Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Over the Bridge

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Sam 23 Fév - 22:16

Aliénor entreprend donc de commencer à examiner de plus près la "racine" tandis que les nekos conversent entre eux. Elle n'a rien d'autre à quoi se fier qu'aux sensations que lui renvoie sa Source, ses sens même surnaturels ne lui permettant d'apercevoir ce qui se trouve de l'autre côté du canal.

Très rapidement, et avant qu'elle n'ait pu vraiment se faire une idée plus précise de la nature de ce passage, les nekos sont parvenus à un accord : Ils vont ouvrir leur esprit à celle qu'ils prennent pour un Avatar, à l'exception de Zona Serro, le militaire. Elle jurerait qu'il est le seul à s'être demandé pourquoi un Avatar aurait besoin d'apprendre leurs mythes alors qu'ils en sont le centre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous accédons à votre demande avec joie, Avatar.

Au moment où elle commence à plonger dans leurs esprits, elle sent la Source de Thomas descendre vers la surface de la planète; il sera bientôt de retour.

Elle traverse les premières couches de souvenirs. Même si elle ne s'y intéresse pas vraiment, elle apprend ainsi nombre de détails personnels sur les deux hommes et la femme de la communauté, ainsi que sur Komi. Les premiers sont nés sur ce monde et ont grandi dans la religion des Avatars. Tous scientifiques qu'ils soient, ils ont eu la tête farcie d'histoires religieuses depuis leur plus tendre enfance. A l'opposé, la dernière s'est découvert la foi après avoir frôlé la mort lors d'un accident, et elle a renoncé à une vie dissolue et décadente de riche enfant gâtée pour entrer dans les ordres. Dans tous les cas, la terrienne ne pouvait rêver meilleurs sujets pour apprendre ce qu'elle cherche.

Après avoir écarté l'inutile, elle extrait, répertorie et catalogue tous les souvenirs pertinents. Beaucoup des mythes qu'ils connaissent concordent plus ou moins avec ce qu'elle a lu plus tôt dans les archives de la communauté. Ils connaissent quelques variantes, mais dans l'ensemble elle n'apprend pas vraiment de faits nouveaux qui soient vraiment dignes d'intérêt.
Par contre, elle trouve dans leurs mémoires des restes de conversations qu'ils ont pu avoir au sujet desdits mythes, des milliers de débats, de conjectures, avec leurs professeurs, leurs collègues, leurs familles. Toutes ces questions et ces interprétations au sujets des vieilles légende et du dogme de leur religion, qui ne sont écrites nulle part, elle n'a pu les découvrir avant. Au fur et à mesure qu'elle s'imprègne du contenu de leur mémoire, elle commence à avoir l'impression qu'elle aussi a passé une partie de sa vie à philosopher sur ces sujets.

Cela fait maintenant un temps conséquent qu'elle s'est mise au travail, mais elle commence à être sûre de certaines choses. Tout d'abord, si ce sont le plus souvent les avatars qui choisissaient de se manifester, il est nombre d'histoires racontant comment des nekos sont parvenu à les contacter, le plus souvent pour les appeler à l'aide ou pour obtenir des réponses à leurs questions existentielles. Ils auraient même parfois eu des visions de l'Arbre, mais cela reste assez rare. Certains de ces nekos étaient des mystiques, des ermites, ou autres personnalités du même genre, mais pas tous. Parfois, il s'agissait de simples gens, qu'ils soient des artisans, paysans, soldats ou même des malandrins.

Tous avaient néanmoins un premier point commun : Ils ont été guidés vers un endroit avant que le ou les avatars ne se manifestent à eux ou qu'ils aient leurs visions. Ces lieux ne sont pas toujours les mêmes, mais sont toujours décrits comme propices à la sérénité.

Leur second point commun, c'est qu'une fois arrivés à destination, les Avatars ne se sont montrés à eux qu'après que ces nekos ne les aient appelés avec calme et respect. Chaque fois que ces entités soit-disant divines sont venues, elles ont commencé par demander pourquoi ont avait besoin d'eux. A ce stade, très souvent, les histoires acquièrent une dimension morale. En effet, ils n'accordent finalement leur aide ou leurs réponses qu'aux quêteurs qui font appel à eux avec une sincérité totale... Et à chaque fois, ce niveau de sincérité n'est atteint que lorsque ces individus finissent par ne plus se mentir à eux-même, ce qui est apparemment considéré comme l'épreuve finale de leur voyage initiatique. Certains nekos obtiennent alors l'aide qu'ils désiraient, tandis que d'autres repartent en ayant obtenu leurs réponses, souvent à l'intérieur d'eux-même... Et il en est quelques-uns que les Avatars emmènent "à l'ombre de l'Arbre".

"A l'ombre de l'Arbre" est une expression courante du langage neko, qui signifie la même chose que "sous une bonne étoile" pour les terriens, mais Aliénor commence à ce demander si elle ne devrait pas accorder un sens plus littéral à ces mots aujourd'hui.

Elle finit son exploration, et se retire lentement et prudemment des esprits qu'elle vient d'explorer. Une odeur de chanvre commence à lui chatouiller les narines. Thomas, assis sur une pierre un peu plus loin, souffle une imposante volute de fumée tandis que les nekos retrouvent peu à peu leurs esprits.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] I'm back. Salut. Pffff...

J'ai des nouvelles, mais à voir ton air songeur, je pense que toi aussi. Une latte ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Deux. Je me demande quelle solution adopter, en fait. J'ai l'impression que c'est aux Neko de se sortir de l'embarras, en fait. Pas à nous. Mais ils sont trop dans la merde pour qu'on n'essaie pas tout ce qu'on peut, alors je vais avoir besoin que tu me démystifie un peu "dans mon dos".

Il faut que tu leur expliques qu'en tant qu'avatars, on ne peut pas les sauver, parce qu'on ne peut pas prier. On ne peut pas attirer l'attention de l'Arbre, parce qu'on est pas nous-mêmes des Nekos, et qu'on n'est pas non plus des avatars locaux. J'ai essayé de voir dans quel genre d'endroit cette racine file. Il ne semble pas que ce soit une autre dimension ; je peux voir à travers ce genre de porte. Ça n'a pas l'air d'être vers d'autres réalités non plus, et quelque part, tant mieux. Non, vraiment, j'en suis à me dire qu'il nous faut un Neko un peu emmerdé pour en appeler à cet arbre. Comment ça s'est passé de ton côté ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai trouvé un monde inhabité et loin de tout pour laisser Uno, sous la garde de namecs. Ils ont ordre de l'évacuer vers un second point de chute si les Dévoreurs se pointent là-bas.

Sinon, pour ce qui est de ton "problème", dit-il en indiquant la racine, j'ai pris la liberté d'en parler à Sorcha. Elle m'a dit savoir de quoi il s'agissait et qu'elle arrivait dès qu'elle aurait fini l'autre tâche que tu lui as confiée. Elle devrait être là bientôt.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ne sois pas ridicule. Je ne doute pas de l'efficacité de Sorcha, mais on n'a pas vraiment le temps d'attendre. Elle ne t'a rien dit d'autre ? Ça ne lui ressemble pas du tout.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non, rien d'autre.
En attendant, peut-être qu'on pourrait purger l'air de cet endroit et l'isoler ? Ça permettrait à nos amis d'ôter leurs combinaisons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh. Oui, bien sur. J'ai tendance à oublier ce genre de détails. Bon, en attendant, je vais e renseigner sur l'avancement de mes autres projets.

Bourdon, donne les ordres à tes namek intégrés, fais ce qu'il faut.


Dernière édition par Eric le Lun 25 Fév - 17:37, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître


Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 26 Fév - 15:38

Pendant qu'Aliénor contacte ses autres moi via le witchip, les namecs installent des champs de force protecteurs et des purificateurs d'atmosphère. Par chance, les radiations n'ont pas contaminé la caverne, et l'air devient respirable en quelques dizaines de minutes seulement.
La jeune femme apprend qu'elle-même, dans son drone, et la "reine" dévoreuse sont presque arrivée dans le système stellaire que sa monstrueuse contrepartie a choisit comme destination. Elle n'a pas eu à abattre ses cartes en les forçant à sortir d'hyperespace pour les ralentir : Les Voyager venus en nombre de la Voie Lactée ont pu accomplir leur tâche à temps et évacuer les colons dans leur totalité, parfois contre leur gré. Elles vont donc arriver sur un monde vide.

Alors que ses androïdes en finissent, Aliénor sent arriver la Source de Sorcha, qui ne tarde pas à les rejoindre. Son arrivée fait son petit effet sur les nekos, qui ravale leur salive devant sa présence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bonjour. Surprenant spectacle, n'est-ce pas ? dit-elle en contemplant la racine avec des yeux brillants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je crois que pour le moment c'est toi, le spectacle. Je joue le jeu de "nous sommes de grands avatars", au fait. Alors, tu as des informations, parait-il. Je suis toute à toi. Surtout que je ne sais pas si je pourrai contacter l'Arbre autrement que par des moyens détournés. Et j'ai l'impression que ce n'est pas la bonne solution.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oui, oui, peut-être...

Aliénor a l'impression que Sorcha ne fait pas vraiment attention à ce qu'elle vient de dire, fascinée qu'elle est par la colonne de lumière et excitée comme une petite fille.

C'est un chemin d'ascension, défini dans un paradigme ! J'en ai lu la description dans mes livres, mais c'est la première fois que j'en vois un pour de vrai ! Tu te rends comptes ?!? C'est... rarissime !

Oh, Aliénor, c'est exactement le genre de chose que je désirais voir quand j'étais cloîtrée. C'est une merveille !


Dernière édition par Eric le Mar 26 Fév - 22:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 26 Fév - 17:02

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca sert à transcender ? Genre, à rejoindre l'arbre si on en est digne, par exemple ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ce n'est pas une histoire de dignité, et contrairement à ce que pense la plupart des primitifs, ce ne sont pas non plus des lieux où les prières sont davantage écoutées. Ces endroits facilitent tout simplement le voyage extra-corporel.

Je pense qu'au pied de cette racine, il est possible, même si l'ont en est pas capable à la base, d'accomplir une quête spirituelle. Cela demande juste de se placer dans le bon état d'esprit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Et comment est-ce que l'on fait ça ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Par la méditation. L'hypnose ou la consommation de psychotropes bien spécifiques peuvent également aider.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Gros joint, Thomas ? Et qui est du voyage alors ? Parce que après tout ça, moi, j'y vais.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je viens avec toi, évidemment.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Eh bien je suppose que ce sera à moi de veiller sur vos corps pendant ce temps, dit Thomas en commençant à rouler un grand cône.
Des instructions particulières pour votre période d'absence ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On ne touche pas. Et plus sérieusement, je vais me contacter pour m'assurer que si j'ai quelque chose à me dire à propos, par exemple, du dévoreur, tu reçoive le message. Je vais te faire part des plans en cours pour ralentir le dévoreur ; si tu as une idée de génie, transmets-la. Assure.

Je te suis, chérie. Comment c'est censé se passer ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Oh, tu vas voir, c'est simple. Il te suffit de te concentrer sur ma voix.

Un instant plus tard, les deux femmes flottent dans un nuage de fumée, ou du moins c'est l'impression qu'a Aliénor tant son esprit est embrumé. Thomas a vraiment chargé les deux joints qu'il leur a donné ! En fait, par sécurité, il a même dû éloigner les nekos pour ne pas qu'ils soient empoisonnés par les puissantes vapeurs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Voilà, c'est bien, regarde-moi. Tu dois tout laisser aller. Oublie tout, sauf ma voix...


Dernière édition par Xavier le Dim 3 Mar - 23:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 4 Mar - 22:33

Edition au-dessus.

Pendant ce temps, loin de là...

La nuée de dévoreurs au cœur de laquelle voyage Aliénor en compagnie de sa copie monstrueuse approche maintenant de la colonie neko. Alors qu'ils commencent à apercevoir les détails de la surface de la planète, un monde vert et bleu qui la fait beaucoup penser à la Terre, le drone occupé par l'esprit de la jeune femme ne repère aucun Voyager à proximité. Avec un peu de chance cela signifie qu'ils ont fini leur mission d'évacuation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Nous sommes arrivés. Vous devez descendre avec moi à la surface...

L'usage du "moi" est plutôt surprenant chez cette créature, mais cela fait maintenant plusieurs fois qu'elle l'emploie au cours des dernières heures. Aliénor jurerait que, à un degré ou un autre, la "reine" a commencé à acquérir un semblant de pensée autonome. Les autres dévoreurs ne lui en obéissent pas moins pour autant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] ...Mais pas dans cette machine. Hâtez-vous.

C'est la dernière chose qu'entend le drone avant d'être broyé par une force invisible. Immédiatement après, la forme psychique d'Aliénor est rappelée avec violence vers son autre moi le plus proche, celui qui se trouve dans son corps de combat. Sur le Vaisseau, Aliénor semble pensive. Dans ce corps là, l'inquiétude est limitée. Mais cela reste dérangeant. Que faire ? Abandonner son influence dans cette zone est déjà dérangeant, mais donner plus d'elle meme à cette saleté phagocitante, non. Elle évolue bien assez vite au gout de la jeune femme. Par contre, s'ils pensent qu'elle reviendra effectivement, il faut en profiter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il faut que j'y aille, tout en étant prête à fuir. A mon avis, ça attirera une partie de la nuée vers moi... Il faudrait en profiter pour le cartonner dans l'hyperespace. Des idées, Pedro ? Ou Thérésa ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu nous disais que tu avais l'impression qu'elle commençait à devenir indépendante ? Je ne sais pas, mais... A ton avis, qu'est-ce qui arriverait si tu la poussais dans ce sens ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Qu'est-ce qui arriverait ? Des emmerdes ! Moi je dis qu'on en profite pour les atomiser. Le temps qu'ils régénèrent, ceux-là arriveront après la bataille. Ce sera déjà ça de gagné.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Si bataille il y a, et espérons que non, je doute que cela fasse une grosse différence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'ai peur que Thérésa n'ait raison.
Dites-moi, cette "reine" a été créée d'après vos schémas mentaux, non ? Cela veut dire qu'elle pense comme vous ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça veut dire qu'elle copie les psychés. Elle n'aura probablement pas la même efficacité mais ça l'amène d'un niveau sauvage à un niveau... plus élevé. Et si vous pensez qu'elle aurait adopté mon caractère, autant demander aux autres comment m'énerver plutôt qu'à moi. Une auto-analyse est souvent moins fine que l'avis de ses pairs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] En fait, vous m'avez plutôt l'air d'une personne... certes parfois irritable, mais surtout extrêmement rationnelle et maître d'elle-même. Si elle est comme vous, l'énerver au point de lui faire commettre une erreur ne sera pas facile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Hahaha ! Si vous saviez ! Ce n'est pas pour rien qu'on a créé l'expression "Code Bleu" !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Code Bleu ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est une plaisanterie, plus ou moins, qui date du jour où nous avons rencontré un de nos pairs égaré depuis longtemps. Cette fois là, Aliénor s'est mise dans un état de colère pas possible pour pas grand-chose et a commencé à dire et à faire n'importe quoi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Ouais, en gros, "Code Bleu", ça veut dire : "Attention, Ali a ses règles, tout le monde aux abris !!!"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Donc on s'en tient à "titiller et fuir". Sans cesse. Notre appareil est plus rapide. Mais il lit aisément en nous, aussi. Alors, couronne de psyrite pour tous. Quant à profiter du fait qu'elle utilise le pronom 'moi' pour se différencier, je n'aime pas ça. Déjà, je sais pas si c'est une bonne chose. Mais surtout, ça m'étonnerait que cette entité soit si libre. Elle reste un bout de lui, même si leur intelligence a adopté deux niveaux différents.

...

Néanmoins, il faut tester cette théorie. Je vais aller chercher un corps de combat supplémentaire. Restez hors de portée.

Aliénor se dirige vers l'octogone de service et l'emprunte, direction : notre galaxie. Elle revient quelques dizaines de minutes plus tard, en double. On peut voir que les corps ne sont pas de la même série. Celui-ci incorpore beaucoup de gènes de Bellana, Jennifer; Jorgen et Aliénor Elle-même. Un corps aux capacités physiques augmentées, mais surtout aux sens aiguisés. Aliénor a encore un peu de mal à tous les utiliser, mais il lui semble parfait pour l'occasion.

Sauf si il se fait dévorer, bien entendu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'irai dans ce corps-ci. Il répond bien, il me permet d'utiliser l'hyperespace, il encaisse très bien le froid, et les gènes de requin et de jenny me permettront peut-être d'anticiper cette chose.


Dernière édition par Eric le Jeu 7 Mar - 14:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Jeu 7 Mar - 19:20

Quelques heures plus tard, le corps artificiel d'Aliénor émerge de l'hyperespace à proximité de la planète neko. Elle constate immédiatement que la nuée de créatures s'en est éloignée, ainsi que la sphère issue du Dévoreur. Ils se sont placés à la limite du système stellaire. Toutefois, ses scanners embarqués lui indiquent rapidement qu'un petit groupe de ces choses se trouve actuellement à la surface de ce monde, au milieu d'une grande cité maintenant désertée.

Nulle doute que c'est là qu'elle est attendue. Hors de question de trop s'approcher, alors elle envoie un projecteur holo, et reste bien à l'écart, là ou elle pense être indétectable. Si elle est découverte malgré la psyrite, elle en aura appris sur les portées de la chose. Le petit appareil est projeté puis file à l'aide de mini fusées intégrées. Il atteint l'atmosphère, son champ de force s'active... Et il se dirige rapidement vers l'étrange copie d'Aliénor.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est difficile de parler avec vous, aussi, ne détruisez pas ce jouet là de suite, s'il vous plaît. J'ai quelques questions pour vous, maintenant que vous n'êtes plus tout près de votre "chef".

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je croyais pourtant avoir été limpide.
Votre nature de Source de Vie vous a déjà obtenu bien plus qu'aucun autre être de cette galaxie n'aurait pu espérer. Vous commencez à en abuser. Je ne répondrai plus à une machine dès cet instant.

Le gadget est a nouveau broyé, comme la première fois. Toutefois, avant sa destruction, il a pu capter des images de l'environnement dans lequel évolue le double d'Aliénor ainsi qu'une cinquantaine de dévoreurs de toutes tailles et de toutes formes. Il s'agit d'une ville industrielle désertée en hâte, ce qui lui donne un aspect sinistre, comme figé dans le temps. On dirait que tous ses habitants ont disparu instantanément sans laisser de trace, au beau milieu de leurs activités quotidiennes... Ce qui est exactement ce qui s'est produit ! Quelques minutes passent, puis des dizaines. Au bout de précisément quarante minutes, la forme éthérée d'Aliénor arrive.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est dommage ce refus de communiquer. Moi qui voulais aider, j'imagine que vous ne saurez jamais le fond de ma pensée. De plus, quel besoin aurai-je d'être présente pour observer ? Ça me laisse entendre qu'il y a anguille sous roche, vous voyez ? Un piège, quoi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous vouliez savoir ce qu'était réellement une assimilation. Vous ne pourrez le découvrir qu'en ressentant le processus sous tous ses aspects, ce qui nécessite que vous soyez présente entièrement.

Elle regarde autour d'elle la ville fantôme.

Nous nous demandons comment les nekos ont disparu si vite. Vous n'auriez pas une idée ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ils ne se cachent pas sous terre ? Ce ne sont pas des sujets d'intérêt pour moi. J'ai tendance à suivre les forts. En parlant de ça, d'ailleurs, votre créateur et vous, vous n'êtes plus la même pensée ?

Vous êtes liés, je le sais, mais est-ce que vous avez une pensée indépendante ? Parce que je me disais que comme vous me ressemblez, ça doit bien venir de quelque part.... A moins que ce ne soit qu'une manière polie de saluer quelqu'un ? Si c'est un poulpe, hop, vous êtes un poulpe. On se serre les ventouses, tout ça...


Dernière édition par Eric le Mar 12 Mar - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 12 Mar - 21:49

La dévoreuse reste silencieuse un instant, regardant fixement Aliénor pendant que l'essaim de dévoreurs autour d'eux continue d'explorer les rues et les bâtiments vides. Une des créatures de vient se loger sous son bras.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ma façon de pensée est bien copiée sur la vôtre, dit-elle de sa voix métallique, mais je reste une partie du Tout. Tant que cette expérience porte ses fruits, elle continuera d'exister.

Mais je me pose encore des questions. Je ne comprends pas la réaction des nekos. Une fois qu'ils ont eu refusé de faire partie du Tout, ils savaient devoir faire face à leur destruction. Pourtant, ils ont été incapables de s'allier pour nous offrir un vrai combat, alors que si ils avaient été un Tout eux aussi ils auraient pu s'opposer à notre avancée. Cela est la preuve que nous sommes plus évolués qu'eux, que nos chances de survie sont bien meilleures face au reste de l'univers. Pourtant, ils s'entêtent à laisser leurs individualités les diviser en tant qu'espèce. Je me demande... pourquoi tant d'acharnement de leur part ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ils possèdent des secrets dont vous n'avez pas connaissance, voilà tout. Des sentiments. L'amour, la crainte. Des sortes de systèmes de protection contre les menaces. Parfois handicapants, mais je pense qu'au bout du compte, ce qui importe, c'est la survie des diversités, donc des espèces. Par exemple, "Le Tout" a de grosses lacunes côté mental. Heureusement qu'il t'a, toi. Je n'ose pas imaginer ce qu'il ferait si tu réalisais que tu le surpasses intellectuellement. Ecoute, j'aimerais t'aider à exister le plus longtemps possible, ça te dirait, ça ? Après tout, tu es un peu moi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous semblez supposer que je désire désire exister plus longtemps que nécessaire. Vous faites l'erreur de croire que je puisse craindre quoi que ce soit. Contrairement aux nekos, je ne souffre pas de ces dérèglements chimiques que vous appelez peur ou amour. Ce sont des faiblesses.

Soudain l'essaim autour d'elle se fige, regardant vers le sud, reniflant le vent.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous semblez croire que des individus peuvent se montrer supérieurs au Tout ? Nous allons justement pouvoir obtenir quelques réponses.

Dans la même direction, un simple sondage mental lui révèle la présence d'un petit groupe de nekos, à quelques kilomètres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ! Bah tout de même ! Il était un peu temps... Je me disais bien qu'ils ne pouvaient pas tous disparaître comme ça. Allons voir.

Un rapide sondage télépathique indique à Aliénor que les nekos en question viennent d'arriver dans un petit vaisseau de transport. Cela n'aurait normalement pas dû arriver; en effet les Voyager, sous le commandement de Kiaji, se sont positionné sur les routes navigables menant à ce système pour dévier les appareils qui s'y rendaient. Celui-là a dû arriver en dehors des voies normales et est passé à travers les mailles du filet.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Allons-y.

Avec un bel ensemble, les dévoreurs s'élancent dans cette direction, qui en courant, qui en rampant ou volant. La reine suit en marchant, sans se presser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca ne vous a pas marqué, tout ce décor. J'imagine qu'on apprécie guère la beauté quand on a votre tête... En fait, vous servez juste à lutter contre l'ennemi, c'est ça ? Vous voulez l'Arbre pour vous renforcer et aller lutter ?

La réponse fuse, grinçante, sur un ton mauvais.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non ! L'Arbre doit être détruit. Il est notre plus grand ennemi depuis toujours. Il nous a vaincu. Chassé. Emprisonné. Il nous a maudit !

Elle arrête sa marche, comme surprise elle-même de la fougue qu'elle a mis dans cette tirade. Aliénor, douée en tics nerveux, en profite pour être à l'écoute des souvenirs qui remontent le plus à la surface. Un sujet bouillant, parfait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est bien beau tout ça, mais vous n'avez pas peur que ça recommence ? Enchaîné à nouveau. Pas glorieux. Et au fait, pour quelle raison c'est arrivé ? Je ne vois pas bien ce qui a pu le vexer dans votre glorieuse moisson. Il n'a pas parlé de ça, à l'époque ?

La Reine a rapidement retrouvé sa froideur. Aliénor a juste eu le temps de capter quelques bribes de souvenirs, évoquant un conflit cataclysmique qui a eu lieu bien avant que les nekos ne développent leur civilisation.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] L'Arbre a osé prétendre que cela était pour notre bien, mais il nous a menti. Je ne veux plus aborder ce sujet.

Pendant qu'elles parlent, l'essaim de dévoreurs encercle peu à peu la position des nekos. Aliénor perçoit que ces derniers sont un petit équipage de baroudeurs, quatre hommes et deux femmes. Ils se sont posés en urgence après une panne, ce qui explique qu'ils soient arrivés par un chemin détournés. Ils commencent à sérieusement s'inquiéter de l'absence de toute vie dans le spatioport où ils ont atterri.

Aliénor prend un point de vue élevé, et d'un bref coup d'oeil, calcule temps et distances, inclue les bonds de ces choses, et puis elle investit l'esprit des nekos, un par un. Elle leur fait entendre des sons de serpents et des bris de roche et de bois, de lourds pas. Tout coïncide avec l'approche des créatures, mais en démesuré, comme dans un film d'horreur. Elle les prépare à fuir ou lutter. Désolée de ne pas pouvoir en faire trop pour le moment, elle réengage son double.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'accord, comme vous voulez. Et vous ne connaissez pas la peur, alors. C'est bien, ça. Heureusement. Vous devriez peut-être être celle qui observe, cette fois. Je me demande à quel point vous avez déjà observé les réactions des créatures que vous assimilez. Il y aurait de quoi apprendre.

D'ailleurs je me demandais... Vous m'avez copiée moi parce que je porte une source, c'est ça ? Ou vous pouvez le faire à grande échelle ? Par exemple, vous seriez capable d'en copier dix autres, des gens ? Dix mille ? Tous ceux que vosu avez déjà absorbés ? Vous pourriez être tellement plus que ce que vous êtes... Vous pourriez être une civilisation vivante plutôt qu'un vulgaire... utérus affamé.

Sans vouloir vous vexer, bien entendu.


Dernière édition par Eric le Jeu 14 Mar - 10:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Jeu 14 Mar - 21:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous ne pouvez pas me vexer et je ne peux pas ne pas intervenir. Il faudrait que je me coupe du Tout.

Pour que cette expérience ait un sens, vous ne devez pas nous attaquer, et cette forme-ci n'attaquera pas directement les nekos mais je ne peux pas cesser de faire profiter les autres formes de mon intelligence. Croyez-vous qu'ils sauront prouver leur supériorité sur nous ? Croyez-vous que leur individualité les sauvera ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non, ceux-là vont mourir. Et bêtement, avec ça. Mais ils me permettront de mieux comprendre l'assimilation. Vous ferez quoi une fois l'Arbre détruit ? Ajouta-t-elle, désolée pour les pauvres hommes chats. Si mignons. Mais il faut s'en tenir à la prise d'information.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Il y a bien d'autres formes de vie dans l'univers qui méritent de se voir offrir une chance de rejoindre le Tout-en-un.

Rapidement, les nekos aperçoivent les premiers dévoreurs qui rodent autour de la piste d'atterrissage sur laquelle ils se sont posés. Tandis que leur mécano essaie de réparer le moteur défaillant de leur vaisseau, ils sortent leur artillerie et commencent à établir un périmètre de défense. Bientôt on entend les premiers tirs d'armes à impulsion.

Plus haut, le corps flottant d'Aliénor s'apprête à faire une bêtise. Elle enfile sa couronne de psyrite, active la SIMA et ses champs de force. Un drone explosif par ennemi. Visée aérienne, rien de mieux... Puis elle active ses jumelles intégrées, et attend d'avoir fini de viser chaque individu présent là, en bas. Quand la situation sera désespérée, elle saura s'il faut agir ou non.


Heureusement, la chance semble être du côté d'Aliénor aujourd'hui. Tout d'abord, elle a appris en lisant les esprits des nekos qu'avant de se lancer dans le commerce plus ou moins légal, ces derniers avaient servi tous ensemble dans la même unité d'infanterie. Ils sont armés comme il faut et retrouvent rapidement leurs anciens réflexes, comme peuvent le constater les premières créatures à tenter une approche. Ces dernières se font canarder à l'arme de guerre et doivent reculer. Il faut dire également qu'ils bénéficient d'un large espace découvert autour de leur vaisseau, les grandes zones d'atterrissage du spatioport étant presque entièrement vides.
Ceci dit, les dévoreurs ayant la capacité de régénérer, même lentement, ils sont virtuellement indestructibles. Les nekos finiront donc fatalement par être submergés par le nombre, quelle que soit leur bravoure. Leur seul espoir, c'est de pouvoir réparer et décoller avant que cela ne se produise.

Avant que son corps ne plonge, elle réduit ses auras au minimum. Son point d'arrivée : l'engin à réparer. Elle file comme une balle, aidée uniquement de son unité antigrav. Arrivée à cent mètres du but, les drones se mettent à leur tour en chasse. Même les cibles temporairement mortes seront visées, ce qui devrait les aider à gagner du temps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une fois assez près, elle se positionne à l'arrière de l'engin. Elle se lie avec l'esprit du mécanicien, "lit" le problème et la manière de construire ces choses. Mais elle a déjà réparé des moteurs Neko, après tout. Elle entreprend de souffler les meilleures solutions au mécano et puis, des nanites sortent d'un disque de stockage. Ils iront réparer les éevntuelles pièces défaillantes. Ça ne devrait pas prendre longtemps.


Dernière édition par Eric le Sam 16 Mar - 23:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 18 Mar - 0:00

Le spatioport, qui était déjà devenu un champ de bataille, se retrouve soudain transformé en petit enfer tandis que les drones d'Aliénor trouvent leurs cibles et explosent. Les créatures les plus faibles sont tout simplement pulvérisées et incinérées à la fois, et même les plus grosses subissent de lourds dommages. Voilà qui devrait les calmer un moment.

Le corps de combat de la terrienne entreprend de réparer avec un mécanicien tout surpris mais qui n'hésite pas longtemps à accepter cette aide anonyme et inespérée. Pendant ce temps, au milieu des explosions, les autres nekos se replient vers le vaisseau en se demandant ce qui se passe encore.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Vous dénaturez cette expérience, siffle la reine. Je ne vois plus de raison de la poursuivre.

Elle s'élève alors dans les airs grâce à ses capacités télékinétiques et se met en route vers le vaisseau assiégé. Simultanément, aliénor sent qu'elle vient de lancer un appel vers les confins du système stellaire par le lien qui la relie au Tout. Un peu déçue d'être si aisément percée à jour, elle ne répond pas. Comment cette saleté a-t-elle identifié le corps de combat comme étant Aliénor ? Mais sa bonne action va finir par lui coûter du temps pour le reste de la galaxie.. Quelle bêtise. Tandis que le corps et le mécanicien finissent les réparations, Aliénor s'auto-informe de la situation, et se réunit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde. Je fais quoi, moi, maintenant ? Puis, au mécano, avec une mauvaise foi monumentale mais cathartique : Alors, vous veniez faire quoi ici, à part pourrir ma tentative de stopper l'invasion ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Quoi ? Mais... Je... Mais qu'est-ce qui se passe ici, bon sang ?!?

Le pauvre ne comprend strictement rien à ce qui se passe. Heureusement pour lui et ses camarades, les nanites d'Aliénor travaillent vite et bien et elle estime qu'il ne leur faudra qu'au plus trois ou quatre minutes pour finir de réparer et pour que l'appareil soit prêt à décoller.

Mais tombant du ciel, la reine vient se poser à une cinquantaine de mètres du vaisseau, et elle n'a pas l'air contente. Les autres nekos ouvrent immédiatement le feu sur elle, inutilement : ses barrières télékinétiques dévient aisément les projectiles tandis qu'elle commence à marcher vers eux, entourée d'explosions qui ne semblent guère l'affecter. Aliénor, elle, est venue ici pour s'affronter elle-même si nécessaire. Tout en "expliquant" ce qui se passe au mécanicien, elle sort deux pistolets magnétiques de ses disques. Balles explosives, filetées de psyrite, et enchantées pour que ce qu'elles touchent brûle. Même si Aliénor manque, les schrapnels non.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il se passe que votre monde est envahi, partez aussi loin que vous pouvez. Faîtes revenir vos amis, ou ils vont y rester. Et les choses qu'on a tuées vont revenir à la vie plus vite que vous ne le croyez, alors restez alertes.

Elle slalome entre les appareils abandonnés, concentrée sur le rythme de sa cible. Puis elle s'élance vers leur reine, en tirant deux balles. L'une vers la tête, l'autre vers un genou.


Dernière édition par Eric le Jeu 21 Mar - 21:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 25 Mar - 10:34

A la surprise de son double, les deux projectiles auto-guidés tirés par Aliénor passent les défenses TK et font mouche. Les puissantes charges positroniques détonnent, faisant vaciller la reine en soulevant un nuage de poussière autour d'elle, mais l'égratignant à peine. Aliénor ne peut toujours pas estimer la puissance physique de la créature avec sa Source, mais nulle doute qu'elle doit être colossale. Les flammes magiques, par contre, semblent plus efficaces. Elles n'entament que peu sa chair, mais elles la désorientent et l'aveuglent tandis qu'elles entourent sa tête et sa jambe.

La riposte est cependant presque instantanée. Une vague télékinétique arrache une large portion de sol entre les deux adversaires et ce sont des tonnes de roche et de béton qui sont projetées vers Aliénor, lui bouchent la vue et l'ensevelissent. Impossible de la percevoir : Pour tous, elle vient de mourir.

En fait, elle vient simplement de passer dans l'hyperespace. Après une poussée ridicule, gérée par télékinésie, elle se propulse un court instant, et ressort plus loin, après avoir matérialisé le manche de son sabre, et pris soin de laisser s'échapper le moins d'énergie possible, afin de ne pas être détectée trop rapidement.

Si ses calculs et la poussée étaient exacts, elle ne se retrouvera qu'à soixante mètres devant, soit quelques mètres de la chose. Avec cette lame, même elle sera découpée. Mais Aliénor, même si elle s'entraîne, n'est pas habituée à un combat de ce genre : contre elle-même, sans se comporter comme elle-même.

Elle réapparaît et prend contact avec le sol, prête à esquiver si elle a été perçue...

...Mais la reine dévoreuse ne l'a pas vue, trop occupée à se débarrasser des flammes enchantées qui la gênent tant, et ce de la plus surprenante des manières : Elle mue ! Elle s'arrache littéralement la peau, qui vient d'un seul tenant. Elle jette l'enveloppe enflammée au loin.

Profitant de l'occasion, Aliénor se jette de toute les forces de ce corps vers la "reine", son bras armé pour la trancher de haut en bas. Elle se propulse sans user de télékinésie, mais quand le coup part, elle la déchaîne dans un "kiaï", pour que la reine ne puisse lutter contre son mouvement. si elle avait donné un coup de poing, cela lui aurait broyé la main. Mais la lame d'énergie n'a pas de consistance, ni de poids.

La reine ne perçoit l'attaque qu'au dernier moment. Simultanément, elle lève le bras pour se protéger tout en relâchant une onde télékinétique. Cette dernière s'annule avec celle d'Aliénor, et la lame d'anti-matière tranche son avant-bras puis son visage, son torse et son abdomen verticalement. Les deux parties s'écartent et chutent de part et d'autre de la terrienne, dan une gerbe de fluides corporels. Sur les deux moitiés de visages, on devine une expression de surprise, puis ses yeux s'éteignent.

Pendant ce temps, les derniers nekos s'engouffrent par la rampe d'accès dans leur vaisseau qui a mis ses moteurs réparés en route et qui commence à s'élever. Autour d'Aliénor, certaines des créatures les plus résistantes recommencent déjà à bouger, mais il est trop tard pour elles. Leurs proies vont prendre la fuite, et les dévoreurs restés dans l'espace sont trop loin encore pour avoir une chance de les intercepter.

C'est à ce moment qu'Aliénor remarque une silhouette humanoïde à la limite des zones d'atterrissage, à environ trois cents mètres d'elle, et qui semble l'observer. Cependant les combats ont soulevés tant de poussière dans l'air qu'elle peine à la distinguer nettement.


Dernière édition par Eric le Mar 26 Mar - 16:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Lun 25 Mar - 11:57

Etant donné que tout ce qu'Aliénor veut, c'est gagner du temps, elle envoie simplement un message à Thérésa tandis que, stoïque, elle attend que la poussière retombe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hey girlfriend, quel est le statut du gros tas de chair ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Toujours en mouvement. Aucun changement visible, pourquoi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne sers à rien ici... On ne le retarde même pas. Tout ce que j'ai fait, c'est perdre du temps. J'aurais cru qu'il attendrait mon double. Je viens de la couper en deux, et il n'a même pas cillé. Vous gérez la sortie d'hyperespace ? Pas de plan en vue, on a pas eu d'idée de génie pendant mon "absence" ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Non, malheureusement... Et puis c'est toi, le génie !

Ceci dit, on lui a fait perdre du temps en le forçant à sortir plusieurs fois d'hyperespace, mais... Je crois qu'il se réveille de plus en plus. Il commence à régulièrement modifier sa trajectoire, juste un peu, mais suffisamment pour qu'on ait de plus en plus de mal à l'intercepter. Cette technique ne va plus marcher bien longtemps.


Alors qu'elle parle avec Thérésa, Aliénor remarque que la silhouette mystérieuse qui l'observait a disparu. Plus aucune trace d'elle. Aliénor sait bien qu'elle devrait se replier rapidement, mais... Elle regarde à ses pieds, et voit cette copie déformée se recomposer doucement. Elle se met alors à tourner autour en marchant, en dessinant quelque chose par télékinésie. Une fois le tracé terminé, elle y insuffle un peu de son énergie.

Cette saleté brûlera tant qu'elle restera là, et pour parachever l'oeuvre, aliénor la découpe encore un peu, en mettant la priorité sur ses ailes et ses autres membres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'arrive.

Quelques instants plus tard, Aliénor a quitté la planète. Elle a pu s'assurer au passage que le vaisseau neko était sauf et pourrait s'enfuir. Quant à la petite armée de dévoreurs, ils ont finalement fait demi-tour et s'apprêtent à quitter ce système eux aussi. Alors elle réalise que d'après la prédiction de Sorcha, tous ses efforts sont vains et destinés à échouer. Ici. PAs forcément ailleurs. Elle retourne à bord, et adresse à peine quelques mots aux autres sources :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Changement de stratégie. Je ne vois pas ce qu'on peut faire de plus. Je vais faire des tirages, j'ai besoin de vous. Terry, prends les commandes, je voudrais commencer par Pedro.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pedro, demande-moi ce qui se passerait si on te laissait ralentir cette chose tout seul...

Puis elle fait de même pour Thérésa.

Malheureusement, si une possibilité existe pour l'un ou l'autre d'agir efficacement contre le Dévoreur, les tirages d'Aliénor n'en révèlent rien. Cela ne veut pas dire que c'est une impossibilité totale, mais les probabilités doivent être si ténues que son talent pour les prophéties se révèle insuffisant pour les révéler. Elle n'en pensait pas plus, aussi passe-t-elle à la suite du plan.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je vais aller me réunir, puisque séparément je ne sers à rien. Les plans pour le ralentir sont lancés, on retourne voir Aliénor.


Dernière édition par Xavier le Mar 2 Avr - 22:19, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Mar 2 Avr - 21:06

édité au-dessus.

Pendant ce temps, sur Neko...

...Sorcha a peu à peu réussi à amener Aliénor à atteindre l'état mental et spirituel nécessaire. La jeune femme à l'impression de flotter hors de son corps face à la "racine", mais la sensation lui est peu familière. Cela est très différent de ce qu'elle ressent lorsqu'elle utilise la projection psychique. Elle voit le passage vers l'Arbre de façon très différente, maintenant, comme l'entrée d'un tunnel qui n'est pas vraiment là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Voilà, nous y sommes. Félicitation.

Souviens-toi, les voyages de l'âme peuvent réserver bien des surprises. Beaucoup des choses que tu verras ou entendra ne seront qu'allégories et paraboles, ou encore des projections venant de toi-même.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je me sens prête. Je t'aime, Sorcha. N'oublie pas ça.

Aliénor pose ses lèvres sur le front de sa femme. Elle l'embrasse un instant, et l'instant suivant, une lame d'énergie émerge de l'arrière du crane de la déesse-source. Elle sort directement de la bouche d'Aliénor.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Garde les au calme, je dois juste faire ça sans elle ou elle se sacrifiera à la première occasion. Rassures-toi, Thomas, je ne suis pas plus folle qu'il y a cinq minutes. C'est parti.

Maintenant encore plus sereine, Aliénor se laisse aller à l'ombre de l'Arbre, ignorant les inévitables distractions.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 5 Avr - 16:00

Laissant derrière elle son épouse temporairement sans vie et un Thomas assez ébahi, Aliénor plonge dans le tunnel spirituel de toute son âme...

...Et un instant plus tard, elle marche dans un tunnel inconnu et pourtant étrangement familier.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Celui-ci résonne d'étranges bruits, à la fois proches et lointains. Aliénor peine à dire si ce sont des échos de voix ou des sons mécaniques. Elle aurait peut-être été stressée ici il y a dix ou vingt ans, mais aujourd'hui, la surprendre ou lui faire peur n'est plus aussi aisé; sans compter que son esprit décortique et analyse aisément tout ce qui se passe ici comme n'étant qu'une composante de sa psyché. Aussi, elle se met simplement à avancer en ignorant les bruits, et se dirige vers cette lumière verte, qui manifestement ne vient pas de l'éclairage local.
Elle marche longtemps sur le métal froid et dur, et finit par réaliser qu'elle est pieds nus. En fait, elle ne porte pas le moindre vêtement. Au fur et à mesure qu'elle avance, la lueur verte semble de plus en plus proche, et néanmoins elle aurait dû l'atteindre depuis longtemps. L'atmosphère se fait plus oppressante, aussi, même si elle sait que tout ceci n'est pas vraiment réel. Elle ne sait déjà plus depuis combien de temps elle est ici.

Tandis qu'elle marche, elle commence à entendre un son nouveau dans son dos : Une espèce de cliquetis irrégulier, d'abord presque imperceptible, puis de plus en plus audible. Elle est parcouru d'un frisson. Elle a beau scruter le bout du conduit derrière elle, elle ne voit rien. Elle s'étonne elle-même lorsqu'elle se met alors à réciter un verset d'Ezekiel. 25.17, se souvient-t-elle alors.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... La marche des vertueux est semée d'obstacles qui sont les entreprises égoïstes que fait sans fin surgir l’œuvre du malin. Béni soit-il, l'homme de bonne volonté qui au nom de la charité se fait le berger des faibles qu'il guide dans la vallée d'ombre de la mort et des larmes ; car il est le gardien de son frère et la providence des enfants égarés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] J'abattrais alors le bras d'une terrible colère, d'une vengeance furieuse et effrayante
sur les hordes impies qui pourchassent et réduisent à néant les brebis de Dieu.
Et tu connaîtras pourquoi mon nom est l'Eternel quand sur toi s'abattra la vengeance du Tout-Puissant.

C'est plutôt de circonstance, madame, dit Gamin. C'est même très bien vu, si vous avez compris que vous êtes à la fois le vertueux et le malin.

L'assistant d'Aliénor se tient maintenant près d'elle... Mais en même temps, c'est comme si il avait toujours été là.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je n'ai jamais essayé d'être "trop" spirituelle, tu sais. J'ai toujours pensé que je n'en avais pas vraiment besoin. Et puis, avec tout ce qu'on vit, on a tendance à se comparer au divin ou au malin. C'est une erreur. Je suis juste le berger qui tente d'aider. Je ne veux pas être bénie ou maudite. Je ne cherche que l'équilibre. Il y a trop de gens faibles et sans défense, dehors. Et cette fois, je ne peux pas les aider directement.

Ecoute, je ne sais pas si tu fais partie de moi ou de l'Arbre, mais... On est pas là pour atteindre la sagesse. Je ne crois pas plus à ce couloir que je ne crois que le dévoreur et ses minions y soient présents. Les enfants de l'Arbre sont en danger, on doit prévenir leur ancêtre. Point. Alors marchons, veux-tu ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est vous qui êtes aux commandes, madame.

Aliénor et Gamin reprennent leur marche dans ce couloir qui semble sans fin. Quoi que soit la chose qui les suit, les sinistres bruits semblent se rapprocher derrière eux, mais on ne voit toujours rien. Malgré tout son rationalisme, Aliénor ne peut s'empêcher de frissonner en entendant ces bruits, qui font écho avec quelque chose en elle.

A force d'avancer, ils se rapprochent finalement de la lumière verte. Elle envahit tout le couloir, formant comme une poche de brume luminescente, dans laquelle aliénor distingue vaguement des formes et d'où semblent venir des murmures étouffés. Pas le choix : Soit elle fait demi-tour, soit elle s'y aventure... Mais non. Il est temps de savoir si cette peur est rationnelle ou pas, même si les indices tendent à prouver le contraire... Et Aliénor décide donc d'attendre un peu. Dix secondes deviennent vingt. Si dans vingt autres secondes rien ne se passe, elle aura une bonne raison d'arrêter d'avoir peur. Après tout, ici, tout est elle, et elle doit pouvoir se gérer elle-même.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Allez, quoi que tu sois, je ne t'en voudrai pas. Sauf si t'es un chihuahua, bien sur. L'humour détend mieux l'ambiance quand on le partage avec des amis, mais ce sera mieux que rien.

Elle patiente encore un peu en scrutant l'extrémité du couloir d'où proviennent les sinistres échos, et au loin elle voit soudain une lumière s'éteindre, puis une autre. Peu à peu, les ténèbres emplissent le bout du passage, tandis que les sons métalliques se font plus fort, plus insistants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Êtes-vous sûre que ce soit bien raisonnable, madame ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Non, je l'avoue. Mais je crois comprendre. C'est le son de l'urgence, pas du danger. Tu as raison, hâtons-nous.


Dernière édition par Eric le Mer 1 Mai - 10:20, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9566
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 3 Mai - 17:15

Aliénor s'enfonce dans la lumière. Quelques pas plus tard, elle sent un sol rugueux sous ses pieds, et une brise vient fouetter son visage. La lueur s'estompe peu à peu et elle distingue autour d'elle un paysage urbain. Pourtant, la cité dans laquelle elle se trouve est vide. Pas un bruit ne vient la trouver, si ce n'est celui du vent.

Un peu plus loin, se tenant droit au bord d'une route déserte, un homme bien habillé et tout en noir lui tourne le dos. Regardant par-dessus son épaule, il lui laisse voir un bref et triste sourire avant de retourner à sa mélancolie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bonjour, Aliénor.

Son père...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Salut... Que se passe-t-il ? Quelqu'un est mort ? T'as la tête des mauvais jours et tu portes tellement de noir qu'on dirait moi à quinze ans...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7259
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Over the Bridge   Ven 3 Mai - 18:00

édité
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Over the Bridge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Over the Bridge
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» [14 CAEN][27/28 mars 2010][Apo] La bataille de Corvus Bridge
» Mika Rosalden [Terminée !]
» [Habitation] Under The Bridge
» London bridge has fallen down
» Le sondage de Brides ou fuite en avant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay-
Sauter vers: