Tu l'avais prévue, celle-là ?

Complêtement indifférente aux pertes et coûts, Ali s'en donne à coeur joie. On dirait un peu un savant fou, plus encore que d'habitude. On ne la voit pas rire autant que d'autres, mais là, ça a de quoi glacer le sang.

Où... Merde, où elle est passée ? Alouette... Gentille alouette... Alouette... JE T'AI REPEREE !
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Mer 6 Aoû - 23:16

Aucune inquiétude chez Jörgen. Perdre du matériel... Qui en a quelque chose à faire ? Et Jenny est immortelle. Non, la main sur les yeux, c'était pour essayer d'invoquer en toute tranquillité. Une tentative de se concentrer malgré les cris d'Ali.

Dragon d'Airain. A toi de jouer. Je ne te donne aucun ordre. Normalement, une femme t'en donnera à ma place. C'est une jolie blonde, qui pilote un chasseur, et qui répond au nom de "Jenny". Signale-lui seulement que tu es là, que tu peux l'aider si elle te donne des consignes. A toi de voir ce que tu désires faire. Ou pas. Et dis lui que le Berger lui souhaite de réussir. Le dragon se matérialise dans l'espace proche. Jörgen accuse le coup. Pas de sang, une invocation relativement puissante, une certaine distance. Pas facile. Mais gérable...

Oui. Jörgen, avec l'aide des télépathes, des invocateurs, des ingénieurs de service, et surtout de ses enchantements, a intégré sur ce chasseur un moyen de communiquer avec les Esprits qui pourraient flotter dans l'espace proche, via les commandes du vaisseau. Communiquer uniquement. La confiance, c'est autre chose. Mais vu ce qu'il vient de confier à son pote le dragon d'Airain...

Un nouveau test pour le chasseur et une nouvelle chance de garder le prototype intact.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Lun 11 Aoû - 23:58

Malgré tous les efforts de la Sorcière, le prototype finit sans heurt. L'Uru-espace dévie tout, des nanites aux bombes. Le fuselage est abimé, bien sur, noirci par endroits. Mais il semble que seul un effet de zone massif, puissant et très large, pourrait en avoir raison à la longue. Peut-être. Mais la prescience de Jennifer, ou l'appareil, ou les deux, semblent avoir prévenu approximativement ...tout.

Dans cette histoire, le plus dur est finalement d'empêcher Jenny d'emmener l'appareil pour s'amuser avec.

Plus tard, Après des tests positifs, il semble que l'auto-réparation agisse à merveille. Aliénor reconsidère  l'idée de le laisser à Jennifer. Après tout, il est bon qu'elle s'y habitue. Elle retourne voir Jorgen sur sa planète de squatt privilégiée : Askad-Ys.


Hey champion. J'ai failli attendre. Le vaisseau se porte bien, on peut attaquer la phase deux. Et J'ai repensé à l'idée de laisser le vaisseau à son occupant de temps à autres. Ça peut être bien, en fait. Il faut juste éviter de laisser des témoins. Tu faisais quoi ?

Jörgen referme un livre, et pose son crayon. Il le range sur une étagère où se trouve déjà quelques écrits du même genre.

Je racontais ma vie. Les nôtres, en fait. Pour quand on sera détruits, pour les suivants. On aurait aimé trouver ce genre de choses, à nos débuts. Les expériences de ceux qui nous ont précédé et ne sont plus là... C'est Askad-Ys, c'est à ça que cet endroit sert.

Humm... Sinon, oui, c'est une bonne idée. Laisse le vaisseau à Jenny. Et dis-lui de le partager avec Jin, et tout ceux parmi nous qui savent vraiment utiliser un chasseur. Qu'ils le testent tous. Ils en auront un chacun, très bientôt...

Et on peut passer à la phase deux. J'ai déjà produit un peu d'Uru-Espace par moi-même. C'est stocké ici. Et j'ai retravaillé les plans de l'habitacle du vaisseau-mère, pour qu'il laisse mieux passer les flux mystiques. Que ce soit plus fluide, même à l'intérieur de la structure interne. 2% d'économie sur le passage des énergies magiques. Les fauteuils de la passerelle et les consoles de commandes n'étaient vraiment pas "feng-shui". Ce n'est pas énorme, mais ça pourrait être utile un jour, quand on sera à la dèche.

Je me demande encore comment on va l'appeler, le fleuron de nos forces armées... J'aimerais bien un nom norvégien, comme "Skjerme", "Hyrde", ou "Heks". Mais bon, ce n'est pas le principal. Ça peut attendre...

Ouais. Tu sais, on pourrait l'appeler Gérard que ça ne me toucherait pas vraiment. J'ai lancé la production les pièces qu'on peut fabriquer de manière automatique. Une centaine d'itérations du chasseur, ça m'a l'air bien.

Ça nous laissera de quoi fabriquer leur modèle géant.

Parfait. Cent chasseurs, c'est largement suffisant pour alimenter le vaisseau mère, et les disques des Sources qui en aurait besoin d'un en réserve. J'espère que tu as tenu compte des remarques de notre pilote d'essai ? Hum. Désolé. Évidemment, que tu as tenu compte des remarques de Jenny... Désolé.

Bien. Ce vaisseau sera donc le "Hekshyrde". C'est la fusion du terme "berger" et "sorcière", en norvégien. "H1", en code radio.
Il s’appellera comme ça.

Tu sais, on pourrait aussi chercher un nom prononçable.

Ça se prononce "Ex-A-Ird-A". Il décompose, comme s'il parlait à une enfant. Pourtant, il sait bien qu'Ali est une experte en linguistique et parle le norvégien presque aussi bien que lui. De même que quasiment chaque Source. Si tu veux simplifier, "Hexird". Pour le début, c'est la même racine que "Excalibur", l'Epée de la Sorcière. Ça devrait aller, non ? On a vu plus compliqué, comme nom, pas vrai ? J'y tiens...

Bon... Tiens, prends ce disque. Il y a trois tonnes d'Uru-Espace, et les nouveaux plans du cockpit. Je viendrais bientôt aider à la production du reste.
Mais j'ai encore quelques petites choses à faire. Et il faut que je prie. Ou que je médite, selon le terme que tu préfères...

Merci. Je te laisse en prières, mais quand tu auras fini, je vais avoir besoin de toi. Je n'ai nullement l'envie de me casser les couilles à enchanter tout ce bazar. Pas seule. Je vais te fatiguer. Tu peux invoquer des invocateurs, tu peux convoquer des enchanteurs, j'en suis sure. Et on va faire exactement ça. Tu vas peupler une usine, et les laisser faire le travail. D'accord ?

Je peux en effet invoquer des mystiques. Des Mages, plutôt. En grand nombre.

Pas des invocateurs. Enfin, je pourrais, mais leurs forces serait tellement amoindries par rapport au miennes que leurs invocations seraient elle-même exponentiellement diminuées par rapport à ce que je fais, sans compter la marge de sécurité pour le contrôle ainsi que... que... Hum. En résumé, ils ne serviraient quasiment à rien. Mais j'appellerai les invocateurs que je connais. Ceux qui vivent sur ce royaume.

Je m’occupe de ça. Et des contremaîtres. Je serai sur place demain. Prépare le café.

Ouais. Mais on s'en fout de leur niveau. On veut juste des forgerons nains, et des esprits. J'ai enchanté une usine, et je pense que ça devrait leur permettre de rester longtemps, ou de façon permanente, invoqués. L'usine, une fois qu'elle tourne, n'aura plus besoin de nous. Le plus long sera pour moi, je devrai micro-enchanter pendant un temps fou, heureusement que je dispose de raccourcis. Toutes ces pièces...

Enfin bref. Un sage dragon, ce serait faisable ? un qui parlerait aussi la langue de la création... Ca m'intéresserait pas mal.

Oui, oui... Des forgerons nains, des Dragons, c'est prévu. Qui parlent la langue de la création, ça je ne sais pas. Je ne jamais discuté de ce sujet avec eux !
J'invoquerai le Grand Ver d'Or. Mais j'aurai besoin de ton aide. Si un dragon connait le langage universel, c'est bien lui...
En tout cas je devrais quand même être présent assez souvent. A ma connaissance, je suis le seul capable d'invoquer des Esprits de l'Espace. 'Fin, les Dagorians savent aussi le faire, avec difficulté et vraiment beaucoup de monde. Trop pour un projet secret.

... Ca s'invoque, des dagoriens ?

Tssss... Tu n'écoutes jamais quand je te parle de ce que je sais faire ? J'invoque des races. Et je module par des castes.

Je peux invoquer des humains, adeptes des arts mystiques. Mais ils sont faibles. Les humains ne sont pas des mages. Seuls les Dagorians sont doués dans ce domaine. Et il faut du temps pour que les Dagorians soient "intégrés" dans ce que l'on considère comme des humains. Même lorsque ce sera le cas, je ne pourrais invoquer qu'une moyenne. Une moyenne supérieure, d'accord, mais une moyenne quand même.
C'est le même problème pour les télépathes. C'est pour ça que j'invoque des Vox et pas des humains lorsque j'ai besoin de défenses psychiques.
Je ne sais pas si tu comprends.

Pour te donner un exemple, je peux invoquer un Humain Guerrier générique. Mais je ne sais pas si ce sera un japonais, un nigérian, ou un norvégien. Pas grave... Ils sauront tous se battre. Leurs capacités seront une moyenne des capacités des guerriers humains.
C'est un peu la même chose pour les mages. Mais là, leur origine joue beaucoup plus. La moyenne des mystiques humains, toute planète confondue. Réfléchis...
C'est faible.
Ne t'inquiète pas, je connais des races de mystiques, qui pourront offrir de l'énergie. Mais je devrai être là pour la diriger. Des Dragons pourront me seconder.

Le plus long sera pour moi.

Ça va se chiffrer en mois, en comptant les centaines de chasseurs embarqués dans un seul vaisseau-mère. Avec tous un revêtement en Uru. Tous un esprit de l'Espace et du Temps.

Tu va devoir m'apporter mes paniers-repas. Et du café. Et de l'herbe.

Au moins, tu auras une personne de confiance sur place. C'est déjà pas mal, non ?

...

Ah, j'oubliais... Je vais avoir besoin de Jenny avec moi pendant plusieurs semaines. Elle a repéré les failles, les détails qui clochent. Il faut remédier à ça.
Hors de question que le premier vaisseau technico-mystique humain soit une poubelle volante... Je... Nous voulons que ce soit un fleuron des vaisseaux de cette galaxie.

Quand il entrera en action, on en entendra parler.

Quand ils feront leur apparition, on entendra des légendes. J'aimerais autant qu'on puisse les garder "secrets" pendant un bon moment. C'est le genre de carte maîtresse qu'on aimerait pas se faire voler. Pour le reste, on est d'accord. Fais-moi parvenir ses remarques, et je la ferai venir pour des tests. Quoi que ce soit, ça ne nous empêche pas de lancer la production des matières premières.

Bon, bah. Bonne méditation, du coup. Je te laisse.


Dernière édition par Xavier le Sam 6 Sep - 12:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source


Messages : 2836
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 35
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Dim 24 Aoû - 2:27

édité
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Dim 24 Aoû - 18:46

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 6903
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Sam 6 Sep - 12:04

Quelques années plus tard, le projet n'est plus que sujet à quelques occasionnelles remarques sur l'avancement de produciton. L'époque est calme en évènements, Et Aliénor planche toujours sur un problème qu'elle n'avait que peu évoqué avec le groupe jusqu'à présent. Mais il faut bien avancer.

Elle avait donc, pour l'occasion, ramené cette boîte d'or impossible à ouvrir, lors d'une réunion du club. Voltar, Thomas, Jorgen et Jennifer étaient de la partie, et NaBot aussi.


xxx EN COURS xxx
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Club de recherche   Aujourd'hui à 9:30

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Club de recherche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les chevaux de mon club
» spectacle de mon centre equestre sur la revolution
» les marans
» Pâtée pour oiseaux insectivores
» Recherche d'un club

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay - Saison II-
Sauter vers: