Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Over the Bridge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Maître


Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Sam 4 Fév - 21:04

Aliénor la laisse à ce qu'elle doit faire. Elle-même quitte la pièce, se rhabille en marchant et se dirige vers le pont de téléportation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous avez accroché la cible ? Oui ? Alors envoyez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître


Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 5 Fév - 12:48

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'en suis aussi, et je crois que nos amis voudraient venir également.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Evidemment. L'amiral Ky ne m'a pas envoyé pour que je reste à bord. Je dois assister aux évènements pour faire un rapport.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je devrais venir également. Je pourrais vous être utile sur Anoka.

Sur ce dernier point, la religieuse n'a pas forcément tort. En effet, renseignements pris, la planète d'origine des nekos est aujourd'hui inhabitable en raison de la radioactivité qui y règne depuis la guerre qui fit rage aux premiers temps de la colonisation spatiale. Les seuls qui y vivent encore, sous des dômes étanches, sont des dévots qui attendent depuis des siècles le retour des avatars. C'est sous l'une de ces "bulles" que la présence du vaisseau de Huno a été enregistrée.

Gamin attend la décision d'Aliénor pour enclencher la téléportation.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 5 Fév - 14:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai dit : envoyez MOI. CE n'est pas vraiment le moment de risquer vos vies pour rien. Thomas et moi pouvons y aller et ous avoir comme consultants à longue portée. On vous fera téléporter auprès de nous si le besoin s'en fait sentir. En attendant, vous et Gamin monitorerez nos mouvements d'ici, ce sera amplement suffisant.

Je n'ai pas du tout envie de devoir vous surveiller en permanence, j'ai autre chose en tête.

Finalement, réalise Thomas, ça faisait longtemps qu'il n'avait pas vu Aliénor de si mauvaise humeur, sans raison apparente.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 5 Fév - 14:26

Gamin obtempère et la téléportation emporte Aliénor et Thomas. Ils réapparaissent sous le dôme de la principale cité, dans un environnement étonnamment propre et presque entièrement automatisé. Ils sentent bien quelques présences vivantes, mais assez peu nombreuses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Eh bien. Je ne m'attendais pas à trouver un endroit ressemblant à ça.

Un petit joint ? Tu m'as l'air tendue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non, merci.

Bon, où est ce transpondeur...

Aliénor peut remercier Gamin, plutôt précis dans son utilisation de la téléportation. Elle n'a qu'à se retourner pour découvrir le vaisseau de Huno, le contrebandier, dont l'aspect jure avec le reste de l'environnement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il semble inoccupé, mais peu importe. Aliénor s'approche de l'appareil et pose la main sur la serrure à code. Elle est prête à parier qu'il est parti précipitamment, et n'est pas étonnée de le trouver ouvert. qu'à cela ne tienne : elle ne fait que suivre les pensées résiduelles du contrebandier. De tous ceux qui ont touché cette porte, il est le plus traumatisé...
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Foutre de Scorie, j'espère que ces crétins de religieux sauront quelque chose d'utile. Ce que je hais ces cul bénis !

8.4.7.7.1.8.2.9


C'est la dernière pensée laissée par Huno tandis qu'il verrouillait son appareil. Aliénor n'a qu'à retaper le code et la porte s'ouvre sans problème. L'intérieur n'est pas très ordonné, pas très propre, mais rien de pire que la plupart des vaisseaux appartenant à ceux qui voyagent seuls à longueur de temps.
Les traces psychiques résiduelles sont presque exclusivement celles du contrebandier : Il ne doit pas laisser grand monde monter à bord. Aliénor découvrir un esprit volontaire, indépendant, mais ses dernières pensées sont teintées par la peur. Il est toutefois difficile de trouver une image précise de ce qui l'effraie. En effet, il fait tout pour ne plus y penser.

La terrienne indique à son ami les détails qu'elle vient de glaner, sort du vaisseau et commence à sonder les esprits alentours sur les mots "religieux" et "strict", et les endroits qu'ils évoquent.

Quand elle trouve des indications sur un ordre en particulier, elle recommence à fouiller en spécifiant et apprend tout en marchant. Elle sait qu'elle cherche un ordre ancien et probablement désuet qui doit se spécialiser dans des mythes millénaires, et elle paie attention à tout détail mentionnant un arbre, un dévoreur ou des avatars.


Les nekos dont elle fouille la psychée appartiennent en fait tous au même ordre qui voue un culte aux anciens avatars. Ces derniers, des individus apparus à différentes époques de l'histoire ancienne des nekos, sont révérés comme autant de saints. Chacun a son histoire, son évangile et leurs miracles et leurs enseignements sont étudiés par chacun. Toutefois, les pensées religieuses ne sont pas les seules qui les occupent. En effet, ils sont aussi là pour accomplir une mission sacrée : Nettoyer la planète mère de sa radioactivité et la rendre à nouveau habitable. La plupart son donc aussi formés dans les domaines scientifiques, leur communauté se spécialisant dans tout ce qui touche à la terraformation, aux écosystèmes, à la préservation des espèces, etc.
Elle ne trouve rien qui concerne le "destructeur" et les dévoreurs ne sont encore pour eux que de lointaines rumeurs, du moins pour la plupart. Elle finit toutefois par trouver un petit groupe d'entre eux qui en a entendu parler très récemment, par un visiteur. elle reconnait Huno dans leurs pensées. Celui-ci les a averti qu'il avait parlé à un ancien ennemi des avatars et qu'il cherchait à trouver l'Arbre. Ils en ont été fort surpris, car ils ignorait tout de cet ennemi et les légendes concernant un arbre figuraient parmi les plus anciennes et les plus obscures. En fait, ils n'en savaient eux-même pas grand chose, mais ils ont accepté de laisser le contrebandier fouiller dans leurs archives. Il a probablement dû trouver quelque chose, car peu après il leur a demandé un équipement de survie avant de quitter le dôme. C'était il y a quelques heures seulement.


Dernière édition par Eric le Ven 10 Fév - 11:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 5 Fév - 14:34

Double-post.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et vous les enfants, Vous en pensez quoi, de ce truc ? Pedro, Thérésa, on est d'accord, hein, pas de hâte ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Surtout pas. Avec toute la chance du monde, je sens qui si on déconne sur ce coup on pourrait bien y laisser notre peau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ça me coûte de le dire, mais je suis d'accord. Ce truc est bien trop dangereux même pour nous.


Aliénor a décidément bien du mal à appréhender l'esprit de cet être... Mais elle finit tout de même par détecter un échantillon de conscience qui semble un peu plus éveillé que le reste, à la surface de l'étrange planète. Toutefois, malgré la puissance de ses amplificateurs, elle doute de pouvoir la contacter clairement depuis le Voyager.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je vais devoir aller plus près pour lui parler. Je vais envoyer une toute petite partie de moi dans un corps de combat mécanique. J'ai juste peur d'aggraver les choses en lui parlant. Partons du principe que non, sinon on avancera pas...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et nous ? On se tourne les pouces ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allez, Pedro, même toi tu sais qu'on a pas le choix. Fais attention à toi, Ali. Bonne chance, fait Terry en étreignant la jeune femme. Mais cette dernière n'est pas de nature très chaleureuse dans ses corps artificiels.

Aliénor transfère un peu de sa conscience dans un corps mécanique, et le loge dans un des lance-missiles.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ne vous ne faîtes pas. Au pire mon esprit sera détruit et j'aurai perdu un de mes corps. Rien d’irremplaçable.


Dernière édition par Eric le Mar 7 Fév - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Jeu 9 Fév - 10:22

Edité sur l'autre intrigue.

Le corps artificiel est propulsé vers la surface de la planète.

Pendant sa descente, Aliénor croise à distance raisonnable des dévoreurs qui montent vers l'orbite. Ses champs de camouflage semblent fonctionner sans qu'aucun d'entre eux ne s'intéresse à elle, la prenant pour un petit corps céleste sur le point de s'écraser, comme il doit y en avoir beaucoup.
Tandis qu'elle approche, ses perceptions s'affinent et elle commence à réaliser. La Source qu'elle sent maintenant est presque endormie, comme son hôte... Qui ne se trouve pas à la surface de ce monde. L'être qui en est l'hôte EST ce monde. Toute cette foutue planète n'est qu'un corps, grouillant de petites créatures qu'il génère... Un peu comme un système immunitaire qui fonctionnerait même quand il est en léthargie.

Sur le vaisseau, Aliénor porte une main à l'oreille, et fait signe aux autres de se taire un instant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mmm. D'accord.

Je suis bien arrivée. Mais j'estime que comme la créature est endormie, on ferait mieux de trouver Jorgen plutôt que de risquer de le réveiller.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu veux qu'il pénètre dans ses rêves ? Pourquoi pas. Je vais appeler Voltar pour qu'il ouvre le chemin d'octogones et qu'il le contacte.

Pendant ce temps, le drone abritant une partie de la psychée d'Aliénor arrive près de la surface, dans la zone où elle a repéré un échantillon d'esprit plus conscient que le reste. En-dessous d'elle, le sol semble de pierre mais est mouvant, comme si quelque chose grouillait sous la surface... Et c'est le cas : Régulièrement, ici ou là, la "terre" s'ouvre et laisse sortir un dévoreur, petit ou grand. Ceux capables de voler prennent aussitôt leur essor, tandis que ceux qui marchent ou rampent convergent vers des "porteurs" qui ne décollent qu'une fois pleins. Tout cela semble assez chaotique, mais leur organisation est en fait diablement efficace. Elle estime qu'à ce rythme, ce sont des dizaines de milliers de dévoreurs qui sont ainsi produits à chaque heure qui passe.

L'esprit qu'elle cherche se trouve au milieu d'un des cortèges de créatures, mais lui est immobile. De là où elle est elle repère la silhouette de l'être en question, qui se révèle être presque humanoïde : elle a même des traits Neko. Il semblerait que cette chose soit la "voix du mal" que mentionnait Huno, aussi l'Aliénor-robot s'insinue-t-elle dans son esprit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bionjour.


Dernière édition par Eric le Ven 10 Fév - 11:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Jeu 16 Fév - 17:32

La chose a bel et bien une forme de conscience à demi-distincte de l'esprit collectif et elle réagit au contact avec la psychée de la jeune femme de façon immédiate et... inattendue !
Sa forme mentale se distord, se déchire, et se reforme en se calquant sur les schémas mentaux d'Aliénor, ou du moins sur quelque chose qui s'en approche. Suivant le mouvement, son corps en fait autant en quelques secondes à peine, se contractant de hideuse manière avant que les boursouflures se stabilisent et s'harmonisent pour adopter une silhouette plutôt humaine, à quelques détails près.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La créature renouvelée que le drone-Aliénor a en face de lui a désormais, de manière assez malsaine, le même visage que la terrienne dans son corps d'origine. Elle est clairement télépathe et tente de pénétrer à son tour dans l'esprit d'Aliénor, sans fioritures, et elle est fichtrement forte... A tel point que notre sorcière ne parvient que de justesse à la repousser et à protéger ce qui est important dans sa tête. L'autre est pourtant parvenue à y piocher quelques détails...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je suis bien arrivée. Mais j'estime que comme la créature est endormie, on ferait mieux de trouver Jorgen plutôt que de risquer de le réveiller, fait-elle a voix haute avec la voix d'Aliénor.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 17 Fév - 10:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] D'aaaaccord. Je suis venue parler avec vous, savoir ce que vous voulez. J'avais justement besoin d'un interprète. Vous communiquez avec la source, là ? Celui qui dort ?

Et pour elle-même, bien qu'elle tente de cacher ses pensées :

A tous les coups il apprend à communiquer avec moi, actuellement... J'espère que ça ne sera pas trop long.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous sommes le tout en un, celui qui unit la vie. Nous sommes la chair et l'esprit contre le néant. Notre heure est bientôt arrivée.

Aliénor a la désagréable impression que cet être prend directement les mots dans sa tête, qu'elle essaie de formuler ses phrases comme elle-même l'aurait fait mais avec maladresse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Très bien. Je ne veux que vous aider à lutter contre le néant. Je suis corps et esprit aussi. Une source, comme vous. Pourquoi votre heure arrive-t-elle ? Que se passe-t-il ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] La vie s'est répandue. Il est temps de moissonner, d'unir la vie dans le tout-en-un. Rejoins-nous, dit l'étrange copie d'Aliénor.

Pendant un instant, la jeune femme ressent la subite envie de prendre cette main, de se laisser absorber. L'idée se dissipe pourtant aussitôt, probablement parce qu'elle n'est pas elle-même dans un corps de chair, mais aussi parce que la capacité de l'être à l'influencer reste limitée. Aliénor prend ça pour un réflexe incontrôlable, et pardonne, faute de mieux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Navrée si je vous déçois, mais je connais le futur, et la seule chose qui puisse défaire l'Ennemi, c'est la multitude. Si on commence à s'unir n'importe comment, on a pas fini.

Vous vous souvenez du huit fois saint ? Du Voyageur ? De l'Arbre de vie ?


Elle s'attend bien sur, dans son petit corps robotique, à quelques secousses.


Dernière édition par Xavier le Mar 28 Fév - 9:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mer 29 Fév - 19:15

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ...

Les traits de l'être se convulsent brièvement, comme si elle cherchait à exprimer une émotion.

L'Arbre... Tu sais où est l'Arbre, chose ?!?

L'assaut psychique se fait violent, la créature tentant d'extraire de force ce souvenir de l'esprit d'Aliénor.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ARRÊTE ÇA, ÇA FAIT MAL ! impose-t-elle en adaptant ses écrans et ses défenses psychiques. Je ne sais pas où est ton arbre, je le cherche ! D'après mes informations il est peut-être parti rejoindre les vôtres, il y a bien longtemps. Tu cherches peut-être en vain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Alors tu ne sais rien. Tu es une gêne inutile.

Sûre de sa supériorité, la chose n'insiste pas après son premier assaut, certaine que si Aliénor savait quelque chose elle lui aurait déjà soutiré l'information... Et c'est tant mieux pour la terrienne, car ses protections mentales n'auraient pas tenu encore bien longtemps.

La créature émet alors un bref signal vers l'esprit des créatures dévoreuses qui les entourent. Plusieurs se tournent vers le drone. A l'évidence, ils s'apprêtent à le détruire. Hors de question. Il lui faut gagner du temps, voire se rendre utile.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si j'ai bien compris on est inutiles tous les deux alors. Tu ne l'as pas trouvé non plus, si ?

Alors laisse-moi chercher pour toi. Si ta méthode était la bonne, tu aurais trouvé depuis longtemps. Non...?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Notre façon de faire est inexorable. Nous le débusquerons tôt ou tard, peu importe le temps que cela prendra.

Elle a beau contredire Aliénor, la créature n'en a pas moins arrêté les dévoreurs qui se préparaient à écraser le drone.

Et pourquoi nous aiderais-tu à trouver l'Arbre ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Eh bien, pour commencer, on pourrait se mettre d'accord : si je trouve l'arbre, tu ne me détruis pas. Qu'en dis-tu ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si vraiment tu peux retrouver l'Arbre, tu pourras continuer à exister en dehors du tout-en-un, oui... mais pas totalement. Tu devras accepter de créer un lien avec moi/lui/nous, de partager tes sens, comme les autres.

Choisis. Maintenant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Comme vous y allez ! Doucement, amie. Nous n'avons que caressé les possibilités ! Que se passe-t'il par exemple, si l'Arbre n'existe plus ? S'il a brûlé ?

Aliénor n'est pas vraiment stressée, là-haut. Elle observe la fraction de son esprit et lit tous les relevés, prête à assister au suicide de cette part de sa psyché. Ce qu'elle lit est aberrant, mais il lui faut savoir où trouver le corps originel, et avec plus de précision. Elle se demande comment percer un trou dans une masse pareille. Elle repense aux prédictions de Sorcha.

De son côté, le drone poursuit, tentant lui aussi de détecter plus précisément la source à l'origine de tout ça. Elle soliloque :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et comment ça se passe, l'intégration ? Avant de me décider, j'aimerais bien qu'on en parle, j'ai toujours eu ce côté douillette...

La créature fait un geste et une large portion du sol se soulève, formant l'entrée d'une "grotte", d'un conduit qui s'enfonce dans les entrailles de ce monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Descend.

Le drone, dont les senseurs étaient jusque là incapables de déterminer quoi que ce soit sur la composition de ce monde en dessous de sa surface, commence de nouveau à capter des signaux, des radiations, ce qui signifie probablement que le passage doit mener trèèès loin. La partie psychique d'Aliénor perçoit elle aussi un peu mieux l'énorme présence mentale qui imprègne pourtant toute la planète. Il est certain qu'elle en apprendra davantage en descendant, mais... Elle a comme un mauvais pressentiment.


Dernière édition par Eric le Mer 1 Aoû - 21:55, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Jeu 2 Aoû - 0:44

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non. Vous êtes malades et vous ne vous en rendez plus compte. Je vais y aller, vous allez me laisser chercher l'arbre pour vous, et vous ne me suivrez pas. Entame le double d'Aliénor tandis qu'elle dilapide et brûle ses réserves d'énergie psychiques afin de ne plus exister ici. Et vous ne m’intégrerez que quand je le déciderai, quelle que soit votre puissance. A bientôt.

Tandis qu'elle achève de se désagréger, elle lance l'auto destruction du drone. Là-haut, la vraie Aliénor souffle sa frustration.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pffff... Je veux bien de ce joint que tu proposais avant, Tom. Bon, on ne peut pas grand chose ici. Sauf si on lance un sacrifice vers le bas pour se faire "initier" et qu'on profite de la brèche. Je sens que je ne vais pas apprécier l'idée de jouer l’appât. Mais bon, ce n'est pas pour maintenant. On s'éloigne, mes amis.

Prudence est mère de sureté. Même si Aliénor regrette l'époque où elle aurait sauté là-dedans à pieds joints, reculer et prévoir sont surement les meilleurs choix qui lui restent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ouais, je crois que tu as bien fait. On va mettre un peu de distance entre ce truc et nous, juste pour être sûr, ok ?
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7095
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 6 Aoû - 9:26

Pendant ce temps, loin d'ici... Aliénor et Thomas se préparent à rentrer dans le temple où Uno a fouillé les archives neko.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je me demande si tu ne ferais pas mieux d'y aller avec ma forme éthérée. Pendant que tu discuteras avec eux, j'irai prendre les empreintes de Uno là où il a cherché les traces de l'Arbre. Je ne serais pas étonnée qu'il ait pris les renseignements avec lui.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ouais. Je crois que je vais emmener les nekos avec moi. Ils pourraient être utile. Toi vas faire ton truc. On se retrouve dès qu'on a appris quelque chose d'intéressant.

Aliénor s'envole donc mentalement vers le temple. Elle sent la présence de télépathes parmi les religieux, mais ils n'ont rien d'exceptionnel et c'est sans se fatiguer qu'elle échappe à toute détection tout en suivant la piste psychique du contrebandier jusqu'aux archives.
Il semble s'être intéressé aux plus anciennes et aux plus obscures, qui sont aussi les plus rarement consultées. Ont voit les traces de ses allées et venues dans la poussière qui recouvre le sol, mais ce sont ses empreintes mentales qui intéressent le plus la jeune femme. Il lui a fallu longtemps pour dénicher ce qu'il cherchait. En fait, il n'y est parvenu que tout récemment, il y a moins d'un jour. C'est la seule chose qui aura permis aux sources de le rattraper.
Il s'est intéressé aux premières apparitions recensées d'étrangers dans la culture neko. Ces "étrangers" n'étaient" pas encore nommés "avatars", et ne faisaient pas encore l'objet d'une grande attention dans ces temps reculés. De plus, les histoires qu'il a lues ici ont été transmises par tradition orale pendant des générations avant d'être consignées par écrit. Pour cette raison, elles sont considérées comme douteuses par les adorateurs des avatars et n'ont pas été intégrées au dogme officiel.
Ces "étrangers" auraient plusieurs fois fait mention d'un "père éternel", mais le terme est parfois remplacé par "arbre éternel". Il n'est jamais vraiment décrit sinon dans des termes sibyllins car il n'appartiendrait pas à ce monde... ou "plus" à ce monde ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il doit y avoir plus que ça. S'il est parti, c'est qu'il a une piste. Il doit manquer quelque chose... Approfondissons. Et elle reprend son enquête psychométrique, plus minutieusement. En suivant les traces de Uno.

Il a su avoir trouvé ce qu'il cherchait lorsqu'il a enfin mis la main sur des textes reprenant les propos de plusieurs de ces anciens avatars, ainsi que de témoins nekos, qui mentionnent une route permettant de se rendre jusqu'à l'Arbre. Ce chemin paraît surtout être initiatique, mais il est toutefois bel et bien fait mention d'une porte bien physique, située dans une des premières cités saintes des nekos, une ville antique du nom de Dakria. Cette dernière a été ensevelie par une éruption volcanique il y a des milliers d'années... Mais Uno a eu de la chance. Un peu avant de descendre aux archives, il a eu une conversation avec un des religieux qui a mentionné en passant que Dakria avait été retrouvée et fouillée par des archéologues de leur ordre quelques décennies plus tôt. Le contrebandier a donc rangé les documents et a quitté les archives avec l'intention de demander aux adorateurs des avatars l'autorisation de voir les reliques retrouvées là-bas, espérant bien que la porte en faisait partie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Thomas, il est parti vers une ville nommée Dakria, dont je cherche les coordonnées. On partira là-bas dès que possible. Vu la vitesse de leurs véhicules on devrait (j'espère) pouvoir enfin le rattraper. En espérant qu'il soit sur la bonne piste. Je vais préparer le Witchip et j'arrive.


Dernière édition par Xavier le Sam 25 Aoû - 11:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 1 Jan - 22:30

Il ne faut guère de temps à Aliénor pour trouver dans les bases de données des nekos les renseignements détaillés concernant l'ancienne cité de Dakria. Les entrées récentes sont le fait de l'équipe de fouilles archéologiques qui continue d'excaver les restes de l'antique capitale religieuse de ce monde. Les travaux ont débuté il y a près de quarante ans, mais les conditions extrêmement hostiles qui règnent dans cette région rendent les recherches particulièrement difficiles et les travaux de mise à jour du site ont été plusieurs fois interrompus au cours des années.
Dakria se trouve en effet à environ mille six cents kilomètres au sud du sanctuaire où elle se trouve, dans une des parties les plus contaminées du continent. Comme si la radioactivité ne suffisait pas, la zone est également régulièrement soumise à des conditions climatiques violentes et très changeantes : Les tempêtes y sont très fréquentes et mortelles. C'est la raison pour laquelle Uno a dû emprunter un véhicule terrestre pour s'y rendre; les vaisseaux nekos ne pourraient absolument pas atterrir dans le secteur sans courir un risque énorme de s'écraser à cause des vents ou de voir leur équipement électronique grillé par les ondes électromagnétiques dues aux radiations. Ceci dit, le witchip n'est pas de la même trempe et pourrait à coup sur réussir à s'y poser sans trop de risques.

D'après ce qu'est en train de lire Aliénor, il y a en ce moment même une équipe réduite de scientifiques sur place. Ils ne peuvent communiquer mais sont régulièrement approvisionnés par la voie terrestre quand les conditions le permettent. Il y a environ deux semaines, ils ont pu faire passer un rapport faisant état de nouvelles découvertes intéressantes, mais les détails manquent.

Toutefois, tout cela permet de dire à aliénor qu'en se hâtant, elle devrait sans problème rattraper Uno, voire peut-être même le devancer sur place.

Munie de ces nouvelles informations, elle retrouve Thomas sur son vaisseau un peu plus tard.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Alors, comment ça se présente ? demande-t-il en tendant à la jeune femme le joint qu'il vient de rouler. Elle tire rapidement dessus, et répond avec de grands gestes qui laissent virevolter ses amples manches. puis d'une voix sarcastique, elle joue la présentatrice télé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Direction, Dakria. Temps de merde, tempêtes électromagnétiques. Plat national : rien. Population : nous plus quelques scientifiques qui fouillent notre destination. Et de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mer 2 Jan - 1:18

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Une communauté intéressante. Ce sont des érudits plus que des religieux. Leur façon de vouer un culte aux avatars est motivée plus par l'intérêt historique que par la foi, je trouve, même si ils entretiennent pas mal de superstitions.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce que vous appelez superstitions, ce sont nos coutumes. Je suis sûre que vous aussi vous avez les vôtres, fait Komi, un peu vexée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Hé, désolé, je ne voulais pas te froisser. Il n'y avait aucun jugement négatif là-dedans !

Enfin... Toujours est-il que j'en sais un peu plus sur ces avatars. Au début, je croyais qu'ils étaient juste une autre race alien qui s'était immiscée dans les affaires des nekos, mais ils sont si différents les uns des autres, du moins dans leurs apparences et leurs pouvoirs supposés... Je ne sais pas trop d'où ils pouvaient bien venir, mais j'aimerais vraiment le découvrir !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, bon, ce sont juste de vieilles sources, non ? On va pas en faire un fromage.

En parlant de superstitions stupides, vous savez, la plupart des enfants chez nous, on leur apprend qu'un vieux et gras bonhomme en rouge et blanc viendra leur donner des cadeaux s'ils ont été gentils, à la fin de l'année. Et il se baladerait sur un chariot de bois traîné par des mammifères volants mais sans ailes, et il a un sac qui contient des jouets pour toute la planète. Vous avez plus étrange chez vos avatars ? Bien entendu, Aliénor profite de sa question pour sonder l'esprit de la jeune fille, histoire de voir ce qu'elle provoque dans sa tête, si elle se met à penser à ses légendes sur les avatars, mais la neko pense juste que, décidément, ces aliens sont vraiment bizarres. Ils ne semblent pas avoir quoi que ce soit qui ressemble au Père Noël chez eux.

Enfin bref, on a aussi notre lot d'inepties. Détendez-vous, tous les deux. On va juste risquer nos vies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] On a signé pour ça, fait le télépathe en haussant les épaules.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous êtes sûre que votre vaisseau va pouvoir se poser là-bas, tout de même ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, mais je ne sais pas si on en aura besoin. J'ai un excellent rayon tracteur longue portée, sur cette merveille. Basé sur des plans d'une autre réalité, pour tout vous dire. Ils devraient pouvoir nous poser et nous ramener sans souci, le vaisseau restera en orbite basse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous voulez qu'on descende depuis l'orbite... Dans un rayon tracteur ?!? dit-il, l'air sidéré.

Komi blanchit à cette idée, et même Thomas se fend d'un haussement de sourcil.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oh par pitié, soyez un peu plus frileux, tant que vous y êtes ! La paroi de photons qui nous entourera fera qu'on ne nous verra pas de l'extérieur, si ce n'est une grande lumière. L'épaisseur des "murs" sera de trente centimètres, c'est à dire deux fois plus que certains endroits de ce vaisseau. Alors vous ne voulez pas y aller ? Risquez mon vaisseau et posez le, et puis....

Oh, c'est vrai... Il n'y a que moi qui puisse le conduire. Mince alors.


Nan mais c'est pas vrai des cons pareils, même pas foutus d'avoir confiance dans l'être supérieur... Aliénor garde ces pensées pour elle-même, mais son visage exprime très bien la bétise de ses camarades.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allons, allons... N'oublie pas qu'ils sont mortels, eux. Il est naturel qu'ils aient peur. Crois-moi, avant d'avoir ma Source moi aussi, je me suis souvent dit que vous aviez oublié ce que c'était que d'être un simple mortel.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] On a pas oublié, en tous cas vu ma mémoire j'ai du mal à oublier. On l'a... Surmonté. On a dépassé l'ancienne condition, et la lenteur des humains nous dépasse. Enfin pour moi, c'est ça. Je suis lasse. JE cherche la perle rare, à chaque fois. Il y en a si peu. Et pour mon attitude, eh bien... Quand je scinde mon esprit, je commence à avoir des humeurs. Demande à Scott, tu verras ce qu'il en pense.

Excusez-moi. Je ne vais pas vous présenter mes motivations, mais nous sommes pressés, et pour nous aussi les enjeux sont importants. Ça ne se voit peut-être pas, mais j'essaie de sauver votre peuple entier, là. Et on y arrivera peut-être pas. Mais si ça peut détendre l'atmosphère, dîtes-moi tout ce que vous prenez pour certain au sujet de ces avatars. Qui sait, ça pourrait aider, et il reste un peu de temps de trajet.


Dernière édition par Eric le Jeu 3 Jan - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 7 Jan - 21:45

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pour "certain" ? Haha ! Eh bien ça ne va pas être long, fait-il d'un air narquois en regardant en direction de la jeune religieuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Hum... Si vous voulez des faits scientifiquement avérés, il est vrai que je serais bien en peine de vous en donner beaucoup, dit-elle un peu froissée. Toutefois, quand les même légendes viennent de sources très éloignées les unes des autres et sont malgré tout contées de manière semblable, j'imagine que l'on peut accorder du crédit à ces récits.

Ce qu'elle raconte ensuite ne fait guère que confirmer ce qu'Aliénor a déjà lu ou entendu sur les avatars. A part quelques détails ou variations dans des histoires qu'elle connaît déjà, elle n'apprend finalement pas grand chose de neuf. La base de données de la Communauté était déjà fort complète à ce sujet. Mais de toutes manières, elle ne faisait là que flatter l'ego des hommes-chats pour faire plaisir à Thomas, et ne pas passer pour une sans-coeur. Elle met toute l'attention qu'elle peut feindre à les écouter, hochements de tête et murmures de "mmm mmm", regards impressionnés et airs de réflexion. Elle tente de ne pas laisser remarquer qu'elle attend avec impatience d'arriver, qu'elle scrute la carte à chaque occasion, ou qu'elle prépare par télékinésie le rayon tracteur...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mmmm... C'est fascinant, en effet. Par contre, je pense que nous allons devoir nous arreter là : nous voici bientôt arrivés. Allez donc vous préparer, j'aurai besoin d'une minute pour... Hurler dans une pièce insonorisée. Finir mes propres préparatifs.

Aliénor s'isole donc, crie un bon coup, puis affiche mentalement les données renvoyées par les senseurs du vaisseau. Celui-ci est arrivé à destination et sous eux, à travers les nuages de poussière radioactive charriés par des vents puissants, elle aperçoit les contours d'une ville encore en grande partie enfouie. En quarante années, les nekos n'en ont exhumé qu'une petite portion. Autrefois, elle devait compter des millions d'habitants; sa surface équivaut à peu près à celle d'une capitale terrienne comme Londres ou Paris. Depuis cette altitude, impossible de détecter des signes de vie : Trop d'interférences. Il n'y a pas non plus de source d'énergie assez puissante pour être repérée.

Les autres finissent par entendre l'intercom se mettre en marche :


Ceci est un rappel ; vous n'êtes pas obligés de risquer vos vies en venant avec nous ; vous pouvez rester à bord. Si vous voulez venir, vous trouverez dans le poste de commandes trois scaphandres que vous devez enfiler avant que nous descendions dans le rayon tracteur. Vous avez cinq minutes, ce qui devrait largement suffire, avant que nous ne partions. Merci de votre attention.

Elle enfile une armure SIMA lourde et lui donne l'apparence d'un des scaphandres. Sur la carte, elle fait afficher par le bourdon tous les points d'entrée Nord, qui seront les meilleurs routes d'approvisionnement des scientifiques, et donc réduit les endroits où chercher. Elle demande à ce que le rayon qui les amènera soit actif pendant dix minutes, afin que personne ne puisse louper le spectacle : il aura illuminé pendant quelques minutes avant qu'ils n'arrivent ; si ça tombe, l'équipe locale viendra d'elle-même, comme ça.


Dernière édition par Eric le Mar 8 Jan - 10:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 11 Jan - 5:38

Bientôt Aliénor, Thomas et les deux nekos descendent vers la surface de la planète dans une colonne d'intense lumière, d'abord à grande vitesse puis de plus en plus lentement à mesure qu'ils se rapprochent du sol. Autour d'eux la tempête fait rage, leur bouchant la vue, mais à l'intérieur du tunnel vertical ils sont isolés des intempéries et de l'excédent de radiation.
Il leur faut près de quinze minutes pour effectuer la descente. Arrivés près de la surface, ils ne distinguent toujours pas le paysage, les nuages de poussière grise charriés par des vents puissants masquant toujours les alentours. Toutefois, les sens d'Aliénor repèrent assez vite des formes de vie. Télépathiquement, elle distingue environ une vingtaine d'esprits nekos regroupés à environ deux kilomètres de leur point d'atterrissage. Il y a également trois consciences qui se rapprochent relativement rapidement, dans un véhicule tout-terrain. Leur descente a été remarquée, apparemment.

Deux kilomètres, c'est largement à la portée télépathique de la jeune terrienne. Seulement, il ne faudrait pas les troubler. Pas trop, pas tout de suite. C'est pourquoi elle plonge dans leurs esprits pour trouver celui du plus cartésien d'entre eux. Une fois cela fait, elle y insère des idées un peu folles vu son état d'esprit : La possibilité d'un retour des avatars. Ce sera surement plus commode pour s'expliquer, si quelqu'un se persuade de leur authenticité avant même leur arrivée, après tout.

Le fait est qu'elle n'a pas à insister beaucoup pour faire naître une telle idée : Tout scientifiques qu'ils soient, ces nekos font également partie de la communauté des fidèles des avatars, les seuls assez motivés pour affronter les dangers de ces lieux pour en découvrir les secrets. Un retour des avatars, tous l'espèrent à un degré ou un autre, même inconsciemment, et entre espérer et croire, il n'y a qu'un tout petit pas.
Un rapide aperçu de leurs esprits montre à Aliénor que deux d'entre eux sont des archéologues pur jus. Le troisième est un physicien, mais même lui n'est pas très dur à influencer. Ils se trouvaient tous les trois sur un point de fouille guère éloigné quand ils ont aperçu la colonne de lumière. Étrangement, ils ont immédiatement fait le lien avec la découverte qu'ils sont en train d'étudier, un endroit singulier enfoui sous un ancien temple dédié aux avatars, une espèce de caveau qui n'était mentionné dans aucun écrit. Il y a là des machines encore en état de fonctionner, et ils en ont activé certaines... Et les voilà persuadés que c'est suite à ces manipulations que le phénomène lumineux est apparu. Ils n'ont aucune idée de ce que cela peut être, et ils savent que la prudence voudrait qu'ils en restent éloignés, mais la curiosité a été la plus forte et les voilà en train de s'approcher, confinés dans leur véhicule blindé, en proie à une grande excitation mêlée d'inquiétude.

Aliénor s'adresse alors à Thomas et au télépathe, mais relaie aussi l'information pour la femelle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je vais vous mettre en relation avec les éclaireurs, pour que vous puissiez leur expliquer la situation.

Dont acte. Cela laisse le temps à Aliénor de farfouiller les mémoires des scientifiques un peu mieux afin d'avoir une idée rapide de l'apparence des machines qu'ils ont exhumées.

Pas obligé de me faire une description détaillée, c'est surtout pour le principe.


Dernière édition par Eric le Sam 12 Jan - 6:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 13 Jan - 12:53

Question bête : Tu les mets en relation via la radio de leur véhicule ou par télépathie ? Ça a son importance.

Les scientifiques ont tous trois dans leur mémoire l'image d'une salle ronde, haute comme trois nekos et large d'une cinquantaine de pas. Cette pièce aux murs taillés dans un matériau inconnu contient une douzaine de "piliers" de verre.
Lorsqu'ils ont touché ces piliers, trois d'entre eux se sont illuminés, les autres semblant inactifs. A l'intérieur, sous la surface transparente, se sont mis à défiler des symboles issus de l'antique langue neko, ainsi que des tas de schémas incompréhensibles. ils n'ont pour l'instant pas réussi à comprendre leur fonctionnement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Attention, ici Zona Serro, officier psychique sur la troisième flotte de défense de la Triple-Alliance. Je m'adresse à vous télépathiquement pour vous prévenir de notre arrivée. Continuez dans la même direction.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ??? Un militaire ? C'est vous dans ce rayon ? pense celui-là, déçu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mais nous sommes avec des avatars !

A l'oral elle aurait sûrement juste dit "étrangers", mais peu habituée à la télépathie, elle a commis un lapsus mental.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Des Avatars !?!

Tous trois sont secoués par cette annonce.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ne vous emballez pas, messieurs. Nous sommes avec des aliens très avancés, mais des avatars... J'en doute. En tout cas ils ne le prétendent pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mais... Attendez, nous devons savoir...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Plus de questions. Contentez-vous de venir nous récupérer. Nous expliquerons le reste de vive voix.


Aliénor, dans son armure de combat, a pris une forme qui lui est familière. De dessous, sa voix ressemble maintenant à celle d'un robot.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bien. Une fois rejoints, Je te laisserai le soin de les interroger avec moi, Tom. Ils ont découvert des machines couvertes d'inscriptions que leurs esprits n'ont pas assimilées. Mais de visu, je devrais pouvoir y arriver.

Pendant l'attente; Aliénor se concentre sur l'esprit de Uno. Il devrait être à portée lui aussi, et si ce n'est pas le cas, il arrivera bientôt. Comme elle ne le trouve pas, elle se met à parcourir toute la zone en quête d'autres esprits.


Dernière édition par Eric le Lun 14 Jan - 10:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Dim 20 Jan - 16:14

Aliénor explore le plan mental avec minutie, mais ne découvre pas de nouveaux esprits dans les parages; uniquement ceux qu'elle a déjà sentis. Uno doit encore être hors de portée... Si ce n'est que les senseurs du witchip, resté en orbite, viennent de repérer son véhicule. Il n'est qu'à quelques kilomètres d'eux et approche lentement. Elle effectue donc un nouveau sondage mental, pour être sûre, mais rien. Si il y a quelqu'un à bord dudit véhicule, elle ne peut sentir sa présence psychique, du moins pas à cette distance, ce qui est étrange, car il y a bien des signes vitaux.

Le pire est à prévoir ; Après tout, Uno a été touché par la chose sur laquelle l'autre Aliénor est en train d'enquêter... L'ennemi de "l'Arbre de vie".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu as emmené de l'artillerie lourde, Thomas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai les disques de voyage standard... En gros, rien de mieux que de l'ogive de 10 kilotonnes, dit-il nonchalamment, comme si il annonçait avoir un pistolet à eau.
Pourquoi ? Un problème ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Un véhicule terrestre arrive. Uno devrait y être, et il y a des signes vitaux, mais le vaisseau ne peut m'en dire plus... Or je ne détecte pas d'esprit. Comme il a été touché par l'ennemi de l'Arbre de vie, je m'attends au pire. J'hésite à te laisser y aller pour aller voir les fameux écrits avant que quelqu'un se décide à tout faire sauter, vu comme on a de la chance...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, je vois ce que tu veux dire. Et puis ce n'est pas comme si tu ne pouvais pas être aux deux endroits à la fois en cas de besoin. On n'a qu'à faire comme ça.

Pendant ce temps, nos amis finissent enfin par toucher terre. Ils sortent de l'imposant faisceau de lumière vertical, protégés par les champs de force individuels intégrés à leurs tenues. Les deux nekos semblent rassurés de constater que la tempête ne les affecte pas.

Le véhicule contenant les trois scientifiques arrive au détour d'une colline et commence à lentement gravir la pente vers eux. Aliénor profite de n'être pas très expressive dans cet attirail pour continuer tranquillement sa discussion.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Rassures-toi. Je serai toujours un peu avec toi ; et puis au cas où il y aurait un effet de contagion, je préfère êtr là pour scanner avant approche. Mais là, vu la merde qui nous attend si on arrête pas l'invasion, je serais d'humeur à tout bombarder juste par prudence, innocents où pas...

Puis, à l'attention des autres, et toujours par télépathie :

Nekos. Vous avez trouvé une voie vers l'Arbre. Vous avez touché aux machines des anciens. Nous allons devoir nous y rendre, le plus vite possible.


Dernière édition par Eric le Mar 22 Jan - 17:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mer 23 Jan - 10:42

Le blindé s'arrête et la porte latérale coulisse, laissant descendre les trois individus qui s'avancent vers nos amis en courbant l'échine sous l'effet des vents violents. Quoiqu'ils y semblent peu habitués, ils font l'effort de répondre par la pensée. De toute façon, avec la tempête, impossible de s'entendre autrement. Même les communications radios sont perturbées, par ici.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Que se passe-t-il ? Ce site est enterré depuis si longtemps ? Pourquoi cela devient-il urgent, tout à coup ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A cause des dévoreurs. Ils cherchent cet endroit et pourraient arriver bientôt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les dévoreurs ? Alors les rumeurs sont vraies ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui. Ils ont déjà anéanti plusieurs mondes et ne s'arrêteront pas tant qu'ils n'en auront pas terminé avec les nekos. Nos "amis" que voilà pensent que les réponses pour les arrêter pourraient se trouver ici.


Les trois scientifiques en combinaisons semblent encore hésitants. Pas les sources. Aliénor prend le risque de scinder encore son esprit. Elle en envoie une toute petite part avec Thomas, et son corps se met, inflexible, à flotter de plus en plus rapidement vers l'endroit qu'elle a vu dans l'esprit des scientifiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Dépêchez-vous ! Que vous y croyiez ou pas ne rend pas la menace moins réelle. Venez, ou ai pire, quittez ce lieu. Mais décidez-vous vite. Moi, je ne vous attendrai pas.

Thomas,
dit le petit bout d'espritJe vais voir de quoi il retourne avec ce véhicule. Viens si tu veux, mais je pense que ce serait mieux d'avoir des armes sur place. Mon esprit seul est faible et désarmé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ouais, on va faire comme ça.

Thomas sort un surf d'un de ses disques, qui s'enveloppe immédiatement d'un bulle de force protectrice. Les trois explorateurs nekos ont un mouvement de recul devant la scène.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allons, ne soyez pas stupide. Ça n'a rien de magique. il ont une technologie avancée, c'est tout, leur fait le télépathe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Chez nous, un grand homme a écrit : « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. ». Avec toi, je me la rappelle presque tous les jours,
celle-là, glisse Thomas en privé à Aliénor en commençant à s'élever.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mmmm. Dit-t-elle, préoccupée. Pourquoi il n'y a pas d'esprit à sentir... Alors même qu'il y a des signes vitaux... Soit il faut s'attendre au pire, soit il est juste inconscient... Mais j'ai ce sale pressentiment qui ne me lâche pas depuis dix ans, aussi. Et pendant que le bout d'esprit fonce vers le véhicule, Le corps armuré, plein d'excitation, file vers la structure en volant, suivi par les Nekos. Il reste ouvert à un appel télépathique, maissi personne ne "parle" réellement, tant mieux !


Dernière édition par Eric le Ven 25 Jan - 18:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 29 Jan - 11:06

Tandis que Thomas file vers le véhicule de Uno, Aliénor s'élance vers les ruines. Ses compagnons montent avec les scientifiques dans le tout-terrain et partent à sa suite, mais elle a vite pris une longueur d'avance.
Ayant pioché l'itinéraire dans l'esprit des nekos, elle retrouve sans peine le lieu de l'excavation. Un large forage, assez grand pour deux hommes, descend dans les profondeurs de la terre. Tout autour des murs de métal préfabriqués ont été montés pour empêcher que la poussière ne s'y accumule. Le camp de base se trouve un peu plus bas.

Elle peut sentir des énergies mécaniques en action dans les profondeurs de la terre, mais trop éloignées pour qu'elle ait plus de détails pour le moment. Reste à savoir si elle veut descendre seule ou attendre une demi-heure que les autres la rejoignent. Un choix vite fait ; elle pourra découvrir les lieux sans être dérangée. Elle se jette dans le puits, et se laisse tomber jusqu'au dernier moment. Voila qui devrait lui donner un peu d'avance.


Elle descend à grande vitesse le long des câbles déployés par les nekos vers les ruines souterraines. Les parois du puits ont dû être découpées au laser patiemment, couche par couche, pendant des mois. A l'évidence, il n'ont pas choisi l'emplacement du forage au hasard.

Environ deux cents mètres plus bas, elle débouche dans une cavité obscure de grande taille. Elle repère aussitôt le matériel installé par les archéologues et une impulsion TK lui suffit pour mettre en route l'éclairage artificiel. Celui-ci est de faible intensité et dans un spectre neutre, pour ne pas dégrader les antiques murs de pierre et les restes de fresques qui y subsistent.

Aliénor est de toute évidence dans un temple, probablement dans ce qui était une salle de prière ou de méditation pouvant accueillir. Les plafonds sont hauts, la maçonnerie massive. Il ne reste plus rien du mobilier, et pas grand chose des décorations. La poussière et le sable se sont accumulés, mais le taux de radiations ici bas est nettement plus faible qu'en surface.

Ses senseurs dressent déjà une carte des lieux par écholocalisation et elle découvre un grand réseau de couloirs et de galeries, un véritable labyrinthe. Heureusement, il ne lui est pas difficile de sentir où se trouve la seule source d'énergie différente de celles du matériel neko, un peu plus loin dans ce dédale. De toute manière, les traces psychiques laissées par les archéologues le long de chemin lui fait une piste toute tracée, sans compter qu'elle a appris le bon chemin directement dans leurs esprits quelques instants plus tôt. Elle se rend donc aux inscriptions inconnues, en suivant une route la plus directe possible, ne prenant que le temps de regarder de quoi est fait le chemin, le temps de penser à ce que cet ensemble peut être, à quoi il peut ou a pu servir. Elle voit bien qu'il s'agit d'un temple, mais même un temple peut être utilisé de plusieurs manières... Et il est peu commun qu'il comprenne de la haute technologie.

Elle traverse différentes salles mais peine à identifier leur fonction première. Toutefois, l'organisation lui rappelle ce qu'elle a déjà pu voir en divers endroit en matière de lieux de cultes. Certaines parties devaient être accessibles aux fidèles et d'autres uniquement aux ecclésiastiques. Il ne lui faut guère de temps pour parvenir à destination. Pour ce faire, elle doit se faufiler par des passages étroits, au milieu des éboulis. A l'évidence, la pièce où se trouve la source d'énergie ne devait pas faire partie des zones visibles. Cet endroit était muré, peut-être joignable uniquement par des portes dérobées.
Arrivée dans la salle des piliers, elle a un choc : Si ces huit dispositifs verticaux lui sont inconnus, ce n'est pas le cas de leur technologie. C'est la même que celle des octogone, celle de l'Orikan !
Disposées en cercle, les huit colonnes sont hautes de six mètres environ et larges comme un homme. Elles semblent faites de verre, mais ce sont en réalité des cristaux psychiques. a l'exception de celui de l'ordinateur sélénite, elle n'en a jamais vu de cette taille auparavant. Ils sont taillés pour avoir huit faces égales.
A la base de chacun, un socle fait du même matériau que les octogones, et orné des même arabesque, semble contenir les générateurs qu'elle a senti. Seuls trois semblent actuellement fonctionnels.
Enfin une bonne nouvelle. Enfin presque. Se dit-elle. Réparer ces engins, elle devrait pouvoir le faire, mais a-t-elle assez de temps ? Les poches dimensionnelles s'ouvrent. Des milliers de nanites en tombent pour aller analyser la panne. Pendant ce temps, Aliénor cherche si une alimentation moins classique pourrait se trouver dans le coin. Elle ne peut s'empêcher de jeter un oeil à la construction pour en identifier le fonctionnement, mais les mots "meilleur ampli psy EVER" lui martèlent le crâne.

Ses nanites se glissent rapidement dans les machines pour les mapper. Cela lui permet d'en comprendre assez vite le fonctionnement et d'en identifier les pannes. Il s'agit en fait de capteurs psychiques géants, un moyen d'observation mental capable de capter sur toute la planète. Cela aurait pu être destiné à suivre l'évolution des nekos, mais c'est beaucoup plus ancien qu'eux. La technologie est plus primitive que celle des octogones. C'est probablement le plus ancien travail de l'Orikan qu'ait vu Aliénor. Le temple a dû être construit par dessus bien longtemps après.

Quant aux pannes, il s'agit tout simplement d'une désynchronisation des générateurs de faille, probablement due à une légère variation dans l'orbite de la planète survenue lors de la guerre nucléaire qui l'a ravagée. Il ne lui faudra que quelques minutes pour y remédier. Mais avant ça, il faut s'assurer que cette chose ne fait qu'observer, qu'elle n'est pas pourvue d'une IA... La planète a assez souffert pour ne pas en rajouter. Puis elle recalibre l'engin, en donnant ses ordres par radiotélépathie, immobile.


Dernière édition par Eric le Sam 2 Fév - 14:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Sam 2 Fév - 15:17

Pendant ce temps, loin de là...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous venons de dépasser le système Akero, et ils n'ont même pas dévié. On dirait bien que vous aviez raison : Ils savent exactement où ils vont.

Le commentaire du commandant Ky concerne le Dévoreur et l'essaim de créatures qui l'entoure. Environ une heure plus tôt, peu après la visite d'Aliénor à sa surface, la planète toute entière s'est mise en mouvement, quittant son orbite pour plonger dans l'espace profond, puis dans l'hyperespace. Nos amis se sont aussitôt lancé à sa poursuite.
Les Dévoreurs viennent tout simplement d'ignorer un important système planétaire très peuplé, et ce n'est pas le premier depuis qu'ils se sont lancés dans leur course folle. Peu à peu, d'autres créatures se sont jointes à l'armée organique, probablement celles qui étaient en guerre avec les flottes de défense nekos. Elles semblent avoir abandonné leur croisade et maintenant se diriger dans une direction précise.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu as des nouvelles de l'autre côté, Ali ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] On est loin, là. Mes pensées n'arrivent pas immédiatement. "Pas d'Arbre à majuscule dans le coin. Mais des traces du Huit fois saint, si. Une grosse machine avec des cristaux psy qui font rêver, que je pense activer bientôt." Je viens de me dire de me presser, que le Dévoreur arrive, mais vu le délai... Elle doit avoir quatre, peut-être cinq jours,sauf si ce connard accélère encore.


Bien, Pedro, tu peux prendre les commandes ? On fonce le plus vite possible au-devant de cette chose. Je vais armer quelques ogives, au cas où on devrait le ralentir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ouais, avec plaisir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il faut que vous sachiez que j'ai un plan pour faire chier ce truc, mais pour le détruire c'est une autre affaire. Je pense que s'il ouvre la bouche comme quand il a voulu m'assimiler, on doit pouvoir amener une grosse bombe dans le coeur même de ce planétoïde vivant. Si je porte un peu de psyrite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et comment est-ce que tu comptes lui faire ouvrir le bec ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] En lui proposant à bouffer, tiens !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et qu'est-ce que vous pourriez bien utiliser pour l'appâter ? Il a l'air plutôt concentré sur ce qu'il veut. Ce ne sera pas facile d'attirer son attention.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ses désirs ne sont pas légion. Ça devrait donc être simple. Aliénor consulte raidement les plans de cette zone galactique, et décide d'une zone abritant de grosses planètes dénuées de vie. Elle tente un sourire qui n'a rien de rassurant, finalement. Pour le moment, on va voir à quel point on peut les devancer.

Pedro approuve du chef puis augmente le régime des moteurs hyperspatiaux du Voyager. Celui-ci accélère, jusqu'à dépasser la nuée de dévoreurs, tout en restant à bonne distance d'eux. Un rapide calcul de tête indique à aliénor qu'à vitesse maximale, ils se déplacent environ 20% plus vite que la monstrueuse planète et son essaim.
Elle consulte ensuite les cartes nekos et trouve trois systèmes correspondant à ses désirs près desquels ils vont passer si ils continuent sur leur trajectoire. Le premier peut être atteint en six heures environ.

Aliénor prépare alors un corps de réception. Un corps de serait plus utile, plus ressemblant Plus organique. Il lui faut une protection psychique conséquente, ce dont elle dispose avec le bon casque renforcé de psyrite, du moins elle l'espère. La chose ne fait à priori pas grand cas de ce qu'elle mange. Un paquet de bombes à fission dans un disque, incorporé dans la poitrine. Quelques équipements dépassés... La préparation dure une dizaine de minutes, durant lesquelles la jeune fille dans un corps d'emprunt se promène mentalement dans les disques de stockage du vaisseau entier, tandis que des choses se matérialisent et flottent pour s'assembler, disparaître... Mais pour elle, c'est machinal et il semble bien que rien dans les réactions de l'assistance ne lui fasse éprouver un quelconque intérêt.

Son corps enfin prêt, elle matérialise ses cartes de divination. Vu qu'elle en a le temps, elle va vérifier si elle pourra retarder le dévoreur. Et le cas échéant, évaluer combien de temps. Puis elle tentera de déterminer Si Aliénor-1 arrivera à éveiller l'Arbre à temps. Et si c'est une bonne chose...


Dernière édition par Eric le Dim 3 Fév - 22:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 5 Fév - 15:56

Isolée dans une salle à part, Aliénor commence à tirer les cartes.

Rapidement, il apparaît que si elle peut retarder le dévoreur, ce ne sera que faiblement. Sa détermination et sa faim son telles qu'il ne laissera rien l'arrêter. Ceci dit, les cartes disent aussi que dans cette course contre la montre, chaque minute peut compter. Quant à savoir si elle parviendra à éveiller l'Arbre... Les choses ne sont pas claires. Le tirage parle d'introspection, de sacrifice, mais reste très flou.

Elle finit par ranger son jeu, consciente qu'elle n'en apprendra pas plus aujourd'hui. De plus, ils approchent du système solaire qu'elle a repéré plus tôt. Elle en vient à se demander alors :
Comment fait-t-il pour se diriger dans la bonne direction ? Il suit Uno, ça ne peut être que ça... Il faut que mon moi de chair lui fasse continuer sa route. Il n'y a que ça.

Elle s'empresse de s'envoyer le message. Puis elle sépare une portion de son esprit, la plus infime possible, bien que ça lui prenne beaucoup d'énergie. Puis elle l'insère dans l'objet de destruction serti de psyrite. Une partie d'elle destinée à se suicider pour la bonne cause. Elle s'en va équipée d'armes de destruction massive, mais elle les gardera pour la fin ; d'abord, il faut aller mentir à cette chose. Elle charge alors le module dans un silo de lance-missile. Adieu.

Surveillé par son autre moi depuis la salle des commandes du Voyager, le projectile improvisé traverse l'hyperespace vers sa cible. Ce simple fait stupéfie déjà les nekos : Normalement, il est impossible d'utiliser ses armes dans l'hyperespace, et encore moins de viser juste à longue distance; les lois de la physique sont perturbées et les calculs impossibles... Sauf pour quelqu'un comme Aliénor, qui a résolu le problème depuis un moment déjà.

L'essaim de créatures qui entourent la planète vivante ne semble pas percevoir son passage, à moins qu'elles ne choisissent de l'ignorer. Aliénor approche rapidement de la surface du Dévoreur. Maintenant qu'elle se trouve plus près, elle prend conscience du fait que l'esprit de la monstruosité en-dessous d'elle est en train de s'éveiller peu à peu. Il en est bien plus près que la dernière fois, même si il agit encore par réflexe, ou plutôt par instinct. Si cela continue à ce rythme, il sera en pleine possession de ses moyens ou presque en arrivant à sa destination.

Pendant que le drone survole la scène, ses senseurs transmettent au corps de combat ; qui se demande vraiment ce qui permet à cette chose de bouger. Elle se dit que ce sera surement l'étape suivante de son plan : gêner ses mouvements. Puis le drone se dirige vers le corps principal, là ou son "double" (elle a arrêté de compter combien de doubles d'elle elle a fait ou rencontrés à ce jour) l'avait si chaleureusement accueillie avant de lui proposer sa totale assimilation.
Elle voit maintenant la surface du Dévoreur, qui est littéralement en ébullition. Elle se déforme par vagues, se liquéfie par endroit, avant de se solidifier à nouveau sous forme de nouvelles créatures qui viennent s'entasser les une sur les autres, toujours plus nombreuse. L'un des seuls endroits où elle aperçoit comme un îlot de calme est celui vers lequel elle se dirige. Un zoom sur la zone lui permet de distinguer la silhouette familière de son double, debout sur une colline de chair surplombant l'armée en perpétuelle mutation.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Me revoici, j'ai des nouvelles de l'Arbre. Et vu ce qui se passe actuellement, il n'y a nulle part où fuir. J'aimerais te rencontrer plus directement, pour que nous parlions de que l'Arbre a fait depuis que tu sommeilles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bien. Tu acceptes l'inéluctable. Viens à moi, étrangère. Mon offre de faire partie de nous est renouvelée. Le tout-en-un vous attend !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je suis toujours du côté des gagnants. Allons-y. J'ai d'importantes nouvelles, mais j'ai aussi des conditions : je voudrais pouvoir voir de mes yeux la conversion, avant d'être moi-même convertie. Et je préférerais te parler face à face. Plutôt qu'au travers de ce visage. Ensuite, je te révélerai les pièges de l'Arbre. Chose amusante : le bout d'esprit d'Aliénor pense, un appareil transmet ces pensées en signal, qu'un émetteur de pensées artificiel retranscrit à nouveu sous forme d'énergie psychique. Ainsi, elle peut communiquer tout en restant dans sa gangue de psyrite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous voulez assister à une assimilation ? D'accord. Allons trouver des sujets...

Soudain le sol commence à s'élever sous elles, jusqu'à perte de vue. Restée en hauteur, l'Aliénor dans le corps organique aperçoit une excroissance qui se forme sur la planète vivante, qui grossit, grossit, et commence à se détacher. La "reine" dévoreuse et le drone se retrouve maintenant sur une sphère de chair de plusieurs kilomètres de diamètre grouillante de créatures, qui se sépare peu à peu du corps principal.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous allons assouvir notre faim et vous pourrez observer des assimilations. Autant que vous voudrez. Vous pourrez assister au glorieux futur qui attend toute vie lorsqu'elle rejoint le tout-en-un !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Merci, c'est... un honneur.

Pendant ce temps, dans son corps de combat, Aliénor se presse d'appeler des Voyager à partir de sa galaxie. Le spectacle va être instructif.

La sphère géante se détache et commence à s'éloigner de la planète. Une partie de l'essaim d'êtres volants se place tout autour tandis qu'elle adopte une nouvelle trajectoire.

Le corps de combat reçoit rapidement des données télémétriques du Voyager. La "reine", le drone et une fraction de l'armée dévoreuse se dirigent maintenant vers un amas de systèmes proche. L'un deux abrite une petite colonie neko. Sa population est faible, à peine quelques centaines de milliers d'habitants.

Voilà le genre de décisions merdiques auxquelles Aliénor est confrontée. Seulement voilà, elle ne peut pas faire grand chose. Aussi, est-ce à son corps d'agir ; La navette dépose une balise pour indiquer aux Voyager ce qu'ils devront faire pour faire sortir cette chose d'hyper espace. Puis Aliénor tente d'envoyer un avertissement aux pauvres malheureux qui se feront bientôt dévorer...




Dernière édition par Eric le Sam 9 Fév - 20:41, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 11 Fév - 15:55

Pendant ce temps, sur Neko...

Aliénor vient de finir de resynchroniser l'alignement des générateurs du dispositif psychique. Celui-ci ne semble pas disposer d'une intelligence artificielle, mais d'une simple programmation. Pour "simple" qu'il soit par rapport à celui des octogones, le code de commande en question reste relativement complexe, et il lui aura fallu près d'une heure pour le déchiffrer et en comprendre la portée. Il s'avère que cette machine n'était en fait destinée à observer qu'un seul couple d'individus, appartenant à la race primitive qui vivait sur cette planète il y a plusieurs centaines de milliers de cycles; en d'autres termes, des nekos "préhistoriques". D'après les paramètres, même si ce n'est précisé nulle part de façon évidente, il est clair qu'ils devaient être dotés de Sources. En effet, l'expérience était prévue pour observer leur évolution sur une période courant jusqu'à aujourd'hui, voire plus. Si cela se confirme, l'Arbre et le Dévoreur sont tout simplement les deux plus anciennes expériences de l'Orikan dont Aliénor ait entendu parler...

...Ce qui explique sûrement sa frustration au moment où elle découvre que le stockage-mémoire du dispositif est absent !

De plus, il ne lui reste pas beaucoup de temps seule ici-bas : Les nekos sont en train de descendre dans le puits pour venir à sa rencontre. Peu importe : elle retrouve dans ses poches un objet qui pourra remplacer la mémoire. Elle ouvre un panneau. Elle en sort des cables, des pièces, elleentâme une grande modification de l'appareil. Lorsque les Neko débarquent, les scientifiques sont bouche bée, hésitants. A-t-elle tout désacralisé ? Elle vient de démonter leur plus grande découverte historique !

Mais Aliénor a une idée ; elle compte bien faire fonctionner cette chose, et remplacer quelques pièces par... Elle-même. Ainsi, elle aura peut-être une portée bien plus étendue, et peut-être pourra t-elle localiser l'Arbre...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mais... Mais... Qu'est-ce que vous avez fait ?!? s'exclame le premier des trois locaux à entrer dans la pièce.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai fait ce qu'il faut pour sauver une galaxie, comme d'habitude. Mais peut-être votre question est-elle technique ?

Alors, en fait, j'ai fait une dérivation du module d'enregistrement et des capteurs planétaires, j'ai ajouté des capteurs psychiques, une interface neuronale et j'ai actualisé le système Zeta pour pas qu'il crashe quand on va l'essayer, ce serait dommage de perdre du temps avec une surcharge, pas vrai ? Après tout, le dévoreur sera là dans quelques heures et on n'a pas de temps à perdre.

Pour vous c'est peut-être une découverte historique, mais pour moi c'est juste la loupe d'un scientifique un peu fou. Alors je la ramasse, je m'en sers, et (à ce moment, Aliénor arrête de retenir sa source ; sa présence commence à emplir toute la pièce) vous allez vous calmer afin que je puisse travailler, compris ?

De son côté, le bout d'esprit qui accompagne Thomas a pu observer le rasta arrêter le véhicule du neko nommé Uno. Il a pénétré à l'intérieur pour découvrir que l'engin était en pilotage automatique. Quant au pauvre contrebandier, il était prostré sur le sol, les yeux révulsés, la bave aux lèvre, dans un état catatonique si profond que son esprit s'était replié sur lui-même pour échapper à la folie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Thomas... Je crois qu'on va changer de stratégie. D'après mes autres parties, le dévoreur arrive vers nous à grande vitesse. A très grande vitesse. On a à peine quelques jours. Du coup, je n'ai pas de preuves, mais je pense que la chose suit Uno. Je propose qu'on l'envoie TRÈS loin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je m'en occupe, si tu veux. Laisse-moi l'accès à la téléportation du witchip et je m'occupe du reste. Pas de problème.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Envoie-le dans un endroit désert, sans danger, hein. Si j'ai raison et que le dévoreur le suit, autant ne pas l'envoyer là où il aura à manger. Je retourne à mon corps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je suis dessus. Je te contacte dès que c'est arrangé, ou si j'arrive à tirer quelque chose du bonhomme.


Aliénor réunit ses deux moitiés d'esprit en un instant, ce qui ne fait qu'augmenter encore sa présence. Dans le temple, les cinq nekos sont comme subjugués. Leurs protestations se sont tues et ils observent religieusement la terrienne tandis qu'elle met la dernière main à ses modifications.

Rapidement, l'interface neurale est connecté au dispositif. Celui-ci redémarre, établissant d'abord la connexion entre les huit piliers de cristal, qui entrent en résonance. Ils se mettent alors à générer un champ psychique qui va en accélérant, une onde qui en quelques secondes englobe le champ de fouille, puis parvient jusqu'à la communauté qu'ils ont visité. En une minute, le continent entier est recouvert, et en deux, la planète entière. Les filtres psychiques qu'Aliénor a installés amortissent le choc sur son esprit. De plus, la planète n'étant que fort peu peuplée, le nombre d'esprits qui sont lus simultanément reste dans les limites du raisonnable : Quelques milliers à peine. Elle a accès à chacun d'entre eux, mais ne pourra concentrer son attention que sur quelques-uns à la fois.

Les premières pensées perçues sont celles des nekos les plus proches, et dans leur esprit il n'y a plus aucun doute : Ils sont en présence d'un Avatar. Après tout, eux seuls pourraient dégager une telle impression de divinité ! La jeune nonne s'est jetée à genou et pleure de joie, les trois scientifiques ne sont pas loin d'en faire autant, et le télépathe reste figé : Ses convictions d'athée viennent d'être balayées !

Aliénor a un peu honte, mais au moins leur coopération est-elle maintenant acquise. Elle bidouille la machine, se demandant comment il est possible que la portée reste planétaire... Et comment il se fait qu'elle accède à d'autres esprits que ceux qui sont pré-programmés... Puis elle réalise les informations que son double vient de lui apporter. Curieuse, elle commence par fouiller l'esprit de Uno en profondeur, pas pour voir ses souvenirs, mais plutôt pour voir exactement ce que le dévoreur lui a fait...


Avec l'aide de son tout nouvel amplificateur, il lui est facile de passer les défenses mentales qu'il s'est érigées pendant que Thomas l'extraie du véhicule et le prépare à la téléportation. Il a continué d'entendre des voix depuis sa visite au Dévoreur, et celles-ci se sont faites de plus en plus insistantes, le murmure du début s'étant peu à peu mué en vacarme, jusqu'à le faire sombrer dans la folie. Les mots étaient prononcés dans une langue qu'il ne connaît pas, mais pour autant ils n'en étaient pas moins obsédants.

Elle constate aussi une chose étrange : Le contrebandier avait des capacités télépathiques latentes, assez faibles. Celles-ci semblent avoir été activées récemment, le transformant en... Une espèce de relai. Ses soupçons s'en voient donc confirmés : C'est bien lui qui guide le Dévoreur jusqu'à Neko. Une suggestion mentale lui a été implantée à son insu, le poussant à trouver l'Arbre, et c'est exactement ce qu'il a fait. Reste à savoir si il n'est pas trop tard pour y remédier. En tout cas, pour ce qui est de son état mental, Aliénor doute de pouvoir y faire grand chose : Son esprit a été brisé, et elle n'est pas en mesure de le réparer. Peut-être que Jorgen en serait capable, mais il n'est pas disponible, malheureusement. Il faut donc le considérer comme mort.

Rassérénée sur sa décision au sujet du Neko fou, Aliénor se "tourne" alors à nouveau vers le problème de l'Arbre. S'il est lui aussi endormi, comment le repérer ? Une fois de plus, le chaman, avec ses pouvoirs sur les rêves, aurait été plus à même qu'elle de résoudre cette affaire.

Se demandant soudain si l'Orikan est bien celui qui a pris les données de cette appareil, elle effectue d'abord une vérification psychométrique, lisant le passé plus ou moins proche de l'appareil ; puis elle entreprend de fouiller en douceur l'esprit des Neko.


Dernière édition par Eric le Jeu 14 Fév - 18:39, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 15 Fév - 15:48

Les seules empreintes psychiques qu'elle puisse trouver dans cette pièce sont celles des scientifiques nekos qui l'ont découverte. La mémoire de l'appareil a donc été ôtée il y a bien plus longtemps que cela. Eux-même n'ont pas osé toucher aux machines. Elle en a la conformation dans leurs esprits. Rassurée, en un sens, elle décide de se mettre à chercher l'Arbre. Quelle forme peut-t-il avoir ? Est-ce une chose, une femme, un homme ? Est-il présent dans chaque neko ? Dans la Terre ? Flotte-t-il dans l'espace, tel le dévoreur, son contraire ?

Il y a manifestement plus de questions que de réponses... Et rien de ce que sait Uno n'a eu l'air cohérent ; pourtant, il est bien venu ici, pas ailleurs. Aliénor se ferme à toute distraction ; elle fait abstraction des autres, des sons, des images qui lui parviennent. Elle se met à ressentir, avec son esprit, les sources alentours, les esprits les plus puissants, le cœur de la planète. Comme quand elle était sur Terre, et qu'elle cherchait les premières sources avec les appareils sélénites.


Il lui semble qu'un temps infini s'écoule, tandis qu'elle se laisse aller de plus en plus profondément dans le monde psychique. Son esprit s'étend, se diffuse, se laisse aller jusqu'à fusionner avec l'aura de ce monde tout entier. Ses habitants, sa faune, sa flore, et bientôt la planète elle-même ne forment bientôt plus qu'un tout indissociable, et c'est dans ce tout qu'elle finit par ressentir comme un écho. Elle se concentre sur celui-ci, ouvre encore davantage ses perceptions... Et est frappée d'une vision !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Arbre ! Elle vient de trouver l'Arbre !

Elle comprend immédiatement deux choses : Tout d'abord, celui-ci est comme en sommeil. Ensuite, et c'est la raison pour laquelle elle ne perçoit qu'un reflet de son esprit, il n'existe pas sur ce plan. Il se trouve dans une dimension mystique, peut-être même mytique, et elle ne pourra pas entrer en contact avec lui par ses moyens actuels, quelle que soit la puissance de son appel mental.
D'abord déçue, elle finit à force d'étudier l'écho de son gigantesque esprit par remarquer une chose : Ses "racines" se perdent et disparaissent, peut-être bien vers d'autres dimensions plus éloignées encore... Sauf une, qui gagne en consistance, et qui reste ancrée dans le monde physique, en un lieu pas très éloigné de la où elle se trouve. L'endroit en question est dans la cité même où elle est, à quelques kilomètres à peine.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Dix contr un que Jorgen s'amuse comme un fou entouré de nymphettes éberluées par son aura, Evira pareil avec des ephèbes, Et que même Jennifer doit se marrer à tuer je ne sais quoi. Et pendant ce temps là, on me confie à moi un travail fait sur mesure pour eux...

Puis, à Thomas :

Eh, mec... Je vais me déplacer. Tu peux me rejoindre ? On doit trouver un moyen de causer à l'Arbre, et il semble être dans une sorte de plan mythique... Je ne vois pas vraiment comment arriver jusque là, alors dis-moi que récemment, tu t'es mis à savoir le faire, sinon on est dans la merde...

Thomas répond depuis le witchip.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je dépose notre ami en lieu sûr et j'arrive. Ceci dit, je ne sais pas si je serai forcément d'une grande aide. En même temps, rien ne dit que la réponse ne se trouve pas ailleurs. Ne perds pas espoir. Je me dépêche.

Enfin elle se tourne vers les Neko, qui doivent commencer à se demander ce qu'elle fait là, immobile. Son armure se retire ; le champ de force suffira à maintenir l'air.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allez. Nous devons nous rendre au Nord Est. J'ai trouvé ce qui nous sauvera. Peut-être... En route !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Au nord-est ? Nous n'avons pas encore fouillé cette zone, Avatar. Cette partie de la cité est encore ensevelie. Quel que soit l'endroit que vous cherchez, il faudra des semaines pour y avoir accès.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allons, homme de peu de foi ! L'Avatar sait ce qu'elle fait ! Je dis : Suivons-la.

Encore une fois, Aliénor se trouve face à un dilemme : Y aller seule, rapidement, ou faire le voyage avec les nekos, ce qui prendra des heures, à moins de les faire léviter avec elle. Elle sort quelques modules anti-gravité d'une poche dimensionnelle ; ce sont les mêmes que ceux qui font flotter les surfs ; il y a longtemps qu'elle s'est inspirée d'un super-vilain de comic books pour en faire une sorte d'arme. Cette fois, ça lui servira à faciliter le transport télékinétique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous n'avons pas de temps à perdre ; aussi, je vais vous demander de bien vouloir insérer ces appareils dans vos vêtements, de sorte qu'ils resteront toujousr en contact avec vous. Je pourrai vous transporter, de cette façon. Mais que ce soit bien clair : je ne sais pas encore quels dangers nous attendent, aussi, si vous préférez rester, eh bien... Ce ne sera pas nécessairement une erreur. Choisissez vite.

Une fois cela fait, les tansporter par l'esprit devient un jeu d'enfants ; le groupe remonte alors vers la surface. Direction : la racine terrestre !


Dernière édition par Eric le Sam 16 Fév - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Sam 16 Fév - 16:22

Se faire ainsi emmener par lévitation est plutôt éprouvant pour les nekos, surtout à la vitesse à laquelle Aliénor se déplace. Heureusement pour eux, ils ont leur foi pour se rassurer. Pour irrationnel qu'elle soit, l'idée qu'Aliénor est un Avatar est la seule chose qui leur évite de pisser dans leurs combinaisons. Quant à l'officier psychique, heureusement pour lui, il a eu droit à suffisamment d'entraînements en apesanteur pour encaisser.

Bientôt, ils survolent un paysage dévasté et aride. Heureusement pour eux, la tempête semble s'être momentanément calmée. Cela facilite le repérage à Aliénor, qui commence bientôt à descendre vers sa destination. Sous elle, il n'y a qu'une lande vide, couverte de poussière. A quelques mètres près, elle sait où se trouve ce qu'elle cherche, surtout maintenant que sa Source commence à percevoir des émanations spirituelles en profondeur sous la surface. La racine doit se trouver plusieurs mètres sous la couche de sédiments radioactifs.

Pendant qu'Aliénor exhorte les nekos à la prudence et à la prière (eh oui, même elle sait que, si il existe une chance infime qu'ils puissent entrer ainsi en contact avec leur "congénère", il faut la tenter), un bout de son esprit part en reconnaissance pour voir combien il faut creuser, et ce qu'elle trouvera, au niveau physique ou pas, une fois le sol déblayé.

Pendant qu'elle parle aux hommes-chats, le bourdon apparaît. D'un mouvement infime des doigts, elle le met en mode "sonar d'excavation". On n'est jamais trop prudente. L'écholocalisation se révèle efficace, révélant une cavité dans le sous-sol, à environ cinq mètres sous la surface.
Une partie de son esprit y pénètre et découvre une petite grotte, entièrement naturelle à l'exception d'une entrée creusée à l'aide d'outils. C'est là que débouchait un escalier, mais celui-ci s'est effondré depuis longtemps, condamnant ainsi le passage. Dans cette grotte, Aliénor ressent clairement une présence spirituelle forte, très forte, même, mais il lui faudra constater cela de ses propres yeux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous... Avez-vous trouvé, Avatar ? Je... Que cherchez-vous, exactement ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Une racine. Et vous, que cherchiez-vous, dans ces ruines ?

Elle répond par des phrases courtes et simples, leur renvoyant leur questions, car son esprit se dévoue pour le moment à soulever quelques tonnes de roche et de terre. Rien de très difficile, mais il s'agit de ne pas aller trop loin.

Une fois les cinq mètres presque atteints, trois nameks apparaissent d'un geste ample de la main. Après une lueur, ils sont simplement là.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Excavation fine, messieurs. Ce que personne ne peut voir, ce sont les émissions partant du Bourdon vers les androïdes, leur donnant les relevés souterrains, afin qu'ils n'abîment rien, et ne tombent pas bêtement. Oh, ne vous inquiétez pas, nekos. Ce sont des amis ouvriers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] A vos ordres, madame.

Les androïdes se mettent au travail au fond de la grande fosse que la jeune femme vient de créer par télékinésie et en quelques minutes, ils mettent à jours les premières marches d'un antique escalier. Ils continuent leur travail avec une rapidité qu'aucun ouvrier humain ne saurait égaler, découpant la roche avec précision à l'aide de faisceaux de particules et évacuant les débris à l'aide de champs de force. Bientôt, c'est un escalier tout entier qui apparaît, devant les nekos médusés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Restez derrière moi. Je lerépète une fois de plus, soyez prudents. Et silencieux. A vrai dire, nous ne communiquerons plus que par la pensée. En avant.


Dernière édition par Eric le Mar 19 Fév - 20:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mer 20 Fév - 17:16

Mené par Aliénor, le petit groupe descend prudemment. Alors que la jeune femme s'attendait à trouver un endroit plongé dans l'obscurité, elle constate bientôt que la grande cavité souterraine est baignée d'une douce lueur bleuté. Sa Source perçoit une force mystique de plus en plus forte au fur et à mesure qu'ils s'approchent du bas de l'escalier. Une fois la volée de marches franchie, ils passent sous une grande arche de pierre naturelle et découvrent un spectacle à couper le souffle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La puissante présence spirituelle a immédiatement un effet apaisant sur chacun. Aliénor peut le lire dans l'esprit des nekos : Ils se sentent réconfortés, protégés et pleins d'espoir. Elle-même en est quelque peu affectée, et pour la première fois depuis qu'elle a croisé les Dévoreurs, elle sent dans ses tripes qu'il y a ici une force capable de s'opposer à eux.

La grande colonne de lumière qui éclaire l'endroit est plutôt étrange, comme vivante... Mais c'est également une sorte de passage : Elle peut clairement voir la connexion avec une autre dimension. Toutefois, elle comprend immédiatement que ce n'est pas là le genre de porte que l'on peut franchir physiquement.

Tandis qu'ils s'approchent, elle devine ça et là quelques gravures, sur les stalagmites ou les parois, indiquant que la caverne a été fréquentée par des être vivants il y a très longtemps. Toutefois, elles ont été érodées au fil du temps et sont presque indiscernables. Elle ne risque pas de pouvoir les déchiffrer telles quelles.

Une fois de plus, la lueur des poches dimensionnelles apparaît brièvement : les drones apparaissent, et commencent à mapper toute la pièce pour future référence ; le Bourdon commence à inférer le texte d'après ses restes alors que les rayons lumineux des scanners volants continuent à enregistrer. Aliénor s'avance, un rare sourire aux lèvres. Dans ses pensées, quelques enchantements se préparent. Elle trie mentalement ceux qui pourraient l'aider. Elle en vient vite à la conclusion qu'un nouveau genre de sortilège sera requis pour accéder à l'espace principal dans lequel réside la majeure partie de l'Arbre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Mes amis, nous approchons du but. Ce que votre cerveau interprète comme une "sorte de lumière apaisante" est une racine de l'Arbre de vie. Elle plonge dans une dimension parallèle, un plan... mythique, dirons-nous. Et chaque racine rattache l'Arbre à un autre royaume plus ou moins spirituel. Je ne sais pas s'il est possible de le faire revenir sur notre monde terre-à-terre, mais quoi qu'il en soit, il nous faut le contacter.

Je vais donc à nouveau demander calme et silence, mais avant cela, j'aimerais avoir le plus d'informations possible sur les mondes mythiques de vos plus vieilles légendes. Pour aller plus vite, et oublier le moins de choses possibles, je vais donc vous demander si vous voulez bien me laisser librement accéder à vos souvenirs conscients et inconscients, afin de pouvoir trouver des informations que vos esprits conscients ont peut-être oubliées, ou laissées de côté pour une raison ou pour une autre. Je ne suis pas un monstre, je pourrais le faire de force, mais j'ai ce qu'on appelle une morale, aussi je vais vous laisser décider par vous-mêmes si vous voulez aider ou non. Toute information me sera utile, aussi pensez tout de même que votre espèce entière est en jeu.

Ensuite je tenterai de créer une porte, un lien ou un passage vers l'Arbre. Je vous laisse vous décider entre vous, tandis que je regarde où va cette racine, d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Sam 23 Fév - 22:16

Aliénor entreprend donc de commencer à examiner de plus près la "racine" tandis que les nekos conversent entre eux. Elle n'a rien d'autre à quoi se fier qu'aux sensations que lui renvoie sa Source, ses sens même surnaturels ne lui permettant d'apercevoir ce qui se trouve de l'autre côté du canal.

Très rapidement, et avant qu'elle n'ait pu vraiment se faire une idée plus précise de la nature de ce passage, les nekos sont parvenus à un accord : Ils vont ouvrir leur esprit à celle qu'ils prennent pour un Avatar, à l'exception de Zona Serro, le militaire. Elle jurerait qu'il est le seul à s'être demandé pourquoi un Avatar aurait besoin d'apprendre leurs mythes alors qu'ils en sont le centre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous accédons à votre demande avec joie, Avatar.

Au moment où elle commence à plonger dans leurs esprits, elle sent la Source de Thomas descendre vers la surface de la planète; il sera bientôt de retour.

Elle traverse les premières couches de souvenirs. Même si elle ne s'y intéresse pas vraiment, elle apprend ainsi nombre de détails personnels sur les deux hommes et la femme de la communauté, ainsi que sur Komi. Les premiers sont nés sur ce monde et ont grandi dans la religion des Avatars. Tous scientifiques qu'ils soient, ils ont eu la tête farcie d'histoires religieuses depuis leur plus tendre enfance. A l'opposé, la dernière s'est découvert la foi après avoir frôlé la mort lors d'un accident, et elle a renoncé à une vie dissolue et décadente de riche enfant gâtée pour entrer dans les ordres. Dans tous les cas, la terrienne ne pouvait rêver meilleurs sujets pour apprendre ce qu'elle cherche.

Après avoir écarté l'inutile, elle extrait, répertorie et catalogue tous les souvenirs pertinents. Beaucoup des mythes qu'ils connaissent concordent plus ou moins avec ce qu'elle a lu plus tôt dans les archives de la communauté. Ils connaissent quelques variantes, mais dans l'ensemble elle n'apprend pas vraiment de faits nouveaux qui soient vraiment dignes d'intérêt.
Par contre, elle trouve dans leurs mémoires des restes de conversations qu'ils ont pu avoir au sujet desdits mythes, des milliers de débats, de conjectures, avec leurs professeurs, leurs collègues, leurs familles. Toutes ces questions et ces interprétations au sujets des vieilles légende et du dogme de leur religion, qui ne sont écrites nulle part, elle n'a pu les découvrir avant. Au fur et à mesure qu'elle s'imprègne du contenu de leur mémoire, elle commence à avoir l'impression qu'elle aussi a passé une partie de sa vie à philosopher sur ces sujets.

Cela fait maintenant un temps conséquent qu'elle s'est mise au travail, mais elle commence à être sûre de certaines choses. Tout d'abord, si ce sont le plus souvent les avatars qui choisissaient de se manifester, il est nombre d'histoires racontant comment des nekos sont parvenu à les contacter, le plus souvent pour les appeler à l'aide ou pour obtenir des réponses à leurs questions existentielles. Ils auraient même parfois eu des visions de l'Arbre, mais cela reste assez rare. Certains de ces nekos étaient des mystiques, des ermites, ou autres personnalités du même genre, mais pas tous. Parfois, il s'agissait de simples gens, qu'ils soient des artisans, paysans, soldats ou même des malandrins.

Tous avaient néanmoins un premier point commun : Ils ont été guidés vers un endroit avant que le ou les avatars ne se manifestent à eux ou qu'ils aient leurs visions. Ces lieux ne sont pas toujours les mêmes, mais sont toujours décrits comme propices à la sérénité.

Leur second point commun, c'est qu'une fois arrivés à destination, les Avatars ne se sont montrés à eux qu'après que ces nekos ne les aient appelés avec calme et respect. Chaque fois que ces entités soit-disant divines sont venues, elles ont commencé par demander pourquoi ont avait besoin d'eux. A ce stade, très souvent, les histoires acquièrent une dimension morale. En effet, ils n'accordent finalement leur aide ou leurs réponses qu'aux quêteurs qui font appel à eux avec une sincérité totale... Et à chaque fois, ce niveau de sincérité n'est atteint que lorsque ces individus finissent par ne plus se mentir à eux-même, ce qui est apparemment considéré comme l'épreuve finale de leur voyage initiatique. Certains nekos obtiennent alors l'aide qu'ils désiraient, tandis que d'autres repartent en ayant obtenu leurs réponses, souvent à l'intérieur d'eux-même... Et il en est quelques-uns que les Avatars emmènent "à l'ombre de l'Arbre".

"A l'ombre de l'Arbre" est une expression courante du langage neko, qui signifie la même chose que "sous une bonne étoile" pour les terriens, mais Aliénor commence à ce demander si elle ne devrait pas accorder un sens plus littéral à ces mots aujourd'hui.

Elle finit son exploration, et se retire lentement et prudemment des esprits qu'elle vient d'explorer. Une odeur de chanvre commence à lui chatouiller les narines. Thomas, assis sur une pierre un peu plus loin, souffle une imposante volute de fumée tandis que les nekos retrouvent peu à peu leurs esprits.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I'm back. Salut. Pffff...

J'ai des nouvelles, mais à voir ton air songeur, je pense que toi aussi. Une latte ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Deux. Je me demande quelle solution adopter, en fait. J'ai l'impression que c'est aux Neko de se sortir de l'embarras, en fait. Pas à nous. Mais ils sont trop dans la merde pour qu'on n'essaie pas tout ce qu'on peut, alors je vais avoir besoin que tu me démystifie un peu "dans mon dos".

Il faut que tu leur expliques qu'en tant qu'avatars, on ne peut pas les sauver, parce qu'on ne peut pas prier. On ne peut pas attirer l'attention de l'Arbre, parce qu'on est pas nous-mêmes des Nekos, et qu'on n'est pas non plus des avatars locaux. J'ai essayé de voir dans quel genre d'endroit cette racine file. Il ne semble pas que ce soit une autre dimension ; je peux voir à travers ce genre de porte. Ça n'a pas l'air d'être vers d'autres réalités non plus, et quelque part, tant mieux. Non, vraiment, j'en suis à me dire qu'il nous faut un Neko un peu emmerdé pour en appeler à cet arbre. Comment ça s'est passé de ton côté ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai trouvé un monde inhabité et loin de tout pour laisser Uno, sous la garde de namecs. Ils ont ordre de l'évacuer vers un second point de chute si les Dévoreurs se pointent là-bas.

Sinon, pour ce qui est de ton "problème", dit-il en indiquant la racine, j'ai pris la liberté d'en parler à Sorcha. Elle m'a dit savoir de quoi il s'agissait et qu'elle arrivait dès qu'elle aurait fini l'autre tâche que tu lui as confiée. Elle devrait être là bientôt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ne sois pas ridicule. Je ne doute pas de l'efficacité de Sorcha, mais on n'a pas vraiment le temps d'attendre. Elle ne t'a rien dit d'autre ? Ça ne lui ressemble pas du tout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non, rien d'autre.
En attendant, peut-être qu'on pourrait purger l'air de cet endroit et l'isoler ? Ça permettrait à nos amis d'ôter leurs combinaisons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oh. Oui, bien sur. J'ai tendance à oublier ce genre de détails. Bon, en attendant, je vais e renseigner sur l'avancement de mes autres projets.

Bourdon, donne les ordres à tes namek intégrés, fais ce qu'il faut.


Dernière édition par Eric le Lun 25 Fév - 17:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9384
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 26 Fév - 15:38

Pendant qu'Aliénor contacte ses autres moi via le witchip, les namecs installent des champs de force protecteurs et des purificateurs d'atmosphère. Par chance, les radiations n'ont pas contaminé la caverne, et l'air devient respirable en quelques dizaines de minutes seulement.
La jeune femme apprend qu'elle-même, dans son drone, et la "reine" dévoreuse sont presque arrivée dans le système stellaire que sa monstrueuse contrepartie a choisit comme destination. Elle n'a pas eu à abattre ses cartes en les forçant à sortir d'hyperespace pour les ralentir : Les Voyager venus en nombre de la Voie Lactée ont pu accomplir leur tâche à temps et évacuer les colons dans leur totalité, parfois contre leur gré. Elles vont donc arriver sur un monde vide.

Alors que ses androïdes en finissent, Aliénor sent arriver la Source de Sorcha, qui ne tarde pas à les rejoindre. Son arrivée fait son petit effet sur les nekos, qui ravale leur salive devant sa présence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bonjour. Surprenant spectacle, n'est-ce pas ? dit-elle en contemplant la racine avec des yeux brillants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je crois que pour le moment c'est toi, le spectacle. Je joue le jeu de "nous sommes de grands avatars", au fait. Alors, tu as des informations, parait-il. Je suis toute à toi. Surtout que je ne sais pas si je pourrai contacter l'Arbre autrement que par des moyens détournés. Et j'ai l'impression que ce n'est pas la bonne solution.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, oui, peut-être...

Aliénor a l'impression que Sorcha ne fait pas vraiment attention à ce qu'elle vient de dire, fascinée qu'elle est par la colonne de lumière et excitée comme une petite fille.

C'est un chemin d'ascension, défini dans un paradigme ! J'en ai lu la description dans mes livres, mais c'est la première fois que j'en vois un pour de vrai ! Tu te rends comptes ?!? C'est... rarissime !

Oh, Aliénor, c'est exactement le genre de chose que je désirais voir quand j'étais cloîtrée. C'est une merveille !


Dernière édition par Eric le Mar 26 Fév - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Over the Bridge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Over the Bridge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» Mika Rosalden [Terminée !]
» [Habitation] Under The Bridge
» London bridge has fallen down
» Le sondage de Brides ou fuite en avant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay-
Sauter vers: