Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Riddle (Flashback)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Riddle (Flashback)   Ven 27 Déc - 21:31

C'était une journée singulière. Peu de passage hors des saisons de marché. Pendant les phases de déplacement de la flotte, tout ralentit. Les rites seuls rythment la vie des égérians. Un politique avait énervé Riddle Midis. Pas de transaction avec cet homme, avait-elle déclaré. Avec le rafût qu'il avait fait en partant, personne n'était entré dans l'échoppe.

Riddle les avait tous : les objets magiques, les méthodes de divination, les médicaments douteux mais efficaces, les rites de sang. Pas une amatrice, ça non. Elle a cet air que seuls ceux qui connaissent des vérités peut avoir. Cette folie dans le regard. Et elle bougeait dans tous les sens, avait un avis sur tout, et faisait taire les plus anciens réactionnaires du reste de la ommunauté.

Mais on y venait quand même. Tout le monde avait besoin ou envie. Et parfois ils troquaient gros. Totu le monde savait que miss Midis possédait gros, mais on allait quand même luii proposer gros.

Et tout changea. Tout changea au moment où, après le calme suivant le politicien, comme celui suivant l'orage. La porte s'ouvrit.

Derrière elle, dans l'encadrement de la porte, une petite forme se réfugie. La porte est refermée à la volée. Le petit être n'a pas consciece d'où il est. Il sue, il pue, la transpiration du marathonien improvisé, la peur, aussi. Riddle s'approche lentement dans son dos, mais un de ses colifichets tinte sur un autre. Bah.


Ils sont combien à tes trousses ?

Arjath ? Izza gaj !fait la fille en se retournant vivement, surprise par Riddle.

Un filet de sang lui barre le visage, coulant depuis une blessure à la tête située entre... Ses cornes ? Si de loin on pourrait la confondre avec une humaine pas très grande, elle n'en est définitivement pas une. Les deux excroissances osseuses qui partent de l'arrière de son crâne sont plutôt élégantes mais surtout très reconnaissables. Riddle n'a jamais vu cette espèce auparavant, et pourtant elle a roulé sa bosse. De plus, quelle que soit la langue qu'elle vient d'employer, elle ne fait pas partie de celles connues du traducteur de l'égérianne, et ce fait est encore plus surprenant ! Même sa combinaison est d'un style étrange.

Son instant de stupeur passé, la fille se détourne de Riddle et rentrouvre la porte pour jeter un coup d’œil discret à l'extérieur, vers le marché. Elle scrute la foule quelques secondes, pousse un petit cri, puis son regard se tourne de nouveau vers la marchande.


Assi kajja ! Assi kajja, ijarni ojat tazari, fait-elle d'un ton suppliant.

T'inquiète. Lis ça.

Elle écrit en langue universelle sur le bureau, et tend le papier à la fille. Puis elle sort. Interloquée, la petite baisse les yeux pour lire : "cache-toi, et si un autre que moi entre, sors par le trou sous le tapis.

Pendant ce temp, Riddle se pose tranquillement devant sa porte, sort une pipe qui s'allume seule, et fume en passant le bonjour aux clients potentiels et aux voisins. Un point de vue parfait, et un rempart à la fois. Avec le sourire.

Devant elle se déploie les échoppes, plutôt vides en cette saision. Son commerce étant située dans un lieu difficile d'accès, elle ne manquera pas de voir tous ceux qui s'en approcheront.

C'est ainsi qu'au bout de quelques minutes elle aperçoit un petit groupe d'égérians qui ne semblent pas s'intéresser aux marchandises mais plutôt à la foule, peu nombreuse. Ils sont cinq, agissent de concert et leurs regards acérés scrutent tous les recoins tandis qu'ils se rapprochent peu à peu de l'endroit où se trouve Riddle.
Marchant quelques pas derrière eux se trouve un individu étrange, et à l'évidence de la même race que la jeune femme qui s'est réfugiée chez elle, quoiqu'il fasse facilement trois têtes de plus.



Les cinq égérians le consultent régulièrement du regard et de la main il leur enjoint de continuer d'avancer, leur indiquant la direction de Riddle. Dans quelques minutes ils seront à sa porte. Riddle aperçoit alors madame Gontraz, la mère de Wileed Gontraz, un habitué.


Oh, madame Gontraz ! Vous tombez bien, j'ai justement le médicament de votre fils, attendez-moi deux secondes, je vais le chercher !

Elle profite de l'excuse pour prendre le flacon vite fait, se rue vers l'enfant, et ne la trouve pas. Elle est vachement bien cachée, la bougre ! MAsi qu'à cela ne tienne. Riddle détecte son esprit, et s'adresse à elle tout en repartant à la porte. Et tandis qu'elle donne le flacon à la bonne femme en lui disant que c'est gratuit cette semaine, elle établit le contact psychique :

Ils arrivent. Si tu veux mon aide, il va falloir m'expliquer pourquoi ils te cherchent et qui t'a frappée.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Dim 29 Déc - 16:59

Riddle constate à quel point l'esprit de l'adolescente est différent de celui d'un humain... D'un simple mortel, en fait. Ses pensées filent à la vitesse de l'éclair, mais la plupart son tournées vers sa peur d'être retrouvée. Elle doit aussi être bien plus vieille que son apparence ne le laisse supposer.

De la télépathie ? Vous... Vous voulez vraiment m'aider ?

C'est l'un de mes maîtres qui est là. Je suis une femelle/esclave, et j'ai voulu fuir, trouver un endroit où les gens sont libres. Mais je ne suis qu'une idiote. En venant me réfugier ici, j'ai mis tous ces gens en danger. Si il me trouve, il me punira, mais il tuera aussi tout le monde ici !


Sa réponse est claire, signe qu'elle est habituée à ce mode de communication. Toutefois, elle maîtrise mal ses pensées annexes, et Riddle perçoit des images d'enfermement, d'obscurité et de violence... Le résumé de toute sa vie jusqu'à ces derniers jours où elle a trouvé un peu de lumière chez les égérians.
Autre chose est frappant : Dans son esprit, sa nature féminine et son statut d'esclave sont indisociables, comme si ces deux concepts allaient forcément de pair.


Eh bien je suis navrée, mais je ne peux pas laisser faire ça. Je n'ai jamais aimé le concept d'esclavagisme, et j'aime beaucoup les gens ici, surtout quand ils sont encore vivants. Ecoute, c'est simple... Dans le trou que je t'ai indiqué on trouve une cave. Dedans, il y a un grand machin octogonal. Si jamais je t'en donne le signal, tu composes ces symboles :

Maintenant, descends.


Merci ! Merci beaucoup !

Dans e même temps, Riddle s'en va aguicher un client qui a l'air juteux.

 Monseigneur, je n'ai pas pû m'empêcher de remarquer que vousvous dirigiez vers ma modeste échoppe... Venez-vous pour un médicament ? Un enchantement ? Une prédiction, peut-être ? Riddle Midis est à votre service...

...

Il ne réagit pas, comme si Riddle n'était pas là.

Hé, toi, écarte-toi ! Fait l'un des égérians à l'air vicieux qui l'accompagnent. Le patron ne parle pas aux roulures dans ton genre !

Joignant le geste à la parole, il va pour pousser Riddle sans ménagement.


Dernière édition par Eric le Dim 29 Déc - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 30 Déc - 13:02

L'impoli inconnu n'a pourtant pas le temps de la toucher. Son bras se plie en plusieurs sens différents et ps du tout naturels. Ses os craquent et cassent en un bruit étrange et fascinant.

Les gens d'ici savent que Riddle est une sorte de sorcière ; et on racotne toutes sorte de choses sur ses philtres et ses menaces, jamais en l'air. Mais aujourd'hui, madame Gontraz rentrera avec des nouvelles fraîches.

Aux pieds de la borgne aux yeux rouges, dont la source a laissé très brièvement s'échapper de la force, l'égérian à genoux se tient le bras. Mais rien n'y fait : impossible de le tenir correctement pour atténuer la peine.


Okay. J'essayais d'être polie, mis ne rentrent que les invités. Celui-là n'en fait pas partie. Et vous, monseigneur ? Avez-vous des notions de politesse ? Rha fait chier putain, je viens de me griller comme une conne...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 30 Déc - 23:24

Assaj. Eronan'zak Ejja saz, dit-il finalement.

Riddle sent brusquement une masse de pouvoir énorme gonfler en lui, comme si on venait d'ouvrir les vannes d'un barrage titanesque. Il concentre son attention sur elle et, malgré elle, l'égérianne a un instant de panique...

...Mais avant qu'il fasse quoi que ce soit, elle sent aussi la présence de l'adolescente disparaître, tandis que l'octogone caché sous son échoppe émet une onde d'énergie caractéristique.

Le temps se fige. L'être en face d'elle aussi. Puis le pouvoir qui l'habite disparaît tout aussi brusquement qu'il était apparu tandis qu'il fronce les sourcils, surpris. A nouveau, il se désintéresse totalement de Riddle.


Ozal essaj dama, murmure-t-il pour lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 30 Déc - 23:27

Répondu, mais j'aimerais convenir de quelque chose : J'ai précisé "flashback" dans le titre car j'aurais aimé que cet épisode, contrairement aux autres scènes du sujet "Mille Vies", se passe dans un passé assez lointain : Au moins vingt ans, sinon plus. Ça ne te pose pas de problème, Xav ?
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mar 31 Déc - 14:27

C'est toi le chef, chef. T'es pas contre un petit crossover ?

Qu'il s'en aille donc. La petite est hors de portée. Bizarre qu'il n'essaie pas de rentrer. Il est temps pour Riddle de disparaître un temps. Des années de couvetures foutues en l'air. Heureusement, elle peut toujours revenir sous l'identité d'une de ses enfants. Mais elle aimait bien cette vie-ci. Allez. Tout ce bazar doit être mis dans ses poches. Tout le contenu de la maison. L'octogone. Et il faut rejoindre la fille. Mais d'abord, une petite cérémonie de purification en passant voir Jorgen. Monsieur l'emmerdeur pourrait avoir marqué Aliénor sans qu'elle le sache...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mar 31 Déc - 16:56

Vive les crossovers !

Au fait, tu l'a envoyée où, la fille ?


Riddle, redevenue Aliénor, met peu de temps à retrouver Jorgen et à le rejoindre...

Et là je laisse Nico éditer pour dire où est Jorgen et ce qu'il peut bien faire à ce moment précis. Invente un truc, Nico.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mar 31 Déc - 16:59

Un lieu inoffensif et rassurant. Où une Ali sait que si on arrive par là, c'est que c'est elle qui l'a envoyée. Wicca.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2936
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Jeu 2 Jan - 0:12


Jörgen est chez lui. Un de ses chez lui, du moins, là où il réside lorsqu'il aime être au calme :
La petite maison de bois, qu'il a construite de ses mains dans un arbre surplombant un lac, sur la "planète verte" de l'Octoèdre.
Il se trouve sur un des ponton, une canne à pêche à la main, sa ligne plongée dans l'eau plusieurs mètres plus bas. A côté de lui, un bric-à-brac d'objets, certains enchantés, d'autres, pas encore... Aliénor peut y reconnaître des répliques de ce que le Loup Blanc avait créé, ainsi que certains fétiches inédits.
Dès qu'elle s'approche de la demeure, un grand chien de type labrador aboie. Quelques oiseaux s'envolent. Sans détourner le regard du flotteur, le Berger adresse la parole à la nouvelle arrivante.


Salut Ali, bienvenue ! Tu viens prendre le thé ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Jeu 2 Jan - 13:59

Ouais. Bien sur. Je suis connue pour venir prendre le thé. Non, désolée, c'est pas l'objectif. Je viens juste de rencontrer quelqu'un de balaise, inconnu, qui a fait un truc louche avec son aura. Et puis il est parti, comme si de rien n'était.

Je voudrais être auscultée, "docteur".

En fait il poursuivait cette fille, j'ai envoyé une autre moi la voir, là... Elle voulait plus être esclave, j'ai eu envie de l'aider. Alors comme ça a potentiellement niqué ma couverture égérianne, j'en change.

Ça va comme tu veux, toi ?

Très bien. J'étais en train de créer quelques fétiches mineurs, pour les offrir à des amis mortels. Rien de bien utile pour des Sources, mais je te montrerai tout ça après... Je vais déjà regarder ce qui te tracasse.
Tu veux bien t'assoir et me relayer avec la canne à pêche ?
Tu peux aussi en profiter pour me montrer ce que tu as vu et ressenti, ça pourrait m'aider...

Jörgen examine avec la plus grande attention l'aura d'Alienor, parcelle par parcelle. Depuis qu'il utilise son bracelet-Araignée pour relier certaines personnes à lui par des fils mystiques, il sait qu'il existe des moyens très subtils d'affecter l'aura des gens.
Quoiqu’il arrive, il poursuivra par des soins dans les trois domaines. La sensation de plénitude qui en résulte est extrêmement agréable, même pour une Source.


Okay je t'envoie mes souvenirs dès que tu as fini. Tu me diras si tu veux voir la fille. On ira ensemble. Ca tombe bien, c'est localisé à un endroit que je n'ai pas encore montré aux autres sources. D’ailleurs j'aimerais autant ne pas la laisser seule là-bas top longtemps.

Jorgen est vite rassuré. L'aura d'Aliénor est saine, semblable à l'ordinaire, et rien n'y est rattaché. Qui que soit l'individu qu'elle ait croisé, il ne semble pas l'avoir touchée.

Tout va bien, Ali. rien qui ne sort de l'ordinaire dans ton aura.
... Et oui, j'aimerais bien voir cette créature mystérieuse. Tu viens de sauver quelques poissons !

Euh. Je sais pas encore. Tu sais, rien que rencontrer une race jamais croisée auparavant, ça m'emmerde un peu.

Bon. Si j'ai rien, allons sur Wicca. Sois pas surpris, j'y entraîne l'élite des mutants depuis 74 ans. C'est assez... écclectique.

Sur ce, les amis empruntent l'octogone, direction Wicca.

Wicca



4ID & 6LA, nommées d'après leur code de localisation lors des explorations de la dernière décennie, sont deux planètes orbitant à "grande vitesse" autour d'un soleil bleu. Tout est géant dans leur système, et Aliénor en est rapidement tombée amoureuse. Les planètes sont presque inhabitables sans installations drastiques, et quand bien même, toute tentative serait épineuse : 4ID et 6LA sont des géantes magnétiques tournant rapidement entre elles-même. Composées en grande partie de métal, seuls leurs champs magnétiques respectifs les empêchent d'adopter une trajectoire fatale pour les deux.

Comble du bonheur pour la sorcière, une planète, bien moins proche du soleil que ces deux-là, et nommée Wicca, peut accueillir la vie grâce à son atmosphère. C'est une planète assez petite, mais couverte de végétation et d'insectes pour seules formes de vie. C'est là que se trouve le refuge pour mutants très spéciaux, que la sorcière fait disparaître des fichiers mondiaux...


Bienvenue, Originale. Jorgen.

La petite est en sécurité ? Tout va bien ?

Oui, ne t'inquiètes pas. Elle m'a raconté comment elle était arrivée là et je l'ai rassurée et mise à l'abri.
Croiser un type pour qui femme rime forcément avec esclave, je suppose que ça t'a plu autant qu'à moi. Ça donne tout de suite envie de l'aider, d'autant qu'elle a dû faire preuve de pas mal de courage pour s'enfuir.

Allons la voir. Les traducteurs ont eu le temps d'enregistrer quelques petites aides ?

Wooo... Tu as fait ça en grand, ici, dis-moi. Mais... C'est sombre, c'est froid... Pas très accueillant. Tu ne comptes pas garder la gamine ici, j'espère ?

Comprenez le raisonnement, Jorgen : Même si la petite avait été suivie, personne ne l'aurait atteinte, ici. Gare à celui qui se met les mutants d'ici à dos.

Je n'ai pas tort, tu sais. Ils peuvent parer à pas mal de situations, ici. Allons-y.

Jörgen suit le mouvement, comme pour une visite touristique.

Évidemment, que tu n'as pas tort. Même moi, j'imagine que je n'aurais aucune chance de rentrer dans cet endroit par la force si je le voulais. C'est une bonne solution d'attente. Mais pas pour une longue période. On va déjà voir ce qui en retourne.
D'après ce que tu m'a montré, tu n'as pas vraiment eu l'occasion de discuter avec elle, n'est ce pas ?

Dans une aile du complexe, l'ancienne chambre de Delta, le mutant le plus jeune que l'académie ait reçu il y a de cela vingt sept ans, la petite semble occupée à comprendre une poupée et un char d'assaut miniature.

Jörgen reste légèrement en retrait par rapport à Ali. Ne pas effrayer la gamine... Même s'il a rarement effrayé quiconque. Dans des circonstances classiques, bien sûr.
Il en profite pour observer attentivement la jeune invitée. A l'aide tous ses sens.


Dernière édition par Xavier le Sam 4 Jan - 19:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 6 Jan - 16:49

La première chose qui frappe Jorgen, c'est que la fille n'a pas l'air d'avoir plus de quinze ans, mais son aura lui dit qu'elle est bien plus vieille. De plus, elle est son propre totem, ce qui est typique de beaucoup d'êtres extra-dimensionnels. Elle ne vient pas de ce monde, c'est certain.

Elle examine avec curiosité les jouets d'enfants sous le regard de l'autre occupant de la chambre, une jeune mutante nommée Magda. Aveugle, télépathe et douée du pouvoir d'empathie, c'est aussi l'une des personnes les plus gentilles qu'ait rencontré Aliénor. Elle était toute désignée pour accueillir la nouvelle arrivante et la mettre à l'aise.

Aliénor sert de relai pour que Jorgen puisse suivre leur conversation mentale.


Et ça, qu'est-ce que c'est ?

Une poupée.

Oh. Ça sert à lancer des malédictions, je suppose ?

Hihi. Pas du tout. Les enfants s'en servent pour jouer.

Jouer ?

Oui, jouer. Les petites filles lui parlent comme à une confidente, ou s'en servent pour s'inventer des histoires. Des histoires de princesse en général.

Quelle horreur ! Quelle fille peut avoir envie d'être une princesse ?!? dit-elle en jetant le jouet.

Magda grimace. Les images que son invitée associe à ce mots sont plutôt atroces.


Mon dieu ! Je suis désolée, je ne savais pas.

Elle s'approche de la fille pour la serrer contre elle.

Ne t'inquiète pas, tu es en sécurité, ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 6 Jan - 18:16

Tu observeras que ses bases sont assez perverties. Princesse c'est l'horreur, femme c'est synonyme d'esclave...

Tu crois qu'elle est invoquée ?


Difficile à dire pour Jorgen, mais son instinct lui dit que ce n'est pas le cas.

Je ne peux en être complétement certain, mais je ne crois pas. En tout cas, sa race doit avoir des origines extra-dimensionnelles. Peut-être récentes, peut-être depuis des milliers d'années.
Après tout, l'inverse existe. Des races originaires d'ici, qui habitent maintenant ailleurs.
Ou bien c'est une démone. Au vrai sens du terme. Une des ancienne races exilée, qui serait revenue plus ou moins récemment. En tout cas, elle semble avoir des notions du Grand Art. Associer poupées et malédictions, c'est signé.

Il faudrait quelle nous parle un peu de chez elle... Elle m'intrigue au plus haut point.


Jörgen s'avance afin de s'assoir en tailleur à deux mètres d'elle. Silencieusement. Comme à son habitudes, ses énergies ne sont pas plus élevées que pour un humain classique. Il continue à l'observer, l'air bienveillant.

De son côté, Aliénor change sa combinaison mouvante pour reprendre les traits de Riddle Midis. Et elle s'accroupit aux côtés de Jorgen, légèrment en retrait, arborant un sourire rassurant.




Dernière édition par Xavier le Mar 7 Jan - 18:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mar 7 Jan - 21:10

La fille a d'abord un mouvement de recul face à Jorgen, mais se rassure en voyant Aliénor grimée en Riddle.

Soupir. Vous êtes là !

Qu'est-ce que cet endroit où vous m'avez envoyée ? Et les gens, sur les vaisseaux, ils vont bien ? Mon frère n'a tué personne ? demande-t-elle avec anxiété.


Attention, elle a un peu peur de vous, dit Magda à Jorgen.


Je l'ai aussi senti, Magda. Mais merci de me prévenir.
Je suis assis et ne bouge plus. Je suis à ses côté, calme, et je ne lui veux pas de mal.
Elle va finir par le sentir, comme vous l'avez senti.

Ca va. Quand il a senti que tu avais disparu, il a perdu toute envie de ravager le quartier. Peut-il te trouver ici, si loin ?

Je n'en suis pas sûre, mais je crois que si il le pouvait, il serait déjà là.

Alors tu pourras rester ici, ou partir ailleurs, comme tu le souhaite. Je suis Ali. Et si tu veux pouvoir aller où bon te semble, je dois m'assurer de plusieurs choses. Et pour commencer, il va falloir que tu parles tout en pensant. Tu peux faire ça, pas vrai ma grande ?

Super. Alors voilà. Tu vas nous parler de toi. Le monsieur ici, c'est un docteur. Il soigne les gens. Alors si ut as un souci ou une blessure, tu peux tout lui dire.

Et l'appareil ici, va enregistrer tes mots, pour qu'on puisse se parler sans l'esprit. Avec ces mot, je fabriquerai un traducteur qui pourra te permettre de parler avec quasiment n'importe qui. Vas-y, je t'écoute.


Zot. D'accord.

Issaj talas, tanassi jaza ezto maal. Je vous remercie, mais mes blessures ont déjà guéri.

Vatu zat essa ? Que voulez-vous savoir ?

Aliénor regarde Jorgen, puis entame la discussion.

Parle-nous de toi, de ta vie, et de pourquoi tu n'en veux plus. Dis-nous... Ce que tu voudrais qu'on fasse pour toi.


Dernière édition par Eric le Mer 8 Jan - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mer 8 Jan - 19:10

Vous avez déjà fait beaucoup. J'avais entendu des histoires, qui racontaient que les étrangers/inférieurs étaient capables de... faire des choses pour aider sans rien attendre en retour. Je ne connais pas le mot pour ça, désolée. Je me suis dit que vivre dans un monde où c'était possible valait le coup que je risque tout pour m'échapper. Quand l'occasion s'est présentée, j'ai saisi ma chance...

Magda pense en privé pour aliénor et Jorgen.

Ecoutez, je ne veux pas vous dire ce que vous avez à faire, mais elle ne tient pas à raconter sa vie pour l'instant, je vous préviens. Elle n'a pas encore vraiment confiance et son histoire recèle trop d'horreurs pour qu'elle veuille se les remémorer, je le sens. Il va falloir du temps.

Puis pour la fille.

Et si tu nous disais juste ton nom, pour commencer ?

Je...

Elle regarde alternativement les trois humains, embarassée.

J'ai entendu sur les vaisseaux. Les gens avaient tous un nom, tous, même les plus humbles, et même les femmes/esclaves. Chez nous, c'est différent. Je n'ai pas de nom. Je n'ai jamais eu le droit d'en porter un.


Eh bien on fera ça. Mais avant je veux que tu comprennes que nous n'aidons pas gratuitement les gens. Nous partons du principe que si on t'aide mainetnant, tu aideras à ton tour quelqu'un, quand tu le pourras. Et ainsi de suite. C'est un peu égoïste, finalement : On se dit que, quand on ira mal, quelqu'un d'autre viendra à notre aide.

Enfin bref. Si tu ne veux pas parler, nous ne te forçons pas, tu sais ça, hein ? Ce que je te propose, c'est de prendre son temps. On va passer quelques jours ici, et puis le docteur Jorgen trouvera un endroit agréable où t'emmener, pour voir le monde. pas vrai, docteur ?


Ce serait avec plaisir. Si tu en as envie, bien sûr. Mais il y a tellement d'endroits agréables... Il faudrait que je sache ce que tu aimes, ce serait plus facile.

Je ne sais pas vraiment. J'aime... Les endroits sombres et calmes, où je peux être seule. Où on ne peut pas me trouver.

Je ne sais pas si c'est une bonne idée.


Je crois qu'elle ne veut pas être accompagnée par un homme. En tout cas, pas seule avec lui.

Ah ! mais bien sur ! Comment rester enfermée tout en visitant des lieux formidables ? La salle Holo ! Viens, petite, je vais te montrer comment voyager sans bouger.


Vous pouvez faire ça ? D'accord, je veux voir !


Dernière édition par Eric le Sam 11 Jan - 21:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 11 Jan - 21:56

Les quatres nouveaux amis se dirigent alors vers la salle d'entraînement des mutants pendant que ces derniers recoivnt un message leur intimant de quitter les lieux. Ils traversent quelques couloirs, croisant des formes de vies étranges, la plupart humanoïdes. Au bout d'un long corridor tapissé de plaques métalliques, ils arrivent devant une lourde porte blindée. Un panneau de contrôle s'active apparemment seul. Les boutons sont pressés mentalement par la télékinésie d'Aliénor. Elle programme un endroit serein, et désert, pour commencer. La porte s'ouvre dans un grand bruit. Derrière, une large salle de la taille d'un stade. Un vrombissement, et ses murs disparaissent pour laisser place à un cours d'eau, un peu de végétation brute, un escalier de pierres, des arbres sauvages. Le ciel apparaît ensuite. Le soleil se couche, et l'horizon vallonné rougeoie.



Voilà un des endroits que j'aurais aimé te montrer. C'est un souvenir que j'ai, de ma planète natale. Un endroit assez peu fréquenté des grands lacs.

Si tu veux, tu pourras préparer l'environnement suivant. C'est simple, il te suffit de toucher cette sphère qui apparaît dans la main d'Aliénor. Elle est munie d'une interface psycique. Ca veut dire que si tu penses fort à un endroit, tu peux t'y retrouver. Bien sur, rien n'est réel, et tu n'auras rien à craindre. Ca te permettra de nous montrer ce que tu aimes, d'où tu viens... Tout ce qui te passe par la tête.


A part...

Dis-moi, Magda... Qu'est ce que je peux faire ? C'est la première fois qu'une femme a peur de moi. Et pourtant, tu le sais, je ne veux qu'aider... Je n'aurais qu'à poser la main sur elle, et elle deviendrait plus sereine.

Tu sais mec, que je peux t’entendre, hein ? Et je suis sidérée que tu ne comprennes pas tes pouvoirs après tant de temps. Si tu veux la guérir, fais. Mais rappelles-toi qu'elle n'a pas les mêmes concepts de vie que nous. Si tu la guéris, elle ira mieux, mais elle ne pensera pas comme nous pour autant. Alors fonce, mais ne crois pas que tu lui imposeras plus de confiance, mec.

Elle est certaine que les hommes sont tous des esclavagistes.

Je sais. Et je connais mes pouvoirs mieux que toi. Je sais que c'est difficile. Pourquoi je ne l'ai pas déjà purifiée, selon toi ?
Les dogmes sont des blessures. Ils sont fait pour un lieu et un temps. En dehors, ils sont nocifs. Est-ce que tu comprends ? Chacun doit choisir.

Jörgen tend la main vers la gamine. Sans grand espoir, mais avec beaucoup de foi.

Attends ! Je vois là une super opportunité de faire un pari que tu perdras à coup sûr. Ah, merde... trop tard...


Dernière édition par Xavier le Lun 13 Jan - 23:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 18 Jan - 19:12

La fille sans nom est toute à sa contemplation de l'illusion ambiante. Elle est si émerveillée qu'elle ne voit pas la main de jorgen se tendre vers elle.

Dès qu'il la touche, les énergies de Guérison entrent en elle... Et elle pousse cri inhumain, un hurlement de douleur insoutenable. Magda se précipite pour repousser le shaman, mais celui-ci est plus rapide et a déjà retiré sa main par réflexe.

La fille tombe au sol en geignant, prise de spasmes incontrôlables, choquée et terrifiée. Là où la magie du norvégien l'a touchée sa peau s'est boursouflée et de la fumée s'en échappe.


Qu'est-ce que vous avez fait ?!? crie la jeune mutante avec colère.

Pendant une seconde, Jörgen est tout aussi choqué et terrifié que la gamine ! Il a même reculé de plusieurs pas face à la surprise. Mais il se reprend très vite.

Incroyable ! Ali, tu as vu ça ? C'est la première fois que ça arrive... Une réaction complétement opposée. Il ne prend même pas le temps de répondre à la mutante. bah, si elle veut une réponse, elle n'a qu'à aller la chercher dans la tête du shaman. Elle est télépathe. C'est ce que font les télépathes. D'ailleurs, il fait en sorte d'attirer l'attention d'Alienor sur son esprit, et pense très nettement :

Tout cela ne me dit rien qui vaille. C'est comme pour Vinia... Vaguement originaire des Royaumes mystiques, une apparence physique assez proche, et mes pouvoirs complétement chamboulés.

... Tu vas me prendre pour un fou, mais quand des soins magiques, des soins sacrés, causent des brûlures atroces, ça te fait penser à quoi dans les histoires et les mythes, toi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 18 Jan - 21:40

Ta gueule, putain ! Eh petite, désolée. Il pensait que ça te ferait du bien. Promis. Je suis désolée. On va régler ça.

Pour Jorgen : Car tu SAIS comment inverser la pression pas vrai ?


Bien sûr. Tu peux commencer par me donner une claque. Je ferai semblant d'accuser le coup, et je m'excuserai. La gamine n'a pas dû voir une femme faire ça à un homme depuis... Jamais, en fait. Elle comprendra que ce monde est différent, et que les relations sociales entre les différents sexes le sont aussi.
Et pas la peine de me dire "ta gueule". La gamine n'a pas le niveau pour entrer dans ma tête, ni ta mutante télépathe... Une fille bien, d'ailleurs. ...Même quand je baisse un peu ma garde. Enfin, je crois ? Hum. J'espère. En tout cas, on reparlera de ça en privé.


Non, je veux dire : reprendre ce que tu viens de lui donner. Tu sais faire ça ?

Les flux de Guérison sont entrés dans son corps. C'est trop tard. Et si tu me demandes si je sais inverser une guérison, non, je ne sais pas. Je me suis toujours refusé à travailler là-dessus. Peut-être un jour, mais prie pour que ça n'arrive pas.

Des bandes avec de l'arnica ? Parce que vu l'effet imprévu de mes soins, je vais éviter la cryokinésie curative...


Dernière édition par Xavier le Sam 18 Jan - 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 18 Jan - 22:44

Toute la conversation dure le temps d'un regard échangé entre Jorgen et Aliénor...

Juste pour dire.

Un nouveau regard vers la plaie fumante.
Cette fois-ci, les défenses mentales du Berger sont levées. Même Aliénor devra y mettre un petit peu de volonté pour passer.


Pù£@!n, elle continue de brûler et de souffrir ! Je ne peux pas attendre et ne rien faire... C'est à cause de moi !
Tant pis, pas le choix. Il faut tenter la cryokinésie...


Jörgen fixe l'endroit qu'il a soigné. La température y chute, de façon très localisée. Tout ses sens sont concentrés sur ce point. Au moindre effet négatif, tout s'arrête, mais ce pouvoir-ci n'a pas l'air de lui être néfaste...

...Si ce n'est qu'elle est déjà en proie à la peur et que la soudaine sensation de froid ne fait que l'empirer.

Elle hurle à nouveau, à la fois de terreur et de colère. Ses niveaux d'énergie explosent littéralement et une vague de pur pouvoir magique jaillit d'elle, balayant tout sur son passage !

Jorgen est soulevé du sol, projeté en arrière et va s'encastrer dans la paroi de la salle holo dix mètres plus loin. Aliénor n'a que le temps de lever un bouclier télékinétique mais pas assez vite pour encaisser tout l'impact et elle est jeté à terre.

Les deux sources sont indemnes, juste un peu secouées. Le silence s'est fait pendant qu'ils se remettent sur leurs pieds dans la salle dévastée. On n'entend plus que les pleurs de la fille sans nom, jusqu'à ce que...

MAGDA !!!

Mortifiée, elle se précipite vers la mutante, dont le corps brisé gît au milieu des débris. il ne lui reste qu'un souffle de vie.


Dernière édition par Eric le Dim 19 Jan - 13:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Nicolas
Source
avatar

Messages : 2936
Date d'inscription : 03/04/2008
Age : 36
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Lun 20 Jan - 21:34

Le Berger se relève difficilement et prend conscience de la situation.

Quel merdier ! Ali, tu peux lui demander de s'éloigner de Magda ? Si je m'approche d'elle, elle va remettre ça. Et ton amie mutante a besoin que je répare les dégâts. Que j'ai causé. Je sais.

Non mais t'en as pas fait assez, sérieusement ? Laisse mes nanites réparer ses chairs, et euh... Je sais pas, vas faire un tour, je te garde informé par télépathie, tu louperas rien, promis. Mais à mon avis, tu vas faire que l'effrayer. On veut l'aider, peut-être avoir des infos, mais pas... ça.


Je reste à distance. Si tes nanites ne sont pas suffisantes, tu m'envoies Magda par télékinésie. Elle ne mourra pas, je te le promets. Jörgen, à peine extrait du trou qu'il a causé dans la salle holographique, s'assoit en tailleur. Il ne bouge pas d'un pouce. Reste en contact télépathique s'il te plaît.

Oui...


Ca va aller ma belle. Ecoute, j'ai un moyen de réparer tout ça. Le docteur incompétent est parti. Okay ? Touche la boule, pense à un endroit que tu aimes bien, et tout ira bien. Je suis désolée pour tout à l'heure.

Invisibles, les nanites médicaux s'implantent, copient et collent le schéma corporel des chairs de l'enfant, relâchant de légères doses d'anesthésiants. toutefois, Aliénor doit rapidement se rendre à l'évidence : Les dégâts sont trop importants. Os brisés, hémorragies, cela peut être géré par les nanites, mais vu l'état de son cerveau... Elle parviendra peut-être à l'empêcher de mourir, mais pas de garder des séquelles importantes. Il faudra plus que de la science pour réparer les dommages.


Dernière édition par Nicolas le Lun 20 Jan - 22:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Dim 26 Jan - 13:07

Aliénor pose la main au dessus de la fillette, son esprit débranche les émetteurs de douleur dans son cerveau et une cage mécanique apparaît alors. La chambre de staste temporelle s'active, et Aliénor reste là quelque secondes, les yeux hagards.

Eh ben ma pauvre Magda, on est pas sortis d'affaire. Ton état n'empirera pas là dedans, rassure-toi. C'est fait pour nous donner le temps de préparer des soins plus appropriés.

Tandis qu'elle discute alors avec Jorgen, la mine abattue, elle ramasse quelques échantillons de chair meurtrie pour analyse. Si elle a vu juste, Jorgen a détruit cette petite, sans en avoir l'intention bien sur, en lui donnant de son énergie. Mais quand il procède ainsi, il donne trois types d'énergies concentrés en un échange.Son eprit et son âme ont dû être sévèrement meurtris eux aussi. Pas que son corps... Comme si elle était une sorte d'anti-matière humanoïde. Elle a réagi exactement à l'envers de tout autre être. Jorgen n'avait surement jamais soigné quelqu'un de son genre avant.

Jorgen. On va devoir trouver autre chose. Et théoriser, parce qu'on a pas d'élément réalable ressemblant à ce cas, si ? Tu as déjà mutilé quelqu'un au lieu de la soigner ? Elle regarde rapidement le dossier de Magda.

Jamais. Et pourtant j'ai déjà essayé de soigner des créatures étranges. J'ai même tenté de soigner une Bête de l'Ombre, mais ça n'avait simplement rien fait.

Dis, tu ne voudrais pas me laisser une chance de montrer à la gamine que je suis un gars bien, en me laissant soigner Magda devant ses yeux ? Il suffirait de m'envoyer la stase par télékinésie.


Il est facile de comprendre que le Berger est choqué d'être, involontairement, certes, à l'origine des blessures quasi-mortelles de la télépathe. Et de terrifier ainsi la jeune fille inconnue. Tout ça en quelques minutes. C'est beaucoup pour lui.

Vas y, fonce... A priori sur elle au moins, ça marchera...

Oui. Et comme un homme averti en vaut deux, je vais commencer très doucement. Au cas où le problème viendrait de moi. Même si je ne crois trop à cette possibilité.

Préviens-là quand même que c'est toi qui m'envoie Magda. Je ne sais pas ce qui pourrait se passer dans le cerveau de la gamine.


Dès que la cuve de stase approche de lui, il libère la blessée et s'occupe d'elle. En effet, il a renoncé à faire le moindre mouvement vers l'extra-terrestre. Aliénor est en train de tracer au sol avec son doigt. Une lumière en jaillit, et c'est comme si elle restait sur le sol. Jorgen peut sentir les flux mystiques qui partent de l'âme d'Aliénor pour tisser une phrase complexe par terre : "celui qui se tient ici ne perd plus d'énergies psychiques, mystiques ou physiques.".


Dernière édition par Xavier le Mar 28 Jan - 22:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Mer 29 Jan - 17:59

Les pouvoirs de guérisons de Jorgen sont mis à rude épreuve. En effet, Magda a encaissé de plein fouet une onde de choc très puissante et son squelette est en miettes, sans parler de ses organes. Heureusement, les nanites d'Aliénor lui facilitent le travail en reconstruisant les tissus endommagés.
Peu à peu, les plaies de la mutantes commencent malgré tout à ses refermer. Jorgen transpire sous l'effet de la concentration et de la dépense d'énergie, mais il est sur la bonne voie.


Alors c'était vrai ! C'est vraiment un guérisseur !

Ash'ti n'zara ezzassi ? Vous allez la sauver, n'est-ce pas ?

Zot nasa... Je suis tellement désolée...

Nous aussi, petite, nous aussi. C'est un gros malentendu, et je te promets qu'on va régler ça. On a tous fait des erreurs ce soir, mais on va aller de l'avant.

Oui... D'accord... Si vous me dites qui vous êtes vraiment. Je ne connais peut-être pas grand chose au monde, mais je vois bien que vous avez beau ressembler aux gens comme Magda, vous n'êtes pas du tout comme eux. Je voudrais vous faire confiance, mais...

Jörgen remarque un dialogue télépathique, mais se concentre sur la Guérison. Il se contente à un moment de croiser le regard des deux femmes, souriant, et de lever le pouce. C'est bon, elle s'en sortira.
Tout cela avant de s'essuyer le front d'un revers de poignet, et de se remettre au boulot.


Tu devrais remercier Jorgen ici présent, petite. Mais dis-moi... Comment as-tu fait.... ce que tu as fait ?

La fille est encore choquée et ne répond pas à voix haute, mais...

Je ne sais pas. C'est impossible. Seuls les maîtres/mâles ont le Pouvoir ! Aucune femelle/esclave n'a jamais fait ça !

Si. Ca vient juste d'arriver, dit-elle avec un sourire. Ecoute, ici il n'y a que des gens spéciaux. Si tu veux en faire partie, je n'y vois pas d'objections. Mais tu comprendras qu'il faudra rester calme en toutes circonstances. Si tu veux aller ailleurs, on peut aussi. A mon avis, on a asse zfait de bêtises toi et moi pour une journée. On va t'amener de quoi manger, te trouver un endroit où te reposer, et reprendre tout ça posément, demain. D'accord ?

Oui... D'accord... Mais je voudrais savoir qui vous êtes vraiment. Je ne connais peut-être pas grand chose à ce monde, mais j'ai des yeux. Vous n'êtes pas comme Magda ou les gens sur le vaisseau. J'aimerais vous faire confiance, mais...

Mais ? Si tu préfères, on te laisse, seule, quelque part. Mais je ne crois pas que ce soit génial pour toi. Tu ne connais pas ce monde, et si on fait ça, tu t'attireras forcément des ennuis. Tes concepts sont éloignés des nôtres. Tu pourrais te retrouver dans de terribles situations, sans même t'en rendre compte au début. On pourrait te ramener à l'homme d'hier, mais c'est pareil. Je ne crois pas que tu veuilles ça. Quand à qui nous sommes... Je suis Ali. Il est Jorgen. Nous sommes puissants parmi les nôtres. Et nous détestons l'idée que quelqu'un puisse être esclave. S'il te faut plus, demande. Mais demain, okay ? Ta porte est ouverte. Tu peux aller où tu veux. Et si tu préfères dormir ailleurs, on peut t'emmener ailleurs. Allez, viens dans ta chambre, je dois soigner Magda.


Dernière édition par Eric le Ven 7 Fév - 0:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 8 Fév - 17:32

Jorgen termine de soigner Magda tandis qu'Aliénor reconduit la fille sans nom à sa chambre, où elle finit par plonger dans le sommeil. Toutefois, avant de s'endormir, elle a encore le temps de répondre à quelques questions, notamment sur là d'où elle vient. Le royaume dont elle est originaire, elle ne sait pas le situer mais il appartient aux plans extérieurs. Elle peut également nommer la race de ses maîtres : Les Eodrims.

Lorsque la Sorcière revient vers le shaman, la jeune mutante est complètement remise, mais devra elle aussi se reposer pour totalement récupérer.

Les deux sources se retrouvent donc à discuter le cas de l'étrange étrangère, s'interrogeant sur sa nature et sur ce qu'il convient de faire d'elle. Il est évident qu'elle a en elle un très puissant pouvoir, dont elle est à peine consciente et qu'elle ne maîtrise absolument pas...


Il va falloir gérer ça un petit moment. Une puissance colossale, non maîtrisée, chez une personne terrifiée, c'est la pire combinaison possible. Même si je suis sûr que c'est une gentille fille...
Je pense qu'il faudra être à deux, avec elle. Toi pour la sympathie qu'elle te voue, ta capacité à communiquer, et ta connaissance du coin. Moi pour réparer d'éventuels dégât, et lui montrer peu à peu que les mâles ne sont pas forcément des monstres.
En tout cas, les Eodrims, ça ne me dit rien. Mais la sonorité a quelque chose de familier, c'est étrange. Je vais essayer de me documenter.


Tiens, d'ailleurs, Mickaëla, tu sais, la Succube... Elle connait peut-être cette race. Elle était assez calée en anthropologie des Plans, et elle a un communicateur.
Mickaëla ? J'ai besoin de tes lumières, si tu n'es pas trop occupée... Les Eodrims, originaires des plans extérieurs, ça te dit quelque chose ? Et sinon, tu connais quelqu'un qui pourrait me renseigner ?

Hahahaha ! Les Eodrims ?!? Tu t'es fait mener en bateau, mon cher ! Les Eodrims n'existent pas. Ce ne sont que des légendes, des histoires qui servent à faire peur aux jeunes démons impressionnables. Où est-ce que tu as péché ça ?

Oh mon dieu... Tu communiques encore avec des démons. Je ne sais même pas pourquoi je joue l'étonnée.

Arrête, Ali. Je t'ai déjà expliqué ça cent fois. Le nom te fait peur car tu a bien appris ton catéchisme et que tu y crois. Pourtant, tu as vu des Anges. Ceux qui ont banni les milliers de races qui leur ont résisté dans d'autres Royaumes. Les Démons sont simplement des êtres d'autres dimension, pour certains bannis par l'Impérium, qui ont la particularité d'être des vampires mystiques.
Il y en a qui sont dangereux, d'autres moins. Ce ne sont pas tous les monstres fourbes que tu imagines...

En tout cas, Mickaëla est mon amie. C'est comme ça, et ça ne changera pas.


C'est très définitif, ça, comme avis. Bref. Elle en sait plus sur ces croques mitaines à démons ?

Pour faire peur aux jeunes démons... ?
Euhh. Je... Je te demande ça parce que j'en ai rencontré une. Une Eodrim. Elle est avec moi, elle se repose en ce moment. Elle n'a pas l'air si méchante, tu sais.
Je crois que j'aimerais entendre les histoires et les légendes que tu connais. Ça m'aiderait vraiment.

...

Tu te fiches de moi, pas vrai ?

Non. Je ne crois pas t'avoir déjà menti ou m'être moqué de toi. Je suis très sérieux.
Dis moi tout ce que tu sais d'eux, même si ce ne sont que des légendes, des choses invraisemblables. Tes ressentis.
Ah, aussi... J'aimerais savoir où tu te trouves en ce moment. Au cas ou je devrais te rejoindre rapidement.


Mais... t'es pas bien de lui lâcher des infos pareilles ? Et si elle déboule ?

La méchante démone qui arrive dans un nuage de fumée verte ? Elle ne sait même pas où je suis, Ali, et elle n'a aucun moyen de téléportation... Mais tu as raison, ce serait peut-être bien de faire venir Mickaëla ici.

ICI c'est CHEZ MOI et c'est un asile. Pas de démons, merci bien. De plus, elle a un lien avec toi si je me souviens bien. Donc oui, elle doit pouvoir débarquer si ça la chante. Sérieusement, Jorgen, je croyais que tu faisais passer les besoins des autres avant les tiens. Non ?

C'est le cas, et je ne vois pas le rapport. Et non, elle ne peut pas débarquer. Elle a moins de pouvoirs que le jeune femme que tu viens d'héberger ici, j'en suis certain, et ce qu'elle dit le confirme. Mickaëla est lié à notre royaume depuis que je lui ai offert asile sur notre monde. Elle n'a jamais blessé quiconque depuis, j'ai vérifié. Et son lien avec moi ne lui permet pas de me localiser dans la galaxie.

Mais ce n'était qu'une suggestion. C'est chez toi, ici. Je suis d'accord. Tu refuses, il n'y a pas de problème. Elle ne viendra pas, et nous continuerons à discuter par communicateur. Même si je peut t'assurer qu'elle est moins dangereuse que la plupart de tes locataires...
Sourire.

Ne le prends pas comme ça. C'est juste que cet endroit est resté secret pendant cinquante ans et il a fait plus de bien que tous mes projets réunis. Et il abrite des gens à la fois extraordinaires et sensibles. Puissants et faibles. Et c'est peut-être une erreur de ma part de te le montrer. Alors s'il te plaît. Sois prudent avec eux. Tu peux la rencontrer plus loin.

Oui. Je suis et je serai prudent, promis. Je ne prendrai pas plus de risques que j'en prendrais à Askad'ys. C'est tout dire...

Je n'aime pas certains de tes choix, mais je n'interviens pas tant que ça ne joue pas sur mon monde. Okay ? Revenons à la petite, si tu veux bien. Demande à cette... Dame ce qu'elle pense réellement de son espèce, et passons à elle. C'est quand même le sujet principal.


Déjà fait. Mickaëla a l'air choquée... Le temps qu'elle reprenne ses esprits et réponde.

Et quelques instants plus tard :

Bon, Jorgen, si je dois te raconter tout ça, il vaut mieux qu'on se voit... Mais n'amène surtout pas cette Eodrim. Si c'en est vraiment une, je ne veut pas d'elle près de moi, d'accord ? Je suis sur A T'loak, une station spatiale dans les mondes du noyau. Je suis sûre que tu trouvera facilement.

Je viens, bien entendu ?

Ça me ferait plaisir que tu m'accompagnes. Mais seulement si tu te comportes bien envers Mickaëla. Tu ne l'aime pas, c'est ton droit.
Mais je sais que c'est une fille bien, et surtout, c'est mon amie. En plus, elle me sauvera la vie un jour, donc... On a un accord ?


J'arrive. Je serai avec Aliénor. A tout de suite.


Dernière édition par Eric le Jeu 13 Fév - 12:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 8 Fév - 18:51

La discussion dure longtemps, même par télépathie. Finalement, il n'y a rien à faire dans l'immédiat, et Aliénor promet de relayer à Jorgen ce qui se passera demain matin ; elle a déjà un petit programme en tête.


Le lendemain, donc, Aliénor apparaît à la porte de la petite Eodrim avec quelques robots cuisiniers et un stock de nourriture sur plateaux, dont la diversité est impressionnante : mets sucrés, salés ou même épicés, il y a de tout ici, le but étant d'identifier ce qui plaît à l'enfant. Au programme de la journée, fort chargée : une dégustation, donc, puis la découverte du reste du groupe des jeunes. Ensuite, un départ en mission de reconnaissance est prévu pour stopper éventuellement des pirates opérant loin d'ici. Aliénor pense qu'il sera bon de montrer à la petite ce que font les gens du coin. Entre temps, elle aura pu voir les entraînements psychiques, physiques et les cours que suivent les étudiants. Une journée sur le campus, en somme, sauf que le campus mène à des activités de sauvetage et de maîtrise des dons particuliers de chacun.

Mais pour le moment, elle toque à la porte, préparant un sourire impeccable.


Salut beauté ! Pas de mauvais rêves, j'espère ? On a préparé quelques petites choses avec les assistants, parce qu'on ne sait pas ce que tu aimes !

La fille était déjà debout, tournant en rond dans sa chambre. Aliénor doute qu'elle ait dormi beaucoup en la voyant.

Ce que j'aime ? Je ne sais pas. Il y avait des choses vraiment bonnes sur les vaisseaux, mais je ne connais pas leurs noms.

Comment va Magda ?
demande-t-elle l'air inquiète.

Elle se remettra, mais sans le docteur Jorgen, elle serait morte...  Dis, les choses dont tu ne connaissait  pas les noms, ce n'étaient pas de gens, hein ? Elle pense cela en souriant, mais...

Hein ? Non ! Enfin... Je ne crois pas. Ils servent leurs morts au menu, là-bas ? Ils ne les tuent pas exprès, au moins ?!?


Aliénor pensait plaisanter, mais apparemment l'idée du cannibalisme ne semble pas la dégouter le moins du monde. Elle serait juste déçue si les égérians, qui lui semblaient si sympathiques, pratiquaient ce genre de choses.

Maiiiis non. C'était juste pour plaisanter, voyons. On ne fait pas ça dans les mondes humains. Ce n'est pas permis. Allez, certains des plats sont chauds, il ne faut pas les manger froids. Tu nous fais entrer ou tu veux qu'on sorte de ta chambre pour les goûter ? On ne rentre pas chez les gens sans invitation, ici, tu sais.

Comme vous voudrez. Je suis votre invitée, après tout.


L'enfant goûte à divers plats, plus ou moins à son goût. Puis Aliénor suit le plan, et lui montre le complexe de A à S, comme Soldats, Sauveurs, et Supers. Ils ont l'occasion de croiser l'équipe Codexée "Parangons" revenir d'un sauvetage, et d'assister à un cours de physique appliquée pour jeunes, une séance de peinture et un cours d'arts martiaux. Aliénor en profite pour bien regarder l'esprit et l'aura de la petite, selon les circonstances. Et prendre l'étendue de ce qu'elle est.
Celle-ci s'étonne de tout, et plus particulièrement de la façon de vivre des mutants sur ce monde. Comme sur les vaisseaux égérians, elle est frappé par la promiscuité entre hommes et femmes, et surtout par le statut égal dont bénéficient ces dernières. Voire des femelles commander ou enseigner à des mâles lui semble tout à fait contre nature et elle s'en émerveille souvent. Elle est plutôt sur la réserve lorsque les résidents s'adressent à elle, mais se révèle en fait d'une compagnie plutôt agréable. Elle ne semble pas avoir un mauvais fond, bien au contraire.
Ils assistent brièvement à un cours de physique niveau collège, auquel l'éodrime ne comprend pas grand chose, puis passent par les salles de sports. Là ils entendent de la musique électronique poussée à fond : les élèves sont en pause entre deux cours et certains ont improvisé une "dance battle". La fille regarde avec des yeux ronds les adolescents s'affronter en dansant à tour de rôle.


A un moment un couple d'élèves, Josh et Amy, s'approchent d'eux.

Salut boss. 'jour, ajoutent-ils pour l'éodrime. Il nous manque quelqu'un pour faire une team de trois. Tu ne saurais pas danser toi, par hasard ? demandent-t-il.

Le traducteur dont est maintenant doté la fille s'est bien enrichi en vocabulaire et elle comprend sans mal.

Euh... Si, bien sûr. Cela faisait partie de mon dressage.

Haha ! Ton traducteur n'est pas encore au point, on dirait ! Il a dit "dressage" !
Bon, tu viens ?

La fille lance un regard interrogatif à Aliénor.

Laisse-toi aller à la joie, et tout ira bien.


Dernière édition par Xavier le Sam 22 Fév - 13:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Jeu 13 Fév - 20:28

A peu près au moment où Riddle vient visiter la fille éodrime, Jorgen et Aliénor arrivent en vue de A T'loak. Ils ont bien entendu pris leurs renseignements avant de venir et ont appris qu'il s'agissait d'un lieu tout à fait singulier. En effet, cette station spatiale abritant moins de huit millions d'habitants est la plus petite nation autonome de la Confédération à posséder un siège au parlement. A T'loak n'a pas d'armée (tout juste une milice), seulement quelques vaisseaux, et pourtant elle est bien plus riche que bien des mondes beaucoup plus peuplés. Cela s'explique assez simplement : Elle contrôle les routes marchandes permettant de traverser le Mur d'Attum, une gigantesque barrière d'astéroïde qui empêche la navigation entre plusieurs secteurs très prospères du Noyau. Tous ceux qui veulent traverser doivent passer par ici. Les taxes sont modérées, mais dans la mesure où c'est la seule escale possible pendant un voyage long et périlleux, les commerçants et contrebandiers qui passent là laissent souvent beaucoup plus d'argent dans ses commerces et ses bars qu'aux douanes.
L'endroit est dirigé par un conseil ploutocratique. Les lois de la Confédération y sont appliquées de manière très "souple" et il est notoire que la corruption n'est pas un crime ici : C'est un art de vivre. On dit aussi qu'en y mettant le prix, on peut trouver quasiment tout ce que l'on désire à A T'loak.




Le vaisseau des deux sources s'approche de l'immense station. Ils sont encore trop loin pour apercevoir les autres appareils qui naviguent autour, mais leurs senseurs indiquent un trafic particulièrement dense. Il va leur falloir s'en remettre au guidage automatique de l'astroport local pour faire leur approche.



Ça a l'air d'être un endroit "vivant", ici. Je ne suis pas étonné que Mickaëla s'y soit installée...

Humm.

Ne la juge pas mal. Elle a besoin de se nourrir, tu sais. Sa "nourriture" n'en souffre pas, et elle est plutôt contente d'avoir été "mangée". Il n'y avait qu'à voir Tho... Hum. 'Fin, voilà. Désolé.

On a les coordonnées d'appontage ? , dit Jörgen en essayant de changer le sujet qu'il a lui-même lancé.

Pfff... Oui, oui... On a tout ce qu'on veut avec des crédits, ici. Ecoute, je vais les laisser nous guider, moi je roule. Je crois que j'ai besoin d'un truc pour décompresser. J'espère que mon double va gérer la petite comme il faut.

Bah, c'est toi aussi de l'autre côté, donc ça va bien se passer. J'en suis sûr. Tu n'oublieras pas de faire tourner ? Évidemment, Jörgen a ce qu'il faut sur lui. Bizarres, ces vieux réflexes de l'ancienne époque...
Il ne reste plus qu'à attendre.

Il s'avère que le guidage des vaisseaux est entièrement automatisé, une nécessité dans la mesures ou des milliers d'appareils entrent et sortent en permanence. Rapidement le vaisseau d'Aliénor et Jorgen se retrouvent dans un immense spatiodock, long de plusieurs kilomètres.


Une fois qu'ils sont arrimés, un sas étanche se connecte avec leur vaisseau. L'atmosphère intérieure semble respirable.

Rapidement, Jörgen utilise ses sens de Source et ses sens mystiques pour avoir une idée précise de la position de Mickaëla. Pour les formalités administratives, il laisse ça à la spécialiste, Aliénor, qui, il s'en aperçoit rapidement, joue à la touriste une peu lente d'esprit qui sourit beaucoup en découvrant l'univers en compagnie de son riche mari. Ça passe toujours bien auprès des douanes, et ça attire toujours un tas de de curieux avides d'arnaques. Tout concentré qu'il est, il la voit à partir du moment où elle a fini d'expliquer la quasi-intégralité de leur vie fictive à un agent de la cité pas plus intéressé que ça, du moins en apparence, avec moult rires inexpliqués et remarques déplacées sur la virilité de Jörgen, pour l'occasion renommé "mamour".

"Mamour" ? Tsss... Tu as pensé à baisser tes énergies au lieu de raconter n'importe quoi ? Jörgen, de son côté, est parfaitement dans les standards humain.
Bien, j'ai hâte de pouvoir poser nos valises. J'espère que notre chambre a bien été réservée, chérie... Pffff. Personne ne peut croire une seconde que nous soyons un couple, Ali, c'est n'importe quoi... Worst trick ever.
On y va ? , dit-il en cherchant la main de la Sorcière.

Mais malheureusement, le shaman s'est bien vite aperçu qu'au milieu de cette foule d'individus de toutes races, repérer la succube ne va pas être une mince affaire. Ses sens sont littéralement surchargés et la succube est loin d'être la seul à avoir une forte signature spirituelle. Même si les pratiquants des arts magiques ne sont pas très nombreux, il y en a quand même quelques-uns, mais surtout il y a un intense trafic d'objets et de reliques imprégnés d'énergies mystiques.

Ils s'apprêtent à quitter la douane, où Aliénor s'est acquittée des taxes, nombreuses mais finalement assez peu élevées. Un petit quelque chose en plus glissé à l'officier sélucéen aura permis de grandement accélérer la procédure. Ils se dirigent vers la gare d'où partent "métros" et taxis, dans un grand couloir encombré par une populace bruyante et cosmopolite, lorsqu'ils sont abordés par un individu à l'air louche :


Salut les touristes. Je m'appelle Jek. Ça vous tente d'améliorer votre séjour ? Je connais cette station comme le fond de mes oreilles et je peux vous trouver ce que vous voulez : Le meilleur hotel, les meilleurs endroits où s'amuser, les meilleurs meds, tout ça, quoi. Et je ne prends presque rien comme pourboire !

Aliénor réagit en bonne bourgeoise terrienne : elle blottit sa tête sous l'aisselle de Jorgen en glapissant :

Oh chéri, ne le laisse pas me prendre ! Au secours ! De sa voix la plus aigüe. Au fait, je peux remonter le signal de son communicateur, si tu n'as pas envie de lui demander plus précisément où elle est.

Nous n'avons besoin de rien, monsieur. Et veuillez partir maintenant, vous effrayez ma femme... Oui, si ça ne te prend pas beaucoup de temps, on peut faire ça. Sinon, je la contacte, ce n'est vraiment pas un problème.

Eh ben fais ça, alors. Ça évitera quand même bien des soucis, non ?


Après s'être un peu éloigné du gars louche, Jörgen utilise son communicateur.

Oui. Je m'en occupe. C'est quand même un endroit fascinant, ici. Comme un marché Egérian, en plus... En plus malsain. Tu as senti ces objets enchantés ? Il y en a pas mal dans le coin, je l'ai senti. Et toutes ces races que je ne connais pas... 'Fin, on verra ça plus tard... Mickaëla ? Je suis sur place. Au niveau de la gare. Tu pourrais me donner une adresse, un itinéraire ? Avec toutes ces énergies, j'ai du mal a te localiser...

C'est mignon, il est tout émoustillé par le côté chaines et cuir, le petit garçon. Rrrr.


Dernière édition par Eric le Ven 14 Fév - 10:27, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   Sam 15 Fév - 5:50

édité sur l'autre post, mais je n'ai pas osé développer davantage, ne sachant pas si tu veux la garder au secret ou pas vis-à-vis des autres résidents, Xav.

Mais la succube ne répond pas. Ceci dit, Aliénor n'a aucun mal à localiser son communicateur une fois qu'elle a recalibré ses instruments pour éliminer les parasites générés par l'intense activité de la station. Elle se situe quarante et un niveaux au-dessus d'eux. En consultant une carte des lieux sur un holo-terminal (payant), les sources constatent qu'il s'agit d'une zone commerciale assez huppée où l'on trouve principalement des hôtels haut de gamme, des boutiques de luxe, des clubs privés, etc.

Allez viens, Mamour. On va à l'hôtel, je ne suis pas rassurée ici. On prend le taxi, ou le métro ? Je serais plutôt taxi, moi, mais comme tu veux, chouchou.

Oui, le taxi c'est bien mieux. Plus rapide, plus confortable et plus sûr.

Le taxi est piloté par un androïde, qui semble programmé pour répondre servilement et jouer les guides touristique, mais certainement pas pour prendre la route la plus directe. Pour un voyageur normal, la note serait plutôt obscène, mais Aliénor et Jorgen n'en ont cure. Ils finissent par arriver dans un quartier des plus vivants, situé sous un grand dôme, où se côtoient de nombreuses espèces.


La population qui fréquente cette zone appartient au haut du panier, c'est évident. Les rues sont propres, les enseignes aux lumières vives aguichantes et l'air est exceptionnellement pur. Il y a toutefois comme une ambiance étrange : Ici les gens se croisent sans se regarder ou presque, et personne ne s'adresse la parole.

Désormais, ils devraient être assez proche pour que Jörgen "sente" son amie la succube. Aussi, il s'y emploie. Mais il ne peut s'empêcher de penser, après avoir croisé le regard d'Ali :

Son communicateur est bien dans le coin, n'est ce pas ? Un affreux doute.

J'ai suivi une trace mais si elle ne l'utilise pas, je ne peux pas faire plus. C'est dans ce coin qu'elle l'a utilisé en dernier lieu. Allez, va, ça ne devrait pas être dur de trouver une présence démoniaque dans le coin. Je m'y attèle avec toi. Au pire, on fera un dispositif pour la traquer. Tu as un écrit avec son nom signé dessus ? Genre, je me fous pas de toi, voir son vrai nom m’aidera à la trouver.

Oui, j'ai un document où son vrai nom est inscrit, de sa main. Mais il n'est pas ici.
Et je ne te le révélerai qu'en dernier recours. Son vrai nom, c'est entre elle et moi...
On va chercher un peu avant de sortir la grosse artillerie.
Jörgen continue d'étendre ses perceptions mystiques.


Dernière édition par Eric le Lun 17 Fév - 22:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riddle (Flashback)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Riddle (Flashback)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» RP flashback en 1623
» [Flashback] Les cicatrices d’un passé douloureux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay - Saison II-
Sauter vers: