Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vingt huit mois plus tard (Aliénor)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mar 22 Mar - 20:40

Se trouvant dans l'espace profond, la jeune femme ne capte rien à portée de ses sens. Réfléchir lui semble difficile, comme si son esprit était englué dans du goudron. Evidemment, cela est très subjectif car elle pense toujours plus vite que n'importe quel humain.

En repassant en revue les évènements, elle n'a qu'une seule consolation : Le père de son enfant n'est pas ici et ne s'est donc pas comporté comme un salaud !
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître


Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mar 22 Mar - 21:04

Rassurée, mais pas sur l'essentiel, elle se met à se chercher elle-même. Après tout, ce qui reste d'elle s'est dispersé, probablement sur Terre. Elle a un lien avec cela. Et puis elle observe les étoiles, cherche un système en mouvement. Elle repère les courants. Et se met à errer du côté le plus sur. Elle s'entoure d'une bulle télékinétique pour être emmenée par les courants. Et maudit son esprit carthésien de n'avoir personne de ce côté en qui prier.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mar 22 Mar - 21:26

Après quelques jours d'errance dans l'espace profond sans rien d'autre à faire que penser, Aliénor se désespère de plus en plus de pouvoir se sortir de ce guêpier par elle-même. Les distances sont si immenses...

Elle sait bien que sa source finira par faire pencher les choses en sa faveur, mais elle ignore si cela se produira avant des années, voire des siècles... avant qu'elle ne devienne folle de solitude.

C'est au bout de ces quelques jours qu'une sensation nouvelle apparaît... D'abord comme une gêne, cela se transforme peu à peu en douleur...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mer 23 Mar - 16:29

La douleur étant rare chez un être purement psychique, Aliénor commence à se demander sérieusement ce qui se passe...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mer 23 Mar - 16:50

...Avant de constater que ses sensations physiques reviennent peu à peu. Privée de corps dans ce monde, sa Source commence à s'en fabriquer un nouveau. Malheureusement, les conditions ambiantes dans l'espace ne facilitent pas les choses car le vide a tendance à détruire au fur et à mesure ce qu'elle tente de fabriquer.

Le seul moyen d'accélérer le processus pour la jeune femme est de rester immobile, ce qu'elle fait. C'est une vrai torture que de sentir sa forme physique tenter de se reconstituer.

Heureusement pour elle, après quelques heures de calvaires, même si son corps n'a pas encore repris totalement consistance, sa structure énergétique physique a acquis suffisamment de densité pour qu'elle retrouve une partie de ses facultés, y compris celle de passer en hyperespace.

Dès l'instant où elle s'en sent à nouveau capable, elle s'y projette et entame un long voyage vers l'étoile la plus proche, espérant y trouver une planète où les conditions seront assez bonnes pour se reformer totalement.


Ellipse.

Aliénor perd un peu la notion du temps durant son trajet. Une semaine ? Dix jours ? Davantage ? Qui sait combien de temps a passé lorsqu'elle arrive assez près pour distinguer les planètes, et tout du long la souffrance physique est à la limite du supportable.

Finalement, elle chute comme une météorite à la surface d'un monde doté d'une atmosphère respirable. La chance l'a guidée vers un système stellaire doté d'une Source ! Après l'impact, il faut quelques heures de plus à son corps pour se reformer totalement et pour que son esprit récupère du prodigieux effort fourni et du calvaire qu'elle a enduré.

Elle se réveille au centre du petit cratère qu'elle a créé dans la neige. Elle a dû atterrir près d'un des pôles, sur la banquise. Il fait trente degrés en-dessous de zéro, au moins, et elle est totalement nue. Pas l'idéal !
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Mer 23 Mar - 18:21

Histoire que le calvaire soit intégral, elle sait que ses poches sont vides dans cet univers. Elle commence par se couper du vent avec une bulle télékinétique, avant d'observer les étoiles. Il lui faut savoir où elle est arrivée. Puis elle se remet à chercher des signes de vie.

Le type d'étoile autour de laquelle se trouve cette planète, les autres corps célestes dans ce système, la "signature" énergétique de la Source, tout cela est familier à Aliénor. Elle ne mets guère de temps à se rappeler : Il s'agit du monde sur lequel, dans sa réalité, les sélénites les ont exilés elle, Caïn et les autres lorsque l'Ennemi a attaqué. Elle a l'impression que cela s'est produit il y a une éternité ! L'avantage, c'est qu'elle sait se trouver à moins de douze années-lumières de la Terre... Et qu'elle peut nourrir l'espoir de trouver un octogone !

Toutefois, maintenant qu'elle est à nouveau complète, elle a retrouvé une bonne partie de ses capacités, et elle sent que quelque chose cloche sur ce monde... Elle a du mal à définir en quoi exactement, mais la mort... il y a un problème avec la Mort ! elle n'est pas... comme elle devrait être.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Jeu 24 Mar - 0:01

Aliénor s'envole vers l'octogone présumé, s'arrête ici et là pour ramasser de quoi se vêtir sommairement, et se réchauffe avec des feux démarrés avec des éclairs une fois de temps en temps. Elle a les coordonnées de l'octogone de Tardis. Et c'est là qu'elle doit commencer. Elle ramasse une torche, et reprend son vol.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Jeu 24 Mar - 10:35


Aliénor s'oriente par rapport au soleil et aux planètes et prend la direction de la zone où se trouve l'octogone dans sa réalité. Après une heure de voyage à vitesse supersonique, elle commence à survoler la toundra. Avec le froid ambiant, elle est bien contente d'avoir appris à créer des bulles télékinétiques, qui lui évitent au moins le vent. Une heure de plus, et elle passe aux-dessus de forêts de résineux, encore couvertes de neige.

Elle se pose pour se faire un feu et se réchauffer, mais aussi pour trouver quelques chose à avaler. C'est toujours ainsi quand la Source reconstitue un corps : Elle ne le fait pas avec l'estomac plein !

Toutefois, dès qu'elle a posé le pied à terre entre les arbres, elle constate que quelque chose ne va pas. Il n'y a aucun mouvement, ni aucun bruit ici, pas le moindre murmure si ce n'est celui du vent. Par contre, l'odeur de pourriture est omniprésente. De plus, elle sent la vie qui anime encore les arbres, mais pour ce qui est des animaux...

Tendant l'oreille, elle finit tout de même par entendre quelque chose, comme un bruit d'eau. Elle se décide à aller voir, et constate sur le chemin que ses perceptions sont confuses. Elle sent la mort un peu partout, mais... Pas de la façon habituelle.

Elle comprends immédiatement pourquoi en découvrant l'origine du bruit. Un bovin, ou du moins une espèce locale qui y ressemble, est pris dans une fondrière et tente de s'en dégager, en vain :




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Derrière elle, un bruissement de feuilles. quelques oiseaux viennent de se poser. Leurs plumes partent en lambeaux et leurs yeux sont blancs, quand ils sont encore là.

Aliénor commence par se couvrir de boue. Puis, elle foudroie l'animal pris dedans, afin de voir si il meurt, même si Ali en doute. Outre le fait qu'elle soit maintenant coupée en deux, le seul autre effet manifeste est la crise de rage que cela déclenche : La bête est prise de frénésie et claque des dents et des pattes en tous sens. Devant l'échec manifeste de la tentative, elle fait léviter un caillou et en transperce la tête de l'animal, afin de détruire son cerveau.

Elle attend quelques secondes pour voir le résultat... Et la bête s'effondre dans la fange, avec un dernier et sinistre beuglement.

Les oiseaux cadavériques n'ont pas l'air d'avoir été émus ni par la destruction du bovin ni même par le coup de tonnerre qui a précédé. Ils sont de plus en plus nombreux sur les branches, quelques dizaines maintenant, et ils continuent de fixer la jeune femme de leurs yeux morts.


Dernière édition par Eric le Jeu 24 Mar - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Jeu 24 Mar - 22:37

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Inclinez-vous devant votre maîtresse. Elle écarte les bras, comme si c'étaient des ailes. Je suis la sorcière. Je suis les étoiles.

"Au moins, j'aurais essayé" se dit Aliénor devant l'absence de réaction des oiseaux. Ceux-ci continuent de gagner en nombre, s'accumulant sur les arbres. La scène commence à ressembler à un mix entre des films de Hitchcock et de Romero...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Ven 25 Mar - 18:39

Elle ne peut pas vraiment se résoudre à manger un oiseau mort, surtout quand il bouge encore. Amusée par son propre jeu, elle doit néanmoins repartir. Elle amène à elle d'autres plumes, se replie une fois de plus dans une bulle télékinétique, et s'envole vers l'octogone. Ce ne sont pas des oiseaux qui vont lui faire peur, après tout. Elle vérifie les alignements planétaires aussi, en repensant aux herbes qu'elle avait plantées avec Thomas, au bon vieux temps.

Et désespérément, elle cherche une vie avec la source, mais faute de mieux, elle apprend à détecter ces choses qui n'en ont pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Ven 25 Mar - 20:24

De la vie, il y en a encore sur cette planète. Elle est principalement végétale, mais il y a encore quelques animaux qui n'ont pas succombé à l'appétit de leurs congénères mort-vivants... Mais leur nombre va décroissant. Difficile de dire quand ça a commencé, mais quelques rapides calculs statistiques faits de tête lui disent que cela ne doit pas dater de plus d'un an ou deux.

Pour ce qui est de l'alignement des planètes, le dernier doit dater d'il y a six ans environ et le prochain ne se reproduira pas avant quelques dizaines d'années.

Elle continue donc à voler vers sa destination, et découvre au fur et à mesure que le phénomène s'étend partout. En fait, maintenant qu'elle a retrouvé la presque totalité de ses facultés, elle sent d'instinct que le "problème" avec la mort est profond, très profond, et qu'il ne s'étend pas qu'à ce monde. C'est comme si la nature du concept de la Mort elle-même avait changé... peut-être bien partout dans cet univers !

Elle finit après quelques heures de trajet supplémentaire par reconnaître la côte près de laquelle ils avait installé leur campement sur sur monde il y a des années, dans leur réalité. Dès lors, il ne lui faut guère de temps pour localiser l'endroit où se trouvait l'octogone... Et il est là, inerte, enfoui sous la végétation !


Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:15

Aliénor a beaucoup discuté avec Santos, heureusement. Elle sait donc que leurs octogones sont plus compacts, et certainement moins technologiques que les leurs, même s'ils ont le même mode de fonctionnement. Et en effet, ils ressemblent plus à de grosses cabines téléphoniques qu'aux engins de la taille d'une maison qu'utilisent les sources de sa réalité. Elle avait aussi comparé avec lui leurs coordonnées selon les endroits, ce qui fait qu'elle en a quelques uns en tête. Il n'est pas question de se rendre sur Terre pour le moment.

Elle se contente donc de poser la main sur l'engin afin de l'activer, enlève les plantes qui l'obstruent avec son esprit, et y entre pour activer la console de contrôle. Ainsi, elle pourra observer les autres octogones actifs. Elle enregistre tout ce qu'elle peut, puis compose l'adresse de la planète sans nom de NaBot. Qui sait, peut-être s'y trouve-t'il encore...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:28

L'octogone s'active sans problème, et aliénor ne met en effet que peu de temps avant de s'adapter à cette interface et à retrouver la planète du robot. Elle active le mode déplacement et un moment plus tard se retrouve dans un autre octogone identique ou presque.

La configuration planétaire est la même que pour la Na-planète, et la Source qui chez elle appartient à Na-bot est toujours dans le soleil. Elle sait donc qu'elle se trouve sur le bon monde. Les holo-écrans lui montrent l'intérieur d'un conteneur métallique, où l'appareil a dû être rangé il y a longtemps. Ses perceptions lui indique qu'elle est sur un monde de haute technologie, mais qui fonctionnerait au ralenti.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:35

Elle ouvre l'octogone depuis l'intérieur, touche le carcan qui l'enserre, et le fait disparaître dans une poche de belle taille. Puis elle teste une chose qu'elle aimerait tant faire dans son monde : il paraît qu'on peut stocker leurs octogones dans une dimension de poche... Et elle sait que l'accueil d'un NaBot est souvent agressif.

Ainsi équipée, elle se sent moins nue, parce qu'il faut bien l'avouer : la boue et les plumes ne rassurent personne.

Elle se met en route vers l'endroit où elle-même, il y a des années de cela, a trouvé son propre robot... Mais elle s'attend à tout.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:46

Elle sort du hangar métallique dans lequel était stocké l'octogone qui est maintenant dans une de ses poches. Là, elle découvre la cité de Na-bot telle qu'elle l'a vue la première fois, avec ses grandes tours d'acier et ses ruelles étroites, destinées aux drones et non aux vivants.
En parlant de drone, elle peut sentir que quelques-uns s'activent dans les parages, probablement en réponse à sa présence. De petites araignées mécaniques et des engins sur roulettes pointent le bout de leur nez ça et là et la détaille avec leurs senseurs. elle sait bien comment cela s'est terminé la première fois : Elle et ses amis ont été considérés comme des intrus et rapidement attaqués...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:50

Mais cette fois, elle connaît le code de programmation de NaBot et ses directives. Si elle lui envoie un message immédiatement, il devrait s'amener plus vite jusqu'à elle. Elle fait venir le premier drone jusqu'à elle par télékinésie, et commence à tapoter sur le pauvre drone flottant. Un langage binaire, qui indique juste le numéro de série de NaBot.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 13:54

Quelques instants seulement plus tard, les drones de plus en plus nombreux descendent et forme une allée en se positionnant de part et d'autre du passage, comme pour lui montrer le chemin. Son signal a été entendu et reconnu, on dirait. Toutefois, d'autres engins mobiles plus grands arrivent eux aussi : Ce sont des robots-ouvriers, équipés de torches à plasma, comme celle qui avait fait disparaître sa tête à sa première visite. Mauvais souvenir. A priori, on lui accorde tout juste le bénéfice du doute !
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 14:02

Calmement, elle avance, la tête haute, les mains visibles. Elle est à peu près seule avec ce robot à être capable d'aider cet univers, il n'est pas question de faire demi-tour. Et puis, la dernière fois, c'est avec un ton autoritaire qu'elle l'a eu, après tout.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] En avant donc. Tu vas voir de quel bois je me chauffe. Et il te faut un autre nom, aussi. Mais pas NaBot, sinon on va s'y perdre. Voyons...
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 16:42

Escortée par la myriade de drones qui l'entourent maintenant, elle pénètre dans le sanctuaire du robot, où se trouvent ses principales installations et où il réside lui-même.

Dès qu'elle a fait quelques pas à l'intérieur, une voix résonne par les modulateurs sonores de plusieurs machines :


@è#!>&$é*µ...

Evidemment, Aliénor ne parle pas le Rodanii et elle n'a pas de traducteur sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 21:27

Heureusement, elle connaît un peu de leur langue écrite, et peut donc graver les mots "Rodanii" et "envoyer" sur le sol. Il n'y a plus qu'à attendre la réaction du robot. Il va falloir qu'elle leur fasse admettre qu'elle ne parle pas.

Les machines examinent son message, puis lune d'entre elle en trace un autre sur le sol, qu'elle peut traduire par : Soyez plus spécifique. Je manque de données."
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Sam 26 Mar - 23:47

Aliénor se remémore un instant les premières avancées techniques de NaBot après l'acquisition de sa source. Puis, au vu de la situation, elle décide de procéder autrement. Elle pointe le doigt vers le mur, et, avec de fines poussées mentales, elle trace sur le mur les plans d'assemblage d'un traducteur. Puis elle regarde le robot, et lui indique selon son souvenir la position où siège son maître.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Tu vas te décider, saloperie ? Pense-t'elle pour elle-même.


Dernière édition par Xavier le Dim 27 Mar - 12:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 14:02

Construire le traducteur et le mettre à disposition de la jeune femme ne prend que peu de temps aux machines. Le programmer en met un peu plus. Ensuite, c'est l'acquisition du langage et l'établissement des correspondances avec l'anglais qui dure le plus longtemps.

Une trentaine d'heurs plus tard, elle peut enfin communiquer et répondre à la question :


Identify.


Dernière édition par Eric le Dim 27 Mar - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 15:38

La voix d'Aliénor se perd et résonne comme celle des robots, à la sortie de son traducteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je suis la sorcière. Les rodanii m'envoient. Je dois voir le concepteur. VITE. JE viens pour aider. J'apporte énergie, programmes et objectifs.

Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 18:10

Les machines restent en stand-by quelques secondes, puis la réponse se fait entendre :

Prove it.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 18:26

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Je sais à quoi tu ressembles, toi qui m'écoutes à travers ces machines. Elle dessine grossièrement NaBot, en espérant qu'il ne soit pas trop différent du sien. Et ce n'est pas tout. Vous avez un problème d'énergie. Je peux le régler. Je sais aussi que tu construis sans but, maintenant que les rodanii sont partis. J'apporte un nouveau but, un nouveau champ de construction. Tu pourras servir à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9385
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 42
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 18:47

Les machines s'arrêtent un peu plus longtemps, comme si celui qui les contôlait était soumis à un dilemne. Puis elles forment à nouveau une allée pour la guider.

Quelques minutes plus tard, elle fait face au Concepteur...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Bienvenue, être organique de dénomination "Sorcière".
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7097
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 38
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   Dim 27 Mar - 20:13

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Merci. Je viens de loin pour t'apprendre à utiliser ton potentiel, et à t'émanciper. Je peux faire bien des choses pour toi, mais j'ai besoin que tu m'aides en premier lieu.

Je peux faire revivre des Rodanii. Je peux améliorer ton niveau technologique. Et je peux régler tes soucis d'énergie. Mais j'attends quelques choses en retour, dont un gage de confiance.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vingt huit mois plus tard (Aliénor)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vingt huit mois plus tard (Aliénor)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelques (nombreux) mois plus tard...
» 2300 messages passés et 6 mois plus tard. ?
» Un mois plus tard ~
» DOLLY chiot femelle croisé fox-yorkshire 5 mois SPA DOUAI 59
» CANICHE croisé Griffon de 6 mois champagne Roubaix (59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Roleplay-
Sauter vers: