Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Retour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Le Retour   Dim 29 Déc - 16:24

Secteur inconnu, au coeur du Mégabot²...

Se tenant dans un espace aménagé spécialement pour elle au centre du cerveau quantique géant, Aliénor observe la petite boite dorée dans sa main. Elle fait la taille d'un paquet de cigarette, ne présente pas le moindre interstice, ni le moindre défaut, et est insensible à toutes les formes d'énergie qu'elle a essayé d'y appliquer. Cela fait près d'un siècle qu'elle cherche à l'ouvrir et, enfin, elle pense être capable d'y parvenir. Dire qu'il lui aura fallu construire un ouvre-boite de la taille d'une petite lune pour ça !

Elle s'apprête à lancer la procédure lorsque la voix de Myranna se fait entendre sur son réseau d'urgence. Elle avait pourtant spécifié qu'elle ne voulait pas être dérangée.


Sorcière, je suis désolée, mais il vient de se produire quelque chose d'inattendu et j'ai préféré vous en informer tout de suite.

C'est l'octogone que nous avons utilisé pour extraire la Source. Il a disparu. Nos instruments n'ont rien enregistré, si ce n'est que soudainement il n'était plus là. Il n'y a que le Mégabot² qui ait capté quelque chose, un signal extérieur, transitant par un sub-espace profond. Juste après, l'octogone a créé une déformation spatiale et s'est téléporté.

... Pour faire ça, il faut débloquer des sécurités intégrées... Moi-même je n'ai pas réussi. Au moment où on ouvre la boîte ? Non, elle est intacte... Bourdon, trouve moi les fréquences du sub-espace, si tu peux. Je me rends sur l'octoèdre.

Heureusement que j'ai mon propre système...

...Qui s'avère inopérant. Impossible d'établir la liaison avec l'octoèdre. Elle a pourtant accès à tout le reste de son réseau, mais cette balise-ci ne répond pas.
Qu'à cela ne tienne : La flotte qui escorte l'octoèdre en permanence compte plusieurs Voyager eux aussi équipés de balises de transport. Elle arrive sur l'un d'eux en un instant, mais réalise immédiatement que l'appareil et son équipage sont déjà en état d'alerte. Elle se connecte instantanément à ses systèmes, obtenant l'accès à tout : Communications, pilotage, senseurs.

Elle comprend immédiatement pourquoi les procédures d'urgence ont été lancées : L'octoèdre s'est purement et simplement volatilisé il y a seulement quelques minutes !



Au même moment, sur Aurora...

Décidément, professeur Langdon, vous avez le don pour rendre l'étude des symboles passionnante.

Finalement, la journée d'Abigail se finissait plutôt bien. Elle dinaît en compagnie d'un gentleman, plutôt bien de sa personne, et dont la conversation était vraiment intéressante. Une rareté ! Mais au moment où elle se dit qu'elle lui offrirait bien un verre de plus dans ses appartements, voilà qu'elle reçoit un message d'urgence sur son réseau radio-télépathique-plus-que-privé, une nouvelle surprenante : Dans le laboratoire d'étude de xénotechnologie, un des plus secrets de la planète, deux des trois octogones stockés là viennent de disparaître, purement et simplement.

Se doutant de la présence d'un intrus, elle s'y dirige immédiatement. Au pire, s'il est déjà parti, elle usera de psychométrie pour savoir ce qui s'est passé. Quand elle arrive sur place, elle commence par désengager les systèmes de sécurité qui ont scellé l'endroit sitôt l'alerte donnée. Heureusement, personne ne se trouvait là quand l'incident s'est produit.
A l'intérieur, elle constate qu'en effet il manque deux octogones. Il y en a un troisième qui était à l'étude et qui lui n'a pas disparu... Probablement parce que celui-là est presque entièrement démonté pour analyse séparée de ses équipements. En fait, certaines de ses pièces ont même été envoyées dans d'autres centres de recherche.
Les capteurs sur place n'ont rien relevé avant la disparition des deux octogones, et la psychométrie ne lui apprend rien : Personne n'est venu ici et il n'y a aucune trace psychique à lire.



Central Command, en orbite de Terra Beta...

QUOI !?!

Excusez-moi, seigneur Xardass. Je dois prendre cet appel, fait l'amiral Wilson au drass en s'écartant.

Dans son oreillette, le central des communications de la flotte est en train de lui retransmettre un message de la plus haute urgence. La quatrième flotte, en charge d'escorter l'octoèdre, vient de signaler que l'objet de sa surveillance vient de disparaître, comme ça, sans explication. Ils demandent des ordres.

Dîtes-leur d'envoyer tous les relevés disponibles, et de rester sur une position défensive. Que tous les témoins potentiels soient interrogés et qu'on m'envoie la liste des gens qui pensent avoir aperçu quelque chose. Et leur déposition. Aussi, faîtes bouger la flotte excepté du Voyager 626. Qu'il reste au ca où l'objet réapparaîtrait.


Au même moment, sur le Voyager XXI...

Le vieux Voyager qu'utilise jorgen sert également de base mobile à ses bergers. Il vient d'y amener sa nouvelle recrue et a passé les dernières heures à faire plus ample connaissance avec lui. C'est ainsi qu'il a appris qu'il se nommait Ezzar Kad'naru. C'est un ancien soldat, qui a appartenu à l'armée impériale pendant des années, durant lesquelles il a fidèlement servi l'empire de vinia. Mais c'est aussi un déserteur, qui en a eu assez d'avoir à commettre des exactions au nom de son impératrice.
Il a eu une révélation lorsque lui et un soldat humain du nom de Sanders ont dû s'entraider pour survivre sur une planète hostile après que leurs unités se soient mutuellement entretuées. Il a dès lors renoncé à servir pour être son propre maître et a choisi l'exil. (Au passage, jorgen ignorait que des troupes humaines et Jager avaient eu l'occasion de s'affronter. Il n'en avait jamais entendu parler.)

Alors qu'ils discutent tranquillement dans la baie d'observation spatiale du vaisseau et que Ezzar commence à lui donner des détails sur cette affaire, il sent soudain une perturbation dans les flux spirituels galactiques. Il a pris l'habitude de voyager le long de ces lignes qui relient entre eux les sytèmes stellaires, les cartographiant au fur et à mesure. C'est une tâche qu'il a commencé il y a longtemps, et il est loin d'en voir le bout, mais il est probablement l'un des meilleurs connaisseurs qui soient de ce "réseau" tellurique.
L'afflux d'énergie qu'il sent venir n'est pas très important, mais très reconnaissable. De plus, il peut maintenant sentir la Source de sa fille. Le pouvoir de manipuler le Voile que possède Victoria ne cessera jamais de l'étonner, notamment sa capacité à le traverser physiquement pour entrer dans les royaumes spirituels, ce qui lui permet de voyager à l'interieur des flux telluriques, se déplaçant d'un endroit à un autre plus vite qu'aucun vaisseau de sa connaissance. C'est certainement ce qui lui a valu d'être l'Exploratrice d'après les tarots divinatoires. Un instant plus tard, déchirant le Voile, elle se matérialise face aux deux hommes. Le jager est stupéfait.

Vêtue de rouge, comme souvent, Elle a l'air à la fois paniquée et en colère. Jorgen comprend immédiatement que quelque chose ne va pas.


Papa ! Enfin ! Evira m'a forcée à venir pour te prévenir !


Dernière édition par Eric le Mar 31 Déc - 16:37, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2880
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Dim 29 Déc - 23:39

Il sera inutile de faire les présentation pour l'instant. Jörgen connait l'impatience de sa fille, et sait reconnaître l'urgence lorsqu'elle se trouve sous son nez. Ezzar Kad'naru attendra, et c'est d'ailleurs en levant une main vers lui qu'il lui demande de patienter.

Il s'est déjà levé, bien avant l'entrée en scène de Victoria, au premiers signes de son arrivée. Cela fait maintenant plusieurs longs mois qu'il ne l'a pas vue. Pour lui, ça équivaut à un siècle...

Je t'écoute, ma chérie. Je suis là... Que se passe-t-il ? Elle peut sentir l'air inquiet de son père, même si son attitude se veut rassurante et protectrice.

On était sur l'octoèdre, on discutait tranquillement, et tout à coup maman a vu quelque chose. Elle a eu une seconde de communication télépathique avec Evira, qui l'instant d'après me disait : "Nous sommes attaqués. Fuis. Va prévenir ton père. Maintenant". Je n'ai pas pu m'empêcher de lui obéir dans l'instant... J'ai traversé le Voile, je suis partie aussi vite que je pouvais, et j'ai été incapable de m'arrêter ou de regarder en arrière avant d'arriver ici. Fichue indienne.

Il faut y retourner. Maintenant ! dit-elle en agrippant Jorgen par les épaules.

A cet instant, avec un timing parfait, l'éclairage intérieur du Voyager vire au rouge et la sirène d'alerte retentit.

Un regard vers les alarmes...

Non. Ce mot résonne dans le vaisseau comme un coup de tonnerre. Jörgen attrape à son tour sa fille par l'épaule.

Ta mère a dit "Fuis, et va prévenir ton père". Elle n'a pas dit "va le chercher et retournez tous les deux vous jetter dans un piège". Calme-toi, ma chérie... Nous allons agir très rapidement, mais pas sur un coup de sang.

Bon, d'accord, tu as raison. D'abord informer les autres, dit-elle en se ressaisissant.

Capitaine Fox, rapport de situation ! Et l'équipage, au postes de combat !

T'inquiète, je te fais ça tout de suite, Jorgy !

Premier Lieutenant de Louveterie Miranda, rejoignez-nous ici, tout de suite ! Jörgen a organisé les Bergers selon différentes branches. Il y a la Logistique, bien sûr. Mais aussi les Renseignements, le Recrutement, les Agents Fixes, et bien d'autres. La Louveterie, c'est le bras armé et mobile... Et par chance, son commandant est à bord.

Oui, Monsieur ! La voix vient de loin, mais la-dite Miranda arrive en courant.

Nous sommes visiblement la cible d'une attaque sur notre base principale. Et les autres endroits ? Ça pourrait être une diversion. Ne t'inquiète pas trop pour ta mère et Evira. Elles ont de la ressource, et nous arrivons tous à la rescousse.
, poursuit-il en direction de Victoria.

Je ne sais pas, papa... J'ai quand même un sacré mauvais pressentiment !

Au cours de ce bref échange, Jörgen s'est déjà enfoncé profondément une lame dans le creux de sa main. Son sang coule à flot sur le plancher du Voyager XXI.

Protocole de défense ! Protocole de défense ! Protocole de défense ! Trois esprits apparaissent autour du Voyager pour le renforcer. Un Esprit du Voile protègent le vaisseau de toute force mystique entrante. Un Elementaire de Psyrite se déploie sur la coque, et l'aura du Seigneur Tortue empêchera toute force physique de nuire au vaisseau-mère des Bergers.
... Vaisseau qui ne paye pas de mine vu de l'extérieur, certes, mais qui est tout de même secrètement bardé des dernières innovations humaines, et de pas mal d'enchantements "made in Jörgen". Dont ceux lui permettant d'invoquer si facilement des forces si puissantes, qui éclatent d'ailleurs littéralement pour apporter l'énergie nécessaire a un tel déploiement, sur une durée qui se chiffre en mois...


Jörgen accuse malgré tout le coup.

Monsieur ?

Elle a toujours refusé de l'appeler Jorgen, contrairement à beaucoup d'autres bergers. "Guindée" est l'un des adjectifs qui la qualifie le mieux.

Notre base principale est attaquée.
A partir de maintenant, et jusqu’à ce que je revienne, tu prends la charge des Bergers. Préviens nos agents au sein des services secrets et de l'armée humaine que nous coopérons, et coordonne nos hommes au sein des races non-humaines si l'attaque est généralisée à la galaxie.
Ah. Oui. Ezzar Kad'naru est une nouvelle recrue de valeur. Intègre-le.
Merci.

Je suis désolé, Ezzar, je n'ai pas pu tout t'expliquer, j'aurais aimé, mais là c'est une urgence vitale. Hum... Je te présente ma fille, Victoria, au fait.

Mmm... Enchanté. Le jager a l'air un peu déstabilisé, mais son passé de militaire reprend vite le dessus et il attend sagement de pouvoir être utile sans poser de questions, se doutant que ce n'est pas le moment.

Bienvenue, Ezzar. Bonjour, madame, ajoute-t-elle pour Victoria.

Monsieur, il y a un autre problème. Nous venons en effet de recevoir un message relayé par le central de commandement de la flotte, qui dit que l'objet Oc-8 est porté manquant, dit Miranda en utilisant le code militaire pour l'octoèdre. Mais ce n'est pas ce qui a déclenché l'alerte initiale. Nous avons eu un autre problème juste avant de recevoir cette communication : l'octogone du Voyager a disparu. Il s'est brusquement déconnecté de nos systèmes et s'est téléporté, nous ne savons pas où.

Elle porte la main à son oreillette...

Nous recevons un nouveau message, aussi. Quelqu'un du plus haut niveau d'accès de la flotte, nom de code "Gamin", qui dit qu'on nous envoie un autre Voyager puisque notre moyen de téléportation vient de nous faire défaut. Comment diable est-ce que quelqu'un peut déjà être au courant ?

Et merde... Garde ton calme. Pas la peine d'affoler tout le monde. ... Parce que si notre octogone et l'Octoèdre disparaissent en même temps, ce n'est pas une coïncidence, et ça ne doit pas être un cas isolé. D'autres octogones ont dû se téléporter. Or le réseau est surveillé. Gamin a du détecter immédiatement que notre Voyager a été touché.

Soit Aliénor a vraiment foiré une expérience de grande ampleur, soit ça a un rapport avec l'Orikan, ou avec le Grand Méchant Loup. Deux les deux cas, c'est mauvais, et je dois rejoindre les autres avec Victoria. Nous partons dès que notre transport arrive. Je vous fait confiance pour la suite.

Après avoir réuni ses affaires en coup de vent, Jörgen donne quelques instructions au commandant Fox. Il lui explique les modification qu'il vient d'apporter par magie au vaisseau, et qui le rendront pour au moins six mois encore plus performant qu'un NG. Le Berger a également quelques mots pour Miranda. En substance, il lui souhaite bonne chance et lui explique que ce problème concerne les Sources, qu'elle ne doit qu'assurer le fonctionnement normal de l'organisation. Mais qu'il serait bon de prêter une attention particulière à tout événement étrange qui viendrait à apparaître...


Dernière édition par Nicolas le Jeu 2 Jan - 0:42, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 6993
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Mar 31 Déc - 13:50

Okay... okay. Qui a pu faire ça... Une source. Mais qui... Et comment, putain.

Avec les sécurités que l'Orikhan avait, je ne vois qui, à part...

Eureka !

Je sais ! C'est vraiment top d'être prévoyante, quand même. Mais ne nous pressons pas... Il faut choper les autres. Surtout ceux qui sont coincés comme des cons sans octogones. Kiai-Ji en premier. Il est partout, Il saura m'aider. GAMIN !

Maîtresse ?

Lance le protocole de rappel. La plupart de mes doubles vont être requises. Toutes, en fait. On va changer la sauvegarde une fois que ce sera fait. Si l'une d'elles a des réclamations, on les étudiera plus tard. Rendez-vous au point de réunion des sources, Voyager I. Et contacte autant de sources que tu peux.

Techniquement, le Voyager I n'a jamais existé : le premier à avoir vu le jour était le II, créé directement par les Mithridiens comme une copie de... D'une miniature. Bref. Aliénor en a fait construire un modèle spécial, bardé d'augmentations acquises au fil des décennies. Quel meilleur endroit ?  

Tout de suite, maîtresse.

C'est à ce moment qu'arrive l'ordre de l'amiral Wilson pour la flotte, qui se met en mouvement à l'exception du Voyager 626. Peu importe, Aliénor ne met que quelques instants à rejoindre le Voyager I.

De là, elle a accès à tous le réseau de communication terrien, ainsi qu'à une partie de celui de plusieurs nations aliens qu'elle a pu pirater au fil des années. Elle lance un filtrage des données et bientôt ses soupçons se confirment : Partout dans la galaxie, les octogones ont disparu presque simultanément.


Kiaji, ou du moins un de ses nombreux avatars, est le premier à la rejoindre en arrivant par le téléporteur longue-distance du vaisseau.

Yo ! Salut Ali ! Y'a une urgence ? Ton gamin m'avait l'air plutôt pressé.

Yes ! Copain ! Ca fait trop de temps, mec ! Je te fais le résumé, oui ? Alors voilà : Les octogones ont tous disparu donc de deux choses l'une : soit on a un ennemi formidable qui connaît mieux que nous la technologie de l'Orikhan, soit on a un souci : l'Orikhan a repris son matos. Ce qui est cohérent vu qu'il a pris l'Octoèdre avec, ce qui parait plus logique vu que personne, à priori, ne connait son existence. Le souci ? On a plei nde copains qui sont surement exilés à perpète.

Et là forcément tu demandes : mais qu'est ce que j'en ai à foutre ? Eh bien je vais te le dire : j'ai filé à chacun une tablette qui permet de parler par écrit sur de très longue distance. Tu le sais, tu en as une. Alors écris le nom des gens, demandes-leur où ils sont, et moi, je vais sortir mon octogone piégé dans une phase atemporelle dans mes poches, et bam, on part tous vers l'octoèdre. Okay ?

Eh bien ! Tu sais comment lancer une petite fête, toi !!!

Bon, ta tablette, je ne l'ai pas sur moi. Enfin si, mais pas sur ce moi ci. Ça a quand même quelques inconvénients d'être partout à la fois, hein ? Je crois que c'est celui qui est sur l'octoèdre qui l'a... Ah merde !

A ce moment arrivent par le téléporteur l'amiral Wilson, suivie peu de temps après par Abigail Wicca, puis par d'autres versions encore. Leurs esprits fusionnent immédiatement avec l'Aliénor déjà présente, laissant leurs corps en mode "automatique". Il faut une petite minute pour que les informations se partagent, pour que la mémoire se réorganise. Après tout, certaines sont autonomes depuis plusieurs années.

Le suivant est Thomas, qui commence par allumer un joint sitôt monté à bord.


Salut. Pffff.... Qu'est-ce qui se passe ? Vous m'avez l'air bien excités ?

T'inquiète. L'Orikan est revenu, c'est tout. Tu as ta tablette magique ? Tu sais, celle pour écrire aux autres ?

Moui... Comment ça, L'Orikan est de retour ? fait-il en haussant un sourcil.

Le téléporteur fonctionne une nouvelle fois, laissant passer une nouvelle Aliénor complètement frénétique. Elle est vêtue de loques, et a l'air de ne pas s'être lavée depuis des années, mais ce qui frappe avant tout c'est son regard complètement fou.

Il est revenu ! Le Huit Fois Saint est là ! Nous sommes tous en danger.

Ouais, ça va on sait.

Il la regarde de la tête aux pieds puis se tourne vers l'autre Aliénor.

'Tain, t'es hardcore, toi, quand même, des fois ! Elle sort d'où, celle-là ?!?

de ton cul. Non mais j't'en pose des questions ? C'était une sécurité et puis... Aliénor asorbe toutes les autres "Elles". Un instant d'adaptation est requis. Oh putain. Tu savais que tu avais trois rejetons de tes doubles à la con ? Non ? Alors fais pas chier. Où on en étais déjà ? Ah ! oui, l'Ori-machin. Thomas, toi  qui es un ange Terrestre, essaie de contacter Jenny, Terry ou Evira, steplé. Je te tiens le joint, en attendant....

Kiaji ouvre la bouche pour sortir une connerie, mais la main de Thomas est plus rapide et PAF ! Un taquet derrière la tête. Ce temps suffit aussi à Aliénor pour résumer les grandes lignes à Thomas par télépathie.

AÏEUUUH !

Je sais ce que tu allais dire. On peut être détendus, man, mais là c'est sérieux, dit-il en sortant sa tablette d'un disque, puis en commençant à écrire dessus.

Ceci dit, Ali, tu ne crois pas que ceux sur l'octoèdre auraient déjà dû essayer de nous contacter, avec ça ou autre chose ?

Je ne sais pas qui est où. Et puis on a surtout besoin d'elles parce que commencer par Pedro ne servirait à rien.En plus Evira A des flashes du futur, ça peut servir. Elle saura où sont Tnik et les enfants. Jenny saura contacter Jorgen et sa flle pourrait aller chercher les autres. Et Terry, ben... Je l'ai pas vue depuis longtemps. Et j'envoie des messages à Scott en ce moment même.

Et puis dans une prophétie, j'ai vu que le groupe se déchirerait, Thomas. Je veux tenter de lutter contre ça.


Dernière édition par Xavier le Jeu 2 Jan - 16:46, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Jeu 2 Jan - 1:07

Sur le Voyager I...

La voix synthétique de gamin se fait entendre, faisant une annonce d'un ton neutre, comme toujours.

Maîtresse, j'ai pu contacter le Voyager de Jorgen Herulf. Il a perdu son octogone. J'ai donc envoyé un autre vaisseau équipé pour la téléportation longue distance. Jorgen et Victoria Herulf sont déjà à bord et devraient vous rejoindre dans un instant. J'ai également pu contacter T'nik et Amar. Il ne leur faudra que quelques minutes pour arriver.
Je dois néanmoins vous signaler un évènement étrange : Non seulement je n'ai pu contacter Na-bot, mais il semblerait qu'il ait downloadé tous ses programmes externes vers l'octoèdre juste avant que celui-ci ne disparaisse. Il n'a rien laissé derrière lui, maîtresse.
Je tente toujours de contacter toutes les autres Sources alliées, sans succès jusqu'ici.


Tu me disais quoi à l'instant, Ali ?

Qu'il y allait avoir des conflits et des séparations entre certains d'entre nous.


C'est à ce moment qu'arrivent Jorgen et sa fille.

Hé, salut les Herulf. Vous vous joignez à notre petite partie ?

Salut Ji, salut Thomas, salut Ali...

Victoria se contente d'un salut de la main avant de passer tout de suite aux choses sérieuses.

J'étais sur l'octoèdre, juste avant qu'on soit attaqués.

Attaqués ? Vraiment ? Par quoi ?

Je ne pense pas que Victoria sache. Jenny a senti quelque chose. Elle s'est concerté télépathiquement avec Evira, qui a utilisé sa Voix pour obliger Victoria a fuir vers moi...
On peut en déduire que l'attaque a été foudroyante. Vous imaginez bien qu'Evira n'aurait jamais été aussi violente si elle avait eu ne serait-ce que cinq secondes pour expliquer la situation.
Un regard insistant vers Aliénor, puis il pense : Et elle sait aussi que Victoria n'aurait pas fuit le danger en laissant sa mère derrière.

Elle s'est sentie en danger, mais je ne pense pas qu'elle aie eu raison de s’inquiéter. Rassures-toi. Elle a du voir un truc de fou une minute avant que ça n'arrive, des fois ça la trompe, tu le sais...


Ce n'est pas moi qu'il faut essayer de rassurer. C'est Victoria et les autres. Moi, j'ai bien compris qu'on a rien vu venir malgré nos systèmes de surveillance communs et individuels, qu'on ne maitrise rien, et que c'est une période tempête qui arrive.
Pas besoin de mentir.
Evira et Jenny ne sont pas là, mais tu n'es pas toute seule. Tu peux t'appuyer sur moi. Je suis me suis préparé à ça, et je suis solide, tu sais ?


Bon, une chose à la fois. Victoria, as-tu la moindre idée de ce qui a déclenché tout ça ?

Non, aucune. Je ne sais pas ce que maman a vu, ni ce qu'elle a dit à Evira exactement. Je n'ai rien senti de spécial non plus, mais nous étions sur la Terre Verte, trop loin du centre de contrôle de l'octoèdre pour que je perçoive quoi que ce soit qui se soit passé là-bas.

D'accord. Sais-tu au moins qui se trouvait sur l'octoèdre à ce moment là ?

Oui. Il y avait maman, Scott, Kiran, Evira, Na-bot et un Kiaji. Aucune autre Source à ma connaissance, ou alors je ne l'ai pas sentie.

Ji, tu peux avoir des nouvelles de ce double ?

Je ne sais pas encore. En général, ça prend quelques heures à cette distance pour que la mémoire se partage. Au pire, je fais un regroupement général pour l'intégrer mais... Heu... C'est vraiment un dernier recours !


Dernière édition par Eric le Jeu 2 Jan - 21:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 6993
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Ven 3 Jan - 16:28

En tous cas j'ai dirigé le vaisseau vers la zone où on a vu l'octoèdre pour la dernière fois. S'ils sont partis dans une autre réalité aussi vite qu'ils sont venus, pour récupérer d'autres octogones, on ne les retrouvera pas.

On a qu'à essayer de les localiser autrement...

Je peux faire un tirage. Un rituel.... Dis-moi, Vicky, tu saurais retourner vers ta mère ?

Seulement si je sais où elle est... Donc non, pas juste comme ça.

Tu crois vraiment qu'il aurait pu faire passer l'octoèdre entier dans une autre réalité ?

En tout cas, ce serait un coup très intelligent. Presque aucun moyen pour nous de le localiser si il a fait ça. Aucun tirage de carte pour prédire son prochain mouvement, aucun moyen de communiquer avec les autres... A sa place, c'est ce que j'aurais fait.

D'un autre côté, les réalités en conjonction avec la nôtre ne sont pas légions, et nos items enchantés fonctionneront direct si on se trouve dans la même réalité. Ca se teste, mais si on se trompe, il faut qu'on poursuive dans d'autres directions.

Je peux faire ça, je vais chercher le matos.

Une armoire appraît. Un corps de combat sort de l'armoire, et se dirige vers le téléporteur. Une Aliénor va aller explorer les réalités voisines.

Qu'est ce qui vous fait croire que l'Octoèdre est passé dans une autre réalité ? A ma connaissance, il n'est pas capable de faire ça... Et c'est qui ces "ils sont partis, ils sont venus" dont tu parles ?

BAh les nôtres quisont à bord. J'ose espérer qu'ils se sont pas fait mettre dehors...

 ... C'est vrai que ça vaut le coup de vérifier.

De mon côté, je vais essayer de détecter une direction par magie. Si je ne trouve rien, c'est que vous avez sûrement raison.
Jörgen sort de son disque une carte galactique, un pendule en cristal enchanté, et quelques cheveux de Jenny.

Pendant ce temps, Aliénor bidouille son Bourdon, comme une adolescente utilise son portable.


Dernière édition par Xavier le Sam 4 Jan - 19:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Sam 4 Jan - 23:28

Pendant les minutes qui suivent, Jorgen se concentre sur son pendule, Aliénor lance les recherches vers les réalités proches avec tous ses moyens à disposition, Thomas continue à écrire sur sa tablette et Kiaji a entrepris de se rassembler en faisant venir à lui un maximum de ses doubles. Victoria tourne en rond, l'air inquiète, puis vient aider Thomas.

Le pendule ne trouve rien, mais Jorgen s'y attendait à moitié, et c'est déjà un indice en soit, et les démarches entreprises par Aliénor ne porteront aucun fruit avent des heures, c'est certain. De leur côté, Thomas et Victoria ont eu un peu plus de succès :


Aucune réponse de ceux qui sont l'octoèdre, et pourtant ils doivent vouloir entrer en contact avec nous. Pour les autres, où qu'ils soient, si ils regardent ce machin aussi souvent que moi, dit-elle en agitant sa tablette, on n'est pas prêt d'avoir des nouvelles.

Sauf si ils ont remarqué que les octogones ont disparu. Je viens d'avoir un message de Rin. Elle est coincée dans une zone de perturbation quantique et elle vient de perdre son seul moyen de retour. Il va falloir aller la chercher. On a laissé des messages à Leila, Pedro, Voltar, Sxirxinx, Terry et Caïn. On a oublié personne ?

La zone de perturbation quantique dont vient de parler Thomas est un système envahi par les forces de l'éther, où les lois physiques sont instables. Rin a entrepris de le cartographier à bord d'un navire égérian modifié, équipé du seul moyen sûr de sortir de cet endroit en cas de problème : un octogone. Elle est maintenant coincée dans un endroit particulièrement dangereux, même pour une Source.

Si, Thomas. On a oublié des gens. Je sais qu'ils ont décidé de partir et de s'isoler, mais il faut au moins tenter de les contacter. Flipper, Sorcha et Bellana. Un message du genre "Nous savons que vous voulez le moins de contacts possible, mais la situation est grave. Si vous voulez nous dire quelque chose, nous vous écoutons." Tu l'envoies ?

...

Et j'ai bien peur que l'Octoèdre ne soit plus dans cette galaxie, ni dans ses environs. C'est ce qu'indiquent mes recherches, en tout cas...

Maîtresse, j'ai eu plus de succès en ce qui concerne Voltar. Je viens de lui parler et il sera bientôt ici.

Mmm. Bien, bien. Fais venir Sxrxinx aussi. Insiste sur le caractère urgent, qu'il laisse tout de côté.

Mega, filtre les résultats. Ne garde que les réalités accessibles de ce point géographique exact. Mmmm.

Procédure en cours. Référencement : 4.81 réalités par minute. Nombre estimé de réalités accessibles : 19722, avec une marge d'erreur de 2.18%. Temps total estimé : 68 heures 19 minutes 44 secondes.


Je vais aussi laisser un message pour Sorcha, mais elle n'a jamais répondu par ce moyen, je crois, dit-il avec un regard vers Aliénor. Quant à Bellana, elle n'en a tout simplement pas, je crois. Elle est partie avec les Mondes Mouvants avant qu'Aliénor ne mette ça au point.
Bon, en attendant, qui s'occupe d'aller récupérer Rin et qu'Est-ce qu'on met d'autre en place ?

Mmm. Je vais y aller. Je suis mobile, ça devrait aller. En plus il va falloir compter trois jours pour avoir les résultats.

Pour ce qui est du reste, vous êtes grands.

J'imagine qu'il va falloir un vaisseau spécial pour affronter les conditions de la perturbation quantique. Le vaisseau mystique que nous avons développé, les Val deys, toi et moi devrait être adapté, non, Ali ? J'avoue que je n'ai pas vraiment étudié le phénomène que Rin est partie cartographier... Si tu veux, je peux t'accompagner.

Ah, j'oubliais... On parle d'autres réalités, mais je me demandais si l'Octoèdre aurait pu passer dans une dimension proche. Vous vous souvenez de la première fois que nous y sommes entré ? Le soleil camouflé, et le Lémurien que j'ai invoqué ? Il y a une dizaine d'années, j'ai fabriqué ça... Ou est-ce que je les ai fichues ?, explique Jörgen en fouillant dans son disque.
Ah ! Les voilà ! Le Berger sort une paire de lunette, manifestement enchantées. Un seigneur Lémurien est lié à l'objet. Ça permet de voir à travers les dimensions relativement proches, les disques et les poches dimensionnelles. Quelqu'un s'en charge ?

Je vois déjà  travers les dimensions. Je pense que je l'aurais vu, mais vas jeter un oeil. Et pour la perturbation, je vais étudier la question, mais je pense que je vais y aller à pieds.

A pieds ? Jörgen jette un regard vers Thomas et Ji, du genre "je suis le seul à ne pas comprendre?".
En tout cas, il chausse ses montures enchantées.


Dernière édition par Eric le Dim 5 Jan - 15:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Mar 7 Jan - 22:04

Mais ce n'était que le début de l'incroyable aventure qui les attendait. Durant les huit jours suivants, les Sources mirent toutes leurs ressources ou presque à contribution. Cela leur permit d'abord de réunir les derniers membres de leur "cercle". T'nik et son fils, Amar, suivis de Voltar, rejoignirent rapidement nos amis. Sxirxinx n'arriva que plus tard, et enfin Pedro fini par se montrer.
Rin fut vite ramenée par Aliénor. Elle n'avait jamais vraiment été en danger, mais cet incident fut un rappel que la disparition des octogones engendre un certain nombre de problèmes : Certains endroits ne sont plus joignables, mais surtout il est devenu impossible pour Aliénor, Jorgen et les autres d'extraire une Source d'un soleil.

A eux tous, ils ne parvinrent à trouver aucune trace de l'octoèdre ni de leurs amis ou parents disparus pendant ce laps de temps. L'autre fait inquiétant, c'est qu'ils n'avaient aucune nouvelle non plus venant de Sorcha, Caïn, Flipper ou Terry. De Leila non plus, mais elle ne répond jamais avant des mois, voire des années.

La tension monte au sein du cercle, renforcée par l'ignorance la plus totale. La frustration aussi. Chacun se sent brutalement confronté à quelque chose qui le dépasse. Le ton a parfois tendance à monter.

Jusqu'à ce que...


Aliénor, j'ai localisé l'octoèdre. Sa chute à travers les univers s'est achevée dans une réalité distante de 6.4 alternités.


6.4 alternités ? C'est tout sauf une réalité proche. Elle est même très éloignée, trop éloignée pour s'y rendre grace à un portail, ce qui explique que le Megabot² ait mis tant de temps à retrouver ce fichu octoèdre.

Enfin... Combien de temps avant qu'on puisse rejoindre cette fichue réalité ? Si on emmène le Mégabot.

Avertissement : Le Megabot² n'est pas optimisé pour cette opération. Calibrages non effectués. Temps de voyage incertain. Importants déphasages temporels entre les réalités sur cette route. Estimation incertaine : 8 minutes dans cette réalité. De 0.421 secondes à 1619 cycles standards de temps relatif pour le ou les voyageurs.

Cette fois elle va bien devoir répondre. Il faut qu'on aie Sorcha, Caïn, Flipper et surtout, Terry avec nous. Prépare le Mégabot, on va l'utiliser bientôt. Je te branche sur Gamin, reviens vite.

Et Aliénor s'en va prévenir les autres.


Dernière édition par Eric le Mar 7 Jan - 23:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2880
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Mer 8 Jan - 5:14

Une fois tout le monde réuni, en personne ou en mode holo-conférence, Aliénor annonce la nouvelle.

Quelques secondes de réflexion, puis...

... J'ai peut-être une solution plus sûre pour ouvrir un passage, si j'arrive à comprendre et a expliquer où ils sont.

Je n'ai jamais essayée de le faire, bien sûr, mais... Air un peu gêné.

... Il y a bien un Dieu, nommé Janus. Le dieu des portes, le dieu du changement et des nouvelles possibilités. C'est un des rares Dieux avec qui j'ai parlé qui s'y connaisse dans le domaine des Réalités .
Il me faudrait simplement un peu de temps, et un peu d'aide.

... Mais si on arrive à joindre Sorcha et Terry, j'imagine que les probabilités seront de notre côté avec ta solution !

Et vous n'allez pas le croire : Terry vient juste de me répondre ! Quel timing ! Elle a laissé un message sur ma tablette. "Help is coming."

C'est tout ? fait Amar. Ça ne nous avance pas beaucoup.

Donc l'idée c'est d'aller voir là-bas ce qu'il fabrique ? On ne va pas tous y aller, je suppose. Qui fait le voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 6993
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Mer 8 Jan - 11:59

Moi. Je ne louperai ça pour rien au monde, et surtout, il a mon fils. Je ne passerai pas à côté de ça.

J'y vais aussi.

D'autres s'apprêtent à parler, mais Thomas les interrompt.

Stop. Deux, c'est suffisant. Si le voyage se passe mal ou si c'est un piège, mieux vaut que nous ne nous amputions pas de la moitié d'entre nous. A la rigueur, un avatar mineur de Kiaji en plus, mais c'est tout.

Amar et Victoria allaient de toute évidence se proposer et font la moue. Kiaji arbore un grand sourire.

C'est bon, fait T'nik à son fils. Thomas a raison. Ce n'est pas en agissant impétueusement que nous ramènerons ta mère et les autres.

C'est peut-être seulement la troisième fois que T'nik prend la parole depuis son arrivée, et il n'avait probablement pas aligné autant de mots depuis des années.

Heiiiin ? Vous êtes sérieux ? Mais... Qu'il reste quelqu'un, okay. Mais merde, T'Nik, ta femme ? Et nos autres potes ? Même si on a du renfort sur place... On pourrait ne pas revenir avant 1600 ans, bordel ! Ou pas du tout ! Alors je comprends qu'il faille laisser des gens derrière, mais... Juste moi et Jorgen ?

A cet instant, chacun profite, parce que couper le sifflet d'Aliénor n'est pas chose aisée. Malgré tout, un silence géné s'ensuit.

Et moi, cocotte ! Bien sûr que je viens.

Mais toi tu sers à rien si t'es tout amputé ! Tu dois choisir où tu laisses le plus de toi, et si c'est là où on est pas, ça sert à rien, BORDEL DE MERDE !

Je persiste à penser que je devrais venir. Je peux entrer et sortir de l'octoèdre, après tout. Qu'est-ce que tu en penses, papa ?

Voilà une idée qu'elle est bonne ! N'est-ce pas, "papa" ?

Ha ! raille Pedro. Le hippie a raison, pour une fois. Tu veux bien refaire le compte de nos effectifs, chica ? Tu veux laisser qui derrière toi, juste au cas où l'Orikan serait plus intelligent que toi ? Parce que lui, il a un vrai plan, apparemment.

Oh mais j'ai un plan !

JE VAIS M'ENFERMER SUR UNE PUTAIN DE PLANETE BRÛLANTE ET COPULER AVEC DES PUTAINS D'ELEMENTAIRES DE FEU PENDANT CENT PUTAINS D'ANNEES !

Connard.

On se calme. Toi et moi, c'est suffisant, Ali. Surtout si on se plante.
Ji pourra absorber son autre-lui qui est sur place. On a Gamin qui vient avec nous. Plus tout ce que tu as dans tes poches, et tout ce que je peux invoquer.
Puis, Evira, Jenny, Scott, Kiran et Na-bot nous rejoindront.

Tu en veux plus ?

Victoria, ma chérie... Tu nous serais très utile là-bas. Mais tu seras encore plus utile ici. Il n'y a plus d'octogones... Qui peut coordonner nos bases, apporter le renfort où il faut, réagir à toute vitesse ? Toi uniquement. Et Ji, mais d'une autre façon.

Non... Enfin oui, tu as raison, Jorgen, mais rassurez-vous, j'ai réussi depuis bien longtemps à me faire mon propre réseau de téléportation basé sur les octogones. On en avait pas besoin, entre les Voyager et... bah, les octogones. Alors j'ai gardé ça pour moi. Mais j'ai les plans, je les filerai à Voltar. Il vous faut de la mobilité. Entre lui et les assistants de NaBot, vous vous en sortirez. Je vous laisse faire les adieux, on pourrait ne pas se revoir avant longtemps. Je vais préparer ce que je dois laisser.

Moi aussi, j'ai des choses à préparer, et des gens à voir. Mais la plus grande partie peut être faite d'ici.

Le dernier point, comment on va là-bas ? Giga-bot et Janus ? Avec l'aide de Terry, si elle arrive ?

Je t'avoue que j'aimerais emmener le Giga-Bot. Ah oui, au fait j'ai recréé un Giga-Bot, sous contrôle. Bref. Il ne fait pas que gérer les réalités. C'est à la fois une sacrée arme et un excellent outil. Un peu volumineux, mais bon. Il est relié directement au Bourdon, donc... Oui, j'aime bien l'avoir avec moi. Thérésa aussi.

Quant à ton dieu Anus, euh.. Janus... J'ai peur qu'il soit un peu... Comment dire. A deux facettes, quoi. Je sais qu'on peut faire confiance à une machine, mais je ne sais pas pour le dieu. Après, si ça va plus vite... Je ne sais pas. Je te propose qu'on aille préparer tout ça. On va calculer combien d'écart de temps il peut y avoir entre notre départ et notre arrivée, et on avisera.

Bourdon ?

Calibrages toujours en cours. Au maximum, le temps relatif ressentit par les voyageurs n'excèdera pas 1807 cycles standards. Il sera au minimum de 0.397 secondes. Certaines des réalités sur le chemin ne sont pas favorables à la vie organique. Je recommande l'utilisation d'un véhicule.

Je fais plus confiance aux dieux qu'aux machines. Je vais commencer à invoquer Janus. Il répondra au moins à quelques questions sur les Réalités, et sur ce que nous pouvons faire. Avec un peu de chance, il agira.

Qui veut m... ? commence Jorgen. Mais il ne finit pas sa phrase.

Toutes les personnes présentes se sont figées par réflexe. Toutes regardent maintenant dans la même direction. Toutes ont senti la même chose : Une nouvelle source. Elle vient d'apparaître à proximité du Voyager I.


Madame, un chasseur spatial drass vient de sortir de l'hyperespace à 847 kilomètres de votre position, annonce fièrement le bourdon avant de faire apparaître plusieurs holo-écrans montrant ledit chasseur, qui est en effet un vieil appareil de combat drass.

On s'interroge du regard en silence, mais personne ici ne semble reconnaître cette source.

Madame, sa vitesse d'approche est de 4.1 km par seconde.

Ça ne ressemble pas à une source drass...

...Mais ça pourrait en être une. Il paraît qu'on leur en donne pour une bouchée de pain, maintenant...

...En tous cas, personne ne la reconnaît...


HA HA HA ! Je ne m'attendais pas à celle-là ! Et à voir vos têtes, vous non plus !


Dernière édition par Xavier le Jeu 9 Jan - 20:53, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2880
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Ven 10 Jan - 0:39

C'est qui ? Allez, lâche l'info, Pedro...

J'en sais fichtre rien, hombre. Tu crois que je ne vous le dirais pas ?

Naan. Je croyais simplement que tu voulais laisser un suspens dramatique à la Ali...

Bon vous êtes mignons mais s'il ne ralentit pas, il va nous heurter. Ship : Manœuvre évasive, armes parées. Boucliers chargés. Lance une communication avec le vaisseau approchant. Fissa.

Et pendant que je communique, je vais envoyer mon esprit voir qui c'est. Si personne d'autre n'a d'idée.

Si. On se calme un peu. C'est un allié. On ferait mieux d'ouvrir les quais d'appontage, pour commencer.

Rien ne nous empêche de faire les deux. On prépare les petits fours pour l'accueil, mais on laisse nos canons braqués, juste au cas où.

Aliénor projette son esprit vers le chasseur, mais celui-ci, comme beaucoup d'appareils drass, dispose de contre-mesures psychiques. Cela ne l'empêche pas de pouvoir sentir l'intérieur plus précisément avec sa source. Il s'avère qu'il n'y a qu'un seul passager à bord, et qu'il est humain. En le voyant de près, Elle constate également que le vaisseau a dû essuyer de nombreux tirs et qu'il est en fort mauvais état. Cela explique peut-être pourquoi il ne répond pas et pourquoi il ne ralentit toujours pas.
Il n'est plus qu'à une cinquantaine de kilomètres maintenant, et il infléchit sa trajectoire pour continuer à se diriger droit vers le Voyager qui s'était écarté.


Ça me va. Les petits fours, et les canons. Que l'on prépare les deux. Je m'occupe des petits fours...
Capitaine ? Envoyez les coordonnées d’appontage, et proposez une assistance pour les calculs de trajectoire.


Dernière édition par Nicolas le Ven 10 Jan - 21:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 6993
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Ven 10 Jan - 21:08

Missile EMP. Launch. Rayon tracteur Inversé 2 & 4. Launch.

Les gars, c'est un humain, pas un drass. Et je ne sais pas s'il contrôle vraiment son appareil. T'Nik, tu peux aller l'intercepter, steplé ?

Hochement de tête.

Quelques instants plus tard, T'nik est dans l'espace. Les rayons tracteurs du voyager ont déjà presque immobilisé l'appareil lorsqu'il s'en saisit. Il le ramène en douceur, vers la baie d'appontage principale, et le dépose au sol.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2880
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Ven 10 Jan - 21:19

édité et :

Mais pù¤£@!n, t'as tes règles où quoi ? On peut pas le guider vers nos soutes sans lui balancer d'EMP ?

Non mais tu vas calmer ta joie, le beatnik, là ? Où t'as vu que niquer ses propulseurs allait lui faire mal, putain ? Je veux le ralentir et l'intercepter. Et puis c'est une source, bordel, pas un chaton ! Si tu dois contredire chacun de mes mots, ça va être beau le voyage à travers les réalités ! Porte tes couilles, deux secondes !

Ha ! Ça me manquait, cette ambiance festive, fait Kiaji, hilare.

Et si nous accueillions notre invité avec un peu de dignité ?

rMrfr...

N'empêche, une source humaine, c'est louche. Je ne vois que peu de possibilités. Et tu veux dire quoi par dignité ? Son arrivée signale maint problèmes à venir, hein... Mais c'est vrai que je pourrais faire peau neuve, je me suis un peu relâchée récemment. L'armure mouvante remanie l'aspect d'Aliénor...

Mieux ?


Dernière édition par Nicolas le Sam 11 Jan - 20:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Ven 10 Jan - 21:35

Maintenant qu'ils peuvent le voir de près, le chasseur drass semble dans un état pire encore que ce qu'aliénor avait aperçu dans l'espace. C'est un miracle qu'il ait pu arriver jusqu'ici. Ses flancs sont brulés et tordus, et l'écoutille taillée pour un géant est litérallement soudée au reste de la coque.

T'nik se dirige vers la porte en question pour l'ouvrir lorsque...


BONG !

Un coup résonne depuis l'intérieur, suivi d'un autre, et encore un autre. L'écoutille commence à se déformer sous les impacts, puis s'arrache littéralement sous l'effet du dernier coup de pied du pilote. La lourde plaque de métal rebondit, glisse sur le sol, et vient s'arrêter aux pieds du petit groupe.
Dans l'ouverture se tient une jeune femme rousse vêtue d'une lourde combinaison spatiale qui se trouve dans un état à peine meilleur que le vaisseau.


Putain, enfin ! Bon, j'espère que l'un de vous a une clope ou mieux, un pétard, parce que là, j'en ai plein le cul...

Pendant un instant, on dirait vaguement Terry, au physique comme à la voix, mais ce n'est définitivement pas elle.

Salut. T'était amoureuse de qui y'a 122 ans ?

Hein ? D'une, j'étais pas née, de deux, je tombe pas amoureuse.

Deux rapides téléportation et Kiaji pique son joint juste allumé à Thomas et apparaît près de la fille pour le lui tendre.

Et voilà. A ton service.

Merci.

Et on peut savoir ton petit nom ?

Chandra. Il paraît que vous avez besoin d'un peu de chance ? Je fais la livraison.

On va vraiment avoir besoin de chance, Chandra. Mais... Euh. Personne ici ne te connait. Moi, c'est Jörgen. Ji, Thomas. Ali. Victoria. , en pointant de la main chaque personne qu'il désigne. Si tu pouvais nous donner quelques explications, je pense que tout le monde se sentirait mieux...

Dieu ce que tu ressembles à ta mère... Mais qui est ton père ? T'as pas vraiment l'air d'avoir des origines asiatiques, c'est donc pas Caïn...


Dernière édition par Eric le Sam 11 Jan - 14:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Sam 11 Jan - 21:24

Caïn ? Haha, non, ce n'est pas lui. Mais c'est beaucoup plus drôle si je vous laisse deviner.

Elle tire une longue taffe sur le joint, presque avec soulagement.

On m'a raconté pas mal de choses sur vous. Je sais déjà qui vous êtes, donc on peut couper court aux présentations, ok ?

J'ai économisé tout le bon karma que je pouvais pour venir, comme vous pouvez le voir, dit-elle en désignant l'appareil déglingué derrière elle, mais il ne durera pas éternellement. Si vous voulez en profiter, je vous suggère de faire vite. On passera aux mondanités plus tard.

Les plus perceptifs dans l'assistance peuvent se rendre compte que ses airs bravaches et son ton impertinent ne sont qu'une façade : Elle est en fait plutôt intimidée.

Quand on rentrera, il faudra remercier Sorcha, j'imagine. Tuv iens avec nous ou tu es juste là pour nous donner un coup de pouce pour le départ ? Que t'a dit la voyante ? Désolée, ma belle, mais je ne vais pas laisser passer ces jolies pensées. Aliénor joint ses pensées privées à l'action, histoire d'en obtenir le plus possible sans se soucier de discrétion : actuellement, Chandra pense certainement à la réponse, et les pensées, les souvenirs, contiennent plus que les mots. Un peu d'espionnage n'est pas bon pour la confiance, mais vu comme elle a l'air d'admirer les sources, elle doit bien se douter que tout ne serait pas si facile. Aussi scrute-t-elle les souvenirs de la jeune rousse.

J'en sais rien moi ! On ne me dit jamais rien de toute façon. Je ne sais même pas ce que vous voulez faire ni pourquoi vous avez besoin d'un coup de pouce du destin. Tout ce que je sais, c'est que pendant trente ans on me dit de rester soigneusement à l'écart de vous et que soudainement Terry se pointe, me fait le plein de chance et m'envoie vous voir en urgence.

Sxirxinx accompagne Aliénor dans sa plongée vers l'esprit de Chandra et ils constatent la même chose : Elle dit la vérité. Dans son esprit, quelques images d'une conversation houleuse avec Terry où elle réclame des explications sans les obtenir. D'autres souvenirs plus anciens montrent que Sorcha, sa mère et Caïn se sont montrés plus qu'insistant pour que son existence demeure un secret. Résultat, cela fait trente ans qu'elle rève d'aventures tout en vivant cachée en compagnie d'Agrias, son "chaperon", qui est maintenant une vieille femme. Difficile toutefois d'en obtenir davantage sur sa vie passée. Son esprit est étrange, comme celui d'une télépathe alors qu'à l'évidence elle n'a pas ce don.
Ses autres pensées sont tournées vers ses premières impressions sur les sources présentes. Elle trouve Kiaji amusant, Jorgen, Amar et Thomas attirants, Pedro et Sxirxinx flippants, Victoria sympathique, T'nik rassurant et Aliénor aussi curieuse et sans-gène qu'on le lui avait dit. C'est à peine si elle a remarqué Voltar.


Moi je dis qu'on l'emmène. On aura desoin de chance pour le voyage, mais peut-être aussi là-bas.

Et c'est la seule raison bien sûr, hein Ji ?

Bon, écoutez, moi je veux bien vous suivre où vous voulez si c'est si important, mais j'aimerais qu'on m'explique, avant.

On va utiliser un dieu et une machine pour traverser plusieurs réalités afin de retrovuer nos amis kidnappés. Bien sur c'était la version courte, on va aussi aller parler à l'Orikan. Voilà, en gros...


Dernière édition par Eric le Dim 12 Jan - 0:58, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Dim 12 Jan - 20:57

Chandra dévisage Aliénor la bouche ouverte, puis les autres sources une à une, qui opinent du chef en silence pour confirmer l'histoire avec un air navré.

...

Vous vous foutez de moi, pas vrai ? Ils se foutent de moi, pas vrai ? Par les dieux, pitié, faites qu'ils se foutent de moi !

Pedro ricane.

Ça va aller, ne t'inquiète pas.

Thomas va vers elle.

Bienvenue parmi nous, Chandra. Nous aurions dû commencer par ça. Terry est une de nos plus anciennes et meilleures amies, et nous sommes ravis de rencontrer sa fille.

Il lui tend la main. Chandra hésite, puis la lui serre avec un sourire. Pendant deux secondes elle semble émue.

Bon, heu... Merci. Moi aussi je suis contente. Ça va comme ça ? On se fait des câlins ou on peut y aller ? Pourquoi j'ai envie de pleurer, merde ?!?

Oooh, tu sais, on forme une petite famille, assez triste de ne pas être unis à cent pour cent. Et je ne te cache pas qu'il y a un risque qu'on ne puisse pas revenir vite. Pour ce qui est d'y aller là maintenant, on a des truc à régler, d'abord, alors fais comme chez toi. Et tu peux être satirique si tu veux, mais figures-toi qu'on est pas avares de calins.

On est tous contents de te voir, même ceux avec une sale tronche, rassures-toi. On va t'expliquer le topo, mais avant...

Il se racle la gorge.

Aliénor ? Gigatruc, voyage vers d'autres mondes, toussa. Vas-y. Je veux qu'on soit prêts pour hier.

Jorgen ? Tu fais ton truc avec ton anus, là. Prends qui tu veux pour t'aider. Pedro sera ravi, j'en suis sûr.

Voltar ? Tu te charges de réinstaller un réseau de téléportation pour remplacer les octogones. Aliénor va te donner ses plans. Commence par les Voyager.

Les autres, vous... faites ce que vous avez à faire. Il faut qu'on soit prêts à tout. Allez, pronto !

Oh putain ce que j'aime donner des ordres, moi ! Je me demande si ça va passer...

You heard the man,guys. Let's go. Et Aliénor s'exécute. Pourquoi pas après tout ? Il a raison, le bonhomme.

Jörgen n'est pas bien. Pour ceux qui le connaissent, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Il a même essayé d'ignorer Chandra. Son premier réflexe a été de la prendre dans ses bras, mais... Mais, pour lui même, il pense :

"Help is coming"... Pourquoi Terry nous envoie sa fille ? Jamais je n'aurais envoyé Victoria dans une mission-suicide si j'avais pu faire le travail moi-même. Et elle aurait pu, mais pas sans se faire scanner la cervelle.
Sorcha, Caïn, Terry et Flipper jouent à un jeu dangereux... Ils répliquent la méthode de l'Orikan. Des outils indépendants. J'aime pas ça.


En essayant de sourire, il reprend...

Bonne imitation d'Ali, Jin. Je me mets au boulot, chef.
Et oui, j'aurais besoin de Pedro. Et de T'nik et Thomas. Au minimum. C'est un Dieu que je compte appeler, pas un Esprit de seconde zone.


Dernière édition par Eric le Dim 12 Jan - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Lun 13 Jan - 22:30

Jorgen s'isole avec ses "aides" pour invoquer Janus. Au terme d'une courte cérémonie, un avatar du dieu se manifeste. Dès que Jorgen lui dit où il compte se rendre, Janus refuse tout net de l'accompagner. Il dit que cette réalité est sur une des frontières du multivers, que c'est un îlot au milieu de réalités mortes, un endroit sombre et terrifiant. Il n'est pas question qu'il y mette les pieds. Il conseille vivement à Jorgen de renoncer à cette folie.

Héhé. Très fort pour les encouragements, celui-là ! fait Pedro une fois Janus parti. T'as pas les genoux qui tremblent, au moins, berger ?

Au moins, on en sait un peu plus. Ce n'est pas n'importe quelle Réalité. Ils n'ont pas été envoyé là-bas par hasard.

Et je n'ai pas plus peur que toi, Pedro. Tu as peur ?
... Ah non, j'oublie. Tu n'es pas désigné pour y aller. Tu es tranquille, c'est bien pour toi.

Tranquille, hein ? J'ai dans l'idée que ce qui va nous tomber dessus va changer beaucoup de choses. Je ne crois pas que nous serons jamais "tranquille" dans les années à venir, mais je te promets une chose, Herulf : Aujourd'hui tu fais ta part, eh bien quand ce sera mon tour je ferai la mienne.

Et puis si vous ne revenez pas, je me charge de vous retrouver pour vous botter les fesses, comprende ?

Je sais tout ça. Jörgen vient prendre Pedro dans ses bras. Tu es comme moi. Tu es mon frère, Alvarez. Tu le sais ?
Usted entiende? Vale...
Prend soin des autres en attendant mon retour.


Dernière édition par Eric le Lun 13 Jan - 23:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 6993
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 37
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le Retour   Lun 13 Jan - 23:15

Loin de là, dans une zone sécurisée hors de la galaxie connue, Aliénor prépare Mégabot².

Bon garçon ! Tiens-toi prêt à lancer la manoeuvre à mon signal. Je vais juste chercher les accompagnateurs, et pouf. C'est parti. J'espère juste que le dieu à deux faces de Jogen est fiable, putain...

Bref. En attendant, commence à scanner la réalité d'arrivée pour qu'on aie une idée de ce que fait notre cible. Et puisque tu as une source, maintenant, tu devrais pouvoir définir qui en a une, là-bas, où au moins combien en ont. Bons calculs, mon grand. Bourdon, je te laisse dans ton Mégabot. Gère.

Pendant ce temps, maman va préparer les petits détails.

"Les petits détails" sont, dans un désordre total :

- le Witchip, à fourrer dans les méandres gigantesques du Mégabot².
- Le téléporteur personnel, mal réglé exprès.
- Quelques charmes de protection mentals et spirituels.
- Les meilleurs artefacts ramassés ici et là pendant cent vingt deux ans d'avntures.
- Une optimisation de ses poches dimensionnelles. Des tonnes darmes exotiques, des restes d'armures ishtariennes...
- informer Xardass. Oh wait, did I say Xardass ?  


Espace Drass.

Hey ! Je suis ravie que la vie aille comme tu veux, Xardy. Désolée, hein. Je sais que te donner la seule source de l'empire Drass t'aie mis dans une position ambigüe.

Mais... J'ai un moyen de te faire plaisir en échange. Oui, oui... je sais, le tutoiement ne t'es pas familier, mais je me sens un peu comme si tu m'étais redevable malgré tout, c'est fou non ?

Bref. Je vais aller rencontrer l'Orikan. Dans une autre réalité. Et je voudrais juste savoir si tu veux en être, ou si la prudence, et tes nouvelles responsabilités, t'en empêchent.

J'ai besoin de ta réponse dans les huit secondes qui arrivent, donc, prends ton temps pour réfléchir, okay ? Mais pas trop.

Silence de l'autre côté. Face à Aliénor, le Xardass holographique reste de marbre. Le seigneur drass réfléchit pendant sept secondes.

Rencontrer l'Orikan ? Quel drass refuserait ? Je serai des vôtres.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Sam 18 Jan - 13:01

Réalité inconnue, à la lisière du multivers...

A l'intérieur du Megabot², les quatre sources frissonnent. Même Xardass. Ils ne sont arrivés que depuis quelques minutes et déjà la sensation de froid et d'oppression se fait sentir, jusqu'à l'intérieur de l'énorme machine de plus de trente kilomètres de diamètre qui leur sert de véhicule. Cet univers est mourant. Le ciel est en grande partie vide d'étoiles, et la plupart sont en fin de vie. Les forces de la physique elles-même sont déclinantes, et les autres dimensions ont cessé d'exister depuis longtemps. Le voile n'est plus et seul subsiste le monde matériel, la plus dense et la plus stable de toutes les dimensions, mais même celui-ci n'en a plus pour longtemps : Quelques millions d'années tout au plus.

Jorgen, Aliénor, Chandra, Kiaji et le seigneur drass n'auront finalement mis que quelques minutes de temps relatif pour accéder à cette réalité. Il faut croire que la chance qui accompagne la fille de Terry a fait son effet.
Nos voyageurs ont rapidement repéré l'octoèdre. Il flotte dans l'espace tout près d'une planète errante, caché dans le nuage de poussière qui s'est formé autour de ce monde en pleine décomposition.




Sympa, cette petite virée, hein ? Ali, y'a pas, t'es vraiment la meilleure quand il s'agit de trouver un chouette coin pour pique-niquer !

Tu sais bien qu'on a fait que suivre l'Orikan. Au lieu de dire des âneries, et pendant que Mégabot² analyse l'environnement... Tu reçois quelque chose de ton double ?

Moi je vais envoyer un message à mon fils. Bourdon, on va prendre le Witchip, je veux que Mégabot² aille se mettre à l'abri. Message à Scott : Yo. Ici ta mère, est-ce que tout le monde va bien ? Viens aux nouvelles, fils.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Sam 18 Jan - 15:21

C'est sans grand espoir qu'Aliénor écrit sur sa tablette à l'intention de Scott. Les forces spirituelles de cet univers sont devenues presque inexistantes et il est peu probable que le lien entre les deux artefacts puisse exister ici.

Je sens ma présence là-bas, en tout, cas. Les souvenirs commencent à venir. Je vais essayer d'accélérer le processus, mais il va me falloir un peu de calme.

Le chinois s'installe en position de méditation.

Chandra est quant à elle à la fois fascinée et terrifiée par ce spectacle d'un univers en train de s'éteindre. Il faut dire que les sources le ressentent directement : L'énergie de ce monde s'est dégradée jusqu'à un point où elle est presque inutilisable. La plupart de leurs pouvoirs sont amoindris, mais cela va plus loin que cela : Ils ont tendance à se sentir à la fois fatigués, confus et découragés, et il leur faut prendre sur eux pour lutter contre ces effets de l'entropie ambiante.


Et dire que c'est seulement ma première aventure avec vous ! Je n'aurais peut-être pas dû venir. Je sens déjà mes pouvoirs s'amenuiser.

Allez, haut les coeurs ! Je commence par une bonne nouvelle : Sur l'octoèdre, je suis avec Evira et Jenny sur la planète verte et avec Scott et Kiran sur la rouge. Ils vont tous bien.

Parfait. Et si tu enchainais avec la mauvaise nouvelle ? Pendant les quelques secondes qui se sont passées, Jörgen a testé ses pouvoirs, sans grand espoir pour certains d'entre eux. Il serait dommage de ne pas pouvoir compter sur quelque chose qui semblait acquis, au mauvais moment. Une tentative d'invocation d'un papillon. Quelques flux de guérison. La forme shamanique. La cryokinésie...
...Et si ses pouvoirs d'invocation et de froid semblent seulement affaiblis, il lui se hâte de regagner son corps aussitôt qu'il l'a quitté : Des royaumes spirituels qui existaient ici il ne reste que des lambeaux. Non seulement l'expérience est des plus désagréable, mais si il tente de se déplacer sous forme shamanique il se perdra rapidement. Aliénor aura probablement le même problème avec sa forme éthérée, car le royaume psychique est plus ou moins dans le même état.

La mauvaise nouvelle, c'est qu'ils sont prisonniers. Celui qui a pris le contrôle de l'octoèdre a réactivé les champs de confinement autour des huit mondes, ceux que l'Orikan utilisait pour les isoler quand ils servaient de terrains d'expérience.

Aliénor connaît bien ce dispositif. Il génère des barrières impénétrables dans tous les domaines autour des différentes planètes de l'octoèdre. Elle avait placé des sécurités pour éviter que l'on ne l'utilise contre eux, mais apparemment cela n'aura pas suffit.

Ils n'ont eu aucun contact avec l'Orikan, si c'est bien lui. Ils se sont doutés qu'ils avaient changé d'univers, mais ils semblent moins affectés que nous par l'entropie.
...
J'envoie aussi mes souvenirs aux autres Kiaji, du coup ils savent maintenant ce qui s'est passé de notre point de vue et qu'on est là pour les sauver.

Atends attends attends... Si tes souvenirs passent les barrières... Tu dois pouvoir, toi aussi, non ? Sinon, il ne nous reste plus qu'à aller toquer.

Nan, je peux pas traverser. J'ai déjà essayé. L'unité des souvenirs, c'est différent.

Madame, la première analyse de l'octoèdre est terminée. Rapport mental joint. je dois vous signaler que nous détectons de multiples distorsions spatiales.

Le bourdon transmet psychiquement les données à Aliénor. Même les senseurs du Megabot² n'ont pu pénétrer la paroi de l'octoèdre et les informations fournies ne sont donc guère utiles. Toutefois, les distorsions sont typiquement de type "téléportation d'octogone", et il y en a des dizaines... chaque seconde !

Nos voyageurs sont trop loin de l'octoèdre pour qu'ils puissent sentir ce qui s'y passe. Ils perçoivent tout de même la présence de la source dans le soleil intérieur qui lui sert de générateur. Etrangement, et malgré la distance, ils sentent aussi une autre énergie de même type, mais plus diffuse.

Bon, ça continue à venir. Jenny est en train de compter les octogones qui entrent et qui sortent. Elle en est à un peu plus de cent dix mille allez et retours.
Il en a récupéré combien, déjà, des octognes ?

9.871 ,répond immédiatement le bourdon.

Oh putain. Il récupère des sources, vous croyez ? Ca représente une énergie faramineuse ! Et elle vont... où ? Et ON est où ? Et quand ? A priori, cette réalité succombe actullement à l'entropie. Et il essaie de... Je sais pas exactement, inverser le processus ou quelque chose. Bon, on va proposer nos idées. J'espère que personne n'essaiera de jouer les rabat joie, n'est-ce pas, tout le monde ? On vote, mais votez avec votre raison, pas avec votre putain de coeur.

Proposition : On se fait remarquer. Qui est pour ?

Yep ! fait Kiaji immédiatement. Jusque là, foncer dans le tas nous a plutôt bien réussi, non ?

Xardass réfléchit un instant, puis hoche la tête, l'air sombre.

Attendez... Vous croyez qu'il ne nous a pas encore repérés ? Vous avez vu dans quoi on se balade ?

Il y a plus gros que juste être là, petite. Ton vote, s'il te plaît.

Chandra a raison. On est déjà repérés. Mais on peut essayer d'attirer l'attention un peu plus, et faire comprendre qu'on veut se faire inviter. Ça ne me plaît pas plus que ça, mais il n'y a pas d'autres choix...
A part si l'on peut mettre la main sur un octogone. On entre dedans, et on en sort une fois à l'intérieur de l'octogone. Haussement d'épaule. C'est tout aussi risqué, voir plus. On ne sait pas où ils vont, et combien de temps ils restent.



Dernière édition par Eric le Sam 18 Jan - 19:01, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Sam 18 Jan - 21:32

Pfiouu ! Si Ali a raison, ils vont chercher des sources ? Suffit d'en trouver une qu'ils ont pas encore ramassée et d'attendre à côté qu'un octogone se pointe. Facile. J'en suis. Ce sera notre plan B ou notre plan principal ?

Et comment est-ce que vous comptez "sonner" à sa porte ?

Trois sur Cinq. Knock knock.

Aliénor appuie sur un bouton. Le Whitship envoie un signal écrit en langue universelle.

"Nous avons des nouvelles inattendues. Orikan, merci d'ouvrir la porte. Urgent. Attendons réponse."

Et si vous vous demandez, j'ai quelques octogones démontés à bord. Faciles à remonter. Mais attendons une réponse, d'abord.

Madame, le message est bien arrivé à destination. Aucune réponse.

Et qu'est-ce qu'on fait, maintenant ?


On utilise le plan B, Chandra, et on commence à remonter un octogone.

... Ou nous montrons que nous sommes des invités de valeurs, et que l'on peut aider.

Est-ce que quelqu'un a réfléchi à ce qu'il veut ? Il ...L'Orikan, sûrement, mais on n'en est pas certain... rameute des octogones, et sûrement des Sources. Dans un monde mourant, soumis à l'Entropie. Peut-être un monde auquel il tient, peut-être son monde d'origine. Peut-être une répétition générale pour sauver un autre monde.

Je peux me tromper. Il y a même de très fortes chances que je me trompe, je suis loin d'être le plus malin de la bande. Mais je pense qu'il nous faut montrer ce que nous pouvons faire. Ali et Chandra ont déjà prouvé leur valeur en nous amenant jusqu'ici. Il reste Xardass, Jin, et moi.

Je vais tenter une petite démonstration à mon tour. Faire "knock knock", comme dit Ali...

Jörgen demande sa téléportation dans l'espace, non loin de Gigabot. Un esprit de l'Air se maintient autour de lui. Pour le froid spatial, il sait qu'il peut y résister facilement.
Une fois à l'extérieur, Jörgen médite quelques secondes, puis, soudainement, déploie toute sa force...


Phoenix porteur de Vie, mon ami, exprime ta puissance, puis reviens en moi. Une présence divine s'extirpe des tatouages flamboyant du Berger.

OOUUI, JÖRGEN !


Dernière édition par Eric le Sam 18 Jan - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Dim 19 Jan - 14:00

Dans le vide spatial l'esprit du phénix peut se déployer entièrement, devenant bien plus grand que Jorgen, alors qu'à l'évidence il est lui aussi affaibli. Il se dirige vers l'octoèdre.

Depuis l'intérieur du Megabot², les autres sources peuvent sentir la présence de l'être divin malgré la distance : Dans cet univers, la moindre source d'énergie puissante devient aussitôt comme un phare au milieu de la nuit.

L'oiseau de feu pénètre dans le nuage de poussière et fait le tour de l'octoèdre, plusieurs fois. Il est impossible que sa présence soit passée inaperçue.

Jorgen comme les autres sentent soudain un nouvel affaiblissement de leurs énergie. Le phénomène est faible, mais il va en croissant lentement.

Madame, nous détectons une diminution des niveaux d'énergie ambiants. L'origine semble venir de l'espace profond, de plusieurs directions à la fois.

Les graphiques s'affichent dans l'esprit d'Aliénor. Elle comprend immédiatement que le phénix n'a pas attiré l'attention que du ou des occupants de l'octoèdre. Il y a autre chose dans cet univers, et cela vient maintenant vers eux.

Oh, comme je déteste déjà cet endroit... Bon, venez. On range le Witchip, on se met dans l'octogone, et on le répare. Avec un peu de chance on sera amenés à bord, mais j'ai comme un doute.

Vous avez aussi ce sentment pourri ? Comme si l'Ennemi nous avait pris en chasse ?

Bourdon... On a pas moyen de cacher l'extension Megabot², n'est-ce pas ? Tu peux le faire aller loin, et le protéger des intrus ? J4aimerais qu'il fuie tout contact. Il nous le faut pour rentrer. Et Je me demande s'il peut nous ouvrir la porte, ou nous en créer une...

Aucune faille exploitable détectée pour le moment. Impossible de vous faire entrer.
Détermination d'un point de retraite sûr en cours... Détermination effectuée. Megabot² prêt à se relocaliser.

Okay. Opération en stand-by. On attend que les autres se mettent à prendre des décisions. Quand on sera partis, envoie le Mégabot² faire son petit tour. Je vais faire un check-up des capacités en attendant.

Les gars, j'attends votre avis. On a pas toute la journée, hein. Xardass, Chandra, c'est quand vous voulez.

Et en attendant, Aliénor vérifie si ses poches sont toujours en elle. Particulièrement les enchantements de boucliers mystiques et psychiques. Il faut vraiment limiter les déperditions d''énergie, dans ce coin. Pour l'instant, elle y a encore accès, même si le contact est déjà plus difficile à établir.

Moi je crois qu'on devrait se dépêcher ! Ici le pouvoir que j'ai emprunté à Terry est en train de disparaître. Je n'ai presque plus de chance en réserve et je ne vais pas vous servir à grand chose sans ça.

Nous devons pénétrer dans le Vagabond, dit finalement Xardass en utilisant l'appellation drasse pour l'octoèdre. Il est venu collecter les dernières sources d'un univers mourant. Que croyez-vous qu'il veuille en faire ? Nous devons le découvrir.

Soit il est venu et il repart. Et là on est pas dans la merde. Soit son objectif est ici. Je propose qu'on installe un traceur pour commencer. Mégabot² pourra plus aisément le retrouver ainsi. Par contre je suis d'accord, on doit foncer. Vite. Ji, si je te dis comment fusiller les défenses de l'octoèdre, ton double aura les infos en combien de temps ?

Pendant qu'Aliénor-originale parle, une autre version d'elle-même répare l'octogone.

En moins d'une minute, mais tu veux qu'il en fasse quoi ? Là-bas je ne peux pas plus quitter les planètes que Kiran, Scott, Evira ou Jenny.

Madame, nous détectons une variation. La fréquence des distorsions spatiales va diminuant et uniquement vers l'octoèdre.

En d'autres termes, l'octoèdre commence à rapatrier les octogones. A-t-il fini sa tâche ou a-t-il lui aussi détecté l'approche d'un danger ? Mystère.

Jörgen vient de retourner au vaisseau. Le temps de faire revenir le Phoenix dans son abri, et de demander les procédure de rapatriement.

L'Octoèdre fuit devant les vaisseaux de l'Ennemi, comme la première fois ? Forcément, en prenant une conversation en cours, on met les pieds dans le plat...


Dernière édition par Eric le Lun 20 Jan - 12:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Lun 20 Jan - 21:39

Madame, d'après la fréquence des distorsions et le nombre d'octogones supposé, j'estime que leur rappatriement prendra encore entre 91 et 118 secondes.
...
Le Megabot² a également enregistré une autre émission d'énergie de l'octoèdre vers la surface de la planète. Il détecte maintenant la présence de cinq sources sur son sol.


FUCK FUCK FUCK Fuckitty FUCK ! Bourdon, sois prudent. Et lance le Mégabot² sur une travectoire ellitique, direction l'autre côté de la planète.On descend. Vous utilisez le téléporteur. Jorgen, je te confie le Bourdon. Il a une source alors ne tente rien de débile, merci.

Je le garde. Soupir blasé. Et pour lui-même : Mais quand est-ce qu'elle grandira un peu ? Plus de cent ans, tout ces pouvoirs incroyables, et elle joue toujours à l'adolescente qui veut se sentir exister... Pfff.... Ne t'inquiète pas, ma grande, je m'en occupe.

Je vais poser une balise sur l'octoèdre et je vous rejoins. Et je sais lire les pensées, tu ferais bien d'arrêter de l'oublier, des fois.

Ali jette le Bourdon afin que Jorgen l'attrape. Puis en un léger flash de lumière, elle passe en hyperespace. Direction la coque de l'octoèdre. Il ne lui faut que quelques secondes et trois bonds de plus en plus courts suivi d'un cours trajet dans l'espace pour que ses pieds se posent sur la paroi extérieure de l'immense objet céleste. Il lui est difficile d'extraire de ses poches le dispositif de repérage, mais elle finit par y parvenir et l'installer. Cela lui aura pris plus d'une minute, pendant laquelle le Megabot a contourné la planète pour s'approcher des cinq sources qui s'y trouvent.

Je vais les chercher ? demande Kiaji à Jorgen dès qu'ils sont à portée de téléportation.

Dès qu'il est sûr de l'identité des Sources présentes sur la planète...

Oui. Mais ne prend aucun risque. On peut les récupérer autrement.
Dis-toi que c'est un piège, tu seras plus vigilant...


Dernière édition par Eric le Lun 20 Jan - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Mar 21 Jan - 14:28

Aliénor a toutes les peines du monde à rejoindre le Megabot. Exposée au froid de cet espace, elle voit ses pouvoirs et son énergie s'amenuiser inexorablement. Chaque passage en hyperespace lui est de plus en plus difficile. Elle n'est plus qu'à quelques kilomètres du cerveau quantique géant quand elle remarque que les rares étoiles qui étaient dans le ciel sont en train de disparaître; ou plutôt quelque chose fait d'obscurité est en train de les masquer à sa vue.

Sa vue se trouble. Elle est trop près du Megabot pour tenter de sauter directement dedans, et de toute façon elle n'en a plus la force. Elle pousse de toute la volonté qu'il lui reste pour s'y diriger, mais commence à douter sérieusement de ses chances. Ce putain d'univers va avoir sa peau, finalement...

...Quand soudainement un Kiaji apparaît juste à côté d'elle et lui saisit le bras. Sensation de vertige lorsqu'il les téléporte.

Aliénor est si faible que, si le chinois ne la retenait pas par la taille, elle se serait effondrée sur le sol métallique.


Livraison express. Le produit n'a pas l'air très frais par contre, je vous préviens.

Je t'emmerde, Ji. Et merci. Surtout merci, en fait.

La vue d'Aliénor retrouve sa netteté. Son énergie lui revient rapidement, et elle reprend très vite courage et espoir. La Sorcière lève les yeux et la scène qu'elle découvre lui met du beaume au coeur. Evira serre Kiran contre elle, soulagée. Jenny et Scott sont là eux aussi. A part l'Empereur, tous ont l'air éprouvés.

Quelques instants plus tôt, Kiaji a réussi à ramener les autres sources à bord. Avec la présence de Kiran, ce ne fut finalement pas si difficile. Jorgen n'a même pas eu le temps de leur expliquer tout ce qui s'était passé avant que le bourdon ne lui parle pour l'avertir qu'Aliénor était en difficulté. Ils ont aussitôt dépêché Kiaji pour la ramener, et voilà.


Tout le monde est sauf, soupire Evira, soulagée.

Tu en doutais, maman ? Avec une fine équipe comme celle-là, comment aurait-il pu en aller autrement ?

Okay, on est sauvés, youpi ! On dégage, maintenant ?

Hé, mais attend, je te connais, toi ! lance soudain Chandra à Scott.

Bonjour, Chandra. 'jour, Ali, ajoute-t-il mentalement pour sa mère.
Oui, on se connaît, mais ce n'est pas le plus important pour l'instant.

Oh dieu merci, fils, tu vas bien.

Exact, Scott. Le plus important, c'est de foutre le camp d'ici très très vite. Et avant ça, de lâcher un senseur. Parce que je suis curieux de savoir ce qui arrive, mais pas assez pour l'examiner face à face.

Euh... Vous êtes tous de cet avis ? Scott, tu sais ce qui se passe ? Ca a l'air gros, massif, et je veux en faire partie. Mais on se pose trop de questions, là. Parce que moi... non. Je sais que l'on risque gros ici, mais je veux savoir ce qui se passe.

D'où ma proposition de laisser une sonde. On saura à quoi nous avons à faire, de loin, sans prendre de risques.
On pourra prendre une décision en toute connaissance de cause, se préparer, et agir sans se prendre l'effet de surprise en plein dans la tronche.
Grâce à Ali, nous avons une balise sur l'Octoèdre, on pourra le suivre. Jörgen rend le Bourdon à la Sorcière.

C'est mon avis. Vous savez tous que je suis plus prudent qu'Ali, la plupart du temps. Ce qui ne veut pas dire que j'ai raison. La méthode "tête brûlée" fonctionne parfois.

A vous de voir... Mais vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Mar 21 Jan - 21:52

Scott ? Et si tu leur disais ? fait Kiran d'un ton plus grave.

Tu as raison. Na-Bot s'est pointé pour me parler juste avant qu'on ne soit téléportés. Il a eu un contact direct avec l'Orikan, car c'est bien lui qui est derrière tout ça. Il a demandé à Na-Bot d'être témoin de ce qui va se passer, sans intervenir... Et il veut que je fasse la même chose.

Et tu es sûr de vouloir faire cela, mon ami ?

Oui. C'est important. C'est pour cela que je ne vais pas rester. Je ne suis venu ici que pour que vous sachiez que c'est ma décision. Vous aussi vous devrez faire vos choix. Celui-ci, c'est le mien.

... Non...

Des protestations commencent à s'élever, mais Kiran les fait taire d'un geste.

Nous allons avoir des décisions à prendre nous aussi, c'est vrai, dit-il en s'adressant à tous. Na-Bot nous a confié ce qui aller se passer. L'Orikan collecte des sources pour en faire don à l'humanité. A nous de voir si nous voulons l'en empêcher ou l'y aider.

A cette annonce, tout le monde ou presque commence à parler en même temps, pendant que Scott se dirige vers Aliénor. Elle le voit dans son regard : Il va lui dire au revoir.

Non ! Pourquoi ? Emmènes-moi. Prends avectoi quelque chose que je pourrai retrouver. Où que tu sois, quoi que tu fasses, on se reverra. Je le vois chez toi mais tu te trompes... Ce n'est pas un adieu. N'est-ce pas ?

J'espère bien que non ! Et puis tu me retrouveras toujours, je le sais.

Au revoir, maman


C'est la première fois qu'il l'appelle ainsi depuis des dizaines d'années.

Scott se penche pour embrasser Aliénor sur le front. Elle aperçoit le dispositif qu'il tient à la main juste avant qu'il ne l'active. Un flash de lumière plus tard et il est parti...


Dernière édition par Eric le Mar 21 Jan - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9274
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 41
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Retour   Mar 21 Jan - 22:44

Simultanément...

Tu veux dire qu'il veut qu'il y ait plus d'une centaine de milliers de sources comme nous chez les humains ? C'est dément !

Oh fuck ! Ça c'est pas du plan à deux balles ! Y'a pas, quand il se pointe celui-là, ça bouge ! fait Kiaji qui a l'air de trouver ça très stimulant.

Holà, attendez, il y en a vraiment qui croient que c'est une bonne idée ?

Evira se tait, pensive.

Xardass a l'air de plus en plus sombre. Il ronge son frein.


Nous ne pouvons laisser cela se produire, lâche finalement le drass d'une voix forte. Cette folie doit être empêchée !

Le Berger fait un geste d’apaisement de la main.

J'aurais pensé comme toi, Xardass, si je n'avais pas vu l'intérieur de l'Octoèdre, et fait des recherches sur le Huit Fois Saint... Et pourtant, j'ai quand même envie de lui foutre mon poing dans la gueule.
Je suis quasiment sûr que l'Orikan est désespéré, et qu'il s'est résolu à mettre tous ses œufs dans le même panier.

Il voyage dans le temps et les réalités. Il a fait des tests, des expériences pour remporter une victoire contre l'Ennemi. Et cette merde, c'est sa conclusion... Ça mérite réflexion, même si ça ne me plaît pas.

Oh vos gueules, tous... Xardass, vous pensez petit et de façon si nationaliste. Jorgen, tu décides ce que tu veux, mais personne, personne vous m'entendez ? Personne ici n'a le droit d'interférer. Je ne laisserai pas ça arriver. S'il fait ça, c'est que le reste échouera. Okay ? Nous avons un pouvoir dingue, mais ça. Ne. Suffit. PAS ! Vous n'avez pas passé assez de temps à vous inquiéter des vrais problèmes pour comprendre. Des centaines de milliers de sources ? Où est le souci, hein ? Où ?

Explosion.

J’INTERFÈRE SI JE VEUX, ET CE N'EST PAS TOI, NI L'ORIKAN QUI M’EMPÊCHERA QUOIQUE CE SOIT ! Hurle Jörgen au visage d'Ali... Avant de lui faire un clin d’œil discret.
C'est mon cerveau qui m'empêche d'être contre, et le temps que j'ai passé à étudier les vrais problèmes ! Mais au final, c'est le cerveau de chacun ici qui choisira.
Pour les autres, ceux qui m'ont écouté, vous savez que je suis pour ce que vient de proposer l'Orikan.

Et je peux l'expliquer à ceux qui ont des doutes sur ma position.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Retour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» CLAPET ANTI -RETOUR???
» Le retour en grâce de la châtaigne
» Retour de migration
» Une vanne anti-retour en 10 minutes pour moins de dix euros
» Shadow Le retour !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay - Saison II-
Sauter vers: